Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 149 sur 183
  • 1
  • 147
  • 148
  • 149
  • 150
  • 151
  • 183
Par jicébé
#3232798
ginosto a écrit :
23 sept. 2020, 00:00
Et Quintana bla bla...
Je ne comprends vraiment pas tout cet engouement pour cette affaire pour une équipe et coureurs de 3e zone.
Cette affaire affectant tout compte fait un coureur bien sympathique, vous aveugle et ne vous fait plus voir les monstruosités de ces derniers mois...
Wake up please...
Expliquez-moi svp les abominations que sont devenus certains coureurs issus de pays prolifiques...
Il vous faut un dessin ?
Moi, oui.
On s'exprime sur Quintana parce qu'il y a des faits (je n'ai pas dit des preuves de dopage).
Je trouve beaucoup plus justifié de commenter une affaire qui a réellement lieu, que de parler d'"abominations" qui n'existent peut-être que dans les a priori ou ressentis/présomptions de ceux qui les énoncent.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3232801
Eh ben, ça été actif depuis hier, j'ai d'abord cru que Pogacar s'était fait chopé :elephant:

En résumé, W. est-il Z., s'est-il fait piquer sa copine par un supporter de la GFDJ. Sinon, pourquoi tant de N :reflexion:

Et d'accord avec beaucoup, pas apprécié le ton de Charles X mais il a dit qu'il ne recommencerait plus :jap:
Et pas convaincu par les arguments de Nicolas Fritsch. On peut être d'accord ou pas avec la 2ème chance dans le cyclisme, mais sortir cet argument pour Gianetti, c'est risible, le gars, il en est à sa 3ème ou 4ème chance, ça fait longtemps qu'il aurait dû dégager :carton:

Et pour la reine Tana, il paye probablement ses performances Pogacariennes du printemps, mais une nouvelle fois on constate qu'il n'y a que la police qui soit un peu efficace dans la lutte anti-dopage :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3232806
Et j'ai lu la déclaration de Quintana. Alors, c'est sûr ils disent tous ça, mais au moins elle a le mérite d'être vérifiable et pas dans le foutage de gueule à coup de bonbons de la grand-mère ou de dentiste incompétent :jap:
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#3232809
Bradounet_ a écrit :
23 sept. 2020, 01:45
Wald a écrit :
23 sept. 2020, 01:30


Oui des jeunes comme Popagar, je suis rassuré.
Si t'as les Slovènes/Portugais/Russe dans le collimateur, et ça peut se comprendre, tu peux aller prendre des jeunes Australien/Allemand/Suisse(Madiot le fait)/Danois/Norvégien/Néerlandais/Anglais/Américains.
En effet, et cela me semble être un critère plus probant que l'appartenance, ou non, au MPCC. C'est pourquoi, inspiré par Skoyatt, je propose de marquer d'un astérisque les Norvégiens, Suisses, Danois, Allemands et Polonais sur les prochaines startlists.

Ca s'appellera La présence NSDAP
Par LGDG
#3232810
Bradounet_ a écrit :
23 sept. 2020, 02:13
Wald a écrit :
23 sept. 2020, 01:55


Ok donc tu sais que les ricains c'est safe. En vrai, toi comme moi, on en sait rien. D'ailleurs, tu as pas mis Colombien. Sincèrement, c'est très difficile, comment prédire Preidler ? Comment prédire Quintana ?
Si je ne me trompe pas, Preidler n'a pas découvert le dopage chez FDJ ? Bon, chez Sunweb, c'est vrai. :elephant:
Mais tu permettras de croire que plus tu prends un étranger jeune, et plus tu limites le risque de dérives si l'environnement est sain.
Les Ricains oui ça me parait plus safe que les Colombiens/ les Russes/les Autrichiens où t'as la fédé qui au mieux ferment les yeux et où les instances antidopage du pays ne font pas leur boulot/sont mouillées.
Je pense actuellement qu'aux USA, l'USADA ça rigole moins que la RUSADA en Russie.
Après, le risque n'est jamais nul.
Sain l'environnement c'est vite dit. Lecuisinier n'avait-il pas ete encourage a aller voir le bon docteur Mabuse?
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3232814
jimmy39 a écrit :
23 sept. 2020, 09:13
Et j'ai lu la déclaration de Quintana. Alors, c'est sûr ils disent tous ça, mais au moins elle a le mérite d'être vérifiable et pas dans le foutage de gueule à coup de bonbons de la grand-mère ou de dentiste incompétent :jap:
Voilà, c'est aussi mon avis.

