Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 55 sur 113
  • 1
  • 53
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 113
#3203022
blouss_ a écrit :
14 août 2020, 20:35
Nopik a écrit :
14 août 2020, 20:05
Oui mais pour SK c'est pareil il mise sur sa légendaire 3e semaine... (qu'on n'a jamais vu en réalité)
D'ailleurs après l'Ain on aurait pu dire qu'il était en hyper bonne forme, car les courses d'une semaine qui durent 3-4 jours c'est vraiment pas son genre de courses :genance: Heureusement il semble un peu moins fort maintenant.
Avant de connaitre une belle progression ces dernières années, il avait pourtant cette tendance très forte de monter dans la hiérarchie au fil des GT et notamment sur le Giro. C'est le genre de coureurs, dont on se disait qu'il serait très fort en 4ème semaine.
Contrairement à d'autres plutôt fort en 3° mi-temps :genance:
#3203023
Bilan du jour sur l'évolution de forme entraperçue :
++ Pogacar
+ Roglic, Pinot, Bardet
- Bernal, SK
-- Uran, Yates, Movistar

Le reste c'est plutôt stable.
Je ne sais vraiment pas où situé Martine je suis pas surpris de sa perf sur ce Dauphiné mais j'ai du mal à croire en lui sur le TDF, je pense qu'il ait en avance de forme pour faire une perf ici. Uran et Higuita apportent bien plus de garanti chez EF, même si Higuita est injugeable avec sa chute.
#3203037
Niveau puissance, pour Pinot je trouve 413 watts sur 35min. Le dernier col s'est monté à prés de 25km/h donc l'aspect aspi a été prépondérant, on peut enlever bien 10% des 413 watts ci-dessus. Aussi, le col était entrecoupé d'une descente donc ça fausse un peu les résultats.
Première partie du col (6,3km à 21,3km/h) il fait du 409 watts.
Dernier 2,7km à 25,2kmh, il fait du 500 watts.
J'utilise toujours ses donnés Strava pour la vitesse, la pente et température, et ce site pour calculer la puissance: http://sportech.online.fr/sptc_idx.php? ... r_esy.html
#3203039
jimmy39 a écrit :
14 août 2020, 19:17
Lils a écrit :
14 août 2020, 19:08
Les Ineos sortent d'un gros bloc d'entraînement (dixit G. Thomas hier). Ils seront bien plus forts fin août.
Attends, ils ont fait Occitanie, Ain, Dauphiné et ils ont encore réussi à placer un gros bloc d’entraînement là-dedans :pt1cable:
Attention, la fatigue n'est pas quelque chose de linéaire. Ils ont pu attaquer l'Occitanie à la suite d'un gros bloc d'entrainement et donc, il y a eu peu de récupération avec cet enchainement Occitanie, Ain et Dauphiné. D'ailleurs, ça pourrait expliquer l'impression de voir Bernal qui décline. Quand la charge est trop importante, on régresse ponctuellement.
L'objectif, c'est le Tour et c'est à la fin qu'on fera les comptes.
L'an passé, les Ineos semblaient aussi en forme moyenne sur le TDF durant 2 semaines puis ils ont fini 1 et 2 à Paris.
Je ne suis pas du tout fan de cette équipe mais il faut reconnaitre qu'il y a une réelle expertise et maitrise pour amener les coureurs au top quand il le faut.
#3203041
Nico2938 a écrit :
14 août 2020, 21:30
jimmy39 a écrit :
14 août 2020, 19:17


Attends, ils ont fait Occitanie, Ain, Dauphiné et ils ont encore réussi à placer un gros bloc d’entraînement là-dedans :pt1cable:
Attention, la fatigue n'est pas quelque chose de linéaire. Ils ont pu attaquer l'Occitanie à la suite d'un gros bloc d'entrainement et donc, il y a eu peu de récupération avec cet enchainement Occitanie, Ain et Dauphiné. D'ailleurs, ça pourrait expliquer l'impression de voir Bernal qui décline. Quand la charge est trop importante, on régresse ponctuellement.
L'objectif, c'est le Tour et c'est à la fin qu'on fera les comptes.
L'an passé, les Ineos semblaient aussi en forme moyenne sur le TDF durant 2 semaines puis ils ont fini 1 et 2 à Paris.
Je ne suis pas du tout fan de cette équipe mais il faut reconnaitre qu'il y a une réelle expertise et maitrise pour amener les coureurs au top quand il le faut.
L'année dernière Bernal gagne facilement en Suisse (certes concurrence faible), Thomas n'a pas pu finir en Suisse et Poels gagne l'étape reine en finissant 4eme du général quand il récupère le leadership sur le Dauphiné.

