Le forum cyclisme des pratiquants et cyclosportifs. Pour tout savoir sur le matériel vélo, l'entraînement, la préparation des courses, les récits de vos exploits, ou encore ce qui concerne des outils comme Zwift ou Strava.
  • Page 1 sur 11
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 11
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3134516
J'anticipe ce qui risque de sortir dans les prochaines heures concernant le confinement et l'obligation de limiter les déplacement au strict nécessaire.
Me faisant assez peu d'illusions sur le fait que nos chers gouvernants considèrent que la sortie à vélo du dimanche fait partie du strict nécessaire, tant pis ça se paiera dans les urnes cher manu et c'est pas la peine de t'afficher dans la voiture de la direction de course pendant la kermesse, les vrais pratiquants ne seront pas dupes :elephant:, je cherchais des solutions pour rouler tant bien que mal :metalhead:
Je suis ouvert à toutes suggestions, de mon côté j'ai pensé à :
- faire des velodrive pour une canette de coca dans un Hyper à 40 bornes de chez moi, et brandir fièrement mon récapitulatif de commande au premier gendarme qui me contrôle :froome:
- repeindre mon vélo aux couleurs de la poste et arguer que notre bien-aimé distributeur de courrier cherche à développer un service de distribution plus rapide :balloon:
- adopter un buffle de compagnie, en période de migration ces bestioles ont besoin de leur 40 bornes par jour pour se sentir bien, il faut donc bien les sorti ! L'aspect dissuasif de l'animal m'évitera de toute façon trop de questions :nibali:
- me balader avec une gopro sur la tête et prétendre que je remplace la voiture Google. Mon employeur, cette immonde émanation des gafa, préférant me voir travailler plutôt que de me payer à rester à rien faire à la maison
- crier en entrant dans chaque bled "oyez oyez, notre monarque fait savoir que la peste est à nos portes, priez le seigneur et barricadez vous", stratagème qui pourrait marcher en Ardèche profonde, où tant la maréchaussée que la paysannerie locale ignorent jusqu à l'existence de la radio :manolo: (certains ont peut-être le télégraphe donc méfiance quand même)

Si vous avez des suggestions je suis preneur bien entendu :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#3134525
M'sieur l'agent, m'sieur l'agent...je viens de chopper un KOM au p'tit pistolet y a 3 jours, j'suis dans la forme de ma vie, j'vais claqué cui du col de St Genet dans les prochaines minutes, laissez moi passer... :metalhead:
#3134530
Désolé, mais un peu comme Bradounet, j'ai du mal avec ce genre de message...pas sûr que ce soit la bonne attitude à avoir par ces temps.
La solidarité exigerait d'un peu moins penser à ses propres petits plaisirs, non ? :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3134539
Sinon sur le fond plutôt OK quoique j'ai un peu de mal avec le changement de ton très brutal depuis une semaine que ce soit des politiques ou des individus lambda (les mêmes qui rigolaient quand je refusais de serrer une main et qui maintenant sont prêt à ne plus sortir de chez eux pendant trois semaines :siffle:). Mais je pense que passé quelques jours de tâtonnements on comprendra mieux la situation et le confinement pourra être vécu sans frustration ni parano
Par GracchusBabeuf
#3134552
Des études très sérieuses démontre les effets du moral sur la santé. Donc les messages de ce type sont salvateur. Merci Iguane.
Après si certains le prennent au premier degrés c'est leur problème.
Je rajouterai que il n'y à que ceux qui ne fréquentent jamais les patients réellement en souffrance pour croire que la majorités ont besoin qu'on s’apitoie sur leur sort et les cajoles dans un cocon. C'est quand même un luxe de bien portant.
Je rappellerai que le soleil possède des effets positifs sur le système immunitaire et que cette argument n'as pas plus mais pas moins de valeurs que ceux qui traitent d'égoïstes ceux qui vont faire du vélo sous couvert d'accidentophobie délirante.
Gardez la pêcheca vous rendra pas plus malade
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3134559
Ce qu'il serait bien, c'est d'arrêter les jugements de valeur. Chacun vit/vivra son confinement comme il le souhaite, dans la limite de ce qui est autorisé. Tout le monde n'a pas les mêmes priorités. Ce qui peut sembler dérisoire pour certains est vital pour d'autres. C'est une épreuve que nous devons traverser, un changement d'habitude brutal... Mais j'espère et je suis sûr qu'ici restera un lieu d'échange sympathique et un échappatoire pour nous tous. On doit aussi chacun prendre sur soi pour cela.
#3134564
Le problème c'est qu'on a (enfin moi j'ai) une addiction au vélo, mes 4 sorties hebdomadaires, en temps normal, j'y pense toute la semaine au travail, j'imagine quel col je vais faire, quel exercice etc... Là 2 semaines sans rouler, ça me fait chier (et je pèse mes mots) et je pense pas que tourner en rond dans mon appart soit une bonne chose pour ma santé mentale, je suis le genre de gars qui broie facilement du noir.

