le forum dédié aux émissions réalisées sur la Chaine Youtube de Velo-Club.net. Pour débattre, échanger, mais aussi suggérer vos propositions de thématique ou d'invités, c'est par ici.

Modérateur : Modos VCN

#2922269
groom_ a écrit :
16 oct. 2018, 07:19
Merci les gars, j'aime beaucoup :)

Par contre, on aura plus jamais l'occasion d'entendre le jingle et JRG ? :mouchoir:
Faudrait qu'on trouve un moyen de l'intégrer lorsqu'on est en live.
Mais tu peux encore le retrouver dans les versions enregistrées, et on en sortira prochainement. :wink:
#2922282
C'était beau cette unanimité à dévaluer le parcours et la victoire de Pinot, j'en ai versé une larme :genance: :elephant:

Plus sérieusement, je trouve dommage que personne n'ait défendu le parcours de la Lombardie, ravalé selon vous à un truc plus facile que LBL. Alors que quand même, les 50 derniers kilomètres en Lombardie, c'est une petite étape de montagne. Le Sormano, c'est pas seulement un mur, c'est un col de 8 km. Puis Civiglio, c'est 2 fois plus long que la plus dure des côtes de LBL.
Et même le début, "il y a juste 2 bosselettes", des cols de 8km de long à plus de 6% de moyenne, il n'y a rien de comparable sur tout le parcours de la wallonne :spamafote:
Et à mon avis, la comparaisaon avec les GT et le train Sky ne tient pas complètement, sur le Lombardie on n'a pas à se soucier du lendemain et il y a moyen de faire sauter un éventuel train.

Donc voilà, vous faites ça très bien, mais hier je n'ai pas eu l'impression d'assister à un débat :wink:
#2922288
jimmy39 a écrit :
16 oct. 2018, 09:04
C'était beau cette unanimité à dévaluer le parcours et la victoire de Pinot, j'en ai versé une larme :genance: :elephant:

Plus sérieusement, je trouve dommage que personne n'ait défendu le parcours de la Lombardie, ravalé selon vous à un truc plus facile que LBL. Alors que quand même, les 50 derniers kilomètres en Lombardie, c'est une petite étape de montagne. Le Sormano, c'est pas seulement un mur, c'est un col de 8 km. Puis Civiglio, c'est 2 fois plus long que la plus dure des côtes de LBL.
Et même le début, "il y a juste 2 bosselettes", des cols de 8km de long à plus de 6% de moyenne, il n'y a rien de comparable sur tout le parcours de la wallonne :spamafote:
Et à mon avis, la comparaisaon avec les GT et le train Sky ne tient pas complètement, sur le Lombardie on n'a pas à se soucier du lendemain et il y a moyen de faire sauter un éventuel train.

Donc voilà, vous faites ça très bien, mais hier je n'ai pas eu l'impression d'assister à un débat :wink:
Donc c'est que ce n'était pas si bien que ça. :wink:
Déjà, j'avais du mal à dissimuler mon antipinotisme primaire :elephant:
On a même pensé à t'inviter pour cette émission, mais l'idée a surgi trop tard....
#2922293
AlbatorConterdo a écrit :
16 oct. 2018, 09:18
jimmy39 a écrit :
16 oct. 2018, 09:04
C'était beau cette unanimité à dévaluer le parcours et la victoire de Pinot, j'en ai versé une larme :genance: :elephant:

Plus sérieusement, je trouve dommage que personne n'ait défendu le parcours de la Lombardie, ravalé selon vous à un truc plus facile que LBL. Alors que quand même, les 50 derniers kilomètres en Lombardie, c'est une petite étape de montagne. Le Sormano, c'est pas seulement un mur, c'est un col de 8 km. Puis Civiglio, c'est 2 fois plus long que la plus dure des côtes de LBL.
Et même le début, "il y a juste 2 bosselettes", des cols de 8km de long à plus de 6% de moyenne, il n'y a rien de comparable sur tout le parcours de la wallonne :spamafote:
Et à mon avis, la comparaisaon avec les GT et le train Sky ne tient pas complètement, sur le Lombardie on n'a pas à se soucier du lendemain et il y a moyen de faire sauter un éventuel train.

