Forum dédié au jeu la science de la course

Modérateur : Modos jeux

  • Page 1 sur 25
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 25
#3522769
Présentation

La Science de la Course est un jeu ayant pour but de simuler une course cycliste. Vous pilotez votre équipe en choisissant d’abord le profil de vos coureurs, puis pendant la course en choisissant différentes actions (attaques ou allures). Le jeu fait aussi appel à une partie aléatoire, puisque l’efficacité de vos actions sera régie par les dés.
La course est divisée en différents secteurs. Il existe 4 profils de secteur : plaine, vallon, montagne et pavé. Les secteurs sont aussi divisés en 3 types : normaux, étoilés et doublement étoilés. Sur chaque secteur, vous pourrez choisir de placer une attaque ou pas et ensuite de rouler à allure faible, modérée ou intensive.
Sur les secteurs normaux, les vitesses sont gérées de manière collective. Vous pouvez choisir de faire relayer un ou plusieurs coureurs pour améliorer la vitesse du groupe, auquel ils appartiennent.
Sur les secteurs étoilés, les vitesses sont gérées de manière individuelle. Des cassures interviendront dans les différents groupes. Selon la vitesse de vos coureurs, ils pourront dès lors être projetés à l’avant de la course ou largués loin derrière.
Mais chaque action a un coût en énergie. Et il vous faudra gérer l’énergie de chacun de vos coureurs. Voici les dépenses d’énergie sur chaque secteur en fonction de vos actions :
- Allure faible :
o 10 points dans le cas standard
o 5 points, si le coureur est protégé (uniquement sur les secteurs non étoilés)
o 15 points, si le coureur en protège un autre (uniquement sur les secteurs non étoilés)
- Allure modérée : 25 points
-Allure intensive : 40 points
- Attaque : 15 points pour la 1ère, puis 20, 25, 30... (+5 pts si l’attaque est poussée / +10 pts si l’attaque est forte)

Création de votre coureur et de votre équipe

Les profils ont été créés par les orgas puis choisis par les joueurs au hasard.
Si vous tombez sur ce topic en premier, veuillez vous inscrire et choisir vos profils ici avant samedi 23h59 :
viewtopic.php?f=52&t=79159

Pour cette course les équipes comportent 6 coureurs à savoir 1 leader, 2 lieutenants et 3 équipiers.
6 caractéristiques seront utilisées pour cette course : plaine / vallon / montagne / pavé / vivacité et endurance.
Toutes étant notées de 1 à 8.
Les points totaux des coureurs allant de 32 à 21 pour un total de 150 par équipes.

Les qualités

La Montagne permettra de calculer votre force sur les secteurs montagneux.
La Plaine permettra de calculer votre force sur les secteurs plats.
La Vallon permettra de calculer votre force sur les secteurs vallonnés.
Le Pavé permettra de calculer votre force sur les secteurs pavés
La Vivacité permettra de calculer votre force en cas d’arrivée au sprint. Elle sert également dans le système des calculs d'attaque.
L’Endurance permettra de déterminer les points d’énergie dont vous pourrez disposer tout au long de la course.

Le Parcours


Image

Les points d’énergie

La valeur d’endurance permet de déterminer les points d’énergie dont vous disposez :
Endurance 1 : 65 points d’énergie
Endurance 2 : 90 points d’énergie
Endurance 3 : 115 points d’énergie
Endurance 4 : 140 points d’énergie
Endurance 5 : 165 points d’énergie
Endurance 6 : 190 points d’énergie
Endurance 7 : 215 points d’énergie
Endurance 8 : 240 points d’énergie

Le déroulement de la course

Attaques :

L'énergie dépensée sur un attaque :

Le système de dépenses d'énergie mélange deux choses :

- Le premier est qu'une attaque poussée coûtera 5 points plus cher qu'une attaque normale et qu'une attaque forte coûtera elle même 5 points plus cher qu'une attaque poussée (donc 10 points de plus qu'une attaque normale).

- Les points dépensées pour une attaque ne seront pas les mêmes sachant si il s'agit d'une première attaque, d'une deuxième, d'une troisième (par coureur et non par équipe évidemment etc...
Une première attaque normale coûtera donc 15 points d'énergie, une deuxième 20 points, une troisième 25 points, une quatrième 30 points, etc...
A cela il faudra bien sur rajouter 5 points supplémentaires si c'est une attaque poussée et 10 points si c'est une attaque forte.

Schéma ci contre :

Image

Calcul de la valeur d'un coureur sur une attaque :

Quand un coureur attaque, un certain nombre de dés d’attaque lui sont attribué selon 3 critères :
- Sa note de vivacité : 1 dé si note de 1 ou 2, 2 dés si 3 ou 4, 3 dés si 5 ou 6 et 4 dés si 7 ou 8
- Le moment où l’attaque est placée : 1 dé si l’attaquant a attaqué avant la dernière heure
- Le choix de l’attaquant de faire une attaque normale (1 dé), poussée (2 dés) ou forte (3 dés).

Le nombre de dés d’attaque est donc compris entre 2 et 8. L’addition de ces dés et de 2x note spécialité donne la valeur de l’attaque du coureur.
Spoiler : :
Exemple :
Tonton a une note de 6 dans la spécialité et 3 en vivacité, il attaque tôt et choisit de faire une attaque simple. Il obtient donc : 2 + 1 + 1 = 4 dés. Les 4 dés donnent : 2-3-3-1. La valeur d’attaque de Tonton est donc de : 2*6 + 9 = 21
Wald a une note de 4 dans la spécialité et 7 en vivacité, il attaque tard et choisit de faire une attaque forte avec 2 dés supplémentaires. Il obtient donc : 4 + 0 + 3 = 7 dés. Les 6 dés donnent : 5-2-3-1-4-2-1. La valeur d’attaque de Wald est donc de : 2*4 + 18 = 26
Chaque attaquant a donc une valeur d’attaque. Différents groupes peuvent dès lors se former. La composition des groupes sera fonction d’un intervalle de valeurs d’attaques, établi par un tirage au sort. L’étendue de cet intervalle sera de : 1 dé + 6. Il pourra être de 1 dé + 10, si l’attaque a lieu dans les 3 premiers secteurs et que le nombre des attaquants est inférieur à 20% des inscrits. Les coureurs ayant une valeur d’attaque inférieure à 14 auront raté leur attaque.

