Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 45 sur 65
  • 1
  • 43
  • 44
  • 45
  • 46
  • 47
  • 65
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3306722
J'ai l'impression que Gaudu a surtout passé un cap depuis la Vuelta 2020. Depuis, il court plus comme un leader, et semble mieux gérer la pression. Aujourd'hui est un parfait exemple de sa gestion intelligente.
C'est dommage cette chute sur Paris Nice, car il avait le podium dans les jambes.
Dommage qu'il soit limité sur les CLM, car cela est bloquant sur les courses WT.
Par jerem9
#3306765
Belle course de Gaudu il est un peu là quand on l’attend moins
Le prochain palier doit être d’être un leader de bout en bout sans jour de travers mais depuis la vuelta il a franchi un palier ( mental ) et ne se fixe ( enfin ) plus de limite
Avatar de l’utilisateur
Par ToxinoMane
#3306767
jerem9 a écrit :
10 avr. 2021, 21:23
Belle course de Gaudu il est un peu là quand on l’attend moins
Le prochain palier doit être d’être un leader de bout en bout sans jour de travers mais depuis la vuelta il a franchi un palier ( mental ) et ne se fixe ( enfin ) plus de limite
Il a surtout franchi un palier physique. Les jambes du Gaudu de La Covatilla, de la Madone, de l'Ardèche, et de cette semaine ont un truc en plus par rapport à celles d'avant
Par fred30
#3306779
Teteoo a écrit :
10 avr. 2021, 18:08
Point enthousiasmant pour Gaudu : il a été très fort sur une étape très intense, quasi sans temps mort.

Bon, par contre, on ne sait toujours pas s'il est capable de tenir les meilleurs sur une montée en one shot
En soi, s'il est moins bon sur une montée sèche, ce n'est pas si grave s'il arrive à réitérer ce genre de performance sur des étapes difficiles avec enchaînement de plusieurs montées.
Le problème, c'est que les courses débridées n'arrivent pas souvent et c'est dommage car c'est là que les grosses craquantes arrivent et que Gaudu semble émerger de la concurrence
Avatar de l’utilisateur
Par ToxinoMane
#3306780
fred30 a écrit :
10 avr. 2021, 21:43
Teteoo a écrit :
10 avr. 2021, 18:08
Point enthousiasmant pour Gaudu : il a été très fort sur une étape très intense, quasi sans temps mort.

Bon, par contre, on ne sait toujours pas s'il est capable de tenir les meilleurs sur une montée en one shot
En soi, s'il est moins bon sur une montée sèche, ce n'est pas si grave s'il arrive à réitérer ce genre de performance sur des étapes difficiles avec enchaînement de plusieurs montées.
Le problème, c'est que les courses débridées n'arrivent pas souvent et c'est dommage car c'est là que les grosses craquantes arrivent et que Gaudu semble émerger de la concurrence
Historiquement je me souviens que Gaudu était l'archétype du grimpeur de course de côtes mais avec des lacunes en consistance et endurance. Endurance qu'il a bien travaillé pour 2019 lui permettant de faire 6 de LBL par exemple
Par jerem9
#3306785
ToxinoMane a écrit :
10 avr. 2021, 21:26
jerem9 a écrit :
10 avr. 2021, 21:23
Belle course de Gaudu il est un peu là quand on l’attend moins
Le prochain palier doit être d’être un leader de bout en bout sans jour de travers mais depuis la vuelta il a franchi un palier ( mental ) et ne se fixe ( enfin ) plus de limite
Il a surtout franchi un palier physique. Les jambes du Gaudu de La Covatilla, de la Madone, de l'Ardèche, et de cette semaine ont un truc en plus par rapport à celles d'avant
En 2019 il était capable de faire mal à tout le monde en équipier de luxe
Je pense que sa plus grosse progression elle est mentale , il a compris qu’il ne devait plus faire de complexe
Par -Vélomen-
#3306787
Exact (pour la dernière remarque de ToxinoMane).

Je ne me fais pas de soucis pour Gaudu sur une course de côte dans un grand et long col : avec sa forme du jour, il finira avec les meilleurs.

L'interrogation reste sur sa capacité à être régulier mais ce Pays Basque est déjà rassurant car c'est certainement avec Paris Nice la course par étapes d'une semaine la plus dure de l'année : c'était le 5ème jour de suite à bloc, avec des gros efforts à faire chaque jour, pas de répit et une grosse adversité.

