Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 7 sur 8
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Qui va gagner en montagne, en chrono, en sprint, en côte, en pavés, en boue, en championnat?...

Wout Van Aert
5
19%
Wout Van Aert
1
4%
Wout Van Aert
3
11%
Wout Van Aert
2
7%
Wout Van Aert
5
19%
Wout Van Aert
4
15%
Wout Van Aert
4
15%
Wout Van Aert
3
11%
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3386619
Iguane a écrit :
15 sept. 2021, 19:33
dolipr4ne a écrit :
15 sept. 2021, 19:25
Les vrais ne descendent pas.
https://videosdecyclisme.fr/video-le-fi ... cross-man/
T'as la même en course ? :popcorn:
En course, il avait eu plus de mal, mais il l'avait fait sur un passage ou deux, en un peu moins classieux qu'à l'entraînement : https://www.facebook.com/BeCelt/videos/268707253807798/

Jaloux, Papanys avait ensuite cherché à l'imiter, mais c'est pas le même style : https://www.instagram.com/p/BprO8QlHmeG ... atch_again
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3386620
Classe, il gagne facile 2 secondes quand même comparé aux autres. Je pensais pas qu'il était plus rapide qu'à pied.
Avatar de l’utilisateur
Par Racemousse
#3391656
Bon, à l'heure du bilan ils sont où les soi-disant phénomènes ?
Il n'y a guère que Pogacar qui tient son rang.

MSR : Stuyven
Ronde : Asgreen
LBL : Pogacar
JO : Carapaz
Mondiaux : Alaphilippe
Roubaix : Colbrelli

Partis comme ça, les van quelques chose vont finir avec le même nombre de monuments qu'un Sagan davantage qu'un Cancellara.
Avatar de l’utilisateur
Par OmertaCyclisme
#3391660
Il y a plusieurs problèmes chez les 2 CxMan.

Premièrement, il faut absolument arrêté cette saison hivernale en cyclocross qui n'a plus de sens tant ils ont dominé cette discipline depuis plusieurs années, ils n'ont plus rien à prouver et doivent se concentrer sur les futurs objectifs en route, cela leur rapportera la fraîcheur nécessaire que ce soit physique ou mentale pour tenir toute la saison.

Le deuxième facteur c'est la tactique en course, on est pas en cyclo cross, il ne suffit pas d'appuyer fort sur les pédales pendant deux heures pour irrémédiablement lâcher les plus gros rivaux.

Van Aert c'est fait dominer par Carapaz, Alaphillipe et Asgreen dans ses plus grands rdv cette année.
Ce qui m'a marqué c'est son strade bianche où il revenait à peine sur la route et c'est lui qui faisait les plus gros efforts sur le secteur le plus long devant des féroces adversaires, il faudra qu'il soit qu'en même plus intelligent...

Pour VDP, ce sont les toutes fins de courses qui sont rédhibitoire, il a finit plusieurs fois exténué (Roubaix 21, la Ronde, CDM 2019) face à des adversaires moins fort physiquement mais qui ont bien plus de fraîcheur que lui.
Un peu comme son ami belge, ses efforts superflu en course qui lui font défaut, il est souvent à contre-temps et est obligé de rattrapper souvent des minutes sur l'avant de la course (encore dimanche).
Par bambou
#3391661
Non mais déjà, faut pas croire qu'on peut gagner 1 ou 2 monuments par an pendant des années ans problèmes.
Déjà y en a pas beaucoup et ensuite ce sont des courses d'1 jour avec forcément de l'aléatoire, la forme du jour, les circonstances de course etc... MVDP fait 2 et 3, au sprint, avec de la réussite ça aurait pu passer. L'exemple de Sagan est parfait, on voit que c'est ncore plus dur de gagner quand on est favori, marqué, et sans équipe énorme.
Bref faut faire le bilan après plusieurs années.
Sinon d'accord avec le fait d'alléger leurs saisons si ils veulent augmenter leurs chances de scorer.
Par frikkadell
#3391664
Dans le genre phénomène, Colbrelli a pris quelques galons cette année, non ?

