Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 36 sur 38
  • 1
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38

Qui va monter sur le podium derrière POGACAR ? (2 choix possibles et modifiables)

VAN DER POEL
7
13%
PIDCOCK
9
16%
SKJELMOSE
3
5%
VAN GILS
4
7%
BENOOT
Aucun vote
0%
HIRSCHI
5
9%
HEALY
1
2%
MADOUAS
1
2%
VLASOV
2
4%
MOLLEMA
Aucun vote
0%
LUTSENKO
1
2%
COSNEFROY
3
5%
TEUNS
3
5%
GAUDU
1
2%
GRÉGOIRE
6
11%
CARAPAZ
4
7%
KWIATKOWSKI
Aucun vote
0%
MATTHEWS
Aucun vote
0%
Q.HERMANS
Aucun vote
0%
UN AUTRE
6
11%
#3668353
Alexstru a écrit :
24 avr. 2024, 17:44
J'oubliais, mais 15 seconde de différence, ça represente 1,4 km/h

Pogi=> 21,4 km/h
Remco=> 20,4km/h
Vdb99=> 20,0 km/h.

Pogacar est donc monté 7% plus vite que Vdb et quasi 5% que Evenepoel. Dans des conditions très différentes et assez défavorable pour le Slovène (vent de 3/4 face et quasi 1km seul sans abri).

Je trouve que c'est encore plus impressionnant qd on passe dans une autre référence que les secondes.
Mais Pogacar n'est pas allé chercher le KOM de Jarno Widar dimanche.

#3668371
Bradounet_ a écrit :
24 avr. 2024, 18:40
Alexstru a écrit :
24 avr. 2024, 17:44
J'oubliais, mais 15 seconde de différence, ça represente 1,4 km/h

Pogi=> 21,4 km/h
Remco=> 20,4km/h
Vdb99=> 20,0 km/h.

Pogacar est donc monté 7% plus vite que Vdb et quasi 5% que Evenepoel. Dans des conditions très différentes et assez défavorable pour le Slovène (vent de 3/4 face et quasi 1km seul sans abri).

Je trouve que c'est encore plus impressionnant qd on passe dans une autre référence que les secondes.
Mais Pogacar n'est pas allé chercher le KOM de Jarno Widar dimanche.
Ah ben merci Bradounet. La voilà notre excuse toute trouvée que l'on ne trouvait pas :rieur:

Moi qui n'en dormait plus...

S'il n'a même pas été foutu de battre un coureur de 17 ans, c'est tout à fait rassurant ! Que la fête continue alors :metalhead:

Il l'a peut être même fait exprès pour éviter d'attirer trop de soupçon, ça expliquerait pourquoi il ne paraissait pas à son effort max. :elephant:
#3668413
le record absolu ça sera pour l'an prochain sûrement, si lui et evenepoel sont présents et dans la même forme.
Il placera une accélération finale, histoire de pas se garder le belge sur le porte-bagages

après comparer les temps, quand ça se joue à quelques secondes, c'est un peu aléatoire. Je sais pas si le vent était vraiment de face, c''était plutôt de profil il me semble. Quant au rythme : il a été très élevé sous israel ; élevé sous uae, puis ça s'est bien calmé (et c'est là que c'est rentré derrière), puis enfin le rythme a été "moyen" jusqu'au pied de la redoute. On avait encore un bon petit peloton à ce moment là. Doc course pas éreintante selon moi.

Au jeu des secondes on a quelques coureurs qui sont dans les temps d'evenepoel, donc bon... Je pense pas qu'ils aient tous progressé au niveau d'evenepoel en juste 1 an.


Après sinon on peut penser ce qu'on veut : est-ce qu'ils ont tous progressé ? Est-ce qu'ils se sot tous mis au dopage (et que donc ils ne l'étaient pas) ? Est-ce que les mutants se dopent encore plus (ce serai étrange de se doper moyennement mais d'augmenter les doses d'année en année). Bref, j'attends vos analyses et hypothèses
#3668418
Sur la remarque de trevorphilipps sur la course pas usante, on est sur des bases à 4,4 à 4,5 watts/kg en puissance normalisée sur 6h20 (Strava Madouas, Buitago) ou 3,9 à 4 en brute.

