Les topics dédiés aux différentes formations du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (Groupama-FDJ, Ag2R-Citroen, etc...), Pro Team (Total Energies, Uno-X, B&B Hôtels) et Conti (Saint-Michel Auber 93, structures de développement, etc...), c'est ici que ça se passe !
  • Page 73 sur 74
  • 1
  • 70
  • 71
  • 72
  • 73
  • 74
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3524887
veji2 a écrit :
14 sept. 2022, 08:39
pascal94100 a écrit :
14 sept. 2022, 08:30
Madouas a pris une nouvelle dimension cette année. Il mérite donc d'avoir un rôle de leader ou coleader sur certaines courses.
En effet, il a a enfin appris à scorer, bon ça reste sur du Europe tour, mais c'est un vrai cap de franchi pour un mec très bon mais qui peinait à mettre au fond. Après on peut imaginer que la GFDJ s'en serve un peu comme d'un Kwiato à la Sky/Ineos : leader sur les classiques et lieutenant sur les grands GT où il reste trop limité en montagne pour faire des grands CG.
Kwiatkowski, il était chez Sky, l'équipe de Froome, donc ça pouvait se justifier, tous les ans, il aidait son leader à remporter le TdF et il était un des cinq coureurs les mieux payés du peloton, même actuellement, il est dans le top15.
On n'en est pas encore là chez GFDJ avec Gaudu même si la forte amitié entre les deux coureurs pourrait laisser penser que cette situation larbiné-larbineur puisse perdurer sur le long terme.

Kwiatkowski, les rares fois où on lui a donné les clefs du camion sur une grosse épreuve par étapes montagneuse, il a bidé.
Le Tirreno qu'il gagne, à l'origine, c'est lui qui larbine pour Thomas sur l'étape de montagne finissant à Sassotetto. :genance:

Madouas n'a pas encore eu sa chance.
Un gars qui s'est farci toute la campagne de classiques de Classic Loire Atlantique jusqu'à LBL, qu'on envoie disputer son championnat national juste avant le TdF alors tout le reste du top10 à Paris avait séché ce RDV, qui fait le gregario en montagne de façon exemplaire presque sur chaque grosse étape et qui parvient à terminer 10e du TdF, moi, je dis qu'il est encore loin de son plafond. Après, je ne dis pas non plus qu'il va gagner un grand tour à l'avenir, mais il est encore tôt pour se prononcer sur son véritable potentiel en montagne.
Le Giro semble être la course qui lui convient le mieux mais sa place dans le calendrier pour y jouer le général à fond pose problème s'il veut jouer un podium aussi sur le Ronde en avril.

Je crois que le problème qu'on a avec Madouas surtout, c'est qu'on du mal à se détacher de l'étiquette du paternel qui était ce lieutenant en montagne touche à tout. Mais je pense qu'il a déjà surpassé le padre là Valentin et que c'est du niveau au-dessus. C'est le Danielle Nardello tricolore sauf que l'Italien faisait sa placette sur les CG du TdF en courant pour sa pomme chez Mapei.
Avatar de l’utilisateur
Par ToxinoMane
#3524921
TU surestimes Madouas en montagne Bradounet.
26 ans, aucune ref à la pédale face aux meilleurs d'une course en montagne. Tous ses résultats en montagne remplissent 2 critères :
-Effort d'endurance en fin d'étape difficile où tout le monde est carbo
-Resultat en second rideau

Il fait 10e du Tour mais à 12' du 9e et devançant Jungels, Powless et Luis Leo Sanchez. Et il était par exemple 16e à la 15e étape avant de bien finir mais aussi de profiter d'abandons (Kruijswijk, Mas). Son Tour est très bon mais s'il finit là c'est surtout parce que ce TDF a été très dur et a fait énormément d'écarts. Lui ne craque jamais et tient toujours ses efforts au seuil, mais sur un Tour plus classique où tout le top 10 a l'occasion d'être frais au pied des derniers cols et de produire de bons watts, il finit 20e.