Il gagne en sprint à petit comité, il gagne en championnat, il gagne paris roubaix, il tient la roue dalaph sur du punch, la roue de Gaudu sur un col, il gagne pas, mais fait quand même 3 à tignes (dc haute montagne) sur le tdf...

Il gagne, ou est dans les meilleurs, sur presque tous les terrains (même dans l'art de sucer les roues :green:) , sauf clm.

Dans le genre phénomène, on peut dire aussi qu'il gagne toute l'année, et qu'il aura gagné un des plus grands rdv de cette année.

Il n'est pas jeune comme les autres, je ne sais pas si c'est un caractère excluant pour vous autres.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3391666
Personnellement je trouve assez extraordinaire ce que MVDP a fait sur Paris-Roubaix. Même s'il n'a pas gagné. Même s'il fait sans doute des erreurs en étant trop généreux (d'une manière générale). Sortir une telle performance avec une préparation perturbée et seulement 4 jours de course dans les jambes depuis son abandon sur le Tour, c'est vraiment phénoménal.

Je suis beaucoup plus circonspect sur WVA. Il donne l'impression de se diéséliser. Même sa victoire sur l'Amstel ne m'a pas vraiment convaincue. C'est quoi ce qu'on retient de sa saison au final ? La réponse me semble évidente. Ses 3 victoires d'étapes sur le Tour dans 3 registres différents. Aujourd'hui je lui vois un plus bel avenir sur les courses par étapes (en perdant un peu de poids) que sur les classiques.
Par Wombat
#3391667
Il n'y a pas que le résultat brut. L'impression en course laissé par WvA et MVDP est sans commune mesure avec celle d'Asgreen, Stuyven ou Colbrelli.

Ils sont à la lutte pour la gagne sur un nombre incalculable de course, sont toujours à l'avant, enchaînent CX et route (voire VTT) comme une formalité. Bien sûr qu'ils se font très souvent battre par des coureurs profitant de leur marquage ou d'avoir moins bossé qu'eux, mais ça on peut être aussi fort qu'on veut sur des courses d'un jour ça arrivera toujours.

Et puis même avec tout ça le palmarès en grosse course de WvA depuis son explosion sur route en 2019
- SB
- MSR
- 7 étapes du TDF
- GW
- AGR.

MVDP :
- Flèche Brabançonne
- Tour des FLandres
- AGR
- 1 étape du TDF
- SB
-Tour du Bénélux.


Qualitativement en coureur de classique à part Alaphilippe je ne vois pas qui fait aussi bien. Et te tout c'est en gérant une saison de CX et même du VTT pour MVDP.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3391905
marooned a écrit :
05 oct. 2021, 13:40
Je suis beaucoup plus circonspect sur WVA. Il donne l'impression de se diéséliser. Même sa victoire sur l'Amstel ne m'a pas vraiment convaincue. C'est quoi ce qu'on retient de sa saison au final ? La réponse me semble évidente. Ses 3 victoires d'étapes sur le Tour dans 3 registres différents. Aujourd'hui je lui vois un plus bel avenir sur les courses par étapes (en perdant un peu de poids) que sur les classiques.
J'aimerais le voir après un hiver sans aucune course en cyclo-cross.
La pause du confinement 2020 après un début d'année tranquille vu qu'il revenait de sa blessure, lui avait fait énormément de bien, il avait pu faire une vraie préparation routière et était arrivé avec beaucoup de fraicheur pour le restart.
Cette année, il s'était pointé lors du stage de février en surpoids et en totale méforme après avoir bien décompressé de sa saison de CX à tel point que ses entraineurs chez Jumbo s'en étaient indignés et commençait à être agacés de ne pas pouvoir l'avoir à disposition toute l'année et qu'il allait être trop juste pour les classiques et qu'il ne pourrait pas lutter au CG sur Tirreno. Finalement, il a été rapidement compétitif mais on ne m'ôtera pas de l'idée qu'il a sans doute du précipiter sa préparation pour vite arriver en forme et que cela lui a été détrimentaire lors d'une course aussi exigeante que le Tour des Flandres sans compter qu'il s'est arraché sur Tirreno, course qui avait grillé pas mal de coureurs.

