Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2934638
stereoking69 a écrit :
19 nov. 2018, 18:35
Kenny Elissonde est né à Longjumeau, une commune située en île-de-France.
Est tu sûr qu'il soit réellement basque ?
Une partie de sa famille est basque. Euskaltel l'avait même contacté en 2011.
Avatar de l’utilisateur
Par Biarnes2
#2934688
Orodreth a écrit :
19 nov. 2018, 18:51
stereoking69 a écrit :
19 nov. 2018, 18:35
Kenny Elissonde est né à Longjumeau, une commune située en île-de-France.
Est tu sûr qu'il soit réellement basque ?
Une partie de sa famille est basque. Euskaltel l'avait même contacté en 2011.
Son père est né au pays basque du côté de St Etienne de Baïgorri. Elissonde est un nom typiquement basque. Euskaltel l'a sondé lorsqu'il était un des meilleurs amateurs français mais il avait déjà signé pro à la FDJ.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2996479
Pour l'année prochaine :

- Iñigo ELOSEGUI (Lizarte) --> Movistar
- Jon AGIRRE (Baqué BH) --> Murias / Fundacion Euskadi-Murias (?)
- Asier ETXEBERRIA (Laboral Kutxa) --> Fundacion Euskadi / Fundacion Euskadi-Murias (?)


Pour eux 3, j'en suis sur. ELOSEGUI veut clairement aller chez Movistar et c'est obligé que Unzue l'a déjà bien approché. Outre les résultats de Jon AGIRRE, il est en train d'aimer tous les posts twitter de la Murias et des autres coureurs. Murias s'est abonné à son compte. Ok, ça ne veut rien dire mais pour avoir regardé un peu les abonnements coureurs cyclistes du compte twitter : quasiment uniquement les coureurs de l'équipe + 2 autres coureurs amateurs,à savoir Ibon RUIZ (Lizarte) et Mikel MUJIKA (Eibar-Energia).
MUJIKA pourquoi pas mais ça serait une surprise. RUIZ est encore trop jeune. On attendra.
Oier LAZKANO devrait aussi attendre une année de plus je pense. Chez Caja Rural ou dans la possible future équipe basque ? Je ne sais pas trop mais je ne vois pas la Caja Rural le vouloir laisser partir. En tout cas il est un des 4 meilleurs coureurs basques avec les 3 que j'ai cité au début. Il n'est que E2.

La Fundacion Euskadi avait évoqué 3 stagiaires à partir d'août pour disputer le Tour du Portugal.
Je vois Asier ETXEBERRIA, c'est même certain.
Je pense aussi à Unai IRIBAR qui a couru le Challenge de Majorque avec la sélection sur piste cette année. Il est de 1999, encore jeune ?
Enfin 3 autres : Iker BALLARIN / Mikel PAREDES / Julen LATORRE. Je vois plus BALLARIN dans les 3.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3107784
Nouveau bilan un an et demi après.

13 coureurs en WT

- Imanol Erviti (1983) / Movistar
- Mikel Nieve (1984) / Mitchelton
- Víctor de la Parte (1986) / CCC
- Gorka Izagirre (1987) / Astana
- Jonathan Castroviejo (1987) / Ineos
- Ion Izagirre (1989) / Astana
- Mikel Landa (1989) / Bahrain
- Pello Bilbao (1990) / Bahrain
- Omar Fraile (1990) / Astana
- Kenny Elissonde (1991) / Ineos
- Óscar Rodríguez (1995) / Astana
- Alex Aranburu (1995) / Astana
- Iñigo Elosegui (1998) / Movistar

Elosegui est le premier néo-pro basque à monter en WT depuis la disparition d'Euskaltel. Très peu de jeunes basques en World Tour. Rien de surprenant, c'est la même constat pour le cyclisme espagnol.

22 en Conti Pro

- Romain Sicard (1988) / Total
- Jon Aberasturi (1989) / Caja Rural
- Garikoitz Bravo (1989) / Fundación Euskadi
- Aritz Bagües (1989) / Caja Rural
- Mikel Bizkarra (1989) / Fundación Euskadi
- Mikel Iturria (1992) / Fundación Euskadi
- Peio Goikoetxea (1992) / Fundación Euskadi
- Jonathan Lastra (1993) / Caja Rural
- Julen Amezqueta (1993) / Caja Rural
- Mikel Aristi (1993) / Fundación Euskadi
- Julen Irizar (1995) / Fundación Euskadi
- Jon Irisarri (1995) / Caja Rural
- Txomin Juaristi (1995) / Fundación Euskadi
- Gotzon Martin (1996) / Fundación Euskadi
- Ibai Azurmendi (1996) / Fundación Euskadi
- Mikel Alonso (1996) / Fundación Euskadi
- Cyril Barthe (1996) / Total
- Diego Lopez (1997) / Fundación Euskadi
- Jokin Aranburu (1997) / Fundación Euskadi
- Iker Ballarin (1997) / Fundación Euskadi
- Unai Cuadrado (1997) / Fundación Euskadi
- Oier Lazkano (1999) / Caja Rural

5 en Continentale

- Enrique Sanz (1989) / Kern Pharma
- Urko Berrade (1997) / Kern Pharma
- Jon Agirre (1997) / Kern Pharma
- Sergio Araiz (1998) / Kern Pharma
- Ibon Ruiz (1999) / Kern Pharma


Désormais, voyons le constat chez les amateurs (en gras) pour les coureurs que j'ai cité en 2018.

