Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

#3476437
Étape 18_Jeudi 26 mai 2022 : BORGO VALSUGANA - TREVISO (152 km) 1150m D+


HORAIRES DE DÉPART : 13h50 / HORAIRES D'ARRIVÉE : 17h00/17h20


DESCRIPTION
Spoiler : :


" L’itinéraire relie la Valsugana et la plaine vénitienne via le Scale di Primolano et le Muro di Ca’ del Poggio, les seuls obstacles topographiques de l’étape, qui mène à Trévise par des routes droites et généralement larges. Au fur et à mesure que l’étape traverse plusieurs zones urbaines, des ronds-points, des îlots de circulation et du mobilier urbain jalonneront le parcours. A Trévise, les coureurs seront accueillis avec un circuit d’environ 11 km, à parcourir une seule fois.

Le circuit final se déroule sur des routes larges et plates, à l’exception d’un secteur un peu plus étroit, de 4 à 2km de l’arrivée, et d’un virage plus serré avec 3 km à parcourir. Sur les 2 derniers km, la route s’élargit, avec juste un dernier virage à 1 200 m de l’arrivée (sur asphalte). "

CARTES / PROFILS / HORAIRES
Spoiler : :









DIFFUSION TV :


RP > 13h20- 13h50 / E1 > 13h50 - 17h15


STREAMING




LIVE TEXTE





PRÉVISIONS MÉTÉO :


BORGO VALSUGANA : 🌦 24 degrés 🌬 5 - 30 km/h (S)

TREVISO : ⛅️ 26 degrés 🌬 5 - 23 km/h (S)


On surveillera le vent, qui sera principalement de côté sur les 3 premiers quarts de l'étape, mais de force modéré




FAVORIS DU JOUR :


⭐️ ⭐️ ⭐️

Démare, Gaviria, Cavendish


⭐️ ⭐️

Bauhaus, Dainese, Consoni

⭐️

Albanese, Theuns, Cort, De Gendt, MVDP, Vendrame, Felline, Gabburo, Eenkhoorn, Gavazzi ...


#3476438
PRÉSENTATION HISTORIQUE :study:



BORGO VALSUGANA




Image



HISTOIRE

Grâce à sa position de transition entre la Vénétie et le Trentin, Borgo Valsugana a toujours eu une certaine importance du point de vue historique, politique et économique.

Des origines à l'époque romaine
Les premiers centres habités se sont d'abord installés dans la Basse Valsugana à partir de l'âge du bronze tardif. Il s'agissait principalement de populations rhétiques et gallo-vénitiennes. La romanisation de la région a probablement eu lieu dans le ier siècle apr. J.-C., quand elle a été annexée au municipium de Feltria de la Regio X.

Les campagnes de Bonaparte en 1796 marquèrent la fin d'une longue période de paix. Bonaparte est arrivé à Borgo Valsugana et y a passé la nuit avec 15 000 hommes, avant d'aller battre les Autrichiens du comte Wurmser le lendemain, le 8 septembre 1796, près de Bassano del Grappa, lors de la bataille de Bassano.

Giacomo Casanova y séjourna les 4 et 5 novembre 1756, juste après sa fuite de la prison vénitienne des Plombs.

Jusqu'en 1918, la ville (appelée BORGO jusqu'à la fin du xixe siècle) fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 21 Bezirkshauptmannschaften dans la province du Tyrol.

À noter que c'est la ville de naissance de Matteo Trentin :smile:

Sources : Wikipédia



BORGO VALSUGANA

Image

Image

Image

Image


Le village est un dédale de ruelles médiévales. Des ruelles et des cours imbriquées entrelacées accueillent des palais Renaissance et baroques, des boutiques vendant des produits typiques, des ponts sur la Brenta et des églises de différentes époques.


Château de Telvana
La forteresse, qui remplissait une fonction de contrôle importante de la voie romaine Claudia Augusta Altinate, regarde Borgo Valsugana comme pour la surveiller. Et, surtout quand des nuages ​​bas l'entourent, le manoir semble avoir été volé à un livre :

Image

Église Sant'Anna, contient des fresques de Giovanni Scajaro :

Image

Image


Chiesa della Natività di Maria :

Image

Image

Image

Oratorio di San Rocco remonte au XVe siècle, et bénéficie d'un beau style gothique tardif de style vénitien :

Image


#3476440
TRÉVISE



Image


Image

Image

Image


Les ruines d'un antique village situé sur les rives du Sile témoignent que les origines de Trévise remontent à l'âge du Bronze (XVème siècle). A partir du Xème siècle a.C. la ville dut habitée par les Paléovénètes, auxquels postérieurement, en 49 a.C., Rome concéda la citoyenneté romaine.