Que Ineos prévoit un pic de forme en fin de Tour, ça me semble logique mais les voir autant en retrait aujourd'hui ne laisse pas présager une bonne préparation pour autant.
#3203045
Attention, les enseignements restent peu significatifs entre tous les favoris du tour après deux étapes de ce Dauphiné. Seule une poignée de favoris du Tour nous paraissent être rassurés sur leur forme. Pour tous, on en reparlera dans un bon mois, en 3ème semaine, il sera bon de se remémorer une fois encore ce bon vieux Dauphinée d'avant tour.
Ceux qui parait évident c'est les coureurs qui ont encore leur place à jouer pour le tour auprès de leur leader et qui posent les cojones :cheval: sur la table, (à part froomey).
#3203048
Il faut quand même rappeler que, contrairement à d'habitude, le Dauphiné se termine 13 jours avant le départ du Tour et non 20 !

Ce qui veut dire qu'à part faire du jus et surcompenser, les coureurs ne pourront rien faire d'autres. Il n'y aura pas de stage ou de cycle d'entrainement.
#3203050
luckywinner a écrit :
14 août 2020, 21:37
Nico2938 a écrit :
14 août 2020, 21:30


Attention, la fatigue n'est pas quelque chose de linéaire. Ils ont pu attaquer l'Occitanie à la suite d'un gros bloc d'entrainement et donc, il y a eu peu de récupération avec cet enchainement Occitanie, Ain et Dauphiné. D'ailleurs, ça pourrait expliquer l'impression de voir Bernal qui décline. Quand la charge est trop importante, on régresse ponctuellement.
L'objectif, c'est le Tour et c'est à la fin qu'on fera les comptes.
L'an passé, les Ineos semblaient aussi en forme moyenne sur le TDF durant 2 semaines puis ils ont fini 1 et 2 à Paris.
Je ne suis pas du tout fan de cette équipe mais il faut reconnaitre qu'il y a une réelle expertise et maitrise pour amener les coureurs au top quand il le faut.
L'année dernière Bernal gagne facilement en Suisse (certes concurrence faible), Thomas n'a pas pu finir en Suisse et Poels gagne l'étape reine en finissant 4eme du général quand il récupère le leadership sur le Dauphiné.

Que Ineos prévoit un pic de forme en fin de Tour, ça me semble logique mais les voir autant en retrait aujourd'hui ne laisse pas présager une bonne préparation pour autant.
1- Contexte particulier cette année quand même
2- Froome a plusieurs fois bien trompé son monde, sur du bluff, mais aussi sur des changements de forme très rapide comme le présage les posts de Nico et de Biquet (Cf Giro18)
#3203055
Le Dauphiné c'est comme le Tour des Alpes ou Burgos pour les autres Gt, il n'est jamais bon d'être trop fort, il n y a qu'à voir le palmarès puis celui du Gt qui suit.

L'un des plus flagrant c'est le Dauphiné 2017 avec 2 coureurs stratosphérique qui n'apparaisse même pas au CG du Tour (certes chute pour les deux).

Bref, il faut tempérer les "enseignements".
#3203089
eh ben, c'te purge :elephant: pas de regrets d'avoir manqué ça
même la rediff du dernier km est assez soporifique
ça va de pire en pire ces étapes de montagne

je crois que personne n'avait imaginé ça ici ya quelques années, mais je crois que c'est désormais le cas : les finals des étapes de plaine sont plus intéressants que ceux de montagne :pt1cable:

certains leaders disent que ça sera mieux demain. Bon ça peut pas être pire mais j'ai pas l'impression que ça va bcp bouger, les équipiers sont pas encore assez fatigués
#3203090
-Vélomen- a écrit :
14 août 2020, 22:00
Il faut quand même rappeler que, contrairement à d'habitude, le Dauphiné se termine 13 jours avant le départ du Tour et non 20 !

