Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 14 sur 27
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 27
#3124662
Amady21 a écrit :
24 févr. 2020, 23:06
piratapantani a écrit :
24 févr. 2020, 22:03


Moi qui metrise l arabe je trouve ca bien plus rigolo que vous! En gros il ne dit presque rien! C est un commentateur de foot reconvertit en cyclisme :pt1cable: :winner:
il disait souvent " Djamila" ( nom d'une ancienne connaissance.....) je me demande ce que ça doit signifier
Djamila= belle
Par biquet
#3124666
Réaction de Quentin Jauregui: " C de pire en pire, ça devient de la Moto GP, sur les bosses comme sur le plat..Il n'y a plus de courses de préparation."

C'est une rengaine qu'on entendait déjà les saisons précédentes, et on a l'impression que certains coureurs "victimes" hier (qui se retrouvaient tout à coup ringardisés, quoi) deviennent "bourreaux" aujourd'hui. :spamafote: Faut que l'UCI regarde les choses en face, car à ce rythme, on va finir par battre tous les records des années 90. Et il aurait l'air malin, Lappartient. Bientôt le Mur de Huy sous les 2'30" ?? Ceci dit, quand je vois la vitesse à laquelle les Fondeurs montent désormais l'Alpe Cermis, par rapport à il y a 12 ou 13 ans, je me dis que ce doit être un phénomène qui dépasse trés largement le cyclisme. :reflexion:
Par biquet
#3124711
Plus haut, je faisais la comparaison entre le cyclisme et le Fond, pour constater que ça allait toujours plus vite. Les chiffres de l'Alpe Cermis sont parlants:

2008: Sommerfeldt 17'44
2009: DiCenta 18'16
..
2015: Manificat 15'52 (dans des conditions de glisse parfaites)
..
2020: Krueger 15'10 (nouveau record)

La progression des perfs est énorme, et pourtant, 2008-2009, c'était l'époque ou les Dementiev, Sidko et Shiriaev étaient convaincus de dopage à l'EPO. En Biathlon, je suis sûr que c'est pareil. Dans ces sports, si tu ne prends pas le train du progrès, en marche, tu es largué. Une ancienne Biathlète racontait qu'avec les mêmes données de puissance qu'en 2009-2010, époque ou elle jouait avec les meilleures, elle se retrouvait totalement larguée 5 ou 6 ans plus tard et avait du mal à faire des top 30.

Pourquoi le sport de compétition ne semble jamais s'arrêter de progresser, that is the question. Je pense que de multiples facteurs doivent entrer en jeu. C'est impressionnant, tout ça, et parfois spectaculaire, mais ça fout un peu les chocottes. :neutral:
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3124733
biquet a écrit :
25 févr. 2020, 17:28
Réaction de Quentin Jauregui: " C de pire en pire, ça devient de la Moto GP, sur les bosses comme sur le plat..Il n'y a plus de courses de préparation."

C'est une rengaine qu'on entendait déjà les saisons précédentes, et on a l'impression que certains coureurs "victimes" hier (qui se retrouvaient tout à coup ringardisés, quoi) deviennent "bourreaux" aujourd'hui. :spamafote: Faut que l'UCI regarde les choses en face, car à ce rythme, on va finir par battre tous les records des années 90. Et il aurait l'air malin, Lappartient. Bientôt le Mur de Huy sous les 2'30" ?? Ceci dit, quand je vois la vitesse à laquelle les Fondeurs montent désormais l'Alpe Cermis, par rapport à il y a 12 ou 13 ans, je me dis que ce doit être un phénomène qui dépasse trés largement le cyclisme. :reflexion:
Quel coureur victime serait devenu un bourreau ? :scratch:

Faudrait lister ceux qui se plaignent :genance:
#3124736
C'est normal que les perfs progressent même en éludant le paramètre d'adjuvance médicale.
Si je prends un sport où l'impact de la technologie est totalement marginal sur la performance : la course à pied (enfin jusqu'à très récemment avec la nouvelle génération de godasses).
Bikila remportait le marathon de Tokyo en 1960 à Rome avec le record du monde en 2 h 15 min.
Brigid Kosgei (femme) avec ses 2 h 14 fait mieux que lui en 2019 .
En 2019, il y a eu 716 athlètes qui auraient battu le premier record du monde de Bikila !

Je lisais cette semaine un article sur la préparation de l'équipe US de patinage de vitesse pour les JO de Lillehammer en 94.
C'était vraiment la première fois que les patineurs US avaient un plan d'entrainement réfléchi pour l'entrainement en force et en résistance (musculation) avec une périodisation intelligente. C'était assez novateur pour l'époque.
A présent, tout le monde fait ça que ce soit chez les élites ou même dans les équipes de jeunes en club.

Il y a une transmission de génération en génération du savoir-faire en matière d'entrainement/nutrition.
Les coachs connaissent les programmes qui marchent sur les athlètes et un jeune qui arrive en équipe nationale en tire tout de suite profit.

