Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 19 sur 20
  • 1
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
#3220433
PuncheurFou a écrit :
06 sept. 2020, 22:36
Le sucre sportif a écrit :
06 sept. 2020, 22:30


Je pense qu'il s'entraîne maintenant pour le mondial, où il devra faire la différence sur son punch. Se tester dans les forts pourcentages est intéressant, et ne jouant plus le général, il peut tenter ce type d'attaque sans problèmes. Je ne pense pas qu'il soit moins fort que l'an passé, mais que le niveau général du tour est plus élevé, donc plus dur pour un puncheur comme lui de se mettre en évidence. Mais sur une course d'un jour comme MSR, il a montré qu'il avait le niveau. Ce n'est juste pas un coureur de GT, le Tour de l'an passé était plutôt étrange et on ne peut pas s'y fier amha :reflexion:
Je pense honnêtement qu'il est moins en forme que l'année passée (mais oui il y a un très bon niveau cette année).

Par contre, c'est bien possible ce que tu dis, d'autant plus qu'il me semble que le parcours du mondial lui convient (je n'ai pas encore eu le temps de jeter un coup d'oeil dessus mais j'ai entendu qu'il était vallonné).
Pour Alaphilippe sur les GT, à l'avenir je pense qu'il devrait se tester sur la Vuelta qui convient bien souvent aux puncheurs. Le Giro par contre, je ne sais pas, s'il retrouve de bonnes jambes digne des meilleurs grimpeurs pourquoi pas.
La vuelta oui, le giro .. Vous le voyez passé un mortirolo, un stelviio ou gavia avec les meilleurs... J'en doute, ces cols sont trop longs trop durs, pour ses qualités actuelles...
.
#3220492
mazinho93 a écrit :
06 sept. 2020, 22:56
PuncheurFou a écrit :
06 sept. 2020, 22:10


J'irai pas jusque là, au tout début de sa carrière, on le voyait comme un grimpeur car il n'était pas mauvais sur ce terrain. Après, c'est surtout un coureur polyvalent à l'ancienne, mais dans le cyclisme moderne, ce type de coureur en montagne pour performer, ne peut pas être dans un jour sans (déjà pour les grimpeurs c'est chaud aussi, voir le malheureux Pinot sur le Tour cette année). Mais au vu de sa polyvalence, je trouverais dommage qu'il ne s'intéresse plus jamais au classement général d'un GT.
Il manque d endurance quand les cols s enchaînent, pour moi il est limité à un certain niveau en haute montagne, de toute façon le punch et l endurance sont souvent des qualités antagonistes, il peut difficilement être le meilleur sur le meilleur sur des efforts brefs type poggio et être avec mes meilleurs en haute montagne même s il se débrouille pas mal....

On pourra bienbsur me trouver des contres exemples.. Mais je ne pense pas qu'il puisse gagner u' grand tour..
L'endurance n'est pas le principal problème car il peut travailler ce point la et l'année dernière, il est à sur la PDBF ou Laruns.
Par contre niveau récupération il est loin d'être au top et ça c'est assez rédhibitoire pour gagner un GT.
#3220520
C' est son vrai point faible la récupération mais il peut peut etre améliorer ça en travaillant differement et en courant plus à l' économie sur une Vuelta.

Sur un Giro ça parait mission impossible effectivement.
#3220590
Pour moi Julian est à son meilleur niveau, ou pas loin.

C'est juste que sur le Tour 2019 ce n'était pas le vrai Alaphilippe. Il était plusieurs crans au dessus de ce que l'on avait vu de lui avant, un peu comme Simon Yates sur le Giro 2018 (lui aussi redescendu sur Terre).
Alaphilippe a toujours eu des problèmes pour récupérer et enchainer les étapes et ça n'a jamais été un énorme grimpeur plusieurs jours de suite. Or en 2019 cette lacune avait totalement disparu : il gagne même un clm de 28 km en creusant l'écart sur Thomas dans les 8 derniers km plats !!

Sur ce Tour, on voit le vrai Julian : c'est le plus fort à Nice sur un parcours qui lui convient parfaitement, il rivalise avec les meilleurs à Orcières, mais cale en haute montagne après 8 jours de course. Ca correspond à ce qu'on a vu de lui sur les Tour 2017 et 2018 et sur les courses par étapes (rappelons qu'il n'a jamais gagné Paris Nice ou le Pays Basque, calant à chaque fois après quelques jours).

Et je rappelle quand même qu'il fait un numéro sur le Poggio, lâchant tout le monde, Van Aert compris !
#3220618
-Vélomen- a écrit :
07 sept. 2020, 10:37
Pour moi Julian est à son meilleur niveau, ou pas loin.

