Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 11 sur 11
  • 1
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
#3632596
Oui, surtout qu’il est la parfaite incarnation du passage de 40 paliers! Le vélo, c’est quand meme un sport de cinglés qui défie sans cesse nos capacités de compréhension:

- En 2020, Vingo n’est personne, absolument personne, un no name à la Froome 2011. Ni plus, ni moins. Aucun résultat notable, rien, queud, nada.
- En 2021, il est « simple équipier » sur le Tour. Sauf qu’à la Jumbo, « simple équipier », ça équivaut sans souci avec « top coureur mondial », du coup quand ça doit remplacer son leader, bah ça va faire 2 sur la course _Tour de France derriere le GOAT, autre immense bizarrerie cycliste qui a révolutionné l’approche et la compréhension du cyclisme et de ce que pouvait etre une saison pro, en à peine deux ans.
- en 2022, il bat le GOAT sur le Tour en ne montrant pas la moindre faille
- en 2023, il ne bat pas le GOAT, il le met en pièces, en réalisant au passage ce qui est probablement le clm le plus hallucinant de toute l’histoire du vélo.

Et rappelons, au cas où ça ne serait pas assez incroyable, que le type fait 60kg tout mouillés. Meme Pogacar n’en fait que 66kg. Et ça ne les empeche pas de développer des puissances phénoménales, à te ridiculiser les gros culs sur les chronos plats de GT ou sur les plus grosses flandriennes (sauf une, the one).
Ces phénomènes explosent non seulement tres rapidement mais en plus tres jeunes et avec des passés/expériences de toutes sortes, ce qui laisse augurer de tout plein d’autres possibilités à venir encore…. (je n’ose imaginer si l’on envoie plus de détecteurs de talents dans les poissonneries :elephant: )
Rien qu’avec ça, on peut en effet se dire que tout, absolument tout est possible et que d’autres GOAT viendront sans doute vite ringardiser le GOAT du moment. Par contre, un « parcours pas du tout avantageux » à des phénomènes pareils, je ne vois pas encore à quoi ça peut ressembler. Reste la proposition de wallers afin de rééquilibrer les choses: le faire courir avec un vrai vélo d’or. :green:

(Pardon pour ma redondance au sujet des phénomènes toujours plus phénoménaux, mais je me demande si notre sport n’est tout de meme pas le plus hallucinant de tous au niveau des performances pures et des passages de paliers de déglingos)

Allez, je vais le créer ce sondage, juste pour rigoler d’ici deux ou trois ans….
#3632602
Pas d'accord avec le début de ton argumentaire, oui Vingo a passé 25 paliers, mais tu ne peux pas le comparer à Froome 2011 quand même.
Froome avant sa Vuelta 2011, la meilleure perf de sa carrière c'est peut être une 3ème place d'étape au sommet du Mont Faron sur le Tour Med, à 26 ans ça fait léger.
Vingo déjà il a 2 ans de moins quand il explose, et il avait fait une saison 2019 très solide à 22 ans. Je me rappelle avoir vu l'étape du Tour de Pologne qu'il gagne en direct, il était vraiment costaud. Il perd son maillot jaune le lendemain (craquage mental ?), mais il avait le niveau pour accrocher le CG de la course. Et ce n'était pas la seule perf de sa saison.

Ca n'explique pas le CLM de cet été, évidemment, j'étais le premier choqué. :wink:
#3632604
Tu n’as pas tort pour la Pologne, j’avais oublié, d’autant qu’il y avait un peu de concurrence avec des Sivakov, Hindley, Higuita, TGH et meme le terrrrrrrrrrrrible Pierre Latour.
Mais finalement, en se prenant 14 minutes dans la gueule dès le lendemain, je le demande si tu ne me donnes pas finalement raison. :genance:

On pourra ergoter à la rigueur sur le niveau de « nonamisation » face au GOAT du truc, aka Froomy mon copaing, mais meme en regardant en détail sa saison 2019, moi je veux bien qu’on essaie de trouver de la cohérence quelque part, mais faut quand meme sacrément se triturer les meninges pour comprendre comment il passe de coureur tres moyen de ssr (une victoire en Pologne ok et……et c’est tout :spamafote: ) à pulvérisateur de GOAT 2.0