Même van der Poel va devoir se poser un jour la question sur la poursuite de sa carrière en cyclo-cross, lui contrairement à van Aert ne s'était pas beaucoup relâché après les mondiaux de CX (une petite semaine au ski), et a même livré la plus grosse prestation de sa saison avec la 2e étape du TdF lors des Strade Bianche, condition/supériorité qu'il n'a jamais vraiment su élever/retrouver sur la campagne de classiques (les autres prenant soin de tranquillement monter en régime). J'imagine qu'à Paris-Roubaix, le verdict aurait sans doute été le même pour les deux face à un Asgreen qui leur était bien supérieur sur la quinzaine flandrienne + d'autres mecs plus frais qui visaient davantage PR comme Sénéchal.

En tout cas, il est certain que van Aert et van der Poel vont devoir courir Tirreno différemment l'an prochain surtout avec une (mi)-saison de CX dans les jambes.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3391925
Ce qui est marrant c'est que fin 2021 on se dit la même chose sur les 2 phénomènes CX qu'on se disait avec Alaphilippel l'an dernier : mince alors ils auraient du plus gagner et là finalement ils font beaucoup de 2èmes places...

C'est assez marrant. on s'est dit avec Alaph qu'avec l'arrivée des 2 monstres il allait regretter ses occasion manquées, et là on se dit que les 2 monstres aussi pourraient finalement regretter ces occasions.. C'est tant mieux finalement, on a un haut du panier fourni et qui est bien plus ouvert qu'on ne le pensait.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3391932
Le niveau est tellement énorme que les cadors doivent beaucoup plus cibler leurs objectifs. D'ailleurs c'est un peu ce qu'a sous-entendu Marion Rousse à propos d'Alaphilippe pendant Paris-Roubaix. Il a fait des erreurs cette saison en voulant montrer son beau maillot un peu partout et il devrait revenir à un calendrier plus rationnel en 2022. En creux, elle a notamment dit qu'il ne participerait pas au Tour des Flandres car c'est incompatible avec le fait d'être au top sur Liège. Et Liège reste la priorité d'Alaphilippe.

Pour MVDP et WVA (on peut même rajouter Pidcock maintenant), c'est la même chose. C'est quand même compliqué d'être au top lors des championnats du monde de cyclo-cross fin janvier et de l'être à nouveau sur la route mi-mars pour Milan-San Remo et de tenir jusque début avril pour Paris-Roubaix. Au bout d'un moment, il faut savoir ce que l'on veut...
Avatar de l’utilisateur
Par manu74annecy
#3391992
Van Aert et Van Der Poel, c'est une anomalie qu'ils n'aient à leur palamrès qu'une seule grosse course chacun!

C'est lié à un calendrier surchargé en effet et à des pics de forme à affiner.
N'empêche, vu leur niveau, ils auraient malgré tout du en gagner d'autres.
Leur principal problème, c'est leur attitude en course. Tantôt à se marquer l'un l'autre, tantôt à être trop généreux dans l'effort, tantôt à ne pas avoir à leur coté d'équipes à la hauteur de leur ambitions.
Enfin, on a l'impression qu'ils sont l'un et l'autre rattrapés par le syndrome Sagan du milieu des années 2010 qui devait toujours se tarter tous les efforts de poursuite du simple fait qu'il était le meilleur au sprint.

