Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 188 sur 189
  • 1
  • 185
  • 186
  • 187
  • 188
  • 189
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3387685
Z'ont pas fait une moche course. Se retrouver à 3 dans le groupe qui entre dans le circuit final après la poursuite de la deuxième heure de course... Les italiens ont pesé.
Colbrelli le seul capable de suivre alaph au punch à 50 km de l'arrivée.
Effectivement au final ça fait beaucoup d'efforts pour des clopinettes. :jap:
Avatar de l’utilisateur
Par gradouble
#3387690
Course plus que correcte, en effet.
Une des meilleures équipes, ce jour.

Colbrelli a fait l'erreur de s'enterrer avec WVA et MVDP, alors que ces 2 derniers étaient cuits.
Et puis il avait une très grosse pancarte.

Baggioli a beaucoup bossé et a répondu présent jusqu'au bout, et Nizzolo m'a agréablement surpris.
Et avec Trentin en plus, ça aurait pu être bien intéressant.

Et 3 titres sur ces championnats.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3387784
Oui mais Trentin s'est grillé avec Ballerini dans la poursuite de la 2ème heure, c'est la course ça.
Bon la chute a pas aidé mais par exemple Pedersen est tombé en même temps et les danois ont quand même mis 2 cartes dans le premier coup.
#3387899
Vous cherchez un boulot à la fédé italienne ? :elephant:

Leur course était terminée dès midi :rieur:
Alors on peut dire que c'était la faute à pas de chance, mais ça n'aurait rien changé, tant Alaf' était au dessus des autres.
L'Italie confirme que sur les vraies courses, celles qui sont un objectif pour les grands coureurs, il n'y a personne pour jouer dans cette cour . Même boosté par les outils de la Bahrein, cela ne suffit pas face aux vrais cadors.
Par azzurro
#3387951
D'accord, Alaph et les français étaient au dessus des autres...mais perso juste derrière, j ai trouvé l'Italie au niveau de la Belgique, malgré la malchance... Quant aux autres nations... Bof !
#3387953
azzurro a écrit :
27 sept. 2021, 17:43
D'accord, Alaph et les français étaient au dessus des autres...mais perso juste derrière, j ai trouvé l'Italie au niveau de la Belgique, malgré la malchance... Quant aux autres nations... Bof !
Assez d'accord (comme quoi, tu vois, c'est possible :elephant: )
Hier, c'était la France et le reste du monde.
Avatar de l’utilisateur
Par Teteoo
#3387960
AlbatorConterdo a écrit :
27 sept. 2021, 14:40
Vous cherchez un boulot à la fédé italienne ? :elephant:

Leur course était terminée dès midi :rieur:
Alors on peut dire que c'était la faute à pas de chance, mais ça n'aurait rien changé, tant Alaf' était au dessus des autres.
L'Italie confirme que sur les vraies courses, celles qui sont un objectif pour les grands coureurs, il n'y a personne pour jouer dans cette cour . Même boosté par les outils de la Bahrein, cela ne suffit pas face aux vrais cadors.
Et du coup dimanche dernier il s'est passé quoi :elephant: ?
#3387961
Teteoo a écrit :
27 sept. 2021, 18:16
AlbatorConterdo a écrit :
27 sept. 2021, 14:40
Vous cherchez un boulot à la fédé italienne ? :elephant:

Leur course était terminée dès midi :rieur:
Alors on peut dire que c'était la faute à pas de chance, mais ça n'aurait rien changé, tant Alaf' était au dessus des autres.
L'Italie confirme que sur les vraies courses, celles qui sont un objectif pour les grands coureurs, il n'y a personne pour jouer dans cette cour . Même boosté par les outils de la Bahrein, cela ne suffit pas face aux vrais cadors.
Et du coup dimanche dernier il s'est passé quoi :elephant: ?
j'y répond sur l'autre topic _décliniste :
viewtopic.php?p=3387955#p3387949
:jap:
( Le CLM des Mondiaux étant en effet LE SEUL rdv important où un Transalpin peut être favori, et encore, si le kilométrage et le profil s'y prêtent.)
Par papou06
#3387989
charlix a écrit :
22 sept. 2021, 08:00
Faut pas oublier qu'il y a 10 ans, tout le monde ne tournait pas aux mêmes vitamines, et si le ménage avait été fait dans certains pays, et la plupart des coureurs cités ont eu des soucis avec la patrouille à un moment.