Sinon, ma question initiale etait celle-ci: vous pensez qu’avec son statut et son niveau, il n’aura pas d’autre choix que de s’aligner chaque année sur le Tour? Évitera-t-il fatalement toute présence sur le Giro?
Ca semble évident mais au cas où quelqu’un aurait un autre scenario en tête….
#3632614
Si je me souviens bien de ce qui était sorti l'année dernière je crois, après avoir pris le leadership en Pologne, il n'avait pas dormi de la nuit, et n'avait rien pu manger, et il s'était retrouvé sans force sur l'étape suivante. C'est pour ça que son équipe prenait des précautions avec lui, parce que clairement il semblait à la base avoir des problèmes pour gérer la pression.
#3632617
SnakePlissken a écrit :
27 oct. 2023, 17:57
Si je me souviens bien de ce qui était sorti l'année dernière je crois, après avoir pris le leadership en Pologne, il n'avait pas dormi de la nuit, et n'avait rien pu manger, et il s'était retrouvé sans force sur l'étape suivante. C'est pour ça que son équipe prenait des précautions avec lui, parce que clairement il semblait à la base avoir des problèmes pour gérer la pression.
D'où la prise de bec ensuite entre la Jumbo et ces soiffards à la Fdj
:jesors:
#3632624
SnakePlissken a écrit :
27 oct. 2023, 17:57
Si je me souviens bien de ce qui était sorti l'année dernière je crois, après avoir pris le leadership en Pologne, il n'avait pas dormi de la nuit, et n'avait rien pu manger, et il s'était retrouvé sans force sur l'étape suivante. C'est pour ça que son équipe prenait des précautions avec lui, parce que clairement il semblait à la base avoir des problèmes pour gérer la pression.
En plus, il avait plus de forfait et il avait pas pu appeler sa femme après l'arrivée. :elephant:
#3632913
dolipr4ne a écrit :
27 oct. 2023, 16:38
Tu n’as pas tort pour la Pologne, j’avais oublié, d’autant qu’il y avait un peu de concurrence avec des Sivakov, Hindley, Higuita, TGH et meme le terrrrrrrrrrrrible Pierre Latour.
Mais finalement, en se prenant 14 minutes dans la gueule dès le lendemain, je le demande si tu ne me donnes pas finalement raison. :genance:
Ce qu'il avait ce jour là sur le Tour de Pologne c'était très fort, il était le plus costaud de la course sans aucun doute. Je crois que l'on fait rarement cela par hasard, uniquement sur un jour de grace. Le fait qu'il ait craqué le lendemain ne change rien. Ensuite il fini second du Tour du Danemark qui n'est pas une course facile.

Derrière je pense que l'on peut oublier 2020, une année COVID si particulière. Cela aurait été une année normale peut être que l'on aurait pu le voir monter en régime. Et ensuite dès 2021 il montre qu'il a continué à progresser : 2 de la semaine Internationale, 2ieme du Tour du Pays Basque et la révélation sur le Tour.

Bref ce qui a mon sens donne l'impression qu'il sortait de nul part, c'est cette année 2020 si étrange pour tout le monde. Dès 2019 il est un grand espoir vu ses résultats à la pédale.
#3632918
dolipr4ne a écrit :
27 oct. 2023, 16:38
Tu n’as pas tort pour la Pologne, j’avais oublié, d’autant qu’il y avait un peu de concurrence avec des Sivakov, Hindley, Higuita, TGH et meme le terrrrrrrrrrrrible Pierre Latour.
Mais finalement, en se prenant 14 minutes dans la gueule dès le lendemain, je le demande si tu ne me donnes pas finalement raison. :genance:

On pourra ergoter à la rigueur sur le niveau de « nonamisation » face au GOAT du truc, aka Froomy mon copaing, mais meme en regardant en détail sa saison 2019, moi je veux bien qu’on essaie de trouver de la cohérence quelque part, mais faut quand meme sacrément se triturer les meninges pour comprendre comment il passe de coureur tres moyen de ssr (une victoire en Pologne ok et……et c’est tout :spamafote: ) à pulvérisateur de GOAT 2.0

Sinon, ma question initiale etait celle-ci: vous pensez qu’avec son statut et son niveau, il n’aura pas d’autre choix que de s’aligner chaque année sur le Tour? Évitera-t-il fatalement toute présence sur le Giro?
Ca semble évident mais au cas où quelqu’un aurait un autre scenario en tête….
Ton coureur préféré a répondu à ta question en 2018.

