Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 20 sur 29
  • 1
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 29
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#3306064
Quelqu'un pour nous refaire un récap' de sa carrière qui, malgré son jeune âge, semble super longue, avec de gros espoirs puis une relative disparition?
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3306065
Oui, triste...
En laissant de côté les critiques qu'on a pu lui faire, ce n'est probablement vraiment pas facile d'arrêter comme ça.
Je garde surtout en tête son beau Giro 2014 comme équipier, plus encore que ses deux top 10 au général sur la Vuelta.
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3306067
JFKs a écrit :
09 avr. 2021, 17:49
Quelqu'un pour nous refaire un récap' de sa carrière qui, malgré son jeune âge, semble super longue, avec de gros espoirs puis une relative disparition?
Champion du monde espoir en 2009, il a fait un joli début de carrière chez Euskaltel avant d'avoir une année sans courir en 2011 à cause de gros soucis au dos et à une jambe.
Son retour à ensuite été laborieux, et lors de son transfert chez Europcar, il a retrouvé quelques couleurs (notamment de belles perfs sur la Vuelta et comme équipier de Rolland) avant de revenir dans l'ombre. En tout cas, cette blessure l'a cassé dans son élan et il n'est jamais revenu au niveau qui était le sien.
Depuis 2016, il est uniquement équipier. Il était critiqué ces dernières années sur le forum notamment parce qu'il était sans cesse présent sur l'équipe du Tour alors qu'il ne semblait pas vraiment au niveau.
Avatar de l’utilisateur
Par Teteoo
#3306068
Image

Un début de carrière prometteur, une longue chute, un accident de voiture assez grave, il ne devait pas être loin d'une fin de carrière quand JRB vient le chercher. S'ensuit des années correctes avec des belles perfs sur la Vuelta, puis des saisons vraiment moins bonnes, dans un rôle d'équipier un peu bizarre car il restait souvent la meilleure carte de l'équipe en montagne
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3306072
Il aurait été un équipier tout à fait décent dans une équipe ayant des vrais ambitions de CG en montagne, chez Europcar post départ de Rolland, comme dit il manquait un leader donnant sens à son rôle. Il semblait quand il devient champion du monde espoir être le fer de lance de la génération dorée avec Bardet et Pinot, finalement il n'en a rien été. Dommage mais il a fait une carrière honnête et sérieuse, comme il a pu, alors qu'au bout de 3 ans ça semblait fini et qu'il fallait se relever des espoirs déçus. Chapeau rien que pour ça.
Avatar de l’utilisateur
Par LeBougnat
#3306073
Teteoo a écrit :
09 avr. 2021, 17:56
Image

Un début de carrière prometteur, une longue chute, un accident de voiture assez grave, il ne devait pas être loin d'une fin de carrière quand JRB vient le chercher. S'ensuit des années correctes avec des belles perfs sur la Vuelta, puis des saisons vraiment moins bonnes, dans un rôle d'équipier un peu bizarre car il restait souvent la meilleure carte de l'équipe en montagne
Ses meilleures perfs ont souvent été faites alors qu'il était équipier, il aide Calmej lors de sa victoire sur le tour par exemple et était souvent son dernier équipier.
Il ne semblait pas à l'aise dans le rôle de leader (il a dû s'y faire l'an dernier mais il n'est pas au niveau pour endosser ce rôle). Sa mentalité était exemplaire en revanche comme équipier
Avatar de l’utilisateur
Par elway22
#3306080
Le samedi soir on arrive sur le circuit de Mendrisio vers 23h, on avait passé 3 semaines en Autriche un peu coupé de tout, et on tombe sur le gars avec sa tenue d'Obélix et son gwenhadu, celui qui allait a tous les mondiaux, de mémoire son autre attribut favori étant le tshirt à que coucou. On boit 2,3 bieres à la fan zone :belgique: , bien que notre ami soit déjà bien chaud, on parle de tout et de rien de la dureté du circuit puis soudain je lui demande:
-et les espoirs, ça a donné quoi?
-on a le titre :baguette:
-hein, qui ça, Le Bon?
-nooon
-Pinot? Vichot? Edet? Courteille?
-mais noooon mais nooooon
-mais qui ça alors ?
-je sais plus
Je crois que je lui ai cité tous les coureurs U23 que je connaissais genre Bérard ou Paini ou chépuki et alors que je commençais à désespérer, dans un ultime effort il éructe le râle de l'année, Sicaaaaaaard :france: .
Vingt minutes plus tard on avait converti tous les belges a notre hymne à 4 syllabes, Romain Sicard Romain Sicard Romain Romain Romain Sicard (sur l'air de Bernard Lama :wink: ).
C'était sur on tenait notre nouveau Hinault .
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3306084
Super triste pour lui. Partir comme ça sans avoir pu remettre un dossard ni avoir une sorte d'hommage à la Chava, Ti Blanc ou Quemeneur pour tout le travail abattu avec l'équipe est vraiment dur. Je lui souhaite le meilleur et qu'on oublie pas qu'il a longtemps essayer de sauver les meubles de l'équipe des que la route montait. C'est Croco qui va être dégoûté... :cry:
Avatar de l’utilisateur
Par ximista
#3306087
Terrible nouvelle pour le sportif mais l'homme est toujours la. Qu'il se soigne et il pourra rebondir .Son expérience de coursier étant un capital ...