Van Aert seul contre tous aux JO, à Imola et qui fait second quand même!
Van Der Poel qui en fait tellement trop sur les championnats du monde 2019, tour des flandres 2021, et sur paris-roubaix
1 milan San Remo 2021 qui leur échappe

Vu leur classe, vu leur niveau, ils auraient du en gagner tellement d'autres, ça peut venir, mais au delà de mieux gérer ses efforts, ils ont surtout besoin d'être au moins toujours accompagné d'un équipier dans le final et leurs équipes en ce sens ne sont pas au top. un transfert chez tonton pat et là youhouuuuu
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3392004
Oui enfin ils ne courent pas non plus dans de petites équipes sans coéquipier de valeur. La vérité c'est peut-être aussi qu'ils n'ont pas tant de marge sur la concurrence que cela. La polyvalence, c'est très bien mais sur chaque grand rdv, il y a des adversaires solides, qui ne sont pas là pour les regarder gagner. Et avoir le "poids" de la course sur les épaules, c'est très dur à porter. Je pense que ce n'est pas un hasard si un Sagan a remporté plus de championnats du Monde que de monuments. Sur un championnat du Monde, les "grosses" nations se font la guerre et il pouvait être un peu plus en retrait.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3392005
manu74annecy a écrit :
06 oct. 2021, 12:16
Van Aert et Van Der Poel, c'est une anomalie qu'ils n'aient à leur palamrès qu'une seule grosse course chacun!

C'est lié à un calendrier surchargé en effet et à des pics de forme à affiner.
N'empêche, vu leur niveau, ils auraient malgré tout du en gagner d'autres.
Leur principal problème, c'est leur attitude en course. Tantôt à se marquer l'un l'autre, tantôt à être trop généreux dans l'effort, tantôt à ne pas avoir à leur coté d'équipes à la hauteur de leur ambitions.
Enfin, on a l'impression qu'ils sont l'un et l'autre rattrapés par le syndrome Sagan du milieu des années 2010 qui devait toujours se tarter tous les efforts de poursuite du simple fait qu'il était le meilleur au sprint.

Van Aert seul contre tous aux JO, à Imola et qui fait second quand même!
Van Der Poel qui en fait tellement trop sur les championnats du monde 2019, tour des flandres 2021, et sur paris-roubaix
1 milan San Remo 2021 qui leur échappe

Vu leur classe, vu leur niveau, ils auraient du en gagner tellement d'autres, ça peut venir, mais au delà de mieux gérer ses efforts, ils ont surtout besoin d'être au moins toujours accompagné d'un équipier dans le final et leurs équipes en ce sens ne sont pas au top. un transfert chez tonton pat et là youhouuuuu
Oui mais ce que tu dis c'est ce qu'on se dit sur Alaphilippe aussi qui n'a qu'un MSR comme monument... et ça rappelle ce qu'on s'est dit qur Sagan au début des années 2010 finalement : des mecs monstrueux arrivent, il semble évident qu'ils vont tout défoncer, et ils le font, mais finalement sur les monument c'est hyper dur de scorer !
Avatar de l’utilisateur
Par manu74annecy
#3392059
C'est vrai que gagner un monument n'est pas si simple, après, on peut leur laisser le temps de le faire, on est aussi très exigeant en tant que suiveur.
Il faudrait demander la formule magique à Philippe Gilbert, Paolo Bettini qui ont su au cours de leur carrière construire un palmarès hors norme. Les 2 plus beaux/diversifiés des années 2000 selon moi avec Vincenzo Nibali.
Michal kwiatwkoski s'il n'étais pas parti à la sky aurait sans doute aussi pu faire partie de la caste.
Hormis le Gilbert monstrueux des ardennaises 2011, je n'ai pas le souvenir qu'ils aient eu une pancarte grosse comme ça comme Sagan a si souvent connu, nos deux accolytes désormais, jaja en son temps, cancellara et valverde aussi parfois.

