Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 33 sur 34
  • 1
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
Avatar de l’utilisateur
Par Kaou
#3586699
À une autre époque, l'enchaînement télégraphe/galibier était escamoté pour se retrouver à 60 mecs au pied de l'Alpe. En 2022 ils étaient 15 au pied du granon et les 3/4 des gaziers étaient cuits, surcôté dit-il... :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3586707
-Vélomen- a écrit :
28 mai 2023, 18:09
PuncheurFou a écrit :
28 mai 2023, 14:00


Toute proportion gardée oui. Il a été surcoté à cause de l'étape du Granon (elle-même surévalué). Si cette course n'était pas le Tour avec son aura, elle se serait faite défoncée.

Et le fait que j'aime Vingego et Pogi n'y change rien.
Niveau spectacle en montagne, si tu trouves le Tour 2022 surcôté, je ne sais pas ce qu'il te faut.

Les étapes du Granon, de Peyragudes et d'Hautacam sont parmi les 10 plus belles de ces 20 dernières années.
Si c'est ça les plus belles de ces 20 dernières années, ça situe le niveau du Tour. :sleep:
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3586708
gradouble a écrit :
28 mai 2023, 21:14
D'accord aussi.

Mais c'est coutumier de Puncheurfou.

Ce dernier n'a jamais été objectif avec le Tour. Il hait cette course au plus haut point et aucun de nous ne le fera changer d'avis :spamafote:

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans sa vie avec cette course. Mystère.
Haïr cette course, c'est un très grand mot. J'aime tous les GT, et regarder le Tour reste un plaisir. Seulement j'ai aussi étudié la communication dans ma vie, et sans entrer dans 1000 détails, cette course est avant tout une marque qui se vent très bien. Quand une étape du Tour est endormante comme pas deux, il y aura toujours quelqu'un pour nous dire que c'était la course du siècle juste parce que c'est le Tour. Et l'année passée est un bel exemple, avec un Tour banal, mais qu'on vend comme passionnant juste parce que le vainqueur n'est pas celui qu'on pensait. En fait tu as eu plus de suspens sur le Giro 2022 et celui de cette année, mais comme c'est le Giro et pas le Tour, ces deux éditions n'auront pas autant d'éloges.

Donc c'est surtout les superlatifs un poil exagéré que je critique concernant le Tour, mais ça ne m'empêche pas de l'aimer autant que les deux autres GT (enfin un peu moins que le Giro mais on s'est compris).
Avatar de l’utilisateur
Par Calisto631
#3586719
PuncheurFou a écrit :
28 mai 2023, 23:19
gradouble a écrit :
28 mai 2023, 21:14
D'accord aussi.

Mais c'est coutumier de Puncheurfou.

Ce dernier n'a jamais été objectif avec le Tour. Il hait cette course au plus haut point et aucun de nous ne le fera changer d'avis :spamafote:

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans sa vie avec cette course. Mystère.
Haïr cette course, c'est un très grand mot. J'aime tous les GT, et regarder le Tour reste un plaisir. Seulement j'ai aussi étudié la communication dans ma vie, et sans entrer dans 1000 détails, cette course est avant tout une marque qui se vent très bien. Quand une étape du Tour est endormante comme pas deux, il y aura toujours quelqu'un pour nous dire que c'était la course du siècle juste parce que c'est le Tour. Et l'année passée est un bel exemple, avec un Tour banal, mais qu'on vend comme passionnant juste parce que le vainqueur n'est pas celui qu'on pensait. En fait tu as eu plus de suspens sur le Giro 2022 et celui de cette année, mais comme c'est le Giro et pas le Tour, ces deux éditions n'auront pas autant d'éloges.

Donc c'est surtout les superlatifs un poil exagéré que je critique concernant le Tour, mais ça ne m'empêche pas de l'aimer autant que les deux autres GT (enfin un peu moins que le Giro mais on s'est compris).
Franchement tu t'enfonces, arrête toi là...
Tu me fais penser à un étudiant clope au bec qui va te dire que tel artiste est nul parce que c'est trop commercial, produit de la société, les gens sont des moutons toussa, on l'a fait pas à moi car j'ai étudié... Mais prêt à être un fanboy absolu pour dire que le Giro 2022 et 2023 meilleur que le Tour 2022 car plus de suspens, je vois même pas comment commencer un débat
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3586722
Calisto631 a écrit :
28 mai 2023, 23:42
PuncheurFou a écrit :
28 mai 2023, 23:19


