Forum dédié au jeu la science de la course

Modérateur : Modos jeux

  • Page 11 sur 18
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 18
#3184095
Pour mon système j'avais complété en rajoutant un système de "dé partiel", c'est à dire qu'il faut avoir 6 points pour avoir son 1er dé. A 5, j'ai 5/6ème du dé. A 4 j'ai 4/6ème. A 3, 3/6ème...

Je viens de faire un tirage de 20 dés qui a donné ça :
5 6 4 1 6 3 3 3 3 6 2 3 6 2 5 1 1 6 1 3

Voici ce que ça donnerai :
C'est le temps gagné en fonction de l'allure du groupe :
Spoiler : :
0 : 0 secondes
1 : 8 secondes
2 : 17 secondes
3 : 25 secondes
4 : 33 secondes
5 : 42 secondes
6 : 50 secondes
7 : 60 secondes
8 : 70 secondes
9 : 80 secondes
10 : 90 secondes
11 : 100 secondes
12 : 110 secondes
13 : 117 secondes
14 : 123 secondes
15 : 130 secondes
16 : 137 secondes
17 : 143 secondes
18 : 150 secondes
19 : 152 secondes
20 : 153 secondes
21 : 155 secondes
22 : 157 secondes
23 : 158 secondes
24 : 160 secondes
25 : 170 secondes
26 : 180 secondes
27 : 190 secondes
28 : 200 secondes
29 : 210 secondes
30 : 220 secondes
31 : 225 secondes
32 : 230 secondes
33 : 235 secondes
34 : 240 secondes
35 : 245 secondes
36 : 250 secondes
37 : 255 secondes
38 : 260 secondes
39 : 265 secondes
40 : 270 secondes
41 : 275 secondes
42 : 280 secondes
43 : 285 secondes
44 : 290 secondes
45 : 295 secondes
46 : 300 secondes
47 : 305 secondes
48 : 310 secondes
49 : 315 secondes
50 : 320 secondes
51 : 325 secondes
52 : 330 secondes
53 : 335 secondes
54 : 340 secondes
55 : 350 secondes
56 : 360 secondes
57 : 370 secondes
58 : 380 secondes
59 : 390 secondes
60 : 400 secondes
61 : 403 secondes
62 : 407 secondes
63 : 410 secondes
64 : 413 secondes
65 : 417 secondes
66 : 420 secondes
67 : 425 secondes
68 : 430 secondes
69 : 435 secondes
70 : 440 secondes
71 : 445 secondes
72 : 450 secondes
73 : 460 secondes
74 : 470 secondes
75 : 480 secondes
76 : 490 secondes
77 : 500 secondes
78 : 510 secondes
79 : 513 secondes
80 : 517 secondes
81 : 520 secondes
82 : 523 secondes
83 : 527 secondes
84 : 530 secondes
85 : 538 secondes
86 : 547 secondes
87 : 555 secondes
88 : 563 secondes
89 : 572 secondes
90 : 580 secondes
91 : 582 secondes
92 : 583 secondes
93 : 585 secondes
94 : 587 secondes
95 : 588 secondes
96 : 590 secondes
97 : 592 secondes
98 : 593 secondes
99 : 595 secondes
100 : 597 secondes
101 : 598 secondes
102 : 600 secondes
103 : 610 secondes
104 : 620 secondes
105 : 630 secondes
106 : 640 secondes
107 : 650 secondes
108 : 660 secondes
109 : 662 secondes
110 : 663 secondes
111 : 665 secondes
112 : 667 secondes
113 : 668 secondes
114 : 670 secondes
115 : 675 secondes
116 : 680 secondes
117 : 685 secondes
118 : 690 secondes
119 : 695 secondes
120 : 700 secondes
Au passage j'ai fait un fichier excel qui calcule ça en un rien de temps. Si on choisi ce système et que Blouss est intéressé, il n'y a aucun souci pour lui passer :wink:

Par ailleurs, l'autre souci sur le trop de temps perdu en 1 secteur. Je ne mettrais pas une limite de dés ou une limite de temps. Je mettrais plutôt une limite de relayeurs. 8 ou 10 peut-être ? Comme ça un groupe de 4-5 costauds qui se relaient bien, peut résister à un peloton ou seuls 8 nazes passent des relaient modérés.
#3184116
Nopik a écrit :
20 juin 2020, 13:18
En fait c'est quoi l'intérêt de tirer les dés qui sont en commun pour tous ?

