Le forum cyclisme des pratiquants et cyclosportifs. Pour tout savoir sur le matériel vélo, l'entraînement, la préparation des courses, les récits de vos exploits, ou encore ce qui concerne des outils comme Zwift ou Strava.
  • Page 29 sur 33
  • 1
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 33
#2943046
Je suis actuellement en train de me renseigner sur les différents exercices d'entrainements afin de progresser et j'ai plusieurs zone d'ombre au niveau des braquets à utilisé.
-Lorsque que l'on fait de la force est il obligatoire de se mettre sur la plaque? Ou bien faut il emmené un braquet qu'on est capable d'emmener à 55/60 tour/min tout le long de l'exercice?
-Idem pour la vélocité le but est il vraiment de mouliner quitte à pédaler dans le vide?ou bien faut il sentir un minimum les pédales?
#2943067
La force on la fait plutôt autour de 40t/min. Ça dépend donc du terrain, j'imagine que si tu fais ta force dans de forts pourcentages, ça peut être sur le petit plateau.

Pour la vélocité, faudra aussi plutôt viser une rotation cible. Typiquement 110t/min (ou plus pour travailler des sprints).
#2943073
On3 a écrit :
15 déc. 2018, 18:53
La force on la fait plutôt autour de 40t/min. Ça dépend donc du terrain, j'imagine que si tu fais ta force dans de forts pourcentages, ça peut être sur le petit plateau.

Pour la vélocité, faudra aussi plutôt viser une rotation cible. Typiquement 110t/min (ou plus pour travailler des sprints).
Merci
#2943103
L'important pour un entrainement de force efficace, c'est d'être bien posé sur la selle, bien gainé. Quand j'ai débuté je faisais l"erreur de mettre trop gros, je me battais avec mon vélo, le cul qui bougeait dans tous les sens, les épaules qui dansaient... C'est pas terrible, ça ne fait pas travailler les bons muscles, c'est contre-productif au final.

Peu importe la cadence, du moment qu'elle est inférieure à la cadence recommandée entre 80 et 100 tours par minute. C'est certain que plus on met gros comme braquet, plus on fera de la force, mais attention. A forcer comme une brute à 40 tpm on peut faire les mauvais gestes. L'essentiel au début est de se sentir bien posé, bien gainé, de bien sentir son geste de tirer / pousser, pas forcément de mettre de la charge.

Il y a aussi deux types de force, la force explosive que l'on travaille avec des sprints départ arrêté, 10 coups de pédale sur un gros braquet, et la force d'endurance, qui peut consister à faire des séries de 8/10 mn à 60 tpm.

Et on peut travailler la force assis, et en danseuse (en général, on conseille de démarrer par la version assise, on y travaille plus facilement son gainage, et ça fait ensuite un report intéressant pour rester longtemps en danseuse)
#2943195
Iguane a écrit :
15 déc. 2018, 23:38
L'important pour un entrainement de force efficace, c'est d'être bien posé sur la selle, bien gainé. Quand j'ai débuté je faisais l"erreur de mettre trop gros, je me battais avec mon vélo, le cul qui bougeait dans tous les sens, les épaules qui dansaient... C'est pas terrible, ça ne fait pas travailler les bons muscles, c'est contre-productif au final.

Peu importe la cadence, du moment qu'elle est inférieure à la cadence recommandée entre 80 et 100 tours par minute. C'est certain que plus on met gros comme braquet, plus on fera de la force, mais attention. A forcer comme une brute à 40 tpm on peut faire les mauvais gestes. L'essentiel au début est de se sentir bien posé, bien gainé, de bien sentir son geste de tirer / pousser, pas forcément de mettre de la charge.

Il y a aussi deux types de force, la force explosive que l'on travaille avec des sprints départ arrêté, 10 coups de pédale sur un gros braquet, et la force d'endurance, qui peut consister à faire des séries de 8/10 mn à 60 tpm.

