Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 22 sur 22
  • 1
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
#3289838
A Mendoza, étape de transition ce mercredi en direction de La Paz (pas de bosses, pas de vent et 5 tours d'un circuit urbain pour finir). Pour une fois que l'étape était complètement plate, son profil était dans le roadbook. :green:

Il y a eu diverses échappées tout du long, dont une avec Franco Buchanan (Pocito), 7e du général et qui était dans le groupe s'étant disputé la victoire à Manzano Historico.
Mais sans grand danger et tout ça s'est conclu comme prévu par un sprint massif.
Handicapé par ses nouvelles ailes de grimpeur qui lui avaient poussé soudainement la veille, Naranjo s'est raté et a terminé 8e. Et celui qui s'est imposé est Juan Pablo Dotti, le rouleur grimpeur qui sprinte aussi :siffle: . Il devance Laureano Rosas et Victor Arroyo (Puertas de Cuyo), Sergio Fredes (Virgen de Fatima) et Alejandro Duran (SEP San Juan).
Dotti interrompt l'hégémonie de Virgen de Fatima et rattrape ainsi un début de Vuelta pas vraiment conforme à ses attentes.
Au général, il n'y a donc pas de changement, Naranjo récupère juste 3 secondes sur un sprint bonif. Mais ça ne pèsera pas lourd quand il faudra monter le Cristo Redentor.
#3289839
La nouvelle du jour, c'est le gros pic de forme du twitter de l'organisateur. :applaud:
A peine la ligne était franchie qu'il y avait le top 10 "extra oficial" de l'étape, accompagné d'une vidéo du sprint. Avant ça, il y avait même eu des petites vidéos sur la ligne lors des tours précédents, avec des explications sur la course et le nom des échappés.
D'habitude, c'est des tweets durant l'étape où l'on peine à comprendre ce qui se passe, les explications étant succinctes et les coureurs en tête étant souvent différents, puis un grand blanc avant le final et, d'un seul coup, l'annonce du podium de l'étape (sans les écarts) qui est composé en général de coureurs dont on ne sait pas du tout d'où ils sortent. Et ça s'arrête là, plus rien après, nada.
Pour chercher à mieux reconsolider le fil de la course, il faut ensuite attendre une heure ou deux et browser les sites des médias argentins, en espérant y glaner un vrai résumé ou des infos complémentaires. Mais la plupart se contentent de reprendre le twitter de l'organisateur. :rabbit:
Quant aux résultats, ils ne sont publiés que le lendemain. Mais ils sont complets de chez complet, avec tous les classements du premier au dernier, ce qui change du pauvre top 3 publié la veille.
#3290088
wallers a écrit :
04 mars 2021, 01:11
LGDens37 a écrit :
03 mars 2021, 22:37
Mouais... Mieux vaut en rigoler hein
Je ne vois pas comment on pourrait douter un seul instant de quelqu'un qui appartient à une équipe nommée Agrupacion Virgen de Fatima.
En voila un qui pourrait finir chez Amore & Vita ! :elephant:
#3290128
Bon, ça y est. Sur la difficile arrivée en col à Villavicencio, l'église a été remise au centre du village et la vierge a été boutée en dehors de l'église.

Après plusieurs escarmouches, 10 coureurs se font la malle, parmi lesquels Ruben Ramos (Pocito), 4e du général. On note aussi la présence de ce bon vieux Jorge Giacinti, 46 ans et toujours là. Si l'on remonte 24 ans en arrière, en 1997, il était devenu cette année-là champion d'Argentine et il avait participé au Championnat du Monde élites du chrono gagné par Jalabert.
Le peloton leur accorde 5 minutes, mais c'est SEP qui roule.
Dans la montée finale, les choses sérieuses commencent, SEP met la pression, les échappés sont revus et 4 coureurs se dégagent : Dotti et son équipier Duran, Fredes et Rosas. Ils étaient déjà les plus costauds dans le final de Manzano Historico, mais ce jour-là, c'était loin derrière l'échappée.
Et à l'arrivée, sans trop de suprise, c'est Dotti qui s'impose.

