Le forum cyclisme des pratiquants et cyclosportifs. Pour tout savoir sur le matériel vélo, l'entraînement, la préparation des courses, les récits de vos exploits, ou encore ce qui concerne des outils comme Zwift ou Strava.
Par pantani
#3361062
Bonjour,

Quand je gonfle mes pneus de vélo de course, il y a bien souvent de l'air qui s'échappe, ce qui fait que je n'arrive jamais bien à les gonfler. Pourriez-vous me dire comment régler ce problème s'il vous plaît?

J'ai regardé sur le net de manière générale, j'ai vu qu'il fallait dévisser la valve pas jusqu'en haut et ensuite appuyer dessus avant de gonfler pour voir si de l'air sort ou non et ensuite gonfler? Mais je ne sais pas si j'ai bien compris.

En tout cas, c'est embêtant pour moi car des fois à 6 bars, je suis obligé d'arrêter de gonfler et ça se ressent sur la route par rapport à un ami avec qui je fais du vélo qui va plus vite que moi avec son vélo en roue libre.

Je me demande du coup si c'est parce qu'il est plus lourd que moi ou si c'est parce que 1 bar de différence sur chaque pneu peut faire une bonne différence pour la vitesse qu'on fait?

Merci d'avance pour vos réponses!
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3361072
Ce problème peut m'arriver parfois quand il est difficile d'engager complètement la pompe à cause de la pression dans le pneu (s'il reste 6 bars dedans par exemple). Quand cela m'arrive, je dégonfle d'abord un peu le pneu vers 2-4 bars, je peux ensuite bien enclencher la pompe sur la valve avant de la bloquer et gonfler facilement à 7,5 - 8 bars.

Après, si cela perdure, peut être faut il penser à changer de pompe qui doit avoir un défaut.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3361075
Oui il faut dévisser la petite molette sur la valve, et appuyer un coup dessus avec le doigt, tu as les bonnes infos.

En fait ça "déverouille" la valve, une fois que tu as fait ça tu peux y faire entrer de l'air.

Ne pas la dévisser jusqu'en haut effectivement sinon en appuyant dessus ou en pompant tu risques de la tordre.

Quand tu as fini de gonfler, tu revisses.

Si tu ne peux pas aller au delà de 6 bars, deux conseils :
- Faire un peu de musculation des bras ou acheter une bonne pompe :green:
- S'assurer que l'embout de ta pompe est correctement ajusté dans ta valve :genance:

Un peu de pratique et ça se fait tout seul. :jap:
Par pantani
#3361084
Xav_38 a écrit :
20 juil. 2021, 14:32
Ce problème peut m'arriver parfois quand il est difficile d'engager complètement la pompe à cause de la pression dans le pneu (s'il reste 6 bars dedans par exemple). Quand cela m'arrive, je dégonfle d'abord un peu le pneu vers 2-4 bars, je peux ensuite bien enclencher la pompe sur la valve avant de la bloquer et gonfler facilement à 7,5 - 8 bars.

Après, si cela perdure, peut être faut il penser à changer de pompe qui doit avoir un défaut.

Perso je n'avais plus fait de vélo de course depuis plus de 4 ans, avant de gonfler mes pneus, je les ai touchés et ai constaté qu'ils étaient bien dégonflés, mais en gonflant et à partir de 4-5 bars, ça dépendait, l'air s'échappait...Mais avec ma pompe, j'ai l'impression que l'air s'échappe souvent, c'est difficile de bien gonfler sans que l'air s'échappe très très souvent. J'ignore en effet si c'est la pompe à pied le problème ou que peut-être je dois être patient et à chaque fois enclencher à nouveau la pompe sur la valve jusqu'à ce que l'air ne s'échappe plus, mais bon ça fatigue à force. Gonfler, ,ça me dérange pas, même si c'est un effort, mais quand à chaque fois l'air s'échappe, c'est très chiant car on dépense beaucoup d'énergie inutilement.

Je réessaierai en appliquant ton conseil et la technique que j'ai vue sur le net pour voir si ça change quelque chose...En tout cas j'ai bien des problèmes à gonfler avec cette pompe. Merci pour tes conseils déjà.

