Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 3 sur 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9

Quelle note pour la saison de GFDJ ?

8
7
16%
9
13
30%
10
10
23%
11
5
11%
12
8
18%
13
1
2%
#3398109
rbl85 a écrit :
23 oct. 2021, 14:07
CPTmatros a écrit :
23 oct. 2021, 13:23


Infiniment mieux que le Gaudu 2021 faut pas déconner.
Infiniment mieux veut dire que pour toi Pinot suit Pogacar et Roglic sans trop de soucis.

J'adore Pinot mais j'y crois pas trop
Honnêtement sur ces deux étapes, et uniquement ces deux-là je précise, il m'avait vraiment scotché. Même Bernal ne rivalisait pas (certes il montait en régime).
Maintenant les aurait-il suivi le débat est ouvert.
#3398136
Ca m’embete de le dire mais meme s’il m’a fait rever moi aussi en 2019, je pense qu’on ne peut pas juger du Pinot 2019 en tant que coureur de GT, simplement par le fait qu’il ait dû abandonner, et quelle qu’en soit la raison (hors chute evidemment). Pinot n’a pas terminé ce GT, c’est un fait, personne ne pourra donc jamais dire « il aurait fait ceci ou cela s’il n’avait pas dû abandonner. »
Peut-etre aurait-il tenu et fait une place finale tres haute…..et pourquoi pas la victoire?
Peut-etre aussi aurait-il explosé en plein vol, apres tous les efforts consentis avant (serieux, c’est assez stratospherique ce qu’il envoie sur Prat d’Albi - on a les chiffres, d’ailleurs? :green: -; son baroud avec Alaf à St-Etienne aussi, c’est le seul à se dépouiller ainsi dans la roue du missile DQS, au nez et a la barbe de tout ce qui se fait de mieux dans le peloton; sa victoire sur le Tourmalet (devant le missile, on fire décidément), pour finir 26eme à une demi-heure?
Quand on sait en plus que Pinot a, malheureusement, abandonné la moitié (!) des GT sur lesquels il s’est engagé, ça finit par compter…

Bref, les deux couraient pour le CG. Sur les deux, un a terminé son Tour à la onzieme place. L’autre a envoyé masse de rêve, certes, avec une belle victoire d’etape et deux formidables coups de force…..mais il finit non-classé à la fin.
Resultat: Gaudu victoire par K.O. :spamafote:
#3398344
dolipr4ne a écrit :
23 oct. 2021, 15:31
Ca m’embete de le dire mais meme s’il m’a fait rever moi aussi en 2019, je pense qu’on ne peut pas juger du Pinot 2019 en tant que coureur de GT, simplement par le fait qu’il ait dû abandonner, et quelle qu’en soit la raison (hors chute evidemment). Pinot n’a pas terminé ce GT, c’est un fait, personne ne pourra donc jamais dire « il aurait fait ceci ou cela s’il n’avait pas dû abandonner. »
Peut-etre aurait-il tenu et fait une place finale tres haute…..et pourquoi pas la victoire?
Peut-etre aussi aurait-il explosé en plein vol, apres tous les efforts consentis avant (serieux, c’est assez stratospherique ce qu’il envoie sur Prat d’Albi - on a les chiffres, d’ailleurs? :green: -; son baroud avec Alaf à St-Etienne aussi, c’est le seul à se dépouiller ainsi dans la roue du missile DQS, au nez et a la barbe de tout ce qui se fait de mieux dans le peloton; sa victoire sur le Tourmalet (devant le missile, on fire décidément), pour finir 26eme à une demi-heure?
Quand on sait en plus que Pinot a, malheureusement, abandonné la moitié (!) des GT sur lesquels il s’est engagé, ça finit par compter…