C'est juste que sur le Tour 2019 ce n'était pas le vrai Alaphilippe. Il était plusieurs crans au dessus de ce que l'on avait vu de lui avant, un peu comme Simon Yates sur le Giro 2018 (lui aussi redescendu sur Terre).
Alaphilippe a toujours eu des problèmes pour récupérer et enchainer les étapes et ça n'a jamais été un énorme grimpeur plusieurs jours de suite. Or en 2019 cette lacune avait totalement disparu : il gagne même un clm de 28 km en creusant l'écart sur Thomas dans les 8 derniers km plats !!

Sur ce Tour, on voit le vrai Julian : c'est le plus fort à Nice sur un parcours qui lui convient parfaitement, il rivalise avec les meilleurs à Orcières, mais cale en haute montagne après 8 jours de course. Ca correspond à ce qu'on a vu de lui sur les Tour 2017 et 2018 et sur les courses par étapes (rappelons qu'il n'a jamais gagné Paris Nice ou le Pays Basque, calant à chaque fois après quelques jours).

Et je rappelle quand même qu'il fait un numéro sur le Poggio, lâchant tout le monde, Van Aert compris !
Il n y a que Cyrille Guimard pour croire qu Alaphilippe est un vainqueur potentiel de grand tour....
#3222811
Je suis un peu inquiet pour Alaph'
Je me demande s'il n'est pas sur le déclin :mouchoir:

Il a un peu moins de jump que les années précédentes.
Il a du mal à trouver un second souffle après ses accélérations.
Il doit faire face à une nouvelle génération de punchers qui semble au moins autant talentueuse que lui (Hisrchi, Van Aert, VDP, Remco...)

L'an dernier on le voyait encore gagner pas mal de monuments (Liège, Lombardie, Flandres) mais aujourd'hui je pense que s'il en gagne encore un dans sa carrière c'est bien.

J'espère me tromper et le voir champion du monde prochainement.
#3222831
Ses objectifs principaux (mondial, ardennaises) débutent à la fin du mois donc je serai très inquiet de le voir déjà au top sur le Tour. Et plus que le championnat du monde, c'est surtout à Liège que je l'attends. S'il y a une course qu'il doit claquer cette année, c'est celle là. Après la nouvelle génération qui arrive est très forte mais Alaphilippe est parfaitement dans le match. On peut compter sur lui pour surcompenser du Tour et arriver au top sur ses objectifs. Bref on jugera sa saison au soir du Tour des Flandres.
#3222833
SimoniMan a écrit :
10 sept. 2020, 20:13
Je suis un peu inquiet pour Alaph'
Je me demande s'il n'est pas sur le déclin :mouchoir:

Il a un peu moins de jump que les années précédentes.
Il a du mal à trouver un second souffle après ses accélérations.
Il doit faire face à une nouvelle génération de punchers qui semble au moins autant talentueuse que lui (Hisrchi, Van Aert, VDP, Remco...)

L'an dernier on le voyait encore gagner pas mal de monuments (Liège, Lombardie, Flandres) mais aujourd'hui je pense que s'il en gagne encore un dans sa carrière c'est bien.

J'espère me tromper et le voir champion du monde prochainement.
Pas de maillot jaune à défendre, année spéciale avec le coronavirus (tout le monde n'a pas eu les mêmes repères, préparation idéale...), mort de son père, objectifs plus tardifs, nouvelle petite amie...

Y'a plein de raisons qui peuvent expliquer une année et un Tour moins bon cette année. Et il est loin d'être à la ramasse pour autant.

Alors certes, je peux comprendre que certains pensent que son Tour 2019 était hors norme, bien au dessus de ce qu'il avait déjà démontré (même si à son âge, on peut encore penser à une progression, un cap de passé, ou autre chose :elephant: ).

