Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 6 sur 8
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Qui va gagner en montagne, en chrono, en sprint, en côte, en pavés, en boue, en championnat?...

Wout Van Aert
5
19%
Wout Van Aert
1
4%
Wout Van Aert
3
11%
Wout Van Aert
2
7%
Wout Van Aert
5
19%
Wout Van Aert
4
15%
Wout Van Aert
4
15%
Wout Van Aert
3
11%
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3321808
Teteoo a écrit :
10 mai 2021, 14:19
Y'a plein de routiers qui font un peu de cyclocross l'hiver. Ca permet de faire des intensités en s'amusant un peu. Mais généralement, ils n'ont pas le niveau technique pour bien performer. Et personne ne se "repose beaucoup l'hiver". Je pense que les coupures les plus longues, c'est trois semaines (et encore ça me parait énorme).

Et je pense que tu prends un peu le problème à l'envers. Pleins de coureurs pratiques différents variantes du vélo plus jeunes (surtout quand ils passent dans des écoles de vélo). Par contre, ils sont obligés de se spécialiser, sinon ils ne progressent plus nul part. Il n'y a que les gigacracks qui arrivent à rester polyvalent. Si on y réfléchit bien, y'a combien de mecs réellement multidisciplinaires qui sont au top partout? Trois, voire quatre...
Je comprends ce que tu veux dire.
Mais comment expliquer que, là, maintenant, soudainement, alignement de planetes toussa....on ait au moins 3 gigacracks capables de gagner autant en cx, qu’en VTT, que sur route?

Et j’ajoute les cas des Bernal, Pogi et autre Evenepoel à qui on donne de tres grosses responsabilités dès leur arrivée, là où on les aurait peut-etre bridés à mort pendant encore 2 ou 3 ans auparavant, en mode larbinage/prise de marques total.
A ce titre, le jeunisme me semble etre encore plus parlant que l’hyper-polyvalence. En tout cas, la concomitance de ces deux aspects, tres nouveaux, me semble etre davantage une petite revolution qu’une parenthèse enchantée (ou désenchantée, c’est selon :green: ), non?
Avatar de l’utilisateur
Par Teteoo
#3321817
Pour l'hyperpolyvalence, je ne sais pas trop si c'est passager ou si c'est une tendance de fond.
Le jeunisme, je pense que c'est parti pour rester, pour un multitude de facteur. Globalement, je pense que l'expérience et la bouteille ont perdu en rendement dans le marché du travail dans la sphère cycliste
Par Quef
#3322744
MVdP indique vouloir poursuivre le VTT, au moins jusqu'aux JO de Paris.
L'équipe Alpecin serait d'accord.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3341714
Matxin et San Millán parlant de Pogacar et Ayuso.
Le medecin explique l importance des Mitochondries.
Et Matxin parle du chrono du Tour 2020, de son equipe cette annee etc.

35 minutes de interview c est en espagnol :spamafote:
https://youtu.be/diupHzdt_2E
Avatar de l’utilisateur
Par Thor8_one
#3341806
L'hyperpolyvalence est quelque chose qui risque de perdurer. Car en faut ca s explique assez.

Je pende que si tu es capable de rouler fort 1 h sur un col, tu es capable de rouler fort dur un cyclo ou sur un chrono.
Après c est question d appétence.
Comme je disais plus loin, sur un chrono si ta position est moyenne et ta trajectoire aussi... ce sont plusieurs secondes/minutes perdues.
En cyclo si tu aimes pas frotter et que tu n aimes pas la flotte et le froid tu seras jamais dans le top mondiale.

Le jeunisme est aussi dû a la préparation.
Quand j ai commencé le rugby c etait hors de question de faire faire de la muscu a un mineur... maintenant a 13-14 ans voir moins tu commences a faire de la muscu.
Physiquement tu arrives plus préparé.
Un Roglic avait déjà une base musculaire de part son sport. Pas besoin de bosser ça. C était le preparer au niveau cardio a tenir plusieues heures a un seuil élever et surtout être capable de revenir a ce seuil après multiples efforts.

Dans tous les sports ont voit des jeunes performer.
Par stcyrr
#3341882
Ca veut dire qu'à l'époque où je roulais avec Nacer et qu'il ne fallait pas trop appuyer sur le plat car il devait pas "emmener trop gros", en fait si je l'avais fait il aurait été un p**** de crack ?
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3383300
Hier je regardais l’Ethias Cross, et les commentateurs disaient que si les cx-men etaient aussi bons sur la route, c’est parce qu’ils etaient habitués à faire une heure au seuil.

Et hop, emballé c’est pesé…..mais……mais…….c’est du gros bullshit, non?
Enfin, j’veux bien que ça leur profite, mais on en fait limite un cqfd aujourd’hui, alors que le cx existe depuis aussi longtemps que la route, et on n’a pourtant pas eu des MVDP/WVA/Pidcock tous les ans. A les écouter, il suffirait de faire quelques années de cx pour tout écraser sur route.