Dans le haut moyen-âge, Trévise fut un centre fleurissant sous les Carolingiens, quand elle devint la capitale d'une Marche et obtint un hôtel de la monnaie. L'année 1164 est une date importante: ce fut alors que l'Empereur Barberousse reconnut à la ville la dignité delibre commune. Commença alors la période la plus glorieuse de Trévise, qui étendit sa domination, s'embellit de nouvelles églises et palais, célébra des fêtes chevaleresques tout en accueillant poètes et troubadours, ce qui lui valut le nom de « Région joyeuse et amoureuse ». En 1237 Trévise tomba sous la tyrannie de Ezzelino da Romano et depuis lors la ville passa de mains en mains, tourmentée par guerres et lutes civiles pendant plus d'un siècle.

En 1389 les habitants de Trévise se joignirent spontanément à la Sérénissime République de Venise, qui procura à la ville une longue époque de paix et de prospérité. Trévise s'enrichit de palais et de fresques en style gothique vénitien. En 1509 Venise voulut doter la ville des nouvelles fortifications pour pouvoir défendre ses propres territoires au nord. C'est à cette époque que remontent les murs actuels et les portes monumentales.

En 1797 Trévise et Venise tombèrent sous l'agression des armées de Napoléon. La ville passa alors sous la domination autrichienne jusqu'au 15 juillet 1866, quand les bersagliers italiens la libérèrent, marquant ainsi son annexion au Royaume d'Italie.

Pendant la Deuxième Guerre Mondiale Trévise subit de lourdes pertes. Le 7 avril 1944 (vendredi saint) un bombardement américain causa des milliers de victimes et détruisit de nombreux édifices et monuments historiques, beaucoup des structures médiévales du centre-ville furent détruites, dont une partie du Palazzo dei Trecento, et environ 1 000 personnes furent tuées.
Sources : Nozio


TRÉVISE :


Image

Image


Ensemble monumental du Moyen Âge et de la Renaissance, et restauré après la Seconde Guerre mondiale, Trévise est complètement entourée de remparts construits au début du xvie siècle par les Vénitiens qui firent de Trévise un des bastions de leur arrière-pays pour la défense contre la ligue de Cambrai. Le lion de la République de Venise est visible sur plusieurs points de ces remparts et sur les trois portes historiques de la ville.

Image

Au nord s'ouvre la monumentale Porta San Tomaso, édifiée en pierre d'Istrie :

Image

À l'ouest, en direction de Padoue et de Vicence, se trouve la Porta Santi Quaranta :

Image

vers Altino et Venise est située la Porta Altinia :

Image


La Piazze dei Signori est la plus grande place de Trévise. Située au centre de la ville, elle en est le centre culturel, social et historique. Le nom est dû à la présence ici du « Palais de la Seigneurie de Trévise ». Il se décompose en deux entités :
Le Palais de la Préfecture, qui était le siège de la Seigneurie, et la Tour Civique (1218) qui, édifiée au xiiie siècle, a subi de nombreux changements au cours des siècles.
Le Palazzo dei Trecento, ancien siège du Grand Conseil qui date du XIII siècle.

Image

Image

Image

Image

Le monument aux morts, Gloria par Arturo Stagliano, sur la Piazza della Vittoria. Inauguré le 4 novembre 1931 :

Image

La Fontana delle Tette (Fontaine aux seins) :elephant:

Image

On est à la limite du ban là non ? :genance:
#3476519
stereoking69 a écrit :
25 mai 2022, 17:43
Les échappées ont de réelles chances car certains sprinteurs ne passeront pas le mur à 12%.
Bosse d'un kilomètre à 50 bornes de l'arrivée, ils ont le temps de revenir.
La question est plutôt de savoir quelles équipes ont un intérêt et la force de contrôler une échappée. Qiuck Step et Groupama ?
#3476520
Et si finalement c'était demain que le destin de ce Giro se jouait ? Un bon coup de bordures dans la première partie de course , et une explication d'homme à homme à partir du mur à 50 km de l'arrivée :cheval:
Putain je viens de me faire une injection d'epoptimisme dans la fesse gauche et ça marche un peu trop je crois ... Alors que c'est sans doute pour Ravanelli .
#3476531
Quef a écrit :
25 mai 2022, 17:52
stereoking69 a écrit :
25 mai 2022, 17:43
Les échappées ont de réelles chances car certains sprinteurs ne passeront pas le mur à 12%.
Bosse d'un kilomètre à 50 bornes de l'arrivée, ils ont le temps de revenir.
La question est plutôt de savoir quelles équipes ont un intérêt et la force de contrôler une échappée. Qiuck Step et Groupama ?
Je sais pas trop :reflexion:
Au bas de la descente du mur il restera 40 km. Faudra voir si les équipiers auront la force d'accélérer. Ils vont essayer de maintenir un écart assez faible avant le Mur, pour le monter doucement et pas se mettre dans le rouge. Après tout dépend de la composition de l'échappée. Si on a un gros groupe de gaziers style De Gendt, Felline, Juul-Jensen, MVDP ... ça peut aller au bout. Je dirais 55/45 pour un sprint.
#3476563
Delgato a écrit :
25 mai 2022, 18:03
Quef a écrit :
25 mai 2022, 17:52


Bosse d'un kilomètre à 50 bornes de l'arrivée, ils ont le temps de revenir.
La question est plutôt de savoir quelles équipes ont un intérêt et la force de contrôler une échappée. Qiuck Step et Groupama ?
Je sais pas trop :reflexion:
Au bas de la descente du mur il restera 40 km. Faudra voir si les équipiers auront la force d'accélérer. Ils vont essayer de maintenir un écart assez faible avant le Mur, pour le monter doucement et pas se mettre dans le rouge. Après tout dépend de la composition de l'échappée. Si on a un gros groupe de gaziers style De Gendt, Felline, Juul-Jensen, MVDP ... ça peut aller au bout. Je dirais 55/45 pour un sprint.

Avec la fatigue d'une fin de Giro, pourrait on imaginer un scénario un peu différent avec cette bosse?
Les sprinteurs ont l'ait au bout de rouleau; ou alors se réservent ils depuis des jours et des jours exprès pour cette étape faite pour eux, qui leur permet d'éviter d'abandonner.
#3476578
Lors de la dernière étape de sprint, le peloton a galéré pour rattraper la "petite" échappée avec Eenkhorn et Prodhomme entre autre même s'il y avait un beau col en milieu d'étape... Donc là avec 107 kms assez cas se-pattes si des gros gaziers sortent (ils rongent leur frein depuis plusieurs jours déjà...) style les Lotto Alpecin Cort ça peut résister au peloton...
D'autant que depuis cette étape Nizzolo a abandonné donc Israel ne roulera pas...
#3476582
Nanmé, Nono et le Cav ne se sont pas galérés pour rien des journées entières dans le gruppetto avec Kluge et Brandle qui ne sont pas les plus causants pour passer de bonnes après-midis entre potes.
Personne n'aura le droit de sortir à part deux Drone Hopper et peut-être un Bardiani s'il demande la permission gentiment pour aller embrasser sa mère sur le parcours.
Mais méfiance quand même, car Guillaume Martin pourrait bien tenter un coup de Trafalgar sur le petit faux plat après le départ pour renverser le Giro.
#3476586
wallers a écrit :
25 mai 2022, 22:05
Nanmé, Nono et le Cav ne se sont pas galérés pour rien des journées entières dans le gruppetto avec Kluge et Brandle qui ne sont pas les plus causants pour passer de bonnes après-midis entre potes.
"Viser Trévise est ma devise pour que , de guise , les devises soient de mise" est le leitmotiv du Cav' depuis le départ de ce Giro . Donc tu as raison de souligné qu'il sera à coup sûr intéressé par l'étape de demain .
Par contre Nono lui , il veut juste un maillot flashy , autre que le gilet jaune , pour rouler dans le brouillard picard . :elephant:
#3476669
Kivolanov_Volabov a écrit :
26 mai 2022, 11:18
Almeida covidé :sweat:
Ah bah sa c'est moche ! :sweat:
C'est bien sympa de vouloir venir mettre un peu d'animation dans cette morne édition du Giro , mais il pouvait pas viser quelqu'un d'autre le K.O vide ? Au hasard ... Guillaume Martin , histoire d'abréger ses souffrances :spamafote:

Pour découvrir le meilleur top10 des joueur[…]

Coureurs choisis lors des drafts préc&eacut[…]

Vidéo de reco du parcours en photos : http[…]

Pendant ce temps là en 2022

Ila toute la saison 2023 pour se décid[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site