Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 43 sur 48
  • 1
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
  • 48
#3387985
En résumé de toutes ces pages de lecture,
il apparaît que si c'est WVA qui avait été 3 jambes au-dessus d'Alaph et non l'inverse, il aurait été conclu que la tactique belge avait été formidable et que les français quant à eux n'avaient fait que de la merde :spamafote:
#3387987
En tout cas, c'est le plus beau Mondial que j'ai vu, et de loin !! :love:

Cette course de fou furieux. :ouch: Je n'ai vu que les 100 derniers km, mais ça a été un festival.

Alaphilippe réalise sa plus grosse performance, et de loin. Et pourtant il en a déjà réalisé des numéros. Moi qui disait qu'il ne devait pas bouger jusqu'au dernier tour et tenter de sortir tout le monde de sa roue dans le raidard de 400 m à 8%... J'avais absolument tout faux. :genance:

Ceci dit, il a eu le mérite, après ses innombrables attaques, de ne pas les pousser trop loin et de ne pas s'user dans des numéros de rouleur qu'il ne peut pas tenir. Voeckler a eu une phrase pleine de sens à ce sujet :"si Julian ne décolle pas tout le monde définitivement de sa roue, alors il doit absolument se relever".

M'enfin, hier, il a été stratosphérique, et on ne l'avait jamais vu tenir 17 km en solo comme ça (ah, si Epernay 2019, mais bon, ça ne chassait pas énormément derrière). Il a fait un numéro à la Van der Poel. Et peut être même plus encore.


En tout cas, c'est un homme du Mondial, et ce n'est pas un hasard car il y arrive souvent en surcompensation, là où il est très fort.
N'oublions pas qu'il aurait pu gagner le Mondial de Bergen en 2017 après avoir massacré la concurrence dans la côte de Salomon Hill.
C'est donc le 3ème Mondial qu'il domine de la tête et des épaules. :ouch: :ouch:
Dernière édition par -Vélomen- le 27 sept. 2021, 20:24, édité 1 fois.
#3387988
Concernant WVA, c'est une immense champion, mais sa polyvalence le dessert certainement, car sur les courses d'un jour, il ne domine pas.

Il est moins punchy et spécialisé qu'un MVDP par exemple.

Cette année, il s'est fait battre à la régulière sur le Ronde, où il était inférieur à MVDP et Asgreen, et sur l'Amstel il s'en est fallu de peu pour qu'il se fasse taper par Pidcok au sprint, alors qu'il est censé lui être bien supérieur. Le tout après avoir fait un Tirreno Adriatico (2ème au général, omniprésent partout) encore plus costaud que son Tour de Grande Bretagne.

Il en gagnera d'autres, peut être même Paris Roubaix dés dimanche, mais force est de constater qu'hier, il n'était pas plus costaud qu'un Van der Poel qui revient de blessure et est à 90 %.
#3388007
-Vélomen- a écrit :
27 sept. 2021, 20:16
N'oublions pas qu'il aurait pu gagner le Mondial de Bergen en 2017 après avoir massacré la concurrence dans la côte de Salomon Hill.
C'est donc le 3ème Mondial qu'il domine de la tête et des épaules. :ouch: :ouch:
De mémoire, Moscon était aussi fort que lui dans Salomon Hill. Mais oui, c'est définitivement un homme de course d'un jour et ce serait bien qu'il diversifie un peu son palmarès en gagnant d'autres monuments. Le Lombardie et Liège en priorité et ensuite il pourra s'attaquer au Tour des Flandres.

Pour moi, il doit mettre le paquet sur Liège l'année prochaine et ça implique de faire le Tour du Pays basque en préparation. L'édition de Liège où il était le plus fort individuellement, c'était en 2018 (malheureusement piégé par le jeu d'équipe pour la victoire) et il avait participé à la course à étapes espagnole avant. Cette année, il était bien sans plus. Pas plus fort que Woods dans les côtes alors qu'au top, il doit être plus fort que lui. Il lui faut absolument surcompenser après une course à étapes pour arriver au top sur Liège. Quitte à zapper l'Amstel et ne faire que la Flèche Wallonne entre le Pays basque et Liège.

Bref j'espère que malgré le port du maillot arc-en-ciel une deuxième année de suite, il va un peu mieux construire son calendrier l'année prochaine et ne pas trop se disperser pour bien cibler certaines courses.
#3388010
Moscon bascule à 15 ou 20 m d'Alaphilippe et revient ensuite dans la descente.

Alaphilippe découvrira certainement un jour le Giro. L'an prochain, avec le maillot de champion du monde (et Evenepoel qui sera sur le Giro), il sera sur le Tour mais je le vois bien doubler Giro et Vuelta en 2023. Et gare à lui sur le Mondial 2023 (quel est le pays hôte et le parcours d'ailleurs ? :reflexion: ) et sur les classiques Italiennes, car en surcompensation il est monstrueux.