Sérieusement, c'est si irresponsable que ça d'aller rouler ? Là aujourd'hui j'ai fait ma sortie de 4h, j'ai pas adresser la parole à quelqu'un de tout le long du trajet. :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#3134580
El_Pistolero_07 a écrit :
16 mars 2020, 22:43
Le problème c'est qu'on a (enfin moi j'ai) une addiction au vélo, mes 4 sorties hebdomadaires, en temps normal, j'y pense toute la semaine au travail, j'imagine quel col je vais faire, quel exercice etc... Là 2 semaines sans rouler, ça me fait chier (et je pèse mes mots) et je pense pas que tourner en rond dans mon appart soit une bonne chose pour ma santé mentale, je suis le genre de gars qui broie facilement du noir.

Sérieusement, c'est si irresponsable que ça d'aller rouler ? Là aujourd'hui j'ai fait ma sortie de 4h, j'ai pas adresser la parole à quelqu'un de tout le long du trajet. :spamafote:
Pareil, ça fait partie de mon a-sociabilité, j'ai besoin de courir/rouler sinon je peux être très désagréable pour mon environnement proche...
Et y a pas de soucis, je m'accommoderai sans problèmes d'exercer tout seul sans compagnie...(phrase à ,ne pas sortir du contexte évidemment...)
Avatar de l’utilisateur
Par CPTmatros
#3134588
Allobroges a écrit :
16 mars 2020, 23:05
El_Pistolero_07 a écrit :
16 mars 2020, 22:43
Le problème c'est qu'on a (enfin moi j'ai) une addiction au vélo, mes 4 sorties hebdomadaires, en temps normal, j'y pense toute la semaine au travail, j'imagine quel col je vais faire, quel exercice etc... Là 2 semaines sans rouler, ça me fait chier (et je pèse mes mots) et je pense pas que tourner en rond dans mon appart soit une bonne chose pour ma santé mentale, je suis le genre de gars qui broie facilement du noir.

Sérieusement, c'est si irresponsable que ça d'aller rouler ? Là aujourd'hui j'ai fait ma sortie de 4h, j'ai pas adresser la parole à quelqu'un de tout le long du trajet. :spamafote:
Pareil, ça fait partie de mon a-sociabilité, j'ai besoin de courir/rouler sinon je peux être très désagréable pour mon environnement proche...
Et y a pas de soucis, je m'accommoderai sans problèmes d'exercer tout seul sans compagnie...(phrase à ,ne pas sortir du contexte évidemment...)
Pareil de mon côté avec la CAP je suis égoistement content de pouvoir continuer à m'entrainer un minimum même si ce ne sera plus 4 fois par semaine et où je veux.
Je suis tellement accroc de ça!
Et puis de toute façon je m'entraine déjà tout seul tout le temps.
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#3134614
Si vous souffrez d'addictions au sport, elles doivent être soignées.

Je vais le dire brutalement, mais la santé mentale concerne tout le monde. Tout le monde va souffrir de cette situation, les sportifs et les non-sportifs, les personnes en bonne santé et les malades. Il ne fait pas bon être dépressif en cette période. Mais potentiellement tout le monde va bénéficier des mesures. Alors que le monde politique appelle à la solidarité, il serait peut-être temps de mettre cet appel en pratique. Blouss dit que qu'on doit aussi chacun prendre sur soi pour cela. Moi, je ne le comprends pas comme la nécessité de se taire quand les autres se plaignent, mais l'interprète comme le fait qu'on doit tous prendre sur soi, y compris lorsqu'il s'agit de se restreindre. Pisto, tu l'as dit dans un autre topic, notre liberté s'arrête là où commence celle des autres. Et si les autorités sanitaires estiment que ces mesures sont nécessaires, nous devons accepter ces restrictions pour notre liberté en gardant à l'esprit la raison derrière ces mesures. On peut retourner l'argument de blouss. Si ce qui peut sembler dérisoire pour certains est vital pour d'autres, il faut aussi admettre que ce qui est vital pour certains est dérisoire pour d'autres.

