Un forum entièrement consacré au cyclisme amateur (Coupe de France, épreuves élites, régionales), ainsi qu'aux catégories de jeunes espoirs et juniors. Pour partager vos impressions, analyses et résultats, c'est par ici
  • Page 21 sur 22
  • 1
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
#2913252
Clemep a écrit :
28 sept. 2018, 17:25
Vidéo d'une interview hallucinante d'Alexandre Balmer ;

https://www.rts.ch/sport/cyclisme/98760 ... place.html
Très intéressante d'ailleurs la fin de la vidéo, où il explique que oui Evenepoel est un phénomène, mais qu'il faut aussi prendre en compte le fait qu'il est à 100% concentré sur le vélo, alors que lui est encore en apprentissage, et ne peut donc pas rouler tout le temps.
#2913266
Il y a autant de chances que l'écart de niveau s'agrandisse entre lui et Evenepoel que l'inverse.
Balmer a oublié de préciser que Evenepoel n'a débuté l'entrainement en vélo que depuis 18 mois et quand on sait que la moyenne de Vo2Max d'un footballeur pro tourne autour des 65 mL/min/kg, on imagine bien que l'entrainement aérobie chez les jeunes footballeur c'est à peine travaillé sérieusement.
Lui, à 15 ans, était déjà au haut niveau avec son titre de champion d'Europe VTT, donc j'imagine qu'il doit s’entraîner de manière qualitative depuis ses 14 ans.

Chez les juniors, des mecs qui consacrent 100% de leur temps au vélo, ça reste peu fréquent tout de même, on en voit quelques uns chez les juniors2, et presque jamais chez les juniors1.
#2913364
Des nouvelles d'Oskar Svendsen, un des derniers récents cracks à avoir totalement arrêté le vélo où il explique sa décision (bien qu'il n'exclut pas totalement un retour) :
https://deadspin.com/the-fittest-human- ... 1823998288

Finalement, je trouve que passer pro directement quand on est un super crack chez les juniors (comme on en voit 1 ou 2 fois tous les 5 ans (Svendsen, Costa)) peut avoir l'avantage de garder sa motivation intacte.
Svendsen explique bien qu'il a été démotivé après son titre mondial et, d'après moi, s'il avait découvert un monde pro bien plus structuré directement au lieu de continuer d'écumer les courses amateurs et passer encore une bonne partie de son temps en Norvège à un age où on voit tous ses copains faire la fête, il aurait peut-être réussi à casser une monotonie du quotidien qui s'installait et où ses sacrifices ne semblaient plus répondre à une quelconque logique.

Je me souviens de Costa chez Quick Step, il tenait absolument à terminer la deuxième étape du Tour de GB, j'ai rarement vu un coureur arrivé en si mauvais état. Il était super excité de courir enfin avec les pros à tel point qu'il ne voulait pour rien au monde écourter l'expérience. Peut-être que chez ces coureurs qui ne peuvent s’empêcher de vouloir vivre les choses à 200% sous peine de vite s'ennuyer, il faut toujours veiller à garder la motivation au plus haut en fixant des challenges toujours plus élevés et il est alors désirable de les pousser à passer pro le plus vite possible quitte à les brusquer (en faisant fi de leur limites techniques et/ou tactiques) plutôt que de jouer la carte de la prudence et risquer une perte de motivation où le moindre petit échec dans la catégorie espoirs vous fait douter de votre capacité à réussir chez les pros et remet en cause tout le dur labeur qui devient presque inutile pour si peu (vie monacale, pas de salaire, pression pour décrocher un contrat pro).
Le doute peut aussi s'installer chez les jeunes pros, mais au moins, ils sont pros dans un environnement prestigieux où il est plus facile de se refaire le moral.
#2923550
Un article écrit par Hans Vandeweghe sur Evenepoel après les mondiaux.

https://hansvdw1.wordpress.com/2018/09/ ... -sep-2018/

Traduction (merci à LIYF de CN) :super:
Spoiler : :
Remco's margin for progression

Nobody wants to be called the Cannibal of Schepdaal. Or the Hungry one from Tongeren or the Piston of Virton. Can the same be said about our brand new world champion time trial at the juniors, and if everything goes according to plan, on the road as well, that is not so certain. Remco Evenepoel (18) and entourage do little to keep a low profile. Why would they, if the closest attacker ends a minute and a half? A bit of euphoria is legitimate.

