Rendez-vous sur ce forum pour discuter d'autres sports que le cyclisme, comme le football, le tennis, le rugby, le basket, le biathlon, NBA, NFL, NHL, handball, volley, voile, athlétisme, golf, F1, jeux olympiques...

Modérateur : Modos VCN

  • Page 6 sur 7
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3398619
Marquez ne s'en sort pas avec ses pépins physiques, Mir est régulier, mais sans plus, les autres sont sur courant alternatif, et encore, quand ils ne chutent pas.
Honnêtement, le seul fuoriclasse , c'est Quarta.
ça fait 3 ans qu'il bataille régulièrement pour la victoire, c'est le seul capable de gagner avec plusieurs secondes d'avance et il n'a que 22 ans.
A moins que sa moto ne soit dépassée, ses meilleures années sont devant lui, on ne voit personne dans un avenir proche en mesure de vraiment lui porter ombrage à long terme, aucun rookie n'a fait une aussi forte impression ces dernières années.
Dernière édition par AlbatorConterdo le 25 oct. 2021, 16:38, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#3398639
Bagnaia a les capacités je pense pour concurrencer Quartararo dans les années à venir. Pour lui aussi c'est sa première saison dans une équipe usine. Il est tombé dimanche mais cette saison il ne compte qu'un seul autre abandon et si il parvient à tenir le rythme qu'il tenait depuis début septembre toute une saison il va être un concurrent redoutable.
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3398648
Dans mes souvenirs, il tombait plus souvent...
Sinon, attention éventuellement à Bastianini quand il aura une meilleure moto, il a fini très fort cette saison et semble très bien gérer en course.
Avatar de l’utilisateur
Par Racemousse
#3398696
J'espère retrouvé un Marquez au top l'an prochain, pour un duel grandiose avec Quartararo.
Au passage, bravo au Français qui a, il me semble, pas mal gagné en maturité cette saison.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3399272
AlbatorConterdo a écrit :
25 oct. 2021, 15:06
Marquez ne s'en sort pas avec ses pépins physiques, Mir est régulier, mais sans plus, les autres sont sur courant alternatif, et encore, quand ils ne chutent pas.
Honnêtement, le seul fuoriclasse , c'est Quarta.
ça fait 3 ans qu'il bataille régulièrement pour la victoire, c'est le seul capable de gagner avec plusieurs secondes d'avance et il n'a que 22 ans.
A moins que sa moto ne soit dépassée, ses meilleures années sont devant lui, on ne voit personne dans un avenir proche en mesure de vraiment lui porter ombrage à long terme, aucun rookie n'a fait une aussi forte impression ces dernières années.
Attends qu’un jeune footballeur ou un jeune sauteur à skis débarquent…
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3404345
Si la formule est souvent galvaudée, dire aujourd'hui qu'une page se tourne dans l'histoire de la moto n'est pas une exagération : Valentino Rossi, nonuple champion du monde, 115 victoires, 235 podiums, 436 départs de GP, prend sa retraite après une carrière hors-norme débutée en 1996 :ouch: :agenou:
Une longévité au plus haut niveau qui sera difficile d'égaler, un champion qui aura fait beaucoup pour son sport.
Grazie Vale ! :applaud:


Bon, sinon, heureusement que la fin de saison arrive pour Quarta, les Ducati sont en pleine bourre
Y a bon Bagnaia :jesors:
Il se pose en sacré client pour l'année prochaine, Yamaha va devoir bien bosser pour donner à Quarta une moto capable de soutenir la comparaison. :stereoking:
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3404638
Concernant la F1, on peut m’expliquer pourquoi le DRS a été mis en place? Sur la course d’hier, je trouvais ça vraiment too much à force.
Avatar de l’utilisateur
Par Lotto-jumboy
#3404650
dolipr4ne a écrit :
16 nov. 2021, 00:09
Concernant la F1, on peut m’expliquer pourquoi le DRS a été mis en place? Sur la course d’hier, je trouvais ça vraiment too much à force.
Pour avoir plus de déplacements. Mais oui c'est assez ridicule et au final ça enlève toutes bagarres le plus souvent.
Avatar de l’utilisateur
Par Jean-Tito
#3404878
Faut espérer que les prochaines monoplaces puissent se suivre sans abimer irrémédiablement leurs gommes...
Car je crois bien que le problème est là et c'est ce qui empêche la bagarre telle qu'on voudrait la voir!
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3404879
La nouvelle réglementation est sensée permettre aux voitures de se suivre plus facilement sans que les pneus surchauffent et aux pilotes de moins subir les perturbations aérodynamiques de la voiture qu'ils suivent. Mais les instances ont déjà prévu de garder le DRS au cas où, c'est dire à quel point ils sont confiants sur les effets de cette nouvelle réglementation...