- Víctor Etxeberria (1993) / Caja Rural - Déjà 25 ans, n'a rien fait au Portugal. Il est revenu cette année chez Caja Rural et réalise une bonne saison. Probablement une marge de progression extrêmement faible. ---> Il a fait une bonne saison chez les amateurs en remportant le Torneo Euskaldun. Il continue chez les amateurs. Quasiment aucune chance de le revoir pro'.
- Julen Amarika (1995) ** / Telcom-Ederlan-Frenkit - Bon sprinteur mais est aussi capable de s'imposer en solitaire sur un terrain pas forcément plat. ---> Saison sans plus. Aucune chance de le voir pro'.
- Diego Pérez (1996)* / Baque-BH - Bonne pointe de vitesse, a l'air de bien passer les côtes. --> A disparu de la circulation après une bonne saison 2018.
- Onditz Urrutzmendi (1996) / Eibar Energia - Sprinteur --> A fait sa meilleure saison chez les amateurs en 2019. Il est déjà un peu vieux. Peu de chance de le voir chez les pro.
- Jon Agirre (1997) ** / Baque-BH - Grimpeur --> Meilleur grimpeur du Tour de l'Avenir. Pro chez Kern Pharma.
- Oier Ibarguren (1997) / Baque-BH --> Lui aussi a fait sa meilleure saison chez les pro. Fera une saison chez Caja Rural en 2020 avec une chance de passer pro' en fin de saison.
- Jokin Aranburu *** (1997) / Ampo-Goierriko T.B. - Coureur complet. Pour moi c'est le meilleur amateur basque. Le seul problème c'est qu'il tombe très souvent et se blesse régulièrement. :euh: Pas de lien avec Alexander Aranburu. --> Pro dans la Fundación Euskadi.
- Iker Ballarin (1997) * / Ampo-Goierriko T.B. - M'a l'air d'être complet. --> Excellente saison 2019 ce qui lui a permis de passer pro dans la Fundación Euskadi.
- Unai Cuadrado (1997) *** / Ampo-Goierriko T.B. - Grimpeur. 8° de la Vuelta al Bidasoa, 7° de la Vuelta a Navarra et 3° de l'étape reine de la Vuelta a Castelló. --> Une des révélations espagnoles de 2019. Il semble avoir un vrai potentiel. Dans la Fundación Euskadi.
- Mikel Paredes (1997) * / Ampo-Goierriko T.B. - Complet. Bonne pointe de vitesse. --> Après un bon début de saison 2019, il n'a quasiment plus couru.
- Urko Berrade (1997) ** / Lizarte - Complet. Lui je le vois bien dans une équipe basque l'année prochaine. Il vient de remporter le titre de champion de Navarre du CLM. --> Je n'avais pas loupé mon coup en le voyant dans une équipe basque (Murias). A montré de belles choses en 2019. Un des leaders de la Kern Pharma en 2020.
- Carlos Ruiz (1997) *** / Lizarte - Grimpeur ! --> Devrait être un des deux leaders de la Lizarte en 2020. On pourrait le retrouver chez Kern Pharma en 2021.
- Aritz Kortabarria (1997) / Grupo Eulen --> Faute de n'avoir rien trouvé, il a arrêté le cyclisme malgré une bonne saison 2019.
- Euken Gallego (1997) * / Grupo Eulen --> Idem que Kortabarria.
- Asier Etxeberria / (1998) *** / Ampo-Goierriko T.B. - Grimpeur très talentueux. On devrait le voir chez Fundacion Euskadi ou Murias en 2019 ou 2020. --> Bon, son arrivée chez les pro sera surement pour 2021. Un des meilleurs grimpeurs espoirs en Espagne.
- Xabier Murgiondo (1998) * / Ampo-Goierriko T.B. - Un peu comme les autres, difficile de voir son profil. Fait parti des coureurs de Ampo qui marchent bien un peu partout. --> N'a pas fait grand chose en 2019.
- Iñigo Elosegui (1998) *** / Lizarte - Un peu de mal à confirmer sur le CLM mais c'était un très bon rouleur en cadet et junior. Il est très bon sur des parcours difficiles. Actuel champion d'Espagne U23. --> Movistar en 2020
- Iñigo Altuna (1998) * / Caja Rural - Grimpeur --> A arrêté le cyclisme.
- Unai Iribar (1999) ** / Ampo-Goierriko T.B. - Complet. --> Coureur qui devrait passer pro soit en 2021, soit en 2022 puisqu'il a déjà été contacté par Kern Pharma notamment. Finalement coureur très rapide qui a des aptitudes à très bien passer bien les bosses.
- Julen Latorre (1998) / Eiser-Hirumet - Issu du Cyclo cross / VTT. --> N'a rien fait en 2019.
- Miguel Mujika (1999) / Lizarte - Simple équipier pour l'instant. Un peu trop tôt pour dire ce que j'en pense. Grimpeur je pense. --> A arrêté le cyclisme. À ne pas confondre avec Mikel Mujika dont j'ai pas mal parlé en 2019.
- Ibon Ruiz (1999) ** / Lizarte - Grimpeur. Pas de lien avec Carlos Ruiz. --> Pro chez Kern Pharma. Un des grimpeurs espagnols espoirs les plus talentueux.
- Oier Lazkano (1999) *** / Caja Rural - C'est le jeune basque le plus talentueux du moment. J'attends de voir une autre année pour qu'il confirme sa saison 2018. --> A très largement confirmé en 2019. Pro chez Caja Rural.
- Iñigo Gonzalez (1999) / Grupo Eulen --> A bien progressé en 2019 avec quelques beaux résultats sur les courses par étapes. À suivre en 2020.

