Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 9 sur 10
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
#3397618
On3 a écrit :
21 oct. 2021, 10:02
-Vélomen- a écrit :
20 oct. 2021, 22:56
Je ne sais pas s'ils sont si amis que ça.

Les photos font le buzz sur les réseaux sociaux, mais je demande quand même confirmation.

Ullrich détestait LA quand il courait, mais de l'eau a coulé sous les ponts depuis. Le geste de l'Américain lorsqu'Ulle était à la clinique les a certainement rapprochés, mais c'est quand même difficile de distinguer ce qui relève de l'amitié profonde ou de la sympathie étalée sur les réseaux sociaux.
?

Ullrich était un personnage assez lisse, et il a toujours témoigné beaucoup de respect à l'américain.
Peut-être en était-il autrement quand on le connaissait personnellement, mais il ne semblait pas vraiment du genre à "détester" un adversaire juste parce qu'il était son adversaire dans le sport.
Il y a eu beaucoup d'articles en ce sens.

Philippe Le Gars, journaliste à l'Equipe et très proche d'Ullrich depuis 1997, expliquait que, durant sa carrière, Ulle détestait vraiment LA mais qu'il ne voulait pas faire de vagues et était trop gentil pour s'étaler à ce sujet. Il refusait de critiquer LA ou de commenter ce qu'il faisait alors que l'Américain ne se privait pas de juger les préparations étonnantes de l'Allemand.

Le Gars écrivait qu'Ullrich était en effet viscéralement gentil et qu'il aimait tout le monde, sauf... Armstrong.
#3397619
-Vélomen- a écrit :
21 oct. 2021, 17:29
On3 a écrit :
21 oct. 2021, 10:02


?

Ullrich était un personnage assez lisse, et il a toujours témoigné beaucoup de respect à l'américain.
Peut-être en était-il autrement quand on le connaissait personnellement, mais il ne semblait pas vraiment du genre à "détester" un adversaire juste parce qu'il était son adversaire dans le sport.
Il y a eu beaucoup d'articles en ce sens.

Philippe Le Gars, journaliste à l'Equipe et très proche d'Ullrich depuis 1997, expliquait que, durant sa carrière, Ulle détestait vraiment LA mais qu'il ne voulait pas faire de vagues et était trop gentil pour s'étaler à ce sujet. Il refusait de critiquer LA ou de commenter ce qu'il faisait alors que l'Américain ne se privait pas de juger les préparations étonnantes de l'Allemand.

Le Gars écrivait qu'Ullrich était en effet viscéralement gentil et qu'il aimait tout le monde, sauf... Armstrong.
Merci c'est intéressant.

Après, comme tu le dis, de l'eau a coulé sous les ponts aussi. Peut-être a-t-il été sincèrement touché par l'aide proposée par Armstrong quand il était au plus mal. :reflexion:
#3397659
-Vélomen- a écrit :
21 oct. 2021, 17:29
On3 a écrit :
21 oct. 2021, 10:02


?

Ullrich était un personnage assez lisse, et il a toujours témoigné beaucoup de respect à l'américain.
Peut-être en était-il autrement quand on le connaissait personnellement, mais il ne semblait pas vraiment du genre à "détester" un adversaire juste parce qu'il était son adversaire dans le sport.
Il y a eu beaucoup d'articles en ce sens.

Philippe Le Gars, journaliste à l'Equipe et très proche d'Ullrich depuis 1997, expliquait que, durant sa carrière, Ulle détestait vraiment LA mais qu'il ne voulait pas faire de vagues et était trop gentil pour s'étaler à ce sujet. Il refusait de critiquer LA ou de commenter ce qu'il faisait alors que l'Américain ne se privait pas de juger les préparations étonnantes de l'Allemand.

Le Gars écrivait qu'Ullrich était en effet viscéralement gentil et qu'il aimait tout le monde, sauf... Armstrong.
J'avais regardé un reportage sur le sujet, tourné avant le Tour 2004, centré sur Ullrich, quand ça aborde la question Armstrong, Ullrich avait dit "Amstrong, c'est un gars qui se donner l'apparence d'un mec froid mais moi j'aimerais bien mieux le connaitre, je pense que c'est un bon gars". Sur la comparaison entre les deux, Ullrich en dit "Lance dit de moi que j'ai du talent et que lui doit travailler mais il me bat à chaque fois....c'est vraiment des trucs d'américains ça...".
Si je retrouve le lien, je le transmettrais.
#3397672
dolipr4ne a écrit :
21 oct. 2021, 13:21
Booze a écrit :
20 oct. 2021, 22:04
Ullrich - Armstrong, c'est une relation que je trouve incroyable...
Je me demande jusqu’à quel point Ullrich peut etre masochiste en faisant ça. Je sais qu’il a été au fond du fond du trou (et que ce ne sera sans doute jamais vraiment fini quand on sait jusqu’où il est allé) et j’ai peur que tout cela s’inscrive dans une sorte de pulsion de mort, de chemin de croix, où il faudrait expérimenter tout ce qu’il y a de plus éprouvant, de plus repoussant, et voir si l’on y résiste.
Partager un verre avec Armstrong et le voir rire, parler, respirer, être. Beurk……

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort?
C'est à peu près le sentiment que j'ai en assistant à ces rencontres. Et plus encore lorsque l'ami boit ce qui semble être une bière devant un individu sortant de désintoxication.