Et on peut travailler la force assis, et en danseuse (en général, on conseille de démarrer par la version assise, on y travaille plus facilement son gainage, et ça fait ensuite un report intéressant pour rester longtemps en danseuse)
Si j'ai bien compris c'est un peu comme en musculation,au début sa sert à rien de soulever des poids trop lourd si c'est pour faire un geste dégueulasse.
#2943887
Bonjour,

Je souhaiterais m'acheter un vélo pour noël, très probablement un VTT, pour pouvoir faire quelques trajets à travers la ville ou sa périphérie mais aussi pour quelques balades sur sentiers. J'ai regardé un peu les différentes offres en magasin (Decatlon, GoSport) ou sur internet. Mais je suis très hésitant sur le modèle à prendre et je pense que j'aurais besoin de conseil. Notamment d'avis sur la confiance que je peux accorder sur la qualité de certain produit. J'ai par exemple vu ce vélo: https://www.cdiscount.com/le-sport/velo ... 423:SP:CAR Qui se situe à peut prêt dans la gamme de prix que je souhaite mettre pour un vélo. Seulement je me demande si le prix n'est pas trop beau pour ce que c'est, car même si je ne m'y connais pas beaucoup, j'ai dû mal à croire que je puisse avoir un VTT tout suspendu avec frein à disque pour ce prix.
Ma question est donc est-ce que ce vélo vous semble bon et sinon qu'est-ce que vous pourriez me conseiller ?
Sachant que:
-J'aurais un budget d'environ 150-200€ (Un peu plus si je suis vraiment convaincu par le produit),
-Je fais un 1m88 pour un peu près 65kg (Gabarit d'asperge =S)
-Que ça serait pour une pratique plutôt occasionnel (à première vu en tout cas)

Si jamais j'ai oublié un détail, n'hésitez pas à me le signaler

MisterBlatas
#2949201
Salut à tous les spécialistes.

Petite interrogation de ma part:

J'ai l'impression, lorsque je suis sur le vélo, d'être incapable de me livrer à fond, y compris sur des phases courtes de 2-3 bornes... :reflexion:
Je ne sais pas à quoi cela est du, si c'est un manque de foncier car je n'ai pas pris le temps de faire des sorties longues en 2018, si c'est du au fait que je roule sans cardio, ou encore si c'est du au fait que j'emmène peut-être un peu trop gros compte tenu de la vitesse à laquelle je roule.
A défaut d'identifier complètement le problème, car ça doit être un peu tout ça réuni, je me demandais quels exercices est-ce que je pourrais faire pour tenter d'arranger les choses.
Je précise que je vais faire l'acquisition de mon tout premier cardio le mois prochain si tout se passe bien (...)


Edit: Je précise également que je roule aussi souvent avec une dose de fatigue non négligeable.
#2949384
daizenshu_ a écrit :
13 janv. 2019, 10:56
Salut à tous les spécialistes.

Petite interrogation de ma part:

J'ai l'impression, lorsque je suis sur le vélo, d'être incapable de me livrer à fond, y compris sur des phases courtes de 2-3 bornes... :reflexion:
Je ne sais pas à quoi cela est du, si c'est un manque de foncier car je n'ai pas pris le temps de faire des sorties longues en 2018, si c'est du au fait que je roule sans cardio, ou encore si c'est du au fait que j'emmène peut-être un peu trop gros compte tenu de la vitesse à laquelle je roule.
A défaut d'identifier complètement le problème, car ça doit être un peu tout ça réuni, je me demandais quels exercices est-ce que je pourrais faire pour tenter d'arranger les choses.
Je précise que je vais faire l'acquisition de mon tout premier cardio le mois prochain si tout se passe bien (...)