Tout en étant bien conscient que le premier message était humoristique et que Blouss a raison de dire que les jugements de valeur n'ont pas forcément leur place ici, je suis d'accord avec Bradounet et albator. On parle de milliers de personnes qui souffrent, de milliers de personnes dans l'angoisse de voir un proche mourir ou déjà en deuil suite à un décès par le coronavirus. On parle de milliers de médecins, infirmières, livreurs et autres services médicaux qui vivent une situation de crise, qui travaillent jour et nuit, qui se mettent en danger dans leur santé physique et mentale, qui ont une vie de famille grandement perturbée ces temps et qui malgré tout font leur trvail. Par respect pour ces personnes (combien feront des burn out dans les moins à venir?), on peut en effet prendre sur soi et se demander quelles sont les alternatives disponibles (au hasard, home trainer), quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour changer nos habitudes, temporairement.

Il y a environ 1 milliard de possibilités pour s'occuper à la maison, de façon ludique, culturelle ou sportive. Et l'ennui n'est pas forcément mal, il permet aussi de se recentrer sur soi, de réfléchir, de prendre le temps.

Tout le monde est impacté. J'avais énormément d'activités prévues ces temps qui sont annulée. J'avais planifié un voyage pour Pâques, et l'assurance annulation ne prend évidemment pas en compte les épidémies :carton: Donc je vais négocier pour le repousser, mais j'ai vraisemblablement dépensé plus de 2000.- pour rien, pour au final rester confiné chez moi. Et ça aussi, ça me fait ch... J'avais aussi 2 missions prévues ce printemps pour le travail, pour faire des choses vraiment sympa. Tout est annulé, et ça me fait ch... Il fait super beau ici, ciel bleu, entre 15 et 20°, et j'ai passé le week end enfermé chez moi, et ça me fait ch... J'ai une grand-mère de 85 ans qui a la très bonne habitude de marcher une heure par jour. On l'a convaincue de se limiter au jardin pour quelques semaines. Elle le comprend parfaitement, mais ça me fait ch... pour elle.


Prendre le temps... cette situation exceptionnelle nous donne un privilège exceptionnel dans notre société hyperactive: prendre le temps. Profitons.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3134638
En vrai le sujet est plus complexe qu'il n'y parait (hop, vous sentez venir l'argument à la avocats-de-Chris-Froome ?!).

Premièrement, il est bien précisé par le gouvernement que les sorties pour le sport en individuel et autour de chez soi sont maintenues.
Deux raisons à cela : Santé mentale et santé physique. Je ne détaille ni l'un ni l'autre, il y a une multitude de sujets couverts ici (en vrac : exposition au soleil, s'aérer l'esprit, renforcement du système immunitaire, libération de dopamine, poster sa sortie sur Strava pour continuer d'exister socialement :elephant: ...).

Si je ne vais pas rentrer en détails non plus sur la pratique en individuel (chère à Allobroges), parce que concrètement si t'as pas compris que le virus se propageait par contact humain, que tu peux être porteur sain et que multiplier les contacts sociaux est donc une mauvaise idée, c'est que tu as une capacité d'analyse et de réflexion limitée.

Reste néanmoins à définir le "autour de chez soi". Alors quand on parle du footing du dimanche, on pense aisément au parc d'à côté, auquel on accède en 5 petites minutes le temps de s'échauffer, mais pour le vélo ? Les distances parcourues sur le même temps sont bien plus grandes.
Dès qu'on parle d'un cycliste un peu entraîné, on peut facilement considérer que 10-20km autour de la maison c'est autour de chez soi ? Evidemment, même si tu t'appelles Pierre Latour, je pense que tu auras du mal à justifier qu'on te retrouve à 80 bornes de ton domicile ...
Mais c'est un vrai sujet malgré tout. Si je prends la décision de sortir (et je vais y revenir), est-ce que je dois faire le tour du pâté de maisons (ça pourrait être une bonne prépa pour les cricri à venir; et ça pourrait mettre un peu d'ambiance dans le quartier :banana: ) ? Ou est-ce que j'ai le droit d'aller rouler un peu plus loin ? Si oui, loin comment (en partant du principe que me retrouver dans le fin fond de l'Ardèche est exclu) ?

