Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 8 sur 17
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 17
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#3537066
-Zabel21- a écrit :
27 nov. 2022, 12:21
Claire Bricogne qui a du nous balancer environ 400x Van der Poel en 5 minutes de course...
On en était pas loin sur Eurosport aussi :green:
Vraiment un super tracé : des descentes grasses et techniques, des montées raides et physiques et deux superbes courses aujourd'hui :applaud:

Les françaises ont été à leur avantage, avec une belle 7ème place d'Hélène Clauzel. Line Burquier vient chercher un top 10 juste derrière :super:

Beau duel entre Fem Van Empel et Puck Pieterse. Van Empel fait une erreur et doit céder pour un ennui mécanique. C'est le jeu. Rebelotte entre Van der Poel et Pidcock, sauf que Pidcock casse sa roue juste après le passage au poste. J'ai cru qu'il allait continuer en courant mais au final non, il a pris une belle gamelle :sylvain84:

Des spectateurs un peu limite à vouloir prendre des photos dans les passages techniques, on voyait bien que ça dérangeait les coureurs voir même les mettaient en danger par moment. Heureusement pas trop de casse. Pareil pour les coureurs qui se prenaient un tour, sur un circuit pareil c'est compliqué de dépasser des coureurs qui ne sont pas au top techniquement :sylvain84:
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3537071
La roue de Pidcock qui part en coucougnette façon chewing-gum, quand même, c'est pas banal.
J'avais vu une discussion sur le matos suite aux ennuis de Ferrand-prévôt au koppenbergcross, est-ce que Pidcock est équipé pareil ? Parce que si c'est oui, c'est un peu fragile là leur matos. :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par metatron
#3537077
D'accord avec vous, surtout que Pidcock est loin d'être le plus lourd des crossmans... Et pourtant il a mis sa roue en 8 dans un choc qui n'avait pas l'air hyper violent.
Par fred30
#3537078
Le sucre sportif a écrit :
27 nov. 2022, 16:15
-Zabel21- a écrit :
27 nov. 2022, 12:21
Claire Bricogne qui a du nous balancer environ 400x Van der Poel en 5 minutes de course...
On en était pas loin sur Eurosport aussi :green:
Vraiment un super tracé : des descentes grasses et techniques, des montées raides et physiques et deux superbes courses aujourd'hui :applaud:

Les françaises ont été à leur avantage, avec une belle 7ème place d'Hélène Clauzel. Line Burquier vient chercher un top 10 juste derrière :super:
Line Burquier encore toute jeune. Polyvalente comme PFP ? Est-ce qu'on sait si elle compte donner la priorité à l'une ou l'autre des disciplines comme son aînée l'a fait après plusieurs années VTT-cross-route ?
Avatar de l’utilisateur
Par Quef
#3537095
fred30 a écrit :
27 nov. 2022, 19:05
Le sucre sportif a écrit :
27 nov. 2022, 16:15


On en était pas loin sur Eurosport aussi :green:
Vraiment un super tracé : des descentes grasses et techniques, des montées raides et physiques et deux superbes courses aujourd'hui :applaud:

Les françaises ont été à leur avantage, avec une belle 7ème place d'Hélène Clauzel. Line Burquier vient chercher un top 10 juste derrière :super:
Line Burquier encore toute jeune. Polyvalente comme PFP ? Est-ce qu'on sait si elle compte donner la priorité à l'une ou l'autre des disciplines comme son aînée l'a fait après plusieurs années VTT-cross-route ?
Elle ne semble pas faire de route (en UCI), ce qui est déjà beaucoup plus gérable.
Après avec Loana Lecomte pas beaucoup plus âgée en VTT, et les 3 gamines hollandaises en CX, cela ne va pas être simple :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#3537134
Elle a fait une perf intéressante sur route (3ème des championnats de France espoir) mais c'est clair qu'elle a un gabarit de grimpeuse et qu'elle doit être plus à l'aise en VTT. Il y a les JO de Paris en ligne de mire ça serait bien qu'elle se concentre là dessus en faisant aussi de belles saison de cyclocross :pompom:

Je viens de mettre à jour les classements en page 1, Hélène Clauzel fait une belle première moitié de saison, elle est dans le top 10 régulièrement sur les coupes du monde, on a une belle densité chez les filles cette année avec Burquier et Fouquenet. Morichon se concentre sur la coupe de France mais elle n'avait pas été ridicule aux Europe donc à voir si elle va aller un peu plus en Belgique à partir de mi-décembre :popcorn:
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3537152
-Zabel21- a écrit :
27 nov. 2022, 17:58
C'est un des circuits que je préfère, hyper technique et avec la météo c'était très gras voir boueux.