Iguane a écrit :Oui il faut dévisser la petite molette sur la valve, et appuyer un coup dessus avec le doigt, tu as les bonnes infos.

En fait ça "déverouille" la valve, une fois que tu as fait ça tu peux y faire entrer de l'air.

Ne pas la dévisser jusqu'en haut effectivement sinon en appuyant dessus ou en pompant tu risques de la tordre.

Quand tu as fini de gonfler, tu revisses.

Si tu ne peux pas aller au delà de 6 bars, deux conseils :
- Faire un peu de musculation des bras ou acheter une bonne pompe :green:
- S'assurer que l'embout de ta pompe est correctement ajusté dans ta valve :genance:

Un peu de pratique et ça se fait tout seul. :jap:

Ok, j'appliquerai ce conseil vu sur le net et que tu approuves aussi. Disons que gonfler à plus de 6 bars ne me dérange pas du tout en tant que tel, d'ailleurs je fais de la musculation lol, mais ça me dérange surtout lorsque je gonfle et que pas mal d'air s'échappe à chaque fois car à partir de 5 bars, voire surtout 6 bars, ça veut pas monter du coup quoi que je fasse. Il faut donc que je puisse gonfler sans que l'air ne s'échappe et là, ça ira beaucoup mieux.

Mais sinon j'ai une autre question : Entre 6 et 7 bars, il y a une grosse différence de rendement? En terme de vitesse...? Parce que comment ça se fait que mon ami aille pas mal plus vite en roue libre que moi avec son vélo? Est-ce dû au fait que ses pneus soient un peu plus gonflés? Au fait qu'il soit plus lourd de poids de corps aussi?

Perso je pèse 70-71 kgs et lui 74, par là.

Quand on est sur du plat et en descente et que je suis en roue libre et lui aussi, il prend de la distance par rapport à moi et sans pédaler, tout comme moi.

Sinon je pèse 70-71 kgs, donc je pense que 7 bars pour chaque pneu, c'est le max pour moi? Mais bon je demande confirmation malgré tout. C'est marqué sur le net et pour mon type de pneu la chose suivante pour le gonflage :

6-8 bars.

Ca veut dire que je peux aller aussi jusqu'à 8 bars malgré tout, malgré mon poids? Ou 7 bars est malgré tout plus indiqué pour mon poids de corps?

Merci beaucoup à toi aussi pour ta réponse en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3361091
La pompe à pied est peut-être de qualité un peu limite aussi. Sur les pompes pas super quali, ça peut donner cette difficulté à gonfler au-delà d'un certain stade. Bon 6 bars, c'est quand même très peu pour une pompe à pied.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3361093
Sinon, non ce n'est pas le gonflage (pas cette différence en tout cas, et pas à lui tout seul) qui va expliquer la différence en roue libre. En partant du principe que vous êtes tous les deux sur une même ligne (pas l'un derrière l'autre) et que le vent vient parfaitement de dos ou de face (si de côté, l'un sera forcément favorisé), il peut y avoir des dizaines d'éléments qui expliquent que ton pote aille plus vite que toi :

- La position (plus ou moins aéro)
- La tenue (plus ou moins près du corps, et donc plus ou moins aéro encore)
- Le cadre (plus ou moins aéro)
- Le casque (plus ou moins aéro)
- Les jantes (plus ou moins hautes/larges, donc plus ou moins aéro)
- Le rendement des pneus (donc la pression en effet, mais aussi la gomme utilisé, la section)
- Les jambes rasées ou non (là aussi, moins de résistance à l'air !)
- Les roulements des roues et du moyeux

La liste n'est pas exhaustive.
Enfin, tu l'auras compris, il y a énormément d'éléments qui peuvent expliquer cela, et ils peuvent se cumuler.
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3361098
On3 a écrit :
20 juil. 2021, 15:13
Sinon, non ce n'est pas le gonflage (pas cette différence en tout cas, et pas à lui tout seul) qui va expliquer la différence en roue libre. En partant du principe que vous êtes tous les deux sur une même ligne (pas l'un derrière l'autre) et que le vent vient parfaitement de dos ou de face (si de côté, l'un sera forcément favorisé), il peut y avoir des dizaines d'éléments qui expliquent que ton pote aille plus vite que toi :

