Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 15 sur 16
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
#3312820
papou06 a écrit :
22 avr. 2021, 10:40
veji2 a écrit :
22 avr. 2021, 10:23


Clairement, Roglic le force à y aller de bien plus loin alors que normalement il gagne ses flèches à la Valverde : contrôler dans les toutes premières positions dans les pourcentages les plus durs et contrer quand les autres sont gazés alors que la pente va baisser et là avec un plein de vitesse finir en balle. Là il est obligé d'y aller bien plus tôt, en soi je ne suis pas sûr que Roglic fasse une énorme erreur d'ailleurs en y allant si tôt.
Roglic part au pire moment.
Soit il part plus tard pour décrocher Alaph sur son jump sans lui laisser le temps de revenir avant le replat (mais c'était dangereux), soit, s'il veut amener Alaphilippe dans une autre filière, il doit partir encore plus tôt.
Là, il part à une distance qui laisse à Alaf la possibilité de revenir sur une seule accélération juste avant le replat, et de le cueillir à l'arrivée.
Ou alors il a pensé comme beaucoup d'entre nous, qu'Alaf était moins fort. N'oublions pas que sans Alaf, Roglic aurait effectué une véritable démonstration.
#3312823
papou06 a écrit :
22 avr. 2021, 10:40
veji2 a écrit :
22 avr. 2021, 10:23


Clairement, Roglic le force à y aller de bien plus loin alors que normalement il gagne ses flèches à la Valverde : contrôler dans les toutes premières positions dans les pourcentages les plus durs et contrer quand les autres sont gazés alors que la pente va baisser et là avec un plein de vitesse finir en balle. Là il est obligé d'y aller bien plus tôt, en soi je ne suis pas sûr que Roglic fasse une énorme erreur d'ailleurs en y allant si tôt.
Roglic part au pire moment.
Soit il part plus tard pour décrocher Alaph sur son jump sans lui laisser le temps de revenir avant le replat (mais c'était dangereux), soit, s'il veut amener Alaphilippe dans une autre filière, il doit partir encore plus tôt.
Là, il part à une distance qui laisse à Alaf la possibilité de revenir sur une seule accélération juste avant le replat, et de le cueillir à l'arrivée.
Vu la facilité avec laquelle Alaph revient, sans aucun stress manifeste (ca a été souligné par un autre forumeur ici même, on l'a rarement vu aussi serein), à son rythme, puis dépose Roglic presque tranquillement à 20m de la ligne, j'ai vraiment du mal à voir dans quel scénario il se fait battre par le Slovène.

Je suis d'accord avec Veji,
Pour moi Roglic sait parfaitement quelle est la forme d'Alaph, il a bien vu la Quick Step se mettre à la planche, et il sait parfaitement sur quelle filière il peut tenter de décrocher le Français.
Plus long c'est pas sur qu'Alaph l'aurait laissé partir, plus court c'était du tout cuit pour le champion du Monde.

Objectivement quand on revoir le final, les deux étaient bien les plus forts de la course, mais j'ai du mal à voir qui pouvait battre cet Alaphilippe là à ce moment.
#3312842
#JeSuisCycliste a écrit :
21 avr. 2021, 21:08
Je n'ai participé, malheureusement, qu'une fois à la Flèche Wallonne. C'était en 2004 et j'ai fini 70ème et... 4ème Français, méga lol ! Le 4ème coureur français aujourd'hui, c'est Guillaume Martin, et il a terminé 16ème. Ceci dit, entre le 69ème (Philippe Gilbert), le 72ème (Joachim Rodriguez), et le 73ème (Michele Bartoli), j'étais bien entouré (3 victoires et 7 podiums). Tout ça pour dire quoi ? Déjà évidemment et certainement pas me vanter. Non, plutôt pour dire que tous vos propos sur le dopage et le cyclisme à deux vitesses sont totalement... hors de propos ! Ce cyclisme, je l'ai connu, avec des tocards aux avant-postes. Des comètes. Ce n'est pas, plus, le cas aujourd'hui. Arrêtez de comparer les temps d'ascension. Le matos, les braquets, etc. Vous ne vous rendez peut-être pas compte, mais c'est le jour et la nuit !
Félicitations pour ta perf, pour ce qui est de comparer oui ça rime à rien, à part d'une année sur l'autre car sinon il y a trop de paramètres, faut les réactualiser etc...
Dernière édition par Berti le 22 avr. 2021, 11:55, édité 1 fois.
#3312847
Je trouve qu'on ne parle pas assez de la perf de Primoz Roglic.
Le mec est ultra cador, clairement. Cela faisait combien de temps qu'un coureur aussi dominant sur les courses par étapes, n'avait pas été aussi fort sur les classiques "ardennaises". Non seulement il a gagné un monument, mais en plus il manque de peu la gagne en haut du mur de Huy, pas vraiment une spécialité des coureurs GC.

