Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 93 sur 113
  • 1
  • 91
  • 92
  • 93
  • 94
  • 95
  • 113
Par Richard
#3010218
-Vélomen- a écrit :
21 mai 2019, 18:12
Démare, il n'a pas besoin de plus de 3 équipiers.

Souvent, les autres ne servent que pour rouler sur les échappés ou pour rouler trop loin de l'arrivée.

Lors des 5 derniers km, c"est surtout soit Le Gac, soit Konovalovas (très fort aujourd'hui) puis le duo Sinkeldam / Guarnieri qui font le job.
Sauf que la vraie vie c’est pas le tableau noir et qu’une étape c’est pas que l’emballage final

Il faut des coéquipiers qui ramènent des bidons, des vestes, le remontent dans le peloton même tôt dans l’étape, après un ennui mécanique, une pause technique, pour les bordures, pour pouvoir assurer quand l’un ou l’autre est mal en point, diminué, mauvaise journée...

La victoire de Nono valide pleinement le choix de l’équipe d’emmener une équipe complète à son service (sauf Madouas).
Par -Vélomen-
#3010235
Richard a écrit :
21 mai 2019, 18:33
-Vélomen- a écrit :
21 mai 2019, 18:12
Démare, il n'a pas besoin de plus de 3 équipiers.

Souvent, les autres ne servent que pour rouler sur les échappés ou pour rouler trop loin de l'arrivée.

Lors des 5 derniers km, c"est surtout soit Le Gac, soit Konovalovas (très fort aujourd'hui) puis le duo Sinkeldam / Guarnieri qui font le job.
Sauf que la vraie vie c’est pas le tableau noir et qu’une étape c’est pas que l’emballage final

Il faut des coéquipiers qui ramènent des bidons, des vestes, le remontent dans le peloton même tôt dans l’étape, après un ennui mécanique, une pause technique, pour les bordures, pour pouvoir assurer quand l’un ou l’autre est mal en point, diminué, mauvaise journée...

La victoire de Nono valide pleinement le choix de l’équipe d’emmener une équipe complète à son service (sauf Madouas).
Tu ne vas pas me faire croire que sur les étapes de plaine qu'on voit actuellement sur les GT (où ça ne roule pas du tout), un des 3 équipiers qui va emmener le sprint ne peut pas aller chercher des bidons ou autres en cours d'étape. Des bordures, il n'y en a pas eu sur ce Giro, pas plus que sur le dernier Tour. S'il y en a une par GT, c'est le max.

Mettre 7 équipiers pour contrôler un peloton et emmener un sprint sur une étape de plaine de GT (où il ne se passe strictement rien), pour moi ça n'a pas de sens, et la victoire de Démare ne change rien pour moi à ce constat.

D'ailleurs, sur ce Giro, l'équipe d'Ackermann est coupée en 2 avec Formolo et Majka pour le général et ça n'a pas posé de soucis, pas plus que chez DQT où tu as Viviani et un coureur pour un top 10 au général (Jungels).
Chez UAE, il y a des grimpeurs puncheurs pour briller en montagne ou moyenne montagne (Conti, Ulissi, Polanc).

L'an prochain, je ne vois vraiment pas ce qui empêcherait la FDJ d'amener Démare et Gaudu (avec 2 ou 3 équipiers) pour un général.
#3010261
Le Giro de Démare vient peut etre de basculer du très bon coté. La pression de la victoire d' étape est enlevée et il revient à un point d' ackermann pour le maillot cyclamen.

Demain sera une journée importante pour le classement par point avec un Ackermann un peu diminué malheureusement pour lui.

Ce sera un sprint en léger faux plat montant demain, ça devrait bien lui convenir. Avec 3000 mètres sans aucun virage, il a de bonnes chances de faire un beau résultat.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3010266
nostradamus--dans--le--bus a écrit :
21 mai 2019, 19:46
Le Giro de Démare vient peut etre de basculer du très bon coté. La pression de la victoire d' étape est enlevée et il revient à un point d' ackermann pour le maillot cyclamen.

Demain sera une journée importante pour le classement par point avec un Ackermann un peu diminué malheureusement pour lui.