Sans parler du fait qu'il n'a rien d'un leader dans l'attitude, pour moi c'est complètement illusoire d'attendre de lui mieux que ce TDF 2022 sur un GT.
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3527376
rbl85 a écrit :
25 sept. 2022, 17:30
C'est marrant comment les coureurs qui quittent l'équipe font tout pour qu'on les regrettes pas
Developpe s'il te plaît ça m'intéresse.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3527377
loulou30 a écrit :
25 sept. 2022, 17:31
rbl85 a écrit :
25 sept. 2022, 17:30
C'est marrant comment les coureurs qui quittent l'équipe font tout pour qu'on les regrettes pas
Developpe s'il te plaît ça m'intéresse.
Bah depuis qu'on sait qu'ils partent, bizarrement ils sont bien moins fringant on va dire.
Avatar de l’utilisateur
Par Quef
#3529294
Itw de David Gaudu (il y a un moins).


Intéressant, par contre il m'exaspère quand il dit que Groupama lui a planifié un sommet de carrière à partir de 27 ans :paf-mur:
J'espère que l'équipe va arrêter avec ça pour les petits jeunes....
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3529384
Ca peut être directement lié à sa charge d'entrainement qui augmente tous les ans comme pour ils l'ont fait avec Pinot mais je pense qu'à 25 ans, il doit pas être loin des 30 000/32 000 km par an déjà, peut-être aussi qu'il y a des domaines qu'il n'a pas encore optimisé et qu'il sait avoir une marge comme sa puissance sur 1 min (au hasard), Pinot avait bossé ça spécifiquement vers 22/23 ans. Donc possible qu'ils aient aussi un plan comme ça avec Gaudu avec des paliers spécifiques à passer saison après saison au lieu de tout bosser en même temps comme pour d'autres leaders.
Avatar de l’utilisateur
Par LIEN23
#3530412
tres belle course de l'equipe sur Paris Tours avec la victoire de Demare

il reste le chrono des nations
et reprise au tour down under avec un gros cortege de neo zelandais et australiens.
saison 2022 moyenne plus avec des espoirs autour de madouas kung,et des gregoire watson,martinez
vivement 2023
Avatar de l’utilisateur
Par Steph86
#3530518
LIEN23 a écrit :
09 oct. 2022, 17:57
tres belle course de l'equipe sur Paris Tours avec la victoire de Demare

il reste le chrono des nations
et reprise au tour down under avec un gros cortege de neo zelandais et australiens.
saison 2022 moyenne plus avec des espoirs autour de madouas kung,et des gregoire watson,martinez
vivement 2023
Armirail et Küng seront aux Herbiers.
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3530528
C'est quand même un peu dur de parler de saison moyenne pour l'équipe. 4ème du Tour, 3 victoires d'étape au Giro + maillot vert, très présente sur les classiques (3ème à Roubaix, au Ronde, E3...),... C'est la meilleure saison de Küng, de Madouas, pas loin pour Démare, Gaudu sauve sa saison avec la 4ème place du Tour, Pinot en reconstruction... globalement l'équipe se densifie saison après saison. Et puis, ça vaut ce que ça vaut, mais c'est très factuel. L'équipe réalise son meilleur classement et bat son record de points au classement PCS et je pense aussi au CQranking et UCI (mais je n'ai pas vérifié pour ces deux derniers).
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3530539
blouss_ a écrit :
10 oct. 2022, 10:53
C'est quand même un peu dur de parler de saison moyenne pour l'équipe. 4ème du Tour, 3 victoires d'étape au Giro + maillot vert, très présente sur les classiques (3ème à Roubaix, au Ronde, E3...),... C'est la meilleure saison de Küng, de Madouas, pas loin pour Démare, Gaudu sauve sa saison avec la 4ème place du Tour, Pinot en reconstruction... globalement l'équipe se densifie saison après saison. Et puis, ça vaut ce que ça vaut, mais c'est très factuel. L'équipe réalise son meilleur classement et bat son record de points au classement PCS et je pense aussi au CQranking et UCI (mais je n'ai pas vérifié pour ces deux derniers).
Je dirais aussi saison solide, si les tops coureurs n'ont pas eu d'énormes résultats (il a manqué une paire de victoire de prestige) ils ont tous eu des résultats, ce qu'il faut signaler : aucun ne passe à travers. Démare, Gaudu ou Kung on aurait peut être pu espérer un peu plus, Pinot a déçu dans un retour compliqué, mais ils ont tous scoré.

