Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 18 sur 18
  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3667808
GATO a écrit :
19 avr. 2024, 11:38
https://lavueltaasturias.com/
Image
Le parcours des etapes deja posté peuvent se voir page internet
Equipe UAE : UAE: Arrieta, Bax, Del Toro, Fisher Black, Majka, Morgado, Torres.
Torres c`est le jeune de 18 ans, Pablo Torres Arias. :smile:

Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3668349
Calendrier principaux cyclistes
TOP CORREDORES 2024
ALAPHILIPPE: Giro Italia
ALMEIDA: Tour Suiza, Tour Francia, JJOO, Vuelta España
BERNAL: Romandía, Vuelta España
CARAPAZ: ¿Dauphiné/Tour Suiza?, Tour Francia, Juegos Olímpicos, Vuelta España
EVENEPOEL: Dauphiné, Campeonato Bélgica, Tour Francia, Juegos Olímpicos, Campeonato Mundo, Lombardía
KUSS: Tour Francia
QUINTANA: Giro Italia, Vuelta España
PIDCOCK: Tour Francia
POGACAR: Giro Italia, Tour Francia, Juegos Olímpicos, GP Québec, GP Montréal, Campeonato Mundo, Lombardía
ROGLIC: Dauphiné, Tour Francia, Vuelta España
G. THOMAS: Giro Italia, Tour Francia, Juegos Olímpicos
Avatar de l’utilisateur
Par clash
#3668497
sutter7 a écrit :
19 avr. 2024, 12:00
jimmy39 a écrit :
18 avr. 2024, 21:04
Le Tour de Suisse a présenté ses étapes. Ça fait peur, mais ça donne une idée de ce à quoi ressemblerait un cyclisme aseptisé débarrassé de toutes descentes :mouchoir:

Edit: les profils sont là: https://www.velo-club.net/actualites/pa ... de-suisse/
On ne va peut-être pas leur en vouloir cette année d'avoir renoncé à des descentes dans le final des étapes après ce qui s'est passé l'an passé.
L'historique faiblesse attendue pour la startlist pourrait néanmoins permettre une course un peu plus animée.
Quelques détails:

1ère étape: un prologue de 4,8km pour hyper-spécialistes: rigoureusement plat et avec seulement 3 virages.
2ème étape: la plus longue, avec... 178km. C'est la traditionnelle étape vallonnée dans le canton de Zurich, mais elle l'est moins que d'autres années. Dernière bosse (2km à 7,9%) à 10km de l'arrivée.
3ème étape: Autre étape vallonnée autour de Zurich, cette fois vers l'ouest. Le final est intéressant, davantage accidenté que la veille (avec 3 bonnes côtes dans les 40 derniers km, le sommet de la dernière à 11km de l'arrivée) et surtout une arrivée en côte urbaine d'un kilomètre à 7%.
4ème étape: On attendait un circuit de cols alpins autour du Gothard, on a finalement une montée sèche du Gothard par son côté facile. A noter qu'on sera sur l'ancienne route pour les 3 derniers km, faciles par le pourcentage (6,9% de moyenne) mais pas roulants (pavé, sauf erreur, comme le versant opposé par la Tremola).
5ème étape: On aurait pu penser à un CLM en côte vu la proximité géographique des départs et arrivée, mais le fait qu'il y ait 2 étapes prévues en fin de TDS à Villars laissait présager que ce ne serait en réalité qu'une étape en ligne, probablement une boucle via Lukmanier, Oberalp et Gothard. Au final il n'y a rien de tout cela mais un étrange aller-retour dans la vallée de la Léventine, au profil assez ridicule, avec deux ascensions d'entrée, puis 100km de vallée, puis la montée finale. A nouveau une montée sèche, donc. 11,5km à environ 8,5% avec beaucoup de lacets, un genre d'Alpe d'Huez un petit peu plus court.
6ème étape: On attendait les Centovalli et le Simplon, ce sera le Nufenen, 2e plus haut col de Suisse. Mais avec 50km entre son sommet et le pied de la montée finale, il faudra une grosse motivation du peloton pour bagarrer dedans. Montée finale d'environ 8km à 8%.
7ème étape: Etape sprint de 120km en boucle autour de Villars-sur-Ollon. Il s'agit en fait de deux tours d'une boucle avec le Col de la Croix au programme. Montée finale sur Villars par Antagnes et non Ollon. Du sommet du 2e passage du Col de la Croix au pied de la montée finale, il y a environ 43km.
8ème étape: CLM en côte Aigle-Villars, par la même route déjà montée deux fois hier, sauf le pied (depuis Ollon au lieu d'Antagnes).