Edit: Je précise également que je roule aussi souvent avec une dose de fatigue non négligeable.
Ça me semble être l’élément le plus important dans le fait que tu n'arrives pas à te livrer à fond.
Pour se mettre à fond, il faut de la fraîcheur physique et mentale, que tu ne sembles pas disposer en ayant une importante fatigue
#2949412
On3 a écrit :
13 janv. 2019, 16:03
Ca veut dire quoi "être incapable de se livrer à fond" ?
Ça veut dire que, bien que sans cardio, je sens bien que je n'arrive pas vraiment à me mettre au seuil. J'arrive à produire des efforts bien sur, mais je sens que ce n'est pas du violent. J'ai toujours l'impression de pouvoir aller plus vite si je me bougeais vraiment, mais le geste ne suit pas. Je n'arrive pas non plus à lâcher tout ce que j'ai jusqu'à me cramer complet, je vais livrer un effort, une fois l'effort fini, je serais essoufflé peut-être 30 secondes max, et ça repart.
Et je ne lâche jamais prise parce que je suis à bout au niveau respiratoire.
Mais plutôt dans la tête lorsque je vois que je n'arrive pas à produire l'effort que je voudrais par exemple. Si à un endroit donné je suis 2-3km/h en dessous de ce que je vise à la base, j'ai de bonne chances de lâcher l'affaire et de couper complètement l'effort.
Et après, je me demande aussi s'il n'y a pas un problème général entre les braquets employés, le manque de travail que ce soit force, foncier ou même de technique de pédalage. J'ai cette impression que je pourrais rouler à un autre niveau si tout était bien mis bout à bout...
#2949416
guigui22 a écrit :
13 janv. 2019, 18:47
daizenshu_ a écrit :
13 janv. 2019, 10:56
Salut à tous les spécialistes.

Petite interrogation de ma part:

J'ai l'impression, lorsque je suis sur le vélo, d'être incapable de me livrer à fond, y compris sur des phases courtes de 2-3 bornes... :reflexion:
Je ne sais pas à quoi cela est du, si c'est un manque de foncier car je n'ai pas pris le temps de faire des sorties longues en 2018, si c'est du au fait que je roule sans cardio, ou encore si c'est du au fait que j'emmène peut-être un peu trop gros compte tenu de la vitesse à laquelle je roule.
A défaut d'identifier complètement le problème, car ça doit être un peu tout ça réuni, je me demandais quels exercices est-ce que je pourrais faire pour tenter d'arranger les choses.
Je précise que je vais faire l'acquisition de mon tout premier cardio le mois prochain si tout se passe bien (...)


Edit: Je précise également que je roule aussi souvent avec une dose de fatigue non négligeable.
Ça me semble être l’élément le plus important dans le fait que tu n'arrives pas à te livrer à fond.
Pour se mettre à fond, il faut de la fraîcheur physique et mentale, que tu ne sembles pas disposer en ayant une importante fatigue

De ce côté-là, il faut déjà que je me force à respecter certaines plages de repos. J'attends souvent de ne plus en pouvoir pour faire des siestes l'après-midi après le boulot.
De même, je pense que je roule peut-être un peu trop vite pour mon vélotaf quotidien, comme si je compensais le manque de sortie en dehors de ce vélotaf, et peut-être que ça accentue la fatigue.

Quoi qu'il en soit et même si effectivement, ça me semble aussi être important, une fois discipliné au niveau de la gestion de ma forme (et ça pourrait être long...), y a-t-il un axe de travail à favoriser en premier? Plutôt foncier? Plutôt exercices divers et variés?
#2949445
C'est vrai que sur le vélotaf, t'envoies, je t'avais déjà fait la remarque. Mais du coup, c'est clair qu'en roulant à 30 de moyenne sur 9 km environ, c'est pas une simple récup ni même un déplacement. Mais vu que tu roules peu à coté, j'imagine que ça te défoule.
#2949451
J'ai envie de te dire de surveiller dans un premier temps ta respiration. Commence tranquille, avec, disons un cycle respiratoire (inspiration / expiration) sur 4 cycles complets de pédalage, puis tu accélères en même temps l'effort et la respiration. Si tu arrives à un point de force ou tu as besoin d'un cycle respiratoire sur 2 cycles de pédalage, normalement tu devrais être au seuil.
#2949522
Ça a autant l'air mental que physique cette histoire.

