Forum dédié au jeu la science de la course

Modérateur : Modos jeux

#3528300
Course assez difficile à suivre pour le spectateur !

J'étais placé à différents endroits, une fois le peloton était complètement éclaté en 15 morceaux, tu te disais, ouah, il y a de la course et l'instant d'après tout était regroupé, je n'y comprenais rien :spamafote:
Heureusement qu'il y avait les 3 gars de guigui devant le camion-balais pour un peu de logique. Et le naze de Kelmeur qui se faisait pêter le caisson en début de course, lui nous a beaucoup fait rire :rabbit:
#3528629
Bon allez j'ouvre le bal.

Image

En recevant notre compo, on a tout de suite fait un peu la gueule avec Thor. Deux équipiers et un coleader à 8M, on a vu mieux vu le profil de la course.
A côté de ça, on hérite d'un leader potable mais on note que le 3V pourrait poser problème dans le final. Pour le 4 de Viva, on se pensait dans le haut du panier alors que nous étions à peine au milieu concernant les leaders.

La stratégie globale se dessine assez vite: dès le double étoilé S1, on veut faire péter la course avec attaque + intensif pour Owney, Royer et judimi. Il y a concours de watts, le peloton explose et nos 3 hommes sont devant pendant que Mam'an reste au chaud.
Nous ne pensions évidemment pas tenir 7 secteurs avec ce petit groupe mais au moins nos équipiers seront utiles pour la suite en anticipant un peu la course.

Il a été décidé dès le départ de tout miser sur un seul leader et de ne pas protéger longtemps deux coureurs ce qui nous a paru contre-productif.
Il nous est également apparu que si nous pouvions utiliser nos équipiers avant le S6, ce serait préférable car il ne nous servirait plus à grand chose ensuite, si par miracle il passait l'étoilé.

Une fois les regroupements opérés, Royer a pu protéger une fois et a fait rideau (3 Endu).
Puis Owney et Robinson ont également pris leur douche prématurément après avoir bossé pour Mam'an, soit rouler, soit protéger selon les circonstances de course.
Même chose pour judimi.
Soit 4 DNF.

Au S6, le 7 Pavés de Mam'an nous fait tenter l'intensif. Et les dés sont favorables il y a concours de watts!
Notre 21 nous permet de nous détacher avec Wallace et Leila.
Franchement, à ce stade, on y croit.

Le lendemain, lors des attaques du S7, ça se regroupe loin dans la course (22e échelon je crois) et on va pas refaire le débat... Avec le recul, je trouve cette alliance normale mais bien trop facile à mettre en place.
On l'a un peu mauvaise clairement devant mais c'est le jeu. On se dit que le concours de watts n'aura pas suffi à éviter un scénario de course plutôt banal.
On aurait sans doute pu attendre le groupe Walloé et s'organiser mais je ne sais pas si ça aurait suffi pour contrer la vitesse du groupe de derrière.

S8, Mam'an utilise 2 boosts pour contrer sa faiblesse en vallons. Malgré cela, nous ne faisons que 34 et ça casse à 36.
Rideau.
On sprinte pour l'honneur pour la 11e place et on termine 12 ou 13e de manière anecdotique.
#3528723
Plaine Vallon Montagne Pavé Vivacité Endurance

La Kelme
Walloé 5 7 4 6 2 8
Nollace 2 5 5 1 1 7
Boolmeur 6 4 5 4 3 4
Kelmooze 5 6 5 6 1 6
Albaton 4 4 4 1 1 7
Tontor 7 6 1 1 2 4

On va pas se mentir ça puait dès le départ, pas de viva, donc pas de dés bonus sur les attaques et surtout sprint en mousse.