On pourrait éventuellement penser à Nibali, mais Roglic me paraît au moins une classe au dessus. Et pourtant on parle très peu de lui.
Roglic, l'anti star par excellence ?
#3312851
Quef a écrit :
22 avr. 2021, 11:54
Je trouve qu'on ne parle pas assez de la perf de Primoz Roglic.
Le mec est ultra cador, clairement. Cela faisait combien de temps qu'un coureur aussi dominant sur les courses par étapes, n'avait pas été aussi fort sur les classiques "ardennaises". Non seulement il a gagné un monument, mais en plus il manque de peu la gagne en haut du mur de Huy, pas vraiment une spécialité des coureurs GC.

On pourrait éventuellement penser à Nibali, mais Roglic me paraît au moins une classe au dessus. Et pourtant on parle très peu de lui.
Roglic, l'anti star par excellence ?
Il est pas vraiment charismatique (il lui manque la fameuse _ritaline que possédaient les bogoss italiens des années 2000) et surtout il court plutôt défensivement (exception notable : la dernière étape du Pays Basque), misant sur son sprint/jump/punch pour gratouiller les bonifs.

Et puis il est chez Rabobank :elephant:
#3312859
Quef a écrit :
22 avr. 2021, 11:54
Je trouve qu'on ne parle pas assez de la perf de Primoz Roglic.
Le mec est ultra cador, clairement. Cela faisait combien de temps qu'un coureur aussi dominant sur les courses par étapes, n'avait pas été aussi fort sur les classiques "ardennaises". Non seulement il a gagné un monument, mais en plus il manque de peu la gagne en haut du mur de Huy, pas vraiment une spécialité des coureurs GC.

On pourrait éventuellement penser à Nibali, mais Roglic me paraît au moins une classe au dessus. Et pourtant on parle très peu de lui.
Roglic, l'anti star par excellence ?
C'est vrai que je trouve très agréable de voir des coureurs de grand tour jouer la gagne sur des classiques, qu'elles soient ardennaises ou pas, d'ailleurs.
Il y a eu l'épisode Andy Schleck, en démonstration dans la Roche aux Faucons, mais tout comme le reste c'est la frustration de n'avoir vu qu'une fulgurance de sa part, qui domine chez moi.
Sinon, oui Nibali ! Vrai champion. Qui est passé très près de gagner sur LBL aussi. Quant à dire que Roglic est une classe au-dessus ... au niveau du physique oui peut-être. Certainement, même.
Mais justement, la classe chez Nibali c'est de gagner quand on ne l'attend pas forcément. (et 3 monuments quand même) L'intelligence tactique est une sacrée classe à avoir pour un coureur cycliste. Et puis, la classe sur le vélo aussi :elephant: Je n'aime pas trop le coup de pédale du slovène. (ok, au moment de compter les points, on s'en fout )
#3312864
On a aussi revu le Roglic qui attaque sans se retourner hier. J'ai pas revu le final, mais j'ai eu le sentiment en direct qu'à aucun moment il n'a regardé derrière lui, comme il le faisait presque tout le temps par le passé (je me rappelle d'une attaque comme ça assez dingue dans les Pyrénées, avec Kruijswijk qui lui roule dessus dans le groupe derrière, bref), d'ailleurs il paraît presque surpris de voir Alaph revenir sur lui.