Mais parler de déclin, _conclusion hâtive .
#3222874
marooned a écrit :
10 sept. 2020, 20:31
Ses objectifs principaux (mondial, ardennaises) débutent à la fin du mois donc je serai très inquiet de le voir déjà au top sur le Tour. Et plus que le championnat du monde, c'est surtout à Liège que je l'attends. S'il y a une course qu'il doit claquer cette année, c'est celle là. Après la nouvelle génération qui arrive est très forte mais Alaphilippe est parfaitement dans le match. On peut compter sur lui pour surcompenser du Tour et arriver au top sur ses objectifs. Bref on jugera sa saison au soir du Tour des Flandres.
Attention liege il y a un nouveau parcours exit st nicolas/ans... Ça finit par un enchaînement redoute/forges/la roche aux faucons puis 15 km de plat... Donc bye bye les tactics d attente..
#3222886
mazinho93 a écrit :
10 sept. 2020, 20:54
marooned a écrit :
10 sept. 2020, 20:31
Ses objectifs principaux (mondial, ardennaises) débutent à la fin du mois donc je serai très inquiet de le voir déjà au top sur le Tour. Et plus que le championnat du monde, c'est surtout à Liège que je l'attends. S'il y a une course qu'il doit claquer cette année, c'est celle là. Après la nouvelle génération qui arrive est très forte mais Alaphilippe est parfaitement dans le match. On peut compter sur lui pour surcompenser du Tour et arriver au top sur ses objectifs. Bref on jugera sa saison au soir du Tour des Flandres.
Attention liege il y a un nouveau parcours exit st nicolas/ans... Ça finit par un enchaînement redoute/forges/la roche aux faucons puis 15 km de plat... Donc bye bye les tactics d attente..
Oui, le parcours de l'an dernier, en somme :wink:
Alaphilippe avait coincé ce jour-là, sous la pluie. Mais pour ce qui est de sa capacité / volonté d'attaquer de loin, il a déjà prouvé qu'il en était capable, ce ne sera pas un problème.
Au vu de ce qu'il montre cette année, on peut l'imaginer gagner un LBL ou autre. Le faire en solitaire paraît plus compliqué, mais comme le dit Marooned, il va probablement progresser d'ici là.
Et puis, être champion du monde ou vainqueur de Liège dans un groupe de 3, de 10, ou de 20, ça lui conviendrait parfaitement, j'imagine :smile:
#3222985
Julian a moins de marge cette année mais j'attendrais aussi les ardennaises pour tirer un bilan.

Par contre et je ne cesse de le répéter pour tous les coureurs, il doit prendre tout ce qu'il peut tout de suite, car les pics de carrière à partir de 28 ans c'est fini pour les cyclistes européens qui font du vélo depuis petit. Les générations vont se succéder, les carrières pourraient même être plus courtes. Les coureurs, y compris français, ne doivent pas se dire en permanence qu'il verront bien l'année prochaine, qu'il y a le temps, qu'il faut aller sur des épreuves pour découvrir. Il faut se dépouiller et prendre des responsabilités de suite. Pour Alaphilippe, ce sera effectivement difficile d'avoir le palmarès espéré, sauf que ce qu'il a fait est déjà excellent, il ne faut pas l'oublier.
#3223617
Alaphilippe montre sur le Tour les mêmes limites que d'habitude : il a un gros problème de récupération. Plus les jours passent et plus son niveau baisse.

Quand on regarde sa carrière, son Tour 2019 est vraiment une anomalie à ce niveau-là. Partout ailleurs ou presque, et de tout temps, Julian a des problèmes à enchainer les jours de course à fond : il a toujours craqué le dernier WE de Paris Nice, il a souvent plafonné sur la fin du Pays Basque, etc...

Sur le Tour, il peut briller en échappée en montagne s'il est parfaitement frais. Donc, soit en début de massif (en 2018 il gagne ses 2 étapes en début de massif), soit après plusieurs jours off.

Ceci dit, je pense qu'on aura un excellent Alaphilippe au sortir du Tour de France : il surcompense très bien et c'est un spécialiste des courses d'un jour !
#3409114
loloherrera a écrit :
04 déc. 2021, 20:26

Doli, j'ai l'impression que tu perds tout sens de la mesure quand tu parles de Van Aert ou Alaph 2019... :reflexion:
Bah, je suis fan d’un sport n’ayant que tres tres peu le sens de la mesure. Un des sports les plus imprévisibles aussi.

Quelques resultats/faits, comme ça, en vrac, depuis 10 ans:
- un gars d’une conti gagne la Vuelta (avant d’etre destitué 10 ans après).
- Froome, coureur quasi inconnu, devient le meilleur coureur de GT d’un coup, et ce pour 5 ans pleins (et meme plus que pleins quand on voit sa série 2017/2018 :pt1cable: ).
- 3 Britanniques différents mais de la meme equipe qui enquillent le Tour.
- Hesjedal gagne le Giro.
- un gars de 40 ans trolle la Vuelta 2013…et la gagne! (sans selle :elephant: )
- Péraud fait 2 du Tour.
- un petit jeunot fait son deuxieme Tour et devient le plus jeune vainqueur du Tour de toute l’histoire.
- un autre petit jeunot arrive dans la foulée, fait 3 de son premier GT….puis devient le plus jeune vainqueur du Tour de toute l’Histoire.
- ok année covid mais tous les favoris du Giro 2020 qui passent à la trappe et laissent place à un podium absolument impensable au départ (TGH, Hindley, Kelderman)
- papys Caruso et Porte qui font des podiums solides en fin de carriere.
- les deux meilleurs coureurs de GT actuels sont slovènes, gros gros pays de cyclisme. :elephant:
- Vingegaard fait 2 sur le Tour, c’est seulement son second GT. Pour rappel, le mec fait 3 du chrono final (et plat!) avec ses 60kg tout pétés. :pt1cable: D’ailleurs, c’est sans doute une des perfs les plus dingues de ces derniers temps mais c’est passé complet à la trappe, comme quoi on s’habitue à tout.

