Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 74 sur 84
  • 1
  • 72
  • 73
  • 74
  • 75
  • 76
  • 84
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3397827
veji2 a écrit :
20 oct. 2021, 13:36
dolipr4ne a écrit :
20 oct. 2021, 13:34
Y a de grands timides ici. :elephant:

Franchement, l’immense reculade des controles et, de toute façon, leur immense inefficacité (quelles qu’en soient les raisons), dans le sens où y a pas un seul gros ou meme moyen poisson qui tombe depuis des lustres, me semble quand meme etre la raison la plus évidente à cette montée des puissances globales.

De rien.
Certes, mais la question est que ratent les contrôles ? Il y a eu l'époque où l'on parlait de aicar, on a parlé des abus de corticostéroïdes (Wiggo, la bande de copains...), il y a eu les cétones mais c'est pas interdit, ajd qu'est ce qui serait raté par les contrôles ? de l'EPO en microdoses ? des autotransfusions ?
Est-ce qu'il susbsiste des contrôles ? :siffle:
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3397844
Nopik a écrit :
20 oct. 2021, 14:12
Ca n'explique toujours pas pourquoi et comment un gars comme Bouet pourrait envoyer plus de puissance dans son pédalier qu'il y a quelques années. :reglement:
(si tant est que c'est exact comme affirmation)

Après il dit aussi que les méthodes à la Sky, ça prend chez les autres avec 5-10 ans de retard.
En parlant de nutrition, entrainements, dodo etc...
Ou alors d'autres outils :elephant:
Physiologiquement, il y a qch qui empêche de prendre un pouilléme de watts passé 30 ans dans une filière d'endurance ?
Enfin venir chercher la petite bête chez Bouet alors qu'il sort aucun des numéros physiques qui mettent à chaque fois le forum sur le cul, ça reste gonflé. :carton:
Avatar de l’utilisateur
Par Berti
#3397889
On3 a écrit :
22 oct. 2021, 11:57
Berti a écrit :
20 oct. 2021, 12:34


Aspiration, tout le monde va plus vite, les écarts restant les mêmes, par contre on voit fréquemment plusieurs groupes, certains ne pouvant suivre le rythme comme en fait sur une étape de bordure, supposition gratuite :wink:
Si l'aspiration joue sur la puissance, c'est à la baisse. Tu as moins besoin de développer de watts pour aller à la même vitesse que les mecs qui prennent du vent devant.

Que faut-il comprendre de ton raisonnement ? Que les écarts sont déjà faits, donc Bardet se bat seul derrière, il explose ses records perso mais devant les leaders bénéficient de l'aspiration de "super équipiers" et lui collent donc 2 minutes à l'arrivée ?

Et les écarts ont été faits comment à la base ?

Edit : Et ces fameux super équipiers ils développent combien ?
Aspiration toute relative, pendant un temps ils battent leur record de puissance, ils ne sont pas toujours abrités puis ça devient cardio, certains s'épuisent.
Les leaders bien emmenés ou plus malins (restant au contact des grosses écuries) ont l'avantage sur des leaders isolés comme peut l'être Bardet.
Il y a des jeunes cracks qui sont arrivés, qui veulent tout casser, qui mènent un train infernal et des coureurs plus anciens habitués aux courses d'attente ne s'y retrouvent pas.
Les super équipiers ont la même préparation que leurs leaders et sélectionnés car ayant les mêmes aptitudes physiologiques, i think !
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#3397927
Sur Twitter Mihkel Räim propose un petit jeu : faites une sélection de 10 coureurs de contis ou amateur (ils ne doivent pas avoir signé en PCS ou WT pour 2022 à ce jour) sans en prendre plus de 2 dans une équipe. Postez là avec le "mot-dièse" #mikucyclingfantasy
La mienne est bien entendu """exotique""" (mais je suis très content de voir Sainbayar revenir à plusieurs reprises dans d'autres teams) :

