Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3302903
biquet a écrit :
02 avr. 2021, 10:09
twisty a écrit :
27 mars 2021, 13:28
il y avait eu des bruits sur une arrivée aux Chalets d'Iraty il y quelques temps, ça pourrait être pas mal, que ce soit en venant de Larrau (passage de la frontière au Port de Larrau, puis Col bagargy) ou en venant de l'ouest par le col de Burdincurutcheta.
Chalets d'Iraty, c mort (faute de capacité hotelière suffisante à proximité, selon les édiles), faut oublier. Par contre, une petite Bayonne-Pau des familles (Burdincurutcheta-Marie Blanque) pourrait être assez sympa, dans le genre moyenne montagne et étape pour baroudeurs.
En 92, la seule étape pyrénéenne comprenait uniquement Marie-Blanque comme difficulté avec un sommet à 50 km de l'arrivée environ. L'étape avait été gagnée par l'échappée et permis à Virenque de prendre le maillot jaune, mais derrière la bagarre avait tout de même eu lieu entre les favoris avec Chiappucci qui faisait déjà tout exploser. Seuls Indurain, Bugno et Mottet avaient suivi et ces hommes s'étaient relayés ensuite sur 50 bornes pour sauvegarder une trentaine de secondes sur le peloton qui s'était reformé derrière. Un scénario finalement assez sympa, bien que frustrant pour les attaquants.

Marie-Blanque est très difficile mais très court. Si ASO choisit un tracé analogue à 92, alors il faut espérer que l'arrivée soit un peu plus près de son sommet pour espérer voir un peu de bagarre entre les favoris.
Par biquet
#3302906
levrai-dufaux a écrit :
02 avr. 2021, 10:18
biquet a écrit :
02 avr. 2021, 10:09


Chalets d'Iraty, c mort (faute de capacité hotelière suffisante à proximité, selon les édiles), faut oublier. Par contre, une petite Bayonne-Pau des familles (Burdincurutcheta-Marie Blanque) pourrait être assez sympa, dans le genre moyenne montagne et étape pour baroudeurs.
En 92, la seule étape pyrénéenne comprenait uniquement Marie-Blanque comme difficulté avec un sommet à 50 km de l'arrivée environ. L'étape avait été gagnée par l'échappée et permis à Virenque de prendre le maillot jaune, mais derrière la bagarre avait tout de même eu lieu entre les favoris avec Chiappucci qui faisait déjà tout exploser. Seuls Indurain, Bugno et Mottet avaient suivi et ces hommes s'étaient relayés ensuite sur 50 bornes pour sauvegarder une trentaine de secondes sur le peloton qui s'était reformé derrière. Un scénario finalement assez sympa, bien que frustrant pour les attaquants.

Marie-Blanque est très difficile mais très court. Si ASO choisit un tracé analogue à 92, alors il faut espérer que l'arrivée soit un peu plus près de son sommet pour espérer voir un peu de bagarre entre les favoris.
Même si "le seul dogme est qu'il n'y a pas de dogme" :green: , j'ai de gros doutes sur la possibilité d'une vraie étape de montagne, susceptible de créer des différences, dans les 4 premiers jours de course. Si la course ne remonte pas directement vers les Landes et le Bordelais aprés San Sebastien, je vois bien une arrivée classique vers Pau.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3302941
Si les deux premières étapes ressemblent à celles postées par Gato à la page précédente, ça m'étonnerait qu'il y ait de la montagne vers Pau ensuite. Donc autant remonter directement dans la région de Bordeaux que de faire une arrivée pour sprinteurs à Pau.
Par biquet
#3302968
Ce qui est vraiment con, c'est que la France possède un secteur montagneux formidable mais quasiment inutilisé, avec son Pays Basque français (ou Iparralde ou Pays Basque Nord, selon les sensibilités). Y a toujours un truc qui déconne: soit un manque de volonté politique (ce n'est plus le cas), soit un problème de capacités d'hébergement (problème n°1), soit des chaussées trop étroites, et même quand ça semble ENFIN bien se goupiller, y a une concurrence avec les fêtes de Bayonne qui conduit à l'annulation de l'étape de montagne.. :rip:

Bien dommage, car les cols sont vraiment intéressants: courts, irréguliers, aux pentes souvent trés prononcées, y a tout ce qu'il faut pour donner donner du joli pestacle, même si les enchainements ne sont pas forcément top (trop de vallée entre le secteur de la PSM et le secteur de Larrau-Iraty). Manquent justent les villes et les hôtels pas trop loin, et ça pousse pas comme ça, ce genre de truc.
Dernière édition par biquet le 02 avr. 2021, 16:55, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par allezlasse
#3302970
La capacité hospitalière si tu fais la dernière étape avant les Champs là-bas ou à la veille d'un jour de repos c'est plus un problème, tout le monde dans le train / l'avion le soir même et hop
Par biquet
#3302971
allezlasse a écrit :
02 avr. 2021, 16:54
La capacité hospitalière si tu fais la dernière étape avant les Champs là-bas ou à la veille d'un jour de repos c'est plus un problème, tout le monde dans le train / l'avion le soir même et hop
C'était exactement ce qui était prévu en 2018. Une belle occasion ratée. Mais en même temps, c'est vrai qu'un duo Burdincurutcheta-PSM à la veille de l'arrivée, ça peut niquer toute la 3è semaine. :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3302982
marooned a écrit :
02 avr. 2021, 14:09
Si les deux premières étapes ressemblent à celles postées par Gato à la page précédente, ça m'étonnerait qu'il y ait de la montagne vers Pau ensuite. Donc autant remonter directement dans la région de Bordeaux que de faire une arrivée pour sprinteurs à Pau.
c est suite aux infos question endroits touristiques et passages regions
bon la premiere le final est celui de l etape de la vuelta.

apres maintenant le chrono de la premiere etape de la itzulia ce lundi est bilbao- bilbao par un depart et une arrivee tous les deux en montee ... a voir.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3303024
J imagine que @Biquet et @Marooned
Aimeraient une troisieme etape de ce type
Voir celle ci de nouveau postée par forumeur APM

Image
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3303036
En 1986 on avait eu cette etape avec le burdinkurutzeta avec le soudet et Marie blanque, belle etape partie de loin.
Je m `en souviens pour la victoire de Perico devant Hinault :glasses:

Image

Le burdinkurutzeta n`est pas une route etroite loin de la.

Du moins du coté español, de navarre.
Image

Le profil avec un petit supplement :glasses: qui lui irati et final est par une route plus etroite.
Image

@Biquet : pas taper eh je n`y connais rien et pas du coin comme toi :wink:
Dernière édition par GATO le 02 avr. 2021, 19:25, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3303119
GATO a écrit :
02 avr. 2021, 19:20
En 1986 on avait eu cette etape avec le burdinkurutzeta avec le soudet et Marie blanque, belle etape partie de loin.
Je m `en souviens pour la victoire de Perico devant Hinault :glasses:

Image
Ce genre d'étape avec une arrivée à Arette et quelques bosses en début de parcours serait vraiment chouette. Mais je n'y crois pas du tout.
Par biquet
#3303208
GATO a écrit :
02 avr. 2021, 19:20
En 1986 on avait eu cette etape avec le burdinkurutzeta avec le soudet et Marie blanque, belle etape partie de loin.
Je m `en souviens pour la victoire de Perico devant Hinault :glasses:

Image

Le burdinkurutzeta n`est pas une route etroite loin de la.

Du moins du coté español, de navarre.
Image

Le profil avec un petit supplement :glasses: qui lui irati et final est par une route plus etroite.
Image

@Biquet : pas taper eh je n`y connais rien et pas du coin comme toi :wink:
Sensibil est une sorte de cul-de-sac dans le prolongement des Chalets d'Irati. La route est bonne et large, comme pour Burdincurutcheta. Idéalement, je l'aurais bien lors vu d'une arrivée côté Bagargui, ce qui aurait permis d'allonger et de durcir encore l'ascension, déjà terrible. Y a un 3è versant intéressant, depuis Béhorléguy, via le col d'Ahusquy. C'est une sorte de longue montée à 3 étages, trés irrégulière et entrecoupée de petites descentes, avec des pourcentages parfois trés rudes . Une boucherie potentielle, mais manque de bol, la chaussée y est trop étroite jusqu'aux Chalets d'Irati. Pour une Vuelta, ça passe, mais pas pour le Tour. Bien dommage.
Avatar de l’utilisateur
Par Zach
#3419710
Le Grand Départ du Tour de France 2023 sera présenté dans une semaine (mercredi 26) à Vitoria en présence de Christian Prudhomme.

