Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 235 sur 242
  • 1
  • 233
  • 234
  • 235
  • 236
  • 237
  • 242
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3527645
PuncheurFou a écrit :
25 sept. 2022, 22:56

Et surtout, il n'a pas l'air spécialement obsédé par la défense de ses titres.
Tu voulais qu'il aille défendre sa victoire acquise sur la Course des Raisins ou sa victoire sur le Tour de Belgique ? :rieur:
Avec LBL déjà, la donne va changer et ça pourrait directement influer sur son calendrier de courses 2023.
Avatar de l’utilisateur
Par jicébé
#3527653
Remco dans l'Histoire (bis): toujours dans ce contexte victoires Monument-GT-Mondial, il réussit même à surpasser l'immense Merckx en précocité.
Il est en effet le plus jeune coureur de tous les temps à avoir gagné à la fois un Mt, un GT et un Mondial, soit à 22 ans et 243 jours le jour du Mondial.
Merckx n'a (sic!) réussi ce même exploit (d'abord MSR, puis Mondial, puis Giro) qu'à 22 ans et 361 jours, le jour de sa (1ère) victoire au Giro.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3527665
Ces épreuves que Remco a manqué à inscrire à tout jamais à son palmarès :rabbit:

- le Tour de l'Avenir, véritable antichambre des vainqueurs du TdF depuis quelques années, il a manqué le coche l'an passé à mon avis au lieu d'aller disputer des courses locales en aout 2021. A présent, en janvier, il ne pourra plus s'aligner sur une course U23.
- les championnats du monde U23 : il s'est ôté toute possibilité de les remporter dès 2019 en participant aux deux courses mondiales chez les élites, le règlement interdit en effet à tout coureur ayant déjà pris à une course chez les élites de s'aligner les années suivantes sur la course U23 en question. Dommage, il est passé à coté de plusieurs titres mondiaux sur le chrono qu'il pourrait ne jamais gagner chez les élites. :elephant:
- le Tour de Californie aka le 4e GT, il a manqué sa chance en 2019 en y préférant le Tour de Romandie et à moins d'une réapparition au calendrier dans la prochaine décennie, il ne pourra vraisemblablement pas inscrire son nom au palmarès du ToC à la différence de Pogacar et de Bernal, ni à la moindre course US avec la disparition également du Tour de l'Utah. A moins de viser la Maryland Classic prochainement mais qu'il se dépêche parce que, dans deux ans, elle n'existera déjà surement plus. Remco restera donc un total inconnu aux Etats-Unis.
- la Coupe du Monde de foot, car même en cas de rappel en sélection nationale, la défaite dans les grands tournois est inscrite dans l'ADN des Diables Rouges.
Par Berti
#3527684
:green: la coupe du monde de foot,
Quant à sa précocité c'est sans compter sur sa grosse blessure peut-être due justement à sa précocité et l'impatience de gagner au plus haut niveau, la même impatience à la suite de sa blessure avec le Giro raté
#3527691
Bradounet_ a écrit :
25 sept. 2022, 18:55
Evenepoel est vraiment devenu imbattable actuellement sur les courses d'un jour, ça commence à faire peur.
Si l'on excepte les championnats de Belgique pour purs sprinteurs où si je me souviens bien, il avait fait aussi un numéro avant de se faire revoir (j'avais suivi ça de loin), il a écrasé tout le monde depuis LBL.
Il devrait profiter de sa forme actuelle qui ne semble pas décliner et se rappeler que tout peut s'arrêter du jour au lendemain dans une carrière et qu'il n'aura peut-être plus jamais une telle opportunité de se présenter au départ de Bergame avec un tel avantage compétitif, j'espère le voir en Lombardie surtout qu'on a retiré le Sormano et sa descente qui doit sans doute le hanter encore.
Le parcours est absolument parfait pour lui cette année, moins typé pur grimpeur que l'an dernier où Pogacar aurait encore été légèrement favori mais plus classique dans la plus pure tradition du tracé lombard avec un triptyque final San Fermo -Civglio-San Fermo avec le Ghisallo en apéritif, c'est son terrain de jeu. Contre un Vingegaard sorti de sa dépression, un Pogacar qui semble avoir la même approche laborieuse que l'an passé, Gaudu et Vlasov qui auront fait du jus, Pinot et Bardet en mode "j'veux finir la saison sur une bonne note", ça pourrait être bien sympatoche.
Image

D'après mes sources dans le milieu , il ne devrait pas changer pas d'avis.

Il va venir montrer le maillot à Binche et puis saison terminée.
Il va préparer son mariage ensuite.