Pour Pidcock c'est dommage, et en effet il faudrait peut être qu'Ineos se penche un peu dessus avec PFP en plus dans leur team...
Je plussoie, un des plus compliqués et sympa de la coupe du monde. Jamais déçu de le revoir d'années en années :love:
Par *Chouchou*
#3537296
metatron a écrit :
27 nov. 2022, 18:54
D'accord avec vous, surtout que Pidcock est loin d'être le plus lourd des crossmans... Et pourtant il a mis sa roue en 8 dans un choc qui n'avait pas l'air hyper violent.
Voici un commentaire sur un article en néerlandais traduit par l'option du site :
"Rien à voir avec Pinarello. Pidcock fait une glissade et heurte le côté de sa roue contre la piste cyclable en béton, faisant doubler sa roue. Sa roue arrière s'est ensuite bloquée et il a percuté un poteau."

https://www.wielerflits.nl/nieuws/mater ... -gebeurde/

Comme beaucoup, j'ai adoré ce parcours rendu encore + difficile par les conditions météo.
Et cerise sur le gâteaux, ce sont mes 2 chouchous qui gagnent de fort belle manière : Puck Pieterse et MVDP ! :love:

La bonne nouvelle du jour est que Puck Pieterse, qui est en espoir, a fait son choix de passer en élite VTT en 2023.
Avatar de l’utilisateur
Par Miki69
#3537326
Retour gagnant pour Matthieu Van der Poel, Nieuwenhuis accroche une belle 5e place, Orts Lloret un nouveau top 10 et les français squattent le fond du classement
Avatar de l’utilisateur
Par MajorK03
#3537380
Retour de PFP dans les labourés ce week-end, elle sera au départ à Anvers dimanche .

Merci au Sucre pour la mise à jour des classements au passage :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3537393
Le sucre sportif a écrit :
28 nov. 2022, 08:11
Elle a fait une perf intéressante sur route (3ème des championnats de France espoir) mais c'est clair qu'elle a un gabarit de grimpeuse et qu'elle doit être plus à l'aise en VTT. Il y a les JO de Paris en ligne de mire ça serait bien qu'elle se concentre là dessus en faisant aussi de belles saison de cyclocross :pompom:
Sur les championnats de France route, il y avait Dilyxine Miermont, sa coéquipière d'Auvergne-Rhône-Alpes à l'avant, donc elle a été bloquée pour jouer la victoire, mais Line Burquier est parvenue à se débarrasser des autres filles comme un van Aert aurait voulu le faire à Wollongong quand l'écart a été suffisant devant. Elle a déjà dit qu'elle ne comptait pas faire de route à moyen terme, ayant déjà assez à faire avec deux disciplines.

Le CIO a retiré à chaque CNO un représentant pour chaque course en VTT par rapport à Tokyo.
Donc, au maximum, il ne pourra y avoir que deux Françaises au départ.
A moins d'une blessure de Loana ou de Pauline, ça s'annonce presque déjà mort pour Line pour aller leur chiper une place. Si vraiment elle envisage de disputer Paris 2024, il faudrait qu'elle fasse comme Puck et passe directement chez les élites dès cette année (ça, c'est possible vu à quel point elle a écrasé la Coupe du Monde U23 l'an dernier et n'a plus rien à y faire) et se hisse très rapidement au sommet de la hiérarchie mondiale chez les grandes vu le niveau de ses compatriotes, une Pidcock en somme. Elle va malheureusement payer le prix d'une concurrence monstrueuse en France dans la discipline. :spamafote:

Les courses en VTT sont aussi presque 50% plus longues que les courses de cyclo-cross (du moins chez les élites), ça joue en faveur de Burquier qui est complètement diesel.