Une allure tout à fait comparable avec les données 2021 et 22 si je reprends mes tableaux. En plus haute valeur j'ai un Barguil dans les 4,55 en 2022.
Le froid a rendu la course plus dure par contre je pense, le corps dépense naturellement de l'énergie à lutter contre le froid, énergie qui n'est pas comptabilisée par le capteur de puissance.

Je dirais donc a priori un Liège légèrement plus facile à 3 ou 4% près que les années précédentes sur l'allure générale, mais à contrebalancer avec les conditions météorologiques difficiles et l'accélération au début de la trilogie suite à la chute.

Sachant qu'un Liège classique reste une des courses les plus exigeantes de l'année, c'est du Mario Kart sur plus de 6 heures. :study:

#3668421
merci pour ces données
j'ai dit pas "éreintante". Usant oui quand même. Car si le rythme d'israel avait été tenu jusqu'au pied de la redoute, ça aurait pas été la même.

Mais sinon ouais, course usante et courue sans vrai temps mort (ça a ralenti par moments mais globalement ça roule toujours bien).

Pour le froid, disons que ça dépend des personnes. Les montées permettent aussi de se réchauffer. Dur à dire sur l'impact réel sur la perf

par contre t'aurai des valeurs sur les années juste avant le coronavirus ?
#3668424
Ponpon80 a écrit :
24 avr. 2024, 20:56
Donc Pogacar même pas à fond te met 15 secondes à Vdb.... :pt1cable: ca aurait été drôle y a 20 ans... Bartoli et Vdb qui sprintent côte à côte avec Pogacar 150 mètres devant entrain de siffloter.
On ne peut pas comparer les époques ainsi je pense.
C'est comme si vicaut et lemaitre faisaient passer jesse owens pour un figurant.

Plus généralement, je me répète mais ces données de temps d'ascension sont beaucoup trop interprétées au 1er degré sans tenir compte de plein de paramètres. Je comprends qu'en bon vieux cartesien on en deduise des évidences gratuites, mais dans ce cas là il faut les appliquer à tous, même aux plus cleans du mpcc, chevaliers blancs français soient disant irréprochables.

Sand doute que bardet, paret-peintre, Grégoire, Martin, madouas montent plus vite que jaja 97 ou 98 sur la redoute.
Sans doute que pinot a certains temps d'ascension de cols au dessus de virenque...
Sans doute qu'un paquet de frenchies des temps modernes ridiculisent les temps des moreau, brochard, de Las cuevas, roux, Hervé, rous et j'en passe pour ne citer que des français de l'EPOque.
Donc on en déduit quoi?
#3668428
manu74annecy a écrit :
24 avr. 2024, 22:42
Ponpon80 a écrit :
24 avr. 2024, 20:56
Donc Pogacar même pas à fond te met 15 secondes à Vdb.... :pt1cable: ca aurait été drôle y a 20 ans... Bartoli et Vdb qui sprintent côte à côte avec Pogacar 150 mètres devant entrain de siffloter.
On ne peut pas comparer les époques ainsi je pense.
C'est comme si vicaut et lemaitre faisaient passer jesse owens pour un figurant.

Plus généralement, je me répète mais ces données de temps d'ascension sont beaucoup trop interprétées au 1er degré sans tenir compte de plein de paramètres. Je comprends qu'en bon vieux cartesien on en deduise des évidences gratuites, mais dans ce cas là il faut les appliquer à tous, même aux plus cleans du mpcc, chevaliers blancs français soient disant irréprochables.

Sand doute que bardet, paret-peintre, Grégoire, Martin, madouas montent plus vite que jaja 97 ou 98 sur la redoute.
Sans doute que pinot a certains temps d'ascension de cols au dessus de virenque...
Sans doute qu'un paquet de frenchies des temps modernes ridiculisent les temps des moreau, brochard, de Las cuevas, roux, Hervé, rous et j'en passe pour ne citer que des français de l'EPOque.
Donc on en déduit quoi?
On ne peut rien en deduire, tu ne sors pas de chiffres ni de faits/montées. Tu laches juste des noms comme ça en disant que c'est la meme chose.