Si par exemple, la valeur d’attaque la plus élevée des attaquants est 34 et que l’étendue de l’intervalle est de 10 (1 dé + 6, avec dé=4), alors tous les attaquants ayant une valeur d’attaque comprise entre 34 et 24 seront dans le 1er groupe, ceux entre 23 et 14 dans le 2ème et ceux inférieure à 14 auront raté leur attaque.

La valeur d'attaque la plus haute du groupe permet de déterminer les écarts. Si l’attaque a lieu sur le 1er secteur d’une étape, la valeur d'attaque sera multipliée par 5 si le nombre d'attaquants est inférieur à 10%, par 3 si inférieur à 20% et par 2 si inférieur à 30%. Cette même règle sera appliquée sur le 2ème secteur, mais seulement si le peloton est groupé. Dans tous les autres cas, l’écart créé sera égal à la valeur d’attaque (soit 34s pour le 1er groupe, si on reprend l’exemple précédent).

Si un (ou des) attaquant rattrape un coureur (ou un groupe de coureurs), il le dépose si l’écart créé est supérieur ou égal à 10s et ce quel que soit le secteur et le tracte de quelques secondes sinon.
Spoiler : :
Exemple :
On a les 14 attaquants suivants et leur valeur d’attaque :
Wald Gimondi 34
Eugène Christophe 32
Soixanteneufanéhérotix 29
Juan Carlos ROJAS 27
Mirsamad POURSEYEDI 27
Annemiek van Wonderwoman 21
Booze 20
Mattia Cattaneo 20
Tonton 18
Zwhisop 17
blouss Prim 17
Fausto Coppi 16
Aldo Fitler 13
Jean Alavoine 10
On est en fin d’étape et il faut lancer 1 dé pour connaître l’étendue de l’intervalle. Celui-ci est de 10 (6 + dé de 4).
Les groupes suivants vont donc se former :
Groupe 1 :
Wald Gimondi 34
Eugène Christophe 32
Soixanteneufanéhérotix 29
Juan Carlos ROJAS 27
Mirsamad POURSEYEDI 27

Groupe 2 à 13s :
Annemiek van Wonderwoman 21
Booze 20
Mattia Cattaneo 20
Tonton 18
Zwhisop 17
blouss Prim 17
Fausto Coppi 16

Peloton à 34s avec Jean Alavoine et Aldo Fitler, qui ont raté leur attaque.
Il est également possible de booster sa valeur d’attaque de + 5 en utilisant un boost. L’utilisation du boost doit alors être annoncée pendant l’annonce des attaques.
Chaque note de vivacité correspond à un nombre de boost :
1 = 1 boost
2 et 3 vivacité = 2 boost
4 et 5 vivacité = 3 boost
6 et 7 vivacité = 4 boost
8 = 5 boost

Les coureurs ne pouvant utiliser que 2 boost maximum par attaque (soit +10)

Les allures sur un secteur classique (non étoilé)

Sur chaque secteur, après les attaques, on passe aux allures. Il s’agit de dire pour chaque coureur s’il prend un relais faible (choix par défaut), modéré ou intense. Les coûts en énergie sont les suivants :
- Allure faible :
o 10 points dans le cas standard
o 5 points, si le coureur est protégé
o 15 points, si le coureur en protège un autre
UN COUREUR NE PEUT PAS ÊTRE PROTÉGÉ PENDANT UN SECTEUR ÉTOILÉ
Un coureur qui protège son leader ne peut donc pas rouler (donc réfléchissez bien avant de protéger un leader) !
Les protections de coureurs doivent être annoncées en même temps que les allures et sont sujettes au même restriction sur les annonces.

- Allure modérée : 25 points
- Allure intensive : 40 points
La vitesse de chaque groupe sera déterminée à partir de l’allure des différents coureurs le composant. Chaque coureur participant au relais se verra attribuer une force fonction de sa note de spécialité et de son allure (modérée ou intensive). La force sera calculée avec la formule suivante : (Note+2)² dans le cas d’un relais intensif. 2/3 de cette force seront pris dans le cas d’un relais modéré. Le tableau suivant donne les différentes valeurs obtenues en fonction des notes :

Note Intensif Modéré
8 100 66,7
7 81 54,0
6 64 42,7
5 49 32,7
4 36 24,0
3 25 16,7
2 16 10,7
1 9 6,0

Le calcul de la vitesse du groupe se fera par la somme des forces divisée par 3 en prenant la totalité de la force du 1er relayeur (celui qui a la valeur la plus élevée), un coefficient pour le 2ème et ce coefficient diminuera pour chaque nouveau relayeur. Les coefficients pris seront différents en fonction du profil de secteur. Voici le tableau des coefficients :
Relayeur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivants
Plaine 1 0,75 0,5 0,35 0,25 0,2 0,17 0,14 0,12 0,1 0,05
Vallon 1 0,65 0,45 0,3 0,2 0,15 0,12 0,1 0,05 0,05 0,05
Montagne 1 0,5 0,35 0,25 0,15 0,1 0,05 0,05 0,05 0,05 0,05
Pavé 1 0,65 0,45 0,3 0,2 0,15 0,12 0,1 0,05 0,05 0,05


Par exemple, si sur un secteur plaine :
- 1 coureur d’intensité 8 roule seul à allure intensive : sa force sera de 100. Sa vitesse sera de 100/3 = 33
- 1 coureur d’intensité 6, 1 coureur d’intensité 5 et 1 coureur d’intensité 4 roulent à allure intensive : les forces respectives sont 64, 49 et 36. La vitesse sera (64+0,75*49+0,5*36)/3 = 40
- 3 coureurs d’intensité 4 roulent à allure intensive et 1 coureur d’intensité 5 roule à allure modérée : les forces respectives sont 36, 36, 36 et 32,7. La vitesse sera (36+0,75*36+0,5*36+0,35*32,7)/3 = 31

Ensuite chaque vitesse de chaque groupe sera traduite en secondes de bonification par une suite de dés :
Chaque point de vitesse = 1/6ème de dé
1 point au dé = 10 secondes
Exemple :
Spoiler : :
La vitesse du groupe est de 11. La suite de dé est : 4 5 6 3…
Les 6 premiers points offrent le 1er dé en entier soit 4 x 10 = 40 secondes
Les 5 points suivants offrent 5/6ème du dé suivant soir 5 X 10 / 6 X 5 = 42 secondes
La bonification pour ce groupe sera ainsi de 1 minute 22 secondes
Si un groupe en rattrape un autre, il le tracte. Les 2 groupes se réunissent donc et c'est les temps du groupe qui revient de l'arrière qui sont pris en compte.
Les allures sur un secteur étoilé

Sur les secteurs décisifs, l’abri sera moins prépondérant. Les groupes pourront exploser.