Ce qui veut dire qu'à part faire du jus et surcompenser, les coureurs ne pourront rien faire d'autres. Il n'y aura pas de stage ou de cycle d'entrainement.
Les Jumbo partent en stage à Tignes après le Dauphiné :wink:

J’imagine que c’est surtout une façon de limiter les trajets durant cette courte période et rester en vase clos pour limiter les contacts et minimiser au maximum les risques de contamination. Le programme devrait être vraiment light.

Sinon le niveau général est quand même assez dingue. C’est peut-être une des courses les plus relevées de ces dernières années. Voir la plus relevée. Les vitesses ascensionnelles des comptes Strava des coureurs sont quand même assez dingues pour un peloton aussi fourni. Jamais vu autant de mecs monter aussi vite d’un coup.

Nans Peters dit par exemple avoir battu son record de puissance sur 1h30 alors qu’il pète relativement tôt. Je suis le premier à m’être plaint du triste spectacle pendant l’étape mais quand je vois les chiffres je relativise (à défaut de comprendre).

Sinon je reste toujours aussi perplexe sur le programme de Bernal. C’était évident qu’il n’allait pas tenir les trois courses au même niveau. Dimanche il en sera à 12 jours de course en deux semaines. Et quasi que des étapes de montagne à haute intensité. J’imagine que c’est un choix de faire ce gros bloc maintenant et qu’il espère que ça lui servira pour la troisième semaine du Tour, mais ça va quand même à l’encontre des standards de préparation. C’est extrêmement proche de la course objectif pour se mettre dans cet état de fatigue. Surtout que l’Occitanie montrait une excellente forme physique, il n’avait aucun retard de forme à rattraper, au contraire. J’en fais toujours mon favori pour le Tour et je reste persuadé qu’Ineos reviendra au niveau de Jumbo, mais ça me surprend vraiment.
#3203092
quant à la réponse de thomas sur la forme qu'il tient : bernal avait fait la même et avait dit ya quelques jours qu'il sortait d'un gros bloc d'entrainement. Mais dans ce cas là pourquoi aligner les courses s'il est/ont fatigués ?
ou alors il a fait du pur foncier et maintenant il travaille les intensités ? Vu le tempo jumbo ou ineos c'est pas les intensités qui sont travaillées mais le seuil
enfin bon je sais pas ce qu'il a travaillé mais là il y a une baisse de forme depuis l'occitanie

thomas lui semble progresser petit à petit, l'affaire semble mieux préparée
mais si le pari d'ineos c'est d'être costaud en 3e semaine, c'est un peu risqué car si cette 3e semaine est la plus dure, l'ensemble de tour de france peut permettre de faire des écarts. c'est là que certaines équipes ont intérêt de profiter d'un thomas ou d'un bernal pas encore à 100 %

aussi, si bernal est fatigué par son entrainement + ces 3 courses, il e faut pas le laisser récupérer ces 4 prochaines semaines (bon il aura presque 2 semaines seul mais ce ne sera peut être pas suffisant)

froome lui aussi avait un discours positif après l'étape du 13/08, il se sentait progresser et était confiant Mais le lendemain il se prend de nouveau un petit tir

j'imagine que chez ineos ils savent ce qu'ils font mais quand même, à part peut être thomas, ça sent pas très bon. Et je vois pas l'intérêt de changer subitement une formule qui marchait jusque là. D'ailleurs bernal était en forme en suisse l'an dernier, là la prépa semble différente
#3203094
Pour Bernal, ce qui m'avait frappé, c'était lors de la 2e étape du Tour de l'Ain.
Dans les derniers kilomètres, son maillot était complètement couvert de sel (ce n'est jamais bon signe) alors que ce n'était pas le cas pour ses principaux adversaires et, après l'arrivée, il avait l'air totalement rôti par la chaleur, contrairement à Roglic, qui était frais comme un gardon.
Mais la vérité d'août sous la canicule n'est pas forcément celle de septembre.
#3203097
trevorphilips a écrit :
15 août 2020, 01:16
eh ben, c'te purge :elephant: pas de regrets d'avoir manqué ça
...
On était excités comme des pous que la saison reprenne enfin.
On a été gâtés comme pas possible avec les numéros de Remco.
On a aimé voir le retour des premières classiques.
Mais sur les routes française, alors qu'on a des programmes qui promettent le plateau du siècle dans une orgie de montagne, on n'a même pas encore allumé la télé qu'on n'espère déjà plus qu'il puisse se passer quelque chose d'intéressant.