Un parcours tout à fait peu sexy.
Avatar de l’utilisateur
Par Zach
#3670321
Finalement, l’étape du Dauphiné Libéré du samedi 8 juin sera bien modifiée à la suite de l’éboulement qui a abouti à la fermeture de la D 4 par où devait passer la course entre le col de la Colombière et Le Reposoir.
Le "Daubé" de ce matin annonce le parcours de substitution : à Flumet tout droit vers Sallanches, les Carroz-d'Arâches (plus probablement Arâches puisque Les Carroz sont en cul-de-sac) , col de Chatillon, Mieussy, col de la Ramaz, Taninges, Samoens 1600.
Assez curieux puisque les travaux de réouverture de la D4 sont en cours d’achèvement et que les habitants qui avaient du être relogés dans la vallée viennent de regagner leur maison.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3671685
Alex Molenaar qui ha abandonne Burgos BH vient de remporté sa premiere course pro
3e etape GP de Beiras au portugal avec une equipe de dernier niveau Illes Balears - Arabay
Image
Un jeune coureur prometteur qui grime sprinte et part de Burgos ou il pouvait faire la Vuelta ou autres cours WT
:reflexion: que l on m explique

Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3672032
clash a écrit :
25 avr. 2024, 12:16
sutter7 a écrit :
19 avr. 2024, 12:00


On ne va peut-être pas leur en vouloir cette année d'avoir renoncé à des descentes dans le final des étapes après ce qui s'est passé l'an passé.
L'historique faiblesse attendue pour la startlist pourrait néanmoins permettre une course un peu plus animée.
Quelques détails:

1ère étape: un prologue de 4,8km pour hyper-spécialistes: rigoureusement plat et avec seulement 3 virages.
2ème étape: la plus longue, avec... 178km. C'est la traditionnelle étape vallonnée dans le canton de Zurich, mais elle l'est moins que d'autres années. Dernière bosse (2km à 7,9%) à 10km de l'arrivée.
3ème étape: Autre étape vallonnée autour de Zurich, cette fois vers l'ouest. Le final est intéressant, davantage accidenté que la veille (avec 3 bonnes côtes dans les 40 derniers km, le sommet de la dernière à 11km de l'arrivée) et surtout une arrivée en côte urbaine d'un kilomètre à 7%.
4ème étape: On attendait un circuit de cols alpins autour du Gothard, on a finalement une montée sèche du Gothard par son côté facile. A noter qu'on sera sur l'ancienne route pour les 3 derniers km, faciles par le pourcentage (6,9% de moyenne) mais pas roulants (pavé, sauf erreur, comme le versant opposé par la Tremola).
5ème étape: On aurait pu penser à un CLM en côte vu la proximité géographique des départs et arrivée, mais le fait qu'il y ait 2 étapes prévues en fin de TDS à Villars laissait présager que ce ne serait en réalité qu'une étape en ligne, probablement une boucle via Lukmanier, Oberalp et Gothard. Au final il n'y a rien de tout cela mais un étrange aller-retour dans la vallée de la Léventine, au profil assez ridicule, avec deux ascensions d'entrée, puis 100km de vallée, puis la montée finale. A nouveau une montée sèche, donc. 11,5km à environ 8,5% avec beaucoup de lacets, un genre d'Alpe d'Huez un petit peu plus court.
6ème étape: On attendait les Centovalli et le Simplon, ce sera le Nufenen, 2e plus haut col de Suisse. Mais avec 50km entre son sommet et le pied de la montée finale, il faudra une grosse motivation du peloton pour bagarrer dedans. Montée finale d'environ 8km à 8%.
7ème étape: Etape sprint de 120km en boucle autour de Villars-sur-Ollon. Il s'agit en fait de deux tours d'une boucle avec le Col de la Croix au programme. Montée finale sur Villars par Antagnes et non Ollon. Du sommet du 2e passage du Col de la Croix au pied de la montée finale, il y a environ 43km.
8ème étape: CLM en côte Aigle-Villars, par la même route déjà montée deux fois hier, sauf le pied (depuis Ollon au lieu d'Antagnes).

Un parcours tout à fait peu sexy.
En fait les 2 premières étapes en ligne (je ne sais pas pourquoi l'organisateur parle d'étape pour le prologue, première fois que je vois ça :saoul: ) sont les mieux tracées. Regensberg, c'est la bosse mythique du GP de Zurich (bon je ne sais pas si c'est le même versant qui est emprunté). Et après la descente il ne reste que 5km jusqu'à l'arrivée.
Puis la suivante il y a un enchaînement de bosses certes pas très pentues mais les coureurs seront toujours en prise jusqu'à l'arrivée punchy.
Par contre je n'ai pas vraiment compris un truc. Les organisateurs ont supprimé toutes les descentes dans les Alpes (sauf le Nufenen) pour faire des fins d'étapes où il sera primordial de descendre à fond les ballons, avec en plus le mobilier urbain. Je sais que l'image associée avec le Tour de Suisse c'est "descente de col = mort", mais ce qu'ils proposent est beaucoup plus accidentogène :spamafote:

Ensuite l'étape du Gotthard, il n'y avait pas vraiment moyen de rajouter des difficultés en partant de Zurich. Au moins ça finit par l'ancienne route (et sa commence par un petit col, peut-être qu'une échappée intéressante s'y formera).

