Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 25 sur 25
  • 1
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
#3472688
BoissonAgain a écrit :
15 mai 2022, 22:37
Bardet était en forme au Tour des Alpes, j'ai peur pour lui en fin de Giro, Carapaz sera meilleur en 3ème semaines.
Bien de revoir Hindley comme en 2020.
La course s'annonce bien, je me demande si Ineos a bien fait de griller Porte (il était pas classé au général ce matin ?) Vu le niveau.
Demain y a test COVID ?
Je ne vois en quoi une bonne forme sur le Tour des Alpes mettrait en péril sa troisième semaine sur le Giro.
Des vainqueurs du TdF qui ont brillé avant sur le Dauphiné, c'est même plutôt la norme. Bardet a débuté sa saison plutôt tranquillement en plus à l'UAE Tour, et se mettant au service d'Arensman sur Tirreno. Il a laissé filer sur Liège-Bastogne-Liège aussi après la chute d'Alaf.
Sinon que dire de Carapaz qui était déjà bien au taquet avec Higuita sur le Tour de Catalogne ou encore d'Almeida vainqueur au sommet de Boi Taull en mars ?
Il faut aussi voir que sa condition n'a pas baissé depuis le Tour des Alpes, il n'est pas rentré dans le rang comme un Fuglsang post-Dauphiné dès la première étape de montagne du Tour ou un Rui Costa post-Tour de Suisse et surtout il ne s'est pas employé jusqu'à présent pour pouvoir se retrouver si haut dans le classement.
D'ailleurs, on peut regretter sa chute l'an passé à Burgos car il semblait aussi avoir retrouvé un très haut niveau pour la Vuelta qu'il n'a pu disputer en pleine possession de ses moyens.

Pour Porte, la tactique aurait été bonne si Carapaz avait été au-dessus du lot hier comme Froome à la belle époque.
Mais c'est rarement le cas avec Carapaz qui est davantage un coureur qui brille par sa constance.
J'aurais bien aimé voir Porte attaquer à 7 bornes du sommet à la place :
- soit un Bardet et Landa auraient giclé dans sa roue, laissant Carapaz en situation d'attente pour placer une attaque plus tranchante derrière.
- soit personne roule sur Porte et il prenait le large pour autant d'efforts qu'hier.
Alors peut-être ont-ils été berné par Almeida qui était acculé en fond de groupe ou par Yates qu'ils voulaient repousser le plus loin possible (mais vu l'état du bonhomme, il aurait été hors course peu importe le train devant) ou plus probable : Porte ne souhaite plus du tout jouer le classement général sur un GT (rester concentré tous les jours, faire les descentes à tombeau ouvert par la suite) et veut profiter de ce qu'il sait faire de mieux pour son dernier GT : faire péter les mecs au train un à un avec son sourire de joker ?
#3472735
Teteoo a écrit :
16 mai 2022, 07:19
dolipr4ne a écrit :
16 mai 2022, 01:50


Ma course préférée a certes lieu en avril, mais tu jettes tout le mois de mars à la poubelle aussi? :genance:

Perso, ca fait longtemps que j’ai appris à me contenter de peu sur les GT. Sérieux, quand on a bouffé du train US Mortal avec l’autre brutasse d’escroc et du train Skry et l’autre robot pendant des années, je peux presque tout apprécier désormais.

Il y aussi le fameux Le Tour est encore long dont on rigole souvent, n’empeche un GT bah c’est 3 semaines, ça peut pas être feu d’artifice chaque jour. Ne pas oublier aussi cette honte des srm en course qui, j’en suis convaincu, « faussent la course ». Qu’ils nous virent ces bidules nom de dieu, je ne vois pas qui cela embêterait: les coureurs bien sûr, mais si c’est pareil pour tout le monde, où est le souci si ça réhumanise la course? Je ne comprendrai jamais comment on a pu se laisser envahir par ces machins qui ne peuvent que standardiser les efforts. Et encore, je trouve qu’on s’en sort plutot bien pour le moment. Quand je repense à ces années de pousseur de caddie nan mais au secours……
Je sais pas si t'as vu Doli, mais Mollema a roulé sans compteur le jour de la victoire de Bouwman.
J’adore ce coureur! :love:

Mais cela reste une initiative personnelle.
#3472776
Après Carapaz c'est un coureur qui sait très bien profiter de ses temps forts. Il était pas au top ? Tant pis, il essaiera un autre jour.
Ses adversaires, Bardet et Landa surtout ont du mal à vraiment bonifier leurs bonnes journées.
Malgré tout ça fait plaisir de les revoir à ce niveau.
Pour moi le réel danger, c'est Almeida, y a le clm, et ce mec là, c'est une sangsue.
#3472780
Oui c'est en ça que la décla de Bardet m'a aussi laissé un peu dubitatif ("je n'ai pas été à fond dans la bosse" ou un truc comme ça)
J'espère pour lui qu'il ira à fond une fois pour voir ce que ça fait :elephant: et s'il a les moyens de prendre du temps faudrait pas laisser passer l'occasion à plusieurs reprises.
#3472784
Je vois Almeida en favori du Giro maintenant, Carapaz quasi au même niveau.
Et le duo des maudits Landa/Bardet pour la dernière place sur le podium.. pour Bardet ce sera dur quand même si il continue à ne jamais insister sur ces attaques, faut compter sur les autres pour faire le ménage pour lui..
Bon ceci est une conclusion hative, vu que les grosses étapes sont dans une semaine.
#3472892
Nopik a écrit :
16 mai 2022, 18:07
Oui c'est en ça que la décla de Bardet m'a aussi laissé un peu dubitatif ("je n'ai pas été à fond dans la bosse" ou un truc comme ça)
J'espère pour lui qu'il ira à fond une fois pour voir ce que ça fait :elephant: et s'il a les moyens de prendre du temps faudrait pas laisser passer l'occasion à plusieurs reprises.
Je crois que vous étiez plusieurs à faire les mêmes commentaires sur le Tour des Alpes.
Je pense que si Bardet avait les moyens de lâcher tout le monde dans les 3 derniers kms, il l'aurait fait.
Si il ne l'a pas fait c'est que même si il se sentait bien et que même si ces données de puissance était favorables, c'est surement qu' sentait ces adversaires capables de le suivre.
Il fait quand une belle attaque après un relais appuyé de Landa à un peu moins de 2 km de l'arrivée, mais il a été suivi assez facilement.
Puis après il y a la victoire d'étape en jeu, donc tu cours aussi pour aller chercher le bouquet pas simplement pour faire des écarts sur certains adversaires
#3472900
Ces commentaires font surtout référence au fait qu'il réfléchi un peu trop au lieu de jouer sa chance à fond.
Je pense qu'il en avait effectivement encore un peu sous la pedale, en témoigne ses relais et son attaque, mais comme les 2 autres on peut penser.

On sera fixer à Aprica.

Ou à la Marmolada :elephant:
#3472921
luckywinner a écrit :
17 mai 2022, 06:19
Nopik a écrit :
16 mai 2022, 18:07
Oui c'est en ça que la décla de Bardet m'a aussi laissé un peu dubitatif ("je n'ai pas été à fond dans la bosse" ou un truc comme ça)
J'espère pour lui qu'il ira à fond une fois pour voir ce que ça fait :elephant: et s'il a les moyens de prendre du temps faudrait pas laisser passer l'occasion à plusieurs reprises.
Je crois que vous étiez plusieurs à faire les mêmes commentaires sur le Tour des Alpes.
Je pense que si Bardet avait les moyens de lâcher tout le monde dans les 3 derniers kms, il l'aurait fait.
Si il ne l'a pas fait c'est que même si il se sentait bien et que même si ces données de puissance était favorables, c'est surement qu' sentait ces adversaires capables de le suivre.
Il fait quand une belle attaque après un relais appuyé de Landa à un peu moins de 2 km de l'arrivée, mais il a été suivi assez facilement.
Puis après il y a la victoire d'étape en jeu, donc tu cours aussi pour aller chercher le bouquet pas simplement pour faire des écarts sur certains adversaires
Un peu comme a Peyragurdes où certes il gagne l'étape mais aurait pu faire exploser Froome.
Bardet, il calcule beaucoup et je l'ai rarement vu lâcher quelqu'un sur une attaque car il coupe son effort dès qu'il voit qu'on prend sa roue.
En gros, j'ai l'impression que Bardet ne sait pas optimiser ses temps fort, hormis dans les descentes mais je n'ai jamais vu Bardet gagner une course en lâchant tout le monde en montée.
#3472923
Calisto631 a écrit :
17 mai 2022, 10:09

Un peu comme a Peyragurdes où certes il gagne l'étape mais aurait pu faire exploser Froome.
Bardet, il calcule beaucoup et je l'ai rarement vu lâcher quelqu'un sur une attaque car il coupe son effort dès qu'il voit qu'on prend sa roue.
En gros, j'ai l'impression que Bardet ne sait pas optimiser ses temps fort, hormis dans les descentes mais je n'ai jamais vu Bardet gagner une course en lâchant tout le monde en montée.
Sur Burgos l'année dernière, si je ne me trompe pas, sa victoire est à la pédale en lâchant tout le monde dans la dernière bosse, incluant Landa. OK, ce n'est pas une SL de de grand tour.