Donc voilà, vous faites ça très bien, mais hier je n'ai pas eu l'impression d'assister à un débat :wink:
Donc c'est que ce n'était pas si bien que ça. :wink:
Déjà, j'avais du mal à dissimuler mon antipinotisme primaire :elephant:
On a même pensé à t'inviter pour cette émission, mais l'idée a surgi trop tard....
Non, j'envie votre aisance, à l'oral je serais catastrophique, je n'arriverais jamais à développer mes arguments (et déjà que certains me trouvent excessif quand je réfléchis longuement à ce que j'écris :green: )
Quand à ton antipinotisme, c'est vrai qu'il a suinté parfois :elephant:
#2925035
Pourquoi Bardet devrait viser le Giro l'année prochaine? Charles a donné plusieurs arguments. Mais on pourrait les classer par thématiques

La logique de marché: Bardet va sur le TDF parce que le sponsor le veut, parce que les supporters de base le veulent. Bardet n'est plus un coureur, c'est une marque, un outil promotionnel. Quand bien même il est français et que le TDF est important, je préfère ne pas le limiter à cela. A moins que les équipes françaises n’aient rien d’autre à proposer ? Faible profondeur de banc s’il n’y a toujours que le même leader qui peut représenter l’équipe sur le tour.

La question du plaisir et le goût du risque : Il est entré dans sa petite routine. Pour un coureur fan de disruptivité, il serait peut-être temps d’essayer de nouvelles courses, de casser le train-train et découvrir de nouvelles sensations, d’autres ambiances, de nouveaux challenges. Et il pourrait potentiellement prendre son pied tout en étant plus libéré sur des courses où il n’est pas scruté par les médias.

La question du palmarès et de l’héritage qu’il va laisser: Combien de victoires sur des courses par étapes ? Combien de classiques à son palmarès ? Combien d’étapes sur des courses autres que le TDF ? Je ne devrais peut-être pas les mettre dos à dos, mais Pinot c’est un monument (Bardet y travaille aussi, il est actif sur les classiques), des grosses perf’ sur des courses plus courtes et des victoires d’étapes sur les 3 GT. En terme de palmarès et ampleur de coureur, cette année me fait penser à Tsonga-Wawrinka. Des coureurs proches, niveaux relativement semblables, et soudainement l’un se fait un véritable palmarès prestigieux alors que l’autre reste à son niveau. Pinot a fait une Wawrinka en 2018, son potentiel s’est réalisé et fait de lui coureur d’un tout autre calibre que Bardet. Je parle évidemment en termes de résultats. S'il veut marquer de son empreinte le cyclisme français, il doit tenter autre chose.

Les chances réelles : A l’heure actuelle, les chances que Bardet gagne le TDF sont faibles, très faibles. Akaion, tu l’as dis dans le podcast, tes espoirs semblent reposer sur des faits de courses, à savoir l’élimination ou la mise hors course pour le podium des coureurs meilleurs que lui. Compter sur les échecs des autres, ce n’est ni glorieux, ni ambitieux, ni probable.
Au contraire, les chances que Bardet étoffe son palmarès ou sa liste d’accessits me semble très élevée s’il change radicalement, qu’il vise un Giro ou une Vuelta, qu’il joue vraiment le général sur plus de courses d’une semaine. Là il a des chances de gagner des courses, des étapes, de se faire plaisir. Et cela ne l’empêchera pas de faire le TDF pour jouer des étapes. Tout le monde à y gagner à ce qu’il change de programme : lui, son équipe, ses équipiers et les courses auxquelles il n’a encore jamais particpé.

Alors je reformule ce que j’ai dit dans mon message précédant : ne plus forcément viser le TDF (avec peu de chances d’y arriver), se fixer de nouveaux objectifs est aussi se fixer de nouvelles ambitions.
#2925057
C'est du fantasme de croire qu'il y a plus de chance de remporter un GT autre que le Tour de France.
Sur quel GT Pinot a fait sa meilleure place? Le Tour de France.
Sur quel GT les Français ont fait leurs meilleures places ces dernières années? Pas Pinot sur le Giro, mais Bardet sur le Tour.

