Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 2 sur 23
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 23
#3312942
Lemond Cello a écrit :
22 avr. 2021, 01:17
Vent de Nord-Est, donc de face après la Roche aux Faucons jusqu'à l'arrivée, donc possible sprint en petit comité remporté par celui qui fête son anniversaire et ses 41 ans ?!
Et les UAE, est-ce qu'ils seront autorisés à participer?
si Alaf, Pogacar et Roglic s'isolent dans la Roche aux Faucons et se regardent pas trop derrière tu penses pas que ça peut aller au bout malgré tout ?
Dernière édition par Claudio666 le 22 avr. 2021, 16:33, édité 1 fois.
#3313064
Claudio666 a écrit :
22 avr. 2021, 14:28
Lemond Cello a écrit :
22 avr. 2021, 01:17
Vent de Nord-Est, donc de face après la Roche aux Faucons jusqu'à l'arrivée, donc possible sprint en petit comité remporté par celui qui fête son anniversaire et ses 41 ans ?!
Et les UAE, est-ce qu'ils seront autorisés à participer?
si Alaf, Pogcar et Roglic s'isolent dans la Roche aux Faucons et se regardent pas trop dernière tu penses pas que ça peut aller au bout malgrès tout ?
Qu'est-ce qui te fait penser que Valverde ne sera pas avec eux?
Et s'il n'est pas avec eux, il sera dans un petit groupe derrière avec du Pidcock, Carapaz, Yates voire Kwiatkowski.
Ce que je note, c'est qu'avec ce vent, il sera très difficile de rallier l'arrivée tout seul et avec la présence de Pidcock sur la course, Ineos jouera la carte sprint ou surnombre dans le final.
Kwiatkowski me semble un peu juste, Carapaz n'est pas un excellent rouleur, Adam Yates pourquoi pas, mais ils penseront que Pidcock peut régler tout le groupe au sprint et devraient rouler pour lui.
J'ai en mémoire le sprint de Papy sur l'Amstel, il peut le faire. :gafauvel:
Après on n'est pas à l'abri d'un slovène ou d'un Alaf tout feu tout flamme, mais Liège c'est quand même 260kms aussi, c'est pas les 190kms de la Flèche!
#3313076
Tremiti a écrit :
22 avr. 2021, 13:28
Moi je propose :

1. Ne pas aller jusqu'à Francorchamps, mais tourner à gauche plus tôt sur l'horrible nationale de la Haute Levée (ça économise 3-4 bornes mouroiresques).

2. Descendre sur Spa pour aller toucher le pognon (miam le bon pognon, miam slurp).

3. Monter Desnié oui, mais aller jusqu'en haut (alias Vecquée), descendre sur Stoumont et aller chercher Lorcé.

4. De là descendre sur Remouchamps (y a même peut-être moyen de passer devant chez Maxime Monfort :hole: ).

5. Redoute.

6. Après La redoute redescendre sur la vallée de l'Amblève : et bam Chambralles !

7. Aller chercher une bosse ou quoi de la vallée de l'Ourthe histoire d'arriver à Esneux sans avoir emprunté d'autoroute mouroiresque.

8. Roche aux Faucons et arrivée Quai des Ardennes.

9. Après-course shopping en famille au centre commercial de Belle-Île (ceux qui veulent peuvent pêcher le brochet dans l'Ourthe en attendant).

10. Colloque de Mauro Gianetti sur les gains non-marginaux obtenus à base de quinoa germé (à l'Université de Liège, campus Opera, au-dessus du Mac Do de la place République Française).
J approuve, beau parcours, on s est déjà débarrassé du col de maquisard, on peut toujours espérer de la part d aso des améliorations pour les prochains parcours
#3313083
veji2 a écrit :
22 avr. 2021, 10:41
Je sens une victoire "tactique" en mode 2/3 costauds font un micro trou mais ça se regroupe et là alors qu'ils sont 10/12 un second couteau met un bon contre et part gagner à Liège et derrière ça s'enterre pour un 3ème monument de l'année gagné comme les deux autres par un très bon coureur certes, mais pas un des plus attendus..
En effet, il risque de ne rien se passer avant la Raf, comme chaque année maintenant, pourtant je serais Roglic j essaierai de durcir la course avec mon équipe dans les 80 dernièr km poiur fatiguer par exemple un alaphilippe qui a peut être moins d endurance....