La première chose à faire était d'essayer de trouver un plan de jeu pour potentiellement avoir une suite de dés favorables.
Du coup mon idée était d'essayer d'avoir une course de mouvement pour épuiser tout le monde et garder de quoi attaquer s7 et s8 + 2 boosts, j'espérais m'y trouver avec mon leader en tête avec 4-5 gars et les lâcher ici puis tenir au s8 avec un dernier intense puisque le leader est 7V.
L'idée était dès le départ de faire intense s6, compter sur les cassures puis attaques fortes s7 avec Walloé et Kelmooze qui avaient tous les deux 6 Pavé, puis intense Kelmooze s7 et donc encore attaque intense mais avec Walloé s8.
Le fait de chuter au S4 à enterrer mon autre idée où je faisais des attaques seulement poussées mais j'attaquais une fois de plus au s6, cela ne devenait plus possible par contre pour la première option mes deux chutes sur Walloé et Kelmooze n'ont rien changé, j'avais assez pour tout faire.

Dans le détail par secteurs :

S1 je mets du modéré sur tout le monde dans l'optique de créer du mouvement et j'ai assez d'énergie pour le faire, que ça revienne ou non pas très grave, j'espère juste tenir au S2.
Tontor qui a 1M est obligé de faire attaque forte 2 boosts, intense, attaque forte S2 pour revenir afin de mettre son seul relais utile de la course au S2.

S2 je tiens absolument à résister au retour du peloton car ma team est NULLE sur pavé sauf les leaders, donc si je suis attaqué sur le pavé toute la team disparaît dès le S3. Je roule plein gaz avec 3 mecs. On tient pour 50s, ça va mais pas aussi bien que si on avait tenu pour 30-35s ce qui était l'objectif afin que des gens fassent le jump au S3.

Au S3 on se laisse reprendre, pas de soucis.

Au S4 je fais pareil qu'au 1, modéré sur tout le monde et Nollace dans le rôle de Tontor avec son 2P.
Je perds 20 sur Walloé et 5 sur Kelmooze sur chute.

Au S5 je roule plein gaz avec ce qu'il me reste sauf Kelmooze qui protège Walloé, il me reste de quoi faire mon plan de jeu.

S6 intense Walloé Kelmooze.
Malheureusement ça casse entre 5 et 6 donc entre 18 et 21 et mes gars vont à 18, pas de bol.

S7 Attaque forte des deux puis intense Kelmooze, il est rincé.
On rate un regroupement pourtant annoncé à l'avance par Wald, je ne vois aucune autre erreur dans mon plan de jeu sur cette course, mais là il fallait se méfier et s'attendre en tête de course lorsque Wald a fait son annonce.
C'était pas "simple" à jouer mais le bon coup était trouvable.

S8 c'est revenu mais j'espère quand même, il me reste mon plan initial Attaque forte 2 boosts into intense pour tenir, mais il n'y a pas un assez bon score sur l'attaque, Odon fait 44 on avait besoin genre d'un 50. J'espérai encore qu'on soit genre 3 à partir sur l'attaque et que ça tienne grâce à mon 7V intense.

Bon on part à 11, je me rabats sur viser le top10... ce qui me semblait honnête sur un groupe de 11... finalement 9ème, je pense pas que je pouvais faire mieux que ça, sauf en trouvant le bon coup fin S7 mais qui de toute façon ne dépendait pas que de moi.


Grosse victoire de Tosach qui a bien orchestré tout ça à distance en y croyant jusqu'au bout, et malgré un 4 Endu sur son leader il n'a pas hésité à sacrifier son co-leader en début d'étape puis à garder de quoi intense S7 sur des 7 et 8P. Ca rentre tout juste, puis attaque non boostée au S8, #couillessurlatable :elephant: le leader est dans les 11 et tape tout le monde au sprint. Une masterclass. :applaud:
#3528759
Moi j'avais un grimpeur 8 montagne qui était aussi fort en vallons mais burne complet au sprint. Ceux qui ont fait un tableau ont compris qu'il avait 8 endurance. J'ai découvert aussi en cours de route qu'il était très fort en plaine, excellente surprise. Par contre naze pas possible en pavés. Viguane quoi. :metalhead:

Du coup vu que le dernier secteur décisif était un pavé je me suis dit qu'il fallait mieux anticiper en jouant sur les qualités du bonhomme donc j'attaque à bloc des le départ et je me retrouve dans un groupe à 5 mais j'ai vite compris que les 4 autres étaient des nazes sans ambition.

