Le forum dédié aux fans d'histoire du cyclisme, de palmarès de coureurs, de courses, mais aussi de nombreux jeux organisés par nos animateurs. Vous retrouverez aussi ici les débats autour du cycle historique mis en place par David

Modérateur : Modos HP

  • Page 1 sur 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3342006
Après le TdF 1990 de Gradouble, je vous propose de revenir sur l'édition précédente, une des plus mémorables s'il en est,
ou comment une défaite devint plus marquante que 2 victoires... :study:


Le parcours :


Prologue à Luxembourg (Lux) 7,8 km clm
1 Luxembourg (Lux)- Luxembourg (Lux) 135,5 km
2 Luxembourg (Lux) 46 km clmpe
3 Luxembourg (Lux) - Spa/Francorchamps (Bel) 241 km
4 Liège (Bel) - Wasquehal 255 km
5 Dinard-Rennes 73 km clm
6 Rennes-Futuroscope 259 km
7 Poitiers-Bordeaux 258,5 km
8 La Bastide d'Armagnac-Pau 157 km
9 Pau-Cauterets/Cambasque 147 km
10 Cauterets-Luchon/Superbagnères 136 km
11 Luchon-Blagnac 158,5 km
12 Toulouse-Montpellier 242 km
13 Montpellier-Marseille 179 km
14 Marseille-Gap 240 km
15 Gap-Orcières-Merlette 39 km clm (en côte)
16 Gap-Briançon 175 km
17 Briançon-L'Alpe-d'Huez 165 km
18 Bourg-d'Oisans-Villard-de-Lans 91,5 km
19 Villard-de-Lans-Aix-les-Bains 125 km
20 Aix-les-Bains-L'Isle-d'Abeau 130 km
21 Versailles-Paris 24,5 km clm


A venir : les forces en présence.
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3342104
Les favoris pour le CG :

Pedro Delgado, vainqueur du Tour de France 1988 et du Tour d'Espagne 1989 est le principal favori à sa propre succession.
L'Espagnol est alors au summum de sa carrière: grimpeur d'exception, il a largement comblé ses lacunes en CLM, sur lesquels il ne rend que face à des spécialistes désormais.


Laurent Fignon, qui vient de s'adjuger le Tour d'Italie 1989, sa première victoire dans un grand tour depuis le Tour 84
après son doublé dans Milan-San Remo, est le challenger désigné.
Il en a enfin fini avec les pépins physiques, dont un problème récurrent au tendon d'Achille qui lui avait pourri ses dernières saisons. Il semble parti pour réaliser une saison de tout les records.


Le Français Charly Mottet a montré des qualités qui en font un outsider, son récent statut de numéro 1 mondial au classement FICP, depuis mai, à la suite de ses victoires aux Quatre Jours de Dunkerque et au Critérium du Dauphiné libéré, rend ses ambitions crédibles et légitimes. Coureur complet, offensif,
il dispose pour la 1ere fois d'un statut de leader unique, ayant quitté Guimard et les SystèmeU pour RMO



Les autres prétendants sont, dans une moindre mesure : Steven Rooks, deuxième du Tour 1988 derrière Delgado, le prometteur Erik Breukink, qui excelle dans les CLM, l'Américain Andy Hampsten et, les Colombiens Fabio Parra (troisième du Tour 88 et deuxième de la Vuelta 89, derrière Delgado) et Luis Herrera, ainsi que l'Irlandais Stephen Roche qui peine à retrouver une condition physique digne de son palmarès, mais semble un peu revenir cette année (2ème de Paris Nice, vainqueur du Tour du Pays Basque)




A venir : les équipes et l'ensemble des participants
Dernière édition par AlbatorConterdo le 17 juin 2021, 18:50, édité 7 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3342116
:love: :love: :love: :love:

