Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 10 sur 10
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
#3474005
-Vélomen- a écrit :
19 mai 2022, 19:50

Pas trop fan de rap, mais j'adore NTM aussi :

Voici le strava de Bardet :

Giro #9 Blockhaus
Fais gaffe, y a d'autres champions
Comme toi qui jouent les cons

Tout ceci n'a qu'un temps
Vivre dans l'excès à plein temps
Oh, cesse de perdre ton temps
Ou bien de brasser du vent
Bon j'aurais dû préciser qu'en vieillissant il est vrai que j'en écoute de moins en moins . Mais merci de la retranscription , j'espère qu'il saura poser son SRM et son oreillette quand il le faudra à défaut de poser son gun :jap:
#3474020
luckywinner a écrit :
19 mai 2022, 21:07

Je mélange pas tout, j'énonce des faits qui montrent que le débat sur les bonifs n'a pas d'intérêt, et la question du journaliste montrait qu'il avait pas de questions intéressantes à poser, et que la réponse de Bardet n'a pas vraiment à être analysé comme elle a pu être fait ici.
Puisque je suis cité sans être nommé , je vais me permettre de répondre . En fait ce que je rapproche à Bardet dans cette ITW , c'est pas de prendre ou de ne pas prendre de bonifs , on s'en fout clairement des 3" de Carapaz on est d'accord , cependant je trouve que l'intégralité de sa réponse en dit long sur son état d'esprit . Le cheminement des réponses de Bardet , on le connaît , c'est : "Le Giro est encore long" , puis "la 3ème semaine est absolument terrible" (cf : aujourd'hui au micro de Frileux) pour ensuite continuer par "tout peut arriver jusqu'au dernier moment, l'étape de Samedi peut tout faire basculer", pour finir samedi soir par dire "C'était important de ne pas tout donner aujourd'hui et d'en garder un peu pour le chrono de demain" . Et il dira Dimanche soir qu'il a tout donné probablement . Oui je sais je caricature (à peine) mais il nous sort ces même réponses à chaque fois , et ce depuis des années et on a vu le résultat , au mieux il finit sur le podium , sa aussi c'est factuel . Alors oui il donnera tout , il y aucun doute sur le bonhomme , mais est-ce qu'il laissera à un moment donné son instinct prendre le dessus pour saisir l'opportunité si celle-ci se présente ? Sans chercher à se faire un tableau bénéfices/risques dans la tête ? J'en doute mais mon avis ne vaut en rien vérité . Pour que Bardet gagne ce Giro , il faudra pour moi qu'il soit le plus fort mais pas que . Et Carapaz, lui , a déjà démontrer sa solidité sur 3 semaines dans la période récente , contrairement à Bardet , a déja gagné un Giro , contrairement à Bardet , et à l'équipe la plus forte , contrairement à Bardet . Bien que Arensman pourrait s'avérer fort utile , si il n'a pas déjà la tête chez Ineos .
Bardet avait cet instinct jusqu'en 2016 , mais depuis c'est rarement lui qui lance les manœuvres tactiques pour renverser un classement , alors qu'il laisse très souvent sous-entendre vouloir le faire . Quand il peut se le permettre physiquement je parle , je n'oublie pas son coup de mou à la fin de sa période Ag2r et son année 2021 en mode" nouveau chapitre" .
Moi je suis pas un hater de Bardet , ni de personne depuis que :froome: n'avance plus d'ailleurs mais j'émets juste un doute sur sa faculté mentale à basculer dans une position , que ses performances actuelles peuvent laisser envisager , de vainqueur potentiel de ce Giro . C'est un mec hyper intelligent , mais parfois quand on est intelligent on réfléchi trop et je voudrais pas qu'il se le reproche dimanche prochain , c'est tout . Et si jamais il vient à s'imposer je serais extrêmement heureux pour lui :jap:
Voilà désolé pour le HS
#3474029
Ma prévision d'avant Giro ne tombera pas loin de la vérité :rieur:
Bradounet_ a écrit :
03 mai 2022, 23:59
Ilnur majka a écrit :
03 mai 2022, 19:29
Finalement Marzcko au départ Giro ;
Ce qui donne pour Apecin Bayer ,Oldani,MDVP,De Bondt,Leysen,Krieger,Riesbeek et Marezcko
Équipe tout bonnement affreuse sans la bêtasse hollandaise, mais qui trouvera encore le moyen de revenir avec 5 victoires d'étape avec 3 coureurs différents. :tonton:
Oldani première victoire pro. :rieur:
Juste la bêtasse qui sous-performe quelque peu mais ce n'est pas encore fini, bientôt le festival Bayer en montagne.
#3474038
Bardet n'a effectivement pas grand chose à gagner à jouer les bonifs eu égard à la troisième semaine qui attend les coureurs.
Je pense surtout que s'il s'amusait à contester systématiquement les bonifs à Carapaz, il serait tout de suite identifié comme Le prétendant au titre (comme l'était Evenepoel qui était allé titiller Bernal l'an passé sur les inters), le challenger de Carapaz à la fois par le peloton, les médias et par Carapaz lui-même surtout qui sera le premier à gicler dans sa roue dans les Alpes et par Landa/Almeida/Hindley qui pourraient avoir à lui laisser faire le boulot derrière Carapaz "c'est toi le challenger numéro 1, non ? Alors vas-y, roule, nous, on joue plus le podium".
C'est une pression inutile à se rajouter pour Bardet qui n'a encore jamais eu à gérer une telle position de challenger numéro un que ce soit en 2016 et 2017 sur le TdF. Vaut mieux essayer de continuer à avancer quelque peu masqué même si on l'a déjà identifié comme un des trois plus forts de la course depuis dimanche.
Carapaz, c'est lui le favori au départ, donc ça ne change pas grand chose pour lui, il est attendu.
#3474042
Bradounet_ a écrit :
19 mai 2022, 23:16
...
C'est une pression inutile à se rajouter pour Bardet qui n'a encore jamais eu à gérer une telle position de challenger numéro un que ce soit en 2016 et 2017 sur le TdF.
...
Et c'est bien là mon inquiétude et les réserves que j'émets par rapport à ceux qui le voit gagner ce Giro dimanche prochain . À voir si il arrive à opérer cette bascule psychologique . Si il vient à prendre le Rose , s'il veut gagner il faudra bien le prendre amendoné, à voir comment lui et son équipe très jeune et surtout très faible jusqu'ici gèreront la chose . C'est l'inconnu total pour Raymond à ce niveau là , contrairement à Carapaz et Ineos .
#3474045
Calisto631 a écrit :
19 mai 2022, 21:42
Sans intérêt non. Carapaz a perdu une Vuelta à cause des bonifs. Faire un mini jump ça demande pas un effort considérable, surtout que tu vois Bardet faire certains efforts pour Dainese.
Bon OK les bonifs peuvent jouer. Mais seulement si tu t'appelles roglic et que tu gagnes des qu'un sprint se profile à l'horizon. (j'ai même envie de rajouter et qu'en plus t'es sur la vuelta.)
#3474055
MajorK03 a écrit :
19 mai 2022, 21:47
luckywinner a écrit :
19 mai 2022, 21:07