M'enfin, on est pas rendu à 2023 ! :hehe:
#3388013
Bon, Alaph au-dessus du lot, WVA moins bien que prévu. Pas beaucoup plus d'enseignement à tirer sur les tactiques, hormis l'agressivité de l'équipe de France, qui a déclenché une course très sympa à suivre, même en différé !

De mon côté, chapeau bas à Madouas, dont j'ai contesté la sélection mais qui m'a donné tort :applaud:
J'espère surtout que ce n'est pas un feu de paille, et qu'il continuera de peser. En tous cas il me conforte dans mon souhait de le voir privilégier les classiques (surtout celles qui nécessitent beaucoup d'endurance) au détriment des grands tours.
#3388014
veji2 a écrit :
27 sept. 2021, 11:23
marooned a écrit :
27 sept. 2021, 11:16
A noter que Asgreen n'était pas dans le coup hier. Il dit qu'il a rapidement senti qu'il n'avait pas les jambes pour peser sur la course. Avec WVA, ça fait deux coureurs qui ont disputé le chrono à fond et qui étaient en dessous du niveau attendu sur la course en ligne. Même en l'avançant de quelques jours, ça semble toujours un peu compliqué d'enchainer les deux. Evenepoel est celui qui a le mieux digérer l'enchainement au final.
En effet le chrono a peut être joué un rôle, je n'y avais pas pensé.
Dans ce cas, je ne sais pas jusqu’à quel point il faudra classer Van Aert comme coureur à part, mais je rappelle que celui-ci fait 2 et 2 l’an passé alors qu’il n’y avait qu’un jour de repos (!) entre les deux.
#3388029
Quef a écrit :
27 sept. 2021, 22:39
De mon côté, chapeau bas à Madouas, dont j'ai contesté la sélection mais qui m'a donné tort :applaud:
J'espère surtout que ce n'est pas un feu de paille, et qu'il continuera de peser. En tous cas il me conforte dans mon souhait de le voir privilégier les classiques (surtout celles qui nécessitent beaucoup d'endurance) au détriment des grands tours.
Madouas, il doit surtout laisser tomber le Tour et aller sur le Giro. C'est le grand tour qui lui correspond le mieux avec ses longues étapes usantes. J'espère que GFDJ alignera Gaudu et Madouas sur le Giro 2022.
#3388034
gradouble a écrit :
27 sept. 2021, 20:15
En résumé de toutes ces pages de lecture,
il apparaît que si c'est WVA qui avait été 3 jambes au-dessus d'Alaph et non l'inverse, il aurait été conclu que la tactique belge avait été formidable et que les français quant à eux n'avaient fait que de la merde :spamafote:
Au milieu de tout ça, van Baarle fait 2 dans l'indifférence générale, commun sein bol de la course discrète mais efficace des oranje. Faut quand même le faire pour être invisible avec un maillot aussi criard. :agenou:
#3388072
Fusagasuga2 a écrit :
27 sept. 2021, 19:09
On3 a écrit :
26 sept. 2021, 20:46


Chauvinisme bas du front, tu veux que ce soit quoi d'autre ?
Bah rien, c'est à la fois l'explication qui me semblait la plus juste mais aussi la plus décevante parce que en vélo on était, il me semble, relativement épargné par ce genre de scène.
Des cas d'individus déconnnant (genre Merckx qui se prend un coup de poing dans le Puy de dôme) ça c'était vu mais un truc relativement massif comme hier pas trop.
Sur ces championnats du monde, des supporteurs belges avaient déjà fait la même chose avec Ganna, le sifflant parce qu'il allait battre Van Aert.

Ce n'est bien sur qu'une minorité qui se comporte comme ça, mais c'est vraiment triste. Surtout que ce sont des comportements que l'on voit assez rarement en vélo. Et triste de voir ça en Belgique, une des plus belle terre de cyclisme.
#3388073
Madouas, on le sait maintenant, il est d'autant plus fort que la course est longue et usante. Il est fait pour des échappées fleuves de troisième semaine au scénario dantesque, pour des courses de + de 250km. Sa seule victoire de la saison, sur la Polynormande, il tient au punch Cosnefroy et Pérez puis les aligne au sprint, alors qu'ils sont bien plus véloces que lui. Simplement, la course a été lancé très très tôt et tout le monde était rincé.