Souvent on dit d'un coureur qui se retourne trop après avoir attaqué qu'il fait une erreur, à juste titre sans doute, mais ne pas se retourner du tout c'est peut-être un peu extrême :smile:
#3312869
Nibali faut bien dire que c'est une telle patate au sprint que sa seule opportunité de gagner des grandes classiques c'est d'arriver seul, ce qui en général force à faire plus de spectacle.

Mais il faut reconnaître que avec cette lacune gagner 2 monuments et passé tout près d'un autre c'est un sacré exploit.
#3312875
Tremiti a écrit :
22 avr. 2021, 11:58
Quef a écrit :
22 avr. 2021, 11:54
Je trouve qu'on ne parle pas assez de la perf de Primoz Roglic.
Le mec est ultra cador, clairement. Cela faisait combien de temps qu'un coureur aussi dominant sur les courses par étapes, n'avait pas été aussi fort sur les classiques "ardennaises". Non seulement il a gagné un monument, mais en plus il manque de peu la gagne en haut du mur de Huy, pas vraiment une spécialité des coureurs GC.

On pourrait éventuellement penser à Nibali, mais Roglic me paraît au moins une classe au dessus. Et pourtant on parle très peu de lui.
Roglic, l'anti star par excellence ?
Il est pas vraiment charismatique (il lui manque la fameuse _ritaline que possédaient les bogoss italiens des années 2000) et surtout il court plutôt défensivement (exception notable : la dernière étape du Pays Basque), misant sur son sprint/jump/punch pour gratouiller les bonifs.

Et puis il est chez Rabobank :elephant:
Tu décris le Roglic de 2020. En 2016/2017/2018 (les Pyrénées, l'étape de Laruns évoquée par Allezlasse est assez incroyable) voir même 2019 il était très offensif et se retournait pas en attaquant. D'ailleurs, sur Paris Nice il me semble que déjà il s'était pas posé de questions dans le Beaujolais.
#3312926
albo a écrit :
22 avr. 2021, 11:12
papou06 a écrit :
22 avr. 2021, 10:40


Roglic part au pire moment.
Soit il part plus tard pour décrocher Alaph sur son jump sans lui laisser le temps de revenir avant le replat (mais c'était dangereux), soit, s'il veut amener Alaphilippe dans une autre filière, il doit partir encore plus tôt.
Là, il part à une distance qui laisse à Alaf la possibilité de revenir sur une seule accélération juste avant le replat, et de le cueillir à l'arrivée.
Vu la facilité avec laquelle Alaph revient, sans aucun stress manifeste (ca a été souligné par un autre forumeur ici même, on l'a rarement vu aussi serein), à son rythme, puis dépose Roglic presque tranquillement à 20m de la ligne, j'ai vraiment du mal à voir dans quel scénario il se fait battre par le Slovène.

Je suis d'accord avec Veji,
Pour moi Roglic sait parfaitement quelle est la forme d'Alaph, il a bien vu la Quick Step se mettre à la planche, et il sait parfaitement sur quelle filière il peut tenter de décrocher le Français.
Plus long c'est pas sur qu'Alaph l'aurait laissé partir, plus court c'était du tout cuit pour le champion du Monde.

Objectivement quand on revoir le final, les deux étaient bien les plus forts de la course, mais j'ai du mal à voir qui pouvait battre cet Alaphilippe là à ce moment.
Enfin, Alaph, on commence à le connaître. Il paraît facile jusqu'au moment où il n'a plus de gaz et explose totalement.
D'ailleurs, il ne répond pas tout de suite à Roglic car il sait que c'est trop loin pour lui, mais que c'est trop tard pour que Roglic creuse un écart décisif et qu'il peut encore revenir avec son jump.

