Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 72 sur 93
  • 1
  • 70
  • 71
  • 72
  • 73
  • 74
  • 93
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2996011
loloherrera a écrit :
22 avr. 2019, 20:40
-Vélomen- a écrit :
22 avr. 2019, 20:33


Je parle de toutes les étapes difficiles (haute montagne, moyenne montagne ou étapes vallonées à l'Italienne).

Madouas n'est pas un grimpeur, mais il peut s'échapper sur une étape de haute montagne et se montrer.
En effet. Mais devra-t-il tout de même rouler pour Demare ?
Madouas roulera vraiment si l'equipe est obligé de le faire rouler. (Perso je pense pas qu'il roulera, pas apres sont Paris-Nice)

C'est pas pour rien qu'a part lui tout les autres coureurs sont des gros rouleurs.
Avatar de l’utilisateur
Par Falco1997
#2996016
Le plateau sprinters est pas mal, ça risque d'être délicat d'aller chercher un bouquet avec Viviani, Ewan, Ackermann, et Gaviria.
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#2996037
J'aurais bien vu la FDJ envoyée Seigle pour un premier GT, dommage j'espère qu'il fera la Vuelta.
Madouas sera le seul coureur de l'équipe dans un peloton de 50 coureurs.
La bonne nouvelle s'est que Démare aura un gros train.
Par Richard
#2996044
Oui c’est en général la Vuelta, le premier GT dans l’équipe, pour les coureurs qui ne sont pas des fuoriclasses qui brûlent les étapes (Pinot, Gaudu, Madouas).

Seigle, Armirail, Scotson (s’il ne vas pas au Giro) pourraient y disputer leur premier GT.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2996121
Les gens sont comme en goguette en ce magnifique lundi de Pâques, près du canal Albert, à Kanne, un village pittoresque du Limbourg belge, à deux pas de la frontière néerlandaise. À l'hôtel Limburgia, Valentin Madouas s'est trouvé du travail. « J'ai potassé un peu le matin, je vais me faire masser, regarder le Tro Bro Leon, et je m'y remettrai pendant une heure. »
Élève ingénieur à l'Institut supérieur de l'électronique et du numérique, à Brest, le Breton achève son rapport de stage (« une cinquantaine de pages ») cette semaine, entre une 8e place à l'Amstel Gold Race il y a deux jours, la Flèche Wallonne mardi, et Liège-Bastogne-Liège dimanche. Justement, le thème qu'il a étudié, cet hiver, dans le laboratoire rennais M2S est « la fatigue musculaire chez le coureur cycliste ».


Madouas s'avance dans la carrière sans complexe, avec déjà un beau matelas d'épreuves World Tour afin d'accélérer son apprentissage, puisque son potentiel physique le lui permet. Il a obtenu à l'Amstel le premier top 10 de l'équipe Groupama-FDJ depuis vingt-deux ans, c'est-à-dire son âge.
« Sur le coup j'étais déçu, j'ai fait n'importe quoi, dit-il. C'est la première fois que j'arrivais pour la gagne sur une grande classique. J'ai fait mon effort un peu trop tôt pour me placer, je me suis relevé pour laisser passer les autres, mais ils sont passés trop vite. J'avais bien couru avant, économisé mes forces. Je me sentais bien dans le final. Avant de quitter la maison, j'avais dit à mes proches : ''Si je fais un top 10 à l'Amstel, ça va me libérer pour les deux suivantes et même pour le Giro (11 mai-2 juin).'' »
Amstel Gold Race : Mathieu Van der Poel l'emporte au bout d'une course folle, Julian Alaphilippe 4e
Maigrir pour s'inviter dans la caste des grimpeurs

Son premier Grand Tour. Habituellement, les néophytes sont envoyés à la Vuelta. Lui va démarrer par la deuxième course dans la hiérarchie des grands Tours où Arnaud Démare sera naturellement le leader de l'équipe. Madouas aura cependant sa chance. « Quand on me demande si je veux être puncheur ou grimpeur, je réponds : les deux. Je me découvre énormément. J'ai fait 5e d'une étape du Tour du Pays basque sur une arrivée pour puncheurs où Alaphilippe gagne. Je n'avais aucune expérience, je ne savais pas comment me placer, où faire l'effort. J'ai encore beaucoup à apprendre, plein de choses à tester. » Maigrir pour s'inviter dans la caste des grimpeurs.