Vous savez quand reprend la saison de curling ?
#3203106
Liam a écrit :
15 août 2020, 01:28
-Vélomen- a écrit :
14 août 2020, 22:00
Il faut quand même rappeler que, contrairement à d'habitude, le Dauphiné se termine 13 jours avant le départ du Tour et non 20 !

Ce qui veut dire qu'à part faire du jus et surcompenser, les coureurs ne pourront rien faire d'autres. Il n'y aura pas de stage ou de cycle d'entrainement.
Les Jumbo partent en stage à Tignes après le Dauphiné :wink:

J’imagine que c’est surtout une façon de limiter les trajets durant cette courte période et rester en vase clos pour limiter les contacts et minimiser au maximum les risques de contamination. Le programme devrait être vraiment light.

Sinon le niveau général est quand même assez dingue. C’est peut-être une des courses les plus relevées de ces dernières années. Voir la plus relevée. Les vitesses ascensionnelles des comptes Strava des coureurs sont quand même assez dingues pour un peloton aussi fourni. Jamais vu autant de mecs monter aussi vite d’un coup.

Nans Peters dit par exemple avoir battu son record de puissance sur 1h30 alors qu’il pète relativement tôt. Je suis le premier à m’être plaint du triste spectacle pendant l’étape mais quand je vois les chiffres je relativise (à défaut de comprendre).

Sinon je reste toujours aussi perplexe sur le programme de Bernal. C’était évident qu’il n’allait pas tenir les trois courses au même niveau. Dimanche il en sera à 12 jours de course en deux semaines. Et quasi que des étapes de montagne à haute intensité. J’imagine que c’est un choix de faire ce gros bloc maintenant et qu’il espère que ça lui servira pour la troisième semaine du Tour, mais ça va quand même à l’encontre des standards de préparation. C’est extrêmement proche de la course objectif pour se mettre dans cet état de fatigue. Surtout que l’Occitanie montrait une excellente forme physique, il n’avait aucun retard de forme à rattraper, au contraire. J’en fais toujours mon favori pour le Tour et je reste persuadé qu’Ineos reviendra au niveau de Jumbo, mais ça me surprend vraiment.

Les allures sont vraiment impressionnantes. Quand tu pratiques un peu, tu as du mal à imaginer qu'on puisse monter le segment jusqu'à la route principale de Val Thorens (2,5 de l'arrivée environ) à plus de 1400 m/h.

Je suis passé sur le segment la semaine dernière, j'ai pris plus de 13' :rieur: :rieur:
#3203108
trevorphilips a écrit :
15 août 2020, 01:31
quant à la réponse de thomas sur la forme qu'il tient : bernal avait fait la même et avait dit ya quelques jours qu'il sortait d'un gros bloc d'entrainement. Mais dans ce cas là pourquoi aligner les courses s'il est/ont fatigués ?
ou alors il a fait du pur foncier et maintenant il travaille les intensités ? Vu le tempo jumbo ou ineos c'est pas les intensités qui sont travaillées mais le seuil
enfin bon je sais pas ce qu'il a travaillé mais là il y a une baisse de forme depuis l'occitanie

thomas lui semble progresser petit à petit, l'affaire semble mieux préparée
mais si le pari d'ineos c'est d'être costaud en 3e semaine, c'est un peu risqué car si cette 3e semaine est la plus dure, l'ensemble de tour de france peut permettre de faire des écarts. c'est là que certaines équipes ont intérêt de profiter d'un thomas ou d'un bernal pas encore à 100 %

aussi, si bernal est fatigué par son entrainement + ces 3 courses, il e faut pas le laisser récupérer ces 4 prochaines semaines (bon il aura presque 2 semaines seul mais ce ne sera peut être pas suffisant)

froome lui aussi avait un discours positif après l'étape du 13/08, il se sentait progresser et était confiant Mais le lendemain il se prend de nouveau un petit tir

j'imagine que chez ineos ils savent ce qu'ils font mais quand même, à part peut être thomas, ça sent pas très bon. Et je vois pas l'intérêt de changer subitement une formule qui marchait jusque là. D'ailleurs bernal était en forme en suisse l'an dernier, là la prépa semble différente
Rien ne dit que les stratégies de planification soient les mêmes entre un Roglic et un Bernal par exemple.
On peut imaginer que Roglic mise sur les 2 premières semaines pour se construire un petit matelas d'avance sur un mec comme Bernal et tenter de gérer son avance en 3ème semaine. Au contraire d'un Bernal qui, à l'image du TDF 2019, se dit qu'il y a matière à renverser le Tour dans les Alpes avec notamment l'arrivée au col de la Loze.

