Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 39 sur 41
  • 1
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40
  • 41
#3526103
marooned a écrit :
22 sept. 2022, 17:09
A Bergen, la bosse était un peu plus longue mais il n'y avait pas de gros pourcentages et le sommet était situé plus loin de l'arrivée que cette année.

Perso je vois deux scénarios. Soit un mec est capable de sortir dans la bosse lors du dernier tour et il finit en solitaire avec ses adversaires qui se regardent derrière. Soit ils sont 3-4 costauds à s'isoler devant et ça se finit au sprint mais en petit comité comme au GP de Montréal. En tout cas, je ne vois pas un sprint de 30 mecs à l'arrivée. Près d'un km à 10% après 260km, c'est largement suffisant pour tout faire exploser et derrière c'est quasiment impossible d'organiser une poursuite pour les coureurs battus. Il y en aura partout au sommet et l'arrivée sera ensuite trop proche pour s'organiser correctement.
en complet accord.

En Australie, on est un peu entre :

Florence 2013 :
Rui Costa, Rodriguez, Nibali, Valverde

et

Insbruck 2018 :
Valverde, Bardet, Woods, Dumoulin

Pour moi, ça peut être limpide, proche d'un LBL des temps modernes

Une trentaine de coureurs en lice dans le dernier Tour, mais Pogacar a ici les % pour faire la différence et pour se jouer la victoire avec Van Aert, Bagioli et un petit français.

Si par contre, comme à San Marin, un coureur s'isole en effet devant, pas évident de rouler avec Van Aert ou Van Der Poel derrière. Il leur faudrait un Evenepoel pour passer de gros relais.
Alors si Pogacar par exemple arrivait à s'isoler en tête ou à partir en duo avec un Bagioli ou un Madouas par exemple, ça pourrait être pas mal non plus.

Mais je vois quand même plutot un remake du sprint de Montréal (raison pour laquelle je ne pige pas pourquoi gaudu et yates ne sont pas là)
#3526106
Entre Florence et Insbruckk ?? :reflexion:

A Florence, le parcours était beaucoup plus dur, avec une montée de 4 km à 5.5 % et une raidard tout droit de 600 m à 10 %.

Grosso modo, on avait quasiment le Mont Plaisant (900 m à 10 %) + une côte de 4 km...

Ca n'a rien à voir.
#3526107
A Florence, le parcours était "tellement" dur qu'il ne s'était rien passé avant le dernier tour, un long tempo des Italiens, une chute de Nibali qui revient miraculeusement grâce aux motos, Sagan était encore là à mi-pente de Fiesole dans le dernier tour.
Championnat très moche.

Tout dépend comment la course est courue aussi.
Pogacar sait que s'il attend le dernier tour, il ne pourra plus faire la différence face à un Cosnefroy/Alaph dans la bosse ou face à un vdP au sprint.
#3526110
Ce qui a surtout changé par rapport à Florence, c'est que les courses sont beaucoup plus débridées à l'heure actuelle.

En 2013, on ne voyait pas des courses tout feu tout flamme comme celles qu'on voit depuis 2/3 ans.
#3526113
Ensuite pogacar peut attaquer, mais est ce qu'il a vraiment envi de distancer tout le monde. A part vdp qui est très difficile à manœuvrer en toutes circonstances, après une course dure, avec ses grosses cuisses de flandrien, il bouffe n'importe qui sur un sprint :green:

En tt cas dans un groupe restreint avec van Aert et alaph sur un CdM, j'aurais tendance à mettre une pièce sur pogacar
Avatar de l’utilisateur
Par Delgato
#3526189
rbl85 a écrit :
23 sept. 2022, 00:33
Les juniors ont passé la petite cote après le Mont pleasant sans savoir a forcer
Ouais j'ai vu
Par contre le Mont Pleasant est bien dur, et il y a bcp de virage sur le circuit
#3526265
Delgato a écrit :
23 sept. 2022, 00:40
rbl85 a écrit :
23 sept. 2022, 00:33
Les juniors ont passé la petite cote après le Mont pleasant sans savoir a forcer
Ouais j'ai vu
Par contre le Mont Pleasant est bien dur, et il y a bcp de virage sur le circuit
Oui les virages font mal et étirent sans arrêt le peloton !