Un point positif pour lui : les scénarios de course sont de plus en plus débridés, favorisant sa filière
un point négatif : il court dans une équipe qui court de façon extrêmement conservatrice, ce qui ne correspond pas à son profil.
#3388075
marooned a écrit :
27 sept. 2021, 23:14
Quef a écrit :
27 sept. 2021, 22:39
De mon côté, chapeau bas à Madouas, dont j'ai contesté la sélection mais qui m'a donné tort :applaud:
J'espère surtout que ce n'est pas un feu de paille, et qu'il continuera de peser. En tous cas il me conforte dans mon souhait de le voir privilégier les classiques (surtout celles qui nécessitent beaucoup d'endurance) au détriment des grands tours.
Madouas, il doit surtout laisser tomber le Tour et aller sur le Giro. C'est le grand tour qui lui correspond le mieux avec ses longues étapes usantes. J'espère que GFDJ alignera Gaudu et Madouas sur le Giro 2022.
Oui enfin laisser tomber el tour et aller sur le Giro, pourquoi pas, mais pour quoi faire ? Je suis très content de voir ce qu'il a fait sur ce CDM, mais j'ai toujours autant de mal à savoir ce que devraient être les objectifs de Madouas pour avoir le plus de résultats possibles. Il doit faire baroudeur d'étapes de moyenne montagne sur les courses par étapes ? Viser les CG de courses par étape d'une semaine sans CLM ? Mettre all in sur des classiques usantes type flandriennes / canadiennes ?

Bref si quelqu'un a une vision claire je suis preneur !
#3388076
Teteoo a écrit :
28 sept. 2021, 08:27
Madouas, on le sait maintenant, il est d'autant plus fort que la course est longue et usante. Il est fait pour des échappées fleuves de troisième semaine au scénario dantesque, pour des courses de + de 250km. Sa seule victoire de la saison, sur la Polynormande, il tient au punch Cosnefroy et Pérez puis les aligne au sprint, alors qu'ils sont bien plus véloces que lui. Simplement, la course a été lancé très très tôt et tout le monde était rincé.

Un point positif pour lui : les scénarios de course sont de plus en plus débridés, favorisant sa filière
un point négatif : il court dans une équipe qui court de façon extrêmement conservatrice, ce qui ne correspond pas à son profil.
ça veut dire qu'un mec comme Madouas devrait courir au sein d'une équipe qui aime mettre le bordel dans une course qui part de loin. En gros il faudrait qu'il courre chez Lotto quoi ?
#3388079
veji2 a écrit :
28 sept. 2021, 08:30
marooned a écrit :
27 sept. 2021, 23:14


Madouas, il doit surtout laisser tomber le Tour et aller sur le Giro. C'est le grand tour qui lui correspond le mieux avec ses longues étapes usantes. J'espère que GFDJ alignera Gaudu et Madouas sur le Giro 2022.
Oui enfin laisser tomber el tour et aller sur le Giro, pourquoi pas, mais pour quoi faire ? Je suis très content de voir ce qu'il a fait sur ce CDM, mais j'ai toujours autant de mal à savoir ce que devraient être les objectifs de Madouas pour avoir le plus de résultats possibles. Il doit faire baroudeur d'étapes de moyenne montagne sur les courses par étapes ? Viser les CG de courses par étape d'une semaine sans CLM ? Mettre all in sur des classiques usantes type flandriennes / canadiennes ?

Bref si quelqu'un a une vision claire je suis preneur !
Le dernier choix, à mon avis. C'est le seul où il aurait un avantage sur ses concurrents !
#3388081
Xav_38 a écrit :
28 sept. 2021, 08:23
Fusagasuga2 a écrit :
27 sept. 2021, 19:09


Bah rien, c'est à la fois l'explication qui me semblait la plus juste mais aussi la plus décevante parce que en vélo on était, il me semble, relativement épargné par ce genre de scène.
Des cas d'individus déconnnant (genre Merckx qui se prend un coup de poing dans le Puy de dôme) ça c'était vu mais un truc relativement massif comme hier pas trop.
Sur ces championnats du monde, des supporteurs belges avaient déjà fait la même chose avec Ganna, le sifflant parce qu'il allait battre Van Aert.

Ce n'est bien sur qu'une minorité qui se comporte comme ça, mais c'est vraiment triste. Surtout que ce sont des comportements que l'on voit assez rarement en vélo. Et triste de voir ça en Belgique, une des plus belle terre de cyclisme.
J'étais sur place et, à part des gars qui lui criaient de ralentir pour la blague, tout le monde l'ovationnait. Je ne dis pas qu'il n'y a pas eu de sifflets sur le parcours, mais je peux vous dire qu'au moment où un abruti a tenté de lui balancer de la flotte, c'est une vague d'insultes qui a volé pour le type... Succédée par une énorme ovation pour Alaphilippe. Après la course, deux sentiments ressortaient de manière unanime : Vanthourenhout est un imbécile, mais le plus beau et le meilleur a gagné. Alaphilippe, je pense qu'il vient de vivre son moment le plus légendaire. Et moi, je pense que j'ai vécu le weekend le plus magique de ma vie de supporter, même sans victoire ni médaille à domicile
#3388083
JohanMusée a écrit :
28 sept. 2021, 09:08
Xav_38 a écrit :
28 sept. 2021, 08:23


Sur ces championnats du monde, des supporteurs belges avaient déjà fait la même chose avec Ganna, le sifflant parce qu'il allait battre Van Aert.

