Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 13 sur 13
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
#3088203
Après la victoire de CANASTUJ hier, c'était l'étape reine aujourd'hui. Victoire de Nardoqueo VASQUEZ qui s'impose au sprint face à Yeison RINCON. Sergio CHUMIL termine 3e à quelques secondes. RODAS et AJPACAJA finissent à une vingtaine de secondes. RODAS toujours leader.

Sans son chrono horrible CHUMIL aurait pu être dans le top 5 alors qu'il a eu 19 ans il y a quelques jours.
En espérant qu'il nous fasse pas une AJPACAJA qui avait ces résultats à cet âge au Guatemala avant de se faire suspendre pour dopage.
#3088905
Hier, les championnats de la Caraïbe ont commence à La Havane à Cuba. Certes, plateau faible, mais la jeunesse prime sur l'épreuve contre-la-montre avec la victoire du Bermudien Kahen Hopkins devant le Portoricain Abner Gonzalez, tous deux de 2000. Le premier court aux Etats-Unis, sans être ridicule sur le circuit élite américain (même si pas époustouflant non plus). Le second, on en a déjà parlé, figurait parmi les meilleurs juniors en Espagne l'année dernière, champion national de Porto Rico à 18 ans et quelques bons résultats sur le circuit UCI. Le classement, qui est disponible sur firstcycling.com :

01 Kaden Hopkins 2000 - 45:16 - 40
02 Abner Gonzalez Rivera 2000 Inteja Imca-Ridea DCT + 41 - 30
03 Hasani Hennis 1997 Heatwave + 1:47 - 25
04 Rafael Adolfo German Meran 1987 Aero CT + 1:57 - 20
05 Pedro Portuondo 1985 Santiago de Cuba + 2:05 - 15
06 Joshua Kelly 1996 Hennebont Cyclisme + 2:16 - 10
07 Damien Laversane 1987 USL Montjoly Orange + 2:22 - 5
08 Emilio Pérez 1991 Pinar del Rio + 2:38 - 3
09 Kylian Alger 1999 La Pedal D´Or Josephine + 2:44 - 3
10 Conor White - - + 2:54 - 3
11 Tyler Cole 1999 Team DPS + 3:17 -
12 Oscar Quiros Jr. 1995 Smart Team + 3:33 -
13 Giovanni Lovell 1995 DigiCell 4G Elite Cycling Team + 3:38 -
14 Allan Gene - - + 3:43 -
15 Steven Manuel Polanco 2000 Arco Iris + 3:47 -
16 Lorin Sawyer - - + 3:50 -
17 Clerge Odvelt - - + 6:02 -
18 Robert Francis Marsh 1968 - + 6:04 -
19 Ruson Gonzalez - - + 6:11 -
20 Claude Richardson - - + 7:16 -
21 Kluivert Mitchel 2000 Turning Point + 7:42 -
22 Brandon Baker - - + 9:30 -
23 Tyrone Bishop - - + 11:23 -
24 Max Janssen - - + 11:39 -
25 Omard Gardiner - - + 15:23 -
DNS Cedric Yannis Locatin 1995 Excelsior
DNS Larry Lutin 1993 Karukera Ass.PDL
DNF Jacob Kelly 1999 Hennebont Cyclisme

Première fois également que je vois émerger un cycliste d'Anguilla, Hasani Hennis, qui a d'ailleurs participé cette année aux championnats du monde espoirs. Quelques succès dans de "petites" courses à Antigua-et-Barbuda et à Tobago. Premier coureur français : Damien Laversanne, 32 ans, de Guyane, à la septième place. Petite déception peut-être pour Joshua Kelly, vainqueur en 2015 à 19 ans, qui n'a pas l'air de vraiment progresser.
#3088919
Orodreth a écrit :
30 oct. 2019, 22:03
Après la victoire de CANASTUJ hier, c'était l'étape reine aujourd'hui. Victoire de Nardoqueo VASQUEZ qui s'impose au sprint face à Yeison RINCON. Sergio CHUMIL termine 3e à quelques secondes. RODAS et AJPACAJA finissent à une vingtaine de secondes. RODAS toujours leader.