Tu parles de la Redoute de Jaja mais tu dis "sans doute". Pas: "GuillauMartin a montée XX sec plus vite dans tels conditions"

C'est ce que j'apprécie chez Iguane et aussi sur le post d'Alexstru: y'a du détails et des chiffres dans les comparaisons. Pas du : "Pinot va plus vite que Virenque."
Quand? Ou? Comment? Quel contexte de course? C'est ce qui fait qu'on est sur des faits. Pas du ressenti.

Aussi, en parlant de ressenti: Jesse owens/lemaitre-vicaut c'est 70 ans d'ecart. La avec Pogi/VdB (dans un autre sport ok mais c'est ton exemple) on compare 2024 a fin 90's début 2000. 25 ans ça reste le meme sport (enfin si l'on veut tout est criticable)

Esperant faire avancer le débat.
#3668438
trevorphilips a écrit :
24 avr. 2024, 22:35
merci pour ces données
j'ai dit pas "éreintante". Usant oui quand même. Car si le rythme d'israel avait été tenu jusqu'au pied de la redoute, ça aurait pas été la même.

Mais sinon ouais, course usante et courue sans vrai temps mort (ça a ralenti par moments mais globalement ça roule toujours bien).

Pour le froid, disons que ça dépend des personnes. Les montées permettent aussi de se réchauffer. Dur à dire sur l'impact réel sur la perf

par contre t'aurai des valeurs sur les années juste avant le coronavirus ?
Non personnellement je n'ai pas.
Il y avait aussi moins de pro sur Strava, pas sûr que l'on retrouve l'équivalent de mecs capables de jouer le top 10 à l'époque.

Sur twitter il y a le compte velofacts qui code les perf Strava ils ont des tableaux comparatifs sur les GT, faut fouiller dans leur historique de tweets.
#3668484
Ponpon80 a écrit :
24 avr. 2024, 20:56
Donc Pogacar même pas à fond te met 15 secondes à Vdb.... :pt1cable: ca aurait été drôle y a 20 ans... Bartoli et Vdb qui sprintent côte à côte avec Pogacar 150 mètres devant entrain de siffloter.
Je ne crois pas qu'il faille se fier à l'impression visuelle.

Il était "à fond" mais a lissé son effort pour être sûr de ne pas faire une Carapaz dans les 200 ou 300 derniers mètres.

Ca reste proprement hallucinant, car quand "il lisse son effort", Carapaz est donc en surrégime pour tenir une demi-Redoute dans la roue. :tonton:
#3668496
ComtéPoire a écrit :
24 avr. 2024, 22:55
manu74annecy a écrit :
24 avr. 2024, 22:42


On ne peut pas comparer les époques ainsi je pense.
C'est comme si vicaut et lemaitre faisaient passer jesse owens pour un figurant.

Plus généralement, je me répète mais ces données de temps d'ascension sont beaucoup trop interprétées au 1er degré sans tenir compte de plein de paramètres. Je comprends qu'en bon vieux cartesien on en deduise des évidences gratuites, mais dans ce cas là il faut les appliquer à tous, même aux plus cleans du mpcc, chevaliers blancs français soient disant irréprochables.

Sand doute que bardet, paret-peintre, Grégoire, Martin, madouas montent plus vite que jaja 97 ou 98 sur la redoute.
Sans doute que pinot a certains temps d'ascension de cols au dessus de virenque...
Sans doute qu'un paquet de frenchies des temps modernes ridiculisent les temps des moreau, brochard, de Las cuevas, roux, Hervé, rous et j'en passe pour ne citer que des français de l'EPOque.
Donc on en déduit quoi?
On ne peut rien en deduire, tu ne sors pas de chiffres ni de faits/montées. Tu laches juste des noms comme ça en disant que c'est la meme chose.

Tu parles de la Redoute de Jaja mais tu dis "sans doute". Pas: "GuillauMartin a montée XX sec plus vite dans tels conditions"

C'est ce que j'apprécie chez Iguane et aussi sur le post d'Alexstru: y'a du détails et des chiffres dans les comparaisons. Pas du : "Pinot va plus vite que Virenque."
Quand? Ou? Comment? Quel contexte de course? C'est ce qui fait qu'on est sur des faits. Pas du ressenti.