Il y a peut-être aussi d'autres mini groupes qui avancent à 0. Sinon ça sert à rien.


En tout cas je ne vois pas l'intérêt de compliquer la méthode Tosach qui est très bien de base.

Que tu avance à 7 ou 12 pour moi tu avances à la même vitesse, la vitesse de 2 dés. Point.

Pourquoi faire plus complexe finalement. A chaque groupe d'essayer de se démerder pour faire des totaux genre 7, 13.. Plutôt que des multiple de 6.
#3184125
kelmeur a écrit :
20 juin 2020, 11:16
Pour le système d'attaques, qui pour moi est la priorité à changer bien devant le prorata, on peut aussi envisager un système hybride.
Non pas du tout. :spamafote:
Alors OK ça pourrait devenir ennuyeux et répétitif mais le prorata c'est encore bien plus important.
Je te trouve bien insistant sur les attaques... T'aurais pas un peu peur que ton leader manque d'énergie dans le final des étapes par hasard comme ça? :elephant:
#3184226
runnz a écrit :
21 juin 2020, 01:22
Mon humble opinion sur les lancers de dés. Jouer avec un seul dé est moins efficace qu'avec deux ou trois dés, car quand les dés s'entrechoquent le hasard est plus actif qu'avec un seul dés même si lancé contre une paroi.
:applaud: :applaud: :applaud:
#3184272
Je crois avoir trouvé une solution pas trop mal pour l'histoire du prorata à partir de vos différentes propositions. Elle revient à utiliser la solution proposée par Tosach, tout en instaurant une vitesse limite.
Cette valeur limite reste à déterminer, mais pour l'exemple je vais la mettre à 40 (ce qui équivaut à 7 dés). L'idée serait que la vitesse du groupe le plus rapide soit ramenée à 40, si elle est > à cette valeur. Et la vitesse des autres groupes serait ramenée entre 0 et 40 avec le même coefficient.
Plusieurs exemples :
- vitesse G1 = 80 et G2 = 40
La vitesse du groupe le plus rapide est ramenée à 40, soit divisée par 2 dans l'exemple. La vitesse du groupe G2 est aussi divisée par 2 et devient donc 20. L'écart de vitesse est de 20, soit 4 dés lancés. La présence dans ce cas d'un troisième groupe G3 à 0 ou pas ne change rien au calcul.

- vitesse G1 = 30 et G2 = 20
Il n'est pas nécessaire de ramener les vitesses à 40, vu qu'elles sont inférieures à la valeur limite. L'écart de vitesse reste donc de 10, soit 2 dés lancés.

- vitesse G3 = 78, G2 = 77 et G1 = 0
exemple connu :genance: La vitesse de G3 est ramenée à 40. La vitesse de G2 est =77*40/78= 39.5 et est arrondie à 39 (on prend l'entier).
On se retrouve donc avec G3 = 40, G2 = 39 et G1 = 0. 7 dés sont lancés pour déterminer la différence de vitesse entre G1 et G3. Le dernier dé permet de déterminer la différence entre G2 et G3 en prenant une fraction correspondant à l'écart.

Ce système me parait juste pour calculer les écarts. Un groupe ne pourra pas perdre plus de la valeur de 7 dés, soit 7mn en théorie sur un secteur. Mais en réalité, en lançant 7 dés, on devrait plutôt obtenir des valeurs proches de 4-5mn. Après on peut aussi réduire le nombre de dés en changeant la valeur limite et passer à 6 ou 5 dés.
#3184275
Le problème que j'y vois c'est que... tu roules à 80, t'es ramené à 40, tu viens de perdre 40 dans le vent.
Le groupe qui roule à 20, n'a mis que 10 dans le vent.