Ce sera un sprint en léger faux plat montant demain, ça devrait bien lui convenir. Avec 3000 mètres sans aucun virage, il a de bonnes chances de faire un beau résultat.
J’aime bien le peut-être :rieur: :rieur:
Par -Vélomen-
#3010276
Son Giro a clairement basculé du bon côté.

D'autant plus qu'il se retrouve en favori numéro 1 pour le cyclamen parce qu'Ackermann va avoir énormément de mal dans les prochains jours vu l'état dans lequel il est.

Mais pour aller chercher ce maillot, il faudra aller jusqu'à Vérone, et ce ne sera pas une mince affaire.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3010279
Comme je l'ai dit sur l'enfilade de l'étape le Giro de Démare est maintenant réussi. Punkt. il peut abandonner dans 3 jours ce sera réussi, s'il va jusqu'à Vérone mais en mode fantôme, ce sera réussi, et s'il va à Vérone, ramène le Cyclamen et/ou gagne d'autres étapes, ce sera encore plus réussi. Mais il est comme ça, il nous frustre, il n'en gagne pas beaucoup, mais tant qu'il en gagne une par course par étape WT il justifie l'investissement autour de lui.
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3010289
Cette victoire de Demare fait vraiment plaisir, et quelle puissance dans son sprint. C'est certain que c'est la meilleure réponse à tous ses détracteurs, et que cette victoire fait basculer son Giro du coté réussi.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3010303
Content pour Démarre. Il n’était pas à la rue depuis le départ du Giro.
Belle victoire devant une belle adversité.

Et guarnieri whaou !!!
Par rico1212
#3010321
Bravo a Demare!!!
Pour le maillot cyclamen il devient clairement favoris avec les départs des uns, les blessures des autres et son bon niveau sur ce Giro.

Je rejoins @velomen il faut pas que cette victoire très belle certes pousse la FDJ a mettre a l'avenir une équipe quasi intégralement au service de Démare.

Ce n'est pas non plus un serial winner sur les grands tours. Avec le partage de travail entre les équipes de sprinteurs 4 coureurs + Démare me semble largement suffisant.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3010374
Le Nono à Mama :elephant:


Bon, il faudra patienter jusqu'à demain pour avoir l'orgasme :rabbit:
Par Richard
#3010398
-Vélomen- a écrit :
21 mai 2019, 18:51
Richard a écrit :
21 mai 2019, 18:33


Sauf que la vraie vie c’est pas le tableau noir et qu’une étape c’est pas que l’emballage final

Il faut des coéquipiers qui ramènent des bidons, des vestes, le remontent dans le peloton même tôt dans l’étape, après un ennui mécanique, une pause technique, pour les bordures, pour pouvoir assurer quand l’un ou l’autre est mal en point, diminué, mauvaise journée...

La victoire de Nono valide pleinement le choix de l’équipe d’emmener une équipe complète à son service (sauf Madouas).
Tu ne vas pas me faire croire que sur les étapes de plaine qu'on voit actuellement sur les GT (où ça ne roule pas du tout), un des 3 équipiers qui va emmener le sprint ne peut pas aller chercher des bidons ou autres en cours d'étape. Des bordures, il n'y en a pas eu sur ce Giro, pas plus que sur le dernier Tour. S'il y en a une par GT, c'est le max.
Avant le sprint il se passe beaucoup de choses.

Et il y a eu des cassures, des sprinteurs piégés, il fallait rester placé... Il y a eu des étapes tendues où il était important d’être bien épaulé tôt dans la course.

Et puis il faut rouler un minimum, même sans être LE favori, quand on est un des prétendants à la victoire.

Il n’y a pas nécessairement besoin de 6 coureurs chaque jour, mais sur la durée d’un GT, ce n’est pas inutile.

Rappel : Démare a remporté plusieurs grandes victoires sans la totalité de son train (Vittel...) Tu y vois le signe que tout le monde n’est pas nécessaire, on peut au contraire souligner qu’heureusement qu’il y a de quoi pallier les inévitables trous d’air. Ludvigsson est précieux aujourd’hui alors qu’il était jugé superflu par certains au départ.