J'aimerais le voir à 100 % sur le prochain Tour pour voir ce qu'il a dans le ventre en haute montagne et sur 3 semaines.
Avatar de l’utilisateur
Par Teteoo
#3306803
El_Pistolero_07 a écrit :
10 avr. 2021, 20:10
Puis êtes bien calme les gars ! Bon sang faites péter le champagne que vous aviez mis au frais en juillet 2019 !

PS : très content pour Gaudu
J'évite de m'enflammer parce que j'ai trop souffert :mouchoir:
-Vélomen- a écrit :
10 avr. 2021, 22:02

J'aimerais le voir à 100 % sur le prochain Tour pour voir ce qu'il a dans le ventre en haute montagne et sur 3 semaines.
Vu son niveau, je pense qu'il ne perdra pas de temps volontairement
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3306805
Teteoo a écrit :
10 avr. 2021, 23:17
El_Pistolero_07 a écrit :
10 avr. 2021, 20:10
Puis êtes bien calme les gars ! Bon sang faites péter le champagne que vous aviez mis au frais en juillet 2019 !

PS : très content pour Gaudu
J'évite de m'enflammer parce que j'ai trop souffert :mouchoir:
-Vélomen- a écrit :
10 avr. 2021, 22:02

J'aimerais le voir à 100 % sur le prochain Tour pour voir ce qu'il a dans le ventre en haute montagne et sur 3 semaines.
Vu son niveau, je pense qu'il ne perdra pas de temps volontairement
Il va surement courir comme Pinot sur la Vuelta.
Par Quef
#3306816
Certainement la plus grosse perf de la carrière de Gaudu :champagne:
Il n'est pas possible d'affirmer qu'il était plus fort que Roglic et Pogacar, mais il a éliminé les autres. À un tel niveau d'adversité, c'est une première pour lui.

Ce qui me fait le plus plaisir, c'est qu'il a non seulement été chercher sa victoire avec ses jambes, mais aussi avec sa tête. D'abord en sautant de suite dans les roues des Astana au début de leur longue attaque en descente. Parfait. Ensuite en laissant le poids de la course à Roglic, et en lui imposant les conditions de sa juste collaboration. Impeccable.

Sur une étape très punchy il a montré ses qualités, espérons qu'on les revoit à Liège dans une longue journée.
Pour le reste, on verra plus tard.
Avatar de l’utilisateur
Par ToxinoMane
#3306845
Je note que Lars Van den Berg est pas mal monté en puissance au fil des jours cette semaine. Bon signe pour celui qui se disait loin de son niveau. Je le vois bien sur les Ardennaises pour faire le boulot
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#3306872
ToxinoMane a écrit :
11 avr. 2021, 09:32
Je note que Lars Van den Berg est pas mal monté en puissance au fil des jours cette semaine. Bon signe pour celui qui se disait loin de son niveau. Je le vois bien sur les Ardennaises pour faire le boulot
Van Den Berg a un profil grimpeur/puncheur ? ou plutôt 4x4 ?
Par Quef
#3306887
ToxinoMane a écrit :
11 avr. 2021, 09:32
Je note que Lars Van den Berg est pas mal monté en puissance au fil des jours cette semaine. Bon signe pour celui qui se disait loin de son niveau. Je le vois bien sur les Ardennaises pour faire le boulot
Oui, mais quand même derrière Gaudu c'est un peu un fiasco sur la dernière étape pour l'équipe dans son ensemble. Pas un seul équipier pour accompagner le breton après une heure de course...
Quand on voit tous les TDE qu'il restait...
Par -Vélomen-
#3306909
Il n'y avait qu'Armirail qui avait le niveau et le profil pour aider Gaudu.

Or, il a été très décevant.

D'ailleurs, hormis sa superbe dernière étape lors du Tour du Haut Var, il n'est pas au niveau attendu.

Si on regarde ses résultats et son historique, on voit quand même qu'Armirail est surtout un coureur qui a brillé en fin de saison et sur la Vuelta. Pourquoi ? Je n'ai pas la réponse. Peut être qu'il y profite à chaque fois d'avoir une fraicheur supérieure (la Vuelta était à chaque fois son seul GT de l'année, ce qui n'est pas le cas de tous les coureurs du départ). :reflexion:

En tout cas, ça semble un peu juste pour qu'il pèse sur des courses comme le Dauphiné ou le Tour de France.

D'ailleurs, je le voyais plutôt doubler Giro et Vuelta.
Avatar de l’utilisateur
Par ToxinoMane
#3306912
-Vélomen- a écrit :
11 avr. 2021, 11:59
Il n'y avait qu'Armirail qui avait le niveau et le profil pour aider Gaudu.