Un peu deg du coup d'avoir lâché 100 énergies sur un parcours a priori extrêmement difficile mais pas tant que ça en fait vu que des fers à repasser sortent des 2 premiers secteurs à 30 secondes de mon leader en dépensant 15 energie :tonton:

Cpt a quand même été très classe sur l'affaire en roulant spontanément devant également bien que n'ayant aucun leader dans l'échappée. :super: Amady c'est amady, on va pas en dire plus. :tonton:

Après la suite est confuse mais je me suis rabattu sur une course de mouvement dans le secteur pavé avec mon seul flandrien, Rous. Problème c'était un équipier donc je savais pas trop si il avait l'énergie pour tenir :rieur: ça se passe pas trop mal, il doit sortir du pavé dans les 10 meilleurs, mais personne ne l'attend, donc je fais rouler derrière avec tosach qui m'explique une tactique simple.

Après mes mecs sont secs, Viguane manque de peu la bonne, Rous essaie de rentrer car Dufaux aurait pu sprinter (je crois) mais personne pour collaborer, bref next :spamafote:

J'aurais peut-être pu faire mieux en jouant le sprint massif des le départ avec Brochard mais il avait 5 ou 6 viva ça me semblait insuffisant.

Kelmeur a essayé de m'expliquer une tactique au s2 mais j'ai rien compris, peut-être y avait il un coup à jouer là dessus mais ça me paraissait hyper compliqué :rieur:
#3531654
Tosach m'a refilé le fichier de la dernière course. Il a fait un gros boulot d'automatisation et c'est vraiment top. J'en ai du coup profité pour me faire une petite course test avec les quelques petites modifications du règlement. Et je vais essayer de la raconter rapidement ici.

Mais tout d'abord, en regardant le fichier, je me suis aperçu que j'aurais peut-être pu remporter la dernière course si j'avais double boosté la dernière attaque de Franck Malammour. Je pensais avoir fait un bon coup en conservant mes boosts, mais en fait j'aurais pu éliminer Gégène et Cruchot du premier groupe.
#3531655
Alors pour cette petite course test, le parcours est le suivant : Vallon Plaine Pavé* Vallon Plaine*

J'ai repris les 8 premières équipes de la dernière course et j'ai modifié les profils des équipiers pour ne plus avoir de 7 et de 8. Pour le fun, voici les équipes :

Cav (Amady)
Alaf (Amady)
Remco (Amady)
Lampy (Amady)
Styby (Amady)
Amady (Amady)
Pierre Groslent (blouss)
Alan Boipakdlo (blouss)
Franck Malammour (blouss)
Rémi Jélékro (blouss)
Jon Atanlyver (blouss)
Sebastian Chiendeberger (blouss)
Mam'an Dentselin (Thor/CPT)
J.Clette (Thor/CPT)
Judimi (Thor/CPT)
Brad Owney (Thor/CPT)
Chris Royer (Thor/CPT)
Slip Robinson (Thor/CPT)
Walloé (Kelmeur/Noé)
Nollace (Kelmeur/Noé)
Boolmeur (Kelmeur/Noé)
Kelmooze (Kelmeur/Noé)
Albaton (Kelmeur/Noé)
Tontor (Kelmeur/Noé)
Eugène Christophe (Tosach)
Emile Georget (Tosach)
Henri Pélissier (Tosach)
Tosach (Tosach)
Louis Trousselier (Tosach)
Cyrille Van Hauwaert (Tosach)
Chou de Bruxelles (Nopik)
Asperge (Nopik)
Potiron (Nopik)
Celeri (Nopik)
Navet (Nopik)
Champignon (Nopik)
Aldo Fitler (Tonton/Albator)
Tontoonen (Tonton/Albator)
Jimjulic (Tonton/Albator)
Kikafarsberghe (Tonton/Albator)
Francis Rael de Troy (Tonton/Albator)
Rocky Siffreddo (Tonton/Albator)
Yuri Trofimov (Ancelin)
Tomas Barta (Ancelin)
Marceli Boguslawski (Ancelin)
Anatoliy Budyak (Ancelin)
Michael Kukrle (Ancelin)
Szymon Rekita (Ancelin)
#3531656
Au 1er secteur, une échappée de 15 coureurs prend les devants avec 36s d'avance. Voici sa composition :
Alan Boipakdlo (blouss)
Jon Atanlyver (blouss)
Nollace (Kelmeur/Noé)
Kelmooze (Kelmeur/Noé)
Henri Pélissier (Tosach)
Tosach (Tosach)
Louis Trousselier (Tosach)
Chou de Bruxelles (Nopik)
Potiron (Nopik)
Champignon (Nopik)
Aldo Fitler (Tonton/Albator)
Jimjulic (Tonton/Albator)
Kikafarsberghe (Tonton/Albator)
Francis Rael de Troy (Tonton/Albator)
Marceli Boguslawski (Ancelin)
#3531657
Sur le premier secteur, 5 coureurs roulent dans chaque groupe. L'échappée augmente légèrement son avance de 8s, ce qui lui donne 44s d'avance.