« Je fais 70 kg, j'arrive à en perdre un par an. Si je continue, j'espère jouer, dans 2-3 ans, avec les champions en montagne, envisage-t-il, sans se mettre des barrières. Je me sens capable d'être grimpeur. Le profil des grimpeurs d'aujourd'hui est de 67, 68 kg, ce ne sont plus des gringalets, même s'il y a des exceptions cmme Bernal.
(lequipe)
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2996142
Bon du coup si je comprends bien, on ne risque pas trop de le voir comme leader sur les classiques pavées ( au sens large) :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2996152
Que fait Gaudu sur la start list du Tour de Romandie ?

D'une manière générale, je ne comprends rien à son programme de course. Il va aussi faire la Flèche Wallone et Liège mais avec quelles ambitions ? La Flèche lui convient sans doute mieux que Liège mais il va y arriver sans avoir couru depuis le Pays basque. Or il répète assez souvent qu'il a besoin (comme Pinot) d'enchainer les jours de course pour se sentir bien. Et derrière il enchaine avec le Romandie et son parcours dégueulasse pour un grimpeur.

Il serait tellement mieux sur le Tour des Alpes qui est une course souvent débridée et qui correspond bien plus à ses qualités. Quelle perte de temps pour lui...
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#2996154
marooned a écrit :
23 avr. 2019, 12:00
Que fait Gaudu sur la start list du Tour de Romandie ?

D'une manière générale, je ne comprends rien à son programme de course. Il va aussi faire la Flèche Wallone et Liège mais avec quelles ambitions ? La Flèche lui convient sans doute mieux que Liège mais il va y arriver sans avoir couru depuis le Pays basque. Or il répète assez souvent qu'il a besoin (comme Pinot) d'enchainer les jours de course pour se sentir bien. Et derrière il enchaine avec le Romandie et son parcours dégueulasse pour un grimpeur.

Il serait tellement mieux sur le Tour des Alpes qui est une course souvent débridée et qui correspond bien plus à ses qualités. Quelle perte de temps pour lui...
Bah pour le coup faire la Flèche après le Pays-Basque c'est plutôt bien. Ça fait que 10 jours sans course, c'est très bien pour récupérer et surcompenser, sachant qu'il a fait les derniers jours à fond. Le timing me semble plutôt pas mal. Il aurait pu éventuellement passer par le Tour du Finistère en mode reprise, à la condition de ne pas trop en faire, mais l'approche des ardennaises est bonne je trouve. Pays-Basque + Tour des Alpes c'est trop et ça lui fait manquer la Flèche qui est quand même une des courses d'un jour sur laquelle il a le plus de chances de briller dans la saison. Après, comme toi, je ne comprends pas cette participation au Tour de Romandie. J'aurais préféré une coupure après Liège et attendre le Dauphiné pour reprendre.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#2996157
Nopik a écrit :
23 avr. 2019, 11:45
Bon du coup si je comprends bien, on ne risque pas trop de le voir comme leader sur les classiques pavées ( au sens large) :spamafote:
Pfff. C'est toujours le problème avec les mecs de son gabarit / profil. Un mec comme Gallopin s'est perdu pendant des années entre les Ardennaises, les Flandriennes et de temps en temps la montagne.

Madouas a déjà un panel assez large qui peut le faire briller sur pas mal de courses du calendrier. Un profil que l'équipe n'a avec personne d'autre. Je ne comprendrai pas qu'on veuille en faire un grimpeur, alors que Pinot est en place pour quelques années et que Gaudu va arriver à maturité. :neutral:
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2996165
Liam a écrit :
23 avr. 2019, 12:16
marooned a écrit :
23 avr. 2019, 12:00
Que fait Gaudu sur la start list du Tour de Romandie ?

D'une manière générale, je ne comprends rien à son programme de course. Il va aussi faire la Flèche Wallone et Liège mais avec quelles ambitions ? La Flèche lui convient sans doute mieux que Liège mais il va y arriver sans avoir couru depuis le Pays basque. Or il répète assez souvent qu'il a besoin (comme Pinot) d'enchainer les jours de course pour se sentir bien. Et derrière il enchaine avec le Romandie et son parcours dégueulasse pour un grimpeur.