Soit il n'y a effectivement que des vitamines, et on sera vite fixé, soit il y a plus et on pourra dire qu'il nous a pris pour des pigeons.

Après, je ne doute pas que, dans tous les cas, il y avait une véritable armoire à pharmacie. Pour le moment rien n'indique qu'il s'agisse de produits dopants, mais disons que c'est assez commun dans le vélo de voir les mecs prendre tout et n'importe quoi pour le moindre bobo/récup. Tout ce qui n'est pas interdit est autorisé en somme. :spamafote:

Du coup, quand la gendarmerie tombe là-dessus, sans compétence en médecine particulière, je peux comprendre qu'ils hallucinent et qu'ils se disent qu'ils ont mis le doigt sur un truc. Bref, ça me semble encore (un peu) crédible.

Autre solution : La gendarmerie a débarqué avec des gens compétents, ils ont chopé bien plus que des vitamines, tout le monde le sait y compris ce brave Nairito qui nous prend pourtant pour des tanches pour quelques jours le temps qu'on finisse par en apprendre plus par la presse. :popcorn:
Par Booze
#3232817
JFKs a écrit :
23 sept. 2020, 09:22
En effet, et cela me semble être un critère plus probant que l'appartenance, ou non, au MPCC. C'est pourquoi, inspiré par Skoyatt, je propose de marquer d'un astérisque les Norvégiens, Suisses, Danois, Allemands et Polonais sur les prochaines startlists.

Ca s'appellera La présence NSDAP
Je les marquerais plutôt d'une croix du coup.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3232820
Oui voilà, je ne savais pas trop comment l'exprimer, mais Quintana dit "clairement" les choses, pour quelqu'un dans sa situation. On verra ce que ça vaut...
D'ailleurs, on constate qu'il termine le Tour "tranquillement" et en restant "cool", enfin égal à lui même.


J'essaie de me creuser un peu les méninges, et je me rappelle que le procureur avait dit "des éléments qui peuvent laisser penser à des méthodes dopantes". Il n'a jamais été question d'un matériel précis comme des poches ou des seringues. Donc ça se trouve, tout ce qu'ils ont pour appuyer cette hypothèse, c'est le serum phy, qui peut effectivement faire penser à une méthode dopante. Mais en attendant, il faudra le prouver.


Autre question, plus générale, puisqu'on parle de l'inefficacité des contrôles antidopage, et de cette méthode qui permet de diluer le sang avant les contrôles... N'est-on pas capable de savoir s'il y a du sérum phy dans le sang prélevé ? Dans ce cas ça prouverait quand même directement qu'il y a eu magouille, ce n'est pas naturel de retrouver ça. Et ça m'étonnerait que ce soit bien difficile à détecter ?! :scratch:
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3232825
Nopik a écrit :
23 sept. 2020, 09:41
J'essaie de me creuser un peu les méninges, et je me rappelle que le procureur avait dit "des éléments qui peuvent laisser penser à des méthodes dopantes". Il n'a jamais été question d'un matériel précis comme des poches ou des seringues. Donc ça se trouve, tout ce qu'ils ont pour appuyer cette hypothèse, c'est le serum phy, qui peut effectivement faire penser à une méthode dopante. Mais en attendant, il faudra le prouver.
J'avais cru comprendre que du matériel de transfusion avait été retrouvé.
Plus personne n'en parle :scratch:
C'est assez pour prouver des pratiques illicites, non ?
Par albo
#3232826
Le sérum phy c’est de l’eau salée aux proportions « physiologiques » du sang et des liquides biologiques.

Le composant « de base » des liquides biologiques.

C’est donc indétectable. Ça revient à dire « vous avez de l’eau dans le sang », ce qui est encore heureux.

Après effectivement tu peux t’en servir pour nettoyer les plaies.
Tu peux aussi avoir des prescriptions d’EPO quand tu es insuffisant rénal, ca aurait pu être une belle excuse pour Froome d’ailleurs, lui qui est si souvent déshydraté...
Mais ça n’engage que ceux qui y croient.