Juniors :

- Jokin Murguialday (2000) *** / Arabarrak - Fils de l'ancien coureur Javier Murguialday. Pas forcément le meilleur grimpeur junior basque mais je pense qu'il peut devenir excellent sur des parcours vallonnés. --> Première saison assez bonne chez Caja Rural. Devrait passer un palier en 2020.
- Josu Etxeberria (2000) *** / Intersport Irrabia - Le meilleur grimpeur basque dans cette catégorie. Très bon aussi dans les murs. Il a remporté la Vuelta a Gipuzkoa cette année. --> L'un des meilleurs E1 en Espagne en 2019. Je ne serais pas étonné s'il réalise une excellent saison 2020.
- Jon Barrenetxea (2000) *** / Gastronomia Baska - Il a enchainé les victoires cette année sur tous les terrains. Il n'a pas du tout un gabarit de grimpeur et pourtant il grimpe très bien. Aucun lien avec le coureur d'Euskadi-Murias. --> Assez discret car il a peu couru en 2019. Devrait sans doute se mettre un peu plus à son avantage en 2020.
- Xabier Barasategi (2000) ** / Ampo-Goierriko T.B. - Grimpeur --> Idem que Berrenetxea. Surtout que lors d'une course il a percuté un suiveur qui est décédé par la suite ce qui peut expliquer une partie de sa saison. Je pense qu'on le verra bien plus cette année.
- Aitor Larrañaga (2000) ** / Donosti Berri --> Court dans la petite équipe Eibar Energia. A peu couru en 2019 mais des résultats encourageants.
- Iñaki Diaz (2001) * / Limousin-Oriako --> A signé chez Laboral Kutxa ce qui est une très bonne nouvelle car il a fait une excellente saison.
- Ibai Ruiz de Arcaute (2001) * / Arabarrak --> Idem que Diaz.
- Ibon Alday (2000) * / Elproex --> Je ne sais pas ce qu'il devient.
- Iñigo Indurain (2000) * / Lizarte --> A arrêté le cyclisme.

J'ai visé plutôt juste même si des coureurs ont complètement disparu ou arrêté le cyclisme, ce que je ne peux pas prévoir à l'avance. Je vous prépare une autre petite fournée. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3190069
Orodreth a écrit :
17 janv. 2020, 15:23
- Josu Etxeberria (2000) *** / Intersport Irrabia - Le meilleur grimpeur basque dans cette catégorie. Très bon aussi dans les murs. Il a remporté la Vuelta a Gipuzkoa cette année. --> L'un des meilleurs E1 en Espagne en 2019. Je ne serais pas étonné s'il réalise une excellent saison 2020.
- Jon Barrenetxea (2000) *** / Gastronomia Baska - Il a enchainé les victoires cette année sur tous les terrains. Il n'a pas du tout un gabarit de grimpeur et pourtant il grimpe très bien. Aucun lien avec le coureur d'Euskadi-Murias. --> Assez discret car il a peu couru en 2019. Devrait sans doute se mettre un peu plus à son avantage en 2020.


J'ai plutôt visé juste sur les premières courses de la saison.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3265929
https://www.naiz.eus/eu/hemeroteca/gara ... -para-2021

43 Basques/Navarrais (44 avec Barthe que j'ai ajouté) en WT et CTP en 2021. C'est-à-dire 10 de plus que cette année et 8 de plus qu'en 2013, dernière année de la "première" Euskaltel dans le peloton.