Je ne sais pas si dans la pratique ça sera problématique ou non.
Du genre t'as dépensé énormément plus d'énergie que les mecs devant et t'es même pas revenu, et si t'es revenu t'es carbo :green:
#3184277
Le problème c'est que toutes ces solutions il y a bien un moment où il faudra les tester.

Donc soit on utilise cette course comme beta test et on s'en fout on change les règles un peu à tout va pour tester un max de trucs, soit on finit celle-là sans rien changer mais c'est long, la course finit fin juillet.
#3184278
blouss_ a écrit :
21 juin 2020, 12:00
Je crois avoir trouvé une solution pas trop mal pour l'histoire du prorata à partir de vos différentes propositions. Elle revient à utiliser la solution proposée par Tosach, tout en instaurant une vitesse limite.
Cette valeur limite reste à déterminer, mais pour l'exemple je vais la mettre à 40 (ce qui équivaut à 7 dés). L'idée serait que la vitesse du groupe le plus rapide soit ramenée à 40, si elle est > à cette valeur. Et la vitesse des autres groupes serait ramenée entre 0 et 40 avec le même coefficient.
Plusieurs exemples :
- vitesse G1 = 80 et G2 = 40
La vitesse du groupe le plus rapide est ramenée à 40, soit divisée par 2 dans l'exemple. La vitesse du groupe G2 est aussi divisée par 2 et devient donc 20. L'écart de vitesse est de 20, soit 4 dés lancés. La présence dans ce cas d'un troisième groupe G3 à 0 ou pas ne change rien au calcul.

- vitesse G1 = 30 et G2 = 20
Il n'est pas nécessaire de ramener les vitesses à 40, vu qu'elles sont inférieures à la valeur limite. L'écart de vitesse reste donc de 10, soit 2 dés lancés.

- vitesse G3 = 78, G2 = 77 et G1 = 0
exemple connu :genance: La vitesse de G3 est ramenée à 40. La vitesse de G2 est =77*40/78= 39.5 et est arrondie à 39 (on prend l'entier).
On se retrouve donc avec G3 = 40, G2 = 39 et G1 = 0. 7 dés sont lancés pour déterminer la différence de vitesse entre G1 et G3. Le dernier dé permet de déterminer la différence entre G2 et G3 en prenant une fraction correspondant à l'écart.

Ce système me parait juste pour calculer les écarts. Un groupe ne pourra pas perdre plus de la valeur de 7 dés, soit 7mn en théorie sur un secteur. Mais en réalité, en lançant 7 dés, on devrait plutôt obtenir des valeurs proches de 4-5mn. Après on peut aussi réduire le nombre de dés en changeant la valeur limite et passer à 6 ou 5 dés.
:super:
On se rapproche vraiment du truc je pense!

Juste un petit truc qui me dérange un peu dans ton exemple, c’est le fait de « pondérer » pour prendre en compte ce qui dépasse le plafond...
Je pense que par définition, ce qui dépasse le plafond ne doit pas être pris en compte, quitte à mettre ce plafond plus haut, ou de le définir autrement!