Aussi, en parlant de ressenti: Jesse owens/lemaitre-vicaut c'est 70 ans d'ecart. La avec Pogi/VdB (dans un autre sport ok mais c'est ton exemple) on compare 2024 a fin 90's début 2000. 25 ans ça reste le meme sport (enfin si l'on veut tout est criticable)

Esperant faire avancer le débat.
C'est vrai! rien de factuel chez moi. et je balance des noms sans aucun sens si ce n'est dans mon esprit considérer qu'il y a au travers de ces chiffres des conclusions que je trouve parfois trop hâtives.

J'essaie juste de dire que TOUT LE MONDE roule plus vite qu'avant. Les vitesses moyennes augmentent, les temps d'ascension diminuent (drastiquement peut-être pour les plus forts, mais aussi pour tous les autres).
Donc OK pour suivre avec vigilance ces chiffres, mais pas pour tout de suite en conclure nécessairement quoi que ce soit.
Je n'imagine pas le peloton actuel PIRE que dans les années 90, et pourtant, le constat est clair que tout s'accélère, et pour tout le monde. Il y a plein de raisons à cela.
Donc comparer Pogacar ou Evenepoel à VDB ou aux Gewiss n'a en effet pas plus de sens pour moi que de comparer Vicaut à Owens tant les choses ont évolué dans ce sport depuis ces dernières années.
#3668505
ComtéPoire a écrit :
24 avr. 2024, 22:55
manu74annecy a écrit :
24 avr. 2024, 22:42


On ne peut pas comparer les époques ainsi je pense.
C'est comme si vicaut et lemaitre faisaient passer jesse owens pour un figurant.

Plus généralement, je me répète mais ces données de temps d'ascension sont beaucoup trop interprétées au 1er degré sans tenir compte de plein de paramètres. Je comprends qu'en bon vieux cartesien on en deduise des évidences gratuites, mais dans ce cas là il faut les appliquer à tous, même aux plus cleans du mpcc, chevaliers blancs français soient disant irréprochables.

Sand doute que bardet, paret-peintre, Grégoire, Martin, madouas montent plus vite que jaja 97 ou 98 sur la redoute.
Sans doute que pinot a certains temps d'ascension de cols au dessus de virenque...
Sans doute qu'un paquet de frenchies des temps modernes ridiculisent les temps des moreau, brochard, de Las cuevas, roux, Hervé, rous et j'en passe pour ne citer que des français de l'EPOque.
Donc on en déduit quoi?
On ne peut rien en deduire, tu ne sors pas de chiffres ni de faits/montées. Tu laches juste des noms comme ça en disant que c'est la meme chose.

Tu parles de la Redoute de Jaja mais tu dis "sans doute". Pas: "GuillauMartin a montée XX sec plus vite dans tels conditions"

C'est ce que j'apprécie chez Iguane et aussi sur le post d'Alexstru: y'a du détails et des chiffres dans les comparaisons. Pas du : "Pinot va plus vite que Virenque."
Quand? Ou? Comment? Quel contexte de course? C'est ce qui fait qu'on est sur des faits. Pas du ressenti.

Aussi, en parlant de ressenti: Jesse owens/lemaitre-vicaut c'est 70 ans d'ecart. La avec Pogi/VdB (dans un autre sport ok mais c'est ton exemple) on compare 2024 a fin 90's début 2000. 25 ans ça reste le meme sport (enfin si l'on veut tout est criticable)

Esperant faire avancer le débat.
Je suis en désaccord avec à peu près tout ce que tu as écrit dans ce message.

Les comparaisons des temps d'ascension sur une période de temps aussi longues que 25 à 30 ans n'ont aucun sens. Beaucoup trop de paramètres ont changé. Comparer les performances de Pogacar, Van der Poel, Vingegaard, etc... aux coureurs des années 1990, cela a peu près autant de sens pour moi que de comparer les performances brutes d'Indurain à celles d'Anquetil.