Après, un palmarès ne se construit pas en 2 ans, évidemment que Van Aert et Van Der Poel auront d'autres occasions, évidemment qu'ils risquent l'un et l'autre de gagner à roubaix, que van aert finira bien par gagner un tour des flandres, mais sans doute avec aussi plus d'expériences de la route. Bettini était un expert pour filouter par exemple, Sagan a en effet construit certains succès en courant caché (bergen) ou en osant l'improbable (roubaix).
Tout ça pour dire que nos 2 champions vont devoir aussi lever le pied dans les courses d'avant saison, histoire de ne pas trop attirer les projecteurs. Et quand un gars gagne au ventoux, en clm et sur les champs élysées, normal qu'une semaine plus tard on lui laisse tout le poids de la course.

La marge énorme, je suis convaincu qu'ils l'ont sur une bonne partie du peloton qu'ils ont hasbeenifié (gva, sagan, kristoff, naesen...), maintenant sortir du bois au meilleur moment comme savaient le faire Gilbert et Bettini serait sans doute plus décisif que de cumuler les succès sur strade, e3, gw et consorts qui braquent tellement les projecteurs sur vous.
Avatar de l’utilisateur
Par Tontontrotsko
#3392088
Gilbert et Bettini ont remporté leur premier monument à 27 et 26 ans, soit l'âge actuel de Van Aert et VDP. Ça laisse un peu de marge. :study:
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3392109
Je ne doute pas qu'ils en gagnent plusieurs des monuments nos CX boys... mais bon Sagan on pensait pareil, il gangne son RVV en 2016 à 26 ans après avoir tourné autour et depuis, un Roubais et puis rideau... Difficile d'anticiper al durabilité des uns et des autres. ça se trouve Alaphilippe dans 2 ans il commence à se faire très discret ou alors il est encore là 5 ans au top. Un WVA ou un VDP peuvent se diéséliser.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3392259
Ou alors ils peuvent se faire hasbeeniser à leur tour par d'autres teenagers mutants et vu la vitesse à laquelle les très jeunes coureurs arrivent à être compétitif chez les pros, nul doute que d'ici deux ans, ils seront bien moins seuls au monde sur leurs objectifs du printemps. A un moment, ils vont devoir faire un choix.
Là déjà cette année, on voit un Pidcock et un Vermeersch qui déboulent et qui ne vont régresser dans les deux prochaines années au contraire. Un Hayter pourrait vite devenir une menace aussi s'il prend la direction des classiques du Nord sans parler de Victor Koretzky la nouvelle pépite des B&B.
Par fred30
#3392271
Bradounet_ a écrit :
06 oct. 2021, 19:11
Ou alors ils peuvent se faire hasbeeniser à leur tour par d'autres teenagers mutants et vu la vitesse à laquelle les très jeunes coureurs arrivent à être compétitif chez les pros, nul doute que d'ici deux ans, ils seront bien moins seuls au monde sur leurs objectifs du printemps. A un moment, ils vont devoir faire un choix.
Là déjà cette année, on voit un Pidcock et un Vermeersch qui déboulent et qui ne vont régresser dans les deux prochaines années au contraire. Un Hayter pourrait vite devenir une menace aussi s'il prend la direction des classiques du Nord sans parler de Victor Koretzky la nouvelle pépite des B&B.
Koretzky le vététiste ? Il passe sur route ?
Si on parle du même, sur quoi t'appuies-tu pour dire que c'est une pépite ?
Après tout, quand ces gars-là passent sur route, comment savoir ce qu'ils valent ? (j'ai l'exemple de Martinez en tête au carrefour des années 2000. Cador international en VTT, assez anonyme sur route.
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Ca m’embete de le dire mais meme s’il […]

Saison 2021

Tour de Drenthe: comme souvent tout le monde est d[…]

Dopage 2021

Après ça reste quand même […]

Ok merci, dommage que le plateau ne soit pas tr&eg[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site