Je mélange pas tout, j'énonce des faits qui montrent que le débat sur les bonifs n'a pas d'intérêt, et la question du journaliste montrait qu'il avait pas de questions intéressantes à poser, et que la réponse de Bardet n'a pas vraiment à être analysé comme elle a pu être fait ici.
Puisque je suis cité sans être nommé , je vais me permettre de répondre . En fait ce que je rapproche à Bardet dans cette ITW , c'est pas de prendre ou de ne pas prendre de bonifs , on s'en fout clairement des 3" de Carapaz on est d'accord , cependant je trouve que l'intégralité de sa réponse en dit long sur son état d'esprit . Le cheminement des réponses de Bardet , on le connaît , c'est : "Le Giro est encore long" , puis "la 3ème semaine est absolument terrible" (cf : aujourd'hui au micro de Frileux) pour ensuite continuer par "tout peut arriver jusqu'au dernier moment, l'étape de Samedi peut tout faire basculer", pour finir samedi soir par dire "C'était important de ne pas tout donner aujourd'hui et d'en garder un peu pour le chrono de demain" . Et il dira Dimanche soir qu'il a tout donné probablement . Oui je sais je caricature (à peine) mais il nous sort ces même réponses à chaque fois , et ce depuis des années et on a vu le résultat , au mieux il finit sur le podium , sa aussi c'est factuel . Alors oui il donnera tout , il y aucun doute sur le bonhomme , mais est-ce qu'il laissera à un moment donné son instinct prendre le dessus pour saisir l'opportunité si celle-ci se présente ? Sans chercher à se faire un tableau bénéfices/risques dans la tête ? J'en doute mais mon avis ne vaut en rien vérité . Pour que Bardet gagne ce Giro , il faudra pour moi qu'il soit le plus fort mais pas que . Et Carapaz, lui , a déjà démontrer sa solidité sur 3 semaines dans la période récente , contrairement à Bardet , a déja gagné un Giro , contrairement à Bardet , et à l'équipe la plus forte , contrairement à Bardet . Bien que Arensman pourrait s'avérer fort utile , si il n'a pas déjà la tête chez Ineos .
Bardet avait cet instinct jusqu'en 2016 , mais depuis c'est rarement lui qui lance les manœuvres tactiques pour renverser un classement , alors qu'il laisse très souvent sous-entendre vouloir le faire . Quand il peut se le permettre physiquement je parle , je n'oublie pas son coup de mou à la fin de sa période Ag2r et son année 2021 en mode" nouveau chapitre" .
Moi je suis pas un hater de Bardet , ni de personne depuis que :froome: n'avance plus d'ailleurs mais j'émets juste un doute sur sa faculté mentale à basculer dans une position , que ses performances actuelles peuvent laisser envisager , de vainqueur potentiel de ce Giro . C'est un mec hyper intelligent , mais parfois quand on est intelligent on réfléchi trop et je voudrais pas qu'il se le reproche dimanche prochain , c'est tout . Et si jamais il vient à s'imposer je serais extrêmement heureux pour lui :jap:
Voilà désolé pour le HS
Même si tu divagues en inventant des propos, la réalité c'est que pour gagner un GT ou même faire un grand résultat, il faut être dans la gestion.
Et tout le monde sait que la 3eme semaine terrible fait que tout se jouera lors de ces étapes là.