Et donc, reste la question -celle surtout débattue dans le début de ce topic- si c'est autorisé, dois-je le faire pour autant ?
Je commencerais par rappeler qu'il y a eu levée de boucliers quand certains se sont offusqués que les tabacs restent ouverts. On nous a rétorqué (parce que ma première réaction ça a bien été l'étonnement) que c'était une addiction et que c'était probablement pas une bonne idée d'avoir des millions d'addicts en sevrage forcé.
Soit, je rappellerais dès lors que le sport libère endorphine et dopamine. Physiquement, cela provoque donc les mêmes réactions chimiques que pour nos camés (qui eux ont une pratique pas saine, qui met à mal leur système immunitaire, et leur système respiratoire ce qui me semble quand même une bien mauvaise idée par les temps qui courent :elephant-mais-pas-trop:).
Le sport est une drogue, et si on est capable de comprendre qu'un confinement total serait source de stress violent pour les fumeurs, j'imagine qu'on est capable de se projeter sur ce que ça donne pour des sportifs réguliers. :smile:

Le dernier point que je veux aborder, c'est sur les conditions dans lesquelles peuvent s'effectuer ce sport. Concrètement, ne vaut-il pas mieux privilégier le home-trainer même si le sport en extérieur reste autorisé ?
On argue à juste titre que ce n'est sans doute pas le moment d'aller encombrer les urgences en chutant comme une merde lors d'une sortie en extérieur. Je passe sur la pression sociale que tu vas ressentir quand le personnel hospitalier va te voir arriver en lycra, ton casque et tes lunettes de traviole, entrain de tenir ta clavette en 3 morceaux (parce que dans une société occidentale et donc individuelle comme la notre, la pression sociale du groupe ne l'emporte pas sur le bien être de l'individu, avec ses bons et ses mauvais côtés donc).
Néanmoins, au-delà des bienfaits du sport en extérieur -qui surpassent ceux du sport en intérieur, dans un garage poussiéreux et sombre-, je tiens quand même à rappeler que les probabilités que tu chutes sur une route vide ne sont probablement pas bien plus élevées que celles de connaître un accident domestique dans une période où on te demande justement de rester chez toi. :spamafote:

Ainsi, c'est un choix que chacun doit prendre en son âme et conscience, en pesant le pour et le contre.
Perso, c'est surtout ce "autour de chez soi" qui ne m'arrange pas (même si je le comprends). En bon camé, je voyais d'un bon œil que les sorties en extérieur soient maintenues, surtout pour ma sortie "longue" de la semaine. Mais du coup, si je me retrouve à taper mes +100 bornes sur un anneau de 2,5km autour de la maison, pas sûr que ça soit plus grisant que le HT (quoique ... ça me donne bien une idée de défi ça :study: :study: :study: ).
Pour le reste, les sorties courtes peuvent facilement être effectuées sur HT, c'est déjà ce que je fais -tant que pas de changement d'heure en tout cas-. Dès que tu souhaites travailler sérieusement, ça me semble d'ailleurs plus efficace pour gérer tes puissances cibles et le temps dans celles-ci.
Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#3134642
un home trainer... :mouchoir:

Bon, vu que j'vais faire du jus, j'envisage de taper le kom du Macumba devant une foule ébahie dans les prochains jours

(même s'il faudra en garder un peu pour se justifier auprès de la maréchaussée que j'allais acheter du pain...)
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3134647
Je ne comprends pas l'argument du "on peut avoir un accident en restant chez soi, c'est pareil qu'en avoir un en allant faire du sport".
Vraiment, les probabilités sont les mêmes d'avoir un accident ??
Surtout, les accidents domestiques sont difficilement évitables, contrairement aux accidents des sportifs dehors. Donc autant éviter ce qui peut être évitable.
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#3134649
On3 a écrit :
17 mars 2020, 09:32
Mais du coup, si je me retrouve à taper mes +100 bornes sur un anneau de 2,5km autour de la maison, pas sûr que ça soit plus grisant que le HT (quoique ... ça me donne bien une idée de défi ça :study: :study: :study: ).
Je croyais que le sport en extérieur c'est pour préservéer la santé mentale. :elephant:
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 11
Giro 2021

Pinot is back :metalhead: :metalhead: Si en […]

Il est vraiment mal placé pour donner […]

Jérémy Roy rejoint le staff en quali[…]

Challenge 2021 - les Equipes

C'est bon pour moi

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site