Admettons que le repos soit un axe de travail pour la partie physique. Avoir un calendrier de tes sorties et des objectifs (globaux au moins) associés, aiderait sans doute à y voir plus clair. Ça te permettrait de savoir si tu en fais trop ou pas déjà.

Pour la partie mental, ça se travaille en se fixant des objectifs (de temps, de durée, de kilométrage, etc.) sur une période donnée, objectifs que l'on va respecter. Donc ça collerait pas trop mal avec la première partie.

L'avantage, c'est que tout ça est relativement simple à mettre en place. Et tu pourrais ainsi nous partager ton calendrier, qu'on se fasse une idée de ta fatigue générale (réelle ou autre cause).
#2950246
violinbodo a écrit :
13 janv. 2019, 21:08
J'ai envie de te dire de surveiller dans un premier temps ta respiration. Commence tranquille, avec, disons un cycle respiratoire (inspiration / expiration) sur 4 cycles complets de pédalage, puis tu accélères en même temps l'effort et la respiration. Si tu arrives à un point de force ou tu as besoin d'un cycle respiratoire sur 2 cycles de pédalage, normalement tu devrais être au seuil.
Merci pour le conseil, un test a 4h30 du mat m'a permis de voir que je ne pouvais descendre en dessous d'un cycle de respiration pour 3 cycles de pédalage. Mais bon, réveil musculaire pas fait, saut du lit etc. Ça ne peut pas être concluant. Je n'aurais d'autre choix que d'être plus reposé en général pour pouvoir faire des tests plus précis.
#2950699
Salut à tous encore une question de débutant,
L'échelle ESIE de Fréderic Grappe est elle la meilleur pour définir ces Zones de FC?
Par ce que en faite reprenant le cyclisme j'essaye de commencer par la base "l'endurance" mais le problème c'est que j'ai fais de nombreuse recherche et je tombe un peu sur tout et n'importe quoi. Sur l'echelle ESIE je vois que je peux aller jusqu'à 85% de ma FC max en endurance alors que sur certain site je lis qu'il ne faut surtout pas dépasser 70 % de la Fc max et qu'il faut rester exclusivement en zone I2 lorsque l'on bosse l'endurance (Ce qui est étonnant car sur l'échelle ESIE la zone I2 se situe entre 75 et 85% de la Fc Max).
Merci
#2950713
La FC n'est pas un indicateur fiable. Suivant ta fraîcheur, la température, etc. tu peux perdre ou gagner 10 puls pour un même effort.
Par ailleurs, au-delà du seuil, avec la dérive cardiaque, tu ne peux plus t'y fier.

À mon sens, plutôt que de t'embêter avec ça, fais aux sensations ...
#2950716
On3 a écrit :
17 janv. 2019, 09:43
La FC n'est pas un indicateur fiable. Suivant ta fraîcheur, la température, etc. tu peux perdre ou gagner 10 puls pour un même effort.
Par ailleurs, au-delà du seuil, avec la dérive cardiaque, tu ne peux plus t'y fier.

À mon sens, plutôt que de t'embêter avec ça, fais aux sensations ...
Ok merci, donc pour bosser l'endurance correctement il me suffit de rester en aisance respiratoire?
#2950727
Oui, sans autre mesure de l'effort, on peut considérer que c'est une bonne base pour travailler l'endurance.

Sachant qu'une sortie endu ne veut pas dire quelques sprints et/ou quelques intensités pour autant. ;)
En gros, si tu fais 100 bornes autour de i2, ce n'est pas parce que tu vas faire une pancarte toutes les 30' que ça ne sera pas une sortie endurance.
  • 1
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 33

Il y aura 3 israëliens chez ICA l'ann&eacut[…]

Intéressant. Se pose donc la question du no[…]

Burgos BH 2019

Victor Langellotti a un parrain de poids.

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site