Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 2 sur 8
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8
#3008228
CPTmatros a écrit :
17 mai 2019, 18:34
rbl85 a écrit :
17 mai 2019, 18:17
D'ailleurs je suis peut être le seul a penser ca mais les derniers km sont du foutage de gueule.

C'est beaucoup plus dangereux que jeudi (avec le circuit sous la pluie).
Ouais je trouve aussi c'est assez particulier comme final...


Sinon sur L'Equipe on annonce un sprint. :reflexion:
Le parcours est pas assez dur pour faire sauter tout les sprinteurs mais le vrai sprint aura lieu avant la descente.
#3008434
Il y a seulement 2 bosse de 2 à 5 % dans les 55 derniers km, ça sent quand meme une arrivée assez groupée.

Avec la longueur de l' étape, si on a seulement 4 ou 5 courageux ce sera pas trop dur à controler pour UAE, la FDJ, quickstep Lotto Bora.

Avec l' abandon de Gaviria, l' équipe UAE n' a plus besoin de penser au final et au sprint, ils ont un seul objectif, que ça arrive groupé pour conserver le rose.

En maitenant les fuyards à moins de 5 minutes à 80 km de l' arrivée, les 4 grosses équipes de sprinteur vont prendre le relais. Avec la longueur de l' étape demain, je crains qu' il y ait peu de courageux.

Une étape aussi longue et plate la veille d' un gros chrono c' est pas vraiment une bonne idée.
#3008511
-Vélomen- a écrit :
18 mai 2019, 09:26
C'est tout bonnement monstrueux.
Et l'étape du Gavia et du Mortirolo fait 230 bornes ! :green:
Et alors, les organisateurs reviennent aux fondamentaux du cycliste qui était avant tout un sport d'endurance. Je suis surpris que tu t'étonnes que l'étape du Gavia et Mortirolo fasse 230 km. Tu ne te souviens plus de l'étape de Sestrières de Chappucci qui faisait 254 km. Le Giro a toujours proposé de ce genre d'étapes qui ont fait que les grands champions. Sans parler de Hamsten en 1988 dans les Dolomites dans le froid et la neige. Et que l'on ne me parle pas qu'en ce temps, le bla-bla habituel qui va ressortir. Non les coureurs acceptaient la douleur, et un directeur de course comme Torriani n'état pas du genre à se laisser dicter le déroulement de sa course.

En le rapportant à notre petit niveau, on voit bien les parcours cyclosportifs ne proposent plus de longs parcours qui ont tant fait le charme de ces épreuves. Rares sont ceux qui dépassent 150 km, même so on va me ressortir des exceptions. C'est une autre époque, un autre temps.

Et pour en revenir au Giro, je suis content que l'on propose des étapes qui ont le charme d'antan, même si l'on sait que les premières heures ne seront celles pendants lesquelles il y aura de la bagarre, mais une longue procession du peloton.
#3008519
_Rimini a écrit :
18 mai 2019, 12:18
Oh cette misère ! :sleep:
J'espère que des équipes vont relancer la course dans la 2ème partie en provoquant des mouvements. :cheval:
Il y a des opportunités soit à partir du km 160 mais c'est encore loin. Ou à partir du km 200.
Peu de surprise il y aura 80km en moins l'étape aurait été intéressante là les équipes de sprinteurs ont fait passer le message en avant course, et les baroudeurs ne vont pas risquer de se griller sur une étape si longue avec autant de plat.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8

https://twitter.com/cirogazzetta/status/115143811[…]

Dopage 2019

Kruijswijk en a parlé un peu et pour lui […]

C'est vraiment bien pour un début en effet […]

Fiévreux, Rick Zabel ne prendra pas le […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site