(Et encore une fois si ce sont des pochons stériles de perfusion, l’argument du nettoyage de plaie devient caduque.)
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3232828
Noé a écrit :
23 sept. 2020, 09:54
Nopik a écrit :
23 sept. 2020, 09:41
J'essaie de me creuser un peu les méninges, et je me rappelle que le procureur avait dit "des éléments qui peuvent laisser penser à des méthodes dopantes". Il n'a jamais été question d'un matériel précis comme des poches ou des seringues. Donc ça se trouve, tout ce qu'ils ont pour appuyer cette hypothèse, c'est le serum phy, qui peut effectivement faire penser à une méthode dopante. Mais en attendant, il faudra le prouver.
J'avais cru comprendre que du matériel de transfusion avait été retrouvé.
Plus personne n'en parle :scratch:
C'est assez pour prouver des pratiques illicites, non ?
J'imagine qu'un angle d'attaque pourrait alors être "c'était uniquement pour injecter des vitamines".

Ca ne rendrait pas moins licite la pratique, mais ça permettrait probablement de réduire (un peu ?) l'éventuelle suspension, idem pour l'image écornée du sportif.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3232829
albo a écrit :
23 sept. 2020, 09:55
Le sérum phy c’est de l’eau salée aux proportions « physiologiques » du sang et des liquides biologiques.

Le composant « de base » des liquides biologiques.

C’est donc indétectable. Ça revient à dire « vous avez de l’eau dans le sang », ce qui est encore heureux.

Après effectivement tu peux t’en servir pour nettoyer les plaies.
Tu peux aussi avoir des prescriptions d’EPO quand tu es insuffisant rénal, ca aurait pu être une belle excuse pour Froome d’ailleurs, lui qui est si souvent déshydraté...
Mais ça n’engage que ceux qui y croient.

(Et encore une fois si ce sont des pochons stériles de perfusion, l’argument du nettoyage de plaie devient caduque.)
:super:

@Noé, je ne crois pas avoir vu de détails officiels pour ce matériel, c'est ici qu'on l'a évoqué, et probablement un peu partout sur les RS...
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3232835
On3 a écrit :
23 sept. 2020, 10:01
Noé a écrit :
23 sept. 2020, 09:54


J'avais cru comprendre que du matériel de transfusion avait été retrouvé.
Plus personne n'en parle :scratch:
C'est assez pour prouver des pratiques illicites, non ?
J'imagine qu'un angle d'attaque pourrait alors être "c'était uniquement pour injecter des vitamines".

Ca ne rendrait pas moins licite la pratique, mais ça permettrait probablement de réduire (un peu ?) l'éventuelle suspension, idem pour l'image écornée du sportif.
Je ne savais même pas qu'on pouvait injecter des vitamines dans le sang, plutôt que les ingérer par voie buccale :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3232837
Nopik a écrit :
23 sept. 2020, 10:03

@Noé, je ne crois pas avoir vu de détails officiels pour ce matériel, c'est ici qu'on l'a évoqué, et probablement un peu partout sur les RS...
"Selon Le Parisien, les enquêteurs ont notamment saisi une perfusion de sérum physiologique et du matériel d’injection"
(https://www.lemonde.fr/sport/article/20 ... _3242.html)

Curieusement, Quintana n'en dit pas un mot dans sa défense.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3232843
Noé a écrit :
23 sept. 2020, 10:17
Nopik a écrit :
23 sept. 2020, 10:03

@Noé, je ne crois pas avoir vu de détails officiels pour ce matériel, c'est ici qu'on l'a évoqué, et probablement un peu partout sur les RS...
"Selon Le Parisien, les enquêteurs ont notamment saisi une perfusion de sérum physiologique et du matériel d’injection"
(https://www.lemonde.fr/sport/article/20 ... _3242.html)

Curieusement, Quintana n'en dit pas un mot dans sa défense.
Vu dans le Parisien :super:
Les gendarmes de l'OCLAESP ont mis la main sur « de nombreux produits médicamenteux » dans la chambre des deux coureurs. Ils ont également trouvé dans l'établissement plus de 100 ml de sérum physiologique, avec du matériel d'injection.

