Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 82 sur 91
  • 1
  • 80
  • 81
  • 82
  • 83
  • 84
  • 91
#3201281
Le sucre sportif a écrit :
12 août 2020, 14:09
Quef a écrit :
12 août 2020, 14:06
Cette théorie ne fonctionne pas quand il n'y a plus d'équipier dévoué.
Quand Remco se détache d'un groupe de favoris, la seule chance de gagner est de prendre sa roue et essayer de survivre. Un autre choix, qui sera sans doute utilisé, est de faire une croix sur la victoire, et jouer tactique pour un podium.
Ou alors de s'entendre entre cadors. Mais c'est pas très réaliste pour l'instant :reflexion:
Lorsque Majka, Yates et Fuglsang se sont isolés devant sur le Tour de Pologne, alors qu'Evenepoel était parti depuis un moment, ils ne se sont pas regardés, et ils ont quand même continué à perdre du temps sur lui
:rip:
#3201293
AlbatorConterdo a écrit :
12 août 2020, 14:16
Le sucre sportif a écrit :
12 août 2020, 14:09


Ou alors de s'entendre entre cadors. Mais c'est pas très réaliste pour l'instant :reflexion:
Lorsque Majka, Yates et Fuglsang se sont isolés devant sur le Tour de Pologne, alors qu'Evenepoel était parti depuis un moment, ils ne se sont pas regardés, et ils ont quand même continué à perdre du temps sur lui
:rip:
Est-on sûr qu'ils se sont vraiment employés à fond où ont-ils fait le minimum pour garder de la cohésion dans la poursuite tout en en gardant pour le final ? Il est possible qu'ils aient misé sur une baisse de régime d'Evenepoel dans le final pour ne pas changer de tactique.

Mais avec le temps, on verra peut-être un changement de mentalité et d'entraînement axé plus sur l'endurance que sur le punch : c'est 5 dernières années, il fallait être punchy pour faire la différence, les courses se jouant de plus en plus près de la ligne. Mais avec Remco, c'est celui qui est le meilleur sur les 50 derniers km (et non plus les 5 voire le tout dernier km) qui l'emporte. En cela je suis optimiste pour la suite, si les concurrents de Remco prennent la mesure du phénomène et de ce qu'il implique. On pourrait alors voir des scénarios flandriens à toutes les courses :love:

Bien sûr, il faudra que Remco se teste face au train Jumbineos pour voir si la tactique de tout miser sur le final, ou de partir de loin et actuellement la meilleure. Mais j'imagine que la Deceunink est assez forte pour bien durcir pour faire sauter les équipiers des leaders avant la dernière heure de course, et mettre Remco sur orbite. Cela implique des étapes avec un milieu de parcours exigent (dénivellé ou bordures).

Après je partage ton enthousiasme Albator : voir un dernier étage d'une fusée partir au dernier km ou aux 50 km, ça revient au même s'il n'y a pas de suspense. Mais à 50 bornes du but, il y a tout de même plus de possibilité de voirs différents profils/tactiques se jouer la gagne :super:
#3201294
Le sucre sportif a écrit :
12 août 2020, 14:09
Quef a écrit :
12 août 2020, 14:06
Cette théorie ne fonctionne pas quand il n'y a plus d'équipier dévoué.
Quand Remco se détache d'un groupe de favoris, la seule chance de gagner est de prendre sa roue et essayer de survivre. Un autre choix, qui sera sans doute utilisé, est de faire une croix sur la victoire, et jouer tactique pour un podium.
Ou alors de s'entendre entre cadors. Mais c'est pas très réaliste pour l'instant :reflexion:
Clairement, j'ai remarqué plusieurs fois la même erreur, qui était de faire rouler les lieutenants derrière. C'est pas suffisant et ça lui permet de faire le trou. L'exemple le plus criant est sa victoire à San Sebastian. Pour le moment, à part de voir les vrais cadors se relayer directement, je ne vois pas d'issue si il a de bonnes jambes.

Sinon, pour en revenir aux oreillettes et aux srm. J'ai récemment passé un test à l'effort où il m'ont calculé précisément ma zone de seuil (cette zone très précise où on peut rester pendant 20/60 minutes juste à la limite du rouge) et c'est fou. Je ne bats pas mes gros RP dans les segments Strava avec ça, mais ça me permet de grimper une succession de côtes à un rythme de dingue sans jamais me griller. Mes récents compagnons de sortie peuvent en témoigner, j'ai vraiment l'impression d'avoir découvert un cheat-code. (Bon, par contre depuis je dois un peu ressembler à Froome braqué sur son écran en permanence :green: )
Il y a clairement là une interdiction qui pourrait un peu atténuer l'ennui des courses, parce que cette zone n'est pas très large et on peut vite en sortir. Hors, dès qu'on en sort, c'est très compliqué d'y revenir avec les mêmes effet. Et p-ê même que ça pourrait pas mal embêter Remco qui explique souvent après ses victoires qu'il reste dans sa zone sans se griller
#3201309
Encore 3-4 biffles du niveau de ce qu'il s'est passé en Pologne et le peloton se résignera vite, un peu comme lors du TdF 2014 lorsque Nibali, déja largement en tête, accélérait en montagne sans que les outsiders ne réagissent.
Les autres coureurs le laisseront seul sur sa planète.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3201671
@johanmusee
Pour terminer avec ce HS
Pele avait recu une offre en or de la Juve en 61.
Mais son idole Didi venait de fracasser a Madrid.
Et prefera rester au bresil. Il y avait un certain Omar Sivori a Turín ....
PS : Vava, autre grande star bresilienne et double Champion du monde 58 et 62 (10 match CDM et 9 buts) .
Il joua de 58 a 61 al Atlético Madrid. Bon joueur sans plus.