J'ai même vu passer des articles comme quoi certaines équipes font de la R&D pour que leur voiture 2022 génère de l'air sale et qu'il soit difficile de la suivre de trop près. C'est la F1 quoi...
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#3404900
Jean-Tito a écrit :
17 nov. 2021, 09:10
Faut espérer que les prochaines monoplaces puissent se suivre sans abimer irrémédiablement leurs gommes...
Car je crois bien que le problème est là et c'est ce qui empêche la bagarre telle qu'on voudrait la voir!
Le côté gestion fait partie ds sports méca. Tenir un rythme 10 tours derrière une voiture et attendre que celui de devant, moins bon gestionnaire, voit son rythme s'effondrer pour le passer sur la piste ou par les stands, c'est l'essence de ce sport. On est pas sur des courses sprints d'une formule de promotion. En cela, la F1 des années 90-2000 me plaisait, même si les casses mécaniques était trop nombreuses.

Perso le DRS fait partie des raisons pour lesquelles je ne suis plus trop la F1 (même si de loin, il y a toujours des restes quand on a suivi tous les GPs entre l'âge de 6 ans et de 23 ans sans en rater aucun !). Bon, l'écologie et le décès de Jules Bianchi avec l'hypocrisie qui en a suivi m'ont bien refroidit aussi.

Un dépassement aidé, c'est comme un tour de magie où l'on voit les ficelles, je n'en vois pas l'intérêt. C'est la difficulté d'un dépassement qui fait sa beauté. Bon en tout, je vais suivre d'un peu plus près le duel Verstappen Hamilton pour cette fin de saison :popcorn:
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3404946
marooned a écrit :
17 nov. 2021, 09:17
La nouvelle réglementation est sensée permettre aux voitures de se suivre plus facilement sans que les pneus surchauffent et aux pilotes de moins subir les perturbations aérodynamiques de la voiture qu'ils suivent. Mais les instances ont déjà prévu de garder le DRS au cas où, c'est dire à quel point ils sont confiants sur les effets de cette nouvelle réglementation...

J'ai même vu passer des articles comme quoi certaines équipes font de la R&D pour que leur voiture 2022 génère de l'air sale et qu'il soit difficile de la suivre de trop près. C'est la F1 quoi...
Tu pourrais tout repréciser stp, j’ai quasi rien compris. :sylvain84:
J’y connais vraiment rien en sports meca, désolé, mais ca m’interesse de comprendre.

En l’occurrence, j’essaie de regarder depuis deux ou trois ans, mais j’ai raté toutes les modifs de reglement auxquelles je ne comprends pas grand chose, du coup.
Mais ce DRS est un truc que j’ai decouvert en me disant « tiens, c’est bizarre, ce truc. Pourquoi avantager le mec qui est derriere?……comme dans Mario Kart sur Nes. :green: C’est encore du sport ou quoi? »
Mais, finalement, je n’y avais jamais vraiment vu de grande injustice ou de grande mascarade. Dimanche, j’ai vraiment été embêté, tellement je voyais Hamilton avoir deux ou trois boosts par tour pendant des tours et des tours. Il y avait vraiment un côté artificiel, carrément délirant à force de repetition. Alors, bon, je me doute qu’ils doivent etre en train de rechercher le meilleur equilibre possible entre leur innombrables parametres, mais vraiment, ça m’a beaucoup dérangé sur cette derniere course.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3404997
dolipr4ne a écrit :
17 nov. 2021, 13:35
marooned a écrit :
17 nov. 2021, 09:17
La nouvelle réglementation est sensée permettre aux voitures de se suivre plus facilement sans que les pneus surchauffent et aux pilotes de moins subir les perturbations aérodynamiques de la voiture qu'ils suivent. Mais les instances ont déjà prévu de garder le DRS au cas où, c'est dire à quel point ils sont confiants sur les effets de cette nouvelle réglementation...

J'ai même vu passer des articles comme quoi certaines équipes font de la R&D pour que leur voiture 2022 génère de l'air sale et qu'il soit difficile de la suivre de trop près. C'est la F1 quoi...
Tu pourrais tout repréciser stp, j’ai quasi rien compris. :sylvain84:
J’y connais vraiment rien en sports meca, désolé, mais ca m’interesse de comprendre.