Bardet sur le Tour alors qu'il pouvait faire un grand résultat et qu'il a le moins gérer (prendre des risques pour toi) sa course c'est en 2018, ce n'est pas 2016, résultat il a une mauvaise journée en 3eme semaine qui le sort du jeu du podium.

Je pense que Bardet ne sera jamais assez fort pour dominer une course comme certains coureurs arrivent à le faire (Froome Roglic Pogacar Nibali principalement ces dernières années) dans cette situation, si tu veux gagner soit tu dois avoir de la réussite (exemple Bernal 2019) soit tu dois être un peu sous-estimé par les favoris (exemple Pogacar 2020 ou Carapaz 2019) et tu dois parfaitement gérer ta course.
Même un Bernal en 2021 il est dans la gestion, car il avait pas suffisamment de marge sur ses adversaires.

Après que tu aimes pas son discours pas de souci, mais dit simplement ça plutôt que à partir d'une ITW tu conclus sur ses capacités réelles à faire un résultat sur la course.
#3474082
Vu la teneur des débats sur ce topic, j'ai envie de dire : vivement le (vrai) début de ce Giro, car on sent que certains sont sur les nerfs et cherchent à s'occuper l'esprit avec des débats pour * les mouches. :jap:
#3474101
MajorK03 a écrit :
19 mai 2022, 21:47
luckywinner a écrit :
19 mai 2022, 21:07