Il n'y a pas d'attaques dans le 2ème secteur. Le G2 fait par contre l'effort en faisant rouler 9 hommes contre 5 dans l'échappée. Le groupe reprend 16s sur cet effort portant l'écart à 28s.

Arrive alors un secteur décisif pavé.
#3531659
Pas d'attaque à l'entrée de ce secteur décisif. Le secteur est par contre franchi à vive allure par les échappées et le peloton. Avec un dé=2 donnant une seule cassure et de nouveau un dé=2, il n'y a pas une grosse sélection, mais les plus faibles sont déjà éliminées. L'échappée et le peloton roule à la même allure sur ce secteur et l'écart reste de 28s. Mais l'échappée a perdu des hommes.
#3531661
On aborde déjà l'avant dernier secteur, un secteur vallon. Et ça attaque de tous les côtés. 4 coureurs tentent de se faire la mal dans l'échappée. Dans le peloton, c'est le moment que choisissent les principaux leaders pour se découvrir et revenir à l'avant.

A l'avant, 2 coureurs se détachent Aldo Fitler (Tonton/Albator) et Jimjulic (Tonton/Albator). Marceli Boguslawski (Ancelin) a bien tenté de suivre, mais il a perdu le contact pour 8s. C'est le cas également de Kelmooze relégué à 18s.

Le peloton se sépare en 3 groupes. Un 1er groupe d'attaquants a pris 8s à un second groupe. Derrière, ceux qui n'ont pas pu suivre ne reverront jamais la tête de course.

Après la phase d'attente, on se retrouve dans la situation suivante :
Groupe 1 :
Aldo Fitler (Tonton/Albator)
Jimjulic (Tonton/Albator)

Groupe 2 à 31s :
Walloé (Kelmeur/Noé)
Nollace (Kelmeur/Noé)
Kelmooze (Kelmeur/Noé)
Eugène Christophe (Tosach)
Tosach (Tosach)
Chou de Bruxelles (Nopik)
Potiron (Nopik)
Yuri Trofimov (Ancelin)
Marceli Boguslawski (Ancelin)
Michael Kukrle (Ancelin)
Szymon Rekita (Ancelin)

Groupe 3 à 39s :
Cav (Amady)
Alaf (Amady)
Styby (Amady)
Pierre Groslent (blouss)
Alan Boipakdlo (blouss)
Franck Malammour (blouss)
Sebastian Chiendeberger (blouss)
J.Clette (Thor/CPT)
Brad Owney (Thor/CPT)
Boolmeur (Kelmeur/Noé)
Albaton (Kelmeur/Noé)
Cyrille Van Hauwaert (Tosach)
Asperge (Nopik)
#3531667
On arrive au cas d'école le plus intéressant : les allures de l'avant dernier secteur vallon.

