Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 27 sur 61
  • 1
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 61
Avatar de l’utilisateur
Par cytep33
#3081100
Avec un col de presque 7 km à 10% je leur souhaite bien du courage aux classicmen s'ils sont passe aux meilleurs grimpeurs ...
Avatar de l’utilisateur
Par Boris
#3081101
veji2 a écrit :
09 oct. 2019, 10:59
Richard a écrit :
08 oct. 2019, 19:33
Ça peut être intéressant d’avoir une deuxième semaine « soft » avec des étapes pour sprinteurs et baroudeurs, en sandwich entre une première semaine musclée et une troisième semaine +classiquement chargée en difficultés.

Curieux de voir si ça inciterait certains prétendants au titre olympique à faire deux semaines puis abandon - ce serait dommage mais logique...

Côté favoris, ça changera (un chouïa) des pics de forme ciblés sur la troisième semaine s’il faut être au top d’entrée.
Je pense qu'on aura un paquet de bons coureurs typés classicmen qui feront cela en effet et je vois bien Alaphilippe le faire.
Quand on voit comment son Tour cette année lui a tué sa fin de saison, je le vois bien effectivement coupé court au Tour l'an prochain pour préserver ses objectifs de fin de saison.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3081104
Pour Alaphilippe, la meilleure chose à faire l'année prochaine serait carrément de faire l'impasse sur le Tour et de construire tout son calendrier pour arriver au top sur 3 courses (Liège, JO, Lombardie).

Il devrait commencer sa saison plus tard et faire un mois de mars assez light pour mettre ensuite le paquet sur avril (Tour des Flandres, Pays basque, Amstel, Flèche wallone, Liège).

Ensuite grosse coupure en mai et reprise sur la Route d'Occitanie avant de participer au championnat de France (obligatoire pour pouvoir participer aux JO et au mondial) puis faire le Tour de Pologne en préparation des JO (qui se termine 15 jours avant la course sur route donc assez pratique).

Nouvelle coupure après les JO et reprise tranquille ensuite sur la Vuelta (en chasseur d'étapes uniquement) pour en sortir en bonnes conditions et pouvoir surcompenser ensuite en prévision du mondial et des classiques italiennes de fin de saison.

Ce serait son calendrier idéal pour 2020 d'après moi. Venir sur le Tour et se barrer au bout de 15 jours, je trouverai ça très moche de sa part.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3081111
cytep33 a écrit :
09 oct. 2019, 12:02
Avec un col de presque 7 km à 10% je leur souhaite bien du courage aux classicmen s'ils sont passe aux meilleurs grimpeurs ...
Alaphilippe champion olympique me semble effectivement aussi crédible qu'Alaphilippe leader de l'EDF pour Martigny 2020.

M'enfin, impossible n'est pas DQS.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3081117
On3 a écrit :
09 oct. 2019, 12:55
cytep33 a écrit :
09 oct. 2019, 12:02
Avec un col de presque 7 km à 10% je leur souhaite bien du courage aux classicmen s'ils sont passe aux meilleurs grimpeurs ...
Alaphilippe champion olympique me semble effectivement aussi crédible qu'Alaphilippe leader de l'EDF pour Martigny 2020.

M'enfin, impossible n'est pas DQS.
Euh... le col est à 40 bornes de la fin ET que je sache Alaphilippe est loin d'être ridicule sur la Planche ou le Tourmalet sur le tdf non ?...

Sérieux Alaph leader unique sur les JOs serait sans doute une erreur, mais en revanche c'est un leader naturel logique. Sur les mondiaux c'est moins évident car ils seront bien plus durs et là des purs grimpeurs peuvent être plus légitimes.
Par Richard
#3081295
marooned a écrit :
09 oct. 2019, 12:27
Pour Alaphilippe, la meilleure chose à faire l'année prochaine serait carrément de faire l'impasse sur le Tour et de construire tout son calendrier pour arriver au top sur 3 courses (Liège, JO, Lombardie).

Il devrait commencer sa saison plus tard et faire un mois de mars assez light pour mettre ensuite le paquet sur avril (Tour des Flandres, Pays basque, Amstel, Flèche wallone, Liège).

Ensuite grosse coupure en mai et reprise sur la Route d'Occitanie avant de participer au championnat de France (obligatoire pour pouvoir participer aux JO et au mondial) puis faire le Tour de Pologne en préparation des JO (qui se termine 15 jours avant la course sur route donc assez pratique).

Nouvelle coupure après les JO et reprise tranquille ensuite sur la Vuelta (en chasseur d'étapes uniquement) pour en sortir en bonnes conditions et pouvoir surcompenser ensuite en prévision du mondial et des classiques italiennes de fin de saison.

