Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 9 sur 11
  • 1
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
#3477055
PuncheurFou a écrit :
27 mai 2022, 00:28
rbl85 a écrit :
27 mai 2022, 00:22


Je pense qu'on se doutait tous que si il arrivait a s'extirper du peloton en solo assez loin de l'arrivée il serait quasi impossible a rattraper.
J'aurais été plus surpris si il avait sorti tout le monde de sa roue dans la RAF.
C'est ce qu'on dit rétrospectivement, mais sur le moment quand il produit son démarrage, on se dit qu'il va être rattrapé 10 minutes plus tard. Car qu'il fasse ça sur une course de seconde zone ou sur une course relevé mais un peu moins renommé comme San Sebastian, ok, mais là c'est LBL quand même !

Comme quoi même encore aujourd'hui j'arrive à être surpris par ce coureur. Je critique ceux qui le sous-estiment mais j'en fais partie. :elephant:
Perso dès que j'ai vu que les équipes mettaient pas tous les équipiers a rouler je savais que c'était mort pour le peloton
#3477057
Remco a décidé de ne plus afficher ses watts sur Strava depuis Tirreno (étonnant parce que c'est le premier à balancer l'évolution de son poids dans la presse), mais Jay Vine a transféré ses données :
6.20 sur les 30 min d'ascension si sa masse est bien de 70 kg comme rentrée dans son Strava.
6.30 s'il est à 69 kg comme renseignée sur internet.
Remco doit donc se situer entre 6.3 et 6.5 W/kg (il a davantage mené sur son coup de sape mais est plus aéro aussi, 6.5W/kg, je pense que c'est vraiment la limite haute.)

Sachant que le premier quart de la montée n'était pas extrêmement rapide sous le rythme des EF.
Si l'on décompose en quatre parties la montée de Vine, ça nous donne :
395 W (5.6-5.7W/kg)
445 W (6.35-6.45 W/kg)
460 W (6.55-6.65 W/kg) => Remco doit donc avoir effectué ce tronçon entre 6.65 et 6.8 W/kg
390 W(5.6 Wkg) => Remco bien plus aéro, pas sur qu'il soit allé plus haut et n'a plus tellement creusé sur la fin.

Donc le rythme n'était vraiment pas régulier en fait, généralement sur des ascensions en WT lorsqu'on a un train, le rythme est très régulier à savoir que le pied est monté au rythme des leaders (les équipiers ne pouvant pas tenir jusqu'au bout lâchent avant le sommet plus que ça n'accélère vraiment si ce n'est ponctuellement sur des attaques). Donc ça pouvait aller plus vite aujourd'hui en lissant. On voit que tout s'est joué sur l'énorme réserve de puissance qu'il fallait avoir à mi col : 6.65 à 6.8 W/kg sur 7/8 min pour prétendre à la victoire, ça, c'est très fort ! Ca veut dire que Remco peut vraiment rivaliser sur une grosse accélération dans un col et donc faire péter de grands noms au train. C'est même un choix délibéré de sa part d'avoir voulu se mettre dans le rouge, là où un Almeida n'apprécierait pas et se contenterait de rester juste en-dessous de son seuil à 6.3/6.4 W/kg tout du long.
On peut voir que les coureurs, Remco compris, ont quand même accusé le coup de cette grosse accélération sur le haut ne parvenant plus à monter au-delà des 390/410 W ou 6 W/kg, ça a fait très mal et c'est logique, un effort de 8 min à 104/105% du seuil après déjà 20 min proche du seuil, ça picotte, ça picotte, après c'est de la survie et tu finis comme tu peux.
Remco n'ayant pas l'équipe pour monter grand train n'avait de toute façon que cette alternative pour faire céder ses adversaires.
En Suisse, on aura sans doute une autre configuration avec un pied des derniers cols bien plus rapide et un rythme plus régulier à tenir sur toute la durée.

Remco n'a pas encore course gagnée, on ne sait jamais : après avoir géré l'Ascension hier peut-être a-t-il prévu de faire le pont aujourd'hui.
#3477115
J'ai revu sa victoire sur la première étape, il a vraiment un punch pas dégueux, ça rappelle aussi ce qu'il faisait en 2020. Je pense qu'il y a moyen qu'il s'améliore nettement au sprint (d'où ma déception de ne pas avoir pu le voir sprinter lors de la Flèche Brabançonne, ça aurait été intéressant de voir s'il a progressé).
#3477116
PuncheurFou a écrit :
27 mai 2022, 12:18
J'ai revu sa victoire sur la première étape, il a vraiment un punch pas dégueux, ça rappelle aussi ce qu'il faisait en 2020.
Y'en a certains qui trouvent pas ça impressionnant :rieur: , mais plus qu'un punch pas dégueux je suis persuadé qu'il fait parti des 5 meilleurs puncheurs du monde, dans une course usante sa puissance sur 1 minute est phénoménale et en bosse courte il est capable de jouer avec du VDP, Van Aert ou du Ghirmay amha.
#3477129
Iguane a écrit :
27 mai 2022, 12:23
PuncheurFou a écrit :
27 mai 2022, 12:18
J'ai revu sa victoire sur la première étape, il a vraiment un punch pas dégueux, ça rappelle aussi ce qu'il faisait en 2020.
Y'en a certains qui trouvent pas ça impressionnant :rieur: , mais plus qu'un punch pas dégueux je suis persuadé qu'il fait parti des 5 meilleurs puncheurs du monde, dans une course usante sa puissance sur 1 minute est phénoménale et en bosse courte il est capable de jouer avec du VDP, Van Aert ou du Ghirmay amha.
En plus quand tu vois comment il revient sur plusieurs attaques, ça rend la chose impressionnante.

Je pense que certains l'évaluent mal car il ne varie pas sa puissance par un punch bref et intense (comme le second de l'étape), il accélère et reste constamment sur le même rythme, ce qui lui permet de résister (je pense que tu m'auras compris^^).
#3477169
Première démonstration en montagne de Remco depuis sa chute, ça fait vraiment plaisir. "Plus qu'à" le valider en Suisse face à une concurrence plus conséquente. Si il le fait, j'aurai du mal de patienter jusqu'au départ de la Vuelta... Ca plus ses progrès en descente, ça a l'air d'aller dans le bon sens.
Reste quelque chose qui me taraude depuis l'an dernier : les jours sans qu'il a régulièrement montrés dans les épreuves par étapes depuis sa chute. Si ça reste de cette ampleur, ça me paraît très problématique pour les GT.

L'autre grosse satisfaction, c'est Cian Uijtdebroeks. On l'a vu à son aise hier et il me donne l'impression de tranquillement mais sûrement monter en puissance au cours de sa première saison pro. Hormis le Tour de l'Avenir, je ne pense pas qu'on connaisse son programme de deuxième partie de saison, mais on pourra un peu statuer de son niveau sur les chronos aux Championnats de Belgique clm
#3477186
Nopik a écrit :
27 mai 2022, 15:08
Brenner aussi semble avoir fait une belle montée, un peu en second rideau mais quand même pas loin
Vrai! Il évolue plus dans l'ombre que certains de ses contemporains, mais on voit petit à petit son nom apparaître dans des tops 20 voire top 10 comme hier.
C'est un profil qu'on encore bcp de mal à cerner, je trouve
  • 1
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11

Je me sens fragile avec Kristoff sur l'étap[…]

Van Aert j'adore, c'est du pain béni pour l[…]

Ce qui m'inquiète avec Pogi, c'est que comm[…]

Si j'ai le temps ce soir je m'insulte dans le je[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site