Bref, les deux couraient pour le CG. Sur les deux, un a terminé son Tour à la onzieme place. L’autre a envoyé masse de rêve, certes, avec une belle victoire d’etape et deux formidables coups de force…..mais il finit non-classé à la fin.
Resultat: Gaudu victoire par K.O. :spamafote:
Mouais.
C'est un peu comme si tu disais qu'un boxeur était meilleur qu'un autre. Ben oui, les deux ont boxé le même adversaire, ils ont perdu tous les deux. Seulement l'un des deux (Gaudu) a été battu aux points et est resté debout jusqu'à la fin. Bon il n'a pas trop existé, il a été dominé tout le combat, mais il a tenu alors bravo.
Seulement voilà, l'autre (Pinot) a joué à armes égales et s'est montré dangereux, assénant des coups dangereux à l'adversaire, l'envoyant au tapis (Prat d'Albis) et montrant qu'il était là pour gagner. Seulement comme c'est du sport, lui aussi est allé au tapis et ne s'est pas relevé.

Qui était le plus proche de la victoire ? :spamafote:

A ce compte-là Poulidor était un coureur plus décevant que Romain Bardet :elephant:
#3398605
dolipr4ne a écrit :
25 oct. 2021, 13:39
Iguane a écrit :
25 oct. 2021, 09:58
Post de mécréant que je ne citerai donc même pas et qui visiblement n'a pas regardé le Dauphiné 2020. :pascontent:
C’est celui où y a fracture du mental avec jet de bidon et pétage de cordes vocales? :elephant:
C'est celui où il est le seul à ne pas être trop ridicule sur les sprints au sommet face à Roglic. :metalhead:
#3398785
rbl85 a écrit :
23 oct. 2021, 14:07
CPTmatros a écrit :
23 oct. 2021, 13:23


Infiniment mieux que le Gaudu 2021 faut pas déconner.
Infiniment mieux veut dire que pour toi Pinot suit Pogacar et Roglic sans trop de soucis.

J'adore Pinot mais j'y crois pas trop
Deux points :
Tout d'abord tu fais dire a cpt des choses qu'il n'a pas dit. Pinot n'aurai sûrement pas été le plus faible du groupe des favoris comme l'était Gaudu dans les Alpes.
Ensuite lors de sa dernière course avant la chute, il est le seul à regarder Roglic dans les yeux.
#3398831
El_Pistolero_07 a écrit :
26 oct. 2021, 07:28
rbl85 a écrit :
23 oct. 2021, 14:07


Infiniment mieux veut dire que pour toi Pinot suit Pogacar et Roglic sans trop de soucis.

J'adore Pinot mais j'y crois pas trop
Deux points :
Tout d'abord tu fais dire a cpt des choses qu'il n'a pas dit. Pinot n'aurai sûrement pas été le plus faible du groupe des favoris comme l'était Gaudu dans les Alpes.
Ensuite lors de sa dernière course avant la chute, il est le seul à regarder Roglic dans les yeux.
Le seul moment ou il le regarde un peu dans les yeux c'est quand Roglic bouge pas avant le sprint dans les 200 derniers mètres et le groupe était encore assez conséquent.

Enfin Gaudu n'est pas le plus faible dans les Alpes.
#3400479
Bon j'ai fini par mettre un 9...

2 victoires WT, on va dire que c'est le minimum syndical. Mais elles restent des étapes, et pas sur les courses les plus prestigieuses, donc c'est juste correct sur ce plan.
Par contre on ne peut pas occulter le gros échec sur les 3 GT et leurs 63 étapes. C'est un élément qui pèse beaucoup dans ma notation, je dois le reconnaitre. Aussi parce que le reste est assez neutre.

L'équipe a par exemple quelques victoires cette saison, et a bien fini avec Paris Tours. Mais ce n'est pas non plus l'extase.

Parlons Gaudu maintenant. À la lecture des commentaires j'ai retrouvé le décalage que j'ai avec ce coureur. Tout est une question d'attentes. Avec son parcours en espoirs j'attendais un coureur brillant en montagne, et il brille, mais plutôt sur les classiques vallonnées, sur ces mêmes étapes, et en moyenne montagne. Pour ma part je suis déçu, car il ne gagnera sans doute pas de CG de course WT d'une semaine, et il ne fera sans doute pas de podium en GT. Il ne sera pas non plus un grand scoreur. Il faut que je m'y fasse.