Batmunkh Maral-Erdene
Juntunen Antti-Jussi
Ganjkhanlou Mohammad
Kamzong Clovis
Lyu Xianjing
Meijers Jeroen
Sainbayar Jambaljamts
Townsend Rory
Tzortzakis Polychronis
Wolf Justin
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#3397934
Iguane a écrit :
22 oct. 2021, 17:19
Je crois que c'était aussi la méthode de recrutement de Jérôme Pineau. :elephant:
Tu rigoles, si il faisait comme ça il arriverait à recruter des coureurs intéressants !
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#3397953
matthmic a écrit :
22 oct. 2021, 17:07
Sur Twitter Mihkel Räim propose un petit jeu : faites une sélection de 10 coureurs de contis ou amateur (ils ne doivent pas avoir signé en PCS ou WT pour 2022 à ce jour) sans en prendre plus de 2 dans une équipe. Postez là avec le "mot-dièse" #mikucyclingfantasy
La mienne est bien entendu """exotique""" (mais je suis très content de voir Sainbayar revenir à plusieurs reprises dans d'autres teams) :

Batmunkh Maral-Erdene
Juntunen Antti-Jussi
Ganjkhanlou Mohammad
Kamzong Clovis
Lyu Xianjing
Meijers Jeroen
Sainbayar Jambaljamts
Townsend Rory
Tzortzakis Polychronis
Wolf Justin
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3397958
Marceli Boguslawski
Patryck Stosz
Michaek Kurkle
Jonas Rapp
Anatoliy Budyak
Tomas Barta
Gleb Syritsa
Eirik Lunder
Kristjan Hocevar
Joshua Huppertz

J'en ai surement oublier j'ai fait ça à la va vite. :tonton:
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3398028
Ma sélection :
BAX Sjoerd
D'HEYGERE Gil
ERIKSSON Lucas
FOUCHE James
HOEHN Alex
SAINBAYAR Jambaljamts
TEUGELS Lennert
THALMANN Roland
TOUPALIK Adam
WOLF Justin
FROOME Christopher
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3398096
CopeauDeFausti a écrit :
07 oct. 2021, 11:54
Sinon en 2021, sur piste, Benjamin Thomas est devenu champion d'Europe de la course aux points et Valentine Fortin, de l'élimination :applaud:

Voila je n'ai pas vu de taupique (pas trop cherché non plus me direz vous) mais c'est toujours sympa la piste!
B. Thomas champion du monde cette semaine à Roubaix
Et Ashton Lambie aussi en poursuite individuelle, en remettant Ganna à sa place. Le grand favori a de nouveau déçu, ne prenant que la 3eme place, derrière son compatriote J.Milan.
Les Italiens ont décidément passé un mauvais moment sur ces Mondiaux, en se faisant dérober une vingtaine de vélos.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3398116
Punaise j'ai raté ça, le duel Lambie vs Ganna. Bon il n'a pas eu lieu du coup mais bon voilà.

La :france: est revenu dans le match en poursuite par équipes. On est loin des temps de Tokyo mais la barre des 3'50 est apprivoisée. Je précise que l'Italie a confirmé son rang dans la discipline avec l'or. :wink:. Les danois ont l'air d'avoir ragequitté l'affaire, c'est ce qui reste de l'empire britannique qui prend le bronze.

Le résultat qui envoie c'est le km, avec le champion olympique Hoogland qui tape un petit 58'4 au niveau de la mer, pépère. Les hollandais confirmant leur domination en sprint avec Lavreysen sur le keirin et la vitesse par équipes.
Avatar de l’utilisateur
Par jicébé
#3398404
Ne sachant pas si ce qui suit a déjà été traité par ailleurs, je le poste ici car je trouve que c'est un belle histoire qui vaut la peine d'y consacrer un pavé, que je vous invite néanmoins à lire jusqu'au bout.
Et ça me permet au passage de remercier l'UCI et son Président avec d'autant plus d'enthousiasme que je n'ai pas manqué de les critiquer en d'autres circonstances.
Je retranscris ci-après l'intégralité d'un article paru cette semaine dans le journal Le Soir, lui-même tiré d'un récit paru dans la Tribune de Genève, avec lequel Le Soir est en partenariat au sein d'un consortium de journaux européens.