  • Imanol Erviti (1983) / Movistar
  • Mikel Nieve (1984) / Mitchelton-Scott
  • Víctor de la Parte (1986) / Total Direct Energie
  • Gorka Izagirre (1987) / Astana - Premier Tech
  • Jonathan Castroviejo (1987) / Ineos
  • Romain Sicard (1988) / Total Direct Energie
  • Jon Aberasturi (1989) / Caja Rural
  • Mikel Landa (1989) / Bahrain
  • Garikoitz Bravo (1989) / Euskaltel Euskadi
  • Ion Izagirre (1989) / Astana - Premier Tech
  • Enrique Sanz (1989) / Kern Pharma
  • Aritz Bagües (1989) / Caja Rural
  • Mikel Bizkarra (1989) / Euskaltel Euskadi
  • Pello Bilbao (1990) / Bahrain
  • Omar Fraile (1990) / Astana - Premier Tech
  • Peio Goikoetxea (1992) / Euskaltel Euskadi
  • Mikel Iturria (1992) / Euskaltel Euskadi
  • Mikel Aristi (1993) / Euskaltel Euskadi
  • Julen Amezqueta (1993) / Caja Rural
  • Jonathan Lastra (1993) / Caja Rural
  • Ander Okamika (1993) / Burgos BH
  • Julen Irizar (1995) / Euskaltel Euskadi
  • Óscar Rodríguez (1995) / Astana - Premier Tech
  • Cyril Barthe (1995) / B&B Hotels
  • Jon Irisarri (1995) / Caja Rural
  • Txomin Juaristi (1995) / Euskaltel Euskadi
  • Alex Aranburu (1995) / Astana - Premier Tech
  • Gotzon Martín (1996) / Euskaltel Euskadi
  • Ibai Azurmendi (1996) / Euskaltel Euskadi
  • Mikel Alonso (1996) / Euskaltel Euskadi
  • Diego López (1997) / Kern Pharma
  • Jon Agirre (1997) / Kern Pharma
  • Jokin Aranburu (1997) / Euskatel Euskadi
  • Urko Berrade (1997) / Kern Pharma
  • Unai Cuadrado (1997) / Euskaltel Euskadi
  • Iker Ballarin (1997) / Euskaltel Euskadi
  • Sergio Araiz (1998) / Kern Pharma
  • Iñigo Elosegui (1998) / Movistar
  • Oier Lazkano (1999) / Caja Rural
  • Ibon Ruiz (1999) / Kern Pharma
  • Xabier Mikel Azparren (1999) / Euskaltel Euskadi
  • Josu Etxeberria (2000) / Caja Rural
  • Jon Barrenetxea (2000) / Caja Rural
  • Jokin Murguialday (2000) / Caja Rural

Le Pays basque en force, ça ne bouge pas. :drapbasque2: C'est assez incroyable cette faculté à toujours sortir des coureurs professionnels. Et puis là, il y a de bons petits talents. Ils n'auront certainement pas tous le niveau d'un Landa ou Bilbao (quoique certains étaient plus impressionnants qu'eux à leur âge) mais, entre Elosegui, Agirre, Cuadrado, Berrade, Martín, Azparren, Lazkano, Ruiz, Murguialday, Etxeberria et Barrenetxea, on devrait en retrouver 3/4 avec un joli palmarès dans 10 ans.
Je jetterai aussi un œil sur l'ex triathlète Ander Okamika.

Maintenant du côté des U23 en 2021 :