Ce Tour de France est juste exceptionnel, j'espère que ce sera l'occasion de revenir sur la "légende" selon laquelle Delgado était le plus costaud sans son départ catastrophique :hehe:
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3342119
Petite précision personnelle : certes Lemond revenait de loin, mais en qualité de vainqueur du Tour 86 et auteur d'une fin de Giro encourageante, je l'aurais fait figurer dans les outsiders. 4e du Criterium International et 6e de Tirreno, ce n'est pas si anecdotique :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3342126
levrai-dufaux a écrit :
16 juin 2021, 00:04
:love: :love: :love: :love:

Ce Tour de France est juste exceptionnel, j'espère que ce sera l'occasion de revenir sur la "légende" selon laquelle Delgado était le plus costaud sans son départ catastrophique :hehe:
Tu veux dire que tu n'es pas d'accord avec cette légende ? (moi non plus)
levrai-dufaux a écrit :
16 juin 2021, 00:07
Petite précision personnelle : certes Lemond revenait de loin, mais en qualité de vainqueur du Tour 86 et auteur d'une fin de Giro encourageante, je l'aurais fait figurer dans les outsiders. 4e du Criterium International et 6e de Tirreno, ce n'est pas si anecdotique :wink:
J'en parlerai un peu plus lors de la présentation des équipes, mais au départ, très peu de monde croyait en lui
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3342493
levrai-dufaux a écrit :
16 juin 2021, 18:29
Je ne voudrais pas spoiler Albator, nous aurons l'occasion d'en reparler :green:

:chimay:
De toutes façons, vu comme il a écrasé le TdF 88, je pense qu'il n'y aura aucun suspense sur cette édition :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3342576
damienleflahute a écrit :
16 juin 2021, 22:18
Ceux qui voient LeMond en outsider ne doivent pas se rendre compte de la gravité de son accident de chasse. :reflexion:
Non mais en plus avec cette équipe en bois, il n’a aucune chance :non:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3342601
La liste des partants et la revue des équipes :



REYNOLDS-BANESTO
Directeur sportif : Jose-Miguel ECHEVARRI & Eusebio UNZUE

1 DELGADO Pedro (Esp)
2 ARNAUD Dominique (Fra)
3 GOROSPE Julian (Esp)
4 INDURAIN Miguel (Esp)
5 LUKIN Javier (Esp)
6 MAURI Melchor (Esp)
7 PALACIO William (Col)
8 RODRIGUEZ-MAGRO Jesus (Esp)
9 RONDON Abelardo (Col)

Une équipe entièrement dévouée à son leader, très costaude en montagne et pouvant compter sur des bons rouleurs comme Mauri , Gorospe et bien sûr Indurain.


P.D.M
Directeur sportif : Jan GISBERS & Piet VAN DE KRUIJS

11 ROOKS Steven (Hol)
12 ALCALA Raul (Mex)
13 DHAENENS Rudy (Bel)
14 DRAAIJER Johan (Hol)
15 EARLEY Martin (Irl)
16 KELLY Sean (Irl)
17 MULLER Jorg (Sui)
18 THEUNISSE Gert-Jan (Hol)
19 VAN ORSOUW Marc (Hol)

Une équipe très solide, taillée pour les GT, avec les 2 Néerlandais, Rooks et Theunisse, en sérieux outsiders, flanqué d'un ancien meilleur jeune du Tour, le talentueux Mexicain Raul Alcala, qui doit encore gagner en régularité, et du plus grand classicman de l'époque, le vieillissant mais toujours redoutable 4x4 Sean Kelly.


KELME
Directeur sportif : Rafael CARRASCO & Juan SUNOL

21 PARRA Fabio (Col)
22 GASTON Inaki (Esp)
23 GUIJARRO Manuel (Esp)
24 HERNANDEZ Omar (Col)
25 MARTINEZ-OLIVER Juan (Esp)
26 MORALES Pedro-Saul (Col)
27 PARRA Humberto (Col)
28 RONCANCIO Jose (Col)
29 VILAMAJO Jaime (Esp)

Une équipe de grimpeurs avec Fabio Parra comme leader incontesté. Elle peut aussi compter sur des baroudeurs de la montagne, comme Inaki Gaston ou Pedro Morales