On ne voit jamais les tactiques du tour des flandes sur lbl, tour des flandres un alaphilippe ou un van aert ou asgreen accélèrent à 80km de l arrivee, sur liege les memes coureurs ne bougent pas avant les 25 dernier km.... C est bien dommage..
#3313084
Lemond Cello a écrit :
22 avr. 2021, 16:33
Claudio666 a écrit :
22 avr. 2021, 14:28


si Alaf, Pogcar et Roglic s'isolent dans la Roche aux Faucons et se regardent pas trop dernière tu penses pas que ça peut aller au bout malgrès tout ?
Qu'est-ce qui te fait penser que Valverde ne sera pas avec eux?
Et s'il n'est pas avec eux, il sera dans un petit groupe derrière avec du Pidcock, Carapaz, Yates voire Kwiatkowski.
Ce que je note, c'est qu'avec ce vent, il sera très difficile de rallier l'arrivée tout seul et avec la présence de Pidcock sur la course, Ineos jouera la carte sprint ou surnombre dans le final.
Kwiatkowski me semble un peu juste, Carapaz n'est pas un excellent rouleur, Adam Yates pourquoi pas, mais ils penseront que Pidcock peut régler tout le groupe au sprint et devraient rouler pour lui.
J'ai en mémoire le sprint de Papy sur l'Amstel, il peut le faire. :gafauvel:
Après on n'est pas à l'abri d'un slovène ou d'un Alaf tout feu tout flamme, mais Liège c'est quand même 260kms aussi, c'est pas les 190kms de la Flèche!
en fait mon interrogation portait plus sur le rôle du vent à proprement parler : si un groupe de gaziers réussit à créer un écart d'une dizaine/quinzaine de secondes au sortir la Roche aux Faucons comme l'année dernière (dans mon esprit Alaf, Pogacar et Roglic + Valverde ? Pidcock ? Yates ? Schachmann ? Gaudu ? Barguil ?), est-ce que le groupe des "battus" tirera un réel avantage de ce vent de face pour rentrer sur le groupe de tête dans les 10 derniers kms si ça collabore bien devant ? au final, si pas d'Ineos devant, des chances qu'on se retrouve dans une config genre 2 équipiers pour Pidcock obligés de tirer pour tout le monde vs ceux qui se seront isolés, et dans ce cas de figure est-ce que le vent change vraiment qqch ?
#3313163
@Claudio666

Je pense que si des coureurs s'isolent en sortant en costauds dans la RAF, qu'il y ait vent ou pas, on ne devrait pas les revoir. Puisque ceux derrière ont été distancés, ils sont a priori moins forts. (désolé pour la lapalissade)

Maintenant on sait que de nos jours sur le final d'une grande classique, on se renifle le cuissard très souvent. C'est surtout ça qui pourrait favoriser le retour des gars "limite" dans la dernière montée.
#3313195
fred30 a écrit :
22 avr. 2021, 19:19
@Claudio666

Je pense que si des coureurs s'isolent en sortant en costauds dans la RAF, qu'il y ait vent ou pas, on ne devrait pas les revoir. Puisque ceux derrière ont été distancés, ils sont a priori moins forts. (désolé pour la lapalissade)

Maintenant on sait que de nos jours sur le final d'une grande classique, on se renifle le cuissard très souvent. C'est surtout ça qui pourrait favoriser le retour des gars "limite" dans la dernière montée.
Comme Fuglsang, comme quoi.

THE BIG QUESTION: Y a t'il un coureur qui peut nous refaire une Fuglsang 2019 ??

J'aurais bien vu Roglic si Pogacar avait été absent, mais comme ils ne vont pas se lâcher le slip.. :reflexion:
#3313200
fred30 a écrit :
22 avr. 2021, 19:19
@Claudio666

Je pense que si des coureurs s'isolent en sortant en costauds dans la RAF, qu'il y ait vent ou pas, on ne devrait pas les revoir. Puisque ceux derrière ont été distancés, ils sont a priori moins forts. (désolé pour la lapalissade)