  • Unai Iribar (1999) / Laboral Kutxa --> Devrait enfin (!) professionnel avec Euskaltel en 2022. Coureur rapide au sprint mais qui grimpe de mieux en mieux comme en atteste sa 6ème place au sommet d'Arrate sur le Memorial Valenciaga. Devant Thomas Gloag par exemple. Voie royale sur le circuit basque pour aller scorer à fond si les courses peuvent se dérouler. Vainqueur du Torneo Lehendakari 2020.
  • Patxi Darthayette (1999) / Grupo Eulen --> Il est là le meilleur coureur d'Iparralde ! 2° du championnat de Nouvelle-Aquitaine cette année. Un bon niveau sur le Torneo Euskaldun et Lehendakari cette année. Il peut approcher les meilleurs en 2021. Bon, malheureusement je doute qu'on le voit à plus haut niveau mais c'était histoire de mettre un Basque français qui est intéressant.
  • Xabier Berasategi (2000) / Laboral Kutxa --> Fait partie de cette excellente génération 2000 au Pays basque. Euskaltel aurait confirmé à 2 coureurs de sa réserve qu'ils passeront pro en 2022. Iribar et donc Berasategi devrait être le deuxième. Grimpeur / puncheur. À l'aise dans les forts pourcentages. Un des meilleurs espoirs cette année et une grande régularité. Il a notamment remporté le Championnat du Pays basque et la Vuelta a Cantabria. Je ne me fais pas trop de soucis pour lui en 2021.
  • Joseba López (2000) / Grupo Eulen --> Champion du Pays basque chez les juniors en 2017. Cette année, il a fait un bon début de saison et a remporté la première arrivée en côte sur le calendrier basque (Ereñoko Udala Sari Nagusia). Ensuite il a été un peu en retrait. Il a aussi fait un petit stage chez Nippo Delko. J'en attends un peu plus en 2021.
  • Xabier Isasa (2001) / Laboral Kutxa ? --> Bon coureur chez les juniors mais pas à un niveau auquel je m'attendais cette année : je ne le voyais pas à ce niveau ! Pas de victoires mais pas mal de tops 10 et je trouve qu'il a un gros moteur. Dès l'année prochaine, il pourrait être un des meilleurs coureurs basques. Pour l'instant il a été officialisé dans aucune équipe mais je crois qu'il a des liens avec Laboral Kutxa.
  • Iñaki Díaz (2001) / Caja Rural --> J'en avais parlé en 2018 et il a confirmé chez les juniors en 2019 avec notamment une 2° place sur la Vuelta a Gipuzkoa derrière Arrieta et sur la Gipuzkoa Klasika derrière Carlos Rodriguez. Rien à signaler lors de sa première année chez les espoirs avec Laboral Kutxa mais je pense qu'il devrait peu à confirmer les prochaines saisons. Dommage d'ailleurs que la Laboral Kutxa n'a pas tenté de le conserver.
  • Mikel Retegi (2001) / Lizarte --> Un petit pari pour les prochaines années. Un bon junior en 2017 et 2018 même s'il y avait meilleur que lui. Cette année, il a fait une Ronde de l'Isard très intéressante pour sa première participation à une course de ce niveau et a terminé 5° du championnat du Pays basque. Assez complet en plus donc une évolution qui sera intéressante à suivre et ce dès 2021 je pense.
  • Igor Arrieta (2002) / Lizarte --> La Navarre a une belle génération et Arrieta est sans doute le plus talentueux du lot. J'en ai déjà assez parlé ailleurs : le meilleur junior en Espagne derrière Ayuso. Il a malheureusement peu couru en dehors du Pays basque et donc on l'a rarement vu confronté à Juan Ayuso mais les courses où c'était le cas, Ayuso était devant lui. Il a peu près tout remporter au cours de ses années juniors au Pays basque sauf la Gipuzkoa Klasika remportée par Carlos Rodriguez puis Juan Ayuso en 2018 et 2019.
    Le projet est sans doute de lui faire faire une année chez Lizarte, de monter chez Kern Pharma ou directement chez Movistar.
  • Unai Aznar (2002) / Lizarte --> Encore un coureur de Navarre qui possède une belle génération. Extrêmement régulier sur le calendrier basque cette année. Arrieta lui était supérieur mais derrière, Unai, et son frère Hugo, n'étaient jamais très loin. À suivre les prochaines années chez Lizarte.
  • Enekoitz Azparren (2002) / Laboral Kutxa ? --> Petit-frère de Xabier Mikel Azparren qui rejoint Euskaltel en 2021. Tout aussi bon. C'est un coureur avec un profil assez difficile à définir. Pas facile chez les juniors. Il me semble complet et peut-être un beau gazier en devenir. Manque peut-être de régularité sur des courses par étapes mais je le trouve très costaud sur les courses d'une journée.

    J'ai préféré citer les principaux mais voici quelques noms en vrac : Andoni Lopez de Abetxuko (1999), Unai Esparza (2000), Diego Uriarte (2001), Lander Lartitegi (2001), Ibai Ruiz de Arcaute (2001), Jaime Romero (2002), Iker Mintegui (2002), Eder Camino (2002), Kimetz Etxabe (2002) etc etc


    Aimar Erostarbe (2003), Haimar Etxeberria (2003), Hugo Aznar (2003), Beñat Carbayeda (2003), Unax Iztueta (2003), Mikel Uncilla (2004), Markel Galparsoro (2004), Yago Aguirre (2004), Beñat Garaiar (2004), Xabier Zabala (2004).

    Hugo Aznar était sans doute un des meilleurs J1 en 2019. Le trio Erostarbe, Etxeberria et Carbayeda me semble extrêmement costaud aussi. Les deux derniers ont un profil assez similaire. Loin d'être ridicules lorsque ça monte et ils sont capables de régler un peloton au sprint. Ils sont dans la même équipe en plus. Mais, avec Hugo Aznar, je mise plus sur Aimar Erostarbe qui a déjà été sélectionné dans l'équipe espagnole chez les juniors. Je vois bien ces 4 se partager les victoires sur les courses basques en 2021. Chez les cadets, Zabala et Uncilla m'ont fait une très bonne impression cette année. Encore des coureurs de Navarre. Idem pour Galparsoro qui a remporté quelques courses aussi bien au sprint qu'en solitaire. À voir ce qu'ils valent en tant que J1. Beñat Garaiar a pas mal de résultats sur piste que ce soit au niveau régional que national avec la sélection d'Euskadi. Sur route, il est un petit ton en dessous pour l'instant. J'ai vu le nom de Yago Aguirre sortir quelques fois chez les cadets donc je le mets. Mais "ma découverte" en 2020 c'est Unax Iztueta qui a fait une belle fin de saison derrière les meilleurs juniors basques. Pur grimpeur. Vous voyez Mulu Hailemichael ? C'est un peu la même chose version basque. Il court chez AMPO, la "réserve" de la Laboral Kutxa.