Sur une attaque de Roglic lancée de plus loin (comme il l'avait fait à Mende sur le Tour 2019 par exemple), Alaph aurait été obligé de se découvrir plus tôt. Et je suis loin d'être sûr qu'il avait les capacités pour tenir sur un effort plus long. On l'a vu à plusieurs reprises cette année, un Alaph qui semble intouchable sur la première accélération, et qui pète totalement ensuite (Het Volk, RVV, Amstel,...).

Après, à la décharge de Roglic, il pouvait se dire comme bcp ici qu'Alaph n'était pas au top donc prenable sur n'importe quel scénario. Mais clairement, il a joué dans une filière qui convenait encore au français. Quand Evans gagne par exemple, la course avait été lancée encore plus tôt avec Anton et Contador, et les puncheurs avaient été totalement asphyxiés.
#3312947
papou06 a écrit :
22 avr. 2021, 14:03
albo a écrit :
22 avr. 2021, 11:12


Vu la facilité avec laquelle Alaph revient, sans aucun stress manifeste (ca a été souligné par un autre forumeur ici même, on l'a rarement vu aussi serein), à son rythme, puis dépose Roglic presque tranquillement à 20m de la ligne, j'ai vraiment du mal à voir dans quel scénario il se fait battre par le Slovène.

Je suis d'accord avec Veji,
Pour moi Roglic sait parfaitement quelle est la forme d'Alaph, il a bien vu la Quick Step se mettre à la planche, et il sait parfaitement sur quelle filière il peut tenter de décrocher le Français.
Plus long c'est pas sur qu'Alaph l'aurait laissé partir, plus court c'était du tout cuit pour le champion du Monde.

Objectivement quand on revoir le final, les deux étaient bien les plus forts de la course, mais j'ai du mal à voir qui pouvait battre cet Alaphilippe là à ce moment.
Enfin, Alaph, on commence à le connaître. Il paraît facile jusqu'au moment où il n'a plus de gaz et explose totalement.
D'ailleurs, il ne répond pas tout de suite à Roglic car il sait que c'est trop loin pour lui, mais que c'est trop tard pour que Roglic creuse un écart décisif et qu'il peut encore revenir avec son jump.

Sur une attaque de Roglic lancée de plus loin (comme il l'avait fait à Mende sur le Tour 2019 par exemple), Alaph aurait été obligé de se découvrir plus tôt. Et je suis loin d'être sûr qu'il avait les capacités pour tenir sur un effort plus long. On l'a vu à plusieurs reprises cette année, un Alaph qui semble intouchable sur la première accélération, et qui pète totalement ensuite (Het Volk, RVV, Amstel,...).

Après, à la décharge de Roglic, il pouvait se dire comme bcp ici qu'Alaph n'était pas au top donc prenable sur n'importe quel scénario. Mais clairement, il a joué dans une filière qui convenait encore au français. Quand Evans gagne par exemple, la course avait été lancée encore plus tôt avec Anton et Contador, et les puncheurs avaient été totalement asphyxiés.
Je suis d'accord avec toi, mais Alaph n'est pas non plus completement mauvais en grimpette,
y compris dans une filière un peu plus longue et un peu intense.

On ne va pas reparler du Tourmalet 2019 parce que c'est loin, mais sa perf sur le Ventoux en début d'année prouve qu'il se débrouille très bien.

Et je ne veux pas croire que Roglic n'ait pas calculé pile poil son attaque à ce moment.
#3313074
fred30 a écrit :
22 avr. 2021, 10:45
Gripp a écrit :
22 avr. 2021, 02:16
Je mets un spoiler, des fois que... :jap:
Spoiler : :
1 Alaf :france: :winner:
2 Primoz :spamafote: :super:
3 Alejandro :spain:


Alaf et Alejandro !!! :love: :love: :love:
(et la magie des replays !)