Maintenant on sait que de nos jours sur le final d'une grande classique, on se renifle le cuissard très souvent. C'est surtout ça qui pourrait favoriser le retour des gars "limite" dans la dernière montée.
yes, merci pour ta réponse, c'est ce que je pense aussi ;) après comme j'ai une approche des courses essentiellement orientée betting, j'essaie toujours d'affiner au max les analyses en prenant en compte et recoupant les différents avis. Là l'influence du vent dans le final me faisait douter du scénario sur lequel j'étais parti dans un premier temps mais donc a priori on va dire que ça change pas fondamentalement la donne.
#3313203
Oui et puis bon au sommet il reste pas 100 bornes : une vilaine portion sur le plateau, mais très vite une descente et puis c'est l'arrivée. La RAF sera décisive comme toujours, fournissant des écarts bien suffisants pour ne pas voir un groupe de 15 se disputer la gagne.
#3313258
Tremiti a écrit :
22 avr. 2021, 20:46
Oui et puis bon au sommet il reste pas 100 bornes : une vilaine portion sur le plateau, mais très vite une descente et puis c'est l'arrivée. La RAF sera décisive comme toujours
Elle a gagné la bataille d'Angleterre.
#3313260
Pour information l'année dernière, enfin il y a quelques mois, le vent venait du sud et soufflait fort 30-35km/h, donc plutôt vent de dos après l'attaque de la RAF.
Il y a deux ans, victoire de Fuglsang, vent très faible de l'Ouest, plutôt latéral après la RAF.
Voilà de toute façon on ne va pas en faire tout un fromage de ce vent (hein Albator! :wink: ) et à l'arrivée ce qu'il faut c'est faire sauter le bouchon!
Spoiler : :
épicétou! :popcorn:
#3313280
Tremiti a écrit :
22 avr. 2021, 13:28
Moi je propose :

1. Ne pas aller jusqu'à Francorchamps, mais tourner à gauche plus tôt sur l'horrible nationale de la Haute Levée (ça économise 3-4 bornes mouroiresques).

2. Descendre sur Spa pour aller toucher le pognon (miam le bon pognon, miam slurp).

3. Monter Desnié oui, mais aller jusqu'en haut (alias Vecquée), descendre sur Stoumont et aller chercher Lorcé.

4. De là descendre sur Remouchamps (y a même peut-être moyen de passer devant chez Maxime Monfort :hole: ).

5. Redoute.

6. Après La redoute redescendre sur la vallée de l'Amblève : et bam Chambralles !

7. Aller chercher une bosse ou quoi de la vallée de l'Ourthe histoire d'arriver à Esneux sans avoir emprunté d'autoroute mouroiresque.

8. Roche aux Faucons et arrivée Quai des Ardennes.

9. Après-course shopping en famille au centre commercial de Belle-Île (ceux qui veulent peuvent pêcher le brochet dans l'Ourthe en attendant).

10. Colloque de Mauro Gianetti sur les gains non-marginaux obtenus à base de quinoa germé (à l'Université de Liège, campus Opera, au-dessus du Mac Do de la place République Française).
Ha, l'éternel débat sur le parcours de LBL. Sur vcn, pour une saison de classiques printanières réussie, il faut au moins ce débat là ainsi que celui sur le vrai début de saison :rieur:.

Plus sérieusement, c'est en réalité plus compliqué qu'il n'y paraît. On peut empiler les côtes bien sur. C'est pas compliqué et il y a de multiples possibilités avec des côtes absolument terrifiantes telles le Tier de Coo, Hezalles ou encore les Steppes. Mais est ce vraiment cela Lbl ?

LBL, c'est avant tout partir de Liège, aller jusque Bastogne et revenir à Liège. C'est con à dire, mais ça empêche déjà pas mal d'option vu le kilométrage. Je ne vois donc pas trop comment intégrer tout une série de boucles, même si elles sont intéressantes.

Je trouve qu'Aso à fait du bon travail en densifiant autour de Stavelot. Parce qu'en réalité, ce n'est plus une trilogie mais bien une quadrilogie qui est proposée aux coureurs. Le Mont la Soie est une côte très intéressante (route qui ne rend pas bien, côte difficile, approche pas si évidente que cela) et l'enchaînement avec Wanne est naturel.

Bon, la question, c'est que faire une fois au sommet de la haute levée. En gros, soit tu vas vers Spa, soit tu vas vers Lorcé. On parle souvent de Lorcé, surtout chez les nostalgiques des anciens LBL. Mais en réalité, quelle est la valeur ajoutée de cette côte ? Parce que franchement, ce sont des grands routes pour y arriver, c'est une côte large et ça s'enchaîne pas bien avec la Redoute (longue transition pas mieux que celle du côté de Spa. Bref, je vois pas trop l'intérêt si elle n'est pas couplée à un 2eme bloc costaud autour d'aywaille.