Je mélange pas tout, j'énonce des faits qui montrent que le débat sur les bonifs n'a pas d'intérêt, et la question du journaliste montrait qu'il avait pas de questions intéressantes à poser, et que la réponse de Bardet n'a pas vraiment à être analysé comme elle a pu être fait ici.
Puisque je suis cité sans être nommé , je vais me permettre de répondre . En fait ce que je rapproche à Bardet dans cette ITW , c'est pas de prendre ou de ne pas prendre de bonifs , on s'en fout clairement des 3" de Carapaz on est d'accord , cependant je trouve que l'intégralité de sa réponse en dit long sur son état d'esprit . Le cheminement des réponses de Bardet , on le connaît , c'est : "Le Giro est encore long" , puis "la 3ème semaine est absolument terrible" (cf : aujourd'hui au micro de Frileux) pour ensuite continuer par "tout peut arriver jusqu'au dernier moment, l'étape de Samedi peut tout faire basculer", pour finir samedi soir par dire "C'était important de ne pas tout donner aujourd'hui et d'en garder un peu pour le chrono de demain" . Et il dira Dimanche soir qu'il a tout donné probablement . Oui je sais je caricature (à peine) mais il nous sort ces même réponses à chaque fois , et ce depuis des années et on a vu le résultat , au mieux il finit sur le podium , sa aussi c'est factuel . Alors oui il donnera tout , il y aucun doute sur le bonhomme , mais est-ce qu'il laissera à un moment donné son instinct prendre le dessus pour saisir l'opportunité si celle-ci se présente ? Sans chercher à se faire un tableau bénéfices/risques dans la tête ? J'en doute mais mon avis ne vaut en rien vérité . Pour que Bardet gagne ce Giro , il faudra pour moi qu'il soit le plus fort mais pas que . Et Carapaz, lui , a déjà démontrer sa solidité sur 3 semaines dans la période récente , contrairement à Bardet , a déja gagné un Giro , contrairement à Bardet , et à l'équipe la plus forte , contrairement à Bardet . Bien que Arensman pourrait s'avérer fort utile , si il n'a pas déjà la tête chez Ineos .
Bardet avait cet instinct jusqu'en 2016 , mais depuis c'est rarement lui qui lance les manœuvres tactiques pour renverser un classement , alors qu'il laisse très souvent sous-entendre vouloir le faire . Quand il peut se le permettre physiquement je parle , je n'oublie pas son coup de mou à la fin de sa période Ag2r et son année 2021 en mode" nouveau chapitre" .
Moi je suis pas un hater de Bardet , ni de personne depuis que :froome: n'avance plus d'ailleurs mais j'émets juste un doute sur sa faculté mentale à basculer dans une position , que ses performances actuelles peuvent laisser envisager , de vainqueur potentiel de ce Giro . C'est un mec hyper intelligent , mais parfois quand on est intelligent on réfléchi trop et je voudrais pas qu'il se le reproche dimanche prochain , c'est tout . Et si jamais il vient à s'imposer je serais extrêmement heureux pour lui :jap:
Voilà désolé pour le HS
Je ne suis pas du tout d'accord avec l'idée selon laquelle Bardet serait uniquement un coureur suiveur qui se contenterait de suivre les offensives des autres et ferait la différence seulement sur sa régularité.
C'est un coureur intelligent : il sait qu'il doit prendre des risques pour rempoter une course par étapes mais son intelligence fait qu'il n'est prêt à prendre que des risques bien calculés en amont. Je trouve que sa victoire au Bettex sur le Tour 2016 en est une parfaite illustration. Mais aussi ses attaques dans le Galibier dans le Tour 2017 où il n'a pas peur d'attaquer Froome, mais où il le fait à l'endroit attendu, celui où il sait que si son attaque ne fait pas la différence, il pourra encore s'accrocher à ses concurrents. Encore cette année, sa victoire sur le Tour des Alpes est construite à cette image : il a attendu l'ascension la plus difficile et la plus propice pour placer son attaque et renverser le général.

Il me semble donc que Bardet n'a pas peur de prendre ses responsabilités, mais qu'il le fait à des moments où il ne risque pas de tout perdre. On peut lui reprocher de ne pas être un coureur à la Contador, prêt à tout pour renverser la table, mais finalement les Contador sont plutôt des exceptions et, globalement, rares sont les favoris de GT qui se lancent dans une offensive risquée alors qu'ils sont encore bien placés au général.
Surtout, dans ce Giro particulier avec si peu de chrono, Bardet n'a pas besoin de faire d'énormes différences à ce stade de la course. Il peut se contenter d'attendre les étapes de l'Aprica et de la Marmolada et tenter d'y faire la différence. Ses déclarations sont assez logiques. On verra la suite, mais je suis convaincu qu'il va courir pour gagner ce Giro... dans son style habituel, c'est-à-dire sans être prêt à mettre en péril un éventuel podium. Ce qui peut tout à fait suffire car cette fois-ci, contrairement à ses précédents podiums sur le Tour, il n'a pas un coureur de la stature de Froome face à lui.
#3474235
Finalement j'avais pas si tort que sa quand je disais qu'il était vide et creux hier . Et jusqu'au bout la comparaison avec Pinot lui fera défaut , absolument aucune dramaturgie dans l'abandon , aucune émotion , rien . Une voiture noire vitres teintées en fond de Wiggo et c'est tout :elephant:
Dommage j'aurais vraiment aimé qu'il me fasse mentir sur la route et il devait sans doute se sentir très fort . Encore un qui a bien fait de gagner le Tour des Alpes tiens :neutral:
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Tour de France 2022

Autant pour Ineos et G. je te rejoins, autant p[…]

Oui Van der Kung a ses chances , je l'ai oubli&eac[…]

Aujourd'hui l'échappée n'a quasi auc[…]

Trop rapide pour moi et voir les suggestions des a[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site