Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

#3309235
Le livre :
Locos por el tour
Resume un peut l histoire du cyclisme español au Tour de France. Depuis 1910.

Eddy Merckx une vie
De Daniel friebe

Eddy Merckx l epopee :love:

Mes geants
De Raphael Geminiani

Simplemente Perico
Ecrit par Pascual Hernandez

Et beaucoup d autres
#3309255
wallers a écrit :
16 avr. 2021, 01:49
Un petite sélection de mes livres préférés :

A la recherche du temps perdu sur le chrono, par Romain Bardet
A l’ouest rien de nouveau, par Jérôme Pineau
Autant en emporte le vent, par Quick Step (aux éditions La Bordure)
De sang froid, par Riccardo Ricco
En attendant Nairo, par Marc Soler
Extension du domaine de la chute, par Robert Gesink
Guère épais, par Michael Rasmussen
J'irai cracher sur vos tombes, par Albator Conterdo
L'histoire sans fin, par l'AMA
La bête humaine, par Jens Voigt
La gloire de mon père, par Mauri Vansevenant
La nausée, par Lance Armstrong
La peste, par Gianni Moscon
La promesse de l'autre, par Alexandr Kolobnev
Le dernier des mohicans, par Davide Rebellin
Le diable au corps, par Nacer Bouhanni
Le grand sommeil, par Pascal Eenkhoorn
Le général de l'armée morte, par Anthony Turgis
Le meilleur des mondes, par Dave Brailsford
Le seigneur des panneaux, par Yoann Offredo
Le vieil homme et la der, par Alejandro Valverde
Les misérables, par Samy Aurignac
Les raisons de la colère, par Michael Schär
L’insoutenable légèreté de l’être, par Carlos Betancur
Premier de corvée, par Tim Declercq
Sous le soleil de Sagan, par Juraj
Sur la route du madison, par Morgan Kneisky et Benjamin Thomas
Grandeur et décadence, oeuvre collective italienne
Crime et châtiment, oeuvre collective portugaise

Mon préféré :love:

Sinon effectivement "Sur le Giro 49" de Buzzati est exceptionnel,

d'abord parce que c'est quand même rare d'atteindre ce niveau de littérature de manière globale,
et ensuite parce que la rivalité des deux monstres sacrés italiens est magnifiquement dépeinte,
avec des passages incroyables sur les anonymes qui s'accrochent, arrivent hors délais... et le sens de tout ca, questionné entre les lignes, à chaque page presque, dans une Italie encore ravagée des souvenirs de la guerre et du fascisme.

Je l'ai lu, et relu.
#3309307
Noé a écrit :
16 avr. 2021, 12:41
dolipr4ne a écrit :
16 avr. 2021, 12:40
Wallers: génie :agenou: ( j’espere que vous avez tous honte de ne pas l’avoir deja fait gagner aux Duels :siffle: )
Mais tu as compris les références ? :confused:
:elephant:
Punaise.....j’ai failli mentionner que quelques-unes me manquaient, et puis je me suis dit que personne n’y verrait rien. :siffle:
#3309313
dolipr4ne a écrit :
16 avr. 2021, 12:53
Noé a écrit :
16 avr. 2021, 12:41


Mais tu as compris les références ? :confused:
:elephant:
Punaise.....j’ai failli mentionner que quelques-unes me manquaient, et puis je me suis dit que personne n’y verrait rien. :siffle:
Il y en a plusieurs dont je n'ai jamais entendu parler :
- Le grand sommeil
- De sang froid (oui, en googlant, je me rends compte que je n'ai jamais lu Truman Capot)
- Le général de l'armée morte
#3309491
wallers a écrit :
16 avr. 2021, 14:56
Noé a écrit :
16 avr. 2021, 12:41
Mais tu as compris les références ? :confused:
:elephant:
Si tu as besoin de conseils de la part du libraire, n'hésite pas, je suis là pour ça. :wink:
Avec plaisir Wallers, je suis toujours là quand il y a des conseils lecture (j'ai déjà quelques-uns de tes livres quand même : Extension du domaine de la lutte, J'irai cracher sur vos tombes, La peste, La promesse de l'aube, le dernier des mohicans, Le vieil homme et la mer, Le meilleur des mondes, Les misérables. Je n'ai pas réussi à lire La Recherche (oui, j'avoue...) et L'insoutenable légèreté de l'être est dans ma PAL.
#3309496
Noé a écrit :
16 avr. 2021, 15:54
wallers a écrit :
16 avr. 2021, 14:56