    Par contre je n'ai pas fait attention aux meilleurs cadets 1 / 2005 en 2020. Peut-être Gorka Fernández et Vlad Rares, Roumain installé en Guipuscoa.


    Sinon en Iparralde, ça va toujours mal. Chez les juniors, une Entente vient de se créer entre le SA Mauléon et l'Aviron Bayonnais pour construire une structure qui tient la route. Elle devrait courir les fédérales de la région, tenter d'aller sur le circuit basque juniors (une bonne chose ça) et devrait faire quelques déplacements en Bretagne. Jésus Ezkurdia a avoué que la Fundacion Euskadi avait totalement délaissé le côté français mais qu'elle va tenter d'y remédier les prochaines années. Il le faut car c'est vraiment le désert ces dernières années.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3266113
Merci pour ton pavé
Très bon résumé.

Ceux qui passent tu vas sans doute les présenter dans leurs équipes respectives.

Donc pour les non pro, on est d’accord pour dire qu’il faut surveiller ;
Igor Arrieta (c’est une évidence)
Les futurs Euskaltel : Iribar et Berasategi
Azparren petit frère
Frères Aznar
Isasa

Les autres, ça reste plus aléatoire.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3266199
tony43 a écrit :
03 déc. 2020, 08:49
Merci pour ton pavé
Très bon résumé.

Ceux qui passent tu vas sans doute les présenter dans leurs équipes respectives.

Donc pour les non pro, on est d’accord pour dire qu’il faut surveiller ;
Igor Arrieta (c’est une évidence)
Les futurs Euskaltel : Iribar et Berasategi
Azparren petit frère
Frères Aznar
Isasa

Les autres, ça reste plus aléatoire.
Oui voilà même si j'ajouterais Aimar Erostarbe. Et puis on fera un autre bilan de ce que j'ai écrit d'ici 2 ans. :genance:

Mais Unai Iribar a un profil parfait pour être très performant sur le calendrier basque. Toutefois, chez les professionnels, ça peut-être plus compliqué pour lui. Il est bon partout mais excellent nul part. Il sprinte très bien, que ce soit en petit comité ou dans un peloton, mais il peut tomber sur un coureur plus rapide que lui. Il passe très bien les montées de 2/3km mais il y a meilleur que lui dans ce domaine. J'ai l'impression qu'il a vraiment progressé dans les ascensions un peu plus longues (comme à Arrate, par exemple) mais ce n'est absolument pas un grimpeur de base et il y a bien meilleur que lui ici. Je le vois un peu comme un Aranburu.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3323290
Il ne fait pas bon de soutenir les leaders basques sur les GTs : Mayo, Beloki, Anton ou Landa. À chaque fois la même chose.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3409673
On repart pour un bilan une année après. Je vais passer sur les "vieux" basques qui sont déjà en World Tour, d'autant plus qu'aucun ne prend sa retraite. Je suis juste un peu surpris que Ion Izagirre aille chez Cofidis. Je me demande bien ce qu'il va aller faire là-bas. Et Omar Fraile part faire l'équipier chez Ineos. Alex Aranburu a confirmé cette année. Bien pour le futur. Surtout qu'il sera dans une équipe espagnole.
Deux arrivées en WT avec Oier Lazkano qui signe lui aussi chez Movistar. Futur très beau gazier et qui peut être très utile pour un leader sur différents terrains. Jon Aberasturi revient en WT après une année chez Euskaltel en 2013. On va voir s'il arrive à scorer un peu plus avec la Trek mais transfert étonnant à son âge. Côté jeune, j'espère qu'Inigo Elosegui va pouvoir enfin courir en 2022. Il a connu sa pire année en 2021.

Mikel Nieve va donc finir sa carrière chez Caja Rural. Il a déjà couru là-bas chez les amateurs. Un peu d'expérience en plus pour les jeunes de l'équipe. Jonathan Lastra et Julen Amezqueta confirment sur le calendrier de seconde zone. Jokin Murguialday a un bon petit potentiel pour les courses à étapes. Beau début de saison mais il a terminé dans le dur. L'inverse pour Josu Etxeberria qui a eu du mal à s'adapter à la catégorie pro' mais il a mieux terminé la saison que Murguialday. J'attends une progression en 2022. Et le dernier avec Jon Barrenetxea. Pas grand chose à dire pour sa première saison pro. Souvent dans les échappées. Il a un profil à la Lazkano mais il fait une moins bonne impression que lui pour l'instant.