Je m’explique:
Prenons l’exemple de 6-8 coureurs en échappée, s’ils décident de se livrer à fond ils atteignent on va dire une vitesse de 60km/h, il est impossible de dépasser cette vitesse (c’est le plafond) dans le peloton c’est pareil même s’ils tournent à 12 ou 15, il est impossible pour eux de dépasser cette vitesse...
Donc une fois le plafond atteint, ça sert à rien de le dépasser.
Après si tu veux pousser le raisonnement, ce serait plutôt de redistribuer sous forme d’énergie ce qui dépasse du plafond pour le restituer au groupe qui produit la plus grande force...ça me paraîtrait plus réaliste!
Ceux qui tournent à plus, ne peuvent pas produire plus que le plafond, mais par contre, c’est moins coûteux pour eux, car ils partagent le travail...
Pour moi ce serait un compromis intéressant et surtout réaliste.
#3184280
Après on est d’accord que ça se passera normalement jamais, de devoir restituer des points, car les groupes s’arrangeront pour ne pas dépasser le plafond de trop...
Mais c’est plutôt un exemple pour rester dans le réalisme...
proposition alternative: de comptabiliser quand même l’énergie dépassant le plafond mais que celle ci soit diviser par deux (Ou autres...?) ça correspondrait à quelques Km/h que pourrait reprendre le peloton, mais juste à la marge!
#3184283
Baygon a écrit :
21 juin 2020, 12:23
blouss_ a écrit :
21 juin 2020, 12:00
Je crois avoir trouvé une solution pas trop mal pour l'histoire du prorata à partir de vos différentes propositions. Elle revient à utiliser la solution proposée par Tosach, tout en instaurant une vitesse limite.
Cette valeur limite reste à déterminer, mais pour l'exemple je vais la mettre à 40 (ce qui équivaut à 7 dés). L'idée serait que la vitesse du groupe le plus rapide soit ramenée à 40, si elle est > à cette valeur. Et la vitesse des autres groupes serait ramenée entre 0 et 40 avec le même coefficient.
Plusieurs exemples :
- vitesse G1 = 80 et G2 = 40
La vitesse du groupe le plus rapide est ramenée à 40, soit divisée par 2 dans l'exemple. La vitesse du groupe G2 est aussi divisée par 2 et devient donc 20. L'écart de vitesse est de 20, soit 4 dés lancés. La présence dans ce cas d'un troisième groupe G3 à 0 ou pas ne change rien au calcul.

- vitesse G1 = 30 et G2 = 20
Il n'est pas nécessaire de ramener les vitesses à 40, vu qu'elles sont inférieures à la valeur limite. L'écart de vitesse reste donc de 10, soit 2 dés lancés.

- vitesse G3 = 78, G2 = 77 et G1 = 0
exemple connu :genance: La vitesse de G3 est ramenée à 40. La vitesse de G2 est =77*40/78= 39.5 et est arrondie à 39 (on prend l'entier).
On se retrouve donc avec G3 = 40, G2 = 39 et G1 = 0. 7 dés sont lancés pour déterminer la différence de vitesse entre G1 et G3. Le dernier dé permet de déterminer la différence entre G2 et G3 en prenant une fraction correspondant à l'écart.

Ce système me parait juste pour calculer les écarts. Un groupe ne pourra pas perdre plus de la valeur de 7 dés, soit 7mn en théorie sur un secteur. Mais en réalité, en lançant 7 dés, on devrait plutôt obtenir des valeurs proches de 4-5mn. Après on peut aussi réduire le nombre de dés en changeant la valeur limite et passer à 6 ou 5 dés.
:super:
On se rapproche vraiment du truc je pense!

Juste un petit truc qui me dérange un peu dans ton exemple, c’est le fait de « pondérer » pour prendre en compte ce qui dépasse le plafond...
Je pense que par définition, ce qui dépasse le plafond ne doit pas être pris en compte, quitte à mettre ce plafond plus haut, ou de le définir autrement!

Je m’explique:
Prenons l’exemple de 6-8 coureurs en échappée, s’ils décident de se livrer à fond ils atteignent on va dire une vitesse de 60km/h, il est impossible de dépasser cette vitesse (c’est le plafond) dans le peloton c’est pareil même s’ils tournent à 12 ou 15, il est impossible pour eux de dépasser cette vitesse...
Donc une fois le plafond atteint, ça sert à rien de le dépasser.
Après si tu veux pousser le raisonnement, ce serait plutôt de redistribuer sous forme d’énergie ce qui dépasse du plafond pour le restituer au groupe qui produit la plus grande force...ça me paraîtrait plus réaliste!
Ceux qui tournent à plus, ne peuvent pas produire plus que le plafond, mais par contre, c’est moins coûteux pour eux, car ils partagent le travail...
Pour moi ce serait un compromis intéressant et surtout réaliste.
On peut aussi voir la chose comme la capacité ou non d'un groupe à maintenir une vitesse maximale pendant tout un secteur. On est d'accord que dans la réalité, un groupe de 6-8 coureurs frais pourra rouler aussi vite qu'un peloton pendant 5-10 kilomètres sans problème, par contre plus on augmentera la distance et plus ça deviendra compliqué pour eux. Et ta proposition est un peu trop difficile à mettre en place. Je pense qu'il faut que ça reste "simple".
#3184285
Pas hyper convaincu a priori, ça semble "joli" mais j'ai l'impression qu'à force de creuser on va trouver du pétrole :elephant:

Un gros groupe va rouler à 40 s'il a besoin de temps.
Si on autre groupe peut lutter, il va se mettre a 41 (ou 45)
Le premier groupe va donc en rajouter un peu histoire d'être un poil plus fort.
Et ainsi de suite.
Le différentiel entre les deux groupe sera minime à la fin.
Et un éventuel 3e petit groupe prendra cher à cause de cette lutte.
Mais en même temps ça sera"atténué grâce au coefficient.
Et l'écart entre les 2 groupes n'évoluera jamais de beaucoup, sauf si l'un arrive à faire un gros surplus.

Oue finalement c'est peut être pas mal :reflexion:
#3184287
kelmeur a écrit :
21 juin 2020, 12:13
Le problème que j'y vois c'est que... tu roules à 80, t'es ramené à 40, tu viens de perdre 40 dans le vent.
Le groupe qui roule à 20, n'a mis que 10 dans le vent.

Je ne sais pas si dans la pratique ça sera problématique ou non.
Du genre t'as dépensé énormément plus d'énergie que les mecs devant et t'es même pas revenu, et si t'es revenu t'es carbo :green:
Oui, mais la règle est connue de tous et assez facile à mettre en place. Après chacun peut choisir son allure en conséquence.

On pourrait se dire que rouler à 40 suffit, mais dans le cas où l'autre groupe roule à 20, ça fait un écart de 20 soit 4 dés. Si tu choisis de rouler à 80, ça fera un écart de 30, soit 6 dés. Après c'est à chacun de voir, si le jeu en vaut la chandelle.

Et pour info, je viens de lancer 10 fois d'affilée 7 dés et j'ai obtenu 10 valeurs comprises entre 21 et 29. Je pense qu'une limite à 7 dés est pas mal.
#3189251
Une chose à laquelle on pensait pour avoir une véritable "course par étapes" et non en quelque sorte une coupe du monde des classiques ancien mode, c'est de modéliser la fatigue tout le long de la course.

Ma proposition :

Lors de toutes les étapes, tous les coureurs ont 101 d'énergie de disponible.
A cela ils peuvent ajouter à leur guise l'endurance en stock qu'ils possèdent mais sans jamais dépasser les 251 maximum sur une étape.

Cela veut dire que si un coureur a disons 4 en endurance, alors il débloque 4*nb d'étapes*25 pts d'énergie.
Pour la course actuelle de 5 étapes, ce coureur aurait donc en plus des 101 par étape de base, 4*5*25 = 500 pts d'énergie en plus.
Il serait libre d'utiliser ce stock durant la course sans jamais dépasser les 150 en plus par étape, si cela arrive sur crevaison/chute il est éliminé.

Ainsi il y aurait une notion de conserver de l'énergie, en en utilisant pile 201 par étape on serait équivalent à aujourd'hui, mais on pourrait aussi en utiliser que 151 durant l'étape 1 et 251 durant l'étape 2 par exemple.

Reste le problème du sprint final qui était basé sur l'énergie restante qui n'a plus de sens, un truc marrant pourrait être d'envoyer par MP le nombre de points d'énergie que l'on souhaite utiliser sur le sprint final, valeur qui serait comprise entre 0 et 50 disons par exemple. L'organisateur décidant en premier pour le faire sans connaissance de ce que font les autres.
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 18
Groupama-FDJ 2020

Je ne comprends pas comment les JOs peuvent […]

Pendant ce temps là en 2020

Circus Xanty change de sponsor titre et devient...[…]

Merci f@nch pour le reportage, images à l[…]

Le bilan n'est pas mitigé mais mauvais. Qua[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site