Après, chez les 2003, c'est encore la meilleure du monde en cyclo-cross.
Avatar de l’utilisateur
Par Quef
#3537480
MajorK03 a écrit :
29 nov. 2022, 11:24
Retour de PFP dans les labourés ce week-end, elle sera au départ à Anvers dimanche .
Du coup elle n'a pas vraiment coupé :euh:
Bradounet_ a écrit :
29 nov. 2022, 11:45
[...]
Après, chez les 2003, [Line Burquier] est encore la meilleure du monde en cyclo-cross.
Mais pourra-t-elle un jour revenir au niveau des 3 2002 qui surclassent la discipline ? :scratch:
Avatar de l’utilisateur
Par MajorK03
#3537487
Elle a coupé complet une semaine environ après les Europe mais c'est tout . Après si elle vise le Championnat du monde et vu le gap qui la sépare pour les moments des meilleures, c'est peut-être pas une mauvaise chose . Elle ne se hissera pas à leur niveau en 2 courses, que ce soit techniquement ou physiquement. Elle aura le temps de faire une vraie coupure après les mondiaux . Sans parler de son besoin marquer des points et de son adaptation à un nouveau matériel .
D'ailleurs au sujet de PFP, quelqu'un sait si elle conserve son entraîneur Barry Austin en passant chez Ineos ou non ? :reflexion:

En ce qui concerne Burquier, elle est pour moi potentiellement au-dessus des 2002 en cyclo-cross, mais elle doit gagné en explosivité sur les premières parties de courses et apprendre à se faire sa place . Sinon une fois lancée elle est déjà assez proche du niveau de Pieterse et Van Empel physiquement parlant . Elle a encore quelques lacunes techniques comme on a pu le voir à certains moments ce week-end, mais rien de rédhibitoire pour l'avenir c'est juste une question de pratique un peu plus intensive. Bon et puis le terrain était particulièrement casse-gueule à Hulst . :contador1:
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3537573
MajorK03 a écrit :
29 nov. 2022, 19:36
Elle ne se hissera pas à leur niveau en 2 courses, que ce soit techniquement ou physiquement. Elle aura le temps de faire une vraie coupure après les mondiaux . Sans parler de son besoin marquer des points et de son adaptation à un nouveau matériel .
Enchainer les cyclo-cross, c'est terriblement délétère pour la base aérobie qu'on s'est construite à l'entrainement, ce n'est pas ce qui te fait progresser physiquement. Vaut mieux rester s'entrainer et on n'a pas besoin de beaucoup de courses pour gagner après rapidement en puissance anaérobie. C'est le dernier truc que tu travailles.
Un cyclo-cross, c'est avant tout une succession d'efforts anaérobies bien plus qu'un chrono linéaire au seuil de 45 min.
Rien de pire pour te casser toute ta capacité aérobie en un rien de temps qui est indispensable en cyclo-cross pour faire rapidement baisser les taux de lactates sanguins et donc pour pouvoir répéter les efforts anaérobies sans perte de puissance.
Un cyclo-cross n'a pas grand chose à voir avec les courses de prépas sur route où on passe encore énormément de temps à i2 ce qui permet que la base aérobie soit pas mal conservée tout au long de la saison sans devoir veiller à constamment refaire une remise à jour.
Le calendrier est fait normalement de telle sorte justement qu'il y ait une coupure pendant la première quinzaine de janvier pour permettre aux coureuses de repartir en stage et de refaire les bases, c'est la raison pour laquelle par exemple, van Aert part en stage sur route avec Jumbo à cette période, il va borner à basse intensité et c'est complètement raccord avec sa prépa des mondiaux de cyclo-cross entre J-30 et J-23. Bon, cette année, je pense qu'il y aura pas mal d'absents sur la manche de Zonhoven le 8 janvier.