Par contre j'ai rarement vu un mur de Huy monté de manière aussi attentiste, on se serait cru sur le Tour de France 2020. :reglement:
Heureusement que Primoz a pris ses responsabilités et a secoué la fourmilière, sinon on se dirigeait vers un sprint à 80 coureurs, avec Pidcock qui se serait fait une nouvelle fois enfler par la photo finish. :super:
Un mur de Huy aussi attentiste ? Ben ça arrive chaque année :spamafote:
C'est le principe de ce mur que tout le monde attend pour faire la différence.
Alors même que deux ou trois types seulement peuvent gagner. Là où il y a attentisme c'est dans les 30-40 derniers km. Là des types comme Mollema, Guillaume Martin, Gaudu, Poels, Teuns... et Wellens (lui au moins il essaie un truc, mal, mais il essaie et personne ne le suit) qui n'ont aucune chance de gagner en puncheur, devraient tenter un truc, une coalition.
Il y a aussi le cas d'A.Yates ou Carapaz, qui sont particuliers car coéquipiers d'un des grands favoris.

Mais pour le mur de Huy en lui-même, je trouve même que cette édition est un bon cru de non-attentisme. Ca déclenche bien plus tôt que ces dernières années, grâce à l'attaque de Roglic.

Evidemment ! :wink:
(faut-il préciser que je regarde le cyclisme depuis "quelques" années ?)

Sauf que visuellement, d'habitude le mur de Huy je trouve ça super excitant, très tendu, on sent une énergie folle, les fauves prêts à bondir... et là j'ai trouvé ça très mou et ça m'a donné l'impression bizarre de voir une procession anémique comme sur les cols du TDF 2020. C'est l'impression que j'ai eue. Et j'ai été d'autant plus étonné après quand j'ai vu les temps d'ascension stratosphériques. Peut-être était-ce la façon dont c'était filmé (c'est très possible), mais j'ai trouvé ça très chiant. Paradoxalement, le reste de la course ne m'a pas du tout déplu, mais globalement cette édition restera un gros pétard mouillé, même si le duel Alaf/Roglic a été fantastique.
#3313087
Perso
J aurai aime voir un Valverde avec les premiers et voir qui etait le meilleur entre lui et alaf sur le mur eh
Mais avec cette equipe Movistar ...
Sans son fidele Rojas et Erviti ben il a pris du vent et mal positionne ...
Ca promet pour Liege :evil:

Apres on lui demandera de continuer un an de plus voir de courrir le Tour 21 ....
Quelle equipe de naze.
Les propos de Patxi Vila avant la Volta envers Valverde, son tout a l`honneur de ce dernier :applaud:
Un pro a 200 %
Dernière édition par GATO le 22 avr. 2021, 17:50, édité 1 fois.
#3313092
Pour moi la vraie performance c'est Valverde.

En fin de saison passée, début de cette saison, on le pensait fini. Que ce serait l'année de trop. Il a eu du mal à se mettre en route certes mais là il revient plus que bien.

D'ailleurs il commence très mal placé... et malgré tout, n'est pas loin de son record.

Bien placé, il aurait pu l'égaler.. mais à passé 40 ans cette fois-ci. :ouch:

Wellens c'était pas mal son attaque, mais pas suivi. Le mal c'est tous les autres coureurs qui savent que seuls 3 d'entre eux peuvent gagner en haut du Mur mais ne font strictement rien avant.
#3313102
Quef a écrit :
22 avr. 2021, 11:54
Je trouve qu'on ne parle pas assez de la perf de Primoz Roglic.
Le mec est ultra cador, clairement. Cela faisait combien de temps qu'un coureur aussi dominant sur les courses par étapes, n'avait pas été aussi fort sur les classiques "ardennaises". Non seulement il a gagné un monument, mais en plus il manque de peu la gagne en haut du mur de Huy, pas vraiment une spécialité des coureurs GC.