Remco Evenepoel is the third Cannibal in the rich history of Belgian cycling. Sven Nys, who never got further than the cyclocross and a ninth place at the Olympic Games on the mountain bike, once had the dubious honor to wear the same epithet as the GOAT (greatest of all time), but nobody who dared to call Nys the new Eddy Merckx.

We've seen enough so called new Merckxes in those forty years since Eddy stopped, but none that was called both the new Merckx and the Cannibal. Evenepoel is both and what follows, is an attempt to contextualize it all. Especially to warn the very poor Belgian cycling community, which has been begging for decades for such a super talent that does not end up in the gutter prematurely, to keep its feet on the ground.

Starting with Remco Evenepoel himself. It is incomprehensible that both the union and his upcoming team QuickStep did not first send that boy on a course (mediatraining is implied). A masterclass 'what do you think, but do not say,' came in handy. For example, you do not say: "I'm climbing 5 km per hour faster than the rest." If everyone rides 15 per hour, 5 per hour is a third faster. That seems slightly exaggerated and even if it is the truth, then you do not say that. There is a rule: what Eddy never said about himself (but Frans Verbeeck did say about Merckx), Remco from Schepdaal should not say either.

That people eat it up is understandable. And if he says so, it may also be written down as well. Very different story, of course, if the young man says verifiable things that are demonstrably wrong. For example, that Chris Froome and Tom Boonen would have the same maximum oxygen intake, 82 in particular. The last known data from Froome (tested in 2015 in the GlaxoSmithKline Human Performance Lab) gives 84.6. Boonen was in the neighborhood of the 80.

The watts per kilogram of body weight of the climbing Evenepoel were also in the newspaper. Evenepoel declares he can push 7 watts per kilo and there was then explained that the better Tour climbers push more than 7. There were once two who came out over seven: Marco Pantani and Lance Armstrong on l'Alpe d'Huez, when they were full of EPO. This year, Tom Dumoulin never ran above 5.7 watts and 6.3 is about the physiologically acceptable limit for climbs that last longer than 20 minutes.

Maybe this is where things don't add up and did he push 7 watts/kg for 2 minutes the Berendries. In that case he has a problem, because the shorter the climb, the higher the power. Forget that 7 watt, buy that boy a new power meter please. and send him on course (mediatraining). Make sure he keeps his mouth shut about it.

The fact that Evenepoel is the greatest talent in years that it has produced cycling, is clear and the special / frustrating / fun part is that cycling has not produced that talent at all. Once they have a super talent at the cycling federation, then, like the spearhead of the pros, Greg Van Avermaet, he comes out of football. That story is known: Evenepoel played with Anderlecht, PSV and also KV Mechelen, lost his place for a while and then went to race.

He has been doing that for a year and a half now and he wins everything. A great talent, yes. An exceptionally great talent, yes. A talent that has never been seen? That remains to be seen. Results achieved in the past are a boost, but no guarantee for the future. Evenepoel will become a professional at QuickStep next year and that is the worst thing that could happen to him. Not because of QuickStep, but because he'll turn pro at age eighteen, without having raced one race with the U23, he'll immediately get to ride with the big boys.

The plan was to first let him grow at Axel Merckx for a year and then transfer him, but Team Sky immediately wanted to give it a chance and under pressure from all the offers that came his way, Patrick Lefevere immediately gave him a contract.