Jimjulic (Tonton/Albator) se sacrifie pour son leader. Il donne ses dernières forces avec un relais intensif. Aldo Fitler (Tonton/Albator) l'accompagne avec un relais modéré.

Mais 8 coureurs roulent dans le groupe 2 (dont un modéré) et 7 dans le groupe 3 (dont un modéré).

Avec les coeffs de la dernière course, le G1 roule à 36, le G2 à 70 et le G3 à 66. Le G2 reprend 1mn52s au G1 et 7s au G3.

Avec les derniers coeffs proposés, le G1 roule à 33, le G2 à 59 et le G3 à 55. Le G2 reprend 1mn24s au G1 et 7s au G3.

Dans les deux cas, Le G2 reprend le G1. Mais c'est intéressant de voir que ça ne change rien pour les écarts entre le G2 et le G3. Le changement de coefficient n'aurait qu'un impact positif pour les petits groupes de - de 3 coureurs.
#3531669
On aborde donc le dernier secteur décisif plaine. Deux groupes peuvent encore jouer la victoire. Ils sont séparés de 15s :

Groupe 1 :
Aldo Fitler (Tonton/Albator)
Jimjulic (Tonton/Albator)
Walloé (Kelmeur/Noé)
Nollace (Kelmeur/Noé)
Kelmooze (Kelmeur/Noé)
Eugène Christophe (Tosach)
Tosach (Tosach)
Chou de Bruxelles (Nopik)
Potiron (Nopik)
Yuri Trofimov (Ancelin)
Marceli Boguslawski (Ancelin)
Michael Kukrle (Ancelin)
Szymon Rekita (Ancelin)

Groupe 2 à 15s :
Cav (Amady)
Alaf (Amady)
Styby (Amady)
Pierre Groslent (blouss)
Alan Boipakdlo (blouss)
Franck Malammour (blouss)
Sebastian Chiendeberger (blouss)
J.Clette (Thor/CPT)
Brad Owney (Thor/CPT)
Boolmeur (Kelmeur/Noé)
Albaton (Kelmeur/Noé)
Cyrille Van Hauwaert (Tosach)
Asperge (Nopik)
#3531673
Un groupe de 3 se détache avec :
Walloé (Kelmeur/Noé)
Aldo Fitler (Tonton/Albator)
Yuri Trofimov (Ancelin)

Voici la situation de course avant les allures :
Groupe 1 :
Walloé (Kelmeur/Noé)
Aldo Fitler (Tonton/Albator)
Yuri Trofimov (Ancelin)

Groupe 2 à 19s :
Pierre Groslent (blouss)
Brad Owney (Thor/CPT)
Albaton (Kelmeur/Noé)
Cyrille Van Hauwaert (Tosach)

Groupe 3 à 29s :
Nollace (Kelmeur/Noé)
Kelmooze (Kelmeur/Noé)
Eugène Christophe (Tosach)
Tosach (Tosach)
Chou de Bruxelles (Nopik)
Potiron (Nopik)
Jimjulic (Tonton/Albator)
Marceli Boguslawski (Ancelin)
Michael Kukrle (Ancelin)
Szymon Rekita (Ancelin)

Groupe 4 à 44s :
Cav (Amady)
Alaf (Amady)
Styby (Amady)
Alan Boipakdlo (blouss)
Franck Malammour (blouss)
Sebastian Chiendeberger (blouss)
J.Clette (Thor/CPT)
Boolmeur (Kelmeur/Noé)
Asperge (Nopik)
BB HOTELS-KTM 2022

D'après FC, voici les coureurs qui ont des […]

Vanthourenhout a prolongé chez Pauwels jusq[…]

Tour de France 2024

tu crois vraiment qu'ils aiment faire 10 tours sur[…]

POGACAR Tadej VAN DER POEL Mathieu

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site