Haïr cette course, c'est un très grand mot. J'aime tous les GT, et regarder le Tour reste un plaisir. Seulement j'ai aussi étudié la communication dans ma vie, et sans entrer dans 1000 détails, cette course est avant tout une marque qui se vent très bien. Quand une étape du Tour est endormante comme pas deux, il y aura toujours quelqu'un pour nous dire que c'était la course du siècle juste parce que c'est le Tour. Et l'année passée est un bel exemple, avec un Tour banal, mais qu'on vend comme passionnant juste parce que le vainqueur n'est pas celui qu'on pensait. En fait tu as eu plus de suspens sur le Giro 2022 et celui de cette année, mais comme c'est le Giro et pas le Tour, ces deux éditions n'auront pas autant d'éloges.

Donc c'est surtout les superlatifs un poil exagéré que je critique concernant le Tour, mais ça ne m'empêche pas de l'aimer autant que les deux autres GT (enfin un peu moins que le Giro mais on s'est compris).
Franchement tu t'enfonces, arrête toi là...
Tu me fais penser à un étudiant clope au bec qui va te dire que tel artiste est nul parce que c'est trop commercial, produit de la société, les gens sont des moutons toussa, on l'a fait pas à moi car j'ai étudié... Mais prêt à être un fanboy absolu pour dire que le Giro 2022 et 2023 meilleur que le Tour 2022 car plus de suspens, je vois même pas comment commencer un débat
Ha tu en es encore aux études, tu as la vingtaine, je comprends la puissance de ton argumentaire. :applaud:
Par SnakePlissken
#3586725
PuncheurFou, ce qui ressort dans tout ce que tu dis, c'est que tu n'aimes pas la couverture, ce qui est ton droit. Mais là c'est l'impression que tu juges juste la couverture et non le livre, et du coup ça fait perdre un peu en crédibilité. La plupart des gens je pense, moi en tout cas, on critique une course parce qu'une édition est naze, comme ce Giro 2023, mais ce n'est certainement pas la marque que l'on critique. Je pourrais très bien adoré le Giro 2024. Bref c'est assez étrange de remettre en question ce qui s'est passé sur le Tour 2022, ce n'est en tout cas pas le fait de faire cette critique qui va faire passer le Giro devant. Peut-être que c'est ça ton but en fin de compte, puisque je t'ai déjà lu dire que tu avais préféré le Giro de l'année dernière.
Avatar de l’utilisateur
Par Calisto631
#3586733
PuncheurFou a écrit :
28 mai 2023, 23:46
Calisto631 a écrit :
28 mai 2023, 23:42


Franchement tu t'enfonces, arrête toi là...
Tu me fais penser à un étudiant clope au bec qui va te dire que tel artiste est nul parce que c'est trop commercial, produit de la société, les gens sont des moutons toussa, on l'a fait pas à moi car j'ai étudié... Mais prêt à être un fanboy absolu pour dire que le Giro 2022 et 2023 meilleur que le Tour 2022 car plus de suspens, je vois même pas comment commencer un débat
Ha tu en es encore aux études, tu as la vingtaine, je comprends la puissance de ton argumentaire. :applaud:
J'avoue ton argument là est béton. Je m'incline...
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3586742
C'est l'heure des statalakons du Giro.

Je suis toujours nostalgique de l'ancien classement de la combativité, sur la base de points attribués pour les étapes, les GPM et les sprints. La nouvelle formule avec les votes sur twitter, c'est archi nul, d'autant qu'on ne sait jamais qui a été élu la veille le combatif de l'étape. :carton:

Le rappel du barême :
Etapes : 6, 5, 4, 3, 2 et 1 aux 6 premiers
Sprints intermédiaires : 5, 4, 3, 2 et 1 aux 5 premiers
Cima Coppi et GPM de première catégorie : 4, 3, 2 et 1 aux 4 premiers
GPM de 2e catégorie : 3, 2 et 1 aux 3 premiers
GPM de 3e catégorie : 2 et 1 aux 2 premiers
GPM de 4e catégorie : 1 au premier

Le vrai classement de la combativité 2023 :
1 : Gee Gee l'amoroso (84 points)
2 : Skujins (56)
3 : Pinot (53)
4 : Davide Bais (40)
5 : Healy (37)
6 : Milan (34)
7 : Pedersen (33)
8 : Barguil, Roglic (29)
10 : Champion, Rubio (28)
12 : Cort Nielsen, APP (25)
14 : Stojnic (23)
15 : Thomas (22)
16 : De Marchi, Evenepoel (21)
18 : Gandin (20)
19 : Mattia Bais, Buitrago, Denz (19)
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3586744
Statalakons du Giro, suite.