Il s’est aussi plaint au début du Tour 2018 quand il n’y arrivait pas qu’il lui manquait un peu de main d’oeuvre pour mieux aborder le final.
Il faisait un peu la fine bouche certainement mais il y a bien un fond de vrai.
Mettre 7 équipiers pour contrôler un peloton et emmener un sprint sur une étape de plaine de GT (où il ne se passe strictement rien), pour moi ça n'a pas de sens, et la victoire de Démare ne change rien pour moi à ce constat.
Aujourd’hui il ne s’est rien passé mais c’était loin d’être le cas la semaine dernière. Et c’est pas 7 équipier mais 6 (5 complètement dédiés au dernier Tour) sachant que Ludvigsson peut aussi s’exprimer un peu ailleurs qu’à son service
D'ailleurs, sur ce Giro, l'équipe d'Ackermann est coupée en 2 avec Formolo et Majka pour le général et ça n'a pas posé de soucis, pas plus que chez DQT où tu as Viviani et un coureur pour un top 10 au général (Jungels).
Et Sagan se débrouille très bien tout seul aussi...
Mais Démare n’est pas Sagan ni Ackermann ni Viviani...
Chez UAE, il y a des grimpeurs puncheurs pour briller en montagne ou moyenne montagne (Conti, Ulissi, Polanc).
Pareil, pas les mêmes besoins...

Et puis il y a Madouas chez GFDJ qui a déjà commencé à honorer sa sélection.
L'an prochain, je ne vois vraiment pas ce qui empêcherait la FDJ d'amener Démare et Gaudu (avec 2 ou 3 équipiers) pour un général.
Démare n’ira pas sur un GT avec trois coéquipiers seulement et le reste pour un autre je pense. Il n’y a pas réussi tant qu’il n'était pas pleinement entouré avec un train de premier ordre... depuis 2017 c’est le cas et il réussit à chaque fois à claquer son étape, il est légitime à revendiquer une équipe majoritairement à son service.

Une compo type Tour 2018, c’est le max de concessions qu’il peut faire à mon avis.
:neutral:

En soi je suis d’accord on peut panacher un peu plus hein, avec des coureurs capables de rendre plusieurs types de service style Ludvigsson, mais ça reste un leurre de croire que Démare ferait aussi bien avec un entourage réduit à sa plus simple expression. Compte tenu de ses qualités/limites
Par Amady21
#3010401
Je pense que démarre a besoin au moins de 3 coéquipiers pour l emballage final et ces coureurs pour les préserver il aura besoin durant l étape de deux equipiers pour rouler et ramener les bidons il reste que 2 coureurs pour être libres Madouas et Roux étaient programmés pour sa mais y a eu la défection de roux et GAUDU Mollard Kung étant réservés pour le tour y avait plus le profil pour jouer le coureur libre avec espoir de bons résultats de lui
Dernière édition par Amady21 le 22 mai 2019, 02:45, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Wald
#3010402
Je pense que pour Demare, il faut augmenter le nombre de coureur par équipes à une douzaine pour assurer une victoire de ce dernier :elephant: .

Plus sérieusement, les équipes qui misent tout sur le sprint pour glaner une victoire dans les GT m’insupportent. Donc forcément ma vision des choses est biaisée. Je vais quand même à nouveau la donner , je ne suis pas toujours pas convaincu que Demare n’aurait pas gagné sans un ou deux coureurs en moins dédiés. Les coureurs polyvalents existent pouvant l’aider dans certaines phases de course, la spécialisation des coureurs à outrance que pratique la GFDJ est à mon avis une erreur. Si les sprinteurs des autre équipes qui ne pratiquent pas la stratégie GFDJ, genre Bora, arrivent à gagner plus, plutôt que de céder au caprice de Demare ou à la volonté de son DS (car je ne sais pas qui est le fautif), il serait peut-être plus intelligent de préparer (entraînement et psychologie) Demare à gagner sans 6 coureurs dédiés à ces côtés. Ils ont bien appris à Pinot à être efficace en CLM et avoir moins peur dans les descentes.
Par Amady21
#3010404
Wald a écrit :
22 mai 2019, 02:35
Je pense que pour Demare, il faut augmenter le nombre de coureur par équipes à une douzaine pour assurer une victoire de ce dernier :elephant: .