Si on revient au vélo, tout ce qui a été mis en place pour Pinot depuis dix ans pour le propulser au très haut niveau chez FDJ va tout de suite profiter au nouvel arrivant, Gaudu a cette chance d'ailleurs et un Balmer prochainement l'aura. D'ici là, par exemple, la GFDJ aura davantage peaufiné son protocole pour les stages en altitude et on tâtonnera surement moins la première fois qu'on ira envoyer un Balmer en altitude que la première fois avec Pinot.
#3124748
On revoit un peu la même hiérarchie qu'en début de saison dernière.

Sur Tirreno, Yates volait avec Fuglsang et Roglic. Les mecs étaient sur une autre planète.

Yates refait un peu la même chose.

Par contre, pourquoi a-t-il explosé sur le Tour ? :reflexion: Avec ses jambes du début de saison, il devait y jouer un top 5, comme Buchmann. Il a déjà terminé 4ème du Tour (en 2016).
#3124808
Bradounet_ a écrit :
25 févr. 2020, 20:34
C'est normal que les perfs progressent même en éludant le paramètre d'adjuvance médicale.
Si je prends un sport où l'impact de la technologie est totalement marginal sur la performance : la course à pied (enfin jusqu'à très récemment avec la nouvelle génération de godasses).
Bikila remportait le marathon de Tokyo en 1960 à Rome avec le record du monde en 2 h 15 min.
Brigid Kosgei (femme) avec ses 2 h 14 fait mieux que lui en 2019 .
En 2019, il y a eu 716 athlètes qui auraient battu le premier record du monde de Bikila !

Je lisais cette semaine un article sur la préparation de l'équipe US de patinage de vitesse pour les JO de Lillehammer en 94.
C'était vraiment la première fois que les patineurs US avaient un plan d'entrainement réfléchi pour l'entrainement en force et en résistance (musculation) avec une périodisation intelligente. C'était assez novateur pour l'époque.
A présent, tout le monde fait ça que ce soit chez les élites ou même dans les équipes de jeunes en club.

Il y a une transmission de génération en génération du savoir-faire en matière d'entrainement/nutrition.
Les coachs connaissent les programmes qui marchent sur les athlètes et un jeune qui arrive en équipe nationale en tire tout de suite profit.

Si on revient au vélo, tout ce qui a été mis en place pour Pinot depuis dix ans pour le propulser au très haut niveau chez FDJ va tout de suite profiter au nouvel arrivant, Gaudu a cette chance d'ailleurs et un Balmer prochainement l'aura. D'ici là, par exemple, la GFDJ aura davantage peaufiné son protocole pour les stages en altitude et on tâtonnera surement moins la première fois qu'on ira envoyer un Balmer en altitude que la première fois avec Pinot.
Les méthodes d'entrainement évoluent. Les entraineurs ont accès à davantage d'outils. Actuellement chez les pros, l'entrainement au watt est banal, il y a 20-30 c'était le cardio. Ces outils sont banalisés même chez les amateurs et les juniors donc tout néo-pro est déjà quasi-formé. La professionnalisation des athlètes aussi est accrue, tu n'as personne qui se pointe à son stage de janvier en surpoids complet comme le faisait Ullrich. Ne pas avoir 10-15 kg en trop mais entre 2 et 5 permet de travailler mieux, de rouler plus vite plus tôt et fine d'être plus facilement compétitif.
Et bien sûr à au niveau, les effets d'expérience jouent. Evenepoel il bénéficie de meilleures conditions d'entrainement qu'un Pinot 10 ans avant car les connaissances de l'époque Pinot ont été testées, validées et améliorées.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3124859
Bradounet_ a écrit :
25 févr. 2020, 16:30
Yates a sans doute fait de Tirreno un de ses objectifs majeurs de sa saison vu comment il est passé tout près de l'emporter l'an passé. Il a remis les bouchées doubles à l'entrainement pour arriver encore plus fit sur Tirreno.
On va donc se retrouver avec à nouveau Fuglsang et Adam Yates (plus Evenepoel) pour jouer la victoire sur Tirreno.
Voire Nibali qui a peut-être bien préparé son pic de forme comme il en a le secret. Ça ne change pas vraiment de l'an passé pour l'instant.
Il nous manque plus que de voir à l'oeuvre Roglic qui lui débute directement sur Paris-Nice et qui d'ailleurs a un programme de courses très light pour arriver bien frais sur le TdF et ne pas refaire l'erreur de l'an passé au départ du Giro.
+ Rosa :glasses:
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3124862
MannyManolo a écrit :
25 févr. 2020, 17:50
art93 a écrit :
25 févr. 2020, 16:59
Ce qu'a fait Yates me semble bien au dessus des performances de Fuglsang et de Quintana
28"12 au Chalet Reynard en battant le record de Pantani à base de 6.8 W/kg, jamais de la vie Yates fera ça.
Les 6,8w/kg sont sortis du chapeau de Vayer (autant dire : de nulle part). Les chiffres plus crédibles avancés, c'est plutôt 6,4 / 6,5w/kg, ce qui n'en fait pas moins une performance majeure (encore plus spécialement pour un mois de Février).