His trainer has been Fred Vandervennet for years, a marathon runner who once trained his father and who also guided Remco Evenepoel in his conditional work as a footballer. Vandervennet was already known as a traininganimal as a runner and later developed as a trainer. As far as that aspect is concerned, they have it in order at the Evenepoels.

So the question is not whether he is well supervised and whether he is a talent, but how much progression margin he still has. In other words: how much longer before Remco Evenepoel reaches his ceiling?
#2942408
Mon classement perso des juniors sur 2018 :

Remco Evenepoel, sans surprise explose le classement. Il explose même complètement le précédent record!

1 EVENEPOEL Remco 1018
2 VAN WILDER Ilan 368
3 BALMER Alexandre 346
4 PICCOLO Andrea 338
5 VACEK Karel 313
6 MAYRHOFER Marius 312
7 BRUSSENSKIY Gleb 298
8 HINDSGAUL MADSEN Jacob 255
9 GHIRMAY Biniyam 253
10 WAERENSKJOLD Søren 246
11 BENEDETTI Gabriele 224
12 WANDAHL Frederik 212
13 VAN DER TUUK Axel 210
14 RODRIGUEZ CANO Carlos 204
15 FANCELLU Alessandro 194
16 FEDOROV Yevgeniy 194
17 AASHEIM Ludvig Fischer 183
18 VERVLOESEM Xandres 182
19 TIBERI Antonio 181
20 RUBINO Samuele 176
21 KLUCKERS Arthur 167
22 PETRUCCI Mattia 161
23 PRONSKIY Daniil 160
24 GESSNER Jakob 160
25 LEVY William Blume 154
26 PAGE Hugo 153
27 SKJELMOSE JENSEN Mattias 150
28 PLAPP Luke 147
29 RETAILLEAU Valentin 145
30 VAN GRIEKEN Jarne 145
31 PARISINI Nicolo 140
32 HESSMANN Michel 137
33 HINO Taisei 136
34 LEIJNSE Enzo 134
35 QUINN Sean 130
36 CHARRIN Alois 129
37 PLUIMERS Rick 123
38 FRIGO Marco 123
39 GRONDIN Donavan Vincent 123
40 PATTYN Steven 122
41 SHEEHAN Riley 119
42 THOMSEN Frederik 118
43 BRAET Vito 116
44 ASKEY Lewis 115
45 KROONEN Max 108
46 AZOR Adriano 104
47 ARNES Daniel 104
48 HEALY Ben 102
49 VERMAERKE Kevin 97
50 MARSMAN Tim 95
51 TURNBULL Carter 95
52 CARPENE Samuele 94
53 MANFREDI Samuele 91
54 MARCELLUSI Martin 89
55 VOLLMER Andrew 89
56 LINDORFF Tyler 88
57 MICHIELSEN Manuel 86
58 GOMEZ JARAMILLO Nicolas David 85
59 KOOIJ Olav 83
60 LÜHRS Leslie 82
61 BARRE Louis 80
62 DURIC Dorde 79
63 KRUL Wessel 78
64 VAUQUELIN Kévin 77
65 ENGELHARDT Felix 76
66 BENZ Pirmin 75
67 KELEMEN Petr 72
68 ACCO Alessio 72
69 TULETT Ben 71
70 VAN UDEN Casper 71
71 BARRENETXEA GOLZARRI Jon 70
72 GUERNALEC Victor 70
73 SIMMONS Quinn 69
74 COOK Sam 69
75 MARTIN GUTIERREZ Alex 68
76 MAINGUENAUD Tom 68