Les journaux espagnols indiquent que la première journée, le 1er juillet 2023, verra un départ et une arrivée à Bilbao sans que l’on sache s’il s’agira d’un chrono ou d’une étape en ligne. La troisième étape ira d’Amorebieta (en Biscaye), connue pour sa Klasika Primavera, à Bayonne dans le Pays Basque français. Rien de précis en ce qui concerne la seconde étape mais on peut penser que comme chacune des trois provinces de la Communauté Autonome a participé au pot (11 millions d’euros au total), et que la Biscaye (capitale Bilbao) aura déjà été bien gâtée, l’Alava (capitale Vitoria) et le Guipuzkoa (capitale Saint-Sebastien / Donostia) seront à l’honneur.
Avatar de l’utilisateur
Par Delgato
#3419728
Cool merci pour l'info :super:
Ça sent le prologue à Bilbao ( pas tout plat) suivi d'une d'étape de muritos style Arrate ou arrivée en descente à San Sebastian
Avatar de l’utilisateur
Par manu74annecy
#3419778
Adryy8 a écrit :
26 mars 2021, 13:52
On peut tout à fait voir un parcours allant chercher l'extrémité Ouest des Pyrénées très tôt (PSM 4ème étape?), puis remonter ( Limousin et Dordogne/Lot? ) puis continuer vers les Alpes en 2eme semaine, pour finir sur l'Est des Pyrénées en 3ème semaine, un peu comme le tour de 2020 mais qui l'a fait pour les Alpes
2 idées dont une complètement novatrice????

4 composantes :
- le lundi on est a priori dans le pays basque français
- le tour 2021 zappe complètement l'Ouest
- Prudhomme/Gouvenou ne veulent plus proposer plus de 2 sprints massifs consécutifs
- on va pas faire deux fois de suite un départ le vendredi et journée de repos en début de première semaine

Hypothèse numéro 1 :
Donc il va falloir remonter jusque la Bretagne/Normandie? sur 6 étapes tout en évitant un max de sprint, le limousin peut en effet proposer une variation du parcours, un clm (équipe) au milieu? Mais ce n'est pas extra....
Le Lundi de la seconde semaine, départ de Bretagne ou Normandie vers l'Est pour un premier gros transfert en avion pour attaquer les Alpes assez vite, transition et Pyrénées pour conclure.

Hypothèse numéro 2 : Farfelue peut-être
les coureurs se tapent également les pyrénées au début sans trop aller vers sa partie Est, genre les Hautes-Pyrénées.
Puis on remonte vers la Normandie via Limousin, Centre, pour mieux redescendre vers les Alpes que les coureurs affronteraient 10/12 jours après les pyrénées.
Bon ça fait peut-être beaucoup d'étapes de transition, c'est peut-être difficile de trouver les bonnes arrivées punchy sur ce parcours...centre/normandie/picardie/bourgogne...
Donc on a comme tu le supposes envie de croire qu'on longera un peu plus la face ouest dans un premier temps avant un transfert avion vers Alpes....
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3419788
allezlasse a écrit :
02 avr. 2021, 16:54
La capacité hospitalière si tu fais la dernière étape avant les Champs là-bas ou à la veille d'un jour de repos c'est plus un problème, tout le monde dans le train / l'avion le soir même et hop
Je sais que le peloton pro est régulièrement vu comme un regroupement de junkies, mais quand même. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3419789
Attends, le peloton ne va quand même pas quitter Bayonne sans aller rendre visite à Pau (quitte à y revenir une seconde fois quinze jours plus tard), l'occasion est trop belle !
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3419815
manu74annecy a écrit :
20 janv. 2022, 10:38
Adryy8 a écrit :
26 mars 2021, 13:52
On peut tout à fait voir un parcours allant chercher l'extrémité Ouest des Pyrénées très tôt (PSM 4ème étape?), puis remonter ( Limousin et Dordogne/Lot? ) puis continuer vers les Alpes en 2eme semaine, pour finir sur l'Est des Pyrénées en 3ème semaine, un peu comme le tour de 2020 mais qui l'a fait pour les Alpes
2 idées dont une complètement novatrice????

4 composantes :
- le lundi on est a priori dans le pays basque français
- le tour 2021 zappe complètement l'Ouest
- Prudhomme/Gouvenou ne veulent plus proposer plus de 2 sprints massifs consécutifs
- on va pas faire deux fois de suite un départ le vendredi et journée de repos en début de première semaine

Hypothèse numéro 1 :
Donc il va falloir remonter jusque la Bretagne/Normandie? sur 6 étapes tout en évitant un max de sprint, le limousin peut en effet proposer une variation du parcours, un clm (équipe) au milieu? Mais ce n'est pas extra....
Le Lundi de la seconde semaine, départ de Bretagne ou Normandie vers l'Est pour un premier gros transfert en avion pour attaquer les Alpes assez vite, transition et Pyrénées pour conclure.