Edit : Maintenant, en effet, pas d'accord pour dire que la perf de Yates est d'un autre niveau que celle de Quintana au Ventoux. Pour Fuglsang, à ma connaissance et sur 2020, on ne l'a pas encore vu sortir une perf du genre sur un effort de ~30' ?
Par biquet
#3124888
On3 a écrit :
26 févr. 2020, 09:03
MannyManolo a écrit :
25 févr. 2020, 17:50


28"12 au Chalet Reynard en battant le record de Pantani à base de 6.8 W/kg, jamais de la vie Yates fera ça.
Les 6,8w/kg sont sortis du chapeau de Vayer (autant dire : de nulle part). Les chiffres plus crédibles avancés, c'est plutôt 6,4 / 6,5w/kg, ce qui n'en fait pas moins une performance majeure (encore plus spécialement pour un mois de Février).

Edit : Maintenant, en effet, pas d'accord pour dire que la perf de Yates est d'un autre niveau que celle de Quintana au Ventoux. Pour Fuglsang, à ma connaissance et sur 2020, on ne l'a pas encore vu sortir une perf du genre sur un effort de ~30' ?

A propos de Quintana, c moi ou il me parait très affuté, voire presque maigre ? :scratch: A relativiser par rapport aux brindilles de la route voire même avec le Valverde pré-Tour de France 2019, mais j'ai vraiment l'impression qu'il s'est asséché.
#3124892
Les 2 courageux du jour :
William Clarke (34 ans, Trek Segafredo :australia: )
Coureur expérimenté, Wiliiam Clarke en est à sa 10ème année chez les pros, sa seconde chez Trek. Il est connu pour avoir de nombreuses victoires sur l'Asia Tour lorsqu'il était à la Drapac en 2016, ce qui a relancé sa carrière en le faisant signer à la Cannondale. Il a aussi réalisé une belle victoire en baroudeur à Stirling lors du Tour Down Under 2012 qui l'avait révélé au début de sa carrière :super: Depuis il joue les coéquipiers et tente parfois sa chance, comme l'an passé où il s'était échappé deux fois sur ce même UAE Tour. Il a ensuite fait parti de la première échappée du Giro.

Veljko Stonic
(21 ans, Vini Zabù, SER)
Troisième échappée en quatre étapes pour le jeune coureur Serbe qui est à la lutte avec Caleb Ewan pour le maillot de meilleur sprinteur (29 pts pour lui contre 36 pts pour Stojnic). En plus de repasser devant son coéquipier Tortomasi au classement des baroudeurs 2020, va-t-il s'emparer du maillot distinctif ce midi ? :popcorn:

Mon prono:
3 étoiles : Will Clarke
2 étoiles : Veljko Stojnic
1 étoile : le peloton

Ewan ne trouve pas l'ouverture au sprint et perd son maillot de leader du classement par points :popcorn:
Par biquet
#3124897
Toujours à propos de chiffres (après j'arrête, promis :genance: ), Yates a battu de 15" l'ancien record de la montée, détenu jusque-là par le duo Valverde-Lopez (après Sormano par Pinot-Nibali 2018, Pèguère par Landa 2019 et Willunga Hill par Porte en janvier, voilà un autre record qui tombe). Et David Gaudu est monté prés d'1' moins vite (56" exactement) que l'an dernier, ce qui est beaucoup sur une montée de 25-26'. Le jeune français est dans une forme moins avancée que l'an dernier à la même période, mais c'est peut-être calculé. J'espère qu'il sera au top sur les Ardennaises.
#3124899
Toujours à propos des échappées (parce que le vélo ce ne sont pas que des chiffres, ce sont des hommes qui affrontent le vent et les tempête de sable au milieu du désert et ça la technologie ne nous l'enlèvera pas !) Stojnic vient de remporter le premier sprint intermédiaire. Il est donc passé en tête du classement par points 37 pts vs 36 pour Ewan :banana: et il reste encore un sprint intermédiaire pour aller conforter son avance. Dans le peloton Ewan n'a pas fait les points :tdf:

Les deux courageux ont 2'50 d'avance à 120kms de l'arrivée :pompom:
#3124919
Buchmann n'a pas pris le départ de cette quatrième étape. Éraflures et ecchymoses, rien de sérieux selon son équipe.
Majka et Konrad ont réalisé une bonne performance hier, j'aurais bien aimé jauger le niveau d'Emu. Dommage.
Savoir s'il pouvait tenir le rythme de Pogacar.
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 27
[Rétro l'équipe 21] Tour 1997

Je m'entraîne à pécher pour Ko[…]

Je ne fais rien de spécial, je reste dans l[…]

[Retro l'équipe21] Tour 1989

Vous avez d' autres exemple de champion qui ont ga[…]

Dream Team VCN : le classicman

J'ai voté Gilbert, car réussir le 4/[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site