Sans son chrono horrible CHUMIL aurait pu être dans le top 5 alors qu'il a eu 19 ans il y a quelques jours.
En espérant qu'il nous fasse pas une AJPACAJA qui avait ces résultats à cet âge au Guatemala avant de se faire suspendre pour dopage.
Les deux dernières n'ont pas modifié le GC. Julio Padilla a remporté sa deuxième étape au sprint (la 9°) et l'ancien de la Manzana, Bryan Gomez a réussi à s'imposer devant ce même Padilla sur la dernière étape (la 10°).
Manuel Rodas remporte l'épreuve pour la deuxième fois de sa carrière après 2017. Quelques jeunes dans le top 10 :
Yeison Rincón (1997) est 5°, Fredy Toc (1997) est 6°, Melvin Boron (1998) est 7° et Luis Lopez est 8°. TOC et BORON étaient déjà de très bons juniors au Guatemala. Dès leur première saison U23, ils font un très bon Tour du Guatemala. Ca fait plusieurs années qu'on les voit sur la Vuelta de la Juventud du Guatemala. Après je n'ai pas l'impression qu'ils progressent beaucoup.
À voir si ça va être la même chose avec Sergio Chumil.


Merci pour les informations @ LGDens37 ! Je crois que ce n'est pas la première fois que Gonzalez se fait battre par Kaden Hopkins sur un championnat des Caraïbes. Il me semble que ça avait été le cas en 2017 chez les juniors. À confirmer.
Aujourd'hui course sur route. On devrait avoir les résultats vers 21h, heure française.

17 000 habitants dans les Anguilla. Très bien donc. :super:

Je voulais ajouter que le champion panaméricain espoir, Santiago Montenegro (Team Ecuador) a rejoint l'équipe espagnole Escribano pour 2020. Bonne recrue pour Escribano, à voir quand il arrive en Europe mais il pourra se montrer sur la Coupe d'Espagne et des courses par étapes comme la Vuelta a Navarra, Volta a Castelló, Vuelta a Segovia, Vuelta Ciclista a Leon, Vuelta a Avila, Vuelta a Palencia ou encore la Vuelta a Cantabria. Il devrait sans doute être le leader et pourquoi pas être approché par les meilleures structures espagnoles ensuite.
#3088936
Orodreth a écrit :
30 oct. 2019, 22:03
[...]
Merci pour les informations @ LGDens37 ! Je crois que ce n'est pas la première fois que Gonzalez se fait battre par Kaden Hopkins sur un championnat des Caraïbes. Il me semble que ça avait été le cas en 2017 chez les juniors. À confirmer.
Aujourd'hui course sur route. On devrait avoir les résultats vers 21h, heure française.

17 000 habitants dans les Anguilla. Très bien donc. :super:

Je voulais ajouter que le champion panaméricain espoir, Santiago Montenegro (Team Ecuador) a rejoint l'équipe espagnole Escribano pour 2020. Bonne recrue pour Escribano, à voir quand il arrive en Europe mais il pourra se montrer sur la Coupe d'Espagne et des courses par étapes comme la Vuelta a Navarra, Volta a Castelló, Vuelta a Segovia, Vuelta Ciclista a Leon, Vuelta a Avila, Vuelta a Palencia ou encore la Vuelta a Cantabria. Il devrait sans doute être le leader et pourquoi pas être approché par les meilleures structures espagnoles ensuite.
Alors j'ai regardé, c'est un autre coureur des Bermudes, Matthew Oliveira, qui a battu Abner Gonzalez lors du contre-la-montre des championnats de la Caraïbe juniors, s'agissant de l'édition 2018 en tout cas, Kaden Hopkins avait lui terminé troisième. Je ne sais pas ce qu'il devient d'ailleurs ce Oliveira, je ne l'ai vu sur aucune course en 2019, je l'avais d'ailleurs remarqué quand il avait terminé troisième d'un Tour d'Irlande juniors. Je n'arrive pas à trouver les résultats 2017 des championnats de la Caraïbe juniors en revanche.