L'idéal serait aussi de zapper la dernière manche de Coupe du Monde à Besançon placée trop proche des Mondiaux (une semaine avant) pour permettre une vraie décompensation/surcompensation de 10/12 jours avant le grand rdv d'après les principes de base de l'affutage.
Par nico210
#3537636
Bradounet_ a écrit :
30 nov. 2022, 00:45
MajorK03 a écrit :
29 nov. 2022, 19:36
Elle ne se hissera pas à leur niveau en 2 courses, que ce soit techniquement ou physiquement. Elle aura le temps de faire une vraie coupure après les mondiaux . Sans parler de son besoin marquer des points et de son adaptation à un nouveau matériel .
Un cyclo-cross, c'est avant tout une succession d'efforts anaérobies bien plus qu'un chrono linéaire au seuil de 45 min.
Rien de pire pour te casser toute ta capacité aérobie en un rien de temps qui est indispensable en cyclo-cross pour faire rapidement baisser les taux de lactates sanguins et donc pour pouvoir répéter les efforts anaérobies sans perte de puissance.
Pour les dames c'est souvent entre 5 et 12 mins de vrai effort anaérobie sur un cross (si j'en crois leur Strava). C'est pas si dramatique si tu en fait un par semaine, surtout par rapport au reste de l'entraînement.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3537704
Bradounet_ a écrit :
30 nov. 2022, 00:45
MajorK03 a écrit :
29 nov. 2022, 19:36
Elle ne se hissera pas à leur niveau en 2 courses, que ce soit techniquement ou physiquement. Elle aura le temps de faire une vraie coupure après les mondiaux . Sans parler de son besoin marquer des points et de son adaptation à un nouveau matériel .
Enchainer les cyclo-cross, c'est terriblement délétère pour la base aérobie qu'on s'est construite à l'entrainement, ce n'est pas ce qui te fait progresser physiquement. Vaut mieux rester s'entrainer et on n'a pas besoin de beaucoup de courses pour gagner après rapidement en puissance anaérobie. C'est le dernier truc que tu travailles.
Un cyclo-cross, c'est avant tout une succession d'efforts anaérobies bien plus qu'un chrono linéaire au seuil de 45 min.
Rien de pire pour te casser toute ta capacité aérobie en un rien de temps qui est indispensable en cyclo-cross pour faire rapidement baisser les taux de lactates sanguins et donc pour pouvoir répéter les efforts anaérobies sans perte de puissance.
Un cyclo-cross n'a pas grand chose à voir avec les courses de prépas sur route où on passe encore énormément de temps à i2 ce qui permet que la base aérobie soit pas mal conservée tout au long de la saison sans devoir veiller à constamment refaire une remise à jour.
Le calendrier est fait normalement de telle sorte justement qu'il y ait une coupure pendant la première quinzaine de janvier pour permettre aux coureuses de repartir en stage et de refaire les bases, c'est la raison pour laquelle par exemple, van Aert part en stage sur route avec Jumbo à cette période, il va borner à basse intensité et c'est complètement raccord avec sa prépa des mondiaux de cyclo-cross entre J-30 et J-23. Bon, cette année, je pense qu'il y aura pas mal d'absents sur la manche de Zonhoven le 8 janvier.
L'idéal serait aussi de zapper la dernière manche de Coupe du Monde à Besançon placée trop proche des Mondiaux (une semaine avant) pour permettre une vraie décompensation/surcompensation de 10/12 jours avant le grand rdv d'après les principes de base de l'affutage.
En elargissant le truc, toutes ces considerations ont-elles encore un sens quand on voit tout ce qu’est capable de faire un WVA? Question serieuse hein, je ne dénigre pas ces considérations scientifiques, mais que deviennent toutes ces théories lorsqu’un coureur comme lui vient tout remettre en cause?
Avatar de l’utilisateur
Par MajorK03
#3538084
Le programme de décembre de PFP est tombé :