Ce n'est bien sur qu'une minorité qui se comporte comme ça, mais c'est vraiment triste. Surtout que ce sont des comportements que l'on voit assez rarement en vélo. Et triste de voir ça en Belgique, une des plus belle terre de cyclisme.
J'étais sur place et, à part des gars qui lui criaient de ralentir pour la blague, tout le monde l'ovationnait. Je ne dis pas qu'il n'y a pas eu de sifflets sur le parcours, mais je peux vous dire qu'au moment où un abruti a tenté de lui balancer de la flotte, c'est une vague d'insultes qui a volé pour le type... Succédée par une énorme ovation pour Alaphilippe. Après la course, deux sentiments ressortaient de manière unanime : Vanthourenhout est un imbécile, mais le plus beau et le meilleur a gagné. Alaphilippe, je pense qu'il vient de vivre son moment le plus légendaire. Et moi, je pense que j'ai vécu le weekend le plus magique de ma vie de supporter, même sans victoire ni médaille à domicile
+1: j'étais aussi sur place, à 200m de la ligne, et les applaudissements et ovations au passage d'Alaphilippe ont été unanimes, avec pourtant des supporters locaux bien en voix et ayant bien goûté la bière locale.
Le meilleur avait gagné, point barre, et tout le monde l'admettait.
Point de vue ambiance, ce fut aussi la journée la + dingue de toute ma vie d'amateur de cyclisme ayant pourtant participé à pas mal d'événements.
La Belgique (ou plutôt la Flandre) a une fois de plus prouvé qu'elle était terre de cyclisme: comme on dit là-bas, "de koers is van ons", qu'on pourrait traduire par "la course est (de) chez nous", dans le sens aussi de "dans nos gènes"
#3388084
JohanMusée a écrit :
28 sept. 2021, 09:08
Xav_38 a écrit :
28 sept. 2021, 08:23


Sur ces championnats du monde, des supporteurs belges avaient déjà fait la même chose avec Ganna, le sifflant parce qu'il allait battre Van Aert.

Ce n'est bien sur qu'une minorité qui se comporte comme ça, mais c'est vraiment triste. Surtout que ce sont des comportements que l'on voit assez rarement en vélo. Et triste de voir ça en Belgique, une des plus belle terre de cyclisme.
J'étais sur place et, à part des gars qui lui criaient de ralentir pour la blague, tout le monde l'ovationnait. Je ne dis pas qu'il n'y a pas eu de sifflets sur le parcours, mais je peux vous dire qu'au moment où un abruti a tenté de lui balancer de la flotte, c'est une vague d'insultes qui a volé pour le type... Succédée par une énorme ovation pour Alaphilippe. Après la course, deux sentiments ressortaient de manière unanime : Vanthourenhout est un imbécile, mais le plus beau et le meilleur a gagné. Alaphilippe, je pense qu'il vient de vivre son moment le plus légendaire. Et moi, je pense que j'ai vécu le weekend le plus magique de ma vie de supporter, même sans victoire ni médaille à domicile
Tout ne devait pas être aussi bon enfant que tu l'as perçu là où tu étais. Car Alaphilippe lui même n'a pas forcément compris que c'était de la blague, en tout cas il n'a pas trouvé tout les messages sympa.

« Beaucoup de supporters étaient pour la Belgique et Wout van Aert dans le dernier tour, ils me demandaient de ralentir et ils n’avaient pas des mots très sympas, je les remercie, ça m’a donné encore plus envie d’appuyer fort sur les pédales »

A nouveau ce n'est qu'une minorité, et l'énorme majorité était heureusement un public fair play, surement un peu déçu, mais heureux d'être là.

Cependant, en suivant à la télé, les sifflets nous les entendions et ils étaient nombreux. Autant sur la course du contre la montre de Ganna que lors de la course de dimanche. Et c'est rare d'entendre des sifflets sur des courses de vélo à la TV.

Bon il y en a malheureusement eu parfois sur le Tour lors de remise en maillot jaune...
  • 1
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
  • 48

Infiniment mieux que le Gaudu 2021 faut pas […]

Je dois avouer que je comprends pas comment on peu[…]

Movistar Team 2021

Velasco (ancien d'Euskaltel), Ibarguren et Piepoli[…]

Il y a des coups de Trafalgar et des renversement[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site