Et tu voudrais que je reste mesuré? Avec WVA et Alaf, qui plus est? :genance:

On est pourtant plus prompts sur VCN à dire que ce qui va finalement arriver est totalement impossible (nan mais Alaf va craquer dans le Tourmalet….nan mais Pogacar peut jamais reprendre 1mn à Roglic sur le chrono…..nan mais le Cav regagne en Turquie mais jamais sur une grande course….+ toutes les limites qu’on aurait bien voulu verifier à propos des _phénomènes).
Donc oui, désormais, je m’attends vraiment à tout, en vélo, et meme plus. :spamafote:
Dernière édition par dolipr4ne le 05 déc. 2021, 20:13, édité 1 fois.
#3409129
Plusieurs remarques sur le post de Doli, (parfois contradictoires, certes, mais je réfléchis à mesure que j'écris parfois :hehe: )

- même si je suis d'accord sur la plupart des points soulevés, la précocité de certains champions que l'on a reconnus (Pogacar, Bernal, Vingegaard ...) ne me paraît pas plus suspecte que ça. Anquetil, Gimondi, Merckx, Hinault, Fignon, ont gagné le tour à leur première participation comme Pogacar. Pour Anquetil, c'était même son 1er grand tour. Pour Hinault, c'était son 2ème. Gimondi gagne le Tour quelques semaines après son 1er Giro (3ème) alors qu'il n'était pas prévu qu'il y participe. Alors, c'est vrai, on peut aussi noter le fait qu'ils avaient plus 22-23 ans que 20-21. Mais je pense que les jeunes cracks d'aujourd'hui, sont professionnels et dans l'étude de la performance bien plus tôt également. En contrepartie, je suis convaincu qu'ils auront des carrières bien plus courtes.
Ce que je veux dire, c'est que ça ne m'apparaît pas délirant qu'un jeune ultra-fort domine immédiatement, sans avoir l'expérience et peut-être l'expertise tactique qui lui manque.

Bien moins délirant que le troll de Horner sur la Vuelta ou la trajectoire de Froome. Là-dessus, à 100 % sur la même ligne que toi. :tonton:

- Sur la capacité d'un Alaphilippe à se focaliser sur l'objectif Tour de France avec l'aide de son équipe, je ne doute pas qu'il pourrait se fixer un objectif très haut et peut-être l'atteindre. Mais le plus important selon moi, c'est l'intention, l'envie du coureur. Je peux me tromper, mais je ne vois pas Alaphilippe faire des sacrifices pendant des mois, devenir plus calculateur (car oui, il faudrait passer par là), moins chien fou, pour une hypothétique place sur le podium ou sur la 1ère marche. Je trouve que ça ne va pas avec le bonhomme, avec son caractère.
D'autant plus quand il peut se forger un palmarès long comme le bras avec les atouts qui sont les siens au naturel.

- Enfin, sur ton association de noms dans la même phrase (Alaf et Van Aert), je trouve que cela souligne justement toute la différence entre les deux coureurs. :spamafote:
Là où Alaphilippe, coureur explosif, offensif, et a priori sans les capacités de récupération nécessaires pour les GT, devrait (notez le conditionnel) toujours toucher ses limites sur 3 semaines, Van Aert pourrait au contraire se consacrer totalement à cela. Je ne suis pas pour, j'adore voir sa polyvalence, mais ce serait possible. Le gars semble fait pour ça. Certainement en privilégiant les classiques une année (ou une période de sa carrière) puis en visant le général du Tour dans un deuxième temps. Le type est bien plus monstrueux qu'Alaphilippe question récupération / CLM. Et il me semble que sa force pure et son gros "moteur" est un élément essentiel de la panoplie d'un coureur de GT.
#3409135
Bla bla bla, Fred...la liste -non exhaustive puisqu'il n'a même pas eu besoin de citer Colbrelli - de Dolipr4ne devrait t'inviter à être moins catégorique sur ce qui peut arriver en cyclisme
Pendant des années, on nous a seriné qu'il fallait de l'expérience pour triompher sur un Paris Roubaix, qui plus est s'il est pluvieux. Résultat cette année : on retrouve aux 3 premières places que des bleu-bites qui n'avaient jamais disputés cette course.
Ce sport a la particularité de brouiller très vite les éventuels repères que l'on peut avoir
  • 1
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
Groupama-FDJ 2022

il va faire quelles courses ? La marseillaise, b[…]

La Flèche Walonne est peut-être la […]

Hockey sur glace

Sinon un certain Timo Meier à marqué[…]

ROUTE 2022: Inscriptions

Super Ser :spain:

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site