Aupa romain . :drapbasque2:

Je ne le voyais plus rouler depuis quelques temps . Nous sommes voisins.
Par Quef
#3306157
elway22 a écrit :
09 avr. 2021, 18:34
Le samedi soir on arrive sur le circuit de Mendrisio vers 23h, on avait passé 3 semaines en Autriche un peu coupé de tout, et on tombe sur le gars avec sa tenue d'Obélix et son gwenhadu, celui qui allait a tous les mondiaux, de mémoire son autre attribut favori étant le tshirt à que coucou. On boit 2,3 bieres à la fan zone :belgique: , bien que notre ami soit déjà bien chaud, on parle de tout et de rien de la dureté du circuit puis soudain je lui demande:
-et les espoirs, ça a donné quoi?
-on a le titre :baguette:
-hein, qui ça, Le Bon?
-nooon
-Pinot? Vichot? Edet? Courteille?
-mais noooon mais nooooon
-mais qui ça alors ?
-je sais plus
Je crois que je lui ai cité tous les coureurs U23 que je connaissais genre Bérard ou Paini ou chépuki et alors que je commençais à désespérer, dans un ultime effort il éructe le râle de l'année, Sicaaaaaaard :france: .
Vingt minutes plus tard on avait converti tous les belges a notre hymne à 4 syllabes, Romain Sicard Romain Sicard Romain Romain Romain Sicard (sur l'air de Bernard Lama :wink: ).
C'était sur on tenait notre nouveau Hinault .
T'avais juste oublié le vainqueur du Tour de l'Avenir :scratch:
Avatar de l’utilisateur
Par elway22
#3306162
Quef a écrit :
09 avr. 2021, 23:53
T'avais juste oublié le vainqueur du Tour de l'Avenir :scratch:
Oublié de le citer oui, pas vu ce tour de l'avenir 2009, de mémoire Sicard courrait essentiellement en Espagne non ?
J'étais plus un supporter de Le Bon, j'ai vu son père, Dominique, gagner 2 championnats de Bretagne sous mes yeux :smile:
Avatar de l’utilisateur
Par Agneau
#3306218
Triste fin cycliste pour Romain Sicard... Fidèle coéquipier pour Pierrot (Giro 2014) et Lilian (TDF 2017)... :applaud: :jap:

Déçu que Wallers ne lui ait pas rendu un hommage appuyé... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#3306224
JFKs a écrit :
09 avr. 2021, 17:49
Quelqu'un pour nous refaire un récap' de sa carrière qui, malgré son jeune âge, semble super longue, avec de gros espoirs puis une relative disparition?
Les p'tits jeuns du forum ne semblent connaitre que le Sicard de chez Jean-René venu d'Euskaltel mais la carrière de Sicard a commencé sous bien d'autres auspices.
En février 2009 quand la saison démarre par les premières courses en Espagne je lis dans les commentaires qu'un jeune néo-pro basque s'est illustré par son style offensif hors-norme (deux long raids solitaires qu'il a failli mener au bout !). Il s'agit d'un jeune Français de Bayonne engagé dans la réserve basque d'Orbea. Or il se trouve que l'équipe participe en mars au Trois Jours du Vaucluse où je suis invité. Du coup je l'aborde, le félicite pour ses débuts et discute avec lui. Il me dit à quel point la transition entre amateur et pro n'est pas facile pour lui, tant par le rythme que par les stratégies. Je le revois ensuite au Tour des Asturies et j'ai la joie de le voir remporter sa première victoire au sommet du Naranco dans l'épreuve qui suit la Vuelta Asturias. Là encore il est parti dans un long raid solitaire et résiste au peloton dans l'ascension finale. Du coup je vais le suivre durant cette première saison où il s'illustre comme meilleur espoir français en remportant le classement final du Tour de l'Avenir avant de devenir champion du monde U23 ! Pas du tout étonné donc qu'il soit engagé l'année suivante dans l'équipe mère WT d'Euskadi la saison suivante je suis par contre déçu par son absence de résultats avant d'apprendre qu'il est finalement obligé de s'arrêter pour de graves problèmes de jambe et de dos dont on ne parvient pas à trouver la solution. Je l'ai ensuite un peu perdu de vue mais avec la sensation qu'il n'avait jamais pu retrouver ensuite l'intégrité de son potentiel et de ses qualités intrinsèques. Lors des quelques échanges que j'ai eu avec lui ensuite je n'ai jamais retrouvé l'attaquant intrépide qu'il était en 2009. Il avait muri en professionnel consciencieux et responsable, très attentif à tenir le rôle qui lui était dévolu dans l'équipe de JRB...
Apparemment il n'est pas si facile que ça de maintenir un niveau et un mental de jeune leader même en ayant brillé lors de sa première année pro (j'ai eu la même impression avec Le Bon ou Barguil dans les échanges que j'aie eu avec leurs équipes lors de leurs débuts). Historiquement ce sont aussi les trajectoires professionnelles qu'ont eu, il y a 50 ans, des coureurs comme Jourden ou Bernard Guyot qui étaient vus comme les Evenepoel ou les Pogacar de l'époque lors de leur passage chez les pros !
Avatar de l’utilisateur
Par elway22
#3306233
Depuis que Quef a titillé ma curiosité :smile: , je cherche une info. Quel est le coureur français, probablement de l'équipe 2, qui lui a filé sa roue, de manière donc illégale, manquant de lui faire perdre le tour de l'avenir 2009?
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#3306267
elway22 a écrit :
10 avr. 2021, 12:07
Depuis que Quef a titillé ma curiosité :smile: , je cherche une info. Quel est le coureur français, probablement de l'équipe 2, qui lui a filé sa roue, de manière donc illégale, manquant de lui faire perdre le tour de l'avenir 2009?
Il me semble que c'était J-L Paiani.
Par franck56
#3306330
Triste pour Sicard que cela se termine comme ça.

Il ne gagnait pas de course. Mais faisait très bien le job


Du coup une place s est libéré dans l equipe.

Vermote aurait pu être un coureur intéressant, mais il n est plus libre
Par elyvelo
#3306776
Bel hommage de Pierre à Romain aujourd'hui .............- premier lâché de l'échappée :elephant:

humour je précise j'aime beaucoup les 2.

Au final il y a du boulot si on veut exister sur le tour...l'equipe n'est pas encore au niveau - esperons que l'on soit encore loin des pics de forme de chacun...Va falloir faire progresser les watts de 10/15%. Gaudu donne l'exemple, c'est possible en tout cas
Avatar de l’utilisateur
Par gaumeboss
#3306801
franck56 a écrit :
10 avr. 2021, 15:31
Triste pour Sicard que cela se termine comme ça.

Il ne gagnait pas de course. Mais faisait très bien le job


Du coup une place s est libéré dans l equipe.

Vermote aurait pu être un coureur intéressant, mais il n est plus libre
Au vu du calendrier rendu plutôt léger à cause des reports de courses, je pense que l'équipe ne prendra personne pour le moment. Je les vois bien ajouter un grimpeur de Vendée U (donc Bonnet ou Jousseaume) en milieu d'année. Pour être armés pour la deuxième partie de saison.
  • 1
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 29
Achat 1er vélo course

Le modèle que tu montres est plutot lourd :[…]

Très bizarre en effet: Sam Bennett perd[…]

Orig par élimination 2021

Rivi dans l'échappée suicide :pop[…]

Allure intense pour Asgreen

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site