Donc pour moi, la seule modification du parcours qui en vaudrait réellement la peine, c'est de garder la premier bloc autour de Stavelot. Et d'en crée un deuxième autour d'aywaille.

En gros, garder mont la soie/wanne/stockeu/haute levée. Et ensuite, de se diriger vers la vallée de l'ourthe via la côte de Lorce, Harzé, xhoris pour aboutir à comblain la tour . La transasition n'est pas très belle, mais de là, on peut aller jusque comblain au pont et commencer l'enchaînement magique (déjà fait lors d'un enecotour) Fraiture/ chambralles/ Niaster/ Redoute/ Forges. Avec cet enchaînement hyper sélectif, on peut se passer de la roche au faucon et la course pourrait se jouer de plus loin qu'actuellement.

Malheureusement, les autres options, notamment celles via la vallée de la Vesdre, ne me semble pas permettre un enchaînement à même de modifier fondamentalement la manière dont est courrue LBL.

L'arrivée au centre ville est également une très bonne décision d'aso
#3313290
JFKs a écrit :
22 avr. 2021, 22:28
Tremiti a écrit :
22 avr. 2021, 20:46
Oui et puis bon au sommet il reste pas 100 bornes : une vilaine portion sur le plateau, mais très vite une descente et puis c'est l'arrivée. La RAF sera décisive comme toujours
Elle a gagné la bataille d'Angleterre.
Avec la RAF, on a l'habitude de s'échapper !
#3313298
Teteoo a écrit :
23 avr. 2021, 08:28
JFKs a écrit :
22 avr. 2021, 22:28


Elle a gagné la bataille d'Angleterre.
Avec la RAF, on a l'habitude de s'échapper !
Je tape RAF sur google, je trouve "Rodez Aveyron Football". Je sais bien que l'Aveyron est désertique et que c'est un bon endroit pour s'échapper, mais je ne vois pas le rapport avec l'Angleterre :reflexion:

Bon sinon niveau échappée, j'espère que Julien Bernard sera de la partie :pompom:
Dernière édition par Le sucre sportif le 23 avr. 2021, 09:22, édité 1 fois.
#3313300
fred30 a écrit :
23 avr. 2021, 09:22
Le sucre sportif a écrit :
23 avr. 2021, 09:21

Je tape RAF sur google, je trouve "Rodez Aveyron Football". Je sais bien que l'Aveyron est désertique et que c'est un bon endroit pour s'échapper, mais je ne vois pas le rapport avec l'Angleterre :reflexion:
Royal Air Force :wink:
Je crois que le sucre a fait une plaisanterie :wink: :rieur:
Bon, comme il est membre-président-fondateur du team premier degré, il t'y accueillera avec plaisir :elephant:
#3313302
jimmy39 a écrit :
23 avr. 2021, 09:24
fred30 a écrit :
23 avr. 2021, 09:22


Royal Air Force :wink:
Je crois que le sucre a fait une plaisanterie :wink: :rieur:
Bon, comme il est membre-président-fondateur du team premier degré, il t'y accueillera avec plaisir :elephant:
En vrai je ne savais pas ce que ça voulait dire, j'ai du faire une petite enquête pour trouver mais merci à Fred, on a pas tous le bagage culturel de JFK ou Teteoo qui sont des experts de géopolitique. :study:
#3313304
Alexstru a écrit :
23 avr. 2021, 05:12

Ha, l'éternel débat sur le parcours de LBL. Sur vcn, pour une saison de classiques printanières réussie, il faut au moins ce débat là ainsi que celui sur le vrai début de saison :rieur:.

Plus sérieusement, c'est en réalité plus compliqué qu'il n'y paraît. On peut empiler les côtes bien sur. C'est pas compliqué et il y a de multiples possibilités avec des côtes absolument terrifiantes telles le Tier de Coo, Hezalles ou encore les Steppes. Mais est ce vraiment cela Lbl ?

LBL, c'est avant tout partir de Liège, aller jusque Bastogne et revenir à Liège. C'est con à dire, mais ça empêche déjà pas mal d'option vu le kilométrage. Je ne vois donc pas trop comment intégrer tout une série de boucles, même si elles sont intéressantes.