Le classement de l'étape (sans les écarts), avec 4 SEP dans le top 8 :
1 - Juan Pablo Dotti (SEP San Juan)
2 - Laureano Rosas (Puertas de Cuyo)
3 - Sergio Fredes (Virgen de Fatima)
4 - Alejandro Durán (SEP San Juan)
5 - Emiliano Ibarra (Puertas de Cuyo)
6 - Marcos Rodríguez (Ureña Construcciones)
7 - Leonardo Cobarrubia (SEP San Juan)
8 - Nicolás Traico (SEP San Juan)

Cobarrubia, qui était le 2e au général, prend le maillot de leader aux dépens de Naranjo.

Malheureusement, le pic de forme du twitter de l'organisation s'est terminé presque aussi tôt qu'il avait commencé. Il a juste annoncé les 3 premiers de l'étape (sans indiquer s'ils étaient arrivés ensemble ou pas) et n'a même pas évoqué le changement de leader. Ensuite, rideau.
Pour en savoir plus, il faudra attendre demain.
#3290360
Le classement de l'étape de jeudi avec les écarts, qui sont moins importants que quand la montée vers Villavicencio était disputée en chrono :
1 - Juan Pablo Dotti (SEP San Juan)
2 - Laureano Rosas (Puertas de Cuyo) mt
3 - Sergio Fredes (Virgen de Fatima) à 11"
4 - Alejandro Duran (SEP San Juan) à 13"
5 - Emiliano Ibarra (Puertas de Cuyo) à 1'01"
6 - Marcos Rodríguez (Ureña Construcciones) à 1'01"
7 - Leonardo Cobarrubia (SEP San Juan) à 1'09"
8 - Nicolás Traico (SEP San Juan) à 1'09"
9 - Nahuel Mendez (Guaymallen) à 1'22"
10 - Pablo Brun (Puertas de Cuyo) à 1'27"
...
45 - Nicolas Naranjo (Virgen de Fatima) à 8'12"

Le général :
1 - Cobarrubia
2 - Brun à 28"
3 - Dotti à 4'41"
4 - Fredes à 4'43"
5 - Ruben Ramos (Pocito) à 4'43"
6 - Rosas à 4'49"
7 - Carlos Cogo (M y G -Servicios Petrolero) à 5'01"
8 - Duran à 5'14"
9 - José Martin Reyes (Pocito) à 5'24"
10 - Traico à 5'58"
...
14 - Naranjo à 6'44"

Fredes est leader au classement des grimpeurs. Mais il faut noter que les principales difficultés, notamment les arrivées au sommet, ne comptent pas pour le GPM.
Naranjo reste en tête du classement des sprints (il n'y a pas de classement par points prenant en compte les classements aux étapes).

Rien n'est joué et tout dépendra sans doute de la stratégie d'équipe de SEP, chercher à préserver Cobarrubia ou tout faire péter pour Dotti.
Sur l'étape du Cristo Redentor, ces deux dernières années (victoires d'Alexandre Cepeda et de Dotti), l'écart entre le 1er et le 5e était de 4 minutes et le 10e était à 6 ou 7 minutes.
En 2018, c'était plus serré, le 10e était à 1'30". C'était un jour où Najar était un peu mou. :rabbit:
#3290410
Virgen not dead ! :metalhead:

Etape de transition plate et plus ou moins tournicotante ce vendredi.
25 coureurs s'échappent assez rapidement.
Parmi eux l'ancien leader Naranjo, Ruben Ramos (Pocito) 5e du général gràce à ses places dans les échappées des premières étapes, Franco Buchanan (Pocito) dont on ne parle pas beaucoup mais qui est aux portes du top 10 depuis le début, Emanuel Martinez (Guaymallem) 15e du général et plusieurs attaquants récidivistes, comme Paez ou Simoncelli.
SEP contrôle, mais sans trop stresser. Et les échappés, même s'il y a eu quelques escarmouches, terminent ensemble au sprint.
Naranjo ne manque pas l'occasion pour remporter sa 4e victoire d'étape (si l'on compte le prologue).
Il devance Leonardo Rodríguez (Electro Hiper) et le toujours jeune Mauro Richeze (San Luis).