-Boom 3/12
-Anvers 4/12
-Dublin 11/12
-Stage en Espagne avec l'équipe Ineos
-Gavere 26/12
-Zolder 27/12
-Diegem 28/12
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3538087
dolipr4ne a écrit :
30 nov. 2022, 15:35
Bradounet_ a écrit :
30 nov. 2022, 00:45

Enchainer les cyclo-cross, c'est terriblement délétère pour la base aérobie qu'on s'est construite à l'entrainement, ce n'est pas ce qui te fait progresser physiquement. Vaut mieux rester s'entrainer et on n'a pas besoin de beaucoup de courses pour gagner après rapidement en puissance anaérobie. C'est le dernier truc que tu travailles.
Un cyclo-cross, c'est avant tout une succession d'efforts anaérobies bien plus qu'un chrono linéaire au seuil de 45 min.
Rien de pire pour te casser toute ta capacité aérobie en un rien de temps qui est indispensable en cyclo-cross pour faire rapidement baisser les taux de lactates sanguins et donc pour pouvoir répéter les efforts anaérobies sans perte de puissance.
Un cyclo-cross n'a pas grand chose à voir avec les courses de prépas sur route où on passe encore énormément de temps à i2 ce qui permet que la base aérobie soit pas mal conservée tout au long de la saison sans devoir veiller à constamment refaire une remise à jour.
Le calendrier est fait normalement de telle sorte justement qu'il y ait une coupure pendant la première quinzaine de janvier pour permettre aux coureuses de repartir en stage et de refaire les bases, c'est la raison pour laquelle par exemple, van Aert part en stage sur route avec Jumbo à cette période, il va borner à basse intensité et c'est complètement raccord avec sa prépa des mondiaux de cyclo-cross entre J-30 et J-23. Bon, cette année, je pense qu'il y aura pas mal d'absents sur la manche de Zonhoven le 8 janvier.
L'idéal serait aussi de zapper la dernière manche de Coupe du Monde à Besançon placée trop proche des Mondiaux (une semaine avant) pour permettre une vraie décompensation/surcompensation de 10/12 jours avant le grand rdv d'après les principes de base de l'affutage.
En elargissant le truc, toutes ces considerations ont-elles encore un sens quand on voit tout ce qu’est capable de faire un WVA? Question serieuse hein, je ne dénigre pas ces considérations scientifiques, mais que deviennent toutes ces théories lorsqu’un coureur comme lui vient tout remettre en cause?
Justement de Wout j'en parle.
Il part en stage d'entrainement pendant plus de dix jours pour ne faire que de la route en mode pépère en pleine saison de cyclo-cross.
On pourrait trouver cela étrange mais ça s'intègre parfaitement dans son programme et ça ne peut lui faire que du bien à cet instant de la saison juste avant d'enchainer sur un enchainement de cyclo-cross et de séances d'entrainement intenses où il cherchera à passer le plus de temps possible aux intensité course pendant 10 à 12 jours (rendue possible uniquement grâce à la base aérobie qu'il aura rehaussée durant son stage sur route juste avant) et où il va chercher à frôler le surentrainement, tout l'art de l'affutage consiste à s'arrêter à temps et à connaitre précisément la charge qui nous rendra performant pour optimiser ensuite la surcompensation à venir, des athlètes de très haut niveau ont manqué des podiums/titres olympiques en se trompant de 2 ou 3 jours ou en mettant l'intensité 4/5% trop haut ou trop bas sur certaines séances, avec le temps les meilleurs athlètes se connaissent parfaitement, rectifient le tir et savent donc exactement ce qu'il faut faire pour arriver au top de leur forme le jour J mais c'est de la mécanique de précision. On dit généralement dans les sports chronométriques que l'athlète qui aura passé le plus de temps aux intensités courses le mois précédent le jour J sera couronné, mais pour parvenir à le faire, il faut avant tout avoir un plan en amont. En cyclo-cross, ce n'est pas tellement différent.
ll ne faut pas croire que Wout a un entrainement déstructuré sous prétexte qu'il peut se permettre de marcher n'importe quand n'importe où sur n'importe qui. On sent qu'il se cherche encore d'ailleurs pour tirer le meilleur de son potentiel sur les grands RDV (course d'un jour). Il n'a pas encore trouvé l'approche optimale au contraire d'un Alaphilippe.
Dernière édition par Bradounet_ le 02 déc. 2022, 01:15, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3538088
nico210 a écrit :
30 nov. 2022, 11:11
Bradounet_ a écrit :
30 nov. 2022, 00:45

Un cyclo-cross, c'est avant tout une succession d'efforts anaérobies bien plus qu'un chrono linéaire au seuil de 45 min.
Rien de pire pour te casser toute ta capacité aérobie en un rien de temps qui est indispensable en cyclo-cross pour faire rapidement baisser les taux de lactates sanguins et donc pour pouvoir répéter les efforts anaérobies sans perte de puissance.
Pour les dames c'est souvent entre 5 et 12 mins de vrai effort anaérobie sur un cross (si j'en crois leur Strava). C'est pas si dramatique si tu en fait un par semaine, surtout par rapport au reste de l'entraînement.
Un par semaine pas de problème. Mais quand on voit un van der Poel qui en enchainait 4 par semaine en décembre lorsqu'il était plus jeune sans vraiment couper en janvier pour arriver dans une forme sub-optimale sur les mondiaux où il se faisait battre après avoir dominé toute la saison... D'un point de extérieur, tu te dis quand même que pour te pointer à 100% au mondial, il y avait mieux à faire.
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 17

Tiens De Lie n'a pas encore un fanboy belge relo[…]

Groupama-FDJ 2023

Je me sens plus proche de Gaudu que de Pinot mai[…]

Un début de saison stupéfiant :tont[…]

Paris sportifs 2023

Oui tu as bien fait au cas ou. :super: Pareil p[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site