Cà ou le syndrome de Stockholm.
#3398066
Sans vouloir le glorifier, je pense qu'il a tiré une certaine forme de résilience de sa jeunesse "compliquée".
#3398124
Jean-René_Godart a écrit :
22 oct. 2021, 21:53
Armstrong est quand même un mec solide mentalement. Il a vécu sans doute la pire déchéance de l’histoire du sport, on n’a pas l’impression qu’il l’ai vécu si mal que ça
J’appellerai jamais ça du mental. Pour moi, ce type est un tres grand pervers. Garder la face, quoi qu’il arrive, n’est pas une question de volonté, mais de nécessité.
#3398175
RemcoAlafpolak a écrit :
21 oct. 2021, 19:44
-Vélomen- a écrit :
21 oct. 2021, 17:29


Il y a eu beaucoup d'articles en ce sens.

Philippe Le Gars, journaliste à l'Equipe et très proche d'Ullrich depuis 1997, expliquait que, durant sa carrière, Ulle détestait vraiment LA mais qu'il ne voulait pas faire de vagues et était trop gentil pour s'étaler à ce sujet. Il refusait de critiquer LA ou de commenter ce qu'il faisait alors que l'Américain ne se privait pas de juger les préparations étonnantes de l'Allemand.

Le Gars écrivait qu'Ullrich était en effet viscéralement gentil et qu'il aimait tout le monde, sauf... Armstrong.
J'avais regardé un reportage sur le sujet, tourné avant le Tour 2004, centré sur Ullrich, quand ça aborde la question Armstrong, Ullrich avait dit "Amstrong, c'est un gars qui se donner l'apparence d'un mec froid mais moi j'aimerais bien mieux le connaitre, je pense que c'est un bon gars". Sur la comparaison entre les deux, Ullrich en dit "Lance dit de moi que j'ai du talent et que lui doit travailler mais il me bat à chaque fois....c'est vraiment des trucs d'américains ça...".
Si je retrouve le lien, je le transmettrais.
Il est sur youtube, c'est un reportage de stade 2 après le tour de Suisse gagné par l'allemand avec une super musique de fond.
#3398269
Parait que la seule personne/amis a avoir beaucoup aide le gros Jan a s en sortir.
Est Marcel Wurst qui a ete son DS une annee chez Team Coast.
Tiens Miguel Indurain participe aussi a cette randonnee a Mallorca. (l' idole du teuton).

Image
#3398474
Jan a fait les 312 km.
Par exemple el pistolero seulement les 225 km.
Que des mots elogieux de la part du teutón pour la courses et le serieux de l organiisation
Le vainqueur en 9 heures 26 muinjutes 32 sec un certain Dominic aigner deja vainqueur en 2018.
#3398675
abraxas a écrit :
25 oct. 2021, 16:03
Jean-René_Godart a écrit :
22 oct. 2021, 21:53
Armstrong est quand même un mec solide mentalement. Il a vécu sans doute la pire déchéance de l’histoire du sport, on n’a pas l’impression qu’il l’ai vécu si mal que ça
Il est parti avec pas mal d'argent, ca aide.
En fait, là ou Armstrong a montré un relatif détachement avec son déboulonnage express passant de héros survivant du cancer, septuple vainqueur du Tour à tricheur ultime c'est aussi parce qu'il a mentalisé ce moment. Il a vu que ses ex-équipiers Hamilton, Landis, Andreu voulaient sa peau après des passages ou LA les a humiliés, menacés, intimidés.
Il s'est dit qu'il fallait passer à table à la TV plutôt qu'avoir de gros problèmes directement devant la justice avec des témoignages accablant de toutes parts ( ex-équipiers, USADA...).
Je pense même qu'Armstrong même s'il prétendait le contraire s'attendait à cela. Le coup de pression dans les chiottes d'un Mcdo sur Hamilton(enre autre) tenait plus du baroud d'honneur qu'autre chose.
Ullrich au contraire, il se fait toper dans Puerto et prend cher direct alors qu'a peine 3 jours avant, il était encore un héros national.
#3399925
Je pense plutôt qu'Armstrong s'en branle, qu'il n'a aucune mauvaise conscience d'avoir mal agi, qu'il est droit dans ses bottes pleine de merde, qu'il a un ego tellement démesuré qu'il se passe de la reconnaissance des autres, qu'il n'a rien ni à oublier et ni à noyer.
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Pendant ce temps là en 2021

C'est parce qu'il fait comme chez lui, c'est[…]

Vous savez quand est ce qu'on aura des nouvelles[…]

Burgos - BH 2021

Merci, en plus gros c'est mieux. Pas mal je trouve[…]

Asia Tour 2021

Quelques compositions sont tombées https:[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site