À son niveau, on doit aussi revoir à la baisse les ambitions concernant Madouas. Je l'avais déjà fait en montagne, il faut aussi le faire sur les parcours difficiles en WT. Il semble plus à l'aise en équipier qu'en leader. Il peut quand même faire une belle carrière ainsi.

J'aime bien le recrutement 2022 avec la prise de Storer, et j'aime beaucoup la stratégie de mise en place d'une continentale. Un coup de maître pour Madiot, s'il parvient à garder la priorité sur le passage en WT (cf. Sivakov qui avait quitté le giron BMC).
#3400500
Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que Gaudu ne fera jamais de podium de GT ou qu'il faut revoir les ambitions de Madouas à la baisse. C'est peut-être un moyen de te protéger de réduire tes attentes, mais il y a eu énormément de critique similaire avant que Pinot ne fasse podium du Tour en 2014 ou même Bardet en 2016 et 2017. Et je ne parle pas de Démare qui après une saison 2015 très décevante devait revoir ses ambitions à la baisse. Je rappelle qu'il gagne MSR quelques mois après.
On voit des choses assez surprenantes en cyclisme et la hiérarchie peut être très mouvante d'une saison à l'autre.
#3400508
blouss_ a écrit :
01 nov. 2021, 12:26
Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que Gaudu ne fera jamais de podium de GT ou qu'il faut revoir les ambitions de Madouas à la baisse. C'est peut-être un moyen de te protéger de réduire tes attentes, mais il y a eu énormément de critique similaire avant que Pinot ne fasse podium du Tour en 2014 ou même Bardet en 2016 et 2017. Et je ne parle pas de Démare qui après une saison 2015 très décevante devait revoir ses ambitions à la baisse. Je rappelle qu'il gagne MSR quelques mois après.
On voit des choses assez surprenantes en cyclisme et la hiérarchie peut être très mouvante d'une saison à l'autre.
Surprenantes dans une certaine mesure...

David Gaudu a pris 25 ans, il n'est plus espoir et on le connait.

Mais voyons...

Arnaud Démare le jour de ses 25 à déjà gagné MSR et est déjà champion de France.

Cela étant je parle de CG, regardons les autres.

Pinot le jour de ses 25 ans c'est 1 victoire d'étape sur le Tour, et 2 top 10 CG sur le Tour dont son podium, avec maillot blanc. Il a aussi 1 top 10 CG à la Vuelta.
Avant que Gaudu n'aura eu l'occasion de poser ses roues en 2022, Pinot avait enquillé sa démonstration à Zolden et gagné à l'Alpe d'Huez !

Bardet aura lui au même âge déjà 2 top 10 CG au Tour dont une 6 ème place, et il a une victoire d'étape en plus.

Pardon mais Gaudu est (très) en retard sur ces temps de passage, et n'a pas le loisir de se dire qu'il suffit d'attendre le déclin d'un Contador ou d'un Nibali pour gagner des places.
Il faut s'y faire Gaudu (je ne parle pas de Madouas...) ne sont pas les coureurs espérés, ce qui ne les empêche pas de faire une belle carrière, même si loin des 3 que tu as cités :spamafote:
#3400517
Gaudu a souvent jouer l'équipier pour Pinot. Il faut donc pondérer les analyses se fondant uniquement sur les résultats au même âge car à ses débuts à la fdj, Pinot n'avait pas de leader cg à épauler, les Casar, Pauriol et compagnie étant plus des baroudeurs chassant les étapes.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9
Sports mécaniques 2021

Je partage ton avis sur la direction de course. […]

L'histoire de Cullaigh a la movistar https://www[…]

Par contre avec l'arrivée de Benoot, La[…]

C'est un média qui s'est planté. As […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site