Enfin bref, j’ai vraiment l’impression que, par l’émergence de ces incroyables phénomènes, on est en train d’inventer des liens assez délirants entre cx et route, plutot que de dire tout simplement qu’on a affaire…..bah à des phénomènes, quoi. :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3383308
Des explications délirantes pour expliquer l'inexplicable, ça ne date pas d'hier :siffle:
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3383315
AlbatorConterdo a écrit :
15 sept. 2021, 17:17
Des explications délirantes pour expliquer l'inexplicable, ça ne date pas d'hier :siffle:
J’sais bien mais là ça m’a vraiment interpelé car les gars semblaient decouvrir la poudre. L’un des deux disait « oui, y a untel qui a fait un article là-dessus, bah oui hein, les gars font une heure au seuil, rendez-vous compte ma bonne dame »

J’aurais vraiment voulu etre là pour leur dire « Mais, euh, les gars, qu’attendent les autres cx-men pour venir péter les routiers? Et les gars, on aurait mis 100 ans pour decouvrir ça? »
Je pense qu’ils m’auraient repondu « Bah…..euh……oh la la Iserbyt qui saute la gouliche, que c’est beau! »
Avatar de l’utilisateur
Par RemcoAlafpolak
#3383354
Pour le jeunisme, il faut pas oublier non plus que les capteurs de puissance se démocratisent. Si, on prend le top niveau junior, ils en ont tous un.
Ca n'explique pas les cracks mais, ça dit que les jeunes qui commencent chez les espoirs/pros, ont déjà une maitrise de cet outil, les entraineurs peuvent aussi évaluer plus facilement et de façon plus fiable les potentiels. Du coup quand un Evenepoel ou un Pogacar débarque, on sait qu'il a du potentiel et ont sait dans quels domaines et c'est plus facile de donner des responsabilités à un jeune.
Après, l'histoire du cyclo cross, ça permet de travailler l'intensité au seuil, oui mais ça n'explique pas pourquoi VDP ou WVA sont au dessus de la mêlée. Pour moi, ça démontre qu'ils sont juste énorme au seuil. Après, le cross permet d'être plus habile sur le vélo, plus économe pour frotter, habilité en descente mais n'explique pas qu'ils soient au dessus de la mêlée.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3383391
El_Pistolero_07 a écrit :Oui 1 h au seuil, mais quand t fais le Ventoux, tu fais aussi une heure au seuil... :study: et je parle pas du Stelvio...
Certains descendent même du vélo sur le Ventoux, c'est pas si différent finalement des cyclo-crossmen :jap:
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3383396
dolipr4ne a écrit :
15 sept. 2021, 17:08
Hier je regardais l’Ethias Cross, et les commentateurs disaient que si les cx-men etaient aussi bons sur la route, c’est parce qu’ils etaient habitués à faire une heure au seuil.

Et hop, emballé c’est pesé…..mais……mais…….c’est du gros bullshit, non?
Enfin, j’veux bien que ça leur profite, mais on en fait limite un cqfd aujourd’hui, alors que le cx existe depuis aussi longtemps que la route, et on n’a pourtant pas eu des MVDP/WVA/Pidcock tous les ans. A les écouter, il suffirait de faire quelques années de cx pour tout écraser sur route.

Enfin bref, j’ai vraiment l’impression que, par l’émergence de ces incroyables phénomènes, on est en train d’inventer des liens assez délirants entre cx et route, plutot que de dire tout simplement qu’on a affaire…..bah à des phénomènes, quoi. :spamafote:
Surtout que, dans la réalité, ils ne font pas une heure au seuil.
Une heure de cyclo-cross en course diffère pas mal d'un entrainement de 40min au seuil qui est à la mode dans l'école de cyclisme de Lillehammer pour les jeunes Norvégiens par exemple où tout l'entrainement est orienté vers l'augmentation du FTP.

Le seuil, ça veut bien dire ce que ça veut dire, tu te maintiens à une limite où au-delà tu commences à accumuler du lactate que tu ne peux plus éliminer.
En cyclo-cross, on a une succession d'efforts lactiques ponctués par des sprints lors des relances. Les filières sont vraiment différentes. On joue davantage sur les réactions enzymatiques.
La seule similarité, c'est qu'on évolue pendant une heure à une fréquence cardiaque moyenne la plus haute possible sur la durée.
Enfin, faire une course de cyclo-cross, ce n'est absolument pas l'entrainement qui fait progresser ton seuil bien au contraire. Les intensités sont bien trop hautes.
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
BB Hotels 2021

Préparez-vous à la Schonbi-mania[…]

Jan Ullrich participará á la la Mal[…]

Maillots 2021

J'ai seulement trouvé Once upon a Look et O[…]

Tour de France 2022

En vérité, j'ai juste mon garmin e[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site