77 BÖGLI Jonathan 68
78 JURISEVIC Carlo 67
79 KESS Nicolas 66
80 HEIDUK Kim Alexander 66
81 GARRISON Michael 66
82 HOLLYMAN Mason 65
83 COBO CAYON Ivan 64
84 VARGAS Yoel Agustin 64
85 VAN DER BEKEN Aaron 64
86 MAAS Edo 64
87 VAN DEN BOSSCHE Fabio 62
88 BAUDIN Alex 61
89 CLAEYS Robbe 61
90 MOTA Guilherme 60
91 VAN DE PAAR Jarne 60
92 KOLASINAC Admir 60
93 THYS Joren 59
94 SANDER HANSEN Marcus 59
95 GOMEZ BECERRA German Dario 58
96 TESFAY Tekelehaymanot 58
97 PAPIERSKI Damian 58
98 VANDENABEELE Henri 55
99 GALKA Michal 55
100 VANDEPITTE Nathan 54
101 SALAZAR Juan Antonio 53
102 DEL NEGRO Agustin 52
103 DEVANNE Antoine 51
104 TOUMIRE Hugo 51
105 LEBSIR Aissa Nadji 51
106 GRAZIATO Nicola 51
107 PICKRELL Riley 49
108 PIERRE Eliott 49
109 NAVARRO Gauthier 49
110 VAN VEENENDAAL Hidde 48
111 SKOK Anze 47
112 LAMANNA Pasquale 46
113 GONOV Lev 46
114 LAPEIRA Paul 46
115 DOGAN Halil Ibrahim 45
116 FUKUDA Yoshiaki 45
117 ABOUELHASSAN Youssef 44
118 SKIVILD Robin Juel 44
119 MEDHANIE GHIRMAY Natan 44
120 BARONCINI Filippo 43
121 SKOT-HANSEN Aksel Bech 42
122 GRENDENE Marco 40
123 GUDMESTAD Tord 40
124 BALLERSTEDT Maurice 40
125 BROWN Jim 40
126 CHARLOT Fernando 40
127 VAN BELLE Bas 40
128 BOOTS Kendrick 39
129 COROTAS Vladislav 39
130 GOYTOM YOSIEF Tomas 39
131 RENDON FRANCO Juan Tito 39
132 OMRZEL Aljaz 39
133 KOSTER Adne 39
134 METCALFE Ben 39
135 HERTZ Benjamin 39
136 CRESCIOLI Giosue 38
137 CHU Tsun Wai 38
138 GADEMAN Sam 38
139 BRESCHER Leon Eduard 38
140 LAVERICK Joseph 37
141 DE DECKER Tijl 37
142 PAULUS Milan 37
143 SPAPEN Mauro 37
144 NKURUNZIZA Yves 37
145 TILLI Niall 37
146 KATERBERG Ben 36
147 VALOGNES Thibault 36
148 JOLLY Maxime 36
149 FETTER Erik 35
150 ANDERSEN Alexander Young 35
151 MESZAROS Abel 35
152 LANE Josh 35
153 FISHER-BLACK Finn 35
154 SCHULTZ Elliot 35
155 PARET-PEINTRE Valentin 35
156 HUYS Branko 35
157 ECHEGARAY LUCERO Angel Emanuel 35
158 EMORINE Quentin 35
159 RANGEL COSTA Vinicius 34
160 DA COSTA BARROS Raphael 34
161 ANDEMARYAM Hager Mesfin 34
162 HOHMANN Lars 34
163 WERNER Franz 34
164 MCGRATH Burnie 34
165 MAIDANA ORTIZ David Alexander 34
166 CHANGIZI Sebastian Kolze 34
167 PAGNIER Louka 33
168 SHAW Matthew 33
169 PEÑA SALAS Ricardo 32
170 HOLTER Adne 32
171 STEFANOV Gavrail 32
172 KROG Rex Luis 32
173 JIROUS Samuel 31
174 MERDJ Aymen 31
175 NURLYKHASSYM Nurbergen 31
176 BOURDIAUX Julien 31
177 SEKKAK Imad 31
178 KOSHOVYI Ruslan 31
