Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 8
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8
#3008116
8ème étape :Tortoreto Lido - Pesaro 239 km

(samedi 18 mai)

----------------------------------------------------
Le parcours :


Les difficultés répertoriées du jour :
-Monte della Mattera, GPM3, 9.1 km à 3.9%
-Monteluro, GPM4, 6 km à 3%


-Gabicce Monte, GPM4, 2.2 km à 5.1% [/color]


Les derniers km :

Descriptif de l'étape par Allezlasse :
C'est l'étape la plus longue de ce Giro 2019,
au terme d'une première semaine où l'on aura souvent dépassé les 220 kilomètres :
239 bornes entre Tortoreto Lido et Pesaro, d'un bout à l'autre des Marches
que l'on remonte vers le nord et la montagne, forcément.
Mais pas encore : le tracé est en bord de mer, longtemps plat comme la main,
avant de devenir plus ondulé dans la deuxième moitié de l'étape.
Les sprinteurs auront probablement coché ce samedi 18 mai, mais peut-être un peu vite.
Car si l'on recense "seulement" trois ascensions comptant pour le grand prix de la montagne,
le final est en réalité une succession de courts petits murs, proposant rarement une pente moyenne saisissante
mais presque toujours des passages bien pentus. Après le dernier GPM de Gabicce Monte,
les 24 derniers kilomètres sont une incessante succession de montées et de descentes
qui serpentent sur une route en belvédère de bord de mer qui traverse le parc naturel du Monte San Bartolo.
Toujours aussi peu rectilignes, les derniers kilomètres sont caractérisés par une descente très technique,
en lacets, avant le replat final de deux gros kilomètres dans les rues de Pesaro
(avec un dernier virage à angle droit à 200 mètres de la ligne).
Il est strictement impossible d'assister à un sprint massif sur un final pareil.

Départ à 11h15
Arrivée prévue entre 16h55 et 17h25
Météo: Pluies éparses, 17°


----------------------------------------------------

Le guide touristique de la course :

Santuario di Loreto :


Ancona :




Parco del monte san bartolo (Pesaro) :


----------------------------------------------------

Les favoris :


#3008153
luckywinner a écrit :
17 mai 2019, 17:16
Si tu enleves les 80 premiers kms ça aurait été assurément intéressant, la ça sent la purge avec une non échappée qui sera géré par les équipes de sprinteurs qui se sont reposées aujourd'hui (pas trop Bora certes).
Hmmmm... non ?

Au contraire c'est très ouvert, la fin est suffisamment tricky pour que certains sprinters doutent que ça vaille la peine. non c'est très ouvert.
#3008158
veji2 a écrit :
17 mai 2019, 17:20
luckywinner a écrit :
17 mai 2019, 17:16
Si tu enleves les 80 premiers kms ça aurait été assurément intéressant, la ça sent la purge avec une non échappée qui sera géré par les équipes de sprinteurs qui se sont reposées aujourd'hui (pas trop Bora certes).
Hmmmm... non ?

Au contraire c'est très ouvert, la fin est suffisamment tricky pour que certains sprinters doutent que ça vaille la peine. non c'est très ouvert.
C'est pas l'attitude des équipes de sprinteurs c'est l'attitude des équipes de baroudeurs qui va compter. Au bout de 5' de course on aura la réponse.
#3008172
veji2 a écrit :
17 mai 2019, 16:59
C'est une sorte de MSR avec la Manie cette étape. Vu la configuration du Giro difficile de savoir si ça sera pour l'échappée ou le peloton cette affaire...
Sauf que le profil du col qu'il a donné n'est pas le bon étant donné que c'est celui du col que les coureurs ont monté aujourd'hui.

Voici le bon profil
Image
#3008213
On compte déjà 12 abandons sur ce Giro, un sprint massif demain, ce serait un énorme risque de strike dans la descente ou dans ce virage au 200 mètres.

Faut espérer que l' échappée aille au bout. Un sprint pour la troisième place il y aurait déjà beaucoup moins de tensions. Si c' est pour la gagne ce sera un sprint hyper dangereux. En espérant que la pluie ne s' en mele pas non plus.

C' est l' étape la plus longue de ce Giro, ce sera pas trop dur de controler une échappée de 4 ou 5 coureurs, faut espérer qu' un attaquant arrive à sortir dans le final.

C' est vraiment le final le plus dangereux de ce Giro sur le papier.

Ils annoncent des averses sur Pesaro l' après midi, faut espérer que ce soit pas au moment de l' arrivée.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8

A noter qu’apres des debuts peu encourageant[…]

J'ai l'air beau avec mon Spilak ... J'ai fait &cce[…]

--- 7e étape (7+8) 1 Merckx .. 103 2 H[…]

Bardiani CSF 2019

C'est très finement joué. La GreenTe[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site