En l’occurrence, j’essaie de regarder depuis deux ou trois ans, mais j’ai raté toutes les modifs de reglement auxquelles je ne comprends pas grand chose, du coup.
Mais ce DRS est un truc que j’ai decouvert en me disant « tiens, c’est bizarre, ce truc. Pourquoi avantager le mec qui est derriere?……comme dans Mario Kart sur Nes. :green: C’est encore du sport ou quoi? »
Mais, finalement, je n’y avais jamais vraiment vu de grande injustice ou de grande mascarade. Dimanche, j’ai vraiment été embêté, tellement je voyais Hamilton avoir deux ou trois boosts par tour pendant des tours et des tours. Il y avait vraiment un côté artificiel, carrément délirant à force de repetition. Alors, bon, je me doute qu’ils doivent etre en train de rechercher le meilleur equilibre possible entre leur innombrables parametres, mais vraiment, ça m’a beaucoup dérangé sur cette derniere course.
Bon je vais essayer de faire simple :rabbit:

Quand tu suis une autre F1 à moins d'une seconde, tu es dans un air sale. C'est ce qu'on appelle les perturbations aérodynamiques qui sont générées par l'arrière de la monoplace que tu suis. Dans cet air sale, la voiture perd en stabilité et les pilotes sont continuellement obligés de corriger la trajectoire. Ils surchauffent et usent donc beaucoup plus les pneus avants dans ces conditions. En général, ils ne peuvent rester proches de la voiture qu'ils suivent que un ou deux tours avant de devoir lever le pied pour revenir dans un air propre. Tout ça a rendu les dépassements de plus en plus compliqués au fil du temps.

Les instances ont donc cherché un artifice pour permettre quand même d'avoir quelques dépassements. Ce n'est évidemment pas satisfaisant sur la forme mais sans ça, les GP ne seraient qu'une longue procession passés les 2-3 premiers tours en peloton. Ils ont donc inventé le DRS. Dans une ou deux zones du circuit (définies à l'avance) et lorsqu'ils sont à moins d'une seconde de la voiture devant eux, les pilotes peuvent appuyer sur un bouton au niveau du volant et l'aileron arrière s'ouvre automatiquement ce qui permet d'augmenter la vitesse de pointe et de favoriser un dépassement. En général, c'est un boost d'environ 20km/h qui peut varier selon les circuits. Sur les circuits rapides, les voitures ont déjà un aileron arrière très léger pour privilégier la vitesse de pointe en ligne droite donc quand ils actionnent le DRS, le gain en ligne droite est moindre que sur les circuits plus lents où ils embarquent un aileron arrière très chargé pour être rapide dans les virages.

La difficulté pour les instances, c'est de réussir à bien calibrer la longueur de la zone où les pilotes vont pouvoir actionner le DRS. Si la distance est trop importante, les dépassements seront trop faciles. Si la distance est trop courte, le DRS ne va servir à rien. Il faut rendre possible le dépassement sans que celui ci ne soit trop facile. Pas évident donc.

Pour dimanche dernier, il ne faut pas prendre la course de Hamilton en référence. Il avait un moteur neuf visiblement boosté pour tenir les 4 dernières courses de la saison (alors que normalement un moteur doit faire 7 ou 8 courses). Mercedes a donc augmenté sensiblement le régime de son moteur pour faciliter encore plus les dépassements et sa remontée dans le peloton. C'est ça qui a donné l'impression que c'était facile mais il a quand même mis 50 tours pour dépasser Verstappen alors qu'il était au moins une seconde au tour plus rapide et qu'il y avait un différentiel de 30km/h entre les deux voitures à la fin des zones DRS.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3405990
elway22 a écrit :
21 nov. 2021, 13:48
Image
Le rallye c'est la vie :metalhead:
Ton image n’apparait pas, elway. :spamafote:

Tant qu’on y est, c’est fou coment Ogier est une sorte de « no-name », alors que chaque Français doit à peu pres connaitre la tronche de Loeb. :confused:
Avatar de l’utilisateur
Par Racemousse
#3405995
Ca se resserre encore entre Verstappen et Hamilton.
8 points à deux courses de la fin de saison. :popcorn:

Sinon, Alonso de retour sur le podium (le dernier datait de sept ans). Mérité au vu de l'ensemble de sa saison. Son come-back à 40 ans est plutôt réussi.
Par Quef
#3406022
dolipr4ne a écrit :
21 nov. 2021, 19:19
Tant qu’on y est, c’est fou coment Ogier est une sorte de « no-name », alors que chaque Français doit à peu pres connaitre la tronche de Loeb. :confused:
J'ajoute que dès l'an prochain le WRC sera totalement ignoré dès français moyens :spamafote:
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

à qui de choisir 05/12/2021 23:56 nombr[…]

Sports mécaniques 2021

On va voir si Verstappen tente de faire un remak[…]

Le TDU ne se tiendra pas en janvier :spamafo[…]

Jalabert était quand même meilleur qu[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site