Pour Anguilla, oui c'est pas mal, d'ailleurs ils ont organisés leurs premiers championnats nationaux cette année. Bon, on est très loin du niveau pro européen mais c'est sympa de voir le cyclisme se développer très progressivement là-bas. La perf de Hennis me fait un peu penser à celle de Zefal Bailey, coureur de Saint-Vincent-et-les-Grenadines qui avait remporté le titre sur route chez les espoirs lors des championnats 2018, c'est peu commun :green: . J'écrirais un article sur lui dès que j'en aurais le temps.

Très bien pour Santiago Montenegro, il sera Espoir 4e année, ce sera l'année ou jamais pour voir s'il peut se faire repérer en Europe, surtout qu'il a fait une bonne saison. L'équipe continentale Ecuador a d'ailleurs réalisé une très bonne année 2019 :super: , on voit que la réussite de Richard Carapaz fait des émulations.

Pour le Tour du Guatemala, décidément Manuel Rodas se bonifie d'année en année. Peut-être le plus grand cycliste guatémaltèque de tous les temps. Les jeunes émergent aussi, c'est bien mais effectivement ils resteront cantonnés au circuit américain je pense. Faut dire que c'est difficile de lire le niveau là-bas, entre d'un côté parfois le niveau faible ou les possibles "chaudières". Oscar Serech avait eu sa chance au Centre mondial pendant deux ans, il n'a pas su saisir sa chance, dommage :spamafote: .

Sinon, du côté vénzuélien, le sprinteur Leangel Linarez a signé pour l'année prochaine chez Miranda-Mortágua donc, après y avoir été stagiaire cette année.
#3088982
Je ne trouve rien non plus pour Oliveira en 2019.

Ah oui sympa ton article pour Zefal Bailey. :super:

Pour la Team Ecuador, j'attends qu'elle court un peu plus à l'étranger. Je ne sais pas si c'est le projet de Santiago Rosero. Quinteros mais surtout Haro qui a fait un très bon Tour de l'Avenir mériteraient de venir courir en Europe. Le petit Martín López m'a fait bonne impression sur deux étapes de montagne du Tour de l'Avenir. Lenin Montenegro est aussi à surveiller. Il avait remporté l'étape reine de la Vuelta de la Juventud équatorienne en 2018. Il n'a pas beaucoup couru cette année.
On attendra un peu pour voir l'effectif 2020.
Ma déception c'est Joel Fuertes qui a eu du mal à s'adapter à l'Europe (U.C. Monaco). Il avait tout écraser chez les juniors en 2017.
Enfin on constate que l'Equateur commence à faire son trou. On verra si ça se prolonge. Je vais jeter un oeil sur le vainqueur de la Vuelta de la Juventud 2018 & 2019, Brayan Obando. Il a couru deux fois en Colombie cette saison face à des coureurs comme German Gomez et ses résultats ont été très bons.

Je suis plus nuancé pour Rodas. Alors oui c'est sans doute le meilleur coureur Guatemala de l'histoire, je te rejoins sur ça. Il commence à décliner. Il n'est plus aussi impérial qu'il y a quelques années. Bon, c'est normal vu son âge.
Oui, on les verra peut-être un jour sur des courses à l'étranger mais uniquement en Amérique. Sinon c'est que du local. Le niveau est très faible. J'ai du mal à analyser les résultats d'un Sergio Chumil qui sort des rangs juniors. Soit il est vraiment au dessus des jeunes de sa génération, soit le niveau était très faible. Un peu des deux.

Oui j'ai vu ! Il était dans la Team Kuota qui a du arrêter avec l'affaire de dopage qu'il y a eu. Bon Linarez n'en faisait pas parti apparemment.
Il pourra faire quelques résultats sur le calendrier national portugais, on devrait peu le voir ailleurs.