Plus sérieusement, les équipes qui misent tout sur le sprint pour glaner une victoire dans les GT m’insupportent. Donc forcément ma vision des choses est biaisée. Je vais quand même à nouveau la donner , je ne suis pas toujours pas convaincu que Demare n’aurait pas gagné sans un ou deux coureurs en moins dédiés. Les coureurs polyvalents existent pouvant l’aider dans certaines phases de course, la spécialisation des coureurs à outrance que pratique la GFDJ est à mon avis une erreur. Si les sprinteurs des autre équipes qui ne pratiquent pas la stratégie GFDJ, genre Bora, arrivent à gagner plus, plutôt que de céder au caprice de Demare ou à la volonté de son DS (car je ne sais pas qui est le fautif), il serait peut-être plus intelligent de préparer (entraînement et psychologie) Demare à gagner sans 6 coureurs dédiés à ces côtés. Ils ont bien appris à Pinot à être efficace en CLM et avoir moins peur dans les descentes.
Bora et Gfdj c’est pas le même effectif je pense que la bora a un effectif plus riche plus varié. Y’a plus de facette chez Bora donc plus de recettes pour les DS pour composer des équipes
Par BennyFDJ
#3010421
Le vrai profil qui change la donne, Richard en a parlé, c'est le profil "rouleur/grimpeur" type Ludvigsson !
Un mec qui sait rouler des longs bouts droits au besoin, qui sait replacer le train dans un final (pas trop) tortueux. Mais qui sait aussi être là jusqu'au pied du dernier col pour un leader de CG ou aller dans une échappée et avoir ses chances sur certains profils d'étapes...
A mon sens dans l'équipe il n'y a que trop peu de coureurs de ce profil... Hormis Stefan KUNG (profil parfait !) et Tobias LUDVIGSSON... je ne vois pas trop :spamafote:
Un FRANKINY pourrait faire l'affaire à l'avenir je pense, peut-être qu'un Romain SEIGLE, un Kevin GENIETS ou un Léo VINCENT pourrait également être développer dans cet esprit-là.
Et je pense qu'avec Démare + 4 équipiers SPRINT + 1 leader CG + 1 équipier GRIMPEUR + 1 équipier POLYVALENT tu as une bonne line-up capable de faire plaisir à tout le monde ! :smile:
Par BennyFDJ
#3010423
Ah et sinon ! En terme de victoires, on recolle au rythme de l'an dernier avec 9 victoires à la même période de l'année (en attendant le Tour de l'Ain qui arrive qques jours plus tard cette année) et avec 3 victoires WT contre 2 seulement la saison dernière ! :green:
Par Beobachter
#3010602
jimmy39 a écrit :
22 mai 2019, 09:23
Et 9 top 10 sur 8 étapes en ligne, qui dit mieux :metalhead:
Je connais bien une équipe qui en a fait autant mais avec plus de victoires et de podiums par contre :siffle:
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3010696
Beobachter a écrit :
22 mai 2019, 16:26
jimmy39 a écrit :
22 mai 2019, 09:23
Et 9 top 10 sur 8 étapes en ligne, qui dit mieux :metalhead:
Je connais bien une équipe qui en a fait autant mais avec plus de victoires et de podiums par contre :siffle:
Tu veux dire une équipe qui a quelques chose comme 25 succès cette année, presque tous en WT. Donc assez décevant le bilan sur ce Giro pour eux :rabbit:
  • 1
  • 91
  • 92
  • 93
  • 94
  • 95
  • 113
Tour de France 2019

Thomas était quasiment le favori au d&eac[…]

J'ai découvert ce Chris Harper ce week en[…]

Team Jumbo Visma - 2019

Sur le recrutement je pense qu'il ne faut pas s'at[…]

Groupama - FDJ 2019

"Le Giro c'est bien mais le Tour c'est mi[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site