Ce serait son calendrier idéal pour 2020 d'après moi. Venir sur le Tour et se barrer au bout de 15 jours, je trouverai ça très moche de sa part.
D'accord en théorie mais en pratique il aura beaucoup de mal à rater le Tour, vu le retentissement du dernier. Il peut aussi faire le Tour sans courir tous les lièvres, notamment faire une croix sur les maillots distinctifs pour se concentrer sur quelques étapes et faire le reste en-dedans - et ainsi, abandon précoce (moche) ou pas, avoir la caisse et le rythme pour les JO sans être lessivé.
Il devrait y être leader, ou au pire co-leader, les coureurs qui ont fait le général du Tour jusqu'au bout ne seront a priori pas favoris, ça arrive trop vite après le Tour pour eux.
Par DDay
#3081296
Richard a écrit :
09 oct. 2019, 17:53
marooned a écrit :
09 oct. 2019, 12:27
Pour Alaphilippe, la meilleure chose à faire l'année prochaine serait carrément de faire l'impasse sur le Tour et de construire tout son calendrier pour arriver au top sur 3 courses (Liège, JO, Lombardie).

Il devrait commencer sa saison plus tard et faire un mois de mars assez light pour mettre ensuite le paquet sur avril (Tour des Flandres, Pays basque, Amstel, Flèche wallone, Liège).

Ensuite grosse coupure en mai et reprise sur la Route d'Occitanie avant de participer au championnat de France (obligatoire pour pouvoir participer aux JO et au mondial) puis faire le Tour de Pologne en préparation des JO (qui se termine 15 jours avant la course sur route donc assez pratique).

Nouvelle coupure après les JO et reprise tranquille ensuite sur la Vuelta (en chasseur d'étapes uniquement) pour en sortir en bonnes conditions et pouvoir surcompenser ensuite en prévision du mondial et des classiques italiennes de fin de saison.

Ce serait son calendrier idéal pour 2020 d'après moi. Venir sur le Tour et se barrer au bout de 15 jours, je trouverai ça très moche de sa part.
D'accord en théorie mais en pratique il aura beaucoup de mal à rater le Tour, vu le retentissement du dernier. Il peut aussi faire le Tour sans courir tous les lièvres, notamment faire une croix sur les maillots distinctifs pour se concentrer sur quelques étapes et faire le reste en-dedans - et ainsi, abandon précoce (moche) ou pas, avoir la caisse et le rythme pour les JO sans être lessivé.
Il devrait y être leader, ou au pire co-leader, les coureurs qui ont fait le général du Tour jusqu'au bout ne seront a priori pas favoris, ça arrive trop vite après le Tour pour eux.
Les JO c'est que dalle dans un palmarès cycliste, le Tour c'est autre chose !
zapper le Tour pour les JO c'est un non-sens ...
Par -Vélomen-
#3081315
Je suis d'accord avec DDAY.

Le Tour est bien plus fort que les JO de vélo. L'épreuve cycliste n'est clairement pas l'épreuve phare des JO et même plutôt une épreuve "annexe", elle n'a pas l'aura et l'importance des JO en athlée, en judo, etc...

Zapper le Tour pour faire les JO, c'est un non sens pour moi. En plus c'est une course d'un jour assez aléatoire mine de rien, dans un pays où les conditions météo risquent d'être bof bof pour faire du vélo, avec des équipes réduites etc...

D'ailleurs Dumoulin vise le Tour et les JO mais ne compte certainement pas zapper le Tour, qui sera sa priorité.

Personnellement, je préfèrerai gagner le Mondial en Suisse et porter le maillot irisé une année que devenir champion Olympique. Vous vous souvenez du champion Olympique 2016 ? Et 2012 ? Moi, non.

Par ailleurs, je pense qu'un Alaphilippe qui ne prendrait pas le maillot jaune et ferait un Tour du même acabit qu'en 2018 a toutes ses chances de briller aux JO juste après le Tour, (comme il l'a fait sur la Clasica).
Avatar de l’utilisateur
Par allezlasse
#3081325
Peu importe si tu te souviens ou pas du champion olympique : l'important ce n'est pas ce que le public en retient ici, mais ce que le sportif désire.

Or pour un sportif, les JO, c'est souvent au-dessus de n'importe quoi d'autre.

Alaphilippe peut courir le Tour tous les ans. Il n'y vise pas la gagne l'an prochain à ce que je sache, donc en gros, il y vise le maillot à pois, des étapes, un bon CG. Dis grossièrement : il vise ça tous les ans.

En revanche, pouvoir devenir champion olympique, ça se présente au mieux tous les 4 ans, et même généralement une seule fois selon la condition du moment / le parcours etc.

Donc d'un côté t'as potentiellement la chance d'une vie d'accéder à un rêve absolu, de l'autre la possibilité de faire un truc énorme certes mais que t'as déjà fait 2 fois et que tu vas pouvoir refaire 6 ou 7 fois encore, sauf catastrophe.

Comment vous dire :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3081326
-Vélomen- a écrit :
09 oct. 2019, 18:42
Je suis d'accord avec DDAY.

Le Tour est bien plus fort que les JO de vélo. L'épreuve cycliste n'est clairement pas l'épreuve phare des JO et même plutôt une épreuve "annexe", elle n'a pas l'aura et l'importance des JO en athlée, en judo, etc...