Il serait tellement mieux sur le Tour des Alpes qui est une course souvent débridée et qui correspond bien plus à ses qualités. Quelle perte de temps pour lui...
Bah pour le coup faire la Flèche après le Pays-Basque c'est plutôt bien. Ça fait que 10 jours sans course, c'est très bien pour récupérer et surcompenser, sachant qu'il a fait les derniers jours à fond. Le timing me semble plutôt pas mal. Il aurait pu éventuellement passer par le Tour du Finistère en mode reprise, à la condition de ne pas trop en faire, mais l'approche des ardennaises est bonne je trouve. Pays-Basque + Tour des Alpes c'est trop et ça lui fait manquer la Flèche qui est quand même une des courses d'un jour sur laquelle il a le plus de chances de briller dans la saison. Après, comme toi, je ne comprends pas cette participation au Tour de Romandie. J'aurais préféré une coupure après Liège et attendre le Dauphiné pour reprendre.
En annonçant de longue date Gaudu et surtout Reichenbach au Tour de Romandie, l’équipe attendait sans doute un peu de considération de la part de Chassot au niveau du parcours. Je pense qu’il était trop tard pour changer le programme quand ils ont pris connaissance de l’immense merde que Chassot a concocté :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2996191
Madouas ne dit pas vouloir devenir un uniquement un grimpeur. Perso je le vois plus comme un Kwiatko.

Aussi faire 67-68kg n'est pas un problème pour les flandriennes, Stybar en fait bien 68.
Par -Vélomen-
#2996394
jimmy39 a écrit :
23 avr. 2019, 12:51
Liam a écrit :
23 avr. 2019, 12:16


Bah pour le coup faire la Flèche après le Pays-Basque c'est plutôt bien. Ça fait que 10 jours sans course, c'est très bien pour récupérer et surcompenser, sachant qu'il a fait les derniers jours à fond. Le timing me semble plutôt pas mal. Il aurait pu éventuellement passer par le Tour du Finistère en mode reprise, à la condition de ne pas trop en faire, mais l'approche des ardennaises est bonne je trouve. Pays-Basque + Tour des Alpes c'est trop et ça lui fait manquer la Flèche qui est quand même une des courses d'un jour sur laquelle il a le plus de chances de briller dans la saison. Après, comme toi, je ne comprends pas cette participation au Tour de Romandie. J'aurais préféré une coupure après Liège et attendre le Dauphiné pour reprendre.
En annonçant de longue date Gaudu et surtout Reichenbach au Tour de Romandie, l’équipe attendait sans doute un peu de considération de la part de Chassot au niveau du parcours. Je pense qu’il était trop tard pour changer le programme quand ils ont pris connaissance de l’immense merde que Chassot a concocté :spamafote:
Je pense que Chassot ne prend absolument pas en compte la présence de Gaudu et Reichenbach pour élaborer son parcours.
Par -Vélomen-
#2996398
Liam a écrit :
23 avr. 2019, 12:21
Nopik a écrit :
23 avr. 2019, 11:45
Bon du coup si je comprends bien, on ne risque pas trop de le voir comme leader sur les classiques pavées ( au sens large) :spamafote:
Pfff. C'est toujours le problème avec les mecs de son gabarit / profil. Un mec comme Gallopin s'est perdu pendant des années entre les Ardennaises, les Flandriennes et de temps en temps la montagne.

Madouas a déjà un panel assez large qui peut le faire briller sur pas mal de courses du calendrier. Un profil que l'équipe n'a avec personne d'autre. Je ne comprendrai pas qu'on veuille en faire un grimpeur, alors que Pinot est en place pour quelques années et que Gaudu va arriver à maturité. :neutral:

Surtout que pour Madouas, à l'heure actuelle, le domaine où il est le moins bon, c'est la haute montagne.

Cette obsession de la montagne, alors qu'il a (peut être) tout pour briller sur les courses Ardennaises ou difficiles, ça peut être un problème.

Ceci dit, il vaut mieux partir jeune sur les Ardennaises et ensuite se rabattre sur les Flandriennes avec les années. C'est plus logique dans ce sens là : les Flandriennes sont des courses d'usures, de caisse, de placement, et ses 3 qualités s'acquièrent avec l'âge. Et c'est plus facile de prendre du poids avec les années (ça se fait assez naturellement d'ailleurs) que l'inverse. Un Gilbert l'a fait dans ce sens là alors qu'un Sagan s'est sûrement orienté trop tôt sur les Flandriennes et n'a désormais plus aucune chance de gagner un Liège.

Par contre, je ne suis pas trop d'accord avec ton argument sur Pinot et Gaudu. Madouas doit faire sa carrière pour lui, et se spécialiser dans le domaine où il sera le meilleur, sans prendre en considération le fait qu'il y ait (ou pas) des Flandriens, Ardennais ou grimpeurs dans son équipe.