179 VIDAURRE KOSSMAN Martin 30
180 RIJSDIJK Nathan 30
181 VAN EKEREN Niels 30
182 DEL GROSSO Bodi 30
183 CASALLAS RINCON Jeisson Ferney 29
184 LECHANTRE Bastien 29
185 LITLERE Erlend 29
186 MÄRKL Lukas 29
187 UHLIG Henri 29
188 KANAKA Oleg 29
189 LARRAÑAGA JAIO Aitor 28
190 JASTRAB Ryan 28
191 BUITENDIJK Ruben 28
192 CALVERT Charley 28
193 FINNESAND Fredrik Gjesteland 28
194 HENKELMANN Milan 28
195 CATTELAN Davide 28
196 BELMOUKHTAR Saber 28
197 PORTA Gabriele 28
198 BOVEN Lars 28
199 STOKKE Vegard 28
200 DU PLOOY Charl 28
201 GALIMBERTI Francesco 27
202 DOHERTY Aaron 27
203 VANDENBULCKE Alex 27
204 STRELKOV Nikita 27
205 JACQUEMIN Colin 27
206 GROLIER Lucas 27
207 CORVAISIER Antonin 27
208 ABREHA Negasi Haylu 26
209 BUTREKHIN Yuri 26
210 PEREZ MERCADO Paul Alberto 26
211 DE MEESTER Luca 26
212 BROXHAM Ricardo 26
213 FOLTAN Adam 26
214 VAN DEN PLAS Jasper 26
215 SAENKHAMWONG Wachirawit 26
216 HOUTEKIER Justin 25
217 NZAFASHWANAYO Jean Claude 25
218 NESSLER Martin 25
219 WACKER Ludvig Anton 25
220 RACCANI Simone 25
221 BLASKO Matej 25
222 GARCIA BARRON Brian Joshua Ivan 24
223 RICHARD Maxime 24
224 NOVICOV Andrei 24
225 HABIMANA Jean Eric 24
226 JOVANOV Stevan 24
227 LAURANCE Axel 24
228 SANCHEZ MAYO Pelayo 23
229 HOEKS Daan 23
230 LOVERA MOREIRA Alejandro Tomas 23
231 WARD Adam 23
232 ZANANDREA Simone 23
233 VAN DER MERWE Schalk 23
234 AGUIRRE GARZA Tomas 23
235 SPADINI Enrico 23
236 SANDMAN Joshua 23
237 KULBE Lars 23
238 SOULIE Erwan 23
239 FRETIN Milan 23
240 DEHGHANMANGABADI Ehsan 23
241 ROJAS CAMPOS Gabriel Francisco 22
242 DE LA TORRE GARCIA Jhonatan David 22
243 MONTENEGRO FARINANGO Lenin Javier 22
244 BASCOMBE Sam 22
245 PORTER Rudy 22
246 VAN HEMELEN Vincent 22
247 DECOSTER Gerrik 22
248 HUYNH Minh Nghia 22
249 SLOCK Liam 22
250 BALABANOV Preslav 21
251 KUIJPERS Jayden 21
252 YAMAMOTO Tetsuo 21
253 STEININGER Fabian 21
254 LEE Sihoon 20
255 JITARU Ciprian 20
256 SOKOLOVSKYI Maksym 20
257 AMEN ALLAH Ben Romdhane 20
258 ANDRADE Pedro Joaquim Silva 20
259 KRYNSKI Piotr 20
260 BENGANIF Sadik 20
261 MICHALSKI Lukasz 20
262 GAHEMBA Barnabé 20
263 MARTINI Davide 20
264 HA Kieu Tan Dai 20
265 HARTLEY-BROWN Madi 20
266 GELEIJN Owen 20
267 SAVER Kasper 20
268 RAIMONDI Alex 20
269 EGEHUS Frederik 20
270 MACLEOD Callum 20
271 TERRY Ryan 20
272 VITO Giovanni 20
273 FRICK Bastian 20
#2942418
charlix a écrit :
12 déc. 2018, 22:54
Je ne comprends pas trop ce classement :genance:

T'as côté à mort les CN non ? Car voir Balmer devant Piccolo et Vacek par exemple, ou Ghirmay dans le top 10 :reflexion:

Surpris de voir Vervloesen hors du top 15 aussi
Oui les CN et les CC sont pas mal côtés. Et les victoires aussi.

il y a aussi le nombre de courses disputées au calendrier qui rentre en ligne de compte.

Vervloesem a strictement rien gagné par exemple, à part un maillot à pois en autriche.

Balmer est à sa place : Double Champion de suisse, vice-champion d'europe en ligne et vainqueur de l'Axel.
Piccolo le talonne en étant champion du CLM d'Italie et 3éme du Championnat du monde CLM et vainqueur du Paganesi.
Vacek est dans le même temps en étant champion du CLM, mais de la republique tchèque (bien moins côtée que la suisse ou l'Italie), et beaucoup d'accessit, mais pas de victoire. Et en plus il a pas fait grand chose au Championnat d'europe et encore moins au championnat du monde!

Le classement ne mesure pas le potentiel, mais juste les résultats obtenus, froidement!
#2942419
charlix a écrit :
12 déc. 2018, 22:56
Brussenskiy dans le top 10, c'est vachement bizarre aussi
Brussenskiy, je suis d'acord. Double champion olympique, certes, mais je pense effectivement avoir côté ça un peu trop. Mais il doit, au vu de ses résultats (Double champion olympique + Vainqueur du DMZ) faire top 15!
#2942423
Coalize a écrit :
12 déc. 2018, 23:10
charlix a écrit :
12 déc. 2018, 22:54
Je ne comprends pas trop ce classement :genance:

T'as côté à mort les CN non ? Car voir Balmer devant Piccolo et Vacek par exemple, ou Ghirmay dans le top 10 :reflexion:

Surpris de voir Vervloesen hors du top 15 aussi
Oui les CN et les CC sont pas mal côtés. Et les victoires aussi.

il y a aussi le nombre de courses disputées au calendrier qui rentre en ligne de compte.

Vervloesem a strictement rien gagné par exemple, à part un maillot à pois en autriche.

Balmer est à sa place : Double Champion de suisse, vice-champion d'europe en ligne et vainqueur de l'Axel.
Piccolo le talonne en étant champion du CLM d'Italie et 3éme du Championnat du monde CLM et vainqueur du Paganesi.
Vacek est dans le même temps en étant champion du CLM, mais de la republique tchèque (bien moins côtée que la suisse ou l'Italie), et beaucoup d'accessit, mais pas de victoire. Et en plus il a pas fait grand chose au Championnat d'europe et encore moins au championnat du monde!

Le classement ne mesure pas le potentiel, mais juste les résultats obtenus, froidement!
Il y a un énorme problème de barème je pense alors, car là, ça ne va pas du tout. Le kazakh il gagne des courses sans aucune concurrence, et se retrouve devant des mecs qui ont performé toute l'année, ou qui ont gagné de grosses courses.

Lewis Askey, vainqueur de Paris-Roubaix, 10 places derrière un japonais qui a juste remporté 2 épreuves avec une concurrence au ras des pâquerettes :smile:

Sur le championnat d'Asie il bat un philipin et un thai que personne ne connait.

D'ailleurs quel barème pour les seconds, car je vois que le philippin n'a que 32 points :reflexion:
#2942425
Coalize a écrit :
12 déc. 2018, 23:10
charlix a écrit :
12 déc. 2018, 22:54
Je ne comprends pas trop ce classement :genance:

T'as côté à mort les CN non ? Car voir Balmer devant Piccolo et Vacek par exemple, ou Ghirmay dans le top 10 :reflexion:

Surpris de voir Vervloesen hors du top 15 aussi
Oui les CN et les CC sont pas mal côtés. Et les victoires aussi.

il y a aussi le nombre de courses disputées au calendrier qui rentre en ligne de compte.

Vervloesem a strictement rien gagné par exemple, à part un maillot à pois en autriche.