Les plus mauvaises meilleures places d'étapes pour ceux qui ont fini le Giro :
1 : Arashiro (meilleure place : 69e)
2 : Sevilla (66e)
3 : Hvideberg et Leysen (56e)
5 : Puccio (55e)
Seuls 5 coureurs n'ont fait aucun top 50, c'est nettement inférieur aux standards habituels.
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3586749
21 coureurs ont terminé le Giro sans marquer aucun point sur les classements annexes (classement par points, meilleur grimpeur, traguardo volante et fuga) :
Affini
Arashiro
Barta
Dennis
Dombrowski
Fortunato
Gloag
Guernalec
Hoole
Jungels (mention spéciale du jury :applaud: )
Konovalovas
Molard
Moscon
Oomen
Palzer
Ries
Riou
Sbaragli
Swift
Torres
Zambanini
Avatar de l’utilisateur
Par iskinni
#3586750
PuncheurFou a écrit :
28 mai 2023, 23:46
Calisto631 a écrit :
28 mai 2023, 23:42


Franchement tu t'enfonces, arrête toi là...
Tu me fais penser à un étudiant clope au bec qui va te dire que tel artiste est nul parce que c'est trop commercial, produit de la société, les gens sont des moutons toussa, on l'a fait pas à moi car j'ai étudié... Mais prêt à être un fanboy absolu pour dire que le Giro 2022 et 2023 meilleur que le Tour 2022 car plus de suspens, je vois même pas comment commencer un débat
Ha tu en es encore aux études, tu as la vingtaine, je comprends la puissance de ton argumentaire. :applaud:
Il est là depuis presque 20 ans ici et a toujours été très apprecié...et c'est la crème de la crème sur le forum... Et dans la vraie vie( j'ai mes sources :wink: ) :hole: :super: :agenou:

Après rien contre toi puncherfou :super: et je comprends ce que tu veux dire par le coté très vendeur du tour,c'est vrai que parfois on en fait un peu trop aussi et c'est agaçant je me rappelle d'une étape des pavés archisurvendu en 2018 où il n'y avait pas eu grand chose :paf-mur:
Avatar de l’utilisateur
Par iskinni
#3586752
Quand j'étais ado je préférais la vuelta au Giro...
Plus intéressé par les heras,Sevilla,mancebo,casero,aitor Gonzalez,Sastre,beloki que par les simoni,garzelli,savoldelli,cunego

J'étais Plus espagnol quitalien...bêtement.

Aujourd'hui je préfère le Giro a la vuelta.

J'ai vraiment l'impression que la vuelta est devenu le gt de rattrapage pour ceux qui ont foiré leur Giro ou leur tour de France.
Aucun grand leader va dire je fais la vuelta cette année( ou alors pour débuter comme remco où pogi)...

Je soupçonne ptêtre heras d'avoir fait en 2004 et 2005 le tour en prépa de la vuelta tellement il était à la rue complet en 2004 et 2005 sur le tour et qu'il gagne la vuelta 2004 et 2005 ... sachant que lance était inateignable :siffle:

Le Giro ça reste plus prestigieux à un palmarès que la vuelta? A part ptêtre si tes espagnol non?

Je ne suis pas le vélo de prêt donc je vous demande de meclairer :super: :wink:
Par -Vélomen-
#3586794
Bon, c'est l'heure du bilan.

Giro très décevant pour moi.

Les 15 premiers jours ont été faméliques et ils n'ont pas été sauvés par l'orgie de montagne de la 3ème semaine. Le clm était très sympa mais il a certainement contribué à bloquer la course.

En tout, on a eu seulement 4 étapes en ligne où les leaders du général se sont bagarrés (Capuccini, Monte Bondone, Coi et Tre Cime), sachant qu'ils ont attendus les 2 derniers km de l'étape des Dolomites (5300 m de dénivelé) pour se fighter.

La transition avec les campagne des classiques, mémorable, a été violente.