Ces deux la ont du lui dire que en Europe ...
Dernière édition par GATO le 12 août 2020, 22:45, édité 7 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Gambrinus
#3201674
AlbatorConterdo a écrit :
12 août 2020, 14:55
Encore 3-4 biffles du niveau de ce qu'il s'est passé en Pologne et le peloton se résignera vite, un peu comme lors du TdF 2014 lorsque Nibali, déja largement en tête, accélérait en montagne sans que les outsiders ne réagissent.
Les autres coureurs le laisseront seul sur sa planète.
Pas de conclusion hâtive :
La Jumbo Visma n'avait envoyé que l'équipe D en Pologne :elephant:
#3201704
GATO a écrit :
12 août 2020, 21:34
@johanmusee
Pour terminer avec ce HS
Pele avait recu une offre en or de la Juve en 61.
Mais son idole Didi venait de fracasser a Madrid.
Et prefera rester au bresil. Il y avait un certain Omar Sivori a Turín ....
PS : Vava, autre grande star bresilienne et double Champion du monde 58 et 62 (10 match CDM et 9 buts) .
Il joua de 58 a 61 al Atlético Madrid. Bon joueur sans plus.

Ces deux la ont du lui dire que en Europe ...
En tout cas, quand Santos jouait en Europe, ils gagnaient plus de matchs qu'ils n'en perdaient...
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3201711
@el pistolero
C etait soit en fin de saison ou la reprise en Europe
Et au contraire de ce que tú dis Santos avait une grande equipe avec Pepe zito coutinho Jair Dorval etc.
en 1959 gros match pele contre alfredo
Real Madrid santos 5-3
Mais aussi
Inter Milan santos 3-2
valencia santos 4-4
En 1960
Español Barcelona - santos 2-2
Barcelona fc- santos 4-3 (4-0 a la mi-temps).
Le grand barca de Kubala :love: et Suarez
J arrete la car je parle grande epoque foot español 55-60.
Sans parler que pour les europeens c etaient match amicaux souvent joueurs reservistes et pour les bresiliens le prestige de leur football.

Pele etait un joueur assez irregulier qui disparaissait des matchs. Et en Europe tu dois etre a 100 %
Tres publicite comme les Messi et Ronaldo
11 balón d Or entre les deux :pt1cable:
Dernière édition par GATO le 12 août 2020, 23:58, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3201712
Faudrait peut etre en parler ou cela correspond
Forum Foot
Quand on parle de ces trois mondial ...
Il joue seulement deux match en 58 et Face a qui ...
En 62 est blesse en 66 ... Et oui en 70. ok
Mais avec quelle equipe :love:
Et angleterre- allemagne-italie se tuent entre elles
:wink:
Pour rappel post precedentes j ai dí que pele en attaque savait tout faire :love:
Le plus spectaculaire et doue certainement.
Mais irregulier et defensivamente zero
En Europe :reflexion:
Perso pour mon equipe j achete et choisi l Argentin.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3201739
El_Pistolero_07 a écrit :
12 août 2020, 22:55
GATO a écrit :
12 août 2020, 21:34
@johanmusee
Pour terminer avec ce HS
Pele avait recu une offre en or de la Juve en 61.
Mais son idole Didi venait de fracasser a Madrid.
Et prefera rester au bresil. Il y avait un certain Omar Sivori a Turín ....
PS : Vava, autre grande star bresilienne et double Champion du monde 58 et 62 (10 match CDM et 9 buts) .
Il joua de 58 a 61 al Atlético Madrid. Bon joueur sans plus.