Si on suit le raisonnement d'Alexstru : Pogacar a grimpé la Redoute un km/h plus rapidement qu'Evenepoel l'an passé (soit 10 secondes environ), qu'est-ce que cela implique ? Qu'Evenepoel aurait été incapable l'an passé de distancer des Van Gils, Lutsenko ou Carapaz qui ont grimpé la Redoute a peu près 10-15 secondes plus lentement que le Slovène dimanche ? Je ne le crois pas. Que ces coureurs auraient fait passer Vandenbroucke et Bartoli pour des coureurs de second rang il y a une trentaine d'années ? Je le crois encore moins.

Manu a entièrement raison sur le fait qu'il y a une accélération globale des temps d'ascension. C'est un point que l'on observe depuis des années. En 2022, un Guerrero lorsqu'il a gagné la classique du Ventoux a gravi l'ascension plus rapidement que Froome en 2013. Pour revenir sur les Français, un Pinot lorsqu'il a gagné aux Lacs de Covadonga sur la Vuelta en 2018 était au niveau des chronos d'Héras du début des années 2000. Il était plus rapide que Jalabert dans la même ascension en 97.

Est-ce qu'on peut déduire de ces données le recours à un dopage lourd ? Je ne le crois pas du tout.
Elles montrent simplement toutes les limites des comparaisons des temps d'ascension à travers les époques car trop de paramètres change, ne serait-ce que sur une décennie.

Nous ne pourrons jamais tracé une limite à partir d'un temps d'ascension et dire "au-delà de ce seuil, c'est la preuve d'un dopage lourd". C'est par exemple une certitude pour moi que les temps d'ascension de Pantani à l'Alpe d'Huez seront battus à l'avenir, et pas simplement par des champions comme Pogacar ou Vingegaard mais aussi par des coureurs plus modestes à l'image de Guerrero. Parce que le matériel, les méthodes d'entraînement, les stratégies d'équipe connaîtront encore des progrès... qui rendront incomparables les conditions dans lesquelles Pantani a accompli ses chronos avec celles des générations futures.
#3668517
levrai-dufaux a écrit :
25 avr. 2024, 12:58
ComtéPoire a écrit :
24 avr. 2024, 22:55


Je suis en désaccord avec à peu près tout ce que tu as écrit dans ce message.

Les comparaisons des temps d'ascension sur une période de temps aussi longues que 25 à 30 ans n'ont aucun sens. Beaucoup trop de paramètres ont changé. Comparer les performances de Pogacar, Van der Poel, Vingegaard, etc... aux coureurs des années 1990, cela a peu près autant de sens pour moi que de comparer les performances brutes d'Indurain à celles d'Anquetil.

Si on suit le raisonnement d'Alexstru : Pogacar a grimpé la Redoute un km/h plus rapidement qu'Evenepoel l'an passé (soit 10 secondes environ), qu'est-ce que cela implique ? Qu'Evenepoel aurait été incapable l'an passé de distancer des Van Gils, Lutsenko ou Carapaz qui ont grimpé la Redoute a peu près 10-15 secondes plus lentement que le Slovène dimanche ? Je ne le crois pas. Que ces coureurs auraient fait passer Vandenbroucke et Bartoli pour des coureurs de second rang il y a une trentaine d'années ? Je le crois encore moins.

Manu a entièrement raison sur le fait qu'il y a une accélération globale des temps d'ascension. C'est un point que l'on observe depuis des années. En 2022, un Guerrero lorsqu'il a gagné la classique du Ventoux a gravi l'ascension plus rapidement que Froome en 2013. Pour revenir sur les Français, un Pinot lorsqu'il a gagné aux Lacs de Covadonga sur la Vuelta en 2018 était au niveau des chronos d'Héras du début des années 2000. Il était plus rapide que Jalabert dans la même ascension en 97.

Est-ce qu'on peut déduire de ces données le recours à un dopage lourd ? Je ne le crois pas du tout.
Elles montrent simplement toutes les limites des comparaisons des temps d'ascension à travers les époques car trop de paramètres change, ne serait-ce que sur une décennie.