Sauf que Vingegaard fera mieux. :rabbit:
#3632964
Xav_38 a écrit :
30 oct. 2023, 11:15
dolipr4ne a écrit :
27 oct. 2023, 16:38
Tu n’as pas tort pour la Pologne, j’avais oublié, d’autant qu’il y avait un peu de concurrence avec des Sivakov, Hindley, Higuita, TGH et meme le terrrrrrrrrrrrible Pierre Latour.
Mais finalement, en se prenant 14 minutes dans la gueule dès le lendemain, je le demande si tu ne me donnes pas finalement raison. :genance:
Ce qu'il avait ce jour là sur le Tour de Pologne c'était très fort, il était le plus costaud de la course sans aucun doute. Je crois que l'on fait rarement cela par hasard, uniquement sur un jour de grace. Le fait qu'il ait craqué le lendemain ne change rien. Ensuite il fini second du Tour du Danemark qui n'est pas une course facile.

Derrière je pense que l'on peut oublier 2020, une année COVID si particulière. Cela aurait été une année normale peut être que l'on aurait pu le voir monter en régime. Et ensuite dès 2021 il montre qu'il a continué à progresser : 2 de la semaine Internationale, 2ieme du Tour du Pays Basque et la révélation sur le Tour.

Bref ce qui a mon sens donne l'impression qu'il sortait de nul part, c'est cette année 2020 si étrange pour tout le monde. Dès 2019 il est un grand espoir vu ses résultats à la pédale.
Je mélange peut-être les années, mais ce n'est pas en 2020 qu'il fait un boulot monstrueux d'équipier en montagne sur la Vuelta (à moins que ça soit en 2019)?
#3633251
Comme on parle beaucoup de cette étape du tour de Pologne, je suis allé rechercher dans les archives de VCN pour voir ce que sa victoire avait engendré comme réaction, ça commence ici :

viewtopic.php?f=3&t=75668&start=180#p3056651

C'est intéressant, on voit qu'il était déjà dans le radar de certains sur le forum, tandis que d'autres le découvraient ce jour là.
(Je vous épargne la lecture du début du topic, j'avais pas fait le lien avant de le relire, mais c'est l'édition de la mort de Lambrecht :mouchoir: )
#3633264
Merci pour ce lien, je le savais déja mais j’ai vraiment une memoire de poisson rouge. :genance:

Petite question aux suiveurs avertis, surtout chez les jeunes (ce qui n’est absolument pas mon cas): je vois régulierement que telle ou telle equipe étrangere ont fait passé des tests de puissance/de VO2 etc et qu’elles détectent donc « régulierement » un coureur « à fort potentiel/aux données impressionnantes/une future pépite/etc…. » mais j’ai l’impression de lire ça toujours chez des Britons, des Scandinaves, des Néerlandais……mais jamais chez des Français. Ca donne vraiment l’impression que les mecs aux énormes capacités de base ne pourraient en aucun cas etre Français.

Du coup, avant meme de pouvoir en trouver une de pépite, capable d’écraser un peu les pédales comme certains semblent le faire aussi facilement que d’aller chercher le pain, est-ce qu’on les cherche, au moins?
Je sais, et Bradounet avait dit à quel point on est à la rue à ce niveau, que la France n’a pas du tout la culture du clm, du travail de la « force pure » chez les jeunes, ce qui pourrait expliquer une des raisons pour lesquelles la France semble incapable de produire un coureur qui pourrait s’imposer en GT ou ne serait-ce qu’une vraie bête à rouler. Enfin quand meme, rendons-nous compte que la France est incapable de se trouver un cycliste de cet acabit depuis….. presque 40 ans!! Oui, ok, ok, y a eu quelques mecs bons rouleurs, ok y a eu un Jalabert qui a meme gagné une Vuelta, mais bon ca reste quand meme loin, bien loin de ce que peuvent produire les autres, et encore plus certaines nations pour lesquelles ca semble on ne peut plus normal et régulier de sortir de vraies brutes. Ca me pose question…