Par ailleurs comme noté on peut apprécier l'importante densification de l'équipe, qui en plus se prépare l'avenir avec des jeunes très prométteurs qui montent. Donc paradoxalement c'est pas une des toutes meilleures saisons en terme de résultat, mais une très solide ET qui présage d'un bel avenir. on fait difficilement mieux en termes de transition !
Avatar de l’utilisateur
Par Quef
#3530541
Pareil que vous, je trouve même que l'équipe a fait une bonne saison !
Pas trop de victoire marquante, c'est vrai, mais une présence et une solidité toute la saison, qu'on n'avait rarement connue.
Ce qui constitue à mon sens le socle indispensable pour de plus belles émotions avec un effectif qui va progresser sur le papier.
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3530603
Ce que j'ai aimé cette année, c'est l'esprit d'équipe, et le fait que plusieurs coureurs se sont illustrés. Et, cerise sur le gateau, ce sont les promesses pour l'avenir, avec de gros talents qui ont déjà ou vont montrer leurs capacités.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3531665
Vous la voyez comment la répartition des coureurs sur le Giro et le Tour la saison prochaine ?

Même sans connaitre exactement le parcours du Tour, on peut penser que Démare, Kung et Gaudu seront sur le Tour mais quid des 5 équipiers ? Il va falloir faire des concessions de part et d'autre. Pour Gaudu, Madouas aura certainement le rôle de premier lieutenant vu ce qu'il a montré cette année mais est-ce que ça vaut le coup de reprendre Storer ou faut-il privilégier un profil un peu plus 4x4 (Geniets) à côté ? Du coup, ça laisserait seulement 3 équipiers à Démare (même si Kung peut faire du taf dans un final d'étape). Sans doute Konovalovas, Scotson et Welten. Mais est-ce suffisant pour permettre à Démare de scorer ou lui faut-il un 4ème équipier ?

Pour le Giro, on pourrait imaginer une équipe articulée autour de Pinot avec Storer en lieutenant pour la montagne et des coureurs comme Molard et Pacher pour la moyenne montagne. Avec Ladagnous et le Gac pour protéger Pinot sur le plat et Armirail pour tracter des coureurs en échappée suivant les situations de course. Il faudrait compléter avec encore un coureur. Si Pinot lâche le général pour une raison quelconque, ça permet de ne pas être totalement à poil et de pouvoir viser des étapes malgré tout avec différents profils de coureur.

Après pour la Vuelta, il faudra voir ce qu'il en est en fonction de ceux qui n'auront pas disputé le Giro ou le Tour et ceux qui souhaiteront éventuellement doubler.
Avatar de l’utilisateur
Par Delgato
#3531675
Je serais aussi d'avis que Pinot et Storer fassent le Giro, pour ensuite doubler avec la Vuelta.
Par SnakePlissken
#3531677
Comme il y a 8 néo pros, en comptant Penhoet qui est pro depuis la mi saison, plusieurs coureurs vont faire deux GT en tout cas. Parce que sans les jeunots, ça laisse 20 coureurs pour 3 GT. Peut-être que Thompson pourrait éventuellement faire la Vuelta parce qu'il est un poil moins jeune.
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3531707
Après, lancer un des jeunes sur la Vuelta n'est pas exclu, surtout en fonction des performances durant l'année. S'il y a bien un grand tour par lequel il faut commencer, c'est la Vuelta, car il est en fin de saison, et la pression y est surtout moins forte.
  • 1
  • 70
  • 71
  • 72
  • 73
  • 74
BB HOTELS-KTM 2022

J'ai encore envie de croire au projet rédui[…]

MARTIN Guillaume POGACAR Tadej VAN DER POEL Math[…]

VCN d'Or français 2022

... De mon côté, voté Mado[…]

Difficile à dire mais ça n'a pas l'a[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site