Chez Euskaltel, du bon et du moins bon. Mikel Bizkarra fait vibrer tout un peuple mais est-ce qu'il vza réussir à lever les bras une deuxième fois avanta fin de sa carrière ? Déjà Gotzon Martín a clairement passé un cap cette année. On ne sait pas trop quel profil il a. Puncheur avec une bonne pointe de vitesse ou + grimpeur ? Xabier Mikel Azparren a fait une belle première saison pro'. Un petit profil a la Castroviejo même si je veux en voir un peu plus sur les CLMs. Les Mikel Aristi, Julen Irizar, Txomin Juaristi ou encore Unai Cuadrado sont bien trop irréguliers. Capables du meilleur mais souvent du pire. 3 Basques en provenance de la Laboral Kutxa. Les complets Unai Iribar et Xabier Isasa et le pur grimpeur Asier Etxeberria. Curieux de voir ce qu'ils valent chez les pro'. Surtout Isasa. J'ai un peu moins d'espoirs pour Etxeberria mais, même s'il n'a que 2 victoires, beaucoup de coureurs amateurs l'ont trouvé monstrueux cette année sur le circuit local. J'attends de voir sur une vraie arrivée au sommet, c'est vraiment là qu'on pourra voir ce qu'il vaut. Iribar est bon partout mais excellent nul part, c'est un peu le problème.
On peut noter la retraite de Garikoitz Bravo (du moins sur route). Il rivalisait avec Landa en 2008/2009. Pas la même carrière malheureusement.

Je n'oublie pas la Kern Pharma avec ses coureurs navarrais et basques. On commence par Urko Berrade qui est devenu l'un des leaders de l'équipe. Coureur complet, bon rouleur, bon en moyenne montagne. Jon Agirre m'a fait une belle impression contrairement à son année 2020. C'est un pur grimpeur type Nieve qui fera des résultats uniquement sur des arrivées au sommet. Ibon Ruiz a fait son rôle d'équipier mais a eu quelques libertés en fin d'année. Lors des entraînements, c'est peut-être le meilleur Kern Pharma en montagne. On attend ça en course. J'ajoute en retard Diego Lopez que j'avais oublié. Solide saison cette année. C'est un rouleur mais il a progressé en montagne. Curieux de voir son évolution. Enfin, le talentueux Igor Arrieta fera ses débuts chez les pro. On a vu sur le Tour de l'Avenir qu'il était très bon en montagne.

Chez Burgos-BH, l'ex triathlète Ander Okamika a été le meilleur coureur sur l'ensemble de la saison. Lui aussi, je l'attends plus en 2022.

Chez les amateurs/U23, je vais déjà parler de Xabier Berasategi (2000) qui devrait passer pro' en 2023 chez Euskaltel. Bon grimpeur/puncheur. À suivre en 2022. C'est aussi le cas de pas mal de ses coéquipiers, à commencer par Enekoitz Azparren (2002), petit frère de Xabier Mikel. Il semble meilleur grimpeur que lui. On surveillera aussi Iker Mintegi (2002) qui pourrait avoir un peu plus de libertés après le départ des différents leaders. Idem pour Ailetz Lasa (2000). Il a fait une saison assez solide mais dans l'ombre des Iribar, Isasa, Etxeberria et Berasategi. Petite chance de passer pro s'il fait de nouveau une très bonne saison. Chez les futurs E1, je vais notamment citer Nicolas Alustiza (2003) et Unai Zubeldia (2003). Deux grimpeurs. Le premier est celui qui a remporté le plus de victoires chez les juniors, le deuxième me faisait une grosse impression en "montagne" et sur les courses à étapes (2e de la Gipuzkoa Itzulia, 3e sur le Tour de Pampelune). Danel Casais et Xabier Intxausti (2003), peut-être un poil en dessous mais ils ont montrés de très belles choses. Dans le lot, il y aura bien des futurs pro'.

Julen Arriolabengoa (2001) est aussi à suivre. Grosse révélation cette saison au Pays basque. Il a fait un bon Giro U23 avec la Caja Rural. Lui aussi est un genre de grimpeur/puncheur à l'aise dans les forts pourcentages. Aussi grimpeur, Joseba Lopez (2000) a enfin sa chance dans une équipe réserve. Il a déjà fait un stage avec Delko fin 2019. L'ancien nageur Javier Ibañez (2001) est passé de la Lizarte à la Caja Rural. Choix assez étonnant mais peut-être pour avoir plus de libertés ? En tout cas c'était l'un des meilleurs basques cette année. J'en attends plus d'Iñaki Diaz (2001) qui rivalisait avec les meilleurs juniors espagnols il y a encore 2 ans. Haimer Etxeberria (2003) est peut-être le futur du sprint basque. Je pense vraiment que son futur est chez les pro et, à mon avis, il peut déjà aller chercher 1/2 victoires chez les U23 en 2022. Il est accompagné de son ami et son lanceur Beñat Carbayeda (2003) qui a un profil assez similaire (rapide au sprint, passe bien les bosses). Dernier nom (ça fait beaucoup déjà) avec Martxel Etxeberria (2003), frère de Josu, qui fait l'exploit de rejoindre l'une des meilleures équipes amateurs en ayant quasiment pas couru chez les juniors. Excellent chez les cadets, il a été blessé ensuite. Difficile de s'en faire un avis du coup.