Si tu as besoin de conseils de la part du libraire, n'hésite pas, je suis là pour ça. :wink:
Avec plaisir Wallers, je suis toujours là quand il y a des conseils lecture (j'ai déjà quelques-uns de tes livres quand même : Extension du domaine de la lutte, J'irai cracher sur vos tombes, La peste, La promesse de l'aube, le dernier des mohicans, Le vieil homme et la mer, Le meilleur des mondes, Les misérables. Je n'ai pas réussi à lire La Recherche (oui, j'avoue...) et L'insoutenable légèreté de l'être est dans ma PAL.
L'oeuvre de Wallers est prolifique et prestigieuse.
#3309511
Image
Une histoire poignante faite de hauts et de bas
:elephant:

Sinon, plus sérieusement, en BD il y a un trio de fictions de Christian Lax que j'ai assez bien aimé:

- L'Aigle sans orteils
- Pain d'Alouette
- L'écureuil du Vel d'Hiv

A noter que le pitch de ce dernier dit - sans aucune référence au Forum :elephant: - "Ancelin, persuadé en ces temps d'occupation qu'il vaut mieux Hitler que le Front populaire")

Et le Pitch pour les 3 (source: https://www.payot.ch/Detail/echappees_b ... 0005?cId=0 )

En 2005 paraissait l'Aigle sans orteils dans la collection "Aire Libre". Justement récompensé par de nombreux prix, ce fut le premier volet de la trilogie que Christian Lax a consacrée au vélo, sa passion de toujours. Le vélo dans ses trois principales épopées : la course à étapes avec le Tour de France, la classique d'un jour avec Paris-Roubaix et la piste sur l'anneau des vélodromes. Avec l'aigle, l'auteur raconte le destin sublime d'Amédée Fario, dans les années 1910, qui courut amputé de ses orteils. Avec Pain d'alouette, c'est le récit, dans les années 1930, de l'enfer, de "l'Enfer du Nord" et de l'enfer de la mine, les deux intimement liés. Enfin, avec l'Ecureuil du Vel'd'Hiv, Lax sublime avec une amitié fraternelle pendant les années noires de l'Occupation. Avec cette trilogie, en définitive, Christian Lax raconte le vélo comme la métaphore de la souffrance et de la dignité des humbles.
#3309676
Noé a écrit :
16 avr. 2021, 13:04
dolipr4ne a écrit :
16 avr. 2021, 12:53


Punaise.....j’ai failli mentionner que quelques-unes me manquaient, et puis je me suis dit que personne n’y verrait rien. :siffle:
Il y en a plusieurs dont je n'ai jamais entendu parler :
- Le grand sommeil
- De sang froid (oui, en googlant, je me rends compte que je n'ai jamais lu Truman Capot)
- Le général de l'armée morte
Eh ben alors, 2 de plus seulement pour moi.

PS: putain ce Guère épais!!! :rieur: :rieur: :rieur:
#3309702
Noé a écrit :
16 avr. 2021, 15:54
...
Je n'ai pas réussi à lire La Recherche (oui, j'avoue...)
...
Ne t'inquiète pas. Ca fait bien longtemps qu'aucun français n'a réussi à venir à bout de la Recherche du temps perdu, au moins depuis 1989.
Mais si tu préfères la littérature avec plus d'action, je pourrais te conseiller la lecture du Seigneur des panneaux (par Yoann Offredo) : Un livre choc.

Pierre Rolland seul, augmente son avance sur le gr[…]

Le Ganna de Romandie était en effet é[…]

Carapaz, Quintana, c'était pas mal aussi en[…]

C'est pour checker ses besoins en nutriment, sa r&[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site