Je trouve qu'Aso à fait du bon travail en densifiant autour de Stavelot. Parce qu'en réalité, ce n'est plus une trilogie mais bien une quadrilogie qui est proposée aux coureurs. Le Mont la Soie est une côte très intéressante (route qui ne rend pas bien, côte difficile, approche pas si évidente que cela) et l'enchaînement avec Wanne est naturel.

Bon, la question, c'est que faire une fois au sommet de la haute levée. En gros, soit tu vas vers Spa, soit tu vas vers Lorcé. On parle souvent de Lorcé, surtout chez les nostalgiques des anciens LBL. Mais en réalité, quelle est la valeur ajoutée de cette côte ? Parce que franchement, ce sont des grands routes pour y arriver, c'est une côte large et ça s'enchaîne pas bien avec la Redoute (longue transition pas mieux que celle du côté de Spa. Bref, je vois pas trop l'intérêt si elle n'est pas couplée à un 2eme bloc costaud autour d'aywaille.

Donc pour moi, la seule modification du parcours qui en vaudrait réellement la peine, c'est de garder la premier bloc autour de Stavelot. Et d'en crée un deuxième autour d'aywaille.

En gros, garder mont la soie/wanne/stockeu/haute levée. Et ensuite, de se diriger vers la vallée de l'ourthe via la côte de Lorce, Harzé, xhoris pour aboutir à comblain la tour . La transasition n'est pas très belle, mais de là, on peut aller jusque comblain au pont et commencer l'enchaînement magique (déjà fait lors d'un enecotour) Fraiture/ chambralles/ Niaster/ Redoute/ Forges. Avec cet enchaînement hyper sélectif, on peut se passer de la roche au faucon et la course pourrait se jouer de plus loin qu'actuellement.

Malheureusement, les autres options, notamment celles via la vallée de la Vesdre, ne me semble pas permettre un enchaînement à même de modifier fondamentalement la manière dont est courrue LBL.

L'arrivée au centre ville est également une très bonne décision d'aso
Tout d'abord te dire que les "grands routes" ne sont pas une fatalité, juste un choix.
Ensuite le coup du "historiquement Liège c'est..." Eh bien c'est très compliqué. A part l'aller-retour jusqu'à Bastogne, en effet, et certaines régions traversées, le parcours a énormément changé au fil des années (et encore plus : les routes empruntées ont beaucoup changé).
Donc soit on se rabat sur la roche aux faucons fatalement décisive (et le reste est utilisé pour user les organismes, parce que c'est pas la nationale de Dolembreux qui va amener de la sélection), soit on se dit qu'on peut tenter de contourner les grands routes nationales.

- Il ne s'agirait pas d'un empilement de côtes, mais simplement de passer par certaines qui ne soient pas aussi "Routes Nationales".
- La grosse différence que permet Lorcé (descente rapide jusqu'à Stoumont, puis dans le fond de vallée. Entre Stoumont et le pied de Lorcé y a grand max 5 bornes --- et la vallée au moins est TRES BELLE) c'est de ne pas descendre sur Remouchamps par la grand-route justement. Lorcé c'est 4,5km à 5,1% (le pied et le sommet sont faciles), mais c'est pas une autoroute quand même.
- Je ne te rejoins pas du tout sur le "est-ce vraiment cela LBL", parce ça sous-entend un peu le discours pseudo-traditionaliste qui veut respecter la tradition sans voir que tout a changé autour.

Je ne demande pas d'aller chercher tous les murs de la région, mais c'est un fait : l'approche de Liège est remplie d'horribles grands routes sur lesquelles il ne peut rien se passer, et pour moi il faudrait tenter de contourner ce fait.

Je n'ai pas de problèmes à mettre Les Forges en dernière côté mais pas comme ça (j'irais chercher la fameuse côte de Sur les Steppes qui s'enchaîne merveilleusement avec Les Forges). Et ensuite OK les nationales jusqu'au quai des Ardennes.
L'impression que j'ai c'est que le respect d'une soi-disant tradition (toute relative évidemment, comme toujours) et un manque de connaissances en profondeur de la région (le Pesant Club Liégeois porte bien son nom :elephant: je rigole hein), bloquent toute "innovation". Et Dieu sait pourtant que je ne suis pas progressiste ni innovationniste.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 23

Vous êtes certain qu'il est vraiment breton […]

Il a eu le temps de réparer la station spat[…]

Orig par élimination 2021

Porteur du pas rose ; :hole:

Je mise sur Merlier devant Ewan aujourd'hui.

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site