La force de chaque coureur sera déterminée ainsi :
Relais faible : force = note dans la caractéristique du secteur (montagne ou plaine) / énergie dépensé 10
Relais modéré : force = 2 X note dans la caractéristique du secteur (montagne ou plaine) / énergie dépensé 25
Relais intense : force = 3 X note dans la caractéristique du secteur (montagne ou plaine) / énergie dépensé 40

- Sur les secteurs décisifs, marqués d’une étoile :
Un premier lancer de dé permettra de déterminer le nombre de cassures. Si le dé fait 1 ou 2, il y a 1 cassure. S'il fait 3 ou 4, 2 cassures (donc 2 lancers de 2 dés). Si 5, 3 cassures et si 6, concours de watts (ça casse de partout). La valeur de force de chaque coureur sera alors calculée. Un lancer de dé permettra de déterminer à quel niveau aura lieu la (ou les) cassure(s), comme indiqué dans le schéma suivant :

Dé = 1 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 2 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 3 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 4 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 5 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 6 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 1821 24

Par exemple, si le dé fait 4, ceux qui auront 1 force supérieure ou égale à 12 seront dans le 1er groupe, ceux entre 5 et 12 dans un deuxième groupe et ceux entre 1 et 4 dans un troisième groupe.
L’écart entre les différents groupes sera calculé en fonction de la différence de force entre les coureurs les plus forts du groupe. Pour reprendre l’exemple précédent, si un coureur à une force de 18 dans le premier groupe et un autre une force de 5 dans le groupe des lâchés, l’écart sera de 13x10s, soit 2mn10.

- Sur les secteurs décisifs, marqués de deux étoiles :
Un premier lancer de dé permettra de déterminer le nombre de cassures. Si le dé fait 1, il y a deux cassure. S'il fait 2 ou 3, 3 cassures, si 4, 5 ou 6, concours de watts (ça casse de partout). La valeur de force de chaque coureur sera alors calculée. Un lancer de dé permettra de déterminer à quel niveau aura lieu la (ou les) cassure(s), comme indiqué dans le schéma suivant :
Dé = 1 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 2 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 3 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 4 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 5 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24
Dé = 6 --> 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12 14 15 16 18 21 24

Les écarts seront plus importants dans les secteurs doublement étoilés. La différence de force sera multipliée par 15 pour mesurer les écarts.

Si un groupe en rattrape un autre, il le dépose (à moins de refaire pile le retard :siffle: )
Dans le cas où il faut lancer plusieurs dés pour déterminer les cassures, il y aura autant de lancer que nécessaire pour avoir le nombre de cassures défini.

Le sprint final

Le départage des coureurs dans un même groupe se fera à partir de la somme des composantes suivantes :
Note de vivacité X 3
Note de qualité du dernier secteur X 1
Nombre de boosts restants
Nombre obtenu en lançant 2 dés
En cas d'égalité entre deux coureurs, ils seront départagés par un jet de dés (ou plusieurs si nécessaire).
Disputer le sprint coûtera 10 points d’énergie. Un coureur pourra choisir de ne pas disputer le sprint. Les coureurs ne disputant pas le sprint seront départagés par le hasard pur (dé à 1000 faces)

Attentes :

Pendant les attaques et jusqu’à 30 minutes après l’annonce des résultats des attaques, il est possible d’attendre un groupe. Un coureur ne pourra qu’attendre un groupe où se situe un de ses coéquipiers ou un groupe situé à moins de 1mn.

Chutes :

Sur les secteurs 1, 3, 4 et 6 il y un risque de chute.

- Un dé sera lancé. S’il fait 1 ou 2, il y aura des chutes.
- Les différents échelons de la course sont divisés en paquets de 6 coureurs ou approchant. Le premier paquet d'un groupe comprendra notamment les coureurs qui ont roulé sur le secteur concerné. Les coureurs protégeant et protégés dans une équipe seront tous les deux dans un même paquet et les paquets seront globalement équilibrés et pas composés d'une seule équipe
- Un deuxième lancer permettra de connaître le nombre de coureurs concernés (de 1 à 3)
- Plusieurs tirages permettront alors de déterminer les coureurs pris dans les chutes
- Pour chaque chute, il faut maintenant voir si elle entraîne un ou plusieurs autre(s) coureur(s). On lance un dé de 1 à 3 pour avoir un nombre de chutes supplémentaires de 0 à 2. On tire maintenant ces chutes supplémentaires parmi les membres du même groupe.
- Pour chacun des coureurs au sol, un dé sera lancé pour évaluer la gravité de la chute. La valeur du dé x5 représentera la perte d’énergie subie (exemple dé=2 x 5=10 points d’énergie perdus).



Les abandons :

Un coureur abandonne si son total de points passe en négatif.
#3522770
Planning course :

Départ : Lundi 12 septembre 20h
S1 attaques : Mardi 13 septembre 20h
S1 allures : Mercredi 14 septembre 20h
S2 attaques : Jeudi 15 septembre 20h
S2 allures : Vendredi 16 septembre 18h
S3 attaques : Samedi 17 septembre 18h
S3 allures : Dimanche 18 septembre 20h
S4 attaques : Lundi 19 septembre 20h
S4 allures : Mardi 20 septembre 20h
S5 attaques : Mercredi 21 septembre 20h
S5 allures : Jeudi 22 septembre 20h
S6 attaques : Vendredi 23 septembre 18h
S6 allures : Samedi 24 septembre 18h
S7 attaques : Dimanche 25 septembre 20h
S7 allures: Lundi 26 septembre 20h
S8 attaques : Mardi 27 septembre 20h
S8 allures : Mercredi 28 septembre 20h

Horaires :

Pour les attaques :

Limite à 20h :

Les attaques portées avant 18h59 donnent droit à un dé supplémentaire :
Jusqu’à 18h59 : choix libre
Il est ensuite encore possible d’attaquer jusqu’à 19h59, avec les contraintes suivantes :
Jusqu’à 19h19 : choix libre
de 19h20 à 19h29 : 1 choix par équipe
de 19h30 à 19h39 : 1 choix par équipe
de 19h40 à 19h49 : 1 choix par équipe (10 points de pénalité)
de 19h50 à 19h59 : 1 choix par équipe (10 points de pénalité)
A partir de 19h20, si plusieurs choix par équipe pendant la même période : le premier sera maintenu dans la période, les suivants seront automatiquement répercuté sur les périodes suivantes voire annulés si on dépasse la dernière période

Pendant les attaques et jusqu’à 30 minutes après l’annonce des résultats des attaques, il est possible d’attendre un groupe. Un coureur ne pourra qu’attendre un groupe où se situe un de ses coéquipiers ou un groupe situé à moins de 1mn.

Limite à 18h :

Les attaques portées avant 16h59 donnent droit à un dé supplémentaire :
Jusqu’à 16h59 : choix libre
Il est ensuite encore possible d’attaquer jusqu’à 17h19, avec les contraintes suivantes :
Jusqu’à 17h19 : choix libre
de 17h20 à 17h29 : 1 choix par équipe
de 17h30 à 17h39 : 1 choix par équipe
de 17h40 à 17h49 : 1 choix par équipe (10 points de pénalité)
de 17h50 à 17h59 : 1 choix par équipe (10 points de pénalité)
A partir de 17h20, si plusieurs choix par équipe pendant la même période : le premier sera maintenu dans la période, les suivants seront automatiquement répercuté sur les périodes suivantes voire annulés si on dépasse la dernière période

Pendant les attaques et jusqu’à 30 minutes après l’annonce des résultats des attaques, il est possible d’attendre un groupe. Un coureur ne pourra qu’attendre un groupe où se situe un de ses coéquipiers ou un groupe situé à moins de 1mn.

Pour les allures :

Limite à 20h

Jusqu’à 19h19 : choix libre
de 19h20 à 19h29 : 1 choix par équipe
de 19h30 à 19h39 : 1 choix par équipe
de 19h40 à 19h49 : 1 choix par équipe (10 points de pénalité)
de 19h50 à 19h59 : 1 choix par équipe (10 points de pénalité)
A partir de 19h20, si plusieurs choix par équipe pendant la même période : le premier sera maintenu dans la période, les suivants seront automatiquement répercuté sur les périodes suivantes voire annulés si on dépasse la dernière période.

Limite à 18h :

Jusqu’à 17h19 : choix libre
de 17h20 à 17h29 : 1 choix par équipe
de 17h30 à 17h39 : 1 choix par équipe
de 17h40 à 17h49 : 1 choix par équipe (10 points de pénalité)
de 17h50 à 17h59 : 1 choix par équipe (10 points de pénalité)
A partir de 17h20, si plusieurs choix par équipe pendant la même période : le premier sera maintenu dans la période, les suivants seront automatiquement répercuté sur les périodes suivantes voire annulés si on dépasse la dernière période.

Les choix sont postés sur ce topic et uniquement sur ce topic
1 choix écrit ne peut jamais être modifié
Si aucune consigne les choix par défaut sont les suivants :
Allure : allure faible
Attaque : je n’attaque pas
#3522771
Startlist

Wolfpack (Amady)

1 Cav Sprinteur
2 Alaf Puncheur
3 Remco Grimpeur
4 Lampy Rouleur
5 Styby Flandrien
6 Amady Grimpeur

R&B VismalConcept (Blouss)

11 Pierre Groslent Grimpeur
12 Alan Boipakdlo Puncheur
13 Franck Malammour Puncheur
14 Rémi Jélékro Rouleur
15 Jon Atanlyver Puncheur
16 Sebastian Chiendeberger Grimpeur

Dream Team SDLC (CPT / Thor)

21 Mam'an Dentselin Flandrien
22 J.Clette Grimpeur
23 Judimi Grimpeur
24 Brad Owney Grimpeur
25 Chris Royer Grimpeur
26 Slip Robinson Puncheur

La Kelme (Kelmeur / Noé)

31 Walloé Puncheur
32 Nollace Grimpeur
33 Boolmeur Rouleur
34 Kelmooze Flandrien
35 Albaton Grimpeur
36 Tontor Rouleur

Alcyon-Dunlop (Tosach)

41 Eugène Christophe Puncheur
42 Emile Georget Grimpeur
43 Henri Pélissier Rouleur
44 Tosach Puncheur
45 Louis Trousselier Rouleur
46 Cyrille Van Hauwaert Rouleur

Les Légumes Bio (Nopik)

51 Chou de Bruxelles Grimpeur
52 Asperge Rouleur
53 Potiron Puncheur
54 Céleri Flandrien
55 Navet Grimpeur
56 Champignon Flandrien

Tonton Tapis Manateam (Tonton / Albator)

61 Aldo Fitler Rouleur
62 Tontoonen Flandrien
63 Jimjulic Puncheur
64 Kikafarsberghe Rouleur
65 Francis Rael de Troy Puncheur
66 Rocky Siffreddo Grimpeur

Nazolest (Ancelin)

71 Yuri Trofimov Grimpeur
72 Tomas Barta Grimpeur
73 Marceli Boguslawski Puncheur
74 Anatoliy Budyak Grimpeur
75 Michael Kukrle Puncheur
76 Szymon Rekita Puncheur

Bidet-Vinyl (Caramel)

81 Leila Dukon-Emara Rouleur
82 Aimée Chico-Méchiiico Rouleur
83 Emma Nay-Moa Flandrien
84 Jeanne Ekkon Flandrien
85 Jessie Malad Puncheur
86 Meg Lenoir Puncheur

Festina powered by John Deere (Iguane)

91 Richard Viguane Grimpeur
92 Laurent Brochard Puncheur
93 Laurent Dufaux Flandrien
94 Christophe Moreau Rouleur
95 Pascal Hervé Puncheur
96 Didier Rous Flandrien

Team Etchebest (Batman)

101 Le requin périmé Sprinteur
102 Le coq déplumé Flandrien
103 La sardine grillée Puncheur
104 La poule mutante Grimpeur
105 Le cobra multivitaminé Grimpeur
106 Le pinot bouchonné Grimpeur

La 7e compagnie de Saint Tropez (Fabio)

111 Cruchot Grimpeur
112 Tassin Grimpeur
113 Pithiviers Puncheur
114 Tricatel Rouleur
115 Chaudard Flandrien
116 Berlicot Rouleur

Ponant Hastings (Wald)

121 Odon de Coteville Grimpeur
122 Robert de Beaumont Rouleur
123 Geoffroy de Mortagne Rouleur
124 Hugues de Montfort Puncheur
125 Raoul II de Tosny Rouleur
126 Guillaume de Warenne Flandrien

La Recycle'rie (Guigui)

131 Wallace Flandrien
132 Sarah Croche Rouleur
133 Tony Gromenir Rouleur
134 Kamil Attank-Saspass Puncheur
135 Akaion Puncheur
136 Cagire Jean-Robert Puncheur
Dernière édition par Ancelin le 12 sept. 2022, 15:32, édité 11 fois.
#3523345
blouss_ a écrit :
10 sept. 2022, 14:36
Merci pour le règlement :super:

Comme c'est une course d'un jour, ne peut-on pas faire intervenir l'énergie restante dans le calcul du sprint final ? Par exemple, en ajoutant l'énergie restante/5 au total.
On en a discuté, je ne sais pas si t'as eu des retours mais on a préféré ne pas le faire vu que tout le monde avait déjà ses notes. On pourra détailler pourquoi éventuellement après la course :wink:
Thor8_one a écrit :
10 sept. 2022, 19:31
On est d'accord qu un abandon quitte la course ?
Oui vu que c'est une course d'un jour.
#3523357
Quelques mois après la dernière SDLC, dans un petit village reculé de la Nazoviski, chez une certaine Bogula Slawski ...

"Dis donc Soixanteneufanéhérotiski, on m'a dit que t'étais un grand sprinteur donc t'as aucun talent de grimpeur ?"

Elle me prend pour qui celle là, un Tonton Tapis ? Tu vas voir de quel bois je me chau...

Tududut ... Tududut ... Tududut (oui, en Nazoviski, on est encore sur les sonneries de téléphone des années 50)

"Bogula, Slucham ?"
"Cześć, mówisz po francusku?
"Un petit peu, j'a discuté une jour avac une inuit pour papiers"
"Oh, vous vouliez voyager, c'est formidable, vous pouvez m'en dire plus ?"
"Ja pas avoir la temps, ja quelque chose sur la feu, vous vouloir quoi ?"
"Pardon, je désire parler à un certain Soixanteneufanéhérotix, on m'a dit que je pourrais le joindre ici"
"Soixanteneufanéhérotiski, c'est pour toi"
"Allo ?"
"Bonjour, monsieur Anéhérotix, je suis Marto Esca, je représente la société Bidet-Vinyl et je voulais vous propo..."
"Je vous arrête, j'ai tout ce qu'il faut dans ma salle de bain, même les toilettes qui vous lavent et vous sèchent les fesses. Bonne journée à vous, au revoir."

"Bon, Bogula, on en était où ?"

Tududut ... Tududut ... Tududut

"Allo ?"
"Oui monsieur Anéhérotix, nous avons été coupés je crois, vous avez du rentrer dans un tunnel peut être. Je vous expliquais que la société que je représen..."
"Écoutez, je suis dans une position inconfortable et je ne suis pas intéressé, merci au revoir."

"Bogula, branche le répondeur qu'on soit un peu tranquille"

"Cześć, jesteś na automatycznej sekretarce Bogula. Jestem zajęta szukaniem bogatego mężczyzny, który obsypie mnie prezentami. Możesz zostawić wiadomość po sygnale."

"Monsieur Anéhérotix, visiblement, vous êtes dans un pays qui a une mauvaise couverture au niveau du réseau de téléphone. Je vous disais donc que je suis Marto Esca et que je représente la société Bidet-Vinyl qui a suivi avec attention l'édition précédente de la SDLC et souhaite monter une équipe. Elle a donc fait une sélection parmi les personnes sous contrat avec elle mais malheureusement, elle peine à dégager six noms. Elle aimerait donc solliciter votre expertise pour l'aider à faire ses choix. Je précise également que ce sera une équipe entièrement féminine et qu..."
"Allo, Allo, ici Soixanteneufanéhérotix !!! Entièrement féminine avez vous dit ?"
"Parfaitement, l'entreprise souhaite innover et faire briller les femm..."
"Ne bougez pas, je prends le premier char à voile venu et j'arrive !"

"Bogula, merci pour ce moment, il reste deux Activia dans le frigo, c'est pour moi, c'est cadeau."

Le lendemain matin, Soixanteneufanéhérotix se présente devant les locaux de Bidet-Vinyl où Marto Esca l'accueille. Ensemble, ils auditionnent d'abord à l'aveugle les candidates se fiant uniquement à leur profil. Puis, Soixanteneufanéhérotix se livre à un entretien individuel avec chacune d'entre elle pour approfondir ses recherches du six de départ idéal. Au bout de deux semaines éprouvantes, tout le monde est réuni pour la révélation des sélectionnées, une cérémonie diffusée en direct sur Youtubix et présentée par Jean-Pierre Fouquiquix.
Spoiler : :
"Je vais donner les six sélectionnés par ordre alphabétique sauf pour la dernière qui sera leader désignée de l'équipe. Nous commençons donc avec Aimée Chico-Méchiiico".

La jeune Aimée ne rêvait que d'une chose, faire carrière dans la boxe depuis son plus jeune age. Elle fut inscrite dans son premier club à six ans, club où il paraitrait qu'elle côtoya le jeune Rocky Siffredo qui y faisait le ménage avant de devenir la star du curling que l'on connait. Malheureusement, sa carrière de boxeuse prometteuse s’arrêta net lorsqu'un lamantin lui fit une queue de poisson lors d'une balade à vélo. La pauvre fille venait de laisser la moitié de sa dentition par terre à coté de ses rêves. Elle se terra pendant de longs mois dans un studio rue Montgallet sous le nom d'emprunt d'Aimée Tépalamétéoupala avant que l'équipe Bidet-Vinyl ne lui tende la main et quelques bons outils pour arranger ce visage de sans dents. C'est désormais armé d'un nouveau sourire impeccable qu'elle attaque sa deuxième carrière de sportive.

"Deuxième sélectionnée : Emma Nai-Moa"

Elle habitait seule avec Maman dans un très vieil appartement rue Montgallet et allait porter ses courses à Aimée pendant plusieurs semaines. C'est ainsi qu'elle a eu vent des recherches de la société Bidet-Vinyl pour constituer une équipe féminine de vélo. Et le vélo, elle connait bien. Toute petite déjà, elle choisissait la bicyclette plutôt que le cheval ou la voiture sur les manèges. Elle se souvient également encore du jour où elle a aperçu Franck Bazoge au départ du GP Strasbourg-Saint-Denis-Filles-du-Calvaire même si sa timidité l'avait empêché d'aller lui demander un autographe. Elle se lance dans cette classique en espérant devenir la Franck Bazoge d'une autre petite fille et fonde de grands espoirs pour cette course qui devrait l'emmener au bout de ses rêves d'enfant.

"La suivante est : Jeanne Ekkon"

C'est un peu l'électron libre du groupe, celle qui fait grincer des dents au sein de la direction de Bidet-Vinyl mais il faut croire qu'elle a su se montrer convaincante lors de son entretien d'embauche. Elle s'entraine de nuit, ce qui a contraint l'équipe a changé trois fois d’hôtel depuis le début du stage, mais que voulez vous, elle a pris l'habitude de dormir tout le jour ... Et malheur à celui qui la réveille : le célèbre bloggeur inuito-polonais Anek Dotalakon nous apprend dans son dernier billet qu'un incident à éclaté entre Jeanne et Emma quand cette dernière l'a réveillé en hurlant "Jeanne, au secours !" La pauvre avait cru voir Émile Georget passer un relais dans une échappée. Il fallut l'intervention de deux cars de CRS, du GIGN et de Modérateur (oui, l'ex coureur des Tonton Tapis devenu porte parole de l'équipe Bidet-Vinyl) pour éviter que Jeanne, furieuse d'avoir été réveillé à 17h, ne transforme Emma en sosie d'Aimée version post-lamantin.

"Quatrième sélectionnée : Jessie Malad"

L’élément essentiel de l'équipe si on en croit les salaires parus dans la dernière édition de Normal SDLC Mag (ne manquez pas le reportage sur les Stadistes lors de la course précédente). Jessie est celle qui touche le plus gros salaire. Et pour cause : son contrat stipule qu'elle ne doit pas lâcher la roue du leader de la Wolfpack et se tenir le plus éloigné possible des ses coéquipières. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'équipe a fait privatiser un étage entier de chaque hôtel où elle séjournera afin de l'isoler le plus possible. C'est aussi pour ça que quand l'équipe sort le soir, elle la laisse seul avec ses médocs et de quoi boire.

"Et La dernière équipière : Meg Lenoir"

Ancienne actrice de renommée internationale (Lenoir avec une chaussure blonde, La Revanche de Lenoir, Lenoir 3 : le Retour du Retour), elle a connue une traversée du désert, devenant accro au tramadol au point de s'endormir régulièrement, que ce soit un beau jour ou même une nuit, ce qui lui avait valu quelques unes peu flatteuses de presse people comme la fois où elle ronflait au bord d'un lac. Après une cure de désintox à Göttingen payée par les Bidet-Vinyl, elle démarre une nouvelle vie de sportive de haut niveau et sera la doyenne de l'équipe. Elle vient d'ailleurs d'ajouter à sa to-do list d'aller coller deux baffes au ptit c*n (mais si, vous savez, celui qui dirige les fonds de tiroir de l'est) qui l'a appelé grand mère hier soir.

"Last but not least, leader de l'équipe : Leila Dukon-Emara"

Le rayon de soleil de l'équipe, une joie de vivre qui rejaillit sur toutes ses coéquipières. La dernière fois qu'on l'a vu sourire, CPT venait d'acheter un minitel dernier cri et découvrait le 3615chaiseenosier. A sa décharge, quand, à douze ans, vous apprenez du jour au lendemain que votre père va être muté et que vous devez déménagez dans un endroit choisi par DiceParser, on peut comprendre qu'on ai pas envie de rire. Surtout quand on se retrouve dans un lieu avec un climat breton et une population qui, à 95%, rend hommage au Petit Baigneur. Depuis cet évènement, elle a parfois un trouble de l'élocution et ne s'exprime plus qu'en Ta-TaTa-Tata-Tatatatata-Tata-Tata-TatatatataTata-Tata-Tatatatata pendant un moment. Mais son potentiel intéressant a convaincu les Bidet-Vinyl de lui venir en aide. Et les progrès sont déjà conséquents : Les Ta-TaTa-Tata-Tatatatata-Tata-Tata-TatatatataTata-Tata-Tatatatata laissent parfois la place à des La-Lala-Lala-Lalalalala-Lala-Lala-Lalalalala-Lala-Lalalalala.
Les Bidet-Vinyl tiennent à remercier les autres coureuses de l'effectif pour leur soutien à l'équipe sur la course à venir tout en ayant un mot pour chacune d'entre elles, surtout qu'elles auront peut être un jour la chance de faire partie de la SDLC à leur tour.
Spoiler : :
Eve Leyvetoa : Ces dernières semaines, elle a surtout beaucoup levé le coude que ce soit en course ou après la course. Résultat une tendinite et une participation compromise, il faudra attendre pour admirer la fluidité de son style en danseuse.

Ella Lezieux-Ray-Vaulvaire : Probablement la sprinteuse la plus efficace de l'équipe, capable de débrancher le cerveau pour s’engouffrer dans le moindre petit trou de souris. Le problème, c'est qu'elle a le gabarit d'une souris qui aurait mangé deux gnous au petit dej et que parfois, il n'y a pas la place sauf en forçant le passage (that's what she said).

Candy Indewinde : Elle a du rentré au pays précipitamment, sa maison de campagne vosgienne ayant mystérieusement pris feu. Il n'y a heureusement aucun blessé mais selon les premiers éléments de l’enquête, ce serait d'origine criminel. Il se murmure que les policiers auraient retrouvé une lettre incomplète avec le message suivant : "Oh toi, ta gu..le. Tu nous fait chi.. à chanter tous les soirs jusqu'à pas d'heure."

Naomi Kiteupa : Des soucis d'ordre personnel, la presse ayant évoqué un divorce houleux avec la star du peloton Jean-René Grasducul, font qu'elle n'a pas la tête à courir actuellement, d'autant plus qu'elle a demandé la garde exclusive de la chaise.

Morgane Deux-Toits : Morgane, elle est gentille. Morgane, c'est l'histoire de le groupie qui voulait devenir cycliste. Morgane, elle a été charmé par les talents de finisseur de Kikafars et par l'esprit d'équipe de Modérateur lors d'une précédente course. Elle a donc travaillé d'arrache-pied pour devenir coureuse et les côtoyer au quotidien. Sauf que Morgane, elle n'a pas su choisir entre Kika et Momo et elle les voit un jour sur deux. En course, pas question d'hésiter entre modéré et intensif, il faut savoir quoi faire.

Sandrine Ion : Un certain laisser-aller dans l'apparence et le fait de toujours oublier une de ses chaussures au moment de prendre le départ de la course ont contraint les DS à la laisser à la maison et ce malgré le lobbying basque. Tralalalalala.

Mona Mande-Saint-Jean : C'était notre Robert Marchand, quel coup de pub pour le sponsor qui était totalement pour. Les assurances pas du tout. Il parait que depuis le refus, elle cherche à tout prix à obtenir des faux papiers la rajeunissant de moitié.

Liloo Zoizo : Ce n'est à nouveau pas un problème de niveau qui nous prive de sa présence au départ de la course. Le staff craint qu'elle ne s'impose trop facilement et que cela influence une partie de la population au moment de choisir le prénom des futurs bébés. La direction entend ainsi éviter une succession de procès dans dix huit ans.
#3523426
Amady21 a écrit :
11 sept. 2022, 23:37
Perso ce qui m’intéresse c’est la Sl de la course, la course doit partir demain et je vois la SL nulle part
On attend les noms de Wald et Guigui :rieur:
#3523432
Ancelin a écrit :
11 sept. 2022, 23:40
Amady21 a écrit :
11 sept. 2022, 23:37
Perso ce qui m’intéresse c’est la Sl de la course, la course doit partir demain et je vois la SL nulle part
On attend les noms de Wald et Guigui :rieur:
Pourquoi attendre y’avait pas un délai ? Mettez Team Guigui, Guigui 1 Guigui 2 ... vous êtes 3 ou 4 organisateurs à avoir nos profils depuis pas mal de temps et nous a la veille de la course on a aucun info sur les autres equipes
#3523443
La SL est publiée

Pour Wald et Guigui si ils ne m'envoient pas leur noms de coureurs et d'équipe avant le départ de la course (donc ce soir 20h) ils seront déclarés non partants.
#3523518
Le matos est prêt, rien n'est laissé au hasard :siffle:
Spoiler : :
Image
Du beau monde au balcon, charisme 95 F c'est ça qu'on aime. Richard Viguane :love:
Spoiler : :
Image
La team pour en mettre plein partout : Brochard / Dufaux / Moreau / Hervé / Rous . Cyclisme total à l'ancienne, le Télégraphe gros plateau sans respirer avec des minasses dans ta face gros :metalhead:
Spoiler : :
ah merde mauvaise photo
Image
Et si à 50 balais tu peux pas te payer un John Deere, t'as manqué ta vie. Festina powered by John Deere :tonton:
#3523536
En avant première dernière, j'ai l'honneur de vous présenter...
Spoiler : :
La Recycle'rie

131 Wallace Flandrien
132 Sarah Croche Rouleur
133 Tony Gromenir Rouleur
134 Kamil Attank-Saspass Puncheur
135 Akaion Puncheur
136 Cagire Jean-Robert Puncheur
Oui, mesdames (Sarah), messieurs (tous les autres), vous avez bien lu. D'ailleurs, ils ne sont plus à présenter! Ils ont fait la gloire de la Science de la Course depuis 2 ans maintenant, ils sont de retour!!
C'est avec des bons outils, qu'on recycle des stars, nul doute que cette équipe fera parler d'elle!
#3523555
J'ai envoyé les infos à Ancelin, mais vu que vous êtes impatient, voilà la starlist de la Ponant Hastings :

Odon de Coteville Grimpeur
Robert de Beaumont Rouleur
Geoffroy de Mortagne Rouleur
Hugues de Montfort Puncheur
Raoul II de Tosny Rouleur
Guillaume de Warenne Flandrien
#3523596
LA SEPTIEME COMPAGNIE DE ST TROPEZ

Nous sommes le samedi 10 septembre, des millions de français sont ce soir-là devant leurs transistors afin d’écouter une annonce tonitruante : le grand industriel Jacques Tricatel, connu pour ses chaines de restauration rapide, va faire son entrée dans le monde du sport. Et pas n’importe quel sport puisqu’il s’agit de la petite reine avec pour unique but de retrouver un français remporter la plus prestigieuse de toutes les courses : la Science de La Course.

Image

« Je sais que la France attend depuis des décennies qu’un coureur remporte de nouveau cette course qui nous échappe maintes fois, je me suis donc levé un matin, rasé la tête, laissé pousser un bouc et une idée de génie m’est apparue : mettre en place un partenariat public-privé mais pas n’importe lequel, avec la fine fleur de notre armée ! »
« Tout cela est fort alléchant Mr Tricatel, mais qui seront vos 6 coureurs pour cet ambition projet ? »
« A l’heure actuelle, rien n’est vraiment signé mais tout sera prêt le jour J, ne vous inquiétez pas. » Répond Tricatel avec aplomb. Mais cela ne rassure guère le journaliste, qui sent venir la saucisse de Morteau à plein nez :
« Enfin la course débute dans 48h et vous n’avez signé aucun coureur, ça sent le pschitt What did you expect Schweppes tout ça ».
« Les meilleurs éléments de l’armée seront recrutés à temps et je peux même vous annoncer que nous tentons absolument TOUT pour sortir de sa retraite l’ancien maillot jaune de la Course aux Nonnes j’ai nommé « Le Glaude siffleur » ! ».

Image

Le lendemain, à la caserne St François Pignon où il était d’astreinte, le Sergent-Chef Chaudard reçu une missive de sa hiérarchie l’ordonnant de participer à la course en compagnie de ses 2 fidèles soldats Tassin et Pithivier. En effet, ces 2 derniers, sous les conseils avisés de leur Sergent-Chef, écumaient les courses Elites du coin et se firent un joli palmarès grâce à des stratégies audacieuses que peu voire pas de suiveurs comprenaient.
« Mais vous allez participer Chef ? » demandèrent en chœur Tassin et Pithivier.
« Oui car il y a déjà un directeur sportif sur place, un certain Fabio c’était Lulli, c’était Lullo, c’était Lito oh Lullito. Il préfère que je vous donne directement les consignes dans le peloton pour réagir au plus vite »
« J’espère qu’il y aura du saucisson à l’ail pour les ravitos chef, car c’est pas avec la bouffe de Mr Tricatel que Tassin il va passer les ponts d’autoroutes »
« Oui ne vous inquiétez, pour les ravitos, c’est l’armée qui a tout commandé à l’entreprise Batoutoutou, vous aurez du boudin aussi bien sûr. Par contre, préparez vos affaires, on sera parachuté demain à la première heure à sur la côte Méditerranéenne pour récupérer le reste de l’équipe. Puis on finira à vélo pour s’échauffer »
« Que vous avez toujours des bonnes idées, chef » acquiesça Pithivier.

Le lendemain, nos amis de la 7ème compagnie se dirigèrent vers le commissariat de Saint Tropez comme prévu à vélo.
« Chef, vous avez une idée de nos adversaires sur la course ? » demanda Tassin
« J’ai cru comprendre qu’il y aurait 12 équipes face à nous et les candidats les plus redoutables seront notamment Richard Viguane, Pierre Groslent, Cav, Aldo Fitler… »
Le Sergent-Chef Chaudard entendit un grand fracas derrière lui et s’aperçut que Tassin et Pithivier avaient tous les 2 chuté.
« Mais qu’est-ce qui vous prend, vous tenez plus sur vélo ou quoi ? » demande circonspect Chaudard

Image

« Encore des boschs chefs ? » dit Tassin d’une voix tremblante
« Non parce qu’à chaque fois, on a eu de la chance contre eux Chef et puis moi je les supporte pas les boschs avec leurs « Groupir ! Groupir » … » ajouta Pithivier.

« Non mais ne vous inquiétez, ce sont nos amis maintenant les chleuhs et apparemment cet Aldo est plus drôle que méchant de ce que j’ai entendu. Ah tiens nous voilà arriver à St Tropez »

Arrivés sur place, nos 3 compères de la 7ème demandèrent à rencontrer le maréchal des logis-chef Cruchot et on les conduisit dans son bureau :
« Fougasse ? Mais qu’est-ce vous faites accoutrer comme ça bon sang et je croyais que vous étiez malade ! » interpella Cruchot en regardant avec de grands yeux Pithivier.
« Excusez-nous Chef Cruchot, je me présente Sergent-Chef Chaudard de la 7ème et voici les soldats Tassin et Pithivier. Vous devez confondre ce dernier avec un autre sans doute. Nous avons un ordre de mission à vous transmettre de toute urgence »
« Si le Chef appelle Mr Cruchot aussi Chef, moi je vais me mélanger les pinceaux » soupire Tassin.

Le chef Cruchot lit alors attentivement la missive qui lui a transmis Chaudard puis fixe ce dernier du regard :
« C’est non ! »
« Comment ça c’est non ?! Ce sont des ordres d’en haut, on n’a pas d’autres choix que d’accepter chef Cruchot. Et puis on a besoin de vous pour remporter la course… »
« Je ne courrai JAMAIS avec un sponsor Tricatel ! Avec ma biche nous avons mangé dans un de ses restaurants sur une aire d’autoroute il y a un mois et nous avons eu des pustules grosses comme une pièce de deux francs ensuite donc c’est NON, tout sauf un sponsor Tricatel ! » s’emporte Cruchot.
« Bon écoutez Chef Cruchot, je vais en informer de suite le Général De Lutaisse, vous avez un téléphone ? »
Après un coup de fil au général, ce dernier demanda au Sergent-Chef de patienter quelques instants le temps de trouver de solution. 30 minutes et 2 pastis-olives plus tard, le général rappelle :
« Bon Chef Cruchot, le général a trouvé un compromis avec Tricatel : il ne met pas son nom sur les maillots mais il veut du coup que son neveu soit dans l’équipe, ça vous va ? » demande Chaudard
« C’est d’accord s’il arrête aussi de servir des huitres à la pistache à son restaurant de l’aire d’autoroute de Moulins Sud »
« Le général dit qu’il s’arrangera, il vous donne sa parole Chef Cruchot ! » lance d’un ton rassuré Chaudard
« Marché conclu ! »
Nos 4 futurs coéquipiers s’empoignèrent pour fêter la nouvelle quand le Chef Cruchot demanda :
« Et la course débute quand et où ? »
« Ce soir 20h à Chéan-Celin. Ah et il nous faut un 6ème gars dans l’équipe aussi. » répondit Chaudard.
« MON SIFFLET !!! »
Le Chef-Cruchot rameuta sa brigade et leur dit de partir de suite au sommet du Col d’Eze pour aller chercher du saucisson.
« C’est une course et le premier qui reviendra partira avec nous de ce pas à bord de l’Estafette direction Chéan-Ancelin ! »

Image

Les 4 membres de la brigade sautèrent sur leurs vélos et partirent sur les chapeaux de roue direction le Col d’Eze. Pendant ce temps, Cruchot appela sa biche pour lui ramener ses affaires pour la course.
2 heures après, Merlot était le premier arrivé !
« Bien joué Merlot, allez vite préparer vos affaires et donner le saucisson aux messieurs de la 7ème pour manger sur le trajet. »
« Le…le…le sauci… le saucisson ? »
« Vous n’avez pas le saucisson Merlot ? »
« Non »
« Vous n’avez pas le saucisson Merlot ? »
« Non »
« VOUS N’AVEZ PAS LE SAUCISSON MERLOT !!!! » s’emportèrent Cruchot en frappant Merlot sur le crâne de manière répétée comme un pic-vert.
« Oh monsieur Cruchot, il y a un autre de vos gars qui arrive » dit Pithivier
« OH ! BERLICOT ! Vous avez le saucisson Berlicot ? » lança Cruchot.
« Oui chef ! » répondit un Berlicot en sueur.
« Parfait, prenez 4-5 slips et montez dans l’Estafette, plus une seconde à perdre ! »
« Je peux conduire l’Estafette monsieur Cruchot, j’ai toujours rêvé d’en conduire une ! » demande Tassin.
« Mais Tassin vous n’êtes pas juif au moins ? »
« Pas à ma connaissance non Mr Cruchot »
« Très bien, montez, direction Chéan-Ancelin ! »
« C’est parti, Opération CA FA MANOEUFRER ! » Cria Pithivier!
#3523625
guigui22 a écrit :
12 sept. 2022, 14:27
En avant première dernière, j'ai l'honneur de vous présenter...
Spoiler : :
La Recycle'rie

131 Wallace Flandrien
132 Sarah Croche Rouleur
133 Tony Gromenir Rouleur
134 Kamil Attank-Saspass Puncheur
135 Akaion Puncheur
136 Cagire Jean-Robert Puncheur
Oui, mesdames (Sarah), messieurs (tous les autres), vous avez bien lu. D'ailleurs, ils ne sont plus à présenter! Ils ont fait la gloire de la Science de la Course depuis 2 ans maintenant, ils sont de retour!!
C'est avec des bons outils, qu'on recycle des stars, nul doute que cette équipe fera parler d'elle!
Tu as mis la virgule au mauvais endroit
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 25
MARCO POLO (ray)

Zana vs Jungels ? Sorry, je préf&egrav[…]

Dopage 2022

Son contrôle positif date de 2021, d'o&ugr[…]

BIANCHI (lephil)

Pavel BITTNER pour rester parmi les jeunes promett[…]

AGRITUBEL 2023

LASTRA MARTINEZ Jonathan vs FERNANDEZ ANDUJAR […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site