En parlant du Venezuela, la 1° édition de la Vuelta Chamba Juvenil vient de se finir. Il me semble qu'il y avait bien un tour national pour les juniors les années précédentes. Il y a eu un remplacement ? :reflexion:
Très nette domination de l'équipe Osorio Motos (Venezuela Pais de Futuro). 4 dans les 8 premiers dont 3 dans les 4. Plusieurs victoires d'étapes et le GC avec Jhonny Araujo. Les écarts sont importants à partir du 3/4e. Le Brésilien Vinicius Rangel termine 2e, Francisco Penuela 3e.
De beaux résultats pour Rangel cette année ! Chez les espoirs, il va courir dans la Valverde Team en Espagne.
#3089216
Boa noite les spécialistes de l'Amérique Latine,
Je voulais savoir où en était le cyclisme brésilien? Car s'il n'y a jamais eu de grands champions comme en Colombie, on avait quand même quelques coureurs de temps à autres dans le peloton professionnel (Fischer, Pagliarini pour ceux qui me viennent à l'esprit).
Il y a un Sessler chez Burgos et pas mal de contrôle positif pour ceux restés au pays j'ai l'impression. Sinon il y a quelques coureurs qui auraient le niveau au moins pour le conti pro ou du moins le potentiel ?

Edit: je viens de voir pour Rangel, quel type de profil pour toi Oro ?
#3089258
Norway a écrit :
04 nov. 2019, 20:32
Boa noite les spécialistes de l'Amérique Latine,
Je voulais savoir où en était le cyclisme brésilien? Car s'il n'y a jamais eu de grands champions comme en Colombie, on avait quand même quelques coureurs de temps à autres dans le peloton professionnel (Fischer, Pagliarini pour ceux qui me viennent à l'esprit).
Il y a un Sessler chez Burgos et pas mal de contrôle positif pour ceux restés au pays j'ai l'impression. Sinon il y a quelques coureurs qui auraient le niveau au moins pour le conti pro ou du moins le potentiel ?

Edit: je viens de voir pour Rangel, quel type de profil pour toi Oro ?
Il est au plus bas. :elephant: Pour ce qui est du dopage, j'ai rien noté cette année. Est-ce qu'il y a vraiment des contrôles ? On peut se demander un peu la même chose dans tous les pays d'AmSud et Centrale.
On retrouve quasiment que des coureurs d'environ 30 ans ou plus. Je trouve que le calendrier n'est pas intéressant. Ça m'intéresse moyen de suivre un calendrier où il y a aussi peu de jeunes. À part sur le Tour d'Uruguay et les championnats panaméricains, le cyclisme brésilien ne s'exporte généralement pas à l'étranger.

C'est pourtant le cas de certains Brésiliens (finalement les meilleurs jeunes) :

- Alors Nícolas Sessler (1994) ne confirme pas chez Burgos-BH. Je ne sais pas s'il sera conservé. Il avait un bon potentiel lorsqu'il courait en Belgique et en Espagne chez Lizarte. Son stage chez ICA avait été encourageant. Au final j'ai l'impression qu'il a une mentalité à la Lachlan Morton. Il préfère découvrir de nouvelles cultures ou visiter de nouveaux via le cyclisme. Là il est retourné à ses débuts en faisant la Brasil Ride, course de VTT au Brésil. Il était en duo avec un des meilleurs vttistes du Brésil, Edson Rezende (1997).

- André Gohr (1996) est passé au CMC et par Funvic. C'est le champion du Brésil du CLM. De ce que je vois, il a remporté plusieurs courses cette année. Il fait même top 10 sur le CLM des CDM militaires. Le contre-la-montre est sa spécialité : champion du Brésil de ses catégories en 2011, 2012, 2013, 2014, 2017, 2018 et 2019. Toutefois je ne vois pas qui irait le prendre en Europe.