Le COVID et les chutes auront fait plus de dégâts que les étapes à 5000 m de dénivelé.
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3586799
Calisto631 a écrit :
29 mai 2023, 00:15
PuncheurFou a écrit :
28 mai 2023, 23:46


Ha tu en es encore aux études, tu as la vingtaine, je comprends la puissance de ton argumentaire. :applaud:
J'avoue ton argument là est béton. Je m'incline...
A l'aise Roger, on fait comme ça, bisous. :super:
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3586801
-Vélomen- a écrit :
29 mai 2023, 11:38
Bon, c'est l'heure du bilan.

Giro très décevant pour moi.

Les 15 premiers jours ont été faméliques et ils n'ont pas été sauvés par l'orgie de montagne de la 3ème semaine. Le clm était très sympa mais il a certainement contribué à bloquer la course.

En tout, on a eu seulement 4 étapes en ligne où les leaders du général se sont bagarrés (Capuccini, Monte Bondone, Coi et Tre Cime), sachant qu'ils ont attendus les 2 derniers km de l'étape des Dolomites (5300 m de dénivelé) pour se fighter.

La transition avec les campagne des classiques, mémorable, a été violente.

Le COVID et les chutes auront fait plus de dégâts que les étapes à 5000 m de dénivelé.
Je pense aussi qu'ils doivent revoir leur copie.
Ce qui a fait aussi le succès du Giro, c'est que ça bataillait régulièrement pendant 3 semaines. Après les coureurs font la course, les Simoni, Pantani, Garzelli, Casagrande etc. exploitaient la moindre étape un peu difficile, même une simple étape de moyenne montagne. Pour ça Carapaz et même Hindley ont manqué à ce Giro.
Bref peut-être rééquilibré les trois semaines du Giro tout simplement, même si les organisateurs n'y peuvent rien si une étape comme le Gran Sasso n'a été intéressante que grâce aux échappées.
Il faudra probablement ne pas remettre autant de CLM car les coureurs semblent s'être préservé (à part Almeida) pour régler leurs comptes sur le dernier CLM.

Et d'ailleurs, si le Giro a été ennuyant pour le général, je dois reconnaitre que les échappées m'ont bien plu (comme l'année passée et l'année avant). C'est aussi ça l'intérêt dans un GT (même si je comprends que certains trouvent ça maigre).
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3586802
SnakePlissken a écrit :
28 mai 2023, 23:58
PuncheurFou, ce qui ressort dans tout ce que tu dis, c'est que tu n'aimes pas la couverture, ce qui est ton droit. Mais là c'est l'impression que tu juges juste la couverture et non le livre, et du coup ça fait perdre un peu en crédibilité. La plupart des gens je pense, moi en tout cas, on critique une course parce qu'une édition est naze, comme ce Giro 2023, mais ce n'est certainement pas la marque que l'on critique. Je pourrais très bien adoré le Giro 2024. Bref c'est assez étrange de remettre en question ce qui s'est passé sur le Tour 2022, ce n'est en tout cas pas le fait de faire cette critique qui va faire passer le Giro devant. Peut-être que c'est ça ton but en fin de compte, puisque je t'ai déjà lu dire que tu avais préféré le Giro de l'année dernière.
J'ai aussi trouvé cette édition 2023 du Giro ennuyante. Seulement j'ai ressenti ça pour le Tour aussi. Le Granon c'est une étape banale mais on est tellement peu habitué à voir ça qu'on en vient à dire que c'est l'étape du siècle. Alors ça remonte mais voir un Evans en 2002 avoir sa défaillance, ou Simoni plafonner à une vingtaine de seconde sur le Giro 2005, m'a semblé bien plus impressionnant.
Voir Pogi que j'apprécie au demeurant, dire qu'il tente tout (et je le crois évidemment qu'il se donne à fond) attaquer 25 fois et ne pas lâcher son adversaire principal d'1m, je n'ai pas trouvé ça palpitant. Et Hautacam j'ai apprécié la conclusion de l'étape (dans ce Tour j'étais nettement pour Vingego), mais si c'est ça l'étape du siècle d'après certains, on trouve ce genre de déroulé au Giro... Donc oui j'assume, c'est l'effet Tour de France qui joue. Et ce n'est pas pour ça que je hais le Tour, c'est la règle c'est le jeu. Après tout un mec qui fait un drible au foot en coupe du monde, ça aura plus de valeur que le même qui fait ça en Europa League. :wink:
Par -Vélomen-
#3586803
C'est quand même quelque chose de fréquent sur le Giro de voir 2 premières semaines ennuyantes, même si les années où le Blokhaus est au programme permettent de voir une vraie explication dés la fin de première semaine.