HELVETIA-LA SUISSE
Directeur sportif : Paul KOECHLI & Herbert NOTTER

31 BAUER Steve (Can)
32 GIANETTI Mauro (Sui)
33 LECLERCQ Jean-Claude (Fra)
34 MANDERS Henri (Hol)
35 RICHARD Pascal (Sui)
36 RUTTIMANN Niki (Sui)
37 STEVENHAAGEN Peter (Hol)
38 VICHOT Frédéric (Fra)
39 WILSON Michael (Aus)

Une équipe centrée sur Steve Bauer, bon rouleur et capable de s'accrocher en montagne (4eme en 88)
qui pourra s'appuyer sur de bons éléments comme Rutimann ou le jeune P. Richard.


SUPER U
Directeur sportif : Cyrille GUIMARD & Bernard QUILFEN

41 FIGNON Laurent (Fra)
42 BARTEAU Vincent (Fra)
43 GARDE Dominique (Fra)
44 IMBODEN Heinz (Sui)
45 LAVAINNE Christophe (Fra)
46 MARIE Thierry (Fra)
47 RIIS Bjarne (Dan)
48 RUE Gérard (Fra)
49 SIMON Pascal (Fra)

Une équipe destinée à protéger au mieux son leader, qui sort d'un gros début de saison.
Imboden, Rué et l'expérimenté P.Simon sont censés pouvoir l'aider le plus loin possible en montagne,
les autres en plaine. Sur les CLM, on comptera aussi sur la locomotive T.Marie.


CAFE DE COLOMBIA
Directeur sportif : Rafael NINO & Pedro VALDIVIESO

51 HERRERA Luis (Col)
52 CABRERA Samuel (Col)
53 CADENA Julio (Col)
54 CAMARGO Alberto (Col)
55 CARDENAS Henry (Col)
56 RAMIREZ Martin (Col)
57 RICHARD Bernard (Fra)
58 SCIREA Mario (Ita)
59 WORRE Jesper (Dan)

L'équipe de Lucho Herrera tentera de faire en sorte que son leader soit le moins loin possible au général lorsque débutera la montagne. Une fois qu'elle sera là, on attend un feu d'artifice.


Z-PEUGEOT
Directeur sportif : Roger LEGEAY & Serge BEUCHERIE

61 BOYER Eric (Fra)
62 CASADO Philippe (Fra)
63 CORNILLET Bruno (Fra)
64 KVALSVOLL Atle (Nor)
65 LEMARCHAND François (Fra)
66 LOUVIOT Philippe (Fra)
67 MILLAR Robert (Gbr)
68 PENSEC Ronan (Fra)
69 SIMON Jérôme (Fra)

L'équipe comptera sur ses grimpeurs expérimentés comme Boyer ( 5ème en 88) , Pensec (6ème en 86, 7eme en 88)
ou encore Philippa York...euh...pardon, Robert Millar (4eme en 84)


B.H
Directeur sportif : Javier MINGUEZ & Jose-Luis LOPEZ CERRON

71 PINO Alvaro (Esp)
72 ANTEQUERA Francisco (Esp)
73 BOUVATIER Philippe (Fra)
74 CUBINO Laudelino (Esp)
75 ECHAVE Federico (Esp)
76 FUERTE Anselmo (Esp)
77 JUSDADO Juan (Esp)
78 MURGUIALDAY Javier (Esp)
79 PELIER Joël (Fra)

Alvaro Pino est un peu vieillissant, mais il sera épaulé par de solides coureurs comme Echave ou Cubino.
Le rouleur J. Pelier jouera sa carte sur les CLM.


PANASONIC-ISOSTAR
Directeur sportif : Peter POST & Walter PLANCKAERT

81 BREUKINK Eric (Hol)
82 DE ROOY Theo (Hol)
83 LUBBERDING Henk (Hol)
84 NULENS Guy (Bel)
85 TALEN John (Hol)
86 VAN POPPEL Jean-Paul (Hol)
87 VAN VLIET Teun (Hol)
88 VANDERAERDEN Eric (Bel)
89 WAMPERS Jean-Marie (Bel)

Une équipe organisée autour d'E.Breukink, qui brigue un bon C.G et sort d'un Giro solide (4ème),
et le sprinteur J.P Van Poppel, vainqueur de la 1ere étape de ce même Giro. Attention aussi au rapide Vanderaerden.