Bardet pour moi a encore moins de chance de remporter une course d'une semaine que le Tour de France. Lui même dit également que le Giro et la Vuelta ne le motivent pas au point de faire autant de sacrifices que pour le Tour. De plus en visant le Tour, il peut être en grande forme pour certaines grandes classiques.
#2925066
Kivolanov_Volabov a écrit :
22 oct. 2018, 17:06
Première émission bilan pour cette saison : Pinot, Bardet et les autres nos coureurs de GT.

La parité entre accent pointu et les beaux accents du sud est respectée.




Désolé pour les quelques petits soucis de son, ça se règlera bientôt...
Il y avait une émission hier ? Tu aurais pu le préciser dans le message, j'ai mal compris et du coup je l'ai raté alors que j'aurais pu l'écouter en live :mouchoir:
#2925068
Akaion a écrit :
23 oct. 2018, 13:29
C'est du fantasme de croire qu'il y a plus de chance de remporter un GT autre que le Tour de France.
Sur quel GT Pinot a fait sa meilleure place? Le Tour de France.
Sur quel GT les Français ont fait leurs meilleures places ces dernières années? Pas Pinot sur le Giro, mais Bardet sur le Tour.

Bardet pour moi a encore moins de chance de remporter une course d'une semaine que le Tour de France. Lui même dit également que le Giro et la Vuelta ne le motivent pas au point de faire autant de sacrifices que pour le Tour. De plus en visant le Tour, il peut être en grande forme pour certaines grandes classiques.
Tu auras remarqué que je n'ai à aucun moment parlé de victoire sur un autre GT, mais bien de palmarès et d'accessits en général. Des victoires d'étapes, des top 5 voire des podiums sur le Giro ou la Vuelta, il peut aller en chercher.

Si Bardet retourne sur le TDF, la seule façon d'améliorer ses performances c'est de le gagner. Il a déjà fini 2e ou 3e. S'il arrivait à rééditer ces exploits, ce qui n'est pas sûr du tout vu la concurrence qu'il doit affronter, cela serait bien, mais pas nouveau. S'il va sur le Giro et qu'il fait même un top 5 avec une victoire d'étape ou, mieux, un podium, et bien là il étoffe considérablement son CV.

Et en faisant la Vuelta ou le Giro, cela ne l'empêcherait pas de briller sur les classiques s'il planifie bien les objectifs. Pinot l'a fait.
#2925069
Le sucre sportif a écrit :
23 oct. 2018, 13:41
Kivolanov_Volabov a écrit :
22 oct. 2018, 17:06
Première émission bilan pour cette saison : Pinot, Bardet et les autres nos coureurs de GT.

La parité entre accent pointu et les beaux accents du sud est respectée.




Désolé pour les quelques petits soucis de son, ça se règlera bientôt...
Il y avait une émission hier ? Tu aurais pu le préciser dans le message, j'ai mal compris et du coup je l'ai raté alors que j'aurais pu l'écouter en live :mouchoir:
Non, il n'y a pas de live, c'est le premier épisode d'une série de courts podcasts bilans de la saison/projections sur la saison prochaine :wink:
#2925102
Dès la fin du Tour (dans le podcast bilan du TDF je crois) j'avais évoqué l'idée d'envoyer Bardet sur le Giro l'an prochain, avec cette impression qu'il saturait peut-être un peu et qu'il avait besoin de changer un peu d'air, de se faire plaisir sur des courses de prestige qu'il ne connaît pas encore. Avec en parallèle l'occasion pour Latour de se tester sur un Tour de France, ce qui pourrait le faire progresser.

Maintenant on connaît AG2R, la politique de l'équipe et du sponsor, et cela reste très improbable.

Pas grand monde avait envie de voir élimin[…]

La menace runnz se précise. Si &cced[…]

Foot 2019-2020

Il y aura donc au moins un invité surprise […]

Les grimpeurs français

Merci pour ce merveilleux sujet . Beau travail! :s[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site