Quant à Hindley ou Carapaz, je ne pense pas qu'ils auraient changé grand chose à la course. Ils étaient là l'an passé et on avait eu un Giro un peu similaire à celui de cette année.

Je crois que le Giro va devoir muscler ces 2 premières semaines à l'avenir, à l'image de ce qu'a fait le Tour pour réinventer sa 1ère semaine. Il y a trop peu d'étapes pour puncheurs difficiles alors que l'Italie a ce qu'il faut dans ce domaine (que devient le Montelupone ?). Il faut au moins une étape chantier avec des murs (à l'image de celle de Tirreno) en 1ère semaine.
Et une vraie arrivée au sommet difficile (plus dure que l'Etna ou Gran Sasso).

Et il faut remettre le Mortirolo !!!!! :love: Mortirolo / Aprica, comme Finestre / Sestrières, c'est un must en terme de spectacle. C'est quand même incompréhensible que le Giro ne passe pas plus souvent par ses cols mythiques (Stelvio, Gavia, Mortirolo, Finestre).
Bon, on a eu deux belles étapes des Dolomites en 2022 et 2023, mais l'arrivée était trop difficile, ce qui a bloqué la course !
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3586804
iskinni a écrit :
PuncheurFou a écrit :
28 mai 2023, 23:46


Ha tu en es encore aux études, tu as la vingtaine, je comprends la puissance de ton argumentaire. :applaud:
Il est là depuis presque 20 ans ici et a toujours été très apprecié...et c'est la crème de la crème sur le forum... Et dans la vraie vie( j'ai mes sources :wink: ) :hole: :super: :agenou:

Après rien contre toi puncherfou :super: et je comprends ce que tu veux dire par le coté très vendeur du tour,c'est vrai que parfois on en fait un peu trop aussi et c'est agaçant je me rappelle d'une étape des pavés archisurvendu en 2018 où il n'y avait pas eu grand chose :paf-mur:
iskinni a écrit :
29 mai 2023, 02:13
PuncheurFou a écrit :
28 mai 2023, 23:46


Ha tu en es encore aux études, tu as la vingtaine, je comprends la puissance de ton argumentaire. :applaud:
Il est là depuis presque 20 ans ici et a toujours été très apprecié...et c'est la crème de la crème sur le forum... Et dans la vraie vie( j'ai mes sources :wink: ) :hole: :super: :agenou:

Après rien contre toi puncherfou :super: et je comprends ce que tu veux dire par le coté très vendeur du tour,c'est vrai que parfois on en fait un peu trop aussi et c'est agaçant je me rappelle d'une étape des pavés archisurvendu en 2018 où il n'y avait pas eu grand chose :paf-mur:
Grand bien lui en face, c'est à 15-25 ans qu'on se soucie de la popularité toussa. :hehe:

Pour la partie intéressante de ton message, je précise que quand j'ai dis que j'ai étudié, ce n'était pas dans un but de se sentir supérieur aux forumeurs (beaucoup ont un très haut niveau d'étude et d'argumentation sur ce forum et c'est ça qui en fait un forum agréable pour débattre). Mais quand tu étudies la pub, le coté marque est quelque chose que tu ne peux pas t'empêcher de repérer.
Et quand tu as lu sur le Giro, notamment le livre Giro - La course la plus dure du monde dans le plus beau pays du monde de Carrey (que je te recommande si ça t'intéresse, c'est le seul en français et c'est un très bon livre), ce que tu peux relever c'est que le Giro et le Tour sont deux très belles courses, mais ce sont aussi des entreprises géré comme tel, qui se font concurrence. Le Giro par exemple à cette tradition de payer une forte somme pour attirer des stars tout ça pour concurrencer le Tour, ce dernier n'ayant pas besoin de cela. Durcir la course a aussi été une opération marketing en soi, pour que le Giro se distingue du Tour. En bref, ce qu'il en ressort aussi, c'est que le Tour est avant tout une marque de prestige, qui se suffit à lui-même ? Faut-il défoncer le Tour pour ça, non, mais quand tu es un suiveur qui aime le vélo faut juste s'en rendre compte. Perso quand je lis "Remco doit faire absolument le Tour", comme si sa vie sur les GT ne devait tourner autour que de ça, je ne peux que constater l'ampleur parfois irrationnel que prend le Tour.
Or je peux comprendre que le Belge donne d'abord de l'intérêt à d'autres courses (d'autant que la réponse est dans ma phrase : il est Belge, donc ni Français, ni Espagnol, ni Italien :wink: ).

iskinni a écrit :
29 mai 2023, 02:29
Quand j'étais ado je préférais la vuelta au Giro...
Plus intéressé par les heras,Sevilla,mancebo,casero,aitor Gonzalez,Sastre,beloki que par les simoni,garzelli,savoldelli,cunego

J'étais Plus espagnol quitalien...bêtement.