HITACHI-VTM
Directeur sportif : Albert DE KIMPE & Roger DE VLAEMINCK

91 CRIQUIELION Claude (Bel)
92 DE VOS Hendrik (Bel)
93 DE WOLF Dirk (Bel)
94 HAEX Jos (Bel)
95 JACOBS Patrick (Bel)
96 LIECKENS Jos (Bel)
97 LIPPENS Danny (Bel)
98 SERGEANT Marc (Bel)
99 VAN AERT Jos (Hol)

Une équipe plutôt typée classique autour de C.Criquiélion,
qui sort d'une bonne 7eme place au Giro et tentera ici aussi d'accrocher un Top10.


7 ELEVEN-AMERICAN AIRLINES
Directeur sportif : Noël DEJONCKHEERE & Eric HEIDEN

101 HAMPSTEN Andrew (Usa)
102 DAHLBERG Nathan (Nzl)
103 KIEFEL Ron (Usa)
104 KNICKMAN Roy (Usa)
105 LAURITZEN Dag-Otto (Nor)
106 PIERCE Jeff (Usa)
107 VEGGERBY Jens (Dan)
108 YATES Sean (Gbr)
109 ZADROBILEK Gerhard (Aut)

Hampsten, vainqueur du Giro en 88, 3ème en 89, vise aussi cette année le CG du TdF, après une décevante 15eme place en 88
A ses côtés, le solide rouleur S.Yates ou le grimpeur autrichien G.Zadrobilek.

à venir : suite et fin de la revue des équipes.




Dernière édition par AlbatorConterdo le 17 juin 2021, 18:47, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3342750

PATERNINA-MARCOS EQUIZABAL
Directeur sportif : Domingo PERURENA & Francisco GINER

111 LEJARRETA Marino (Esp)
112 BEUKER René (Hol)
113 HERMANS Mathieu (Hol)
114 HODGE Stephen (Aus)
115 LE CLERC Roland (Fra)
116 MUJIKA Jokin (Esp)
117 NIJBOER Erwin (Hol)
118 PEETERS Ludo (Bel)
119 WECHSELBERGER Helmut (Aut)

Un mélange de grimpeurs et de baroudeurs pour aider le solide et complet Lejarreta à faire un bon classement.
C'est une des premières fois où celui ci privilégie clairement le Tour sur les autres GT.


CARRERA JEANS-VAGABOND
Directeur sportif : Davide BOIFAVA & Sandro QUINTARELLI

121 ZIMMERMANN Urs (Sui)
122 BONTEMPI Guido (Ita)
123 CERIN Primoz (You)
124 CHIAPPUCCI Claudio (Ita)
125 DA SILVA Acacio (Por)
126 MAECHLER Erich (Sui)
127 MAGNAGO Walter (Ita)
128 PAVLIC Yure (You)
129 PERINI Giancarlo (Ita)

Zimmermann peine à confirmer son podium un peu surprise réalisé en 86, mais il vient de terminer 6ème du Giro,
de quoi rassurer ses coéquipiers, dont certains, comme le sprinter Bontempi ou le rouler Maechler, pourront jouer leurs cartes.


R.M.O-MAVIC-LIBERIA
Directeur sportif : Bernard VALLET & Christian RUMEAU

131 MOTTET Charly (Fra)
132 CARITOUX Eric (Fra)
133 CLAVEYROLAT Thierry (Fra)
134 COLOTTI Jean-Claude (Fra)
135 JOURDAN Christian (Fra)
136 PEDERSEN Per (Dan)
137 PINEAU Frank (Fra)
138 SANDERS Gilles (Fra)
139 VERMOTE Michel (Bel)

Mottet est le leader naturel d'une très belle équipe RMO, il pourra compter sur Caritoux ou Claveyrolat en appui lorsque la route s'élèvera,
et Colotti sur des profils moins accidentés, même si ces coureurs peuvent aussi tenter les échappées.