Zapper le Tour pour faire les JO, c'est un non sens pour moi. En plus c'est une course d'un jour assez aléatoire mine de rien, dans un pays où les conditions météo risquent d'être bof bof pour faire du vélo, avec des équipes réduites etc...

D'ailleurs Dumoulin vise le Tour et les JO mais ne compte certainement pas zapper le Tour, qui sera sa priorité.

Personnellement, je préfèrerai gagner le Mondial en Suisse et porter le maillot irisé une année que devenir champion Olympique. Vous vous souvenez du champion Olympique 2016 ? Et 2012 ? Moi, non.

Par ailleurs, je pense qu'un Alaphilippe qui ne prendrait pas le maillot jaune et ferait un Tour du même acabit qu'en 2018 a toutes ses chances de briller aux JO juste après le Tour, (comme il l'a fait sur la Clasica).
2012 Vino et 2016 GVA. :elephant:
Par Richard
#3081340
DDay a écrit :
09 oct. 2019, 17:57
Les JO c'est que dalle dans un palmarès cycliste, le Tour c'est autre chose !
zapper le Tour pour les JO c'est un non-sens ...
Bien sûr dans l'absolu, mais ça dépend pour qui, ça n'a pas de sens de comparer les deux de façon abstraite comme si chaque coureur avait autant ses chances aux deux pour la gagne : les Froome, Bernal, Pinot &co ne vont jamais sacrifier le Tour pour les JO évidemment... Pour Alaphilippe c'est bien plus plausible déjà, pour les raisons qu'a données allezlasse :super: et qui n'empiètent pas forcément sur ses objectifs au Tour s'il le fait d'ailleurs. Il n'est pas impossible qu'Alaph et d'autres coureurs de son genre zappent les derniers jours d'un Tour très montagneux où ils n'ont plus grand-chose à jouer, pour être au top à Tokyo, ce qui est une autre paire de manches que l'enchaînement avec San Sebastian - déjà réussi mais là il y a le décalage horaire, le climat, le parcours plus dur... qui compliquent la tâche.

@Vélomen à ma connaissance aucun coureur n'a prévu de zapper le Tour POUR viser les JO. Ça entrera tout au plus en ligne de compte dans les programmations de coureurs comme Nibali, Bardet, etc. mais pour des raisons différentes d'une "fièvre olympique" = plutôt comme un objectif rendu possible seulement par le fait qu'ils ne viseront (peut-être) pas le général du Tour. Personne ne te contredira sinon, je pense que n'importe quel coureur, à choisir, préfère être champion du monde plutôt que champion olympique évidemment.

Quoi qu'il en soit, pour raccrocher au sujet = la physionomie du Tour 2020, on peut supposer que la présence des JO dans la foulée devrait avoir une influence négligeable (voire nulle) sur le Tour, en particulier niveau plateau. Au pire quelques défections possibles en dernière semaine, le parcours jouera (en partie) et c'est d'ailleurs sur ces quelques jours finaux que portent les dernières grandes incertitudes j'ai l'impression.
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#3081341
Je souviens de tous les champions olympiques depuis que je suis môme et que je suis le cyclisme.
Depuis Soukho à Moscou en passant par O. Ludwig à Séoul, le regretté F. Casartelli :rip: à Barcelone, P. Richard à Atlanta jusqu'au titre de Casque d'or à Rio.

On avait déjà eu ce débat mais pour moi un titre olympique a bien plus de valeur qu'un tour de France.
Avatar de l’utilisateur
Par loloherrera
#3081343
Les JO, c'est devenu très tendance depuis 92 et la dream team.
C'est un peu un tournant, on a accepté "officiellement" les pros à participer. Du coup, le cyclisme, le tennis et d'autres s'y sont mis. Et c'est entrain d'entrer dans l'imaginaire des coureurs.
D'un point de vu suiveur, clair que le championnat du monde restera toujours au-dessus.
Faudrait faire un sondage parmi les coureurs, genre vous préférez un titre olympique ou un Monument ? Si c'est la médaille d'or qui l'emporte, c'est que tout fout le camp.(je pourrais mettre un :elephant: , mais c'est ce que je pense).
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#3081348
C'est surtout que je suivais les pays de l'est, RDA, URSS, Pologne et Tchécoslovaquie, et les J.O.,les mondiaux étaient l'occasion de les voir en dehors du tour de l'avenir.
Mon amour immodérée des CLME vient d'ailleurs là car voir se battre les allemands de l'est, les soviétiques et les polonais était énorme.
  • 1
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 61
Challenge 2020 - startlists

- Race Torquay : RAIM / MC CARTHY / VAN BAARLE / H[…]

ray DEVENYNS Dries CPTmatros: CHEVRIER Clém[…]

Dopage 2020

Tu es libre d'avoir ton opinion biquet mais, &agra[…]

salut a tous :hello: je viens de lire sur le[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site