L'étape tessinoise est incroyable. Un début prometteur avec 2 belles côtes, puis plus rien. Et pourtant il y avait moyen de faire 100 fois mieux :paf-mur:
Je ne parlerais même pas des dernières étapes tant leur tracé est nullissime
Avatar de l’utilisateur
Par clash
#3672064
jimmy39 a écrit :
07 mai 2024, 09:48
Par contre je n'ai pas vraiment compris un truc. Les organisateurs ont supprimé toutes les descentes dans les Alpes (sauf le Nufenen) pour faire des fins d'étapes où il sera primordial de descendre à fond les ballons, avec en plus le mobilier urbain. Je sais que l'image associée avec le Tour de Suisse c'est "descente de col = mort", mais ce qu'ils proposent est beaucoup plus accidentogène :spamafote:
Ouais, c'est vraiment bête... On sait bien que les accidents graves ont le plus souvent lieu dans des endroits très anodins ou la concentration est moindre.

Mais quand tu as un Remco Evenepoel qui dit: "Une chose dont je pense que personne n’était content aujourd’hui, c’est d’avoir une arrivée au terme d’une descente aussi dangereuse. Il faut toujours qu’il se passe quelque chose avant qu’on se rende compte que c’est irresponsable. Je ne suis pas le seul à avoir trouvé la descente dangereuse. Tout le monde dira : "Bien sûr que c’était trop dangereux". Et c’est dommage, avec une si belle ascension finale, on aurait pu se contenter d’arrivée au sommet… Mais non, il fallait rajouter du spectacle", imagine l'organisateur...

Pourtant il me semble que les chutes, à fortiori les chutes graves, sont rares dans les descentes où l'arrivée est en bas du col, car les coureurs y sont ultra concentrés. Mäder c'était vraiment un cas particulier.
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3672330
GATO a écrit :
06 mai 2024, 12:44
Alex Molenaar qui ha abandonne Burgos BH vient de remporté sa premiere course pro
3e etape GP de Beiras au portugal avec une equipe de dernier niveau Illes Balears - Arabay
...
Un jeune coureur prometteur qui grime sprinte et part de Burgos ou il pouvait faire la Vuelta ou autres cours WT
:reflexion: que l on m explique
Fin 2022, Molenaar n'avait pas eu d'offre de prolongation de la part de Burgos et sa victoire d'étape au Tour de Langkawi en toute fin de saison n'avait rien changé.
C'est pour ça qu'on l'a retrouvé ensuite chez Electro Hipper puis chez Illes Balears. Mais il aurait sans doute préféré pouvoir rester chez Burgos.
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3672637
La Maryland Classic est annulée, en raison de l'effondrement du pont de Baltimore, qui est la ville de départ et d'arrivée de la course, et des problèmes que cela induit pour la gestion de la circulation dans la ville.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3672654
wallers a écrit :
09 mai 2024, 00:33
La Maryland Classic est annulée, en raison de l'effondrement du pont de Baltimore, qui est la ville de départ et d'arrivée de la course, et des problèmes que cela induit pour la gestion de la circulation dans la ville.
La saison de Powless est définitivement foutue. :mouchoir: Rendez-vous en 2025.
Avatar de l’utilisateur
Par Zach
#3677754
Le parcours du Tour de l’Avenir est connu. Il se terminera au sommet du col de Finestre dans le Piémont, ce qui confirme des indiscrétions de Beppe Conti dans Radiocorsa (émission hebdomadaire de la RAI consacrée au cyclisme) .. ce qui est intéressant, c’est que ce même Beppe Conti annonçait une arrivée d’étape au même endroit et 2 étapes dans le Piémont pour le Tour de France 2025 ...

Les étapes du TA 2024 :
18/08 - Prologue à Sarrebourg (7 km)
19/08 - 1re étape : Sarrebourg - Ronchamp-Champagney (186 km)
20/08 - 2me étape : Mouchard - Plateau d'Hauteville (170 km)
21/08 - 3me étape : Peisey-Vallandry - La Rosière (70 km)
22/08 - 4me étape : La Rosière - Les Karellis (142 km)
23/08 - 5me étape : Les Karellis - Condove (I) (120 km)
24/08 - 6me étape : Bobbio Pellice (I) - Col du Finestre (113 km)

  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18

VPP 10e à la pédale aujourd'hui, s[…]

à ce compte là Pantani a sorti de pl[…]

A CHACUN SON RYTHME GIRO 2024

E17 P4 CONCI Nicola GESCHKE Simon SCARONI Christia[…]

Africa Tour 2024

Nassim Saidi renverse la course a la 10 ème[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site