A.D.R-AGRIGEL-BOTTECHIA
Directeur sportif : José DE CAUWER & Willy JOSSART

141 LEMOND Greg (Usa)
142 HOSTE Frank (Bel)
143 KUUM Janusz (Nor)
144 LAMMERTS Johan (Hol)
145 MARTENS René (Bel)
146 MUSEEUW Johan (Bel)
147 PLANCKAERT Eddy (Bel)
148 VAN HOLEN Ronny (Bel)
149 VAN VOOREN Philip (Bel)

Une équipe de rouleurs - flahutes, avec le rapide Plankaert (maillot vert en 88) ou encore le jeune Museeuw...et Greg Lemond. L' Américain revient de loin,
après un accident de chasse en 87 qui faillit mettre un terme sinon à sa vie, du moins à sa carrière (abdomen et poitrine criblés de grenaille de plomb)
Son début de saison est encourageant (6ème au Tirreno, 4ème du Critérium International), mais son retour sur un GT est assez discret (39ème du Giro).
Peu de monde croient en lui au départ de la course.


FAGOR
Directeur sportif : Pierre BAZZO & Patrick VALCKE

151 ROCHE Stephen (Irl)
152 BIONDI Laurent (Fra)
153 CARLSEN John (Dan)
154 CHAUBET Christian (Fra)
155 FOREST Robert (Fra)
156 KIMMAGE Paul (Irl)
157 LAVENU Vincent (Fra)
158 ROSSIGNOLI Francesco (Ita)
159 SCHEPERS Eddy (Bel)

Stephen Roche retrouvera-t-il l'état de grâce qui l'avait habité en 1987 ? (doublé Giro-Tour + CDM)
Voilà à quoi Fagor se raccroche pour réussir ce Tour 89
L'Irlandais a envoyé quelques signes encourageants en début de saison mais reste prudent dans ses annonces


HISTOR SIGMA-FINA
Directeur sportif : Willy TEIRLINCK & Frans VAN LOOY

161 ROOSEN Luc (Bel)
162 DE WILDE Etienne (Bel)
163 FRISON Herman (Bel)
164 LILHOLT Soren (Dan)
165 NEVENS Jan (Bel)
166 PATRY Rudy (Bel)
167 PEETERS Wilfried (Bel)
168 SORENSEN Brian (Dan)
169 VAN SLYCKE Rik (Bel)

Equipe estampillée classique, qui n'a personne pour jouer le CG, mais pourra compter sur le rapide sprinter De Wilde


CHATEAU D'AX
Directeur sportif : Gian-Luigi STANGA & Vittorio ALGERI

171 BUGNO Gianni (Ita)
172 BADOLATO Ettore (Ita)
173 FIDANZA Giovanni (Ita)
174 PASSERA Camillo (Ita)
175 TEBALDI Valerio (Ita)
176 VANOTTI Ennio (Ita)
177 VOLPI Alberto (Ita)
178 VONA Franco (Ita)
179 ZANATTA Stefano (Ita)

Bugno manque encore de caisse, mais il vient pour prendre ses marques.
L'équipe comptera surtout sur son sprinter, Fidanza, pour ramener un bouquet


TOSHIBA
Directeur sportif : Yves HEZARD & Maurice LE GUILLOUX

181 BEZAULT Laurent (Fra)
182 GAYANT Martial (Fra)
183 KAPPES Andreas (All)
184 LELEU Philippe (Fra)
185 MADIOT Marc (Fra)
186 MADIOT Yvon (Fra)
187 PHILIPOT Fabrice (Fra)
188 POISSON Pascal (Fra)
189 ROUX Denis (Fra)

De l'équipe qui dominait le Tour durant les années Tapie (pas Tonton, Nanard) il ne reste que l'emblématique maillot
Elle comptera sur ses baroudeurs comme Gayant ou Madiot pour exister