Hypothèse numéro 2 : Farfelue peut-être
les coureurs se tapent également les pyrénées au début sans trop aller vers sa partie Est, genre les Hautes-Pyrénées.
Puis on remonte vers la Normandie via Limousin, Centre, pour mieux redescendre vers les Alpes que les coureurs affronteraient 10/12 jours après les pyrénées.
Bon ça fait peut-être beaucoup d'étapes de transition, c'est peut-être difficile de trouver les bonnes arrivées punchy sur ce parcours...centre/normandie/picardie/bourgogne...
Donc on a comme tu le supposes envie de croire qu'on longera un peu plus la face ouest dans un premier temps avant un transfert avion vers Alpes....
Je ne crois pas trop à ta première hypothèse car j'ai du mal à imaginer que les Pyrénées soient proposées en dernier massif 3 années de suite. Assez curieux de voir ce que ASO va proposer comme schéma. Avoir des Pyrénées totalement édulcorées n'est pas à exclure. On pourrait imaginer ton hypothèse n°2 mais avec une fin de Tour dans les Vosges (après les Alpes) au lieu des Pyrénées.
Avatar de l’utilisateur
Par damienleflahute
#3419818
marooned a écrit :
20 janv. 2022, 12:15
manu74annecy a écrit :
20 janv. 2022, 10:38


2 idées dont une complètement novatrice????

4 composantes :
- le lundi on est a priori dans le pays basque français
- le tour 2021 zappe complètement l'Ouest
- Prudhomme/Gouvenou ne veulent plus proposer plus de 2 sprints massifs consécutifs
- on va pas faire deux fois de suite un départ le vendredi et journée de repos en début de première semaine

Hypothèse numéro 1 :
Donc il va falloir remonter jusque la Bretagne/Normandie? sur 6 étapes tout en évitant un max de sprint, le limousin peut en effet proposer une variation du parcours, un clm (équipe) au milieu? Mais ce n'est pas extra....
Le Lundi de la seconde semaine, départ de Bretagne ou Normandie vers l'Est pour un premier gros transfert en avion pour attaquer les Alpes assez vite, transition et Pyrénées pour conclure.

Hypothèse numéro 2 : Farfelue peut-être
les coureurs se tapent également les pyrénées au début sans trop aller vers sa partie Est, genre les Hautes-Pyrénées.
Puis on remonte vers la Normandie via Limousin, Centre, pour mieux redescendre vers les Alpes que les coureurs affronteraient 10/12 jours après les pyrénées.
Bon ça fait peut-être beaucoup d'étapes de transition, c'est peut-être difficile de trouver les bonnes arrivées punchy sur ce parcours...centre/normandie/picardie/bourgogne...
Donc on a comme tu le supposes envie de croire qu'on longera un peu plus la face ouest dans un premier temps avant un transfert avion vers Alpes....
Je ne crois pas trop à ta première hypothèse car j'ai du mal à imaginer que les Pyrénées soient proposées en dernier massif 3 années de suite. Assez curieux de voir ce que ASO va proposer comme schéma. Avoir des Pyrénées totalement édulcorées n'est pas à exclure. On pourrait imaginer ton hypothèse n°2 mais avec une fin de Tour dans les Vosges (après les Alpes) au lieu des Pyrénées.
Une fin de Tour dans les Vosges, voilà un vieux fantasme que j'aimerais voir devenir réalité.
Je ne parle pas de la PDBF, soyons clairs hein!
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3419821
Sinon concernant les Alpes, je pense qu'on peut quasiment acter une arrivée au col de la Loze (ou à Courchevel après un passage au sommet de la Loze). En 2020, Prudhomme avait dit que le Tour reviendrait très rapidement ici. Comme il l'avait dit pour le Portet en 2018 et le Tour y est revenu 3 ans après. En 2023, ça fera aussi 3 ans pour la Loze.

A noter aussi que la voie cyclable des 3 vallées est désormais goudronnée sur le secteur des Menuires jusqu'au pas de Pas de Cherferie. Apparemment c'est le même type de montée que le final de la Loze (des grosses ruptures de pente sur environ 6km). Il ne reste plus qu'à finaliser le versant côté Méribel pour pouvoir redescendre. J'imagine que ASO est au courant et suit tout ça d'un oeil attentif.

A terme on pourrait imaginer un final d'étape au départ de Moutiers avec la première partie de la montée vers Val Thorens. Arrivé aux Menuires, on emprunte la nouvelle route jusqu'au Pas de Cherferie puis on redescend sur Méribel pour ensuite récupérer la route menant au col de la Loze. Ca ferait un sacrée final !

Ça ferait quand même la 4eme journ&[…]

Israel Premier Tech 2022

Rund um Kolm : https://pbs.twimg.com/media/FTVzT[…]

Mon prono : Bartosz Rudyk pour un fond de top10 :[…]

Andreas Stockbro remporte la course en régl[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site