Il n'y a au final que la France dans les grandes nations du cyclisme qui a un meilleur niveau qu'il y a 10 ou 20 ans, mais on sait tous pourquoi, pas besoin de faire un dessin :smile:

D'ailleurs comme je le disais plus haut, ça ne nous empêchera pas de vivre une période de vaches maigres après Alaphilippe, comme toutes les autres grandes nations, et même la Belgique, on ironise beaucoup dessus, mais il n'y aura pas 2 autres Van Aert et Evenepoel, c'est logique, et ceux qui voyaient Cian au moins aussi forts doivent déjà déchanter.

Pour en revenir aux équipes, je ne pense pas que ce soit un frein désormais, en tout cas pas au niveau WT. Je m'explique, la plupart des structures de première division sont internationalisées au niveau des coureurs (UAE, Trek, EF, Bahrain, Alpecin, etc..), et même les plus marquées nationalement comme Movistar ou la GFDJ prennent de plus en plus d'étrangers. Il n'y a pas d'équipe en Colombie ou en Slovénie, Italie, etc...et ça n'a pas empêché Roglic, Carapaz, Ganna, Bernal et Pogacar de truster les 3 GT et les titres olympiques et mondiaux.

Je pense que le plus important pour les grosses nations, c'est d'avoir un réservoir en dessous et une pyramide bien construite des amateurs à la PCT. Car au final hors phénomènes type Remco, c'est ici que les jeunes talents méconnus auront la chance d'éclore et de rejoindre ensuite le World-Tour. Je pense à Zana et Fortunato par exemple pour l'Italie, et sans équipe type Bardiani, ça peut devenir compliqué de passer pro. Le Colombie est d'ailleurs un bon exemple, à moins d'être considéré comme un futur cador ou d'être pote avec un, tu ne passes pas, il y a au final donc très peu de coureurs moyens qui sont pros, et donc peu de place pour les progressions plus lentes.

Le nombre de courses est également pour moi très important, et là dessus, l'Italie n'a pas grand chose à envier à qui que ce soit, suffit de jeter un oeil au calendrier first cycling pour voir que les juniors et les élites ont un nombre impressionnant de courses à disposition.

C'est pour ça que je suis plus inquiet pour l'Espagne, qui certes redresse la barre, mais a vécu une longue période sans épreuves dignes de ce nom à part justement le WT où les locaux ont moins l'occasion de s'illustrer. Orodreth en parlera mieux que moi, mais j'ai l'impression que ça revient un peu (autant au niveau courses que structuration).

Bref, au final, je pense que l'idée du déclin est une erreur d'analyse, je parlerais plus de creux générationel pour ma part, et je trouve ça logique, comme je le disais dans un post précédent, un pays ne peut pas sortir 3 Nibali ou Valverde en 10 ans, et avec l'internationalisation du cyclisme, c'est aussi normal je trouve que tu mettes plus de temps à retrouver un mec au dessus du lot.

Avant LA grosso modo, t'avais 5 nations qui se disputaient le gateau à quelques exceptions près, il était donc plus logique que ton meilleur coureur soit au dessus de la mêlée, sans oublier que sur le Giro et la Vuelta, il n'y avait quasiment que des italiens ou des espagnols, donc forcément c'était plus facile de gagner.

Mais j'ai pas l'impression que tout ça se limite au vélo, au basket c'est pareil, quand tu prends le 5 majeur de la saison NBA, il y a trois étrangers, doit-on pour autant en conclure que les ricains sont en déclin ? Je pense au contraire qu'ils se frottent les mains de voir d'autres marchés s'ouvrir à eux avec les Doncic, Gobert, Giannis, Jokic, etc...

En vélo pour moi c'est pareil, plutôt que de râler sur un pseudo déclin et d'avoir un regard quasiment 100% basé sur le nationalisme comme Albator, je préfère me dire que cette internationalisation est une très bonne nouvelle pour le vélo. :jap:

Edit : DSM pas Alpecin, j'avais l'ancien nom en tête :genance:
On y vient, tu admets donc qu'il y a actuellement un creux au plus haut niveau chez les italiens. Pour pouvoir dire que ce n'est qu'un creux générationnel et pas plus, ça veut dire que la génération qui arrive redressera la barre. On verra bien, mais personnellement, je ne vois aucun coureur capable de se battre pour la gagne sur les plus grandes courses dans les 5-6 années qui viennent. Ce qui commencerait à faire une génération sacrément longue.