Les Navarrais chez Lizarte. Déjà on a Mikel Retegi (2001) qui a fait une solide saison et qui devrait être l'un des leaders. Unai Aznar (2002) et Hugo Aznar (2003) seront de nouveaux ensembles. Tous les deux très complets et avec du potentiel. Enfin, Diego Uriarte (2001) a un profil assez différent des autres. Equipier/baroudeur qui pourrait plaire à la Kern Pharma dans le futur.

Dans les autres équipes amateurs, Unai Esparza (2000) est passé de la Lizarte à la Grupo Eulen pour être le leader. Malgré ses bons résultats, ça risque d'être difficile d'être pro. L'équipe a recruté un excellent jeune avec Xabier Aransolo (2003) qui fait 8e de la Bizkaiko Itzulia, deuxième meilleur espagnol et largement meilleur basque au milieu des coureurs étrangers.

Chez Baqué, pas beaucoup de coureurs intéressants. Endika Balza de Vallejo (2000) et Lander Lartitegi (2001), deux coureurs rapides au sprint, pourraient devenir leaders. J'aurais aimé voir Unax Iztueta (2003) dans une plus grosse équipe mais on fera avec. C'était le meilleur pur grimpeur basque chez les juniors. Aimar Erostarbe (2003) était excellent chez les J1, plus irrégulier cette année mais est un coureur à suivre.

Pas non plus de grands noms chez Eiser Hirumet. Leur meilleur talent n'est pas Basque (Daniel Cavia) mais leur leader est Imanol Alvarez (1999) qui a fait l'erreur de quitter la réserve d'Euskaltel l'année dernière. Je regarderai les résultats du triathlète (enfin ancien du coup) Ander Ganzabal (2000) qui a décidé de passer au cyclisme. Il a déjà fait des podiums sur les championnats d'Espagne.

La petite équipe ElectroAlavesa a signé un partenariat avec la Fundacion Euskadi. On verra si des coureurs peuvent donc passer pro'. Parmi eux, le grimpeur Oier Aldama (1999) qui a fait une belle saison. Dommage que sa seule bonne saison soit sa dernière saison chez les espoirs. Oihan Larrazabal (2003) sera sans doute leur seul E1 intéressant.

Enfin, Eibar galère toujours autant à recruter de bons coureurs. Beaucoup de juniors ont été recrutés mais seul Haritz Sein (2003) était au niveau de faire des résultats face aux meilleurs juniors locaux.

Du côté des J2 (2004) en 2022, j'ai noté quelques noms. Déjà, il y a Ibai Azanza qui a l'air d'être suivi par plusieurs équipes. Il a souvent été le meilleur jeune sur des courses à étapes. Sélectionné avec l'Espagne, Xabier Zabala est lui aussi un beau petit talent. C'était déjà le cas chez les cadets. Idem pour Yago Agirre qui, je pense, sera l'un des meilleurs juniors l'année prochaine. Dans le désordre : Mikel Uncilla, Aimar Galdos, Markel Galparsoro. 3 coureurs qui sont allés faire de bons résultats au niveau national.

Comme futurs J1 (2005), aucun n'a vraiment dominé la catégorie cadet mais il y en a plusieurs que j'ai revu régulièrement dans le haut des classements : Markel Beloki, fils de Joseba, Raul Ostiz (lui il va finir chez Lizarte) , Gorka Corres (bon coureur dans toutes les disciplines et qui a sorti le plus gros écart 1er-2e que j'ai vu cette année dans cette catégorie), Aimar Alarcia, Gari Ugarte, Unax Errasti ou encore Guzman Grecco, un coureur Basco-Uruguayen.

Enfin, les futurs cadets 2 (2006) :elephant: : déjà le grimpeur biscayen Marco Martin qui a rejoint la MMR Academy. Il m'a fait une grosse impression. Aritz Arranbari n'a pas l'air trop mal tout comme Iker Villar, Iurdan Garcia, Aimar Kintana, Oier Urkiola, Asier Beraza, Oier Colmenero ou Haritza Allende.

Et là un coureur qui a l'air de faire de beaux débuts chez les cadets en CX, c'est Ekain Imaz (2007).


Enfin l'Iparralde semble revivre ! Maxime Renoux (2003) sera dans la réserve d'Euskaltel en 2022. Il a fait une belle saison ! Avec une année en moins, c'est Matteo Vierge (2004) qui semble lui aussi avoir le niveau pour titiller les meilleurs jeunes d'Hegoalde.
Koh Lusa - Saison 2022

Je viens de t'envoyer un MP, j'étais persua[…]

Top Vélo 2022

Je vois que Pagli a rajeuni la rubrique TopV&eacut[…]

TotalÉnergies 2022

Noé, vraiment c'était super int&ea[…]

:w00t: Je rêve ou pour une fois c'est hyp[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site