Balmer est à sa place : Double Champion de suisse, vice-champion d'europe en ligne et vainqueur de l'Axel.
Piccolo le talonne en étant champion du CLM d'Italie et 3éme du Championnat du monde CLM et vainqueur du Paganesi.
Vacek est dans le même temps en étant champion du CLM, mais de la republique tchèque (bien moins côtée que la suisse ou l'Italie), et beaucoup d'accessit, mais pas de victoire. Et en plus il a pas fait grand chose au Championnat d'europe et encore moins au championnat du monde!

Le classement ne mesure pas le potentiel, mais juste les résultats obtenus, froidement!
Bon, cette fois, Coalize est vraiment de retour. :elephant:
( et ta signature fait sens... :kelmeur: )

Mais je suis assez d'accord avec Charlix, il y aurait sûrement 2-3 choses à revoir pour améliorer ton classement.
Je le compare à celui de FCycling, par exemple, j 'ai l'impression qu'il y a pas mal de différences.
Toutefois, c'est déjà énorme comme boulot :wink:
#2942427
charlix a écrit :
12 déc. 2018, 23:18
Coalize a écrit :
12 déc. 2018, 23:10


Oui les CN et les CC sont pas mal côtés. Et les victoires aussi.

il y a aussi le nombre de courses disputées au calendrier qui rentre en ligne de compte.

Vervloesem a strictement rien gagné par exemple, à part un maillot à pois en autriche.

Balmer est à sa place : Double Champion de suisse, vice-champion d'europe en ligne et vainqueur de l'Axel.
Piccolo le talonne en étant champion du CLM d'Italie et 3éme du Championnat du monde CLM et vainqueur du Paganesi.
Vacek est dans le même temps en étant champion du CLM, mais de la republique tchèque (bien moins côtée que la suisse ou l'Italie), et beaucoup d'accessit, mais pas de victoire. Et en plus il a pas fait grand chose au Championnat d'europe et encore moins au championnat du monde!

Le classement ne mesure pas le potentiel, mais juste les résultats obtenus, froidement!
Il y a un énorme problème de barème je pense alors, car là, ça ne va pas du tout. Le kazakh il gagne des courses sans aucune concurrence, et se retrouve devant des mecs qui ont performé toute l'année, ou qui ont gagné de grosses courses.

Lewis Askey, vainqueur de Paris-Roubaix, 10 places derrière un japonais qui a juste remporté 2 épreuves avec une concurrence au ras des pâquerettes :smile:

Sur le championnat d'Asie il bat un philipin et un thai que personne ne connait.

D'ailleurs quel barème pour les seconds, car je vois que le philippin n'a que 32 points :reflexion:
Les barêmes sont fait en fonction du classement des courses par l'UCI. Le DMZ est classé en par l'uci en coupe nationale, il rapporte plus de point qu'un 1.1. Et Paris-Roubaix est en 1.1.

Je suis d'accord sur le fond. Paris-Roubaix devrait rapporter plus qu'un vieux DMZ. Mais l'UCI en a décidé autrement :wink:
#2942434
Pour ce qui est des barêmes appliqués, il sont simples :

1) les courses classées en NCUP

classement général : 50 - 32 - 26 - 20 - 15 - 13 - 11 - 10 - 9 - 8 - 7 - 6 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 - 1 - 1 -1
étapes : 10 - 8 - 7 - 6 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1 - 1
leader du général : 3

1) les courses en 1.1

classement général : 40 - 29 - 22- 15 - 13 - 11 - 9 - 7 - 6 - 5 - 4 - 3 - 2 - 2 - 2 - 1 - 1 - 1 -1 - 1
étapes : 7 - 5 - 4 - 3 - 2 - 2 - 2 - 1 - 1 - 1
leader du général : 2
  • 1
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
challenge anti covid 2: 1986-1991

27 Paris - Nice étape 8 1987 1. Laurent FI[…]

Retour vers le futur

Le début de saison commence très bie[…]

Sports mécaniques 2020

Et c'est quand? 13 / 14 juin, c'est à […]

l'infos m'a sûrement échappée […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site