Mais bon, avec ce garçon, on ne sait jamais.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3527847
Nopik a écrit :
27 sept. 2022, 20:34
Mariage le matin, victoire en Lombardie l'aprem, lune de miel en toscane le soir. C'est faisable.
Ah oui c'est romantique l'Italie. Bonne idée.
Par AdriM
#3527960
Iguane a écrit :
27 sept. 2022, 20:40
Nopik a écrit :
27 sept. 2022, 20:34
Mariage le matin, victoire en Lombardie l'aprem, lune de miel en toscane le soir. C'est faisable.
Ah oui c'est romantique l'Italie. Bonne idée.
Si on souffle l'idée à Remco, il est peut être capable de faire le KM 0, et finir avec 15 minutes d'avance pour démarrer la lune de miel plus tôt. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Carolo
#3528053
Bon maintenant qu'il a fait ses 3 objectifs, il va vouloir se construire un vrai palmarès WT. Les yeux sont tous rivés sur 2023 et le choix entre Giro et le Tour mais ce qui m'intéresse, c'est son programme dans la saison des classiques et des courses d'1 semaine, à côté de ce GT:
- Tirreno ou Paris Nice : la logique voudrait qu'il retourne sur Tirreno pour se retester face à Pogacar & Vingegaard. Premier gros choc.
- Va-t-il s'aligner sur MSR et marcher sur les plates bandes de Merlier? C'est peut-être le seul capable de partir dans la Cipressa et de tenir jusqu'à San Remo. Ca serait énorme, je salive rien qu'à l'idée!
- Ensuite la logique veut qu'il garde le tour de Catalogne. Avec plus de réussite que cette année?
- Vu la débandade de la QST en 2022 sur les flandriennes, va-t-on le pousser sur le Ronde en 2023? A part lui et Alaph qui d'autres chez QST est capable de tenir face à WVA, MVDP ou Pogacar? J'y crois pas trop mais ça pourrait changer en fonction de résultats négatifs précédent le Ronde.
-Enfin, il gardera surement les ardennaises dans son programme en se mettant à plat ventre pour Alaph sur la Flèche et en jouant son va-tout dans la Redoute comme cette année.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3528083
Si je comprends bien, tout va être une question d'argent pour sa participation au Giro l'an prochain. :sleep:

RCS a pour habitude de filer pas mal de primes d'engagement aux équipes suivant qu'elles pourraient y aligner leurs stars, ce que ne fait pas ASO.
RCS Médias (qui assure la promotion du Giro, Alberto Bonacossa étant toujours le proprio) va être racheté prochainement par CVC d'après Lefevere qui en déduit que cela sera annoncé lors d'une réunion des managers d'équipe en marge du Tour de Lombardie. CVC aurait aussi promis d'injecter beaucoup d'argent et Lefevere pense que les équipes seront encore davantage arrosées.

Evenepoel sur le Giro, ce serait un affront fait aux fans de vélo : un nouveau duel contre Roglic vieillissant et qui peine surtout à finir une course sans aller au sol, une affaire qui a des chances d'être rapidement pliée et le TdF qui passerait à coté de sa plus belle affiche depuis le départ 2014 (Nibali, Froome, Contador).
Tout le monde souhaite voir Vingegaard, Pogacar, Hindley et Evenepoel s'étriller en montagne l'an prochain sur la même course à leur top.
Avatar de l’utilisateur
Par Delgato
#3528135
Non, la plus belle affiche du Tour c'était 2015, Nibali, Froome, Contador et Quintana :green:
C'est d'ailleurs de là qu'est venue l'expression " les 4 fantastiques " il me semble. On avait là les vainqueurs des 4 GT précédents + Froome qui avait gagné en 2013
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3528139
En 2015, Contador sortait du Giro, on s'imaginait quand même bien qu'il n'allait pas arriver pas dans les mêmes dispositions qu'en 2014 où il n'avait jamais paru aussi fort face à Froome que sur le Dauphiné 2014.
Au départ du TdF 2015, Froome refait figure de grand favori après sa démonstration sur le Dauphiné.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3528141
"Tout le monde souhaite voir Hindley" :rieur: :rieur: :tonton:

Moi c'est Vine que j'attends, ze grimpeur ailé à la Rimenez / Sella / Rassmoussen, ce genre de mecs capables de remettre un pogacar ou un Vingegaard à leur condition de gros lourdauds polyvalents un peu handicapés dans les vrais cols. :metalhead:
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3528146
Iguane a écrit :
28 sept. 2022, 19:59
"Tout le monde souhaite voir Hindley" :rieur: :rieur: :tonton:
Vas-y, pose la question à la machine à café demain, à la pompe ou dans les douches après ta séance de pilates, tu pourrais être surpris des réactions.
Fais le test autour de toi. Personne te sortira "Non frère, écoute, sois sérieux, Jai doit défendre son titre sur le Giro."
Pour Evenepoel, tu pourrais trouver de l'opposition à base de "C'est Alaphilippe le mieux placé pour gagner le TdF dans son équipe."
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3528158
Bradounet_ a écrit :
28 sept. 2022, 20:29
Fais le test autour de toi. Personne te sortira "Non frère, écoute, sois sérieux, Jai doit défendre son titre sur le Giro."
Si ce n'est pas déjà le cas, dans trois ans tout au plus Hindley sera au niveau des Gerontes, Tao et Hesjedal, tous ces anglo-saxons charismatiques des trois* hémisphères dont on a oublié qu'ils ont gagné un jour un GT. :spamafote:

*oui, y'en a un qui vient de la face cachée de la lune.
#3528205
Carolo a écrit :
28 sept. 2022, 16:47
Bon maintenant qu'il a fait ses 3 objectifs, il va vouloir se construire un vrai palmarès WT. Les yeux sont tous rivés sur 2023 et le choix entre Giro et le Tour mais ce qui m'intéresse, c'est son programme dans la saison des classiques et des courses d'1 semaine, à côté de ce GT:
- Tirreno ou Paris Nice : la logique voudrait qu'il retourne sur Tirreno pour se retester face à Pogacar & Vingegaard. Premier gros choc.
- Va-t-il s'aligner sur MSR et marcher sur les plates bandes de Merlier? C'est peut-être le seul capable de partir dans la Cipressa et de tenir jusqu'à San Remo. Ca serait énorme, je salive rien qu'à l'idée!
- Ensuite la logique veut qu'il garde le tour de Catalogne. Avec plus de réussite que cette année?
- Vu la débandade de la QST en 2022 sur les flandriennes, va-t-on le pousser sur le Ronde en 2023? A part lui et Alaph qui d'autres chez QST est capable de tenir face à WVA, MVDP ou Pogacar? J'y crois pas trop mais ça pourrait changer en fonction de résultats négatifs précédent le Ronde.
-Enfin, il gardera surement les ardennaises dans son programme en se mettant à plat ventre pour Alaph sur la Flèche et en jouant son va-tout dans la Redoute comme cette année.
C'est vrai que ça serait top de le voir tenter de remporter la Primavera ! Il a les capacités de partir depuis la Cipressa... Si pas avant ! Après ça fait longtemps qu'on n'a plus vu de sprinteur l'emporter, donc c'est bien la preuve que la course redevient la propriété des attaquants !

Pour le reste, comme toi j'aimerais qu'il se teste sur Tirreno, car pour remporter Paris-Nice il a encore le temps. Par contre je ne sais pas s'il fera une fixette sur LBL. Il peut bien sûr avoir changé, mais il semble vouloir se fixer d'autres objectifs plutôt que d'absolument conserver son titre, car il aura le temps de regagner cette course de ce que j'avais pu lire (dans la presse flamande), c'est dans ce sens là que je disais qu'il ne semble pas "obséder par la conservation de titre". A voir si c'est vrai. LBL reste tout de même la classique qui lui convient le mieux, ou alors il peut gagner la Flèche à l'ancienne, en partant de loin. Par contre, il n'a toujours pas améliorer ses failles sur les pavés, donc je ne le vois pas disputer le Tour des Flandres en 2023.

Puis vient la question du Giro. J'espère sincèrement qu'il viendra. Le Giro, c'est l'histoire du cyclisme, c'est Girardengo, c'est Binda, c'est Bartali, c'est Coppi, ce sont les envolées de Charly Gaul, c'est Adorni l'adonis, c'est Italo Zilioli l'éternel second du Giro, ce sont Gimondi et Merckx qui vont bien souvent croiser le fer, ce sont Moser et Sarroni, les magnifiques victoires de Hinault et Fignon, la victoire de Hampsten en 1988, les envolées de Pantani l'hériter de Gaul. Bref, le Giro, c'est l'histoire du cyclisme, tous les grands champions y ont inscrits leurs noms, même Anquetil et Indurain, car il a toujours été impensable qu'un grand champion ne gagne pas le Giro. Puis Johan De Muynck attend son successeur belge. Et enfin pourquoi pas tenter le doublé Giro-Vuelta ? :metalhead:
  • 1
  • 233
  • 234
  • 235
  • 236
  • 237
  • 242

Attaque normale pour Kelbatar. Attaque normale boo[…]

BB HOTELS-KTM 2022

Tout le problème Jérôme Pi[…]

TotalÉnergies 2022

Qui c'est celui ci? Je le vois un peu partout su[…]

Je suis tout embrouillé finalement, d&ea[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site