Cependant chaque coureur est différent et je n'ai pas l'impression que Bardet est capable de faire une accélération longue sur 30"-1' par exemple. Un sprint oui, maintenir un bon rythme usant sur tout un col aussi, mais les accéleration capable de décrocher les meilleurs coureurs avant de prendre un gros rythme, je n'ai pas l'impression que ce soit son point fort.
#3472939
luckywinner a écrit :
17 mai 2022, 06:19
Nopik a écrit :
16 mai 2022, 18:07
Oui c'est en ça que la décla de Bardet m'a aussi laissé un peu dubitatif ("je n'ai pas été à fond dans la bosse" ou un truc comme ça)
J'espère pour lui qu'il ira à fond une fois pour voir ce que ça fait :elephant: et s'il a les moyens de prendre du temps faudrait pas laisser passer l'occasion à plusieurs reprises.
Je crois que vous étiez plusieurs à faire les mêmes commentaires sur le Tour des Alpes.
Je pense que si Bardet avait les moyens de lâcher tout le monde dans les 3 derniers kms, il l'aurait fait.
Si il ne l'a pas fait c'est que même si il se sentait bien et que même si ces données de puissance était favorables, c'est surement qu' sentait ces adversaires capables de le suivre.
Il fait quand une belle attaque après un relais appuyé de Landa à un peu moins de 2 km de l'arrivée, mais il a été suivi assez facilement.
Puis après il y a la victoire d'étape en jeu, donc tu cours aussi pour aller chercher le bouquet pas simplement pour faire des écarts sur certains adversaires
Je ne crois pas avoir fait de commentaire sur le tour des alpes. Je dis juste que s'il a l'occasion et les jambes (comme il semble l'indiquer lui même), faudra tenter.
Peut être pas à l'étape 9 en effet, mais enfin les occasions sont souvent rares, s'il a un jour moins bien etc, ça ne se (re)présentera pas forcément.
#3472990
Delgato a écrit :
17 mai 2022, 11:11
Voici la répartition des temps de relais des 3, à partir de l'attaque de Carapaz ( vu sur le gruppetto, et d'après un espagnol qui a fait les comptes ) :
Landa : 6 min 15
Carapaz : 3 min 48
Bardet : 2 min 37
Comme il l'a expliqué après l'étape, Bardet a moins roulé car ses deux compagnons ne roulaient pas assez. :green:
Si Carapaz et Landa avaient pris 100% des relais, on peut supposer qu'il aurait roulé le reste du temps sans rechigner. :pt1cable:
#3473041
wallers a écrit :
17 mai 2022, 13:40
Delgato a écrit :
17 mai 2022, 11:11
Voici la répartition des temps de relais des 3, à partir de l'attaque de Carapaz ( vu sur le gruppetto, et d'après un espagnol qui a fait les comptes ) :
Landa : 6 min 15
Carapaz : 3 min 48
Bardet : 2 min 37
Comme il l'a expliqué après l'étape, Bardet a moins roulé car ses deux compagnons ne roulaient pas assez. :green:
Si Carapaz et Landa avaient pris 100% des relais, on peut supposer qu'il aurait roulé le reste du temps sans rechigner. :pt1cable:
Peut être voulait-il dire que Carapaz et Landa ne roulaient pas assez forts et qu'ils passaient des relais en dedans ? Perso j'ai eu l'impression qu'aucun des trois ne roulaient vraiment. Ils creusaient lors des attaques et se faisaient reprendre ensuite. C'est bien la preuve que ça ne roulait pas quand ils se retrouvaient à trois.
#3473053
marooned a écrit :
17 mai 2022, 16:05
wallers a écrit :
17 mai 2022, 13:40

Comme il l'a expliqué après l'étape, Bardet a moins roulé car ses deux compagnons ne roulaient pas assez. :green:
Si Carapaz et Landa avaient pris 100% des relais, on peut supposer qu'il aurait roulé le reste du temps sans rechigner. :pt1cable:
Peut être voulait-il dire que Carapaz et Landa ne roulaient pas assez forts et qu'ils passaient des relais en dedans ? Perso j'ai eu l'impression qu'aucun des trois ne roulaient vraiment. Ils creusaient lors des attaques et se faisaient reprendre ensuite. C'est bien la preuve que ça ne roulait pas quand ils se retrouvaient à trois.
La proximité des poursuivants a semblé faire hésiter le trio en effet. La déclaration de Bardet se comprend en dépit des chiffres donnés. Cela dit Carapaz m'a donné le sentiment d'être vraiment juste lors de ses relais. Je ne pense pas qu'il était dans la retenue mais simplement limité par rapport aux deux autres.
  • 1
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25

Quand on voit la photo, on peut se dire qu'il n'y […]

ASO n'est quand même pas bien maligne. Cet[…]

Tennis

J'me disais bien qu'il devait être bless&eac[…]

Le Tour à l'envers revient!

Une bien belle récompense pour Moscon, apr&[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site