Au général, Ramos, Naranjo, Buchanan et Martinez font un sérieux rapproché, mais probablement provisoire.
1 - Cobarrubia
2 - Brun à 28"
3 - Ramos à 2'02"
4 - Naranjo à 3'47"
5 - Buchanan à 3'52"
6 - Martinez à 4'13"
7 - Dotti à 4'41"
8 - Fredes à 4'43"
9 - Rosas à 4'49"
10 - Carlos Cogo à 5'01"

Samedi, c'est le grand jour ! :pompom:
#3290932
Uspallata - Cristo Redentor, 93 km. Je remets le profil de l'étape publié par Albator en 2018, c'est toujours le même (hormis le niveau des classements GPM).



L'échappée initiale comporte 11 coureurs (ils sont toujours nombreux, Offredo aurait dû courir dans ce pays), mais le peloton, mené par SEP, ne leur accorde jamais plus de 2'30". Ca permet néanmoins à Gerardo Atencio (Pocito) d'aller prendre le maillot de meilleur grimpeur.
Au pied de la montée finale, abordée par un peloton déjà réduit à une vingtaine d'unités, c'est Puertas de Coyo qui mène le rythme pour Rosas, relayé ensuite par SEP.
Dès le pied, le leader Cobarrubia avait commencé à faire la grimace, il finit par céder. Chez SEP, c'est donc tout pour Dotti.
C'est Rosas qui déclenche l'offensive décisive, suivi par Dotti. Lequel finit par le déposer, pour aller remporter sa 18e victoire d'étape sur la Vuelta de Mendoza et enfiler une nouvelle fois le maillot de leader.

Les écarts sur l'étape sont énormes :
1. Juan Pablo Dotti (SEP San Juan)
2. Laureano Rosas (Transporte Puertas de Cuyo) à 25"
3. Nicolás Traico (SEP San Juan) à 3:16"
4. Nahuel Mendez (Municipalidad de Guaymallén) à 4:16"
5. Alejandro Durán (SEP San Juan) à 4:16"
6. Sergio Fredes (Agrupación Virgen de Fátima) à 6:22"
7. Rubén Ramos (Municipalidad de Pocito) à 6:35"
8. Marcos León Rodriguez (Ureña Construcciones) à 7:04"
9. Adrián Chávez (MyG Servicios Petroleros) à 7:10"
10. Rodrigo Santana (Municipalidad de Godoy Cruz) à 8:24"
...
13 - Leonardo Cobarrubia (SEP San Juan) à 9'24"

Le général, avec 4 SEP dans les 6 premiers :
1. Dotti
2. Rosas à 37"
3. Ramos à 4'06"
4. Traico à 4"39"
5. Cobarrubia à 4'53"
6. Duran à 4'59"
7. Mendez à 6'20"
8. Fredes à 6"33"
9. ML Rogriguez à 9"05"
10. Carlos Cogo (MyG Servicios Petroleros) à 10'09"
11 - Pablo Brun (Puertas de Cuyo) à 10'25", qui était 2e la veille

L'arrivée classique, avec le baisser de drapeau et l'assistant qui attend avec une couverture pour aller protéger du froid le campeon :
#3291401
Comme attendu, arrivée au sprint sur la dernière étape. Un peu moins attendu, la victoire de Rosas.
1. Laureano Rosas (Transporte Puertas de Cuyo)
2. Juan Ignacio Curuchet (Continental San Luis)
3. Nicolás Naranjo (Agrupación Virgen de Fátima)
4. Juan Pablo Dotti (SEP San Juan)
5. Maximiliano Navarrete (Modo Market)

Il est quand même beau, le jeune et sémillant sextuple vainqueur de la Vuelta de Mendoza. :rabbit:

  • 1
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22

Je ne connaissais pas, je suis allé me rens[…]

Et 1'20'' à 47km de l'arrivée, c'est[…]

Groupama - FDJ 2021

Reuben Thomson a essayé de s'échappe[…]

Total Direct Energie 2021

La formation Total Direct Energie sur Liège[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site