On pourrait éventuellement penser à Nibali, mais Roglic me paraît au moins une classe au dessus. Et pourtant on parle très peu de lui.
Roglic, l'anti star par excellence ?
Interessant.
Mais je pense qu’il est bien trop dominateur pour qu’on puisse en parler davantage. Ca peut paraitre paradoxal mais Roglic ne doit pas faire rever en France par exemple, là où on a tendance à préférer les beaux perdants. On en vient, en tout cas moi, à ne plus etre surpris de rien du tout avec des bêtes pareilles. On regarde, épicétou.
#3313104
Gripp a écrit :
22 avr. 2021, 16:59
fred30 a écrit :
22 avr. 2021, 10:45


Un mur de Huy aussi attentiste ? Ben ça arrive chaque année :spamafote:
C'est le principe de ce mur que tout le monde attend pour faire la différence.
Alors même que deux ou trois types seulement peuvent gagner. Là où il y a attentisme c'est dans les 30-40 derniers km. Là des types comme Mollema, Guillaume Martin, Gaudu, Poels, Teuns... et Wellens (lui au moins il essaie un truc, mal, mais il essaie et personne ne le suit) qui n'ont aucune chance de gagner en puncheur, devraient tenter un truc, une coalition.
Il y a aussi le cas d'A.Yates ou Carapaz, qui sont particuliers car coéquipiers d'un des grands favoris.

Mais pour le mur de Huy en lui-même, je trouve même que cette édition est un bon cru de non-attentisme. Ca déclenche bien plus tôt que ces dernières années, grâce à l'attaque de Roglic.

Evidemment ! :wink:
(faut-il préciser que je regarde le cyclisme depuis "quelques" années ?)

Sauf que visuellement, d'habitude le mur de Huy je trouve ça super excitant, très tendu, on sent une énergie folle, les fauves prêts à bondir... et là j'ai trouvé ça très mou et ça m'a donné l'impression bizarre de voir une procession anémique comme sur les cols du TDF 2020. C'est l'impression que j'ai eue. Et j'ai été d'autant plus étonné après quand j'ai vu les temps d'ascension stratosphériques. Peut-être était-ce la façon dont c'était filmé (c'est très possible), mais j'ai trouvé ça très chiant. Paradoxalement, le reste de la course ne m'a pas du tout déplu, mais globalement cette édition restera un gros pétard mouillé, même si le duel Alaf/Roglic a été fantastique.
Je suis totalement d’accord avec Fred30 et je t’invite a aller revoir les editions precedentes, c’est toujours pareil, à peu de choses près. Ce mur est monstrueusement difficile hein, tu n’auras pas d’attaque surpuissante a la VDP dans les SB, il faut absolument en garder un peu vu que le pire de la pente se situe juste avant le « replat » final. C’est la que ça se joue tout le temps.
A mon avis, tu te fais une mauvaise idée de cette montée et de ce qu’il s’y est passé avant. :wink:

Sinon, Wellens j’aodre mais attaquer à 20km sur la FW, c’est deja bien trop tard. Le peloton est frais comme un gardon sur cette course dans les 20 derniers km, impossible de s’en sortir. Le seul moyen d’eviter une arrivée massive au bas de Huy, c’est de voir un bon groupe de gars bien forts attaquer de bien plus loin.
#3313106
GATO a écrit :
22 avr. 2021, 17:58
Image

A 2,9 kmde l`arrivée
Mas et Verona que font ils derriere valverde sans l`aider a gagner des positions :evil:

José Miguel revient stp et les Unzue dimission,

Et pourquoi Rojas et Erviti sont pas selectionne pour la course voir Oliveira :evil:
Nan mais Valverde a deja 87 FW à son palmares. Ca t’embete tant que ça qu’il n’ait pas gagné cette année?
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16

Ils lisent aussi bien le programme TV que le roa[…]

Asgreen attaque

Coupe du monde de VTT

Mathieu van der Poel a gagné le short track[…]

TRO BRO LEON (16/05/2021) [1.Pro]

Phil qui s'impose et prend sa retraite sur cette r[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site