Un forum entièrement consacré au cyclisme amateur (Coupe de France, épreuves élites, régionales), ainsi qu'aux catégories de jeunes espoirs et juniors. Pour partager vos impressions, analyses et résultats, c'est par ici
  • Page 10 sur 10
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
#3063020
En synthèse, le niveau de ce Tour de l'Avenir était relativement bon en densité bien que les cadors de la génération n'apparaissent pas dans le classement final...

En revanche, y a de la pépites en gestation pour les prochaines éditions, c'est certain...
#3063505
CrocoboyMr0 a écrit :
28 août 2019, 10:40
C'est surtout que le Tour de l'Avenir est mal placé, aucun U23 va axer sa saison sur une course en août alors qu'il doit déjà se montrer en forme pour gagner sa place
Je me faisais la même réflexion que toi, peut-être qu'en juin avant le Tour de France ça serait pas mal :reflexion:
#3063518
Y aurait la concurrence avec le Giro Baby voir les championnats nationaux et puis y a encore quelques étudiants dans le lot: Juin c'est la pire des périodes pour eux.
Août, c'est très bien. En plus, ca laisse le temps de bien se préparer en juillet.

En revanche, sur le constat, je ne suis pas d'accord: on retrouve bien les meilleurs de chaque génération devant au Tour de l'Avenir.
Là, ceux qui manquent, ce sont surtout suite à des forfaits pour pépins physiques (Leknessund) ou chute durant les premières étapes (les anglais)
#3064049
Tolnoto a écrit :
25 août 2019, 15:02
Après Foss est un "vieil" espoir. Ca sera certainement un bon grimpeur mais je ne pense pas qu'on ait face à un futur champion. Au contraire de son compatriote Leknessund.
C'est ce que je me dis depuis ses années juniors où il me faisait toujours l'impression d’être un ancien obèse qu'on a mis sur un vélo, en avance physiquement sur son age et qui, à l'image d'un Clément Betouigt-Suire, dominait chez les jeunes et passait les bosses grâce à son physique de boeuf musqué. Chez les espoirs, en montagne, j'étais déjà curieux de voir ce qu'il allait donner et à ma grande surprise, c'est l'inverse de ce qui semblait se prévoir : il n'a cessé de s'améliorer et grimper dans la hiérarchie.
Et quand on le voit encore aujourd'hui, on peut indéniablement dire que c'est un des coureurs qui a la marge la plus importante au niveau de l’affûtage.
Il me fait penser à un Bjarne Riis jeune.

Il est d'une constance impressionnante depuis ses débuts en équipe nationale depuis les juniors.
Il répond à chaque fois présent et se loupe très rarement.
Il gagne certes le Tour de l'Avenir en étant E4 mais faisait déjà 7e en étant E2.
D'ailleurs, c'est cette régularité qui l'a fait gagner ce Tour de l'Avenir dans la mesure où il ne flanche jamais et est présent tous les jours contrairement à des physiques plus fragiles. Arrivé sur les étapes de montagne en plus très courtes, il a pu activer la machine à watts là où les autres grimpeurs étaient déjà émoussés après une semaine de course.

Ce sont pas mal d'éléments qui me font penser qu'il pourrait se faire un très beau palmarès chez les pros : une énorme caisse, un gars hyper fiable sur tous les terrains, une marge de progression encore importante en montagne (il ne doit pas monter beaucoup de cols à l'entrainement et est encore enrobé).

Il n'a rien à envier à un Dumoulin au même age que ce soit en montagne ou en chrono.

En parlant de gros, curieux aussi de voir un Stefan Bissegger après une cure à Merano.
Le Van Wilder aussi a le même physique que Evenepoel, ça promet chez les pros s'il se met à faire le métier.
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Les plus beaux cols

Perso, je trouve la Bonette plus dur...c'est int[…]

Coureurs conservés : 07 REBELLIN VAN PETEGE[…]

Dopage 2020

Non mais avec un tel décalage dans l'&[…]

Bon okay c'était de la merde d'attaquer com[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site