C'était vraiment un parcours pour Julian !
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3526267
En tous cas c'est un circuit intéressant je trouve. Il y a de quoi faire, c'est très ouvert. La question est de savoir si chez les pro on aura une explosion complète dans le Mount Pleasant ou si ça se regroupera. On va sans doute se faire chier 240 bornes mais le dernier tour, et avec un peu de chance les deux derniers, devraient être très ovuerts.
Avatar de l’utilisateur
Par sutter7
#3526269
veji2 a écrit :
23 sept. 2022, 08:39
En tous cas c'est un circuit intéressant je trouve. Il y a de quoi faire, c'est très ouvert. La question est de savoir si chez les pro on aura une explosion complète dans le Mount Pleasant ou si ça se regroupera. On va sans doute se faire chier 240 bornes mais le dernier tour, et avec un peu de chance les deux derniers, devraient être très ovuerts.
Donc, faudrait mettre le réveil à quelle heure selon toi? :smile:
#3526297
-Vélomen- a écrit :
22 sept. 2022, 18:34
Ce qui a surtout changé par rapport à Florence, c'est que les courses sont beaucoup plus débridées à l'heure actuelle.

En 2013, on ne voyait pas des courses tout feu tout flamme comme celles qu'on voit depuis 2/3 ans.
C'est vrai, je me souviens en effet d'un championnat du monde moisi alors qu'aon en attend forcément davantage dimanche.
Montréal par exemple, c'était plus facile non? et pourtant, les meilleurs se sont bien isolés.
Alaphilippe, Van Der Poel, Pogacar ont bien changé la donne du vélo depuis 3-4 ans, c'est vrai qu'on est du coup plus optimiste sur le déroulé d'une course avec des gars comme ça
Avatar de l’utilisateur
Par Quef
#3526319
Sur la course junior, le résultat est sans aucune surprise. Il ne pourrait d'ailleurs pas être plus représentatif de la hiérarchie de la saison : le podium du ChDM se presente dans le même ordre que le classement first cycling pour l'année 2022 !
Et Emil Herzog fait un magnifique Champion du Monde. Le mec c'est quand le vainqueur en titre de Cottbus, la Course de la Paix, Valromey et Ruebliland !!! J'ajoute sa 5eme place sur Paris Roubaix pour finir de montrer à quel point c'est un crack.

D'ailleurs on avait trouvé en 2021 que Hagenes et Grégoire avaient été dominateurs. En nombre de points First Cycling, Herzog et Morgado les ont explosés.

Grégoire d'ailleurs confirme qu'il a surtout eu un passage stratosphérique au printemps, mais depuis, à part une étape arrachée au Tour de l'Avenir, il a quand même du mal. Cela fait longtemps maintenant qu'on ne l'a pas vu faire une différence dans une bosse.
Attention à ne pas avoir des attentes excessives. C'est un gros talent, mais il trouve aussi à qui parler.

C'était le cas sur la course espoirs, qui a fait triompher des garçons déjà expérimentés. Le Champion du Monde roule en WT, les deux autres médaillés sont en Conti Pro. Les meilleurs espoirs n'étaient pas au départ, mais leurs homologues professionnels sont venus rappeler aux amateurs qui étaient les patrons.

Deception pour les français, mais on peut quand même noter qu'en juniors comme en espoirs, les équipes étaient très solides. Ce constat d'homogénéité sans avoir le ou les meilleurs, on risque de le retrouver dimanche...
Dernière grosse chance de médaille, ce sera la course junior dames, après ce sera plus aléatoire. Mais même là, le parcours n'est pas à l'avantage d'Eglantine Rayer.

Le parcours que nous avons donc pu voir maintenant.
Une belle bosse, mais large, en ligne droite et sur belle route. Elle ne fait mal que si on la fait à fond.
Des virages, mais en route large également. Pas trop de relances, mais par contre quand le peloton embrayera, le placement sera compliqué, et effectivement certains pourraient y laisser des plumes.
Donc une fois les plus faibles éliminés naturellement, si la route est sèche c'est très compliqué de faire des différences.
Compte tenu de la distance et des probables attaques dans les 3 derniers tours, je reste sur une victoire disputée entre 5 et 20 coureurs :spamafote: mais le final sera passionnant quoi qu'il arrive.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3526326
Bon pour l'année prochaine, il n'y aura pas besoin de faire semblant pour savoir si le parcours est dûr ou pas, c'est quasi plat, 1000 mètres de dénivellé en moins que cette année. Bon, les championnats d'Europe en 2018 avait été un beau chantier, mais surtout je pense à cause de la faiblesse de l'opposition. Le circuit devrait être assez semblable.

https://www.directvelo.com/actualite/99 ... s-devoiles
  • 1
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40
  • 41

Bilbao il va peut-être manquer un peu de ryt[…]

Ca en est où le recrutement du Cav' che[…]

Oui la présentation du Lombardia est en bon[…]

Qui pour succéder à Alexandre Balmer[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site