DOMEX-WEINMANN
Directeur sportif : Walter GODEFROOT & Patrick LEFEVERE

191 VAN DER POEL Adri (Hol)
192 ACHERMANN Alfred (Sui)
193 BOMANS Carlo (Bel)
194 BREU Beat (Sui)
195 DERNIES Michel (Bel)
196 DUCROT Maarten (Hol)
197 GOESSENS Jan (Bel)
198 ROBEET Patrick (Bel)
199 WEGMULLER Thomas (Sui)

Le papa de MVDP, grand classicman, tentera de chercher les étapes, dans une formation sans leader pour le CG




SUPERCONFEX-YOKO-OPEL
Directeur sportif : Jan RAAS & Hilaire VAN DER SCHUEREN

201 GOLZ Rolf (All)
202 JAKOBS Gert (Hol)
203 MAASSEN Frans (Hol)
204 NIJDAM Jelle (Hol)
205 POELS Twan (Hol)
206 SEGERS Noel (Bel)
207 SOLLEVELD Gerrit (Hol)
208 TOLHOEK Patrick (Hol)
209 VAN HOOYDONCK Edwig (Bel)

Ici aussi, l'équipe comptera sur ses baroudeurs pour tirer les marrons du feu, notamment le surpuissant Nijdam.


T.V.M.
Directeur sportif : Cees PRIEM & Walter VERLEE

211 ANDERSON Phil (Aus)
212 CAPIOT Johan (Bel)
213 HANEGRAAF Jacques (Hol)
214 KLEINSMAN Rob (Hol)
215 PIETERS Peter (Hol)
216 SCHURER Eddy (Hol)
217 SIEMONS Jan (Hol)
218 SKIBBY Jesper (Dan)
219 VAN DEN BRANDE Jean-Philippe (Bel)

Phil Anderson mènera une équipe solide de rouleurs-baroudeurs qui visera principalement les étapes


Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3343093
Mise en contexte :
4 arrivées en altitude : Cauterets Cambasque, Luchon Superbagnères, Orcières-Merlette
(contre-la-montre) , L'Alpe-d'Huez.
6 étapes de montagne, une de moyenne montagne, 5 CLM dont un CLMPE et un CLM en côte.
Distance totale 3296,8 km
Au départ, il y a 4 vainqueurs du Tour de France : Pedro Delgado, Stephen Roche, Greg LeMond et Laurent Fignon

Après une édition 88 qui ne restera pas dans les mémoires pour des raisons sportives et extra sportives (affaire Delgado, l’espagnol ayant été contrôlé positif au probénicide, inscrit sur la liste des produits interdits par le CIO mais pas encore à celle de l’UCI -à une dizaine de jours près !- remous à la direction du Tour, coureurs soupçonnés d’avoir fini les ascensions de cols accrochés aux véhicules suiveurs…), le Tour 89 est attendu au tournant. Sur le plan de l’organisation tout d’abord, depuis le départ forcé de Félix Lévitan au début de l’année 1987 la direction du Tour a connu de nombreux mouvements. Jacques Goddet ayant pris sa retraite à l’issue du Tour cette année-là.

Jean-François Naquet-Radiguet (successeur de Lévitan) a quitté la course la veille de l’édition 88, laissant Jean-Pierre Courcol aux côtés de Xavier Louy pour diriger la course. Cette année, un tandem formé par Jean-Pierre Carenso et Jean-Marie Leblanc, prit donc les rênes du Tour de France pour s’inscrire, le souhaitait-on dans la durée. Les 2 hommes ont pour mission de ramener le sportif au premier plan en tentant de réduire le nombre de partenaires commerciaux de (55 marques visibles en 88 à 29 pour ce Tour 89) en freinant le gigantisme observé en 88 (que de véhicules à l’échelon course qui ont parfois faussé l’épreuve notamment, demandez à Fabio Parra à l’attaque dans les Alpes et bloqués par les innombrables véhicules d’invités :genance: :paf-mur: ).
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3343120
LUXEMBOURG, 7.8 km CLM (04/07/1989)