Je suis rentré dans l’affaire parce qu’on avait une athlète au Centre mondial du cyclisme, Masomah Ali Zada, qui a fait les Jeux Olympiques avec l’équipe des réfugiés. Elle est devenue emblématique du combat des femmes afghanes. Avant les JO de Tokyo, en discutant avec son entraîneur cet été, on s’est bien rendu compte qu’elle était stressée. Les talibans commençaient à progresser et s’emparer de toutes les provinces en Afghanistan. Un fois le départ annoncé des Américains, ça n’allait pas durer avant que Kaboul ne tombe. Sa sœur était encore là-bas, avec son mari et leurs deux enfants. C’est là que j’ai commencé à intervenir. » Les mots sont de David Lappartient, le président de l’UCI. Une première réaction qui va l’embrigader, lui d’abord, et Philippe Leuba, conseiller d’Etat vaudois ensuite, dans une épopée assez hallucinante : l’exfiltration de l’équipe féminine afghane de cyclisme.

Pédaler librement cheveux au vent n’est pas un droit fondamental stipulé dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Mais quand les talibans ont repris le pouvoir, il a bien fallu que quelque chose se passe pour les cyclistes de Kaboul et d’ailleurs, laissées à leur triste et mortel sort. « Une femme qui fait du vélo, pour eux, est réputée impure, ayant perdu sa virginité, parce qu’elle a été assise sur une selle. Elles étaient donc directement menacées dans leur existence », constate froidement Philippe Leuba. « L’enseignement y est interdit aux filles de plus de neuf ans. Alors, vous pensez bien, aller s’entraîner sur une bicyclette … »

Quand le conseiller d’Etat vaudois et le boss breton de l’UCI nous content l’exfiltration qu’ils viennent de mener, il y a, dans leur regard, un soupçon légitime de fierté. Mais aussi une lueur d’incrédulité. Car ces dernières semaines, l’ancien arbitre de foot et le patron du cyclisme mondial en ont vu du pays, c’est vrai, mais aussi des vertes et des pas mûres. Il faudrait écrire un livre entier pour pouvoir raconter ce que ces deux hommes ont dû surmonter depuis leur premier coup de fil échangé le soir du 16 août dernier. Un livre qu’on serait pourtant tenté de ranger dans la catégorie « fiction ». « Il y aurait clairement un film à faire », sourit David Lappartient.

Dans cette épopée, peu banale mais bien réelle, interviennent un milliardaire philanthrope canado-israélien, la Fifa, des pays du Moyen-Orient, des appels téléphoniques passés à 1 heure du matin à trois conseillers fédéraux suisses, un curieux numéro de téléphone portable commençant par 075, des visas pour 125 Afghans sans passeport mais avec, pour unique pièce d’identité, un acte de naissance écrit à la main. Une épopée où des troupes américaines se replient en toute hâte, où un Etat limitrophe de l’Afghanistan autorise l’embarquement de ces 125 personnes en tongs et tenue traditionnelle à bord d’un avion stationné sur son sol. Une épopée où de nombreux acteurs risquent leur vie et doivent rester anonymes, où une lettre est jugée « trop diplomatique », où deux hommes se font passer pour les oncles de deux mineurs non accompagnés, où des primes d’assurance ont été triplées pour que l’avion puisse décoller d’un aéroport sans contrôle aérien. Puis une escale à Tirana, en Albanie, où tout se bloque. Et puis, Philippe Leuba qui y passe cinq jours avant de pouvoir embarquer 38 personnes – dont toutes les cyclistes – dans un avion Easyjet qui atterrit le 8 octobre à l’aéroport de Genève. Enfin !