- Gabriel Machado (1997) que je vais rapidement présenter mais je pense qu'on peut tirer un trait sur ce coureur. Un ancien de la Funvic. Après la disparition de l'équipe, il a pu courir au Pays basque en 2018. Il n'est pas resté toute la saison mais ça lui a suffit à faire de très bons résultats. Il était un peu présent cette année aussi mais il n'a rien fait. Pas sur qu'on le revoit. C'est l'actuel champion du Brésil du CLM U23.

- Vitor Zucco (1997) est lui aussi allé à l'étranger (Belgique, USA, Espagne). Champion du Brésil 2019. Il a toujours été un des meilleurs jeunes au Brésil voir le meilleur. Malheureusement pas assez pour avoir un débouché au plus haut niveau.

- Leonardo Finkler (1999) était un excellent junior et même à un niveau continental / international. Champion panaméricain junior en 2017 et top 30 sur les CDM. Il est censé courir en Espagne mais je ne l'ai quasiment pas vu depuis. Pas grand chose à noter depuis qu'il est passé chez les espoirs.

- Vinicius Rangel (2001) est le meilleur junior du Brésil selon moi. 2 x 3° des championnats panaméricains. Il se fait battre par le duo Colombien Gomez et Hoyos sur le CLM. Une nouvelle fois 3e de la course en ligne quelques jours plus tard. Il a fait une correcte course des CDM, c'était déjà le cas en 2018. Il a fait top 10 de la Vuelta a Pamplona qui est une bonne course en Espagne. Je pense que c'est un coureur complet du coup avec un bon niveau au CLM. Pour 2020, il continue dans la Valverde Team mais chez les U23/elite du coup.

On a eu João Gaspar et Ciao Godoy il y a quelques saisons mais les deux se sont fait prendre pour dopage.

Au final on voit qu'il y a quelques coureurs qui sortent du lot de temps en temps mais, faute de moyens je pense, arrivant à un stade, n’évoluent plus vraiment.
On aura sans doute pas de "grosse" structure brésilienne avant longtemps à cause de la blague qu'était Funvic. Le meilleur moyen pour les jeunes est de partir à l'étranger, ce que certains ont déjà pu faire sans gros succès. Sessler est l'exception même s'il ne fait pas grand chose chez les pro'. À voir si Rangel termine comme les Zucco ou Finkler.
#3089362
Rafael Andriato. Il court toujours sur le circuit local.

Domination de Cuba sur la course en ligne des championnats des Caraïbes. Un groupe avec 4 coureurs est allé au bout, victoire du champion de Cuba Felix Nodarse. Il s'impose devant Óscar Quiroz (Belize) Larry Lutin (Guadeloupe) et un autre Cubain Emilio Perez. Giovanni Lovell (Belize) règle le peloton devant Alejandro Parra (Cuba) qui est le premier coureur espoir.
#3089427
Orodreth a écrit :
05 nov. 2019, 11:06
[...]

Domination de Cuba sur la course en ligne des championnats des Caraïbes. Un groupe avec 4 coureurs est allé au bout, victoire du champion de Cuba Felix Nodarse. Il s'impose devant Óscar Quiroz (Belize) Larry Lutin (Guadeloupe) et un autre Cubain Emilio Perez. Giovanni Lovell (Belize) règle le peloton devant Alejandro Parra (Cuba) qui est le premier coureur espoir.
Le classement des 30 premiers :