L'analyse des médicaments trouvés dans la délégation de l'équipe Arkéa-Samsic reste encore à faire. Mais les enquêteurs sont particulièrement intéressés par le sérum physiologique. S'ils assurent en avoir trouvé plus de 100 ml, on ignore encore quel est le volume précis saisi. Ce qui a son importance.

« En perfusion, le sérum physiologique peut servir à diluer la concentration de sang dans l'organisme, décrit le médecin biologiste et spécialiste du dopage, Gérard Dine. Par le même moyen, vous diminuez aussi le taux de déchets que le sang va éliminer au niveau des reins et donc, potentiellement, les marqueurs d'un possible produit dopant. »

« Maintenant, on parle d'hommes qui possèdent 5 à 6 litres de sang dans leur organisme, poursuit le médecin. Pour que votre perfusion ait un impact significatif et qu'elle puisse cacher un produit, il faut au minimum un demi-litre, voire un litre de sérum physiologique. »
Ce qu'a dit le proc
La magistrate avait annoncé lundi l’ouverture d’une enquête préliminaire, évoquant notamment la découverte "de nombreux produits de santé dont des médicaments dans leurs affaires personnelles, mais également et surtout une méthode pouvant être qualifiée de dopante".
A suivre donc, le parisien a sûrement eu l'info via les gendarmes, et le matériel d'injection c'est pas génial
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3232845
Super, merci Nopik. Je n'avais pas accès à l'article du Parisien.
Pour moi, c'est quand-même curieux que Nairo n'en dise pas un mot alors que c'est peut-être le point le plus délicat dans son dossier.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3232848
Noé a écrit :
23 sept. 2020, 10:31
Super, merci Nopik. Je n'avais pas accès à l'article du Parisien.
Pour moi, c'est quand-même curieux que Nairo n'en dise pas un mot alors que c'est peut-être le point le plus délicat dans son dossier.
Oui depuis le début il y en a qui disent "c'est que du sérum physio" alors que selon moi le faite d'avoir du matériel d'injection est suffisant.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#3232850
Interview de Mathieu Téoran par France Info :

https://www.francetvinfo.fr/sports/cycl ... 14919.html

"[le sérum physiologique] a été pas mal utilisé à des fins d'hydratation ou de récupération, et parfois associé à du glucose et des vitamines. Mais il a été inscrit sur la liste des produits interdits par l'Agence mondiale antidopage (AMA), notamment parce que cela permet de masquer l'usage de certaines méthodes de dopage sanguin en particulier"

"Mais le sérum physiologique, on ne va pas le tester, le détecter directement. Justement, il faut le saisir. Il faut avoir des témoignages, des aveux, etc. Des échanges de courriers, par exemple. Le sérum physiologique, comme son nom l'indique, se trouve déjà dans le sang."

"Ce sont les perfusions intraveineuses de plus de 100 millilitres par périodes de douze heures qui sont interdites et qui constituent en France, en plus, une infraction pénale sur la base de laquelle l'enquête a été engagée. Oui, c'est la difficulté. Il ne suffit pas de saisir des poches de plus de 100 millilitres pour établir la violation. C'est aussi une vieille pratique."

"Mise à part la question morale, la question de la pression des médias, etc, c'est un peu la difficulté de l'exercice judiciaire. L'enquête préliminaire, quand bien même elle aurait des éléments assez flagrants, ne permet pas de prendre des mesures sportives immédiates rapides pour écarter des sportifs qui auraient fauté. Je n'ai pas d'information particulière, mais de façon générale, il faut que la justice transmette les preuves."


A moins qu'il y ait des aveux ou des communications interceptées ce sera compliqué de prouver quoi que ce soit. Mais moralement être en possession d'un produit interdit par l'AMA c'est quand même pas génial et ça jette un trouble.
Par jerem9
#3232851
Vu le nombre de chutes le sérum physiologique est facilement justifiable
Pour les injections voir ce qui est autorisé ou pas ( tout devrait être interdit en compétition)
Après quand on voit le nombre de sportif jouant sous infiltration...
  • 1
  • 147
  • 148
  • 149
  • 150
  • 151
  • 183
Préparation saison 2021

C'est bon pour moi avec Amady et Ptibut :wink: Le[…]

Astana Pro Team 2020

Interessant, merci pour le lien. Je me demande quo[…]

Sur son site Web, l'équipe Israel rend un h[…]

Je vois que ça commence déjà […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site