Ces deux la ont du lui dire que en Europe ...
En tout cas, quand Santos jouait en Europe, ils gagnaient plus de matchs qu'ils n'en perdaient...
Je Viens de regarder car j avais souvenir d un barca santos de ma jeunesse
En plus des defaites du santos voir plus haut.
Santos et pele viendront en Espagne encore en
1963 Barca santos 2-0
1967 Español santos. 4-1
1969 Atleti santos 1-3
1974 Español santos 2-0
Et ce match que je me souvenais avoir vu
Barca de Cruijff santos 4-1
#3203846
J'ai eu peur pour Evenepoel, mais il s'en sort le mieux possible. Sa saison semble être finie, mais il n'a rien de grave (du moins jusqu'à preuve du contraire), et il va pouvoir reprendre le vélo la saison prochaine.
Par contre, on a vu aujourd'hui un point de faible chez lui : les descentes. Le souci, c'est qu'après ce type de chute, il peut avoir peur et donc se freiner.
Avatar de l’utilisateur
Par DanielH
#3203849
"Il est retombé sur ses pieds après sa chute sur le mur de pierre. L'impact sur son bassin était lourd. Remco a subi une fracture à l'endroit où la tête de sa hanche entre dans le bassin. Il y a aussi des dommages à ses poumons".

"Nous sommes particulièrement heureux que Remco soit encore en vie", poursuit M. Lefevere. "Il parle normalement et il voulait aussi dire quelque chose à ses coéquipiers. Qu'est-ce que cela signifie pour le reste de sa saison ? J'ai bien peur qu'il doive regarder beaucoup la télévision cet automne, mais il peut toujours regarder. C'est le plus important. Nous le garderons ici en observation. Ensuite, nous devons voir si et quand nous l'emmènerons en Belgique par avion. S'il s'agit d'une opération, nous préférons l'envoyer par avion en Belgique. Si nous pouvons le décider nous-mêmes, bien sûr".
#3203855
DanielH a écrit :
15 août 2020, 20:19
"Il est retombé sur ses pieds après sa chute sur le mur de pierre. L'impact sur son bassin était lourd. Remco a subi une fracture à l'endroit où la tête de sa hanche entre dans le bassin. Il y a aussi des dommages à ses poumons".

"Nous sommes particulièrement heureux que Remco soit encore en vie", poursuit M. Lefevere. "Il parle normalement et il voulait aussi dire quelque chose à ses coéquipiers. Qu'est-ce que cela signifie pour le reste de sa saison ? J'ai bien peur qu'il doive regarder beaucoup la télévision cet automne, mais il peut toujours regarder. C'est le plus important. Nous le garderons ici en observation. Ensuite, nous devons voir si et quand nous l'emmènerons en Belgique par avion. S'il s'agit d'une opération, nous préférons l'envoyer par avion en Belgique. Si nous pouvons le décider nous-mêmes, bien sûr".
donc c'est la tête du fémur qui s'est engrainée dans le bassin, pas une fracture du col du fémur puisqu'au dessus on parle d'une fracture pelvienne
après on sait pas si la tête du fémur ne s'est pas abîmée...
bien sûr saison terminée
maintenant faut voir s'il n'aura pas des séquelles à vie (pour atteindre son niveau max et pour ses "vieux" jours)

vu la hauteur (8 mètres à la louche), il s'en sort pas si mal. à ces hauteurs le risque de mort apparaît
le pire est évité, ça aurait pu être plus grave mais il fait une croix sur la fin de saison et sur une saison possiblement record. Aussi sa carrière ne sera peut être pas aussi phénoménale
#3203862
Quelle après-midi horrible. Dans l'instant j'ai pensé à Lambrecht, à Monseré aussi, bcp. J'étais glacé, en vacances sur le même fauteuil que l'an dernier lorsque les nouvelles s'empiraient pour Lambrecht. Je crois que je vais tenter de ne plus regarder une course à cet endroit. Maintenant, je pense bcp à Merckx et à sa chute de Blois.
Je pense qu'il ne faut pas spéculer, ne se contenter que des conclusions de la médecine. Et se concentrer sur le soulagement de le savoir en vie. Sur la télé belge, il paraît que Rodrigo cachait mal ses larmes. Quelques secondes avant, on voyait ce gamin fumer la pipe dans des pourcentages affreux. Je sentais à ce moment une probabilité telle de sa victoire, qu'elle me tendait comme rarement. Ce sport peut être dur et cruel. Il en sera peut-être d'autant plus splendide l'an prochain. C'est ce qui fait son romantisme, qui m'attire personnellement beaucoup.
Mais là, je ne sais pas si je veux encore vivre ça. Une demi-finale de Coupe du Monde de foot perdue, pour un petit pays comme le nôtre, ça frustre. Mais que ça paraît futile vis-à-vis d'instants comme aujourd'hui. Sensation de passer du tout au pire des néants, en quelques secondes. Il y a une semaine, je souhaitais à tout supporter suiveur de vélo de vivre une journée comme je venais d'en passer. Celle d'aujourd'hui, je ne la souhaiterais pas à mon pire ennemis
  • 1
  • 80
  • 81
  • 82
  • 83
  • 84
  • 91
LE MME IRMA DU FORUM SAISON 5

Vous devez trouver le 37ème de la Flè[…]

matchs entre coureurs

fleche wallone 3 HIRSCHI Marc 2 VANENDERT Jelle 6[…]

la cagnotte 2020

Flèche Wallonne : 200 points

Fracture de la colonne vertébrale pour Ni[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site