Nous ne pourrons jamais tracé une limite à partir d'un temps d'ascension et dire "au-delà de ce seuil, c'est la preuve d'un dopage lourd". C'est par exemple une certitude pour moi que les temps d'ascension de Pantani à l'Alpe d'Huez seront battus à l'avenir, et pas simplement par des champions comme Pogacar ou Vingegaard mais aussi par des coureurs plus modestes à l'image de Guerrero. Parce que le matériel, les méthodes d'entraînement, les stratégies d'équipe connaîtront encore des progrès... qui rendront incomparables les conditions dans lesquelles Pantani a accompli ses chronos avec celles des générations futures.
Complètement d'accord, trop de paramètres et autre paramètre à ne pas négliger que Alexstru raisonnerait par amour de Remco et jalousie de Pogi :rieur:
#3668531
On3 a écrit :
24 avr. 2024, 16:50
Lappartient a très bien compris qu'on ne tuait pas la poule aux oeufs d'or. Il faudra donc compter sur un contrôle douanier pour mettre fin à la blague. Le grotesque de la situation (les temps de montée, les démonstrations, la gêne générale provoquée par tout ce cirque) est sans doute largement au niveau de 98 d'ailleurs. :jap:

En attendant, on va encore se farcir pas mal de "oui mais le vent de dos", "oui mais le matos", "oui mais les cétones", "oui mais ils mangent beaucoup". :popcorn:
Quelle tristesse ce forum de "passionnés" parfois !
On doit quand même être le seul sport dans lequel, lorsqu'un champion réalise une grande performance, plutôt que de l'applaudir, les suiveurs expriment invariablement leur dégoût et leurs doutes (proportionnels à l'identité du vainqueur, cela va de soi). Encore une fois, il n'est pas question de taire les doutes et il est bien normal qu'ils existent avec le passé de notre sport. Mais je trouve déprimant que ce soit systématiquement la réaction prédominante, voire unique.
Il y a d'ailleurs un côté vraiment contradictoire à suivre un sport professionnel de haut niveau et à crier au scandale dès qu'un record tombe ou qu'une performance hors norme est réalisée. Par exemple, lorsqu'un Alexstru écrit dans l'un de ses messages : "Pogacar, l'homme qui rend possible ce qui était jugé impossible", il ne se rend même pas compte qu'il énonce la définition même du champion sportif. Dans tous les sports, c'est le propre du champion de repousser les limites et d'accomplir ce qui paraissait hors d'atteinte.

Mais j'en reviens au message d'On3 : non, la situation actuelle n'a absolument rien de comparable avec les années 1990. Nous n'en avons aucune preuve et nous avons même un faisceau d'éléments qui distinguent très nettement la situation présente des années 1990.

1/ Nous sommes dans une situation où quelques coureurs (Pogacar, Van der Poel, Vingegaard et, dans une moindre mesure ou de manière moins constante, Evenepoel, Roglic, Van Aert) dominent largement le reste du peloton. Cette situation n'a rien à voir avec les années 90 et rappellerait plutôt un passé plus lointain dans lequel quelques coureurs étaient au-dessus du lot et se partageaient les lauriers.

2/ Ces coureurs dominateurs sont présents toute la saison et font des performances cohérentes d'une saison à l'autre. Nous ne sommes pas du tout revenu aux années 90 durant lesquelles les coureurs avaient d'énormes variations de forme ou sortaient de nulle part d'une année à l'autre.

3/ Nous n'avons aucun écho de l'apparition d'une nouvelle substance analogue à l'EPO qui pourrait expliquer l'accélération des moyennes dans le peloton. A l'inverse, nous avons beaucoup d'explications (progrès dans le matériel, l'entraînement, la nutrition) qui, mises, bout à bout parviennent à rendre compte de cette accélération. Pourquoi ne pas leur accorder un minimum de crédit ? De plus, le passeport biologique rend impossible un dopage sanguin aussi lourd que dans les années 90, je ne crois pas donc pas à un retour de l'EPO dans les proportions que nous avons connues (que l'EPO ait totalement disparu en revanche, c'est autre chose, je dis simplement que nous ne sommes pas sur le même terrain que dans les années 1990).

En fin de compte, ce qui m'attriste le plus, c'est que beaucoup de suiveurs écartent d'emblée une hypothèse qui leur paraît sans doute trop naïve : et si la domination actuelle de quelques coureurs s'expliquait simplement par... l'existence d'une génération dorée de champions ? Quelqu'un mentionnait le tennis et je trouve très bonne la comparaison. Pourquoi ne pourrions-nous pas avoir en cyclisme l'équivalent à la génération Federer/Nadal/Djokovic en tennis ? Ces trois joueurs se sont rendus plus forts mutuellement en s'affrontant, les rendant quasiment hors d'atteinte pour les autres. J'ai le sentiment qu'un processus similaire se produit en cyclisme à travers les rivalités entre Vingegaard et Pogacar sur le Tour, ou bien entre Van der Poel et Van Aert sur les flandriennes.