On verra bien ce que va donner Madouas à l'avenir. Sa progression est énorme en un an et on ne sait pas vraiment jusqu'où il peut aller. Il me semble plus fort qu'un Gallopin.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2996400
-Vélomen- a écrit :
23 avr. 2019, 19:12
jimmy39 a écrit :
23 avr. 2019, 12:51

En annonçant de longue date Gaudu et surtout Reichenbach au Tour de Romandie, l’équipe attendait sans doute un peu de considération de la part de Chassot au niveau du parcours. Je pense qu’il était trop tard pour changer le programme quand ils ont pris connaissance de l’immense merde que Chassot a concocté :spamafote:
Je pense que Chassot ne prend absolument pas en compte la présence de Gaudu et Reichenbach pour élaborer son parcours.
Evidemment pas de Gaudu. Mais il ne cesse de proclamer dans ces interventions télévisées son pseudo-soutien au cyclisme romand. On voit ce que ça donne dans les faits...
Et ce monsieur est responsable du parcours des mondiaux 2020, il ne faudra pas être surpris s'il dénature complètement le parcours proposé à l'origine...
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2996417
-Vélomen- a écrit :
23 avr. 2019, 19:22
Liam a écrit :
23 avr. 2019, 12:21


Pfff. C'est toujours le problème avec les mecs de son gabarit / profil. Un mec comme Gallopin s'est perdu pendant des années entre les Ardennaises, les Flandriennes et de temps en temps la montagne.

Madouas a déjà un panel assez large qui peut le faire briller sur pas mal de courses du calendrier. Un profil que l'équipe n'a avec personne d'autre. Je ne comprendrai pas qu'on veuille en faire un grimpeur, alors que Pinot est en place pour quelques années et que Gaudu va arriver à maturité. :neutral:

Surtout que pour Madouas, à l'heure actuelle, le domaine où il est le moins bon, c'est la haute montagne.

Cette obsession de la montagne, alors qu'il a (peut être) tout pour briller sur les courses Ardennaises ou difficiles, ça peut être un problème.

Ceci dit, il vaut mieux partir jeune sur les Ardennaises et ensuite se rabattre sur les Flandriennes avec les années. C'est plus logique dans ce sens là : les Flandriennes sont des courses d'usures, de caisse, de placement, et ses 3 qualités s'acquièrent avec l'âge. Et c'est plus facile de prendre du poids avec les années (ça se fait assez naturellement d'ailleurs) que l'inverse. Un Gilbert l'a fait dans ce sens là alors qu'un Sagan s'est sûrement orienté trop tôt sur les Flandriennes et n'a désormais plus aucune chance de gagner un Liège.

Par contre, je ne suis pas trop d'accord avec ton argument sur Pinot et Gaudu. Madouas doit faire sa carrière pour lui, et se spécialiser dans le domaine où il sera le meilleur, sans prendre en considération le fait qu'il y ait (ou pas) des Flandriens, Ardennais ou grimpeurs dans son équipe.

On verra bien ce que va donner Madouas à l'avenir. Sa progression est énorme en un an et on ne sait pas vraiment jusqu'où il peut aller. Il me semble plus fort qu'un Gallopin.
C'est quoi cette mode de dire qu'il faut a tout prix être "lourd" pour briller sur les flandriennes ?

Il est deja plus lourd que Stybar qui était le favori du Ronde avant de tombé malade.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2996419
rbl85 a écrit :
23 avr. 2019, 13:46
Madouas ne dit pas vouloir devenir un uniquement un grimpeur. Perso je le vois plus comme un Kwiatko.

Aussi faire 67-68kg n'est pas un problème pour les flandriennes, Stybar en fait bien 68.
C'est pas faux !
Après c'est plutôt qu'il semble avoir la volonté de se focaliser davantage sur la montagne d'après cette interview (peut être parcellaire)
Et de toute facon c'est compliqué de faire ET msr, ET les flandriennes, ET les ardennaises, ET les courses par étape montagneuses ET les classiques de fin de saison... Il y aura forcément des choses à écarter.
  • 1
  • 70
  • 71
  • 72
  • 73
  • 74
  • 93

Moschetti ne repartira pas. Pas de fractures mais […]

Aguirre a été pris dans la chute apr[…]

Salut a tous, J'ai beau chercher partout sur inte[…]

Team Cofidis 2019

En effet aucun des coureurs n’est assez comp[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site