Alors je me doute bien qu’entre l’enfumage de certaines équipes à la sauce Sky ou Jumbo qui donnent des leçons à tout le monde tout en se perdant dans leurs contradictions XXL, et les équipes françaises qui seraient toutes fatalement les plus nulles, les moins exigeantes et les moins pro de la planète, il y a sans aucun doute un juste milieu.
Mais est-ce que ce travail de détection, de passage de tests de puissance est vraiment fait en France, en quantité et en qualité? Ca semble quand meme totalement indispensable, à une epoque où on arrive à quasi tout chiffrer/rationaliser, encore plus dans des sports d’effort/d’endurance où on est quand meme en droit d’attendre autre chose qu’un cyclisme à la papa, non? Je caricature peut-etre moi-meme les choses, mais j’ai l’impression que le cyclisme français, au niveau de ses dirigeants (DS etc…) est resté bloqué dans les 90’s. Un peu le syndrome de France Télé d’il y a encore peu, avec des mecs aussi vieux que le Pere Fourras, absolument indéboulonnables, meme à 60, 65 ans passés….
L’expérience, c’est bien, mais Madiot, Lavenu, Bernaudeau….enfin merde tous ces mecs vont bientot avoir 70 balais! J’arrive pas à les voir comme autre chose que des mecs un poil dépassés quand meme, ou au moins assez ancrés sur de nombreuses certitudes, devenues obsolètes depuis des lustres.
J’arrive encore moins à les voir comme des gars qui s’ouvriraient à un peu plus de modernité, un peu plus d’ouverture vers de nouvelles méthodes davantage scientifiques. Est-ce que des encadrants plus jeunes ont leur mot à dire avec de tels éléphants ?
Mais bon, je me plante peut-etre hein. Et j’avoue que je préférerai toujours un Madiot, quand bien meme « boomer »/loser, plutot que des Plugge/Brailsford, enfumeurs éhontés.
#3633278
Je pense en effet que les équipes "étrangères" prospectent davantage que les équipes françaises, même s'il y a des contre exemples.
Quelques impressions de mon côté, en vrac :
- il y a toujours une méfiance de l'étranger concernant leur sérieux concernant le dopage ; les équipes préfèrent attendre d'en savoir plus
- effectivement on utilise sans doute moins les hautes technologies ; il y a des accords passés avec des universités, mais on a un peu l'impression que c'est plus pour la com' que pour des collaborations profondes ; la prime va au comportement en course, ce qui ne permet pas de voir tous les talents sans doute (à l'inverse les Watts ne font pas tout ; il y a un plus juste équilibre à trouver)
- dans les équipes françaises on parle français, c'est loin d'être anecdotique ; et on a vite fait de ranger un non francophone au placard s'il n'est pas performant de suite, cf. Wiggins qui avait sans doute des problèmes de sérieux, mais n'a sans doute pas été encadré comme il l'aurait fallu

Néanmoins, je trouve par exemple que l'idée originelle de la Conti Groupama FDJ est exemplaire, avec les cours d'anglais obligatoire pour les français, et la vie en commun à Besançon pour tous. Mais ils ont plus de mal à recruter ces derniers temps...
On a quand même une diversification des profils en amateurs récemment, notamment chez les anglais (chez qui le cyclisme amateur va encore plus mal il me semble).
Et par le passé Adam Yates a par exemple fait un an à Troyes puis au CC Etupes, où il fait 2 du Tour de l'Avenir et est remarqué par Orica qui fait une offre groupée aux brothers :spamafote:
#3638364
Dans une récente interview, il parle de la possibilité de faire la vuelta (mais rien n'est encore décidé) :

Le Tour d’Espagne peut-il être à votre programme cette année ?

"Peut-être. On verra. Ce n’est pas encore décidé. Il faut qu’on en parle avec l’équipe avant de se décider. Tout se fera en temps voulu."

L’expérience de l’an passé et l’enchaînement Tour et Vuelta a-t-elle été concluante pour vous ?

"Evidemment. J’était content d’y être et d’essayer cette expérience. C’était une superbe course. C’est dommage d’avoir été malade au départ. Ça arrive. J’ai réussi à prendre plaisir pour la suite. Ce ne sera pas la dernière fois que je tenterai cette expérience."
  • 1
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
Le Mme Irma du forum saison 9

Vous devez trouver le 59ème de Tirreno-Adri[…]

Comme quoi le VTT aide plus que le CX pour bien […]

Groupama-FDJ 2024

Faudra être acteur, être audacieux, il[…]

Oui. Le cas Bennett rappelle qu'il déconn[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site