C'est dans la grisaille luxembourgeoise, devant les yeux d'un jeune lamantin émerveillé que s'élancent un à un les coureurs sur ce prologue pour rouleurs costauds,
avec une côte de 800m et des passages à 10%.
Pour les observateurs il s'agit d'un excellent moyen de jauger les forces en présence...ils n'allaient pas être déçus.
Pendant un long moment Joël Pelier occupa la tête du prologue et ses suivants se tenaient dans un mouchoir de poche jusqu’à ce qu’Erik Breukink
frappe un grand coup sur la table.
Le néerlandais relégue Pelier à 10 secondes et n’allait plus être battu.
Derrière, on ne retrouvait que du beau linge : devançant de 6 secondes 3 coureurs, Fignon ; Kelly et…LeMond.
Mottet est aussi bien placé, tout comme Bauer
Indurain finira à une presque décevante 7ème place, à 10", comme le malheureux T.Marie, qui avait déchaussé au départ.
Delgado est censé partir à 17h17...Il y a quelques jours, il s'est fait plaisir et s'est acheté une jolie montre.
Une montre-bracelet comme on en fait beaucoup en cette fin des années 1980. Une montre qui n’affiche pas les minutes...
Le vainqueur sortant est soumis à de nombreuses sollicitations sur cette aire de départ, et lorsque son mécano vient le prévenir de l'imminence du départ,
"Perico" interprète mal les gestes de ce dernier.
17h17...puis 18...puis 19 :ouch:
Stupeur au Luxembourg : Delgado s'élance avec 2'40" de retard. Si sur la route, il ne perd que 14" sur Breukink, au final, le bilan est lourd :
Delgado finit dernier de l'étape et compte déjà 2'54" de retard sur le 1er
Le Tour commence par un improbable coup de théâtre ! :popcorn:
Perico tentera bien de donner le change en interview à l'arrivée, mais personne n'est dupe : le champion est marqué, et en colère contre lui-même. Saura-t-il rebondir ?

Le classement de l'étape :
1. Erik Breukink (Hol) en 9'54" (moy : 47.272 km/h)
2. Laurent Fignon (Fra) à 6"
3. Sean Kelly (Irl)
4. Greg LeMond (Usa)
5. Steve Bauer (Can) à 8"
6. Charly Mottet (Fra) à 9"
7. Miguel Indurain (Esp) à 10"
8. Joël Pélier (Fra)
9. Peter Stevenhaagen (Hol)
10. Jorg Müller (Sui)
11. Thierry Marie (Fra)
...
20. Andrew Hampsten (Usa) à 17"
21. Gert-Jan Theunisse (Hol) à 18"
22. Phil Anderson (Aus) à 20"
23. Steven Rooks (Hol)
26. Gianni Bugno (Ita) à 21"
27. Raul Alcala (Mex)
31. Claude Criquiélion (Bel) à 23"
37. Stephen Roche (Irl) à 24"
43. Fabio Parra (Col) à 26"
59. Luis Herrera (Col) à 30"
70. Marino Lejarreta (Esp) à 32"
196. Pedro Delgado à 2'54"



Pour ceux qui veulent voir les _védéos de l'époques :
Le journal du Tour :


L'étape telle qu'elle fut diffusée :


Grâce à moi, vous allez avoir en tête ce générique pendant un mois ! :metalhead: :genance:
Dernière édition par AlbatorConterdo le 18 juin 2021, 18:48, édité 2 fois.
Par fred30
#3343121
Cool !!

De la bonne lecture à venir !! :jap:


1ère remarque : après 7 jours de course, les coureurs auront déjà fait 4 étapes de + de 240 km :w00t:
Quant aux chronos, entre celui par équipes et les individuels, la distance atteindra 127 km !

Avec tout ça, et toute la montagne derrière, je suis sûr qu'il y aura de gros écarts à l'arrivée ! :hehe:
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9
Pendant ce temps là en 2021

On compte dorénavant sur les coureurs de […]

COUPE

3e tour Groupe A JO https://i.goopics.ne[…]

Groupama - FDJ 2021

Bien sûr que c'est possible d'avoir une &eac[…]

Jeux Olympiques Tokyo

J'ai lu que certaines concurrentes savaient qu'i[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site