- La position (plus ou moins aéro)
- La tenue (plus ou moins près du corps, et donc plus ou moins aéro encore)
- Le cadre (plus ou moins aéro)
- Le casque (plus ou moins aéro)
- Les jantes (plus ou moins hautes/larges, donc plus ou moins aéro)
- Le rendement des pneus (donc la pression en effet, mais aussi la gomme utilisé, la section)
- Les jambes rasées ou non (là aussi, moins de résistance à l'air !)
- Les roulements des roues et du moyeux

La liste n'est pas exhaustive.
Enfin, tu l'auras compris, il y a énormément d'éléments qui peuvent expliquer cela, et ils peuvent se cumuler.
Si tu veux voir si l'éléments qui fait la différence est plutôt du côté aero ou du côté rendement (roulement, pneu), tu peux faire le test à basse et haute vitesse. Si la différence d'allure en roue libre s'exprime déjà fortement à basse vitesse (vers 10-15km/h par exemple), il y a des chances que ce soit un élément de roulement.
Par pantani
#3361106
On3 a écrit :
20 juil. 2021, 15:06
La pompe à pied est peut-être de qualité un peu limite aussi. Sur les pompes pas super quali, ça peut donner cette difficulté à gonfler au-delà d'un certain stade. Bon 6 bars, c'est quand même très peu pour une pompe à pied.
Il me semble de mémoire, mais je ne suis plus très sûr que mon ami avait testé ma pompe par le passé et l'avait trouvée moins bonne que la sienne. Mais une pompe à pied moins bonne peut t-elle faire échapper de l'air plus facilement...? Parce qu'en tant que telle et d'après les données affichées sur ma pompe, je peux monter jusqu'à 7 bars et plus avec celle que j'ai.

On3 a écrit :Sinon, non ce n'est pas le gonflage (pas cette différence en tout cas, et pas à lui tout seul) qui va expliquer la différence en roue libre. En partant du principe que vous êtes tous les deux sur une même ligne (pas l'un derrière l'autre) et que le vent vient parfaitement de dos ou de face (si de côté, l'un sera forcément favorisé), il peut y avoir des dizaines d'éléments qui expliquent que ton pote aille plus vite que toi :

- La position (plus ou moins aéro)
- La tenue (plus ou moins près du corps, et donc plus ou moins aéro encore)
- Le cadre (plus ou moins aéro)
- Le casque (plus ou moins aéro)
- Les jantes (plus ou moins hautes/larges, donc plus ou moins aéro)
- Le rendement des pneus (donc la pression en effet, mais aussi la gomme utilisé, la section)
- Les jambes rasées ou non (là aussi, moins de résistance à l'air !)
- Les roulements des roues et du moyeux

La liste n'est pas exhaustive.
Enfin, tu l'auras compris, il y a énormément d'éléments qui peuvent expliquer cela, et ils peuvent se cumuler.

Ah ok, oui, en effet alors. Merci pour ces informations. Il y a quelque chose que je ne comprends pas sinon aussi. À chaque fois que je faisais du vélo avec lui, j'étais meilleur que lui en grimpette...Je lui avais même mis 30 minutes dans un col il y a quelques années...et on avait un peu près le même niveau d'entraînement, disons que j'avais juste 2-3 sorties de plus à tout casser peut-être, mais en grimpette, à chaque fois il peinait plus que moi de manière générale, que ça soit dans des pentes comme ça ou sur un col.

Il y a quelques jours, j'ai fait ma 1ère sortie avec lui, ça fait au moins 4 ans, voire un peu plus que je n'avais plus refait de vélo de course, lui me dit que c'était sa 1ère sortie avec moi aussi. Pourtant il m'a largué même en grimpette. Comment expliquer ça?

Je sais qu'il a changé de casque depuis et de tenue et que ses roues étaient sans doute mieux gonflés que les miennes, mais ça ne peut pas tout expliquer peut-être, non?

J'ai l'impression qu'il a peut-être fait déjà quelques sorties avant, mais qu'il ne voulait peut-être pas le dire? Enfin, je ne peux pas le prouver. Ou alors c'est peut-être moi qui étais vraiment naze à ma première sortie lol?