Pour conclure et simplement apporter une voix un peu différente : j'ai beaucoup apprécié cette campagne de classiques et je me réjouis d'avoir des champions de la qualité de Van der Poel ou Pogacar. Bien sûr, j'aurais aimé que Van Aert et Evenepoel soient là pour les challenger et apporter plus de suspense dans le final des courses. Mais nous avons eu droit à des exploits solitaires de très haut niveau. Profitons-en, je pense que nous ne rendons pas compte de la chance que nous avons d'avoir une génération aussi exceptionnelle. Le cyclisme risque de nous paraître aussi fade après eux que le tennis peut l'être aujourd'hui après les départs en retraite de Federer et Nadal.
#3668535
On sait très bien que depuis quelques années, ce ne sont que les nazes italiens ou SudAm qui se dopent :jap:
Et encore, même chez eux, on en choppe de moins en moins, signe indubitable que la situation s'améliore au rythme des records qui tombent.
La comparaison avec le tennis est d'autant plus pertinente qu'un mec comme Nadal par exemple, est absolument irréprochable. :super:
#3668536
Je suis un doutiste de premier rang, mais meme si Manu n’a pas de chiffres clairs et nets à portée de main, il a deja été démontré sur plusieurs courses, dont le Tour me semble-t-il, que plein de coureurs considérés comme « dignes de confiance » avaient dépassé ici ou là les performances de certaines chaudières de la pire époque. En general, il me semble qu’un Iguane pondère en disant, en gros, qu’ils ne le font pas souvent ou qu’il y a bien pire ailleurs. N’empeche… (n’hésite pas à corriger, Iguane, si je dis une betise)
C’est effectivement là, et dans d’autres occasions, qu’il faut garder la force de prendre tout avec des pincettes.

C’est une des choses complètement désarçonnantes dans l’analyse des perfs et dans la prospection sur la probité ou non des coureurs: quand un coureur comme Bardet, par exemple, dit apres telle ou telle course que c’etait du wtf ou du « moto gp » (apres un Tour d’Emilie, je crois), peut-on vraiment etre certain à 100% qu’il est totalement clean? Si oui, comment arrive-t-il parfois à se mettre au niveau des mecs qui nous paraissent fluorescents? Comment Pinot a réussi à sortir des stats aussi dingues sur Prat d’Albis et à faire le Tour 2019 qu’il a fait, où il échoue à un rien de battre le gratin mondial à la pédale? Comment Gaudu arrive à faire 4 du Tour 2022? Etc etc…..

Sujet tellement compliqué…
#3668537
En fin de compte, je suis "team Gradouble" :
y a t il du dopage dans le peloton ? fort probablement, il y en a toujours eu et on choppe des tricheurs de temps en temps
Qui ça concerne-t-il ? Bah on peut pas vraiment le savoir :spamafote:
Voilà, fin du débat :tonton:
Dernière édition par AlbatorConterdo le 25 avr. 2024, 15:01, édité 1 fois.
#3668538
Si ca pouvait etre aussi simple :sweat:

Malheureusement, on peut penser qu’il y a encore et toujours une inégalité de traitement (selon la puissance des teams, selon les differentes fédés dont certaines sont assez peu regardantes, selon les accointances entre equipes et instances, etc…).
Et évidemment l’injustice que subissent ceux qui font ce sport proprement et ceux qui peuvent se permettre d’etre fluo, sans parler de la mise en danger de sportifs prêts à tout pour la gloire et l’argent. :spamafote:

  • 1
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38

Je ferai les 4 jours de Dunkerque et ensuite […]

En fait je vois pas ce qu'il faut de plus: Pogi […]

Il avait mis en com "WTF flagged me?" su[…]

UNO X Mobility 2024

Amund Grondhal Jansen est lié avec Uno X po[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site