Aujourd'hui je préfère le Giro a la vuelta.

J'ai vraiment l'impression que la vuelta est devenu le gt de rattrapage pour ceux qui ont foiré leur Giro ou leur tour de France.
Aucun grand leader va dire je fais la vuelta cette année( ou alors pour débuter comme remco où pogi)...


Je soupçonne ptêtre heras d'avoir fait en 2004 et 2005 le tour en prépa de la vuelta tellement il était à la rue complet en 2004 et 2005 sur le tour et qu'il gagne la vuelta 2004 et 2005 ... sachant que lance était inateignable :siffle:

Le Giro ça reste plus prestigieux à un palmarès que la vuelta? A part ptêtre si tes espagnol non?


Je ne suis pas le vélo de prêt donc je vous demande de meclairer :super: :wink:
De tête, en 2003 Heras est à l'US postal et sur le Tour il y va pour larbiner, du coup son grande objectif est la Vuelta. L'année suivante il retourne au bercail en Espagne, dans l'équipe de Manolo Saiz. Il ne change pas ses habitudes car il a dût comprendre que l'Américain était intouchable, donc malin comme il est, il se fait un palmarès sur la Vuelta.

Ça aussi j'ai toujours trouvé dommage que certains cadors se donnaient à fond pour une 2e ou 3e place sur le Tour, alors qu'ils avaient un Giro ou une Vuelta dans les jambes.

Pour répondre aux parties en gras, si tu ne sais pas, jusqu'en 1994 (inclus), la Vuelta se déroulait en avril-mai, donc quasi en même temps que le Giro. Ce qui fait que les mecs qui l'ont doublé à l'époque (seulement Merckx et Battaglin) ont réalisé un exploit en roulant pendant quasi-six semaines sans interruption !
Mais à partir de 1995 la Vuelta se place en août-septembre. Du coup il devient le dernier GT du calendrier et il devient le GT de rattrapage, ou de ceux qui ne veulent pas terminer leur saison juste après le Tour (par exemple Virenque en 1995, ainsi que Jalabert qui l'emportera, ont doublé cette année-là le Tour et la Vuelta). Il est assez rare qu'un coureur en fasse son objectif, excepté les Espagnols (ce qui est logique) ou des jeunes pouces comme Remco l'année passée, ou encore Pogi avant d'être le Pogi qu'on connait. Il peut aussi intéressé les puncheurs-grimpeurs de par son profil (Roglic est le cas typique).
Je peux comprendre que tu ais aimé les Vuelta des années 2000, elles étaient passionnante, mais j'ai une affection pour le Giro, j'aimais ce coté championnat d'Italie avec des étrangers de temps en temps qui jouent les troubles fêtes (ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui :mouchoir: ), le Giro 2003 m'a vraiment fait démarrer cette passion (alors qu'avant je regardais le Giro par simple intérêt du vélo). Mais la Vuelta est effectivement vue comme moins prestigieuse, car c'est le dernier GT a être créé en 1935 (avec une Belge comme premier vainqueur :hole: :belgique: , Gustaaf Deloor donc je te recommande d'étudier sa vie tant elle est passionnante), contre 1903 pour le Tour et 1909 pour le Giro. En plus, l'année suivante est disputée, mais commence aussi la Guerre d'Espagne, ce qui donne quelques éditions annulées (parfois des éditions seront annulées fautes de moyen, pour le Giro et le Tour, seuls les guerres l'ont interrompu), puis le régime franquiste fera que pas mal de coureurs étrangers bouderont souvent la Vuelta (mais ça s'estompera avec le temps, les grandes vedettes comme Anquetil, Merckx et Hinault tenant à accroché au moins une Vuelta).
Bref, tu comprends que du point de vue historique, la Vuelta est vue comme moins prestigieuse, or l'histoire a une place importante en cyclisme. Mais je ne serais pas étonné qu'au XXIe siècle, la Vuelta ait plus de prestige, c'est aussi une très belle course ! :super: Un beau défi pour un coureur serait d'ailleurs d'être le premier quintuple vainqueur de cette course. :wink:

Et je conclus en disant que pour moi il est important d'accorder une même importance (ou presque) aux trois GT, car c'est aussi ça qui donne de l'intérêt au cyclisme. Voir un vainqueur de Vuelta ou de Giro, venir défier les cadors du Tour, ça m'a toujours plu, ça a "de la gueule" comme on dit. Car le Tour reste le lieu de rendez-vous pour tout les cadors des courses à étapes, ça c'est incontestable ! :super:
Dernière édition par PuncheurFou le 29 mai 2023, 13:20, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3586805
-Vélomen- a écrit :
29 mai 2023, 12:18
C'est quand même quelque chose de fréquent sur le Giro de voir 2 premières semaines ennuyantes, même si les années où le Blokhaus est au programme permettent de voir une vraie explication dés la fin de première semaine.

Quant à Hindley ou Carapaz, je ne pense pas qu'ils auraient changé grand chose à la course. Ils étaient là l'an passé et on avait eu un Giro un peu similaire à celui de cette année.

Je crois que le Giro va devoir muscler ces 2 premières semaines à l'avenir, à l'image de ce qu'a fait le Tour pour réinventer sa 1ère semaine. Il y a trop peu d'étapes pour puncheurs difficiles alors que l'Italie a ce qu'il faut dans ce domaine (que devient le Montelupone ?). Il faut au moins une étape chantier avec des murs (à l'image de celle de Tirreno) en 1ère semaine.
Et une vraie arrivée au sommet difficile (plus dure que l'Etna ou Gran Sasso).

Et il faut remettre le Mortirolo !!!!! :love: Mortirolo / Aprica, comme Finestre / Sestrières, c'est un must en terme de spectacle. C'est quand même incompréhensible que le Giro ne passe pas plus souvent par ses cols mythiques (Stelvio, Gavia, Mortirolo, Finestre).
Bon, on a eu deux belles étapes des Dolomites en 2022 et 2023, mais l'arrivée était trop difficile, ce qui a bloqué la course !
En milieu de Giro, il y avait eu du mouvement. C'est plutôt la dernière semaine où ça s'est enterré, jusqu'à l'apothéose de l'avant dernier jour (franchement j'ai adoré, meilleur moment des GT en 2022 pour moi, même si d'un point de vue subjectif j'ai bien sûr mis tout au-dessus la victoire de Remco :hehe: ). Et 2021, la course était pourtant vite pliée, mais j'avais adoré voir des échappées comme celle de Lafay, ou D. Martin, ou encore voir les Yates et Caruso faire de la résistance (franchement celle que l'Italien remporte est l'une des plus belles de ces dernières années).

Ici on n'a même pas eu une étape de moyenne montagne avec du mouvement (allez si, l'étape où Roglic lâche Remco, holalalala :rieur: ).
Comme tu dis, remettre les étapes mythiques qui font l'histoire du Giro (avec le Zoncolan en plus tant il est devenu aussi mythique) ! Faut pas croire que parce que les pentes sont fortes que ça rend la course plus ouverte. D'ailleurs à ce jeu-là, le Tour rattrape son retard et se Girise, le Giro devra donc se distinguer autrement ! :super:
Avatar de l’utilisateur
Par nostradamus--dans--le--bus
#3586849
Si on veut comparer le giro et le tour on doit faire remarquer que CP a beaucoup amelioré les parcours par rapport aux années 90, ce qui n est pas vraiment le cas du Giro qui fait parfois d' énormes bourdes ( le clm finale, l' absence de moyenne montagne ).

Imaginez la révolte populaire si CP nous sortait un parcours aussi fade.

On peut dire ce qu on veut du parcours 2023 mais je suis quasiment convaincu qu on aura du spectacle, meme en cas de domination écrasante de Pogi.
  • 1
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
Team TotalEnergies 2023 (TEN)

Aie vraiment pas de bol pour Burgaudeau. Y'a plus […]

Fusion SQS - Jumbo ?

Je crois que c'est la mode d'annoncer des fusions.[…]

Sinon ca va pas être beau à voir le[…]

GIRO 2024

Une autre différence Giro/Vuelta (jusqu'&ag[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site