Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 17 sur 17
  • 1
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
#3475303
marooned a écrit :
21 mai 2022, 19:22
twisty a écrit :
21 mai 2022, 18:23
Et en dehors de ces routes basques impraticables, je ne sais pas trop où ASO pourrait trouver ce type de profil, des bosses de 5 km à 8/9 % et des murs de 2 à 11% qui s'enchainent sans plaine.
Dans le Massif Central. On avait eu des étapes de ce style assez sympa en deuxième semaine sur le Tour 2020 avec des arrivées à Sarran et au Puy Mary. Mais les leaders n'en avaient pas fait grand chose.

Image
Tout le final avec la côte de l'Estiade, la côte d'Anglards-de-Salers, le col de Néronne (par son versant le plus difficile) et le Pas de Peyrol était des montées dans la lignée de celles proposées sur le Giro aujourd'hui. Après le Pas de Peyrol, on aurait même pu rajouter le col du Perthus et le col de Font de Cère comme en 2016 lors de l'arrivée au Lioran.

Image

Je rêverai de voir une étape de ce genre la veille de l'arrivée du Tour à la place d'un chrono ou d'une étape de haute montagne.
Celle-ci était bien tracé également (étape 8 Tour 2019) :

#3475333
stereoking69 a écrit :
22 mai 2022, 20:48
marooned a écrit :
21 mai 2022, 19:22


Dans le Massif Central. On avait eu des étapes de ce style assez sympa en deuxième semaine sur le Tour 2020 avec des arrivées à Sarran et au Puy Mary. Mais les leaders n'en avaient pas fait grand chose.

Image
Tout le final avec la côte de l'Estiade, la côte d'Anglards-de-Salers, le col de Néronne (par son versant le plus difficile) et le Pas de Peyrol était des montées dans la lignée de celles proposées sur le Giro aujourd'hui. Après le Pas de Peyrol, on aurait même pu rajouter le col du Perthus et le col de Font de Cère comme en 2016 lors de l'arrivée au Lioran.

Image

Je rêverai de voir une étape de ce genre la veille de l'arrivée du Tour à la place d'un chrono ou d'une étape de haute montagne.
Celle-ci était bien tracé également (étape 8 Tour 2019) :

N’est-ce pas l’étape où Alaph et Pinot attaquent sur le sommet de la dernière bosse?
Cette étape était superbe, mais:
-les écarts n’étaient pas faits (il n’y avait eu aucune « grande » étape avant)
-cette étape n’avait pas été repérée comme décisive
Plus ça va, plus je me dis que les mecs repèrent les quelques étapes décisives, celles le plus à même de faire des écarts (CLM et arrivées au sommet) et qu’ils s’accordent pour ne pas bouger une oreille sur les autres étapes
Cette étape ne rentrait pas dans ce cadre -> aucun favori ne bouge
#3475365
J'ai regardé en différé de 30 heures.
Quelle étape ! :w00t:

Almeida je me souviens pas de l'avoir vu en difficulté en descente. C'est nouveau ? :reflexion: Parce que là il se fait lâcher par Pozzo sur une descente très courte. :ouch:
Avec ce niveau dans les descentes des dolomites ça lui fait perdre le podium. Surtout que les barhein ont vu qu'ils étaient moins forts à la pédale. Ils vont surement tenter des coups dans les descentes en 3eme semaine.
#3475369
:neutral:
Boris a écrit :
22 mai 2022, 22:53
stereoking69 a écrit :
22 mai 2022, 20:48


Celle-ci était bien tracé également (étape 8 Tour 2019) :

N’est-ce pas l’étape où Alaph et Pinot attaquent sur le sommet de la dernière bosse?
Cette étape était superbe, mais:
-les écarts n’étaient pas faits (il n’y avait eu aucune « grande » étape avant)
-cette étape n’avait pas été repérée comme décisive
Plus ça va, plus je me dis que les mecs repèrent les quelques étapes décisives, celles le plus à même de faire des écarts (CLM et arrivées au sommet) et qu’ils s’accordent pour ne pas bouger une oreille sur les autres étapes
Cette étape ne rentrait pas dans ce cadre -> aucun favori ne bouge
Je me rappelle très bien de cette étape. Elle était :love:
Effectivement c'est l'étape où Alaf et Pinot sortent. Et De Gendt trouve la force de leur résister dans les derniers km avec très peu d'avance.
Auparavant De Gendt et De Marchi (ce duo :genance: ) avaient broyé leurs compagnons d'échappée. Puis De Gendt s'était envolé.

En revanche il faut préciser que le facteur qui rend cette étape magnifique c'est EF qui décide à un moment de se lancer dans la poursuite. On ne sait toujours pas pourquoi à cette heure :genance:
C'est eux qui prennent les choses en main et font que l'étape reste jouable pour le peloton. Sans eux c'était une étape classique avec échappée qui arrive avec 5 minutes d'avance.
#3475405
Souvenir horrible de cette étape : De Marchi n'avait broyé personne, il s'était fait marché dessus par De Gendt, c'en était presque gênant, puis Ciccone avait perdu le maillot et avait lourdement chuté.
  • 1
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17

Coureurs choisis lors des drafts préc&eacu[…]

Magnus s'est juste échauffé pour l'i[…]

MVDP qui vient de tuer mon classement par points..[…]

Nice Ghost Cycling Team

Tiens l'équipe aurait comme sponsor Obor […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site