Attention, aussi, à ne pas juger les performances au jour le jour car c'est trompeur. Les niveaux de fatigue ne sont pas les mêmes entre les coureurs en fonction des objectifs prioritaires et secondaires. Il est fort possible qu'on puisse demander à certains coureurs d'assurer un résultat sur le Dauphiné alors que d'autres viennent juste pour peaufiner la préparation en vue du Tour.
Thibaut Pinot a visiblement fait 3 jours off post Occitanie puis 2 belles journées le week end dernier puis 2 jours légers avant le départ du Dauphiné. Sans avoir accès aux charges d'entrainement des uns et des autres, je pense qu'il y a clairement une différence entre la charge de Thibaut et celle de Bernal sur les 15 derniers jours. A un niveau proche ce qui est le cas entre les 2, il n'est pas complètement étonnant de voir Bernal en léger retrait.
#3203109
MannyManolo a écrit :
14 août 2020, 22:27
Le Dauphiné c'est comme le Tour des Alpes ou Burgos pour les autres Gt, il n'est jamais bon d'être trop fort, il n y a qu'à voir le palmarès puis celui du Gt qui suit.

L'un des plus flagrant c'est le Dauphiné 2017 avec 2 coureurs stratosphérique qui n'apparaisse même pas au CG du Tour (certes chute pour les deux).

Bref, il faut tempérer les "enseignements".
Les Sky n'ont pourtant jamais eu ce souci, ils ont régulièrement enchainé victoire au Dauphiné et au TDF : Wiggins 2012, Froome 2013, 2015, 2016 et Thomas 2018.
Ils ont toujours fait une répétition générale sur cette course, le niveau de leurs leaders cette année est plutôt inquiétant, d'autant plus que les équipiers sont déjà au top : Kwiatko, Van Baarle et Castroviejo sont à leur top, pourtant ils doivent avoir un programme d'entrainement qui ressemble à leurs leaders et sortent sûrement aussi d'un gros bloc d'entrainement.
#3203110
MannyManolo a écrit :
14 août 2020, 22:27
Le Dauphiné c'est comme le Tour des Alpes ou Burgos pour les autres Gt, il n'est jamais bon d'être trop fort, il n y a qu'à voir le palmarès puis celui du Gt qui suit.

L'un des plus flagrant c'est le Dauphiné 2017 avec 2 coureurs stratosphérique qui n'apparaisse même pas au CG du Tour (certes chute pour les deux).

Bref, il faut tempérer les "enseignements".
Post assez culte quand même quand tu compares le palmarès du Dauphiné et celui du Tour qui est très souvent le même :rieur:

Avec, cerise sur le gâteau, l’édition 2017 mise en avant comme preuve absolue, juste légèrement minorée par la chute des 2 premiers :elephant:
#3203112
Pour moi les leaders ont pour la plupart des approches très différentes. J'ai l'impression que Bernal a en effet travailler sur un gros bloc pour surcompenser lors du TDF.
Roglic me parait en forme très tôt, mais rien ne dit qu'il ne tiendras pas ou tiendras cette forme jusqu'à la fin du Tour.
Pinot semble être déjà dans une bonne forme.

Après l'effet compétition joue plus pour certains que d'autres avec des différence de rythme entre certains.

Ineos peut inquiéter un peu, n'oublions pas que cette année est particulière et que la coupure Mars/Mai a pu mettre à mal la préparation de certains.
  • 1
  • 53
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 113
84ème Flèche Wallonne(30/09/20)

dommage que alaphilippe ne la fasse pas ; il l[…]

Movistar Team 2020

Valverde ne fait pas la Flèche ? L'&eacu[…]

Dans 3 ans il finit chez Cofidis après quel[…]

Résultats Imola - Imola (258[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site