Or, il a été très décevant.

D'ailleurs, hormis sa superbe dernière étape lors du Tour du Haut Var, il n'est pas au niveau attendu.

Si on regarde ses résultats et son historique, on voit quand même qu'Armirail est surtout un coureur qui a brillé en fin de saison et sur la Vuelta. Pourquoi ? Je n'ai pas la réponse. Peut être qu'il y profite à chaque fois d'avoir une fraicheur supérieure (la Vuelta était à chaque fois son seul GT de l'année, ce qui n'est pas le cas de tous les coureurs du départ). :reflexion:

En tout cas, ça semble un peu juste pour qu'il pèse sur des courses comme le Dauphiné ou le Tour de France.

D'ailleurs, je le voyais plutôt doubler Giro et Vuelta.
Armirailn'a pas attendu la Vuelta pour avoir un gros niveau en 2020. Down Under, UAE Tour, Dauphiné (son échappée dans le col de Porte), Championnat de France (relais incroyables), Tirreno où il jouait du dérailleur avec des très bons grimpeurs en moyenne montagne. + le Haut-Var cette année. Je ne partage pas tes doutes sur son niveau intrinsèque. Là il est juste cramé.
Avatar de l’utilisateur
Par ToxinoMane
#3306913
Quef a écrit :
11 avr. 2021, 10:58
ToxinoMane a écrit :
11 avr. 2021, 09:32
Je note que Lars Van den Berg est pas mal monté en puissance au fil des jours cette semaine. Bon signe pour celui qui se disait loin de son niveau. Je le vois bien sur les Ardennaises pour faire le boulot
Oui, mais quand même derrière Gaudu c'est un peu un fiasco sur la dernière étape pour l'équipe dans son ensemble. Pas un seul équipier pour accompagner le breton après une heure de course...
Quand on voit tous les TDE qu'il restait...
Pas surprenant du tout vu l'équipe alignée
Avatar de l’utilisateur
Par ToxinoMane
#3306914
stereoking69 a écrit :
11 avr. 2021, 10:20
ToxinoMane a écrit :
11 avr. 2021, 09:32
Je note que Lars Van den Berg est pas mal monté en puissance au fil des jours cette semaine. Bon signe pour celui qui se disait loin de son niveau. Je le vois bien sur les Ardennaises pour faire le boulot
Van Den Berg a un profil grimpeur/puncheur ? ou plutôt 4x4 ?
Plutôt grimpeur/puncheur baroudeur, je le comparerais à un mini Valentin Madouas/ Rudy Molard en terme de profil mais ça reste à définir plus précisément
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3306917
ToxinoMane a écrit :
11 avr. 2021, 12:07
-Vélomen- a écrit :
11 avr. 2021, 11:59
Il n'y avait qu'Armirail qui avait le niveau et le profil pour aider Gaudu.

Or, il a été très décevant.

D'ailleurs, hormis sa superbe dernière étape lors du Tour du Haut Var, il n'est pas au niveau attendu.

Si on regarde ses résultats et son historique, on voit quand même qu'Armirail est surtout un coureur qui a brillé en fin de saison et sur la Vuelta. Pourquoi ? Je n'ai pas la réponse. Peut être qu'il y profite à chaque fois d'avoir une fraicheur supérieure (la Vuelta était à chaque fois son seul GT de l'année, ce qui n'est pas le cas de tous les coureurs du départ). :reflexion:

En tout cas, ça semble un peu juste pour qu'il pèse sur des courses comme le Dauphiné ou le Tour de France.

D'ailleurs, je le voyais plutôt doubler Giro et Vuelta.
Armirailn'a pas attendu la Vuelta pour avoir un gros niveau en 2020. Down Under, UAE Tour, Dauphiné (son échappée dans le col de Porte), Championnat de France (relais incroyables), Tirreno où il jouait du dérailleur avec des très bons grimpeurs en moyenne montagne. + le Haut-Var cette année. Je ne partage pas tes doutes sur son niveau intrinsèque. Là il est juste cramé.
C'est la seule ou on la vu sur cette course.
  • 1
  • 43
  • 44
  • 45
  • 46
  • 47
  • 65

qu'est ce qui leur prend à rouler comme &cc[…]

Je tiens à dire que GCN marche - et en fran[…]

'tain c'est quoi ces montées plates ?! je p[…]

Uno-X Pro Cycling Team n'a pas pris le dépa[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site