01 Felix Nodarse 1989 Artemisa 3:10:01 - 40
02 Oscar Quiros Jr. 1995 Smart Team + 00 - 30
03 Larry Lutin 1993 Karukera Ass.PDL + 00 - 25
04 Emilio Pérez 1991 Pinar del Rio + 00 - 20
05 Giovanni Lovell 1995 DigiCell 4G Elite Cycling Team + 1:46 - 15
06 Alejandro Parra 1998 Holguin + 1:46 - 10
07 Ludovic Dantin 1992 V.C.Sinnamary + 1:46 - 5
08 Adrien Urcel 2000 Team USC Goyave + 1:46 - 3
09 Kendric Clavier 1998 USR Velo STPA + 1:46 - 3
10 Michael Anthony 1996 - + 1:46 - 3
11 Edwin Sutherland 1996 Heatwave + 1:46 -
12 Rudy Alexander Germoso Gomez 1989 ECC Santiago + 1:46 -
13 Edwin Nubul 1999 V.C.du Francois + 1:46 -
14 Gregory Vanderpool 1996 - + 1:46 -
15 Luis Molina Pagan 1999 - + 1:46 -
16 Yans Carlos Arias Perez 1985 Las Tunas + 1:46 -
17 Abner Gonzalez Rivera 2000 Inteja Imca-Ridea DCT + 1:46 -
18 Akil Campbell 1996 PSL + 1:46 -
19 Robert Francis Marsh 1968 - + 1:46 -
20 Russell Small 1991 - + 1:46 -
21 Jameson Augustin - - + 1:46 -
22 Ron Vasquez 1986 Benny's Megabytes Elite + 1:46 -
23 Rafael Adolfo German Meran 1987 Aero CT + 1:46 -
24 Conor White - - + 1:46 -
25 Pedro Portuondo 1985 Santiago de Cuba + 1:46 -
26 Kaden Hopkins 2000 - + 1:46 -
27 Anthony Jesús Rodriguez Morel 1992 Aero CT + 1:46 -
28 John Jamual - - + 1:46 -
29 Kluivert Mitchel 2000 Turning Point + 1:46 -
30 Allan Gene - - + 2:07 -

Pour le classement complet : https://firstcycling.com/race.php?r=10515&y=2019

Belle troisième place de Larry Lutin, qui a remporté deux étapes du Tour de Guadeloupe cette année :super: . Les martiniquais et/ou guadeloupéens sont bien représentés également dans les 10 premiers. Les trois premiers du contre-la-montre ont moins réussi à tirer leur épingle du jeu cette fois-ci. Bon, vraiment des nationalités qu'on a pas l'habitude de voir courir, comme le Haïtien Jameson Augustin qui termine 21e (me demande comment on peut s'entraîner là-bas :reflexion: ).

Comme prévu, petit article sur Hasani Hennis : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hasani_Hennis
#3090876
Norway a écrit :
05 nov. 2019, 20:31
Merci Oro pour le retour.
J'ai oublié de citer Marcos NASCIMENTO (2001) qui a couru en Espagne cette année. Il a remporté une victoire sur une manche de la Coupe d'Espagne devant les meilleurs juniors espagnols (RODRIGUEZ / AYUSO etc..) et a terminé 8° de la Vuelta al Besaya, la plus grande course du calendrier chez les juniors.
Je ne sais pas où il sera en 2020.
#3090906
Après Daniel MORALES, c'est au tour de Fernando ISLAS de signer dans la réserve de la Caja Rural. Il y aura donc deux Mexicains dans l'équipe l'année prochaine. 2 des meilleurs jeunes au Mexique. Bien pour Islas qui commençait à peiner chez Aevolo.

Autre bonne nouvelle pour l'Equateur : Steven HARO signe lui aussi dans la réserve de la Caja Rural. J'en ai déjà parlé ici. Top 20 du Tour de l'Avenir cette année notamment.
#3091225
Le Tour d'Equateur aura bien lieu. Du 18 au 23 novembre. Seulement 10 équipes au départ avec 2 étrangères c'est tout. Avec les événements qu'il y a eu, le parcours se déroulera au Nord et principalement dans la province de Pichincha. La course passe quand-même dans 3 autres provinces du nord dont Carchi.

Je ne suis pas sûr qu'elle soit UCI.
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
Cotation 2020

La Top League, on peut en effet supprimer, elle a […]

Tu connais la date de naissance de RUIZ ? Je ne la[…]

En général, quasi toutes les PCT voi[…]

J'ai trouvé comment perdre des voix aux D[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site