« Sylvan Adams, le propriétaire de l’équipe Israël Start-Up Nation, m’a informé d’une opération qui était en cours. J’ai immédiatement demandé ce qu’on pouvait faire », raconte David Lappartient. « Par le canal de la fédération cycliste d’Afghanistan, j’ai eu accès à une liste de personnes, notamment des cyclistes féminines, qu’il fallait évacuer, parce qu’elles étaient en danger. On avait d’abord 35 places. L’opération a traîné et on a réfléchi à la façon de les faire sortir du pays, sachant que les frontières étaient fermées. »
Mais que tout cela a été compliqué ! « Je suis conseiller d’Etat. Je ne suis ni dans la diplomatie, ni dans l’humanitaire, ce n’est pas mon boulot ! Sortir des gens d’Afghanistan, concrètement, je ne sais pas comment on fait ! » Philippe Leuba a appris.

Dans cette affaire, la Suisse a été bien plus réactive que beaucoup d’autres Etats. « Exemplaire. Le pays le plus rapide, le plus efficace », salue le patron de l’UCI. « C’est une forme de démonstration qu’il y a un cadre juridique que tout le monde comprend, mais qui est complètement inadapté à des situations d’exception comme celle-là », convient Philippe Leuba.
Elles et ils sont donc 38 à être désormais réparti.e.s à travers les différents centres de requérant.e.s d’asile de Suisse. Les 21 cyclistes rejoindront bientôt Aigle et le Centre mondial du cyclisme pour pouvoir s’entraîner. « Les cyclistes sont aujourd’hui officiellement attribuées au Canton de Vaud », assure le conseiller d’Etat. « Il y a un vrai projet d’intégration par le sport. On a mis à disposition l’Evam (Etablissement vaudois d’accueil des migrants), à Lausanne, pour assurer leur intégration au mode de vie à l’occidentale. Tout ça est préparé, et il y a désormais un vrai projet derrière. Heureusement, parce que ces gens-là avaient toute leur vie dans un caddie depuis des semaines ! »

Il reste encore un rêve au président de l’UCI, celui qu’une équipe afghane soit alignée au départ du tout premier tour de Romandie féminin, dans une année. « Quel symbole ce serait. Fantastique ! », jubile d’avance Philippe Leuba.
Grâce à l’exfiltration organisée pour les femmes cyclistes, plusieurs autres personnes menacées sont arrivées en Suisse : une juge en charge des abus sexuels en Afghanistan, des diplomates, des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme, des artistes et … un pianiste virtuose de 13 ans.

L’affaire est au final un succès, mais Philippe Leuba n’en sort pas indemne. « On n’est plus le même après avoir vécu ça. On sait qu’il y a 38 millions d’Afghans, dont la moitié des femmes … On ne peut pas toutes et tous les sortir … Ca fait prendre conscience du drame humain, mais aussi des limites de nos capacités. Vous ne pouvez pas demander à l’UCI et à un conseiller d’Etat vaudois de sortir des millions de personnes d’Afghanistan. On en laisse derrière, c’est vrai. Mais il y a aussi 38 âmes qui ont un avenir. »
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3398462
Viviani termine en beauté les championnats du Monde sur piste, en remportant le titre de l'Elimination. Un peu plus tôt, Morkov et Hansen gagnent le titre du Madison et Lavreysen signe une nouvelle victoire en vitesse.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3398469
Xav_38 a écrit :
24 oct. 2021, 21:04
Viviani termine en beauté les championnats du Monde sur piste, en remportant le titre de l'Elimination.
La progression à l'école Cofidis. Il arrive avec un maillot de champion d'Europe, il repart avec celui de champion du monde. :metalhead:
  • 1
  • 72
  • 73
  • 74
  • 75
  • 76
  • 84

Une bonne partie de l'équipe de Bike Ai[…]

à qui de choisir 08/12/2021 21:55 nombre d[…]

MARCO POLO (ray)

Sorry Hilda, mais non. A ce compte-là, je p[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site