Pour l'absence d'équipe au niveau WT, je trouve au contraire que c'est très problématique. Car les équipes ont qd mm tendance à laisser plus leur chance et de temps aux coureurs nationaux. Prenons l'exemple de Gaudu, qui prend petit à petit sa chance chez Groupama. S'il n'avait pas été dans une équipe française, il aurait bcp moins sa chance. Et ça se traduit d'ailleurs sur le rôle des italiens dans le peloton auj. Quels coureurs sont leaders de leur équipe et n'ont pas à bosser fréquemment pour d'autres ?

Un Formolo est au mieux le 3e choix de son équipe derrière des Pogacar et Hirschi sur les classiques. Ulissi vient encore plus loin.
Moscon est équipier 90% de l'année. Cattaneo encore pire.
Bagioli doit composer avec Alaphilippe, Evenepoel, voire Honoré.
Ballerini est le 4e ou 5e choix.
Caruso, malgré sa perf sur le Giro cette année, partira difficilement leader l'an prochain avec le trio Landa-Haig-Mader voire Bilbao, Poels ou Padun.
Qu'il n'y ait plus 5 équipes italiennes au niveau WT, c'est logique, mais qu'il n'y en ait plus aucune, c'est gênant.

Là où je suis d'accord, c'est qu'effectivement la situation est bien moins dramatique qu'en Espagne. Pque ça reste un sport historique en Italie, avec un fort ancrage, un calendrier très imposant et un socle de formation très important. Mais ces choses là, s'il n'y a pas des champions qui viennent derrière, ça peut s'effriter avec le temps.
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#3388069
Ben il y a quand même Ganna, il n'a que 25 ans, c'est le meilleur rouleur du monde, et beaucoup l'imaginent dans les années à venir capable d'aller jouer en plus sur Roubaix. A l'heure de l'internationalisation que nous évoquions, c'est déjà pas mal d'avoir le meilleur coureur dans un domaine précis.

Sur l'avenir, on verra mais 5-6 ans c'est pour moi de la science fiction. Il y a 5 ans, Remco n'avait jamais pris le départ d'une course de vélo, Pidcock était J1, Pogacar sortait d'une deuxième année junior plutôt timide, et même Roglic était encore plus ou moins un coureur lambda.

Et si personne ne peut prédire l'avenir, une chose est certaine, c'est que l'Italie a de bons coureurs chez les jeunes, preuve en est le titre de Baroncini chez les U23, qui fait suite à celui de Battistella, alors ça ne veut pas dire que ce sera des crack hein, mais tu mets quand même des chances de ton côté quand tu sors des champions du monde chez les jeunes ou des mecs qui font podium au Tour de l'Avenir.

Sur la concurrence c'est juste logique, quand tu intègres les meilleurs équipes, tu as forcément du travail d'équipier à faire, ce qui n'empêche pas de briller. Ballerini, 4ème ou 5ème choix, peut-être, ça se discute, mais le gars a gagné le Nieuwsblad cette année, je pense que pas mal de seconds couteaux aimeraient pouvoir dire qu'il ont gagné une classique WT.

Gaudu, je suis pas certain que ce soit le meilleur exemple, il passe quand même pro avec un statut, celui de vainqueur du Tour de l'Avenir et de la course de la paix, et dans une formation où on pointe du doigt l'absence de densité depuis de nombreuses années, c'est surtout ça. Si il était passé pro chez Qhubeka, Intermarché ou Lotto-Soudal, je suis pas certain qu'il aurait eu moins d'opportunités. D'ailleurs on le voit avec Ghirmay, il arrive en cours de saison, avec moins de statut, et le mec est déjà leader, pourtant il n'est pas belge.

Formolo c'est pour moi avant tout lié à un choix de carrière, où tu préfères prendre le chèque et faire l'équipier, si il avait choisi une équipe WT moyenne, il serait leader. Dans la même veine, faudra voir Moscon chez Astana l'an prochain.

Bref, si dans 5-6 ans, tu n'as toujours pas de coureur costaud qui sort, oui tu pourras effectivement parler de déclin, et encore, déclin par rapport à quoi, car ça fait quand même quelques années que l'Italie est au même point, et elle est toujours 4ème au classement UCI, mais en attendant, et sans boule de cristal, il est pour moi difficile d'évoquer autre chose qu'un creux générationel surtout quand tu sors encore de très bons jeunes. :smile:
  • 1
  • 185
  • 186
  • 187
  • 188
  • 189

D'ailleurs pourquoi je suis 5eme dans le groupe &a[…]

Problèmes de points

Corrigé

Sinon magnifique parcours avec tous ces petits cou[…]

Astana-Premier Tech 2021

Astana pourrait annoncer la création de son[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site