J'ai vraiment morflé, le vent était de face presque tout le parcours de 40 bornes, j'avançais pas...Dans des montées où par le passé et avec peut-être juste 3-4 sorties de plus, j'étais à 15-16 km/h, voire un peu plus, là j'étais à 10-11 et il y a même une montée sur la fin avec du 5-6% de moyenne où j'avais des pointes à 23-24 km/h. Ben là, lors de ma 1ère sortie, j'étais à 10-11, une énorme différence.

Après je dois bien avouer qu'à chaque fois, lors de ma 1ère sortie, je morfle, mais là c'était encore pire, j'avançais carrément pas du fait du vent de face surtout. Mais surtout j'ai pas compris comment mon ami qui d'habitude montait toujours moins facilement que moi les pentes, les montait plus vite là et il allait plus vite ailleurs aussi, partout quoi. Je me demande comment on peut expliquer ça.

Ca m'a frustré quand même tout ça, mais bon pas abattu pour autant même si après la moitié du parcours, je voulais arrêter, je l'ai terminé quand même.

Il faut aussi qu'avant il faisait de la musculation comme moi, mais que maintenant il n'en fait plus, est-ce que du coup ça pourrait avoir une influence sur ses perfs meilleures que les miennes lors de cette 1ère sortie et surtout dans les bosses?

Il pèse plus lourd que moi, 3-4 kgs de plus, mais ne fait plus de musculation, et moi j'en fais toujours. Je me demande si la musculation du haut du corps ne m'handicape pas aussi. On dirait qu'il était plus handicapé à l'époque quand il en faisait aussi comme moi.

Enfin, je me pose des questions quoi et je me demande si avec 3-4 sorties en plus, j'aurai de nouveau 3-4 km/h au moins déjà dans les bosses en plus...
Par pantani
#3361108
pantani a écrit :
20 juil. 2021, 15:34
On3 a écrit :
20 juil. 2021, 15:06
La pompe à pied est peut-être de qualité un peu limite aussi. Sur les pompes pas super quali, ça peut donner cette difficulté à gonfler au-delà d'un certain stade. Bon 6 bars, c'est quand même très peu pour une pompe à pied.
Il me semble de mémoire, mais je ne suis plus très sûr que mon ami avait testé ma pompe par le passé et l'avait trouvée moins bonne que la sienne. Mais une pompe à pied moins bonne peut t-elle faire échapper de l'air plus facilement...? Parce qu'en tant que telle et d'après les données affichées sur ma pompe, je peux monter jusqu'à 7 bars et plus avec celle que j'ai.

On3 a écrit :Sinon, non ce n'est pas le gonflage (pas cette différence en tout cas, et pas à lui tout seul) qui va expliquer la différence en roue libre. En partant du principe que vous êtes tous les deux sur une même ligne (pas l'un derrière l'autre) et que le vent vient parfaitement de dos ou de face (si de côté, l'un sera forcément favorisé), il peut y avoir des dizaines d'éléments qui expliquent que ton pote aille plus vite que toi :

- La position (plus ou moins aéro)
- La tenue (plus ou moins près du corps, et donc plus ou moins aéro encore)
- Le cadre (plus ou moins aéro)
- Le casque (plus ou moins aéro)
- Les jantes (plus ou moins hautes/larges, donc plus ou moins aéro)
- Le rendement des pneus (donc la pression en effet, mais aussi la gomme utilisé, la section)
- Les jambes rasées ou non (là aussi, moins de résistance à l'air !)
- Les roulements des roues et du moyeux

La liste n'est pas exhaustive.
Enfin, tu l'auras compris, il y a énormément d'éléments qui peuvent expliquer cela, et ils peuvent se cumuler.

Ah ok, oui, en effet alors. Merci pour ces informations. Il y a quelque chose que je ne comprends pas sinon aussi. À chaque fois que je faisais du vélo avec lui, j'étais meilleur que lui en grimpette...Je lui avais même mis 30 minutes dans un col il y a quelques années...et on avait un peu près le même niveau d'entraînement, disons que j'avais juste 2-3 sorties de plus à tout casser peut-être, mais en grimpette, à chaque fois il peinait plus que moi de manière générale, que ça soit dans des pentes comme ça ou sur un col.

Il y a quelques jours, j'ai fait ma 1ère sortie avec lui, ça fait au moins 4 ans, voire un peu plus que je n'avais plus refait de vélo de course, lui me dit que c'était sa 1ère sortie avec moi aussi. Pourtant il m'a largué même en grimpette. Comment expliquer ça?

Je sais qu'il a changé de casque depuis et de tenue et que ses roues étaient sans doute mieux gonflés que les miennes, mais ça ne peut pas tout expliquer peut-être, non?

J'ai l'impression qu'il a peut-être fait déjà quelques sorties avant, mais qu'il ne voulait peut-être pas le dire? Enfin, je ne peux pas le prouver. Ou alors c'est peut-être moi qui étais vraiment naze à ma première sortie lol?

J'ai vraiment morflé, le vent était de face presque tout le parcours de 40 bornes, j'avançais pas...Dans des montées où par le passé et avec peut-être juste 3-4 sorties de plus, j'étais à 15-16 km/h, voire un peu plus, là j'étais à 10-11 et il y a même une montée sur la fin avec du 5-6% de moyenne où j'avais des pointes à 23-24 km/h. Ben là, lors de ma 1ère sortie, j'étais à 10-11, une énorme différence.

Après je dois bien avouer qu'à chaque fois, lors de ma 1ère sortie, je morfle, mais là c'était encore pire, j'avançais carrément pas du fait du vent de face surtout. Mais surtout j'ai pas compris comment mon ami qui d'habitude montait toujours moins facilement que moi les pentes, les montait plus vite là et il allait plus vite ailleurs aussi, partout quoi. Je me demande comment on peut expliquer ça.

Ca m'a frustré quand même tout ça, mais bon pas abattu pour autant même si après la moitié du parcours, je voulais arrêter, je l'ai terminé quand même.

Il faut aussi qu'avant il faisait de la musculation comme moi, mais que maintenant il n'en fait plus, est-ce que du coup ça pourrait avoir une influence sur ses perfs meilleures que les miennes lors de cette 1ère sortie et surtout dans les bosses?

Il pèse plus lourd que moi, 3-4 kgs de plus, mais ne fait plus de musculation, et moi j'en fais toujours. Je me demande si la musculation du haut du corps ne m'handicape pas aussi. On dirait qu'il était plus handicapé à l'époque quand il en faisait aussi comme moi.

Enfin, je me pose des questions quoi et je me demande si avec 3-4 sorties en plus, j'aurai de nouveau 3-4 km/h au moins déjà dans les bosses en plus...

Xav_38 a écrit : Si tu veux voir si l'éléments qui fait la différence est plutôt du côté aero ou du côté rendement (roulement, pneu), tu peux faire le test à basse et haute vitesse. Si la différence d'allure en roue libre s'exprime déjà fortement à basse vitesse (vers 10-15km/h par exemple), il y a des chances que ce soit un élément de roulement.
À basse vitesse, il me semble que c'est un peu pareil, par contre dès qu'on est sur plus de 20-25 km/h ou par là, la différence commence à se faire, de ce que j'ai vu.

Au sujet du roulement, comment changer ça?
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3361129
Il t'a banané sur son nombre de sorties. :rieur:

Au-delà de l'entraînement vélo, il pratique peut-être un autre sport à côté, et toi pas ?

Quand je dis que ta pompe est peut-être pas de super qualité, elle est peut-être aussi tout simplement un peu émoussée. Du coup, arrivé à un certain niveau de pression, elle n'accroche plus bien sur la valve (alors que ça va bien avec des pressions moins élevées). C'est quand même assez "classique".
Par pantani
#3361134
On3 a écrit :
20 juil. 2021, 16:28
Il t'a banané sur son nombre de sorties. :rieur:

Au-delà de l'entraînement vélo, il pratique peut-être un autre sport à côté, et toi pas ?

Quand je dis que ta pompe est peut-être pas de super qualité, elle est peut-être aussi tout simplement un peu émoussée. Du coup, arrivé à un certain niveau de pression, elle n'accroche plus bien sur la valve (alors que ça va bien avec des pressions moins élevées). C'est quand même assez "classique".

Du coup il faudrait que je change de pompe si c'est le cas? Sinon pour son nombre de sorties, peut-être, mais bon je ne peux pas prouver s'il a menti ou non.

Sinon il faisait un peu de natation, mais plus de musculation et moi je fais de la musculation à côté toujours un peu. Mais de la natation, c'est pas du vélo de course, ça peut pas avoir autant d'incidence sur sa perf par rapport à la mienne non?

Nopik a écrit :Sur ma pompe faut clipser un truc pour la fermer sur la valve... On sait jamais :genance:
Oui, pour moi aussi, sinon je ne pourrais pas gonfler déjà lol.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3361157
Je suis pas un expert de la chose, mais avec la natation tu travailles "la caisse", chose que tu ne travailles pas avec de la muscu.
Donc s'il est assidu à la natation, et en partant du principe que tu n'as pas fait de sport (autre que la muscu j'entends) depuis 4 ans, alors je ne suis pas si étonné.
Par pantani
#3361192
On3 a écrit :
20 juil. 2021, 16:52
Je suis pas un expert de la chose, mais avec la natation tu travailles "la caisse", chose que tu ne travailles pas avec de la muscu.
Donc s'il est assidu à la natation, et en partant du principe que tu n'as pas fait de sport (autre que la muscu j'entends) depuis 4 ans, alors je ne suis pas si étonné.
C'est quoi ''la caisse''?
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3361269
pantani a écrit :
20 juil. 2021, 17:40
On3 a écrit :
20 juil. 2021, 16:52
Je suis pas un expert de la chose, mais avec la natation tu travailles "la caisse", chose que tu ne travailles pas avec de la muscu.
Donc s'il est assidu à la natation, et en partant du principe que tu n'as pas fait de sport (autre que la muscu j'entends) depuis 4 ans, alors je ne suis pas si étonné.
C'est quoi ''la caisse''?
Entrainement cardio-vasculaire. Ce qui te donne "la caisse", ou la forme pour les sports de fond.
Avatar de l’utilisateur
Par Teteoo
#3361339
On3 a écrit :
20 juil. 2021, 16:52
Je suis pas un expert de la chose, mais avec la natation tu travailles "la caisse", chose que tu ne travailles pas avec de la muscu.
Donc s'il est assidu à la natation, et en partant du principe que tu n'as pas fait de sport (autre que la muscu j'entends) depuis 4 ans, alors je ne suis pas si étonné.
ceci dit, la muscu (surtout des jambes) c'est un gros gros plus pour l'entraînement à vélo. C'est bien plus efficace que des séances de force. Par contre c'est chiant
Par pantani
#3361491
Teteoo a écrit :
21 juil. 2021, 09:28
On3 a écrit :
20 juil. 2021, 16:52
Je suis pas un expert de la chose, mais avec la natation tu travailles "la caisse", chose que tu ne travailles pas avec de la muscu.
Donc s'il est assidu à la natation, et en partant du principe que tu n'as pas fait de sport (autre que la muscu j'entends) depuis 4 ans, alors je ne suis pas si étonné.
ceci dit, la muscu (surtout des jambes) c'est un gros gros plus pour l'entraînement à vélo. C'est bien plus efficace que des séances de force. Par contre c'est chiant
Le problème, c'est le travail du haut du corps en muscu qui handicape pour le vélo ensuite, tu ne trouves pas?
Par pantani
#3361528
Teteoo a écrit :
21 juil. 2021, 18:10
Ben suffit de ne pas le travailler. Et c'est pas un kilo qui change grand chose à notre niveau
Perso, j'aime bien travailler le haut aussi quand je fais de la musculation.
BB Hotels 2021

L'équipe vient de communiquer sur Koretzsky[…]

Je crains que le changement climatique terrasse la[…]

Quelle masterclass de Pineau quand même. On […]

Israel Start